Partagez | .
 

 Prison de Dents, ongles d'Ecaille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageLun 6 Oct 2008 - 20:46

-> Joaillerie


Le ciel était bas.
Tellement bas que la cîme des arbres semblait laisser des marques de griffures sur la vaste voûte du firmament. Les nuages, énormes, lourds, étaient promesse de pluies, d'orages. L'air était frais, humide, un don du ciel pour les Aquas et les Aeras, plus puissant lors des tempêtes. Une malédiction pour les Ignis, pour lesquels faire apparaître la moindre flammèche relevait du miracle.

Les oiseaux volaient bas, évitant les futaies, s'écrasant à cause des bourrasques sur les troncs, parfois. Quand aux autres animaux... Ma foi, dans les profondeurs de la mer, qu'importe l'air et le ciel, seule la respiration compte. Sauf... Sauf lorsqu'on est un aqua. Ici, dans ce monde sans angle, sans côté, sans plafond ni mur, la liberté n'était plus un concept mais une réalité. Dos vers la terre ou vers la surface... Le sang circulait de la même façon, enivrant les sens.

La Cristalléenne inspirait et expirait doucement, accueillant dans ses poumons l'eau salée, les embruns... L'eau pouvait paraître sale, latrines de poissons, mais elle étaient au contraire propre, perpétuellement nettoyée par les algues qui flottaient souvent entre deux courants, comme les corps des naufragés. Des narines de la jeune femme ne montaient pas de bulles. Elle était juste présente, morceau d'écaille blanc comme l'os, nageant sans effort dans un endroit qui était de droit ou de nature, son royaume.

D'une inflexion de l'esprit, elle pouvait tuer, augmentant la pression de l'océan. Une facette de son esprit désirait cela, peut-être... Voir la véritable puissance qu'elle pouvait avoir. Ce n'était que très rarement qu'elle s'était découverte ce havre de paix. Ici, personne ne venait la taquiner, ne l'observait, ne murmurait dans son dos. Seuls les poissons lui tenaient compagnie, et bien qu'elle ne comprit pas leur langue, elle saisissait leur envie dans la trajectoire de leur nage. Devrait-elle tous les tuer juste pour assouvir sa curiosité ? Non. Elle n'était pas une enfant, elle n'était pas idiote. Elle se rendait bien compte qu'en se donnant véritablement à fond, elle pouvait dévaster une partie de l'océan, il ne servait donc à rien pour elle d'en avoir la preuve.

Lentement, la professeur tourna sur elle-même dans les flots, enroulant autour d'elle ses cheveux de lune, étendant loin ses perceptions. Peu habituée à la mer elle qui appartenait plus à la vie sauvage de la forêt, elle n'avait que rarement essayé de repérer les choses dans l'eau. Et puis dans un lieu pareil, le danger pouvait venir d'au dessus et d'en dessous.

D'ailleurs, un frisson la parcourut. Une masse gigantesque se déployait non loin d'elle. Derrière ou au dessous, elle ne savait pas trop. Déjà, les poissons argents, morceaux d'épées, passaient autour d'elle pour fuir. Par jeu, elle en attrapa un au passage et le fourra dans sa bouche. Venir ici pour le repos mais aussi pour le repas... Bonne idée.

Seulement, dans son dos, elle sentait toujours cette pression, comme le poids d'un amant. Quelque chose de titanesque se déplaçait. Un prédateur ? Dans ce cas, il devait être énorme, voire plus. Non, se devait simplement être un courant plus fort qui la poussait vers les falaises...

Lentement, elle s'en rapprocha. Il serait bientôt l'heure d'aller rejoindre Armand dans son bureau.

Un bruit. De l'eau très chaude tout près d'elle. Elle se retourne, ouvre dans les yeux.

N'était-ce donc qu'une seule des dents de ce monstre qu'elle voyait ? Loin, plus loin, très loin, elle voyait la glotte, ou une chose qui s'en rapprochait dans l'anatomie des poissons. Tout au fond d'un long tunnel. La gueule d'une créature marine ? Etait-ce possible que cette chose existe ? La professeur avait bien entendu parler de poissons géants, peuplant les profondeurs. Mais elle était loin des profondeurs...

Un battement de coeur, la puissance en action.

Ses mains se joignirent instinctivement, face à l’adversaire, et un geyser d’eau fut projeté directement dans la gueule du prédateur marin. Mais l’élan vertical de celui-ci était trop fort, sa course ne se trouva donc pas stoppée net, mais propulsa au contraire la professeur en arrière, vers la surface, à une vitesse extraordinaire. Elle était devenue en un clin d’œil la proie !

Sa course s’arrêta lorsque les mâchoires de la créature se refermèrent sur elle, loin au dessus de la surface, presque au dessus des falaises. Et dans un affreux bruit mou, l’Orkal atterrit sur la pierre de la muraille naturelle.

Ruby, dans sa prison de chair salée, aurait peu de temps pour agir.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 6 Oct 2008 - 21:08

Etho'o se demandait souvent quoi faire entre ses cours, on lui conseillait souvent de se promener dans les alentours immédiats d'Elament, tout en restant prudent et sans oublier de signaler sa sortie ainsi que la durée estimée aux gardiens de la cité.
Ainsi après avoir donné le billet de sortie dûment rempli son billet de sortie, et l'avoir remis aux gardes, il avait pris le chemin pour les falaises de Felt avec dans l'esprit un pic-nique aux arrières gouts d'iode et d'embruns...

Est ce qu'Eto était toujours étourdit ou était-ce la malchance qui le suivait pas à pas...Quoi qu'il en soit qu'il ait prévu la météo ou que cet orage ait été spécialement destiné à le conforter dans sa certitude de poissard, il pleuvait des cordes et même si les vagues s'écrasant sur les falaises offraient un spectacle magnifique, Eto était trempé...

Il avait fallu entre le temps de la première bouchée de pain et la deuxième pour qu'il soit couvert de flotte, son pic-nique détrempé et son expression aussi basse que le ciel. Ciel qu'il n'avait pas pense d'examiner dans l'expectative de prévoir un hypothétique orage qui aurait été directement dû aux lourds nuages noirs et bruns...

Bref, Eto se releva et commença à trainer la patte lamentablement à la recherche d'un abri ou il pourrait faire sécher ses vêtements (du moins s'il ne les faisait pas brûler comme à sa dernière tentative...).

Il marchait d'un pas lourd le long de la falaise, examinant les pans de roche qui en dépassait à la recherche d'un renfoncement suffisant pour l'abriter, lorsqu'une immense vague déferla au dessus de la falaise dans un immense bruit de tonnerre qui fit vibrer le lourd et qui acheva de détremper l'intégralité de sa fourrure.
Eto recracha un peu d'eau - l'arrière goût d'embrun il l'avait au moins - et contempla son désespoir...Une vague qui passait la falaise juste pour l'emmerder...

Son pied buta contre un caillou, de rage il balança un grand coup de pied dans la pierre molle qui refusa de bouger. La pierre molle???
Eto secoua la tête pour être certain de ce qu'il voyait, un immense poisson/monstre marin gisait devant lui, il avait frappé ce qui semblait être le centième d'une de ses nageoires....

Eto essaya de reculer calmement , mais a priori, la bestiole avait décidé de retourner a la mer et commença à frapper le sol de sa queue puissante. Le sol trembla et Eto fut déséquilibré de telle façon qu'il se retrouva couché contre le flanc du monstre qui s'agitait de plus belle..

D'instinct Eto planta ses griffes dans le flanc et l'escalada pour éviter de se retrouver sous la créature. les écailles du poisson géant était certes épaisses mais elles s'arrachait avec facilité de son corps, ce qui non seulement ne facilitait pas l'escalade, mais de plus semblait l'énerver de plus belle...

Eto atteint finalement un point qui semblait être le ventre de la bête et il s'y cramponna ,faisant naître des sillons de sang la ou ses griffes lacéraient la chair tendre à cet endroit...

Le rodéo était finalement amusant, de plus le ventre de la bestiole semblait gonfler de plus en plus, ce qui facilitait les prises de Eto...Mais au fait le ventre gonflait? pourquoi il gonflait????
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageLun 6 Oct 2008 - 21:36

Ca sentait mauvais.
Il y avait ici une délicate odeur de poisson pourri, d'algue en décomposition, d'eau croupi. Les muscles de la bête avaient fait lentement rentrer la professeur dans la gorge de celle-ci, l'entrainant dans son corps, directement vers les parties les plus sensibles... Et c'était une bénédiction.

Aussi, Ruby avait entreprit de se sortir de ce mauvais pas. C'était la première fois de sa vie qu'elle était avalée vivante par un monstre aussi grand qu'un château. Et, à défaut de voir son adversaire, elle pouvait le sentir. Sentir l'odeur putride de sa digestion. Lentement, elle gela les parois de son oesophage, écoutant avec délectation les craquements sinistres de la chair figée. Puis, se concentrant, paupières closes, incarna l'eau.

Avec l'expérience de l'habitude, la Cristalléenne tendit son esprit vers l'air environnant. C'était un jour de tempête, l'air était chargée d'humidité, l'humidité empestait l'électricité. Ce dernier l'intéressait peu, aussi fit-elle fléchir son esprit pour que l'eau s'accumule autour d'elle.

c'était délicat à faire. Augmenter la pression pour que l'eau ne s'enfuie pas par les orifices de la créature, tout en ne faisait pas imploser son propre corps. Quitte à mourir, autant le faire d'une façon plus douce. Mais, malheureusement, les chairs du poisson étaient trop souple pour exploser. Ce que la jeune femme avait causé pour le moment, c'était de l'aérophagie maritime à un gros gros poisson, rien d'autre. De toute façon, elle ne souhaitait pas sa mort.

Diffusant l'eau vers la bouche de l'Orkal, elle se força le passage dans le sens contraire de sa venue en ces lieux, s'insinua entre les dents et rejoignit enfin l'air libre. Recouverte de bave, puant la marrée, totalement misérable, mais à l'air libre.

Rampant, Ruby prit le temps de se mettre à quatre pattes et de s'ébrouer comme n'importe quel animal velu sortant de l'onde, et elle se laissa tomber sur le dos, face au ciel. Soupir. Ricanement.

Ca, ... Ca c'était de la pêche. Sauf que l'idée de servir d'appât ne lui était jamais venu à l'esprit.

Allongée sur le dos, sa robe de mousseline ne lui couvrant que le nécessaire, rendu transparente par sa plongée... Ruby était semblable à une fleur à la corolle de chaire blanche étendue dans l'herbe sombre. En étoile, un sourire de pure satisfaction étirant sa bouche, elle était un morceau de lune épinglée sur la face mouchetée de la terre.

Elle ferma les yeux quelques instants et profita de la sensation de la pluie caressant son corps.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 6 Oct 2008 - 21:50

Finalement Eto s'amusait, les gonflement de la bestiole était faits de telle sorte qu'il avait l'impression de jouer sur un immense ballon gonflable tout mou, sauf que le ballon n'éclatait pas a cause de ses griffes comme lorsqu'il était enfant...

D'ailleurs le ventre de la bête était désormais un tas de chair sanguinolente, et le problème avec le sang par temps de pluie c'est que ça glisse...

Ainsi Eto dérapa , il n'était pas capable de prévoir les conséquences de ses actions, pourtant son père avait insisté lourdement sur les vertus de l'anticipation..Il glissa longuement le le long des flancs du poisson géant -un toboggan songea t'il avec un sourire idiot.

Puis il se traita de crétin lorsqu'il s'aperçut que "l'atterrissage" était une mâchoire qui faisait la taille du portail de la citadelle... Il s'agrippa à la première nageoire qu'il croisa et se préparé à un nouveau rodéo...

Au bout de quelques secondes sans mouvements dangereux du poisson, il déserra la mâchoire et ouvris les yeux, la bête avait cessé de bouger. Ouf , Eto se laissa glisser vers la tête géante, s'arrêtant le pied sur un renfoncement de la mâchoire.

Et là étendue sur le sol, une petite femme était allongée (3 mètres plus bas) un semblant de sourire aux lèvres...Une traînée de bave et de ce qui semblait être une mane digestive du monstre indiquait avec une quasi certitude la provenance de la chose blanche aux formes interessantes allongée en contre-bas.

Eto se laissa tomber et laissa filer sans le vouloir une nouvelle idiotie :


"Sacrée façon de pêcher mademoiselle".

Une idiotie oui, car il venait de reconnaître celle qui était une des plus puissante magicienne d'Elament, celle qui enseignait aux Aqua, celle qui avait défendu la cité avec une fureur sans bornes selon les textes...

Ainsi c'est la bouche entrouverte et les bras ballants qu'Eto se tint pour la première fois devant Ruby, qu'il avait non seulement interpellé sans utiliser les salutations dûes à son rang , mais dont il voyait également les bons 3/4 de son intimité à travers sa robe transluscide...
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageLun 6 Oct 2008 - 22:05

Ruby se rassit brusquement, légèrement ivre de plaisir.
Oui, c'était délicieux de s'allonger sur le dos, avec pour seule vue l'immensité d'un ciel d'orage. Que la vie pouvait avoir des plaisirs simples. Mais une voix avait interpelée la professeur. Les cheveux en bataille et gluant de bave, son vêtement plaquée de force sur son corps par l'humidité... Elle pouvait ressembler à une jeune femme prise en faute.... si elle n'avait pas été vierge et en unique compagnie d'un gros poisson.

A geste précautionneux, pourtant, elle se mit debout, ce même sourire d'ahuris au visage, des étoiles dans ses yeux sanglants.


" Oui, je pense aussi, c'est la première fois de ma vie que je sers d'appât, cela dit. "

D'un geste de fausse coquetterie, elle tenta d'essuyer les humeurs poisseuses qui la recouvraient, mais s'était comme essayer d'aplanir la surface ridée d'un océan déchainé. Elle tira seulement un peu sur le pan de la mousseline de sa "robe" qui remontait un peu trop haut sur ses cuisses et fit de même avec le morceau qui "couvrait" sa poitrine, sans grande différence.

" Ne vous approchez pas, j'ai un délicat parfum portuaire, cela doit gêner les citadins. " lui lança-t-elle sans penser un instant que cela pouvait être une insulte. Mais, lorsqu'elle releva le visage vers lui, elle ne vit que la contraction de ses épaules, que l'aspect tendu de son visage.

Ah, encore.

Oui, on la reconnaissait partout, et ceux, qu'importe la situation. Bah. Il fallait laisser du temps au temps. Laisser le temps aux habitants de comprendre que si elle avait voulu tous les tuer - comme d'aucun disent - elle se serait faire enrôler dans les rangs d'Apharez Sycan. Ils avaient été nombreux, les Elémentalistes traîtres, à en faire parti. Mais eux, même ceux qui étaient revenu dans la cité, étaient mieux considérer qu'elle. Et bien, c'était la vie.

Immédiatement, la Jeune femme reprit un ton froid et neutre.

Disparut, l'ivresse de la pêche. Il n'y avait eu qu'à voir la lueur de peur dans les yeux d'un hybride de presque-félin pour que s'envoler sa bonne humeur, pourtant si rare qu'elle en devenait presque mythique.


" Pourriez-vous vous déplacer, je voudrais remettre ce poisson à la mer tant qu'il est encore en vie, c'est une prise trop grande pour que je la mange seule, et je n'aime pas tuer les choses que je ne mange p... Hm. "
Elle goba elle-même la fin de sa phrase, trop ironique lorsqu'on connaissait sa réputation.

"Mh. Je vous en serai gréée."

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 6 Oct 2008 - 22:17

Eto fut encore plus abattu par le contraste des attitudes de Ruby, d'abord plutôt avenante et rieuse, puis dure et froide...

Elle venait de lui demander de la laisser remettre le poisson à l'eau...enfin le morceau de montagne d'écaille qui bougeait encore faiblement derrière lui.
Il regarda le poisson, puis Ruby, puis encore le poisson, puis encore Ruby...
Il rassembla un peu ses esprits, le remettre à l'eau ??? Vivant !!!!

Pousser? découper la falaise? demander au monstre d'y retourner lui même?

Il poussa un soupir, il passait encore pour un abruti, les bras ballants, la mine défaite, le poil mouillé plaqué sur son corps il se déplaça de quelques pas vers la gauche...

une pensée traversa son esprit, déplacer une telle masse devait nécessiter un puissant sort...
Ainsi il allait avoir une démonstration des pouvoirs de la professeur Aqua...Un occasion rêvée de connaître plus sur la magie.

tentant de rattraper son coup il croisa son bras droit le long de son torse, baissa la tête et tourna la paume de sa main droite vers le haut (salut réservé à la fois aux invités et invitation à danser de là ou il venait).


"Votre poisson Dame Ruby"
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageLun 6 Oct 2008 - 22:32

Armarash ! (NdRuby : Juron Cristalléen)
Voila une nouvelle qu'elle était mauvaise car, en sus de sa réputation, le jeune homme présent connaissait également le nom de la professeur. Généralement, on l'appelle La Professeur de l'Eau, l'autre aqua là, Elle, ou encore, on ne la nommait pas du tout, comme si le seul fait de prononcer son nom était une façon de l'invoquer et cela, la Cristalléenne ne le savait pas. Se téléporter, j'entends, ou ouïr son nom à des kilomètre à la ronde. Toujours en est-il qu'elle darda sur l'hybride poilu présent des yeux de glace, froids, minéraux. Les manières aimables du petit bout de pelage étaient-ils une insulte supplémentaire ?

Elle avait connu les railleries pures et dures des imbéciles de la cité, ceux dénués de tout vocabulaire. Elle avait également connu les brimades hypocrites des commerçants et des habitants plus cultivés. Enfin, au dessus de ces sphères, il lui revenait à l'esprit l'ironie cuisante des lettrés, ces abrutis gros, gras, suants, avachis dans leurs sofas et leurs couches recouvertes de coussins.

Mais trèves de blabla. L'eau naquit instantanément sous la masse titanesque de la créature écailleuse, faisant comme une paillasse liquide et transparente, la soulevant à plusieurs mètres au dessus du sol, empêchant ainsi que l'Orkal ne s'étouffe sous sa propre masse. Tout en se faisant, jouant avec ses doigts comme une marionnettiste, elle songea à ce drôle de personnage. Que faisait-il aussi loin de la cité par un temps pareil ? Il n'y avait que les ondines et les dépressifs pour sortir par temps de pluie, voire encore les vagabonds.

Baste ! Il avait du être surpris par l'orage, voila tout. Etait-il un élève ou un habitant ? Un igni, ça, c'était presque certain... A force de cotoyer tous les jours des élémentalistes, on apprend à les différencier les uns des autres, à savoir d'instinct quels sont leurs pouvoirs... Vu sa jeunesse apparente, c'était bel et bien un élève. Mais quelle année ? Première ? Seconde ? Dernière ? Seconde, vraisemblablement. Pas assez vieux pour être presque formé...


" Dit moi, jeune homme. Tu es bien un Igni Elève à la cité ? Mh ? Voudrais-tu que je te montre comment déplacer une masse pareille avec ton pouvoir ? Naciniah - Mademoiselle Naûr - est l'une de mes amies les plus chères, j'ai souvent dû m'entraîner avec elle. Je pense pouvoir t'expliquer théoriquement comme faire avec ton pouvoir. "

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 6 Oct 2008 - 22:45

Eto regardait avec émerveillement le mostre marin s'élever comme une feuille sur son tapis de liquide, Ruby manipulait un tel pouvoir seulement de ses doigts...

C'était à la fois merveilleux et terrifiant, la mâchoire d'Eto pendait lamentablement.. il tendit un doigt vers le titan des mers flottant dans les airs comme le plus cotonneux des nuages.

il n'était pas au bout de son abattement, en effet la professeur des Aqua lui adressa la parole, en soit c'était déjà bien, et il fallut à Eto une seconde ou deux avant de bien saisir, puis comprendre, puis analyser, puis s'assurer qu'il n'entendait pas des voix.

Ruby lui proposait un "cours particulier" !

L'attitude d'Eto se changea brutalement, un sourire carnassier étira ses babines, il sentit ses moustaches frissonner ainsi que sa queue.
Il se tourna vers Ruby, et posa un genou à terre puis frappa le sol de son poing gauche et il regarda à Ruby droit dans les yeux.

Que les 7 sirocos l'emporte, elle était divinement belle ,trempée, le visage dur, le regard froid, en plein exercice de la magie.

Il s'adressa alors à elle selon les convenances d'un élève à son maître :

-"Vos enseignements seront un honneur ma Dame".
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageLun 6 Oct 2008 - 23:06

" Oui, Oui, si tu le dis. "

Ruby se concentra attentivement. Manipuler une telle chose, une chose d'une telle grosseur, n'était pas un exercice des plus simple, même pour elle. Bon, si elle l'avait fait rapidement, ça l'aurait été, mais prendre son temps est parfois plus fatiguant que se dépêcher. Délicatement, elle trancha le fil de conscience qui la reliait au coussin d'eau, se servant de ces litres de liquide pour offrir de l'oxygène bienvenue à l'Orkal agonisant. Par vague, cette même eau humidifierait ses écailles, se rechargeant ainsi en air. La jeune femme garda l'esprit bien concentré, les yeux fixé sur le ventre laiteux de la bête et parla d'une voix lointaine à l'Igni.

" Ecoute bien. Je sais pertinemment que déplacer pareille chose, sous la pluie, est un exercice très difficile pour un Igni, et plus encore lorsque l'on sait les dégâts que peuvent faire le feu sur de la chair tendre. Alors, je m'occuperai de maîtriser l'incendie que tu pourrais provoquer. " Voix grave, tendue. Puis elle cligna enfin des yeux. Qui avait dit que la concentration n'était pas son fort ? Voici qu'elle apprenait elle-même à mieux se maîtriser.

" Je pourrais faire cesser la pluie, mais cet effort me demanderai de ne plus me concentrer sur la survie de l'Orkal. Aussi, tu vas devoir faire montre de puissance. Fait en sorte de réchauffer l'air. Tu as dû apprendre les bases de l'influence de la chaleur sur l'écosystème. C'est le cours théorique des premières années. Ou du moins, ça l'était. Bref." Une pause, elle avala sa salive, autre clignement des paupières

" Cette même influence fait que les Aeras ne sont pas les seuls qui peuvent faire ... "voler" des choses. T'expliquer cela en détail serait trop long malheureusement. On appelle cela le principe d'inertie [ouch, anachronisme u_u']. En résumé. Tout autour du corps de l'Orkal, il y a de l'air. En réchauffant l'air du dessous et en aspirant la chaleur de l'air du dessus, tu créeras un courant d'air. Au vu de la forme de l'Orkal, une dépression va se créer et la bêbête sera soulevée sans effort. La seule chose que tu dois faire, c'est absorber ou générer de la chaleur et ce, continuellement, tu m'as compris ? "

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 6 Oct 2008 - 23:31

Eto se remémora les cours d'Ethan sur la concentration sur un objet pour le faire s'échauffer en projetant sa magie.
Cependant ici il s'agissait d'une zone immense d'air, pas d'un point fixe. Eto tenta donc de considérer la zone en dessous de l'Orkal comme un point immense.

il projeta ses effluves de magie pour créer un réchauffement de l'air dans toute la zone, cependant, les bourrasques de la tempête déplaçait trop de masses d'air pour qu'il réussisse à chauffer indépendamment une zone.

Il songea alors à utiliser la notion de focus, qu'il avait lu dans un ouvrage de la bibliothèque des Ignis, en théorie il était possible de faire naître de n'importe ou la chaleur, car tout était combustible dans le monde.
Ainsi en focalisant la magie su un point fixe on pouvait créer un zone "chaude" où en en élevant la température. la limite de la température étant directement liée aux capacités du magicien.

Eto n'avait jamais fait une telle chose, il savait juste brûler un peu tout et n'importe quoi, n'importe quand, n'importe comment...Mais la professeur Aqua le regardait...
Il se concentra intensément sur un point centré en dessous du monstre, et utilisa la magie.
Durant sa formation de bretteur, on lui avait appris à se concentrer pour ne faire qu'un avec sa lame, en faire une terminologie de son corps, un membre à part entière. Il utilisa cette image de la flamme aspirant toute autre pensée, la flamme unique qui vidait son esprit.

Eto se retrouva seul, désincarné, seul la focalisation de sa magie comptait, il la sentait s'écouler de lui vers le point qu'il ciblait, créant une intense lumière blanche faisant écho à la flamme de son esprit qui brûlait toute autre pensée.

Le point blanc devint bientôt un halo, la pluie qui l'approchait se changeait instantanément en vapeur, le "tapis" d'eau crée par Ruby commençait à bouillonner. Et l'intensité de la chaleur augmentait encore. L'orkal fini par s'élever, entraîné par le courant d'air chaud créé par Eto qui entraînait les masses d'air froid aux alentours en autour, créant un vent tourbillonnant ascendant autour du point de chaleur.

Et la magie s'écoulait toujours de lui, amplifiant la chaleur du point de focus. Perdu dans sa concentration Eto ne pouvait anticiper son pouvoir, et les vents tourbillonnants devinrent plus fort propulsant l'Orkal plus rapidement vers le haut.

Autour du focus de chaleur on apercevait même plus la vapeur d'eau issue de la pluie.

Eto voulu fixer l'intensité de la magie qu'il utilisait à ce niveau, mais il fuut tout à fait incapable de bloquer le processus. Il arrivait pourtant à maîtriser le pouvoir nécessaire pour créer des flammes.

Il commença à paniquer, et lâcha complètement sa concentration, le pouvoir se déversant toujours à travers lui. Il tourna alors un regard affolé vers Ruby...
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMar 7 Oct 2008 - 0:20

Ciel.
Comment décrire ce qu'il se passait, lorsqu'on était pas un igni ? C'était difficile. Mais lorsqu'on était un Aqua en plein exercice de ses pouvoirs, les perceptions étaient autres. Petit à petit, Ruby sentait la chaleur s'infiltrer dans le coussin d'eau. Ce qui était normal au début devint rapidement déplacé. Un foyer sous une casserole d'eau sans récipient... Et, au dessus, un morceau de choix pour des grillades. La pluie elle-même commença à s'évaporer sous le coup de cette chaleur intense, alors que l'Orkal montait lentement dans le ciel.

La professeur, de par la masse d'eau qui recouvrait le corps du poisson, percevait l'affolement de son corps. La chaleur contre ses écailles devenait invivable, Ruby devait agir, et ce... rapidement. Instinctivement, elle jeta un coup d'oeil à l'hybride velu qui l'accompagnait et jaugea l'affolement de son visage pour ce qu'elle était : une perte de contrôle.


" Irascibles ... " hurla-t-elle en détachant chacune des syllabes.

Haut dans le ciel, la pluie reprenait son règne, plus froid que les larmes des veuves mais pourtant liquides. Difficile est l'art des aquas, et ce, comme n'importe quel autre art, mais une fois maîtrisé à la perfection, ils défrisent les limites de l'imagination et ici, chaque gouttelette était comme le membre solitaire d'un immense organisme qui travaillaient de concert. Tandis qu'une partie refroidissait faiblement, une autre infléchissait la lente descente de l'Orkal vers la mer tourmentée.


" ... Et désagréables ... " Sa voix semblait venir de très fond, très aigüe, haut perchée, comme le dernier sursaut d'un oiseau en cage.

Les vagues qui venaient éclater sur la falaise projetaient des gerbes d'eau que la Cristalléenne utilisa pour amortir la chute de l'Orkal sur les flots. Même pour une créature de cette force et de cette vaillance, un plongeon pouvait être mortel. Et sa taille était ici un malus supplémentaire. Les flots l'engloutirent, désinfectant les plaies de son ventre fragile alors que la professeur usant une nouvelle fois de son pouvoir pour minimiser les dégâts de la balade hors de l'eau, des lacérations et de la cuisson à l'étouffée de la bestiole géantissime, surveillait également les cieux où une bille de chaleur intense dévorait petit à petit l'espace.


" ... Petits Ignis ... " Elle joignit les mains, doigts entrecroisés. Là, dans l'espace clos de ses paumes, elle concentra une grande partie de son énergie.

Rapidement, car la situation le demandait, la cristalléenne invoqua un sortilège de glace puissant. Une bille de froid intense, pas plus grande que l'ongle d'un pouce, brûlait presque sa peau pourtant habituée aux températures négatives. Puis, elle fixa cet espace de glace à O° Kelvin au bout du geyser d'eau qu'elle comptait envoyer.

Un battement de coeur, deux battements de coeur. Bientôt, le sort du gamin serait presque incontrôlable. Il fallait être un igni puissant pour annuler un tel sortilège. Ou un Aqua qui l'était plus encore, car seul le feu pour éteindre les plus grands incendies... Déjà, l'air qu'inspirait ses poumons étaient chaud, bien trop chaud pour la saison.

Un muscle qui se contracte, une goutte qui heurte le sol, une autre qui ne le fait pas et qui s'évapore dans un petit pshhh pitoyable.

Le geyser s'échappa des mains de la jeune femme avec, à son extrémité, comme une unique solution, l'exacte contraire de ce qui, actuellement, flottait dans le ciel. Le froid à l'état brut.

N'ayant pas eu le temps de s'installer confortablement, la Professeur, accusant comme elle pouvait - c'est à dire mal - de la force de propulsion de son geyser, tomba en arrière, fit deux roulages sur elle-même avant de se réceptionner tant bien que mal sur ses deux jambes, prit appui ( une impulsion, deux, trois mètres supplémentaires au geyser ? ) s'élança et bondit directement sur le jeune hybride.

Bras et jambes emmêlés, ils eurent le droit à quelques roulages supplémentaires, causant probablement bosses, bleus et égratinures sur ce sol caillouteux.


" ... Incapable de se contrôler ! " Un dôme de glace, parfait, unique protection face à la véritable tempête qui allait arriver d'ici deux à trois secondes ...

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 7 Oct 2008 - 12:38

Si Eto avait commencé à s'affoler, la Maîtresse de l'eau gardait toute sa concentration, En quelques secondes elle se chargea de remettre le monstre marin à flots, puis elle se concentra pour créer entre des doigts le même genre de point de focus qu'Eto avait fait.

Lui essayait de retrouver sa concentration, de fixer son attention pour empêcher ce flot de magie brute de s'écouler de lui. Mais en vain, le flot paraissait intarissable et il ne connaissait aucun barrage à lui opposer.

Puis soudainement, comme par instinct, il se concentra sur lui même ,sur les points d'où semblait s'écoulait la magie. Et il "coupa" le flot à ce niveau là. Le brusque arrêt du sort le déséquilibra , sans quitter des yeux le soleil miniature qui privé de magie enflait dangereusement. Il aurait pu rester sur ses pieds si Ruby ne l'avait pas à ce moment-là projeté violemment sur le sol.

Ils roulèrent ensemble sur quelques mètres, sur les graviers et la boue. D'un geste instinctif ,qu'il considera ensuite comme stupide - il s'agissait de Ruby après tout - il entoura la petite femme de ses bras ,lui tenant la nuque.
Un fois les cavalcades terminées ,Eto fut stupéfait de voir un immense champ de glace les recouvrir comme un dôme de protection.
A travers cette masse de gel il put voir par jeux de transparence la bille de glace de Ruby atteindre le halo de lumière flamboyante.

Puis un éclair aveuglant l'obligea a se couvrir le visage de ses mains.

Du fond de son âme il sentit vibrer les vents de la magie, les forces antagonistes s'étaient rencontrés dans un silence de mort, pendant une ou deux secondes, seul son équilibre intérieur vibra. Puis ce fut le maelström , une explosion d'énergie pure.

Le dôme de glace semblait tenir bon, le déferlement de puissance était étourdissant, enivrant.

Et là ,au milieu du chaos, Eto se sentit vivre enfin, voilà donc ce qui vivait en lui, voici donc ce qu'était la magie dans sa forme la plus brute...

Son esprit cependant considéra un autre facteur; Ruby risquait de le punir sèvèrement pour son erreur...tout comme Ethan ou même la directrice en personne...
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMar 7 Oct 2008 - 13:05

Des mains, du poil... De la chaleur contre et autour d'elle.
Ses roulades sur le sol égoïste lui avaient entaillé le genou, les cuisses et le milieu du dos, mais cela, ce n'était rien de bien grave. Il fallait qu'elle les protège tous les deux de ce qui allait arriver alors, lorsqu'ils arrêtèrent, membres mêlés, de rouler encore et encore, elle le plaqua sous elle, s'allongea sur lui et fit naître un dôme de glace, froid, lisse, et très épais, afin de ne pas avoir à se concentrer trop longtemps sur sa solidité.

Puis il y eut une lumière vive, comme un éclair qui frappe le sol, et la déflagration se fit. Malgré l'épaisseur de leur carapace glacière, la jeune femme sentit nettement dans son dos que le dôme accusait difficilement le vaste écart de température. Mais au lieu de se blâmer de sa fragilité, elle remercia toutes les divinités qu'elle connaissait d'avoir eu la sagesse de lui faire prendre cette initiative rapidement.

Armagedon, Ragnarok... Où dont était le serpent de l'Arbre ? Nulle part, malheureusement. Il n'y avait que les conséquences fâcheuses d'un exercice fait par un Igni qui ne savait pas se contrôler. Un première année, donc, et pas un seconde comme Ruby l'avait pensé au début. Voila qui était une bien grosse bêtise de sa part, mais, pouvait-elle blâmer quelqu'un, que ce soit lui ou elle, sans être hypocrite ? Ca, elle ne le pensait pas.

Oh bien sûr, elle aurait pu lui faire la morale sur la "maîtrise", mais elle lui avait bien assurer qu'elle s'occuperait de retenir les incendies qu'il risquait de faire naître. Pour l'incendie.... C'était gagné.

L'eau schuintait de la carapace froide, dégoulinant, gouttant sur le dos de la jeune femme qui souriait sans le remarquer, ses petites canines de prédateur dépassant de ses lèvres comme par mégarde. Les yeux grands ouverts, fixés sur un ciel qu'on ne voyait pas mais dont on distinguait l'éclairage, elle était essoufflée - normal, me diriez-vous - et sa poitrine se levait et se baissait rapidement au gré de ses respirations.

Puis, l'eau du dôme regela doucement, signe que l'extérieur n'exercait plus une chaleur torride. Le carnage était passé.

La Cristalléenne baissa le visage vers le jeune homme sous elle. Elle ne voyait pas les sous-entendus érotiques d'une pareille position, elle ne voyait que la protection, ne voyait que l'herbe verte et ne sentait que le froid au dessus d'elle, ses cheveux de lait comme une couverture. Sans se retenir, pourtant, elle éclata de rire.

La protection de glace explosa en milliers de morceaux de matières, pleuvant sur eux deux. Ruby se laissa tomber sur le côté, sur le dos et continua de ricaner.

Et bien quoi ? Ce n'est pas tous les jours qu'on va travailler tranquillement, qu'on finit par se faire insulter par un élève, qu'on va acheter un symbole d'une chose qu'on a rejeté et qu'on finit gobé par un poisson avant d'éteindre un foetus d'étoile. Et dire que la Cristalléenne avait eu l'audace de croire que plus rien d'intéressant n'adviendrait dans sa vie après sa mort !

Lentement, elle se remit en position assise et se tourna vers l'hybride presque félin. Penchant la tête de coté, la jeune femme sourit, insousciente. Une telle désinvolture était très rare chez elle. Quelle était la particularité de cette journée, pour qu'elle la prenne avec tant de légèreté ? Il n'y avait rien de différent sur ce n'est le diadème qu'elle allait bientôt obtenir !


" C'était très bien. Ca manquait de contrôle, mais tu as compris le principe, c'est l'essentiel ! "

Oh ? Qu'était-ce ? Son bras droit, le tatoué du loup, ballait, déboîté. Elle le maintint contre sa poitrine avec son autre main, tout en adressant un regard confiant au jeune Igni.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 7 Oct 2008 - 13:49

Le souffle de l'explosion balaya les alentours, aspergeant Eto et Ruby d'eau et de poussière de glace arrachées au dôme.
Blottis l'un contre l'autre au milieu d'un déferlement de puissance à l'état pur.

Eto s'attendait à voir le dôme se rompre à chaque instant, mais le mur de glace tint le coup, malgré qu'il fondit au fur à mesure de l'assaut des vagues de magie. Il sera les dents ainsi que le petit corps frêle contre lui, craignant le pire...

Puis, le calme revint, Eto rouvrit les yeux et détendit tous ses muscles, étendit ses bras en croix et poussa un long soupir.
Ruby était maintenant à califourchon sur lui et le regardait avec un semblant de sourire. Puis elle éclata d'un rire cristallin, expression tout à fait appropriée à ce moment où le dôme de glace se brisa en milliers de petits morceaux scintillants.

L'instant était irréel, Eto ne savait pas s'il devait rougir de honte, de gêne ou de n'importe quoi d'autre...
Ruby se laissa rouler sur le dos à ses côtés, tout en continuant de rire. Finalement Eto laissa un sourire se dessiner sur son visage...
Une rencontre exceptionnelle à laquelle il était loin de s'attendre, et sûrement la pire punition de sa vie ensuite.

Mais celà en valait la peine, l'expérience, l'instant, elle...Tout celà justifiait n'importe quoi.
Il se rassit donc en même temps que la maîtresse Aqua, désarmante par le sourire qui éclairait son visage d'ivoire. C'était l'heure des réprimandes...


Eto était abasourdi, non seulement Ruby ne le sermonnait pas, mais elle le félicitait !!!
A ce moment là une centaine de questions, de remarques se bousculèrent, il voulait savoir tout...Son élan d'enthousiasme s'arrêta soudainement à la vue du bras qui pendouillait mollement le long du corps de Ruby, puis son cœur failli cesser de battre lorsqu'il croisa son regard.

Eto ne cherchait plus à comprendre. il s'approcha de la jeune femme, leva son bras perpendiculairement à son corps, cala sa cuisse sous la mince épaule et d'une main il tira d'un coup sec le bras tout en lui imprimant un léger mouvement de rotation de l'autre main.

Le claquement sourd indiqua que l'épaule était remise.
Eto se rassit et ne sachant plus quoi dire, ni faire, attendit la suite.


Dernière édition par Etho'o le Mar 7 Oct 2008 - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMar 7 Oct 2008 - 14:13

Des gestes doux, tendres...
Délicatement, le jeune homme lui prit le bras et elle se laissa faire. Pas une seconde il ne lui vint à l'esprit de le tuer sur place pour le blasphème d'avoir touché sa peau blanche comme de la neige, blanche comme de l'albâtre. Non, au contraire même, elle l'observa faire et apprit ainsi comme se soigner dans ce genre de cas. Jamais elle ne s'était déboîtée d'épaule de sa vie mais, pourtant... Pourtant elle n'avait pas ressentit la douleur. Son séjour dans les enfers à jouer aux échecs avec Iblis lui avait-il donc inculqué tant de résistance ?

Pressentant le craquement, la professeur retint sa respiration, et accusa le choc de la remise en place de son bras stoïquement. Il n' avait pas mort d'homme, après tout. Pas de fracture non plus, mais elle imaginait bien qu'elle ne devrait pas faire de l'escalade à une main dans les prochains jours. Mince alors ! Dire qu'elle était venue pêcher parce qu'elle avait faim... Voila qu'elle devrait jeuner.

Ruby poussa un soupir en jouant avec les articulations de ses doigts, jaugeant ses sensations, jusqu'au point où elle sentait que la douleur devait poindre
.

" Merci. " dit-elle distinctement au jeune homme en le fixant.

Puis elle s'ébroua, faisant voltiger ses cheveux, les débarrassant des éclats de glace qui la constellait, papillon étoilé. Elle se releva avec souplesse, fatiguée certes de l'exercice qu'elle avait du faire auparavant, mais pas épuisée, et loin d'être au bout de ses capacités et de son énergie.

Quelques secondes, la pluie qui tombait ruissela sur elle, la lavant encore de la bave de l'Orkal, l'odeur de poisson déjà au stade de souvenir, remplacée par celle, muscée, de sa sueur, et l'effluve entêtante de la magie d'une Maîtresse Aqua. Blanche - bougie allumée - Ruby semblait presque luire de sa propre grandeur. Et le jeune hybride à ses pieds ne faisait pas tâche.

Grand, élancé, musclé, le corps recouvert d'un pelage moucheté... Dans ses yeux brillait l'intelligence, la jeunesse, le corps en bonne santé. S'il avait participé à la Bataille, celle-ci n'avait pas prélevé sur lui sa dîme de vitalité. Ses lèvres, noires, étaient typiques de celles des prédateurs. En lui, tout respirait la vitesse, la fougue. Un hybride, indubitablement, et d'une race animale que Ruby ne connaissait pas. Et ne le sachant pas, n'y accorda pas d'importance. Il était lui, que demander de plus ?

Elle lui tendit la main, l'invitant à se lever.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 7 Oct 2008 - 14:38

Pas un gémissement de douleur, pas une grimace, pas un sourcillement ...Ruby semblait ne ressentir aucune douleur... Mais venant d'un être d'une telle puissance ça collait parfaitement.

Ce qui collait un peu moins c'était la main qu'elle lui tendait...Eto était encore un peu euphorique d'avoir utiliser autant de pouvoir, et quelque part en lui le feu de Ignis brulait encore, rageur, indomptable, dévastateur. Un feu qui avait bien failli le consumer, le contrôle était essentiel dans la pratique de la magie, et il y a quelques instants il ne contrôlait plus rien du tout.

Eto s'ébroua pour se débarrasser lui aussi des cristaux de glace constellant sa fourrure puis il saisit doucement la main de Ruby -qui devait être deux fois plus petite que sa main à lui- et se releva souplement.

Ruby lui arrivait au niveau du torse, pesait certainement deux fois moins, cependant d'elle émanait une aura de puissance écrasante. Il tenait toujours la petite main glacée dans la sienne. Face à face avec la maîtresse Aqua.

Cette fois il baissa simplement la tête et tout en caressant imperceptiblement le dos de la main de porcelaine il parla juste assez fort pour se faire entendre d'elle au milieu de la tourmente.


- "Merci Ma Dame, merci beaucoup".

Aujourd'hui Eto avait appris une leçon importante, mais surtout il venait de rencontrer une de ces personnes dont on dit qu'elles changent votre destin, voire le destin d'un monde...
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMar 7 Oct 2008 - 14:56

Soudain, la situation dérapa.
Ce qui aurait pu passer pour une simple reconnaissance admirative tomba soudain dans une sorte de séduction mal placée. Un boulet qui tombe dans sa rigole devait faire moins trembler un canon sur ses tréfonds que ne le faisait la main du jeune homme dans celle de Ruby. Et son pouce qui en caressant le dos sembla planter dans son venter un pieu d'acier, de ce métal même qui brûle la peau des gens de sa race.

Avec une précipitation maladroite, la Professeur retira sa main de celle de l'hybride et resta droite, impassible dans les bourrasques et l'averse, froide. Elle se retourna, raide, et avisa le garçon d'un vague de rien, qui sembla presque lui écorcher la bouche.

Que se passait-il au juste ? Il avait presque le même regard que posait autrefois Archael sur elle. Shin, lui, était bien différent. Il la regardait comme on regarde du bétail, sans sentiment d'égalité, emprunt de vanité. Elle préférait de loin ce sentiment envers elle que l'admiration ou .... l'amour. si elle avait combattu contre les démons, ce n'était pas pour obtenir une quelconque reconnaissance, mais par le devoir que lui dictait son instinct : la protection du territoire.

Après tout, les manières de l'hybride étaient peut-être et tout simplement le fruit de son éducation. Mais dans la race de Ruby, pourtant matriarcale, ce genre de geste était déplacé. Et pouvait parfois avoir de fâcheuses conséquences...

D'une claque de l'esprit, elle s'exhorta à l'impassibilité. Ce n'était rien qu'un jeu de son imagination, elle était plus vieille que lui, et pas de la même race ! Revers de la conscience, elle effaça ses préoccupations comme on écarte négligemment les mains quémandeuses d'un enfant.


" Allons bon. Voila mon repas qui s'enfuit avec les vagues. Jeune homme, que dirais-tu d'une chasse ? Avec mon épaule, j'ai peu de chance d'attraper du gibier et de nature prédatrice, tu dois en savoir les rudiments, non ? " Ainsi tenta-t-elle de briser le silence pesait qui s'était établit.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 7 Oct 2008 - 15:20

Apparemment le sens des convenances qu'Etho'o avait appris plus jeune ne servait qu'à établir une gêne déplacée à Elament.
Encore une fois ce qui connotait admiration et punition avait été mal pris, lorsque le jeune femme avait brutalement retiré sa main...

Son regard était parti un instant dans des abysses qu'Eto ne préférait pas connaître...

Il fallait absolument qu'il désapprenne ce qu'il savait, rien n'était pareil maintenant, et dans une cité ou la magie règne, ou la puissance de certains est sans limite, laisser paraître une émotion pouvait se révéler dangereux.

Il frissonna intérieurement devant le visage de glace de Ruby, elle n'avait certainement pas usurpé sa réputation !

Puis elle rompit le silence sans prévenir, ce n'était pas la première fois que la jeune femme avait cette attitude déconcertante...
Après un instant de flottement Eto se repris, il avait tout à apprendre de Ruby et ne devait surtout pas se montrer un disciple absent ou irrespectueux.


- "En matière de pêche, ma dame, j'ai tout à apprendre, surtout vis à vis de vos méthodes. En ce qui concerne la chasse sur le plancher des vaches, elle m'a permis de survivre pendant les mois ou je recherchais Elament. Trouvons un menu à votre goût et mettons nous en marche ". L'esprit de Eto se détendit, Ruby allait sûrement montrer une autre facette d'elle même...
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMar 7 Oct 2008 - 15:32

Et il pleuvait, encore et encore.
Ses cheveux dégoulinait d'humidité, gouttant. La pluie caressait son corps, glissant, jouant avec les creux, les bosses. Mais pourtant, la jeune femme n'avait pas la chaire de poule. Et sur sa peau claire - très claire - les égratinures de ses roulages successives sur le sol étaient d'un rouge coquelicot.

C'était une demande polie qu'une invitation à la chasse. Dans son clan, c'était une façon de nouer les liens, de renouer avec les membres, en se rapprochant. Car pour chasser à la façon de Ruby, il fallait être synchrone, penser de la même manière. Rabattre dans la direction adéquate et pas dans le sens contraire, pour ne pas que des heures de pistage soient perdues ou n'aient été faites pour rien. Naturellement, lorsqu'on possédait un don comme un pouvoir élémentaire - par exemple - c'était plus simple. La moindre parcelle d'eau, d'humidité dans chaque brins d'herbe et chaque feuille résonnait à l'esprit d'un Aqua concentré et aguerri. Repérer quelque chose relevait alors de la simple sensation, non de l'observation.

La pêche avait pour Ruby une autre valeur symbolique : l'immersion entière et longue dans son élément, et ce, sans la nécessité de respirer, de remonter à la surface, d'utiliser ses poumons. Être en accord total avec soi-même, libre et détaché.

" Tu ne sais pas pêcher ! Mais voila une chose à laquelle il faut remédier ! Combien de temps peux-tu retenir ta respiration ? "

Naturellement, la professeur n'ajouta pas "dans une eau agitée par la tempête", ni même "au bord d'un récif contre lequel des vagues peuvent venir te broyer à chaque instant", car elle comptait l'emmener loin dans les profondeurs, s'il était d'accord pour la suivre. Et là, elle serai son garde fou, lui permettant de respirer et n'exposant pas son corps à la pression.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 7 Oct 2008 - 15:52

Retenir sa respiration?
Rester sous l'eau?

Eto avait vécu toute son enfance et une partie de son adolescence dans des terres désertiques où l'eau était aussi précieuse que l'or ou l'ivoire...

Les seules fois où il s'était retrouvé immergé était les bains qu'il prenait depuis son arrivée à Elament dans les grandes baignoires du dortoir des Ignis.

Alors combien de temps il pouvait respirer? aucune idée !!! Puis les métaux rouillaient sous l'eau, ses armes et l'épée de son père demanderaient déjà quelques heures de lustrage après avoir été détrempée à ce point...
Il doutait également d'apprécier l'élément opposé au sien...

Mais c'était Ruby qui le demandait...


-"Je n'en ai honnêtement aucune idée, je ne sais même pas nager... Je suis un enfant des déserts du sud, l'eau est pour nous un bien précieux, pas un lieu de chasse... Je crains d'être une gêne pour vous dans ce genre d'activité ma Dame..."
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMar 7 Oct 2008 - 16:13

Un bien précieux ? L'eau ?
Voila une bien étrange idée. Dans les contrées nordiques natales de Ruby, il faisait froid à pierre fendre en hiver, et la neige tombait parfois sur des mètres et des mètres. L'été, il ne pleuvait certes pas tous les jours, mais les rivières coulaient toujours, et les rares fois où la sécheresse avait été vraiment très importante, les sources souterraines restaient gorgées à profusion. Mais la jeune femme avait beaucoup voyagé depuis, et ce, essentiellement en forêt. Elle avait certes connu quelques jours un désert, et la chaleur rendait la moindre goutte volatile... Mais ce n'avait été que très ponctuel. Faire sa vie dans un environnement aussi inhospitalié était pour elle aberrant.

Quant au fait que le jeune hybride pouvait être un boulet... Les élèves pouvaient en être aussi, pendant la bataille, pourtant, ils avaient appris bien plus sur le tas que dans n'importe quel cours théorique.

" Ne t'inquiètes pas sur ce point, c'est juste pour t'apprendre, pêcher est pour moi une chose aussi facile que pour toi l'est le fait d'allumer un feu. "

d'un pas vif, elle s'approcha de la falaise, le vent fouettant ses membres graciles, implacables. Elle se baissa, l'enjamba et entreprit la descente suicidaire par un temps pareil. A la moindre vague, elle pouvait être emportée. Mais remerciant les dieux que les embruns ne montent pas jusque si haut, la Cristalléenne assura ses prises sur la pierre humide.

" Il y a plus bas un renfoncement artificiel dans la falaise dans lequel tu pourras laisser tes affaires. "

Comment le savait-elle ? Ah ! Simplement, c'est elle qui l'avait fait, pour ranger les affaires de Shin, afin de les protéger de la corrosion du sel de mer. L'acier est un métal si fragile...

Voyant que l'hybride ne faisait pas un geste pour la suivre, la jeune femme remonta et laissa sa tête dépasser de la falaise pour le regarder.


" Viens donc, a mi hauteur, j'appellerai l'eau pour qu'il vienne nous prendre afin que nous ne soyons pas réduit à des corps brisés sur les pierres"

Ironie cuisante ? Etalage simple de la réalité, sans pardon pour la presque-promesse d'une mort douloureuse ainsi exposée. S'usant les doigts, la jeune femme poursuivit sa descente.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 8 Oct 2008 - 10:02

A quoi bon réfléchir ou trouver des arguments... C'était Ruby qui demandait, et quitte à apprendre à nager autant que se soit avec la maîtresse des Aquas ...

Eto s'approcha donc de la falaise et entama la désescalade de l'a-pic rocheux. Il n'avait pas le vertige, mais les vagues déchaînées qui s'écrasaient en contre-bas étaient loin d'être rassurante.

Au dessous de lui Ruby continuait souplement son parcours, semblant indifférente aux vents qui menaçaient de les arracher à la paroi et aux éclats des vagues dont les écumes les atteignaient maintenant.

La pierre était rendu glissante par la pluie et ce firent les griffes d'Eto qui assurèrent la plupart de prises. Au dessus de lui, le sommet de la falaise s'éloignait de plus en plus ,il de retrouverait bientôt à mi hauteur et il ne voyait toujours pas le renfoncement dont avait parlé Ruby.

La pluie gênait de plus sa vision, des mèches de poils lui tombaient dans les yeux ...Dans quoi s'était il encore fourré...Est ce que finalement, la maîtresse de l'eau tenait sa réputation? N'était il qu'un jouet pour elle, comme ses élèves qu'elle aurait, selon les dire, abattus sans sourciller durant la bataille d'Elament?

Il avait appris à dissocier la vérité des rumeurs, et on l'avait bien averti que l'Attia n'était pas une sources irréfutable... Cependant Ruby était un personnage étrange et dangereux...

Eto baissa la tête pour repérer une prise pour sa patte droite, et il remarqua avec stupeur que la tête blanche de Ruby avait disparu de son champ de vision.
Une sombre angoisse monta en lui, tandis qu'il continuait à descendre vers l'inconnu...
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMer 8 Oct 2008 - 15:25

La jeune femme n'avait pas disparut.
Petit et mince comme elle l'était, elle pouvait se faufiller un peu partout, et ce, sans problème. Pour le coup, elle était entrée dans la cavité. Ce n'était pas une grotte ni une grande alcôve, juste une dépression dans la roche, à l'abris de la pluie et de la marée. Et donc, des regard. Il fallait regarder directement dans la direction du renfoncement pour le trouver, dissimuler parmi les aspérités de la falaises.

La professeur, voyant que l'hybride ne la suivait plus, retourna à "l'extérieur" jeter un coup d'oeil, l'appela et l'observa quelques secondes descendre, afin d'être certaine qu'il l'avait entendu. Une fois à l'intérieur, elle lui conseilla de se défaire de son équipement de guerrier, elle lui assura qu'ils reviendraient le chercher plus tard, que ce serai plus facile de monter que de descendre, surtout par un temps pareil et que de toute façon, personne ne viendrait le trouver ici. Au passage, elle chassa temporairement un couple de mouette, prit soin de ne pas écraser leur nichée et bénit même le minuscule crâne d'un oisillon d'une caresse affectueuse.

Un autre jour, elle en aurait fait son repas, mais s'attaquer à des proies aussi faibles et démunies ne la divertissait pas du tout, et se serait avérer être plus sadique qu'autre chose.

Tout en se faisant, elle expliqua à l'hybride ce qui les attendait.


" Je vais sauter dans l'océan. Fais de même après moi et ne t'inquiète pas pour les rochers. Je vais faire en sorte qu'une vague nous emporte. Une fois immergé, retient ta respiration et nage vers le fond, je t'y attendrai. Et si je ne te vois pas venir, je viendrai te chercher. " Pour le moment, le principe à comprendre était tu sautes et tu restes au fond.

" Le problème étant que tu ne peux pas rester éternellement dans l'eau. C'est un problème majeur, malheureusement. Moi, je peux dissocier l'oxygène de l'eau, ou respirer directement de l'eau sans problème. Pour toi, je plus simple reste de faire une bulle sans eau autour de ton visage. Comme un aquarium, mais à l'envers. Il faudra remonter de temps en temps, mais je pense que tu pourras tenir une demie heure à chaque immersion avec ce système. Pour la pression, j'en fais mon affaire, c'est un jeu d'enfant. "

D'un mouvement circulaire du bras, la jeune femme sembla jeter un "voile" d'eau dans l'air, qui atterrit gracieusement dans l'océan. Les vagues, adoptant le même principe que le fouette, amenaient souvent de l'air, mais celui-ci remontait à la surface, créant de l'écume. Avec le procédé de la professeur, l'ait restait dans son cocon d'eau, bulle immobile dans l'océan qui n'attendait que le visage du jeune homme.

Sans plus attendre, la cristalléenne prit une impulsion et sauta directement dans le vide.
Alors que sa chute - et sa mort - semblait assurée, un tentacule d'eau de mer vint la happer, l'engloutissant loin des rochers acérés.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 9 Oct 2008 - 9:53

Eto avait à peine saisi l'essentiel de ce que Ruby avait expliqué.

Sauter , plonger, bulle d'air...OK, se suicider avec le sourire et en toute confiance...

Il se débarrassa rapidement de ses sacoches de ceinture puis de l'épée de son père fixé dans son dos. Puis après réflexion il se sépara aussi de son veston de cuir.

Il s'approcha lentement du bord de la falaise, même a mi hauteur, le jeu des vagues s'écrasant sur les rochers restait hypnotisant...
Ruby avait disparu dans un bras de mer, oui mais au sens littéral du terme, la mer avait semblé s'étirer volontairement pour l'aspirer loin des récifs acérés.

Eto aurait pu prendre 800 mètres d'élan, il n'aurait pas pu sauter au delà des roches, et puis de toutes façon, la puissance des vagues l'aurait immédiatement projeté contre.

Il ne se sentait vraiment pas de sauter, autant qu'il savait Ruby était peut être déjà loin et elle ricanerait encore demain de la naïveté d'Eto...
D'un autre côté, elle n'avait pas forcément d'intérêt à faire ça, et quelque part Eto se dit que il fallait bien vivre dangereusement pour vivre heureux.

Il respira un grand coup, étendit les bras et plongea droit vers la bulle d'air de Ruby qui côtoyait les rochers qui déchiquetaient en lambeaux d'écumes les vagues qui se brisaient dessus avec violence.
Tout en gardant les yeux ouverts ,il regardait le sol se rapprocher, les secondes semblaient se distendre, comme pour faire en sorte qu'il profite des derniers instants de sa vie plus longtemps...

Il voyait bien qu'il n'attendrait pas le tapis d'air créé par l'Aqua, mais que son corps se briserait sur la roche...Sur cette pensée fugace ,il ferma les yeux ,ne craignant pas la mort..

Puis sa avoir heurté quoi que ce soit il se retrouva totalement immergé.

Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageVen 10 Oct 2008 - 14:26

Silence.
Le monde des Aquas est gouverné par le silence, par le silence et, bien sûr, par l'immobilité. C'est un univers sans stase, sans évolution, sans modification, où le seul fait d'exister n'engendre rien, si ce n'est la preuve de l'absence d'ajustements. Mais ceci n'est le cas que parfois, bien, heureusement.

Car, il advient aussi que le monde des Aquas soit le théâtre de batailles, de guerres, de luttes, pierre contre eau, embruns et écume... Petites frictions et grands chocs. Mais, toujours, lorsque notre tête se trouve immergée dans les profondeurs, règne le silence, si cher au coeur des Aquas.

De ce fait, nous pourrions conclure aisément que l'eau est un élément masculin - car il est vrai que les hommes ont souvent besoin du fracas de la guerre pour apaiser leur coeur, alors que ce liquide reste, indubitablement, féminin. A la recherche du silence et de la solitude qui leur est cher pour effacer les troubles de leur âme, quelle femme n'a jamais ressentit poindre en elle la soif de ce contact qu'affectionnent les hommes ? Juste pour se décharger de la rage, juste pour enfin sentir cet ajustement ?

En bondissant droit vers sa mort, le jeune hybride avait-il su que la Cristalléenne était en train de se perdre, de subir le contre-coup brutal du contact de son corps avec l'eau ? Non, je ne le pense pas, car, dans ce cas, il aurait perdu toute sa confiance en elle, confiance déjà si facilement friable...

En sautant, la Cristalléenne avait appelé son pouvoir, chercher au fond d'elle cette petite source, cette pièce secrète qu'elle seule connaissait et où avait éli résidence sa puissance. L'eau s'était tendu vers elle, comme le bras du dieu en personne. Pris par le sel et l'eau, son corps avait rejoint rapidement une mer plus calme que celle qui s'agitait sur les rochers. Et au cours du contact brutal entre sa peau et l'océan qu'elle ne maîtrisait pas, elle comprenait de nouveau pourquoi elle aimait, finalement, la mer.

Tempérance, mais puissance. Une colère contenue, mais la possibilité de la douceur. C'était tout cela et plus encore, un océan en tempête. Le bruit lointain de la pluie était juste l'écho d'une ancienne mélancolie. Rapidement, la jeune femme se reprit, sentant à travers sa peau, par la maîtrise subtile de son pouvoir à travers cette pluie mélancolique, que le jeune homme venait de sauter. C'était-il passé un long moment ? Oui, il avait peut-être hésité, mais c'était repris, de crainte d'avoir l'air d'être une pucelle lors de sa première nuit.

Vit-il le tentacule de mer le prendre ? Je ne le pense pas. Tout comme je ne pense pas qu'il sentit l'eau investir son nez et sa bouche - il devait avoir très bien pris sa respiration et avoir clos ses orifices... Une chose est sûr, lorsqu'il pénétra dans la mer, il n'eut pas besoin de nager. Un toboggan, comme formé par le dos de l'orkal sur lequel il avait négligemment nagé, l'aspira directement vers la Cristalléenne, semblant presque jouer avec son corps sans défense. Peut-être tourna-t-il sur lui-même, dans ce tourbillon miniature.

Une chose est sûr. Lorsqu'il parvint devant la Professeur, elle l'attendait, flottant entre deux eaux, les courants jouant avec sa chevelure - algues lunaires, faisant comme un halo de ces millions de fils de lait, une oriflamme. Les bras tendu de part et d'autre de son corps, elle ne battait pas des pieds pour rester à niveau, et les yeux clos, semblait dormir ici.

Lorsqu'elle ouvrit ses prunelles sur le garçon, l'obscurité n'exista plus. La lumière se réflectait dans ses iris, faisant luire doucement le regard de la Femme du Loup. L'avantage d'être nyctalope, d'avoir des yeux de prédateur... Impressionner dans la pénombre.
Ruby dirigea ensuite sa main vers la surface et une bulle d'air descendit directement vers le visage de l'hybride et l'emprisonna.


* Je ne peux pas créer de l'air, mais je peux en capturer *
se dit la jeune femme pour elle-même. Et, déjà, elle trouvait que c'était très bien.

" N'essaye pas de parler, tu n'es pas conçu pour le faire dans l'eau et tu n'as pas le pouvoir de changer cela. Si tu tentes de le faire, je n'entendrai rien. "
Sa voix à elle semblait résonner, venir du fond d'une caverne, avec des notes cristalline dans le ton " Je renouvèlerai ta bulle de temps en temps. Viens, je sens qu'il y a un ban de poissons par là-bas. "

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)
» Moussa Kaka toujours en prison
» HAITI ELECTION: Preval Craignant à la Fois la Mort, la Prison et l’Exil....