Partagez | .
 

 [Continent glacé] - Kalmastre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iblîs Nemrodus
avatar
Nombre de messages : 599
Âge : 30
Race : Marcheur des Ombres
Poste : Démon Libre
Magie Contrôlée : Magie démoniaque (Tenebrae)

Feuille de personnage
Puissance:
980/1000  (980/1000)
MessageSam 29 Aoû 2009 - 8:55

Suite des descriptions des villes ^^



"Ce qui m'a laissé admiratif chez les Kalmastrians,
c'est leur obstination à vouloir faire pousser des roses sous la glace."
Notes de Ptah, IXe siècle avant notre ère



* * *


Kalmastre



Il est évidement que la bizarrerie de la nature dont a bénéficié Kalmastre est pour beaucoup dans toutes les choses surprenantes que l'on trouve dans cette cité. Tout d'abord, le lieu où elle se trouve. Imaginez une pleine immense, dans l'une des régions les plus froides du globe : des centaines de lieues plates, stériles, où parvient à peine à pousser une végétation de steppe. Un été de quelques mois, à peine suffisant pour faire reparaître la terre sur ses bords. Le centre de la région est occupé par le plus immense glacier du monde connu. Il occupe un tiers du continent, alimenté sans cesse en glace par les étendues du septentrion. L'hiver, la pénombre couvre ces terres, quand le soleil ne se montre que pour quelques heures, si le ciel est dégagé. Seuls les êtres particulièrement robustes ou habitués au froid peuvent survivre durablement dans cette partie du monde.

Pourtant, c'est là qu'existe l'une des civilisations les plus raffinées. Par un mystère encore inexpliqué, quelque part sous le glacier, un vide s'est formé, où des peuplades ont pu trouver refuge. En surface, des murs et portes de pierre ne protègent que quelques failles dans la carapace du glacier. Un oeil inexpérimenté les mépriserait : à quoi bon protéger de simples crevasses contre les êtres sauvages de la région?

La réponse se trouve plus bas. Franchissez la porte sous le regard des gardes, et approchez-vous de ces ouvertures. Un système de nacelles, mûes par des poulies complexes, vous permettra d'y descendre. Il vous faudrait alors être un voyageur particulièrement blasé, pour ne pas ouvrir grand les yeux de surprise et d'émerveillement. Car entre le sol et la glace, s'étend un dôme vaste de plusieurs lieues, où la température est plus clémente. Il faut un moment pour parvenir au bas de la descente, qui doit bien mesurer deux à trois cent mètres de haut. Profitez de la vue : tout le pourtour est occupé par diverses cultures, véritables champs souterrains, tandis que le centre renferme un petit lac ovale. Les rayons de lumière descendant verticalement par les ouvertures éclairent ce refuge d'une lueur pâle, reflétée par les parois. Et c'est sans effort que vous comprenez pourquoi on nomme ce lieu le joyau du Nord.

Mais la véritable merveille, le coeur de Kalmastre, se trouve plus bas encore. En vous approchant, vous réalisez que les arêtes courbes de rocher gris, visibles à la surface du sol, ne sont rien de moins qu'une ville. De ce matériau rude, les habitants de la cité ont su tirer une architecture savante, délicate, d'une douceur surprenante sur ce continent. Ici, des portiques imitent des plantes grimpantes, là, des tourelles spiralées pointent, des jardins ronds abritent des plantes de pays plus chauds, les habitations sont de formes originales, rondes ou ovales ... et au centre de la ville, une curieuse construction courbée s'élève au-dessus des autres. A son sommet, scintille quelque chose de brillant comme une étoile, minuscule soleil éclairant la ville.



Bon euh, il y a des nuages sur cette image alors que c'est censé être un dôme ... XD. Je suis pas spécialiste des illustrations, donc si l'un de vous, bande de chasseurs d'images, trouve dans sa boîte à trésors une meilleure image, je suis preneur ^^



Les Habitants

Les Kalmastrians comptent probablement parmi les populations les plus cultivées qui soient connues. La raison en est bien simple : la Dôme ne peut suffire à produire assez pour nourrir convenablement la Cité, ni pour satisfaire sa demande en biens venus du monde entiers. Dépourvus de ressources naturelles et de sols fertiles, ses habitants n'ont donc eu que la possibilité de monnayer leurs talents. N'étant pas grands amateurs de bataille, ils décidèrent donc de former des guildes d'érudits. On trouve donc à Kalmastre de nombreux professeurs de langues et de sciences, des architectes, des cartographes réputés, des herboristes de toute première classe, mais surtout les meilleurs diplomates et stratèges du monde. Très mobiles, ils sillonnent le monde entier, achetant leurs déplacements aux Andoriens et vendant leurs services à tous. Chacun verse une partie de ses gains à sa cité natale, en échange de son soutien et de l'instruction qu'il a reçue. Celle-ci l'utilise pour nourrir et former sa population, mais également pour l'agrément. Les Kalmastrians ont une conception particulière de la vie dans un espace si hostile. Pour eux, vivre sur des terres si rudes doit justement les conduire à chérir la beauté, plutôt que de la considérer comme inutile. C'est justement parce qu'elle est fragile qu'il est indispensable de l'entretenir sous le Dôme.

La cité possède à peine assez de troupes pour défendre son étroite entrée, mais ses habitants font preuve d'une étonnante capacité à s'organiser dans leurs terres glacés. Dans la coalition qu'ils ont formé avec Nakkohr et Siddarthâ, ils fournissent le ravitaillement et les moyens de transport. Leur système d'intendance permet aux deux autres peuples de se consacrer entièrement à la bataille malgré les rudes conditions du continent, leur donnant rapidement l'avantage sur l'ennemi.

Bien que les fondateurs de la cité aient appartenu au peuple des Oréades, celle-ci est devenue de plus en plus cosmopolite au fil du temps. On y compte des Nymphes de plusieurs races, des Aasimars, des Hybrides et des Elfes, ainsi que plusieurs autres peuples. Les Anges y viennent rarement, souffrant rapidement de claustrophobie sous l'immense dôme. Mais tous les voyageurs animés d'intentions pacifiques sont les bienvenus, car une culture d'ouverture et de curiosité caractérise les Kalmastrians. En fait, ils entretiennent de bonnes relations avec plus ou moins tous les peuples, cela pour la simple et bonne raison que leurs dons sont appréciés partout. On les accuse parfois de faire double jeu lors d'affrontements, en vendant leurs savoirs au plus offrant. Mais ils considèreraient comme contraire à leurs valeurs de pencher pour un parti ou un autre. Ils vont simplement là où on les paie le mieux, exception faite des clients suspectés de négocier avec les démons.

La société de la ville sous les glaces est assez particulière. Les familles des fondateurs ayant disparu depuis longtemps, les habitants ont fini par recourir à la discussion commune pour toutes les questions graves. Ce système a l'avantage d'éviter que quiconque ne s'accapare trop de pouvoir, mais les débats se perdent parfois dans des discussions sans fin, et qu'au bout de trois mois nécessaire à se mettre d'accord, le problème soit terminé depuis longtemps. Les Kalmastrians sont néanmoins très fiers de leur politique et n'en changeront sans doute pas avant longtemps!



Histoire

Fait rare dans les chroniques des grandes civilisations, c'est le hasard qui a conduit à la fondation de la Cité. Selon la légende, un groupe d'Oréades parvint un jour à s'échapper de la tribu orque qui les avait capturés. Ils prirent alors la fuite hasard dans les plaines, sans autre espoir que de mourir gelés, mais libres. Par pure chance, ils aboutirent droit aux crevasses qui donnaient accès au dôme. L'histoire ne dit pas comment ils s'y prirent pour descendre ni pour y survivre plusieurs mois, mais plusieurs revinrent y fonder un village, puis une ville, qui devint avec les années une cité florissante.

Telle est du moins la version communément admise. Aucun document ne le prouve, car les Oréades privilégient la tradition orale plutôt que l'écriture. On situe approximativement la fondation de Kalmastre vers onze cent ans avant notre ère, soit une cité relativement récente. Pour disposer de traces écrites, il fallut cependant attendre qu'un Aasimar du nom de Ptah s'y installe et entame un récapitulatif de son histoire, qui couvre les neuf derniers siècles.

Peu d'évènements très marquants se sont déroulés à Kalmastre même. On peut toutefois en citer quelques-uns, qui révèlent sa fragilité. Lors d'un affrontement violent avec les orques du continent glacé, ceux-ci parvinrent à pénétrer dans le dôme et auraient rasé la cité si un corps d'armée envoyé de Nakkohr n'était arrivé juste à temps. Un autre épisode sinistre date de quatre cent ans, lorsqu'un énorme morceau du dôme menaça de se détacher et d'écraser la Cité. Une seule solution était possible : les Kalmastrians envoyèrent désespérément une demande d'assistance à Elament. Aussitôt alertés, les magiciens envoyèrent plusieurs Aquas expérimentés, menés par le Professeur de l'Eau en poste à l'époque. Au prix de plusieurs jours d'efforts, ils parvinrent à ressouder la partie fragilisée et à éviter la catastrophe. Les habitants déclarèrent garder une dette de reconnaissance à Elament, qu'ils honorèrent de leur mieux à chaque occasion.



Kalmastre et la Magie

Peu de cités recourent autant à la magie. Bien que les gens bénéficiant du Don n'y soient pas plus nombreux qu'ailleurs, de nombreux objets enchantés y furent importés, notamment la pierre brillante destinée à éclairer la Cité, qui fut achetée fort cher. Par ailleurs, Kalmastre doit recourir de temps à autres à des magiciens formés à Elament pour examiner et entretenir la paroi de glace qui la protège, afin que celle-ci soit maintenue en bon état. Les élèves venus de cette ville sont généralement d'excellents étudiants, curieux et travailleurs.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageSam 29 Aoû 2009 - 9:43

Texte posté la semaine dernière. L'ajout de l'image se fera demain (en accord avec mon emploi du temps XD)

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Hors-Jeu-

 Sujets similaires

-
» Faut-il se passer des scrutins sur le continent noir? Est-ce l'image d'Haiti?
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤
» Le Continent des hommes poissons [Ciné/Critique]
» Rp sur le continent interdit [Terminé]
» Enfer: Brûlant ou glacé?