Partagez | .
 

 Une rencontre inattendue [Nanee; Léoran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageMar 8 Sep 2009 - 20:17

Alors que le soleil débutait sa descente vers l'horizon, Léoran se trouva près de l'arène. Et quelle arène! Gigantesque, impressionnante et solide. Il fit alors le tour de celle-ci tout en l'admirant. Puis il vit un petit portail entrouvert. Bizarre se disait-il. Mais Léoran était beaucoup trop tenté pour ne pas explorer l'intérieur. Il entra.
Il arpenta le couloir qui faisait le tour de l'arène. On entendait ses pas raisonner tellement le silence était présent.Puis il arriva devant l'allée qui mène vers l'intérieur de l'arène et décida de s'y rendre.


Wooooaaaaaah!!! C'est gigantesque!

Léoran regarda les longues et grandes tribunes tout en s'approchant du centre de l'arène. Il comprit tout de suite l'utilité des pierres blanches qui formaient un cercle. Le combattant qui sortait de ce cercle perdait le combat.
Soudain, Léoran eut l'impression de ne pas être le seul dans ces lieux. Il regarda autour de lui mais rien. Pourtant ce sentiment ne s'en alla pas pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 9 Sep 2009 - 18:24

Mmmm quelle journée, mais quelle journée. Le soleil commençait à laisser place au crépuscule qui s'annonçait doucement comme une promesse d'une nuit paisible. Malgré l'heure qui commençait à se faire tardive pour traîner dans une arène, la chaleur n'avait pas décrut beaucoup.
Chaleur pesante pour la jeune centaurine qui était venue récupérer quelques herbes médicinales et onguent pour son colocataire. La température et les cours l'avait tellement fatiguer qu'elle avait piqué un petit somme ici; sous l'une des tentes destiner aux premiers secours pour les combattant.
Allonger à côté du lit qui servait pour les blessés, elle battit lentement des paupières en étirant ses membres humain et antérieur, puis elle fit de même avec les postérieur, laissant sa colonne craquer légèrement sous l'étirement exercé. Une main devant sa jolie petite bouche pour cacher un bâillement à vous en décrocher la mâchoire et l'autre se chargeait de frotter ses petits yeux encore ensommeillé.

Des bruits de pas? La pouliche fut tout de suite prête et bien réveiller. Etait ce le fruit de son imagination ou avait elle vraiment entendu se sont si particulier que faisait les humains en se déplaçant ? NON! Elle n'était pas folle quelqu'un était bien là et visiblement c'était la première fois qu'il venait ici.
Il est vrai que le lieu était grand et en imposait de par son architecture outre-mère assez original. Mais bon ça Nanee l'ignorait elle pensait juste que la personne qui avait réaliser ce bâtiment devait être un génie et un fou pour concevoir quelque chose d'aussi beau mais avec un but si barbare que de ce battre pour le spectacle.
Doucement sur la pointe des sabots elle se risqua jusqu'à l'entrer de la tente et tira un peu le tissu pour jeter un oeil.
De l'extérieur seul quelques mèches rousse et un oeil vert émeraude étaient visible. L'étranger ce trouvait dos à elle, ce qui lui laissa le temps de cogiter un peu avant de prendre ses jambes à son cou et de fuir avec les herbes dans sa petite besace.
Il n'était pas très grand... en même temps comparé à elle pratiquement toute la population d'Elament semblait petite. Enfin ce n'était pas un adulte.... sans doute un élève de l'école. Pas un de sa classe, à moins qu'il soit nouveau ?
Malgré la petite voix dans sa tête qui lui disait de filer à l'anglaise, elle écouta son courage - ou sa bêtise au choix - et s'approcha doucement de ce petit être.


"........."

Elle se frottait le bras l'air mal assuré, tout Nanee, elle était timide quand elle ne connaissait pas les gens, mais pas à en être maladive, juste un peu de gêne la peur de déranger sans doute. Comment allait elle l'aborder ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 9 Sep 2009 - 22:32

Quel sentiment que celui d'avoir l'impression de ne pas être seul et de ne pas voir l'individu. Léoran commença à avoir un peu peur et à suer. Quand il se retourna vers la tente qui servait pour les secours il vit une ombre venant vers lui. Au départ assez petite mais l'ombre avançait et plus il grandissait. Léoran fit un pas en arrière pour être sur ses appuis et être près à parer une éventuelle attaque. Petit à petit, il arriva à voir les détails de cette mystèrieuse ombre. Il pouvait apercevoir de long cheveux se rapprochant du roux avec des accessoires attachés. Puis il arriva à distinguer d'assez larges épaules bien bâti. Puis il remarqua quelque chose de surprenant pour lui car étant un ancien habitant du désert, il ne connaissait que la race humaine. Le mystèrieux individu avait un corps tout à fait différent d'un humain, il avait le bas du corps qui était un corps de cheval.

"Qui vient là?" cria-t-il.

Puis, Léoran commença à voir plus nettement les détails et tout particulièrement le visage. La machoîre un peu carrée, le poil du corps de cheval était soyeux et brun, et aussi les yeux... des yeux verts et vifs. C'est là que Léoran se rendit compte que l'individu en question n'est autre qu'une fille. Une fille ayant l'air très jeune avec une peau rose très pâle et portait un petit gilet en tissu.
Léoran, ne savant pas du tout comment s'y prendre avec les filles demanda en bégayant.


"Qu...Qu...Qui êtes-vous?"

Il ravala sa salive mais se rendit assez vite compte que la fille ne voulait pas de violence car sinon elle l'aurait attaquée dans le dos. En pensant à cela il se sentit un peu plus rassuré et baissa sa garde. Que faisait-elle dans ces lieux ? Il suffisait juste de le demander.

"Que ...Que... Que faites-vous ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 11 Sep 2009 - 11:16

Alors qu'elle s'arrêta pratiquement devant lui elle écarquilla de grand yeux. Ce "gamin" vu de loin était en réalité plus vieux qu'elle... tout du moins en apparence. C'est vrais que du au de ses 8 ans centaures, elle ressemblait à une jeune fille de 16 ans voir 17 ans grand maximum. Ce qui veut dire qu'elle devait le respect à ce jeune homme. Homme oui parce qu'il semblait adulte sans doute 20 ans, un beau brun au yeux bleu comme on en voyait souvent. En même temps Nanee avait un critère de beauté bien à elle. Déjà il n'était pas quadrupède ce qui était déjà un large handicape. Ensuite il n'était pas blond, il n'avait pas la peau basané et encore moins une robe doré et pour finir sont prénom ne devait sans doute pas commencer par un T.
En faite hormis son colocataire, elle n'avait d'yeux pour personne. Ho bien sur elle trouvait des gens, créatures, objets mignons, adorables et j'en passe, mais ce n'était pas vraiment pareil. Tout cela étant, elle le trouvait quelques peut agressif dans sa manière de poser ses questions. Elle n'allait pas le manger, et puis d'ailleurs elle préférait la viande cuite que cru.
En plus la viande elle n'en mangeait plus beaucoup ici. Il n'y avait pas besoin de résisté à des froids aussi mordant que dans son pays natal.
Lui faisait elle peur ? Il ne semblait pas à son aise. Il bafouillait... avait il un défaut de prononciation ou de diction? Quoi qu'il en soit elle décida de répondre.


"Je suis Nanee..."

Ce qu'elle faisait là ? Hors de question de dire qu'elle avait piquer un somme c'était trop gênant. Elle s'éclaircit la gorge avant de répondre pour se donner un peu d'assurance.

"Je suis venue chercher des produits médicinal... mais là personne étrangère ici c'est toi... qui est tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 13 Sep 2009 - 19:16

Léoran était un peu surpris pas la douce voix de la fille par rapport à son physique mais il lui répondit quand même.

"Je ne suis pas étranger, je suis Léoran et je suis un élève ici. J'explorais les environs."

Il repensa ensuite à la réponse qu'elle lui avait donné précédemment et il trouvait cela bizarre qu'elle était là pour des produits. Il lui dit alors.

"Au fait, je viens de réfléchir! Je trouve ça un peu bizarre qu'une fille qui ressemble à un homme de par son physique et avec un corps de cheval soit venu dans une arène pour des produits médicinaux à cette heure-ci."

Et Léoran partit dans un discours où il se parlait tout seul en ayant le doigt en l'air pour dire que ce qu'il disait était une évidence.

"C'est vrai! Elle a l'air vachement barraqué, en plus elle super grande. Et puis un corps cheval, c'est résistant un cheval, c'est gros, c'est grand. Tout ça quoi! Ce n'est pas tous les jours que l'on croise une créature comme ça....."

Léoran parla encore un moment sur le physique de la jeune centaure, il ne se rendait pas compte de ce qu'il disait. Il se retourna ensuite vers Nanee qui avait changé de tête tout d'un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 14 Sep 2009 - 17:48

"une fille qui ressemble à un homme de par son physique" ... Comment osait il et le pire c'est qu'il continuait ... "vachement baraqué, en plus elle super grande", "c'est gros" mais... mais il était suicidaire ou quoi, il ne savait pas que les centaures étaient des créatures vaniteuse, imbu d'elle même, arrogant et fier. Bien que les centaurines soit en général bien moins regardant sur ses point là Nanee avait quand même son amour propre. Jamais on ne c'était adressé à elle ainsi avec des paroles aussi blessantes, elle avait beau être non humaine elle n'en restait pas moins une fille avec tout ce que cela importe.
Elle serra les points, serra les dents et le rouge lui monta au joue, alors que la moutarde elle lui montait au nez et que les larmes de rage lui piquet les yeux. Son visage si doux et avenant faisait maintenant place à celui d'une peste en colère. Bien que très gentille il y avait des limites et elle n'était pas du genre à se laisser marcher dessus. Ce n'était pas une demi portion qui lui arrivait à peine au garrot qui allait l'insulté impunément comme ça.

Elle piaffa lorsqu'il reporta son attention sur elle. Les pierres autour d'elle, le sable se mirent à voler autour d'elle, certains bout de roche éclatèrent même. Il faut savoir que les sentiments de la pouliche influaient beaucoup son pouvoir.


"Il suffit messire Léoran! Tu est blessant et incorrect envers moi, alors que j'ai été courtoise. Que cherche tu ? La mort ? Soit tu es un imbécile soit un partait inconscient à moins que ce ne soit les deux? Comment peut tu traiter une créature aussi belle qu'une centaure ainsi! Notre race est fière et nous n'avons aucun scrupule à châtier un être aussi méprisant et insultant à notre égard que toi! Estime toi heureux dans ton malheur je ne suis qu'une femelle, et bien moins regardante sur ces points. Tu serais tombé sur un mâle tu n'existerait plus.
Devant un centaure, vouvoie, flatte et soit humble petit être! "


Et oui parfois Nanee pouvait être effrayante et bien plus adulte qu'elle ne pouvait y paraître même si cette fois elle parlait sous le coup de la colère. Non mais franchement quel idée lui était passer par la tête pour insulter ainsi un centaure et une jeune demoiselle. Il n'avait aucun tact, ce n'était qu'un rustre qui ne faisait même pas attention lorsqu'il froissait les sentiments des autres ou quoi? Si la colère ne l'avait pas emporter elle serait partie en pleure et ne serait plus ressortit persuader d'être une horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Une ballade entre amis [PV Kara Oran]
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» petit depot de la Legion a Oran (Algerie)
» Éoran Néo - finis