Partagez | .
 

 Le silence n'est rien || Logan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Solis Oshan
Tuteur Aqua
avatar
Nombre de messages : 146
Âge : 24
Race : Elnihïn
Poste : Tuteur
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
880/1000  (880/1000)
MessageVen 6 Juin 2014 - 13:00

Le soleil se levait sur la cité, la faisant rayonner de mille feux, et c'était dans ces moments là que Solis prenait toute la mesure du bonheur qu'il ressentait d'être à nouveau ici. Malgré les sacrifices et les douleurs endurées, il était heureux de pouvoir à nouveau admirer l'éclat rayonnant du kaléidoscope de couleur qui miroitait sous son regard.
Il inspira profondément l'air pur du matin, la ville s'éveillant doucement sous son regard. Depuis les nombreux mois passés à remettre la belle Elament sur pied, on pouvait voir chaque matin l'Elnihin se tenir au même endroit, à admirer le flamboiement de leur joyaux un peu plus poli chaque jour. Il ne croisait que rarement des gens, là où il se tenait, au centre du lac. Finalement il s'étira longuement et se massa la nuque pour délasser un peu les nœuds qui s'y formait, ainsi que dans son dos. Il n'était pas d'un naturel stressé, mais il avait une certaine charge de travail qui le poussait à s'épuiser parfois à la tâche. Et il était d'ailleurs temps pour lui de rejoindre l'école où il passait désormais pratiquement tout son temps. En tant que tuteur aqua, c'était bien souvent là qu'il donnait rendez-vous à ses élèves, qui n'étaient certes pas des plus nombreux au début, mais dont les rangs commençaient à s'étoffer à mesure que le temps avançait. Il faut dire, cela faisait un moment maintenant qu'ils avaient récupéré la cité, et les choses allaient suffisamment bon train pour que la jeunesse revienne fleurir leur rang. Mais ce n'était pas autant que l'aurait espérait notre homme du désert. Il faut dire, les Démons survivant n'aidaient pas à la tâche, sans même parler du miasme.
Il se massa les tempes tout en avançant sur l'eau. La journée n'avait pas encore commencée que toutes ces pensées préoccupantes se bousculaient dans son esprit. Les tâches à accomplir n'étaient pas de tout repos, il fallait bien l'avouer.

Il n'eut aucun mal à regagner l'école, bien que cela lui prit un certain temps. Il s'arrêtait, saluait des personnes, aidait un marchand qu'il connaissait sur son étale parce qu'un tréteau avait cassé. C'était aussi pour ça qu'il partait tôt. Il aimait voir la ville se réveiller et s'animer, et il aimait participer. Il n'échangeait que quelques mots, les économisait parfois. Et puis il reprenait son chemin vers son propre travail.
Sa journée fut plutôt calme dans l'ensemble, il n'eut pas beaucoup d'élèves, et lorsqu'il eut fini, en milieu d'après-midi, il rejoignit le dispensaire installé entre les murs de l'école. Il se portait souvent volontaire pour aider, possédant de larges connaissances dans le domaine des soins. En tant que Shaman, il avait beaucoup appris dans sa tribu, et avait poursuivi ici en devenant Maître Elémentaliste, bien que sa formation guerrière avait un temps pris le dessus. Mais maintenant que les armes avaient été posées, il revenait à ses anciennes fonctions.
Il se souvenait encore de la reprise de la cité, des blessés et des morts répandus dans les rues. Soigner n'était pas simple à ce moment là, et beaucoup mourraient des suites d'une infection. Ca lui semblait lointain, presque une autre vie, et il avait du mal à se dire que ce n'était arrivé que quelques mois en arrière.
Maintenant qu'ils étaient organisés, que les choses étaient plus calmes, ils avaient beaucoup moins de pertes. Il faut dire les blessures étaient bien moins graves. Le système de troc s'étant installé, les personnes soignées ici revenaient souvent apporter des denrées une fois les soins effectués. Et s'ils ne le faisaient pas, hé bien, ils n'y pouvaient pas grand chose. Ils n'allaient pas refuser de soigner quelqu'un sous prétexte qu'ils risquaient de ne pas donner quelque chose en échange. Ce n'était pas là le principe d'un tel lieu. Solis espérait que les choses ne changent jamais à ce sujet.
Toujours est-il que le jeune homme était d'une aide précieuse au sein de la clinique. Et ça lui allait très bien.

Arrivé sur place, il sortit une longue lanière de cuir qu'il déroula pour enrober ses cheveux dedans. Il n'avait plus trop eu le temps de prendre le temps de s'en occuper, et ils avaient poussés sauvagement. Il songeait de temps en temps qu'il devrait prendre simplement un couteau et les entailler à la base, mais il ne cesser de le reporter encore et encore. De toute façon, la tignasse ne le dérangeait pas plus que ça, il ne pouvait simplement pas se permettre de les laisser ainsi lorsqu'il se trouvait ici.
Ceci fait, il vint chercher la liste des personnes à traiter encore aujourd'hui auprès de la personne chargée de s'en occuper et s'attela à la tâche. Une plaie à cicatriser, une fièvre à identifier, puis il s'arrêta sur le nom suivant. Logan.
Oh, ce nom était plus courant qu'il le pensait à l'origine, aussi ne se formalisa-t-il pas réellement. Il savait parfaitement qu'au moment de s'approcher du lit de fortune, il ne trouverait pas celle qu'il avait connu à son arrivée sur l'île, après la prise de la cité par les Démons. Pourtant une certaine appréhension le prenait aux tripes à chaque fois. Il avait cherché à savoir si elle était encore là, encore vivante dans les jours qui avaient suivit le retour des élémentalistes à leur terre d'origine. Mais il n'avait rien trouvé à son sujet. Comme prévu, il ne trouva qu'un homme particulièrement bien bâti qui s'était cassé le bras. Une certaine déception l'envahit mais il ne dit rien, s'occupant de lui remettre correctement, de lui faire une atèle et de lui confier une liste de plante à prendre en infusion pour calmer la douleur et un baume à appliquer pour aider à ressouder l'os.
Il avait déjà aidé en le reformant correctement à l'aide de son pouvoir, mais il ne pouvait pas vraiment faire plus sans s'épuiser et ne plus pouvoir poursuivre correctement son travail.
L'homme partit, et Solis alla chercher son prochain patient. Encore le prénom Logan ? Ils étaient tous de sortie ou... ?

Mais là ce fut différent. Lorsqu'il s'approcha du lit, la première chose qu'il vit fut les cheveux bruns, et court. Il se dit alors que ça ne pouvait pas être elle. Il ne chercha même pas à vrai dire, le petit formulaire à son sujet n'indiquant pas grand chose. Rien qui puisse suggérer qu'il s'agissait d'elle du moins.
Du moins jusqu'à ce que, après s'être arrêté à côté du lit et avoir relevé les yeux vers elle, il se fige en la regardant. La couleur et la coupe de cheveux avaient changé, mais le visage restait le même. Bien sûr, il y avait eu une légère évolution, ce que son regard dégageait n'était plus exactement la même chose, mais... Si, c'était bien elle. Sur le point de la saluer, il avait ouvert la bouche, mais aucun mot n'était sorti lorsqu'il l'avait reconnue. Et il restait immobile, redevenu soudainement muet. L'ironie du sort.
Il finit par clore ses lèvres, sans cesser de la fixer silencieusement
Il ne savait plus quoi dire, et il se retourna un instant, pour reprendre ses esprits, se demandant brièvement s'il n'était pas en train de rêver. Puis il revint à elle, rouvrit la bouche comme un poisson hors de l'eau, secoua la tête, puis fronça les sourcils plutôt perplexe. Il inspira profondément pour prendre son courage à deux mains.

« Logan ? » Oui, c'était elle, ça ne faisait plus aucun doute. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire qu'il ne pouvait retenir, tout comme un petit rire nerveux, alors que des mots coulèrent naturellement en même temps que l'émotion le prenait. C'était bête à dire, surtout considérant le peu de temps qu'ils avaient passés ensemble, mais il était réellement heureux en cet instant. « Je t'avais écrit qu'on reprendrait la cité. »
La voix était à peine rauque et mal contrôlée, mais les paroles étaient sincères, même s'il aurait pu choisir différentes choses à dire après tout ce temps passé séparés.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Logan
Bâtisseuse
avatar
Nombre de messages : 277
Âge : 29
Race : Peuple de Cristal
Poste : Bâtisseuse
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
655/1000  (655/1000)
MessageVen 6 Juin 2014 - 13:53

Cela faisait une dizaine de jours que Logan avait rejoint les bâtisseurs. Elle n’avait eu aucune difficulté à trouver une équipe car l’aide d’une Aera pour soulever les charges imposantes étaient toujours la bienvenue. Elle avait par contre du mal à prendre ses marques. La machine était rodée depuis bien longtemps, l’équipe se connaissait et travaillait efficacement. La Cristalléenne se sentait comme un rouage en trop. Elle attendait la plupart du temps les instructions, ne prenant aucune initiative, déstabilisée par ce nouveau métier.
Ce jour-là, elle pensait avoir enfin réussi à s’intégrer. Elle avait réussi à approcher une autre femme de l’équipe et à parler avec elle. Pas grand-chose, juste deux-trois phrases mais ça lui avait valu un sourire, le partage d’une gourde d’eau.
Le travail du jour consistait au déplacement d’une énorme poutre. Des hommes avaient attaché des sangles à chaque extrémité et des grues devaient la soulever. Deux bâtisseurs devaient diriger l’opération du toit, deux autres manœuvraient les grues. Le rôle de Logan était d’aider à la précision de la manœuvre grâce à son vent. Une manipulation délicate mais rien d’insurmontable. Elle se concentra, tendit les mains devant elle et visa la poutre. Elle sentit le vent venir à elle et l’enlacer. Il s’enroula autour de ses bras et avança avec lenteur jusqu’aux mains. Cette sensation était très agréable, la douceur du vent sur sa peau la fit frissonner. La poutre bougea, se balança. Elle régula le transfert de son vent. La poutre se stabilisa et avança en même temps que les grues. Les bâtisseurs placés sur le toit lui criaient les instructions.
« A droite, à droite ! »
« Attention, soulève ! »
« Fais gaffe, le toit remonte plus de mon côté ! »
Brusquement, la poutre pencha sur la droite, menaçant d’assommer le bâtisseur.
- Bordel, fais gaffe !
- Pardon
, marmonna-t-elle dans l’effort.
Le bâtisseur à sa droite avait brusquement avancé sans la prévenir, déséquilibrant tout son travail. Elle voulut lui lancer un regard noir mais ne put pas détourner ses yeux de la poutre. Elle la stabilisa, la souleva. La poutre était dangereusement haute, à la limite de la capacité des grues. Et à ce moment là :
- ATTENTION LOGAN !
Logan sursauta et regarda derrière elle par réflexe, vers la voix. Elle vit un homme perdre tout le chargement de sa charrette tandis qu’il s’échouait avec elle sur le sol. Au moment où elle se rendit compte que ce n’était pas elle qui avait été interpellée, elle entendit à nouveau :
- LOGAN ! LA POUTRE !
Elle eut tout juste le temps de faire un bon sur le côté tandis que la poutre tombait vers elle. Celle-ci la cogna quand même durement à l’épaule droite avant de s’effondrer bruyamment sur le sol. La douleur était forte, Logan n’osait pas toucher son épaule de peur de ce qu’elle sentirait en-dessous de ses bois. Elle gémissait, effondrée elle aussi sur le sol. Elle entendit des pas arriver près d’elle, des « Logan ? Logan, ça va ? ». Elle aurait volontiers répondu que non, ça n’allait évidemment pas et qu’ils étaient une bande d’abruti de poser la question mais toute son attention était concentrée sur la douleur qui lui vrillait l’épaule.
Elle ne put retenir un gémissement.
- Je crois qu’elle a l’épaule déboîtée, dit une voix de femme d’un ton inquiet.
- Il faut l’emmener au dispensaire, répondit un homme.
- Regardez ! Y a un brancard juste là, qui ramasse un type !
- Hé ho ! Hé ! Par ici, on a besoin d’aide !

Logan sentit des mains la saisir. Une était trop près de son épaule et la douleur lui arracha un cri. La main bougea aussitôt. Elle ouvrit les yeux, vit les gens de son équipe et un autre inconnu la placer dans la charrette du dispensaire. Une fois cela fait, son équipe retourna aussitôt au boulot. A travers les vagues de douleur qui traversaient son épaule à chaque balancement de la charrette, Logan ne put s’empêcher de penser avec amertume que son équipe ne semblait pas faire grand cas de sa blessure.

On l’avait installée sur une couchette, la plus éloignée de la porte. Maintenant qu’elle ne bougeait plus et était installée aussi confortablement que possible, la douleur avait un peu diminuée. Elle se repassait la scène de l’accident. Elle s’en voulait d’avoir été distraite, d’avoir fait tomber la poutre. Déjà que son équipe ne semblait pas être spécialement fan d’elle, elle n’allait probablement pas gagner des points après ce qui s’était passé aujourd’hui. Elle se maudit d’être aussi gourde. Elle ne comprenait d’ailleurs pas pourquoi elle n’arrivait pas à se détendre. Après tout, elle participait à la construction de la ville, ce qu’elle souhaitait ardemment depuis son retour dans la Cité. Mais elle avait rencontré une difficulté imprévue : celle de travailler en équipe. Cela ne lui était jamais vraiment arrivé, elle n’avait jamais du gérer plusieurs personnes en même temps tandis qu’elle travaillait. Elle n’avait jamais ressenti le besoin de parler aux autres tout en n’arrivant pas à se lier à eux. Elle se sentait totalement étrangère et inutile. Son humeur était légèrement maussade, ce qu’elle regrettait. Elle ne devait pas se laisser abattre pour si peu. Un accident, ça arrive relativisa-t-elle.

Des pas s’approchèrent d’elle et s’arrêtèrent près de son lit. Elle ne tourna pas tout de suite la tête de peur qu’un mouvement trop brusque lui fasse mal. Lorsqu’enfin elle leva les yeux, elle reconnut l’homme presque aussitôt. Solis, l’homme muet. Ca alors ! Elle ne s’attendait pas du tout à la présence de l’Aqua.
Mais la suite n’allait pas moindre la surprendre car il lui parla.
Il lui parla de vive voix.
Des sons sortirent de sa bouche.
De sa bouche à lui.

Logan en perdit ses mots pendant un instant. Puis finalement un « Quoi ? » lui échappa. Elle le regardait avec des yeux  ronds.
- Tu… Je… Quoi ? Tu… tu viens vraiment de parler ?

_________________________________________________________

Avatar : Dessin original
http://elyan-dreams.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Solis Oshan
Tuteur Aqua
avatar
Nombre de messages : 146
Âge : 24
Race : Elnihïn
Poste : Tuteur
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
880/1000  (880/1000)
MessageSam 7 Juin 2014 - 10:54

Oui, c'était bien elle qui se tenait là devant lui, en chair et en os. Le destin avait vraiment un sens de l'humour particulier pour la ramener à lui alors qu'il avait abandonné l'idée de la revoir un jour. Comme quoi il était bien vrai qu'il suffisait d'arrêter de chercher quelque chose pour le retrouver. Même si dans le cas d'une personne la situation était d'autant plus compliqué. Des clefs perdues ne risquaient en effet pas de partir sur leurs petites jambes dans des endroits inconnus et dangereux.

Le jeune homme se reprit néanmoins rapidement, alors qu'un sourire naissait sur on visage, ses lèvres se retroussant largement de façon plus qu'évocatrice. Solis avait toujours été expressif, et c'était quelque chose qu'il n'avait pas perdu, même en ayant retrouvé sa voix. A la question surprise de Logan, il hocha la tête dans un premier temps pour seule réponse. Avant de se rappeler qu'il pouvait effectivement s'exprimer de vive voix. Il devait être étrange de l'entendre pour quiconque l'avait connu silencieux, et peut-être son timbre avait de quoi surprendre. Riche et un peu chantant, avec les accents de son désert natal profondément ancré.

« Oui. » Oui, il pouvait parler, s'exprimer parfaitement. Se faire comprendre sans avoir besoin de gesticuler bêtement ou d'écrire. Il pouvait transmettre ses idées instantanément. La surprise dont faisait preuve la brune avait de quoi légèrement amusé l'élémentaliste, qui comme à son habitude se montrait tout de même compréhensif. Ce n'était pas un changement qu'on pouvait observer tous les jours, puisque beaucoup de muets l'étaient de naissance.
Mais ce n'était pas le cas du rouquin, qui avait bien de la chance.

Il tira un tabouret haut vers lui pour s'installer plus confortablement aux côtés de cette fille qu'il connaissait à peine et pour qui il éprouvait malgré tout une certaine affection. Cela faisait quoi ? Un an et demi, deux ans qu'ils s'étaient rencontré ? Il ne savait plus trop, il avait perdu le compte. Il s'éclaircit la gorge rapidement.
« Je ne pensais pas te... retrouver. Je pensais que...[b] » Mais même s'il était plus qu'heureux d'avoir retrouvé un moyen de s'exprimer, il se rendait de plus en plus compte que la franchise dont il faisait preuve avant était plus difficile aussi. Pourtant il ne se démonta pas. « [b]Avec toutes les batailles, je craignais que le pire te soit arrivé. »
Il marqua une brève pause.
« Je suis content que tu sois là. »
Son regard rejoignit le sol un instant, avant qu'il ne redresse le visage vers elle en haussant un sourcil.
« Même si j'aurais apprécié que tu sois en meilleur état. Quelle blessure t'amène ici ? »

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Logan
Bâtisseuse
avatar
Nombre de messages : 277
Âge : 29
Race : Peuple de Cristal
Poste : Bâtisseuse
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
655/1000  (655/1000)
MessageSam 7 Juin 2014 - 12:35

Logan n’en revenait toujours pas.
Pour toute réponse, Solis lui sourit. Et quel sourire ! Sincère, chaleureux, tellement vrai qu’il fit briller ses yeux. Elle se sentit intimidée par cette bonté qui en émanait. Elle pensait ne pas mériter tant de gentillesse dans un sourire. Elle avait été odieuse avec lui, à plusieurs reprises.
En plus, elle avait aussi failli à la seule promesse qu’elle lui avait faite. Kara…
« Cette petite peste ! » se remémora-telle avec rage. Elle n’avait jamais réussi à s’entendre avec elle, elle la faisait constamment tourner en bourrique et ça avait fini dans une bagarre pas très jolie à voir… Ce n’était pas un moment glorieux. Logan s’en était beaucoup voulu d’avoir échoué dans son rôle de préceptrice. Et elle avait énormément culpabilisé de ne pas avoir pu tenir sa promesse. Elle n’avait pas revu Solis depuis et elle ne savait même pas de quoi il était au courant. Si ça se trouve, Kara n’était même plus en vie…
Logan ne ressentit peut-être pas assez de tristesse à cette idée que pour pouvoir dire se sentir concernée par cette éventualité. Elle décida de ne pas parler de son élève. Du moins, pas aujourd’hui. Solis était un peu trop proche de son épaule blessée.

Logan lui sourit gauchement. Elle avait la sensation de ne pas mériter tant de sollicitude de sa part.
- Je suis contente de savoir que tu vas bien aussi, lui répondit-elle tout de même.

Tandis qu’il avait la tête baissée, elle sentit le rouge lui monter aux joues. Elle se sentait maladroite dans sa tentative de gentillesse, quasiment hypocrite. Elle s’en voulait tellement d’avoir été aussi horrible avec lui. Lui en voulait-elle ? Devait-elle s’excuser ? Tout de suite ? Avec horreur, Logan se demanda si ce sourire tranquille ne cachait pas en fait une soif de vengeance contenue qu’il comptait assouvir maintenant.
« Mais non, mais non, ne sois pas stupide » pensa-t-elle. « Tout le monde n’est pas fourbe comme toi. »
La voix – si nouvelle aux oreilles de Logan – de Solis l’arracha à ses pensées tourbillonnantes.

- Je… C’est mon épaule.
Elle voulut faire un geste pour la lui montrer mais le simple mouvement de lever la main lui arracha une grimace.
- Je pense qu’elle est déboîtée.
Elle  soupira, sentit les doigts de Solis toucher la zone avec délicatesse. Elle ne le regarda pas faire. Un bref silence s'installa tandis qu'il l'auscultait.
- C’est ma faute, lâcha-t-elle. J’ai été distraite, la poutre m’est tombée dessus. Mon épaule est le seul dégât humain, c’est déjà ça !
Son ton était un peu amer. Elle s’en voulait tellement, se traitant mentalement d’imbécile.

_________________________________________________________

Avatar : Dessin original
http://elyan-dreams.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Solis Oshan
Tuteur Aqua
avatar
Nombre de messages : 146
Âge : 24
Race : Elnihïn
Poste : Tuteur
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
880/1000  (880/1000)
MessageSam 7 Juin 2014 - 13:10

Il ne tint pas vraiment compte de l'attitude plutôt ambiguë de Logan à son encontre. Elle ne semblait pas vraiment heureuse de le retrouver pour sa part, en tout cas, bien qu'elle disait être contente qu'il n'ait rien. Il préféra se taire et se contenta de s'occuper de sa blessure. Une épaule démise donc. Il se rapprocha un peu pour poser délicatement ses doigt sur son bras, puis son épaule, observant la façon dont le bras tombait et l'omoplate ressortait. En effet, elle devait probablement être déboîtée, à première vue. Il allait falloir qu'il la replace le plus rapidement possible, mais avant il devait vérifier qu'elle n'avait pas quelque chose de cassé.
Pour se faire, il allait examiner la répartition de l'eau dans l'os, s'assurer qu'il ne rencontrait aucune cassure dans celle-ci. Et si jamais il ne rencontrait que des fêlures, il les soignerait immédiatement dans une accélération du processus avant de se permettre de replacer l'épaule. En attendant, il n'avait plus qu'à faire la conversation en se concentrant dessus.

« D'accord, je vais te réparer ça. C'est arrivé il y a combien de temps ? »
Se concentrant sur son pouvoir, il parcouru l'eau de l'os de sa clavicule, puis la liaison de l'omoplate, l'humérus... Il vérifia également qu'aucun tissu n'était déchiré, et essaya de stimuler les muscles de façon à les détendre pour faciliter le traitement pendant qu'elle répondait.
« Tu n'as aucune autre blessure à faire soigner ? » Il releva les yeux vers le tissu qui cachait son autre bras, se penchant à peine avant de finir sa vérification. Il ignorait tout de l'autre cicatrice qui ornait le corps de la belle cristaléenne, de la peau meurtrie de son estomac. Et comment aurait-il su ?

Il se contenta de pincer les lèvres et se levant de son tabouret pour prendre plus fermement le bras de la jeune femme entre ses doigts.
« Attention, ça risque de faire mal. Tiens-toi au bord du lit. J'y vais à trois. » Il manipula le bras pour commencer à la réaligner, la main posée sur son épaule pour y faire glisser de la brume glaciale afin de l'anesthésier légèrement et faciliter le mouvement. « Là. Un... deux... » Le claquement fut un peu sourd, alors que le « Trois. » l'accompagnait dans son geste.

Ceci fait, il ne lâcha pas le bras pour autant, et le manipula pour s'assurer qu'il s'était bien remis en place. Il continua d'appliquer la brume avant de la relâcha, et de sortir un bandage du meuble côtoyant le lit. « Je vais te faire une écharpe, tu devras éviter de trop bouger ton bras pendant une dizaine de jours. »

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Logan
Bâtisseuse
avatar
Nombre de messages : 277
Âge : 29
Race : Peuple de Cristal
Poste : Bâtisseuse
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
655/1000  (655/1000)
MessageMar 10 Juin 2014 - 10:48

Les doigts de Solis couraient sur son épaule, sur son bras avec douceur. Le contact avec son eau fraîche lui donna des frissons. Elle se rappela son dégoût pour l’eau il n’y a pas si longtemps que ça. Qu’est-ce qui avait changé ? Ses quatre voyages en bateau l’auraient guérie de cette phobie ?

- C’était il y a une trentaine de minutes, quelque chose comme ça, dit-elle.

Le savoir si près de son bras ne lui plaisait pas du tout.
Elle vit glisser son regard jusqu’à son bras gauche tandis qu’il lui demandait si elle avait d’autres blessures. Elle hésita, songea également à sa cicatrice sur le ventre. Cette dernière était bien cachée mais l’autre débordait de son bandage, ce n’était pas vraiment discret.
Ces cicatrices n’étaient pas belles, elle n’aimait pas les montrer, les avait même cachées à Tyrol de peur de ce qu’elle s’entendrait dire. Elle n’avait pourtant plus eu de problèmes après sa fièvre sur le bateau alors il n’était peut-être pas nécessaire d’en parler ?
Elle se rendit compte que son cœur battait plus fort et en fut agacée. Elle se calma. Pas besoin de se mettre dans tous ces états. C’était juste des blessures, l’une du combat, l’autre de son histoire… personnelle. C’était une grande fille, elle pouvait ne pas répondre aux questions si elle ne voulait pas.

Le temps de peser le pour et le contre, Solis avait anesthésié son épaule et s’était mis debout. Elle paniqua à l’idée de la douleur mais elle tenta de la contenir, de ne pas montrer à Solis. Il fit le décompte et elle n’entendit même pas le « trois » lorsqu’il lui remboita l’épaule tant la douleur fut atroce. Un fort gémissement lui échappa, à la limite du cri. Elle jura. Il lui banda le bras.

- Une dizaine de jours ? dit-elle à moitié assise. Mais… qu’est-ce que je vais faire ? Mon équipe a besoin de moi et …

Elle s’interrompit. Est-ce que son équipe avait vraiment besoin d’elle ? Une expression sombre passa sur son visage.

- Peu importe, dit-elle en agitant la main gauche – la droite étant bandée.

Elle leva les yeux vers Solis qui la regardait calmement, l’écoutait avec attention, elle pouvait le voir dans ses yeux. Elle fuit son regard avant de reprendre.

- J’ai des cicatrices à te montrer. Elles ne sont pas belles mais je pense que ça doit aller comme ça. Mais disons… que… C’est peut-être mieux qu’un guérisseur y jette un œil.

Elle défit le bandage de son bras pour commencer.

- Ne… ne me pose pas de questions Solis, contente-toi de vérifier que ça soit bien cicatrisé.

Elle avait repris un ton autoritaire. Elle maudit ce réflexe. Elle ajouta un « s’il te plait ». Elle souleva ensuite la blouse qu’elle portait pour dévoiler la cicatrice de son ventre. Elle n’osa pas la regarder car elle la dégoûtait et lui rappelait beaucoup trop précisément le visage de la démone. Qu’allait dire l’Elnïhin face à ce corps mutilé, hideux ?

_________________________________________________________

Avatar : Dessin original
http://elyan-dreams.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Solis Oshan
Tuteur Aqua
avatar
Nombre de messages : 146
Âge : 24
Race : Elnihïn
Poste : Tuteur
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
880/1000  (880/1000)
MessageMar 10 Juin 2014 - 12:03

La nouvelle d'une immobilisation forcée ne fut pas pour enchanter Logan qui protesta dans un premier temps. Avant de se calmer et de se renfrogner, faisant à peine froncer les sourcils de perplexité au jeune homme. Elle semblait broyer du noir à première vue. Et que pouvait-il y faire ? Il observa avec attention la jeune femme, et resta attentif à ses paroles, calme comme un cours d'eau paisible.
Il resta silencieux, ne sachant pas trop quoi répondre pour l'occasion, et de toute façon il n'en avait visiblement pas besoin puisqu'elle poursuivit d'elle-même. Des cicatrices à lui montrer ? En général, si c'était déjà cicatrisé, il n'y avait pas lieu de les réexaminer, sauf si c'était encore en train de guérir. Mais autrement...

Plutôt curieux, il hocha la tête à sa demande.
Pas de questions, très bien, ça ne le dérangeait pas. Il pouvait tout à fait faire ça s'il n'en avait pas besoin. Mais dans le cas d'une mauvaise cicatrisation, d'une infection, ou que savait-il encore, il aurait besoin de connaître la cause pour savoir au mieux. Il regarda la première qu'elle lui dévoila, et retint à peine une grimace. Ce n'était pas du dégoût, il avait vu pire, mais il ignorait comment elle s'était fait ça, mais il devinait sans mal que ça avait dû être douloureux.
Néanmoins, il n'y avait pas de quoi s'en inquiéter.

Mais ce n'était pas tout. Très professionnel, Solis ne rougit pas au dévoilement du ventre de la cristaléenne. Et il observa là aussi la cicatrice, fronçant un peu les sourcils. Le renfoncement de la chair était particulier, si on considérait l'endroit où elle se trouvait. Bien différent de l'épaule où la peau ressortait à peine, avec un blanc nacré. Les deux semblaient être au même stade de cicatrisation pourtant, quoique celle du ventre était plus rouge.

Penché en avant, il observait, et vint gratter sous son menton en réfléchissant. Il avança sa main, toucha les contours qui présentaient également une forme particulière, assez reconnaissable dans les faits. La façon dont la chair semblait avoir été déchirée à même le corps, la forme ovale et plutôt régulière. Comment avait-elle survécu à une telle blessure ? L'écart entre la peau normale et la cicatrice était assez profonde, à vrai dire, suffisamment pour que ça inquiète quelque peu l'Elnihin qui se redressa enfin.

« Je ne sais pas quel animal t'a fait ça, mais j'aimerai surveiller l'évolution des choses. » Il s'arrêta, avant de se dire que donner des explications pourrait être une bonne idée. Il s'éclaircit donc la gorge pour être certain de s'exprimer clairement. « Les morsures sont souvent infectieuses, et lorsque la chair est arrachée... La reformer n'est pas simple pour le corps. C'est un processus particulièrement long. » Il la regarda et lui fit un sourire pour la rassurer. « Mais on peut essayer de l'accélérer ! Pour ton épaule aussi, si tu veux, même si ce n'est pas vraiment nécessaire, si tu veux retourner rapidement au travail... C'est possible. »

Ce n'était pas quelque chose d'aussi simple que ça en avait l'air, surtout que dans le cas de son ancienne blessure au ventre, cela demanderait du temps, et même ainsi il ne pourrait sans doute pas effacer la chose. Après tout il ne pouvait qu'accélérer la récupération. Ainsi, si en cent ans la cicatrice aurait pu devenir moindre, il lui faudrait des années pour obtenir le même résultat.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Logan
Bâtisseuse
avatar
Nombre de messages : 277
Âge : 29
Race : Peuple de Cristal
Poste : Bâtisseuse
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
655/1000  (655/1000)
MessageDim 29 Juin 2014 - 16:39

Solis était tout autant bavard que le muet qu’il était lorsqu’il inspecta ses cicatrices. Elle le laissa faire, évidemment, quelque peu intimidée par tant de professionnalisme. Le silence l’embarrassa tandis qu’il palpait avec délicatesse les contours de sa cicatrice ventrale. Elle l’entendit marmonner quelque chose sans qu’il s’en rende compte. Elle se demanda comment cela se faisait qu’il puisse reparler. Si la parole lui était revenue, cela signifiait qu’elle n’était jamais partie, non ? Alors, qu’est-ce qui l’avait empêché de prononcer un mot jusqu’à maintenant ?
Finalement, il se releva et la regarda.

Un animal ? Mais ce n’était pas un animal, aucun animal n’avait une gueule de cette envergure. Logan voulut rétorquer puis hésita. Était-il bienvenu d’évoquer un démon dans un hôpital ? Ce lieu avait du accueillir bon nombre de blessés et les murs se souvenaient sans doutes des murmures angoissés des blessés. Elle jeta rapidement un coup d’œil autour d’elle. La salle n’était pas occupée par beaucoup de blessés mais là au fond, derrière les rideaux, c’était la partie réservée aux blessés graves. Elle frissonna à l’idée de ce qu’elle pourrait y trouver. Peu importait ce qui l’avait blessé, elle, car visiblement cela n’empêcherait pas Solis de la guérir. Elle répondit à son sourire avec timidité, voulant se montrer brave d’une nouvelle manière. Sentir ses muscles zygomatiques se crisper lui fit se demander si elle n’avait pas l’air stupide lorsqu’elle s’essayait au sourire.

Elle voulut distraitement se saisir de son épaule gauche mais la douleur la rappela rapidement à l’ordre. Elle soupira.

- Si tu me proposes quelque chose qui pourra libérer rapidement mon épaule déboitée, je suis preneuse ! Quant à mes cicatrices…

Elle passa sa main gauche sur son ventre.

- J’apprécierai que tu m’aides à rendre cette horrible cicatrice moins hideuse, dit-elle en pointant son ventre du doigt.

Elle regarda ensuite Solis, retenta un sourire.

- Solis, comment cela se fait-il que tu parles ? lui demanda-t-elle de but en blanc.

Elle-même fut surprise de s’entendre prononcer ces mots mais, visiblement, sa curiosité avait estimé qu’elle avait également droit à un temps de parole. Que ça plaise à Logan ou non. Ne sachant que faire si ce n’est argumenter avec elle-même plus tard à l’abri des regards indiscrets, elle se contenta de le regarder innocemment.



_________________________________________________________

Avatar : Dessin original
http://elyan-dreams.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Solis Oshan
Tuteur Aqua
avatar
Nombre de messages : 146
Âge : 24
Race : Elnihïn
Poste : Tuteur
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
880/1000  (880/1000)
MessageSam 5 Juil 2014 - 7:57

Solis ne trouva pas le sourire de Logan particulièrement stupide, bien que cela éclairait son visage de manière nouvelle. Et le jeune homme appréciait de la voir sous ce jour qu'il ne connaissait que très peu dans les faits. La situation sur l'île, les combats pour reprendre la cité, la reconstruction avaient fait qu'ils n'avaient guère eu l'occasion de se voir plus de deux fois. Mais aucun des deux n'avait oublié. Ce qui était assez étrange en un sens, car ils avaient tout deux eu le temps pour, et que rien ne les prédisposait réellement à se soucier l'un de l'autre.

Solis lui rendit son sourire avec douceur.
Il hocha la tête pour signifier qu'il ferait du mieux qu'il pourrait, restant assez peu loquace. Qu'il ait retrouvé la parole ne le rendait pas nécessairement bavard. Et la question que lui posa Logan le fit hausser un sourcil. Il se redressa et passa machinalement une main dans ses mèches rousses, trop courte pour qu'il ait pu les attacher, qu'il tira en arrière avant qu'elles retombent devant son visage.
La question était complexe.
Et lui-même n'en connaissait pas les réponses au delà de quelques pistes qu'il avait exploré au fond de son être.

Détendu, ses épaules se relâchèrent maintenant que l'examen était terminé. « Je l'ignore. Une réponse simple et franche, qu'il aurait pu laisser ainsi. Mais après s'être humecté les lèvres il décida tout de même d'éclaircir sa pensée. « Peut-être est-ce là simplement l'expression de la volonté des Dieux. Peut-être ont-ils décidés que j'étais prêt à nouveau, maintenant que j'avais compris que les guerres et les batailles, quel que soit leur envergure, sont inévitable. Et qu'aussi horribles soient-elles, cela ne signifie pas que l'ineffabilité soit de rigueur. »

Ses mains témoignaient malgré lui de la légère nervosité qui le saisissait en parlant de ça, ses doigts fins à la peau tannée par le soleil se liant et se déliant à mesure que les mots se déroulaient, trame pauvre de ce qu'il pouvait ressentir sur le sujet. Il était délicat pour lui d'exprimer ce qu'il pensait être la raison de ce nouveau bouleversement. La complexité de ce qu'il se passait en lui ne pouvait être rendue par de simples mots.

Solis était devenu muet des suites d'une première attaque contre son clan, autour de laquelle il avait perdu la moitié de celui-ci. Après cet épisode traumatisant, il était arrivé à Elament, sans pour autant parvenir à faire le deuil de ce qu'il avait perdu ce jour là. Puis finalement, à l'aube d'une nouvelle ère pour la cité millénaire il avait compris. Il était ironique de constater qu'il avait fallut que le sang soit le remède à sa blessure et lui permette de comprendre que s'enfermer ainsi n'aiderait en rien.

Il fronça les sourcils, s'éclaircit la gorge, main serrée en poing devant ses lèvres, puis il fit un sourire rassurant à Logan. « Mais ce n'est pas vraiment revenu du jour au lendemain. J'aurais pu, au début, me faire passer pour un jeune garçon devenant homme, tant ma voix rappelait des engrenages rouillés. »
Il lâcha un rire profond, puis redevint sérieux assez rapidement, malgré l'étirement de ses lèvres toujours présent. Il termina de faire l'écharpe pour le bras de la jeune femme et revint la manipuler doucement pour l'aider à l'y placer.

D'un rapide coup d'oeil, Solis s'assura de ne pas avoir d'autre patients pour le moment, bien que sachant que le répit serait de courte duré, et reprit ceci fait.
« Et toi ? As-tu des histoires à raconter ? »
C'était une façon détournée de demander des précisions sur ce qu'il s'était passé pour elle. Et qui lui donnait toute liberté de répondre ou non, de façon plus ou moins avancée.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Logan
Bâtisseuse
avatar
Nombre de messages : 277
Âge : 29
Race : Peuple de Cristal
Poste : Bâtisseuse
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
655/1000  (655/1000)
MessageVen 11 Juil 2014 - 10:22

Logan pencha la tête sur le côté tandis que Solis répondait avec calme. A l’évocation des dieux, elle ne put s’empêcher d’ouvrir grand les yeux. Elle ne l’aurait pas cru croyant car de ce qu’elle avait observé, peu de gens l’était encore. Ce qui était sans doute un peu curieux pour des gens maîtrisant les éléments. Ce don était plutôt incroyable, même si c’était banalisé. Pourquoi certains étaient touchés par un don ? Pourquoi un élément et pas un autre ? Était-ce inscrit dans le corps de la personne, un héritage ? Ou une simple loterie qui choisissait au hasard une personne dans ce vaste monde ? Sans doute y avait-il matière à creuser dans tout cela…

Logan se posait beaucoup de questions sur les origines depuis sa rencontre avec son clan, elle voulait comprendre comment le monde fonctionnait. Cette curiosité était nouvelle mais elle n’en avait pas encore tout à fait conscience. La décision de quitter son clan avait ouvert sa vision sur le monde. Peut-être également que la curiosité dont Mako avait fait preuve pendant tout leur périple avait inconsciemment déclenché quelque chose chez elle.

Le silence de Solis n’était donc pas de naissance. Il avait su parler autrefois. Comme c’était curieux la manière dont le corps pouvait se manifester. Elle devina qu’il avait perdu la parole suite à un choc, un combat. Lequel ? Était-il venu à Elament pour se soigner, en dehors de l’apprentissage de son don ? Ces questions étaient trop personnelles, elle n’avait pas le droit d’interroger ainsi l’Elnihïn. Plus tard peut-être…

- Des histoires ? répondit-elle d’une voix où l’embarras pointait déjà. Oui j’en ai…

Elle balança ses pieds nus dans le vide et regarda ses orteils s’agiter avant de répondre. Ses lèvres se pincèrent tandis qu’elle continuait.

- En fait… Je ne sais pas si tu le sais mais… Je reviens d’un voyage de six mois, continua-t-elle d’un ton hésitant. J’ai été voir ma… famille…

Ce dernier mot dérapa dans sa bouche et sa voix monta dans les aigu sans qu’elle le veuille. Elle avait du mal à parler de son clan, forcément. Elle ne savait même plus comment en parler et encore moins à quelqu’un qu’elle connaissait peu. L’avantage avec Tyrol, c’était qu’il la connaissait très bien et il lui était facile de s’ouvrir à lui. Solis, bien qu’aussi doux et patient que son ancien professeur, la mettait un peu plus mal à l’aise. Elle n’arrivait pas à complètement se détendre avec lui et cette pensée la frustra quelque peu.

- Enfin, c’est une longue histoire, dit-elle dans une maladroite tentative de fuir le sujet.

_________________________________________________________

Avatar : Dessin original
http://elyan-dreams.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: La Cité d'Elament :: Le Cœur de la Cité-

 Sujets similaires

-
» Présentation de Logan Echolls
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Rien pour écrire à sa mère...