Partagez | .
 

 Premières lueurs [Private :D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageJeu 19 Mar 2009 - 15:06

La lueur des étoiles s'estompait au fur et à mesure que le ciel s'éclaircissait. Perché su une branche, une feignasse se prélassait dans les derniers soupirs d'agonie de la nuit. Le soleil n'était pas encore levé, mais les oiseaux chantaient déjà. D'un geste rapide, Kris trancha la gorge d'une moineau près de sa branche avec ses griffes. L'oiseau tomba raide mort sur le sol, effrayant les autres oiseaux qui s'envolèrent, rendant à la nuit un peu de son silence. Kris s'assoupit de nouveau, lorsqu'un nouveau bruit l'empêcha à nouveau de s'endormir totalement. Regardant vers le bas, il aperçu une jeune femme, rousse, aux yeux dorés, avec des vêtements particuliers... Non! pas des vêtements, de l'écorce plutôt.

*Une dryade? C'est plutôt rare qu'elles soient éveillées à cette heure si tardive*

Allongé sur le ventre, mains agrippées aux branches autours, pointes de pieds en appui sur la branche sur laquelle le vampire était allongé, près à détaller à grande vitesse au cas où.

*Elles sont pacifiques normalement, mais ne sait-on jamais, cette forêt n'est pas comme les autres, la cité d'à côté non plus.*

Comme la dryade avançait dans les bois, Kris la suivit, sans un bruit, sans laisser de trace, se déplaçant avec une discrétion et une vitesse hors "norme", s'accroupissant derrière les buissons, l'observant dans sa démarche balancé du haut d'un arbre.

CRAC

*Et merde! Faut que je fasse plus attention!*

Immobilisation totale, le pied toujours posé sur cette #%$£# de brindille, la respiration lente, très lente, extrèment lente pour minimiser les bruits. Toutes griffes dehors, près à bondir pour tuer ou se mettre à l'abri, il attend.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 19 Mar 2009 - 15:32

Ca fait quelques jours, quelque mois qu’elle marche.. de jours la plus pars du temps, simplement parce que la nuit, elle reprend sa forme de plante, cet arbre semblable a temps d’autre, personne ou presque ne peut la voir quand elle est comme cela… Mais se soir, elle a décider autre chose, élament est tout prés elle le sait, c’est pour cela qu’elle prend le risque de marcher encore dans le bois, pour une fois ces cheveux son roux… Couleur d’écorce… Comme ces vêtements, elle a laisser sa monture libre d’aller ou il voulait… Parce qu’elle voulait arriver a pieds dans la citée.

La jeune créature savait très bien que la forêt était dangereuse… Autour d’elle les animaux bougeaient, elle pouvait les entendre, ça la rassurais un peu… Pourtant elle savait que c’était dangereux, mais cette nature qui l’entourais était la sienne…
Silencieuse elle se glissait dans la nuit… Il ne fallait pas qu’elle se fasse voir, sinon elle serait en danger, elle n’aime pas faire couleur le sang, et le sang cette forêt, elle en regorgeait, des créatures meurtrières, tant de cauchemar, pour un esprit comme le sien…

La jeune femme pourtant ne semblait pas troublée, elle marchait sans se fatiguée… Puis soudain, un bruit un branche morte qui craque… La jeune femme suspends sa marche, poussant un petit cris de peur…. Un mouvement, alors qu’elle vient poser une main sur le tronc d’un arbre, prêtes a se fondre dans la plante… mais surtout ce qu’elle fait c’est qu’elle repère la personne qui se trouve dans les environs…

Tiens il a une forme humaine… La jeune femme se laissa fusionner avec l’arbre, c’est une des choses qu’elle sait mieux faire, comme le fait de se déplacer d’arbre en arbre pour s’approcher de la personne qui l’intrigue, en elle rien des pulsions meurtrières qui peuvent jouer en certain être pensant, juste de la curiosité…

Doucement comme si elle était vraiment une dryade, elle sortit de l’arbre en douceur, pas très loin de l’homme, ces yeux dorée semblant chercher quelque chose sur le visage de l’homme, l’odeur qu’il dégageait la troublait, ces cheveux avait légèrement changer de couleur, devenant légèrement verdâtre… Penchant la tête sur le coté, elle sourit légèrement, sans peur.. Non juste un sourire chaleureux…


« Je n’ai jamais sentit quelqu’un comme vous.. Qu’est ce que vous êtes ? »

La voix de la jeune femme était douce, chaleureuse, basse, mais audible… Doucement elle passa une main dans ces cheveux, souriant toujours, mais pourtant elle resta sur ces gardes parce qu’on ne savait jamais… si il voulait lui faire du mal, il fallait qu’elle puisse fuir, sans chercher a blesser ni a donner la mort…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 19 Mar 2009 - 16:02

Tous sens en alerte, accroupi dans les herbes, Kris comprit que sa présence avait été perçue. Le coeur battant, il pouvait entendre son sang pulser dans sa tête, il épiait chaque mouvement, chaque respiration de la dryade, chaque mouvement de ses yeux apeurés. Il entendait chaque bruit, murmure du vent, respiration de la créature des bois, chant des oiseaux, mugissement des bêtes de la forêt. De petites et interminables secondes s'écoulèrent, avant que la dryade disparaisse dans un arbre.

*C'est quoi ce truc? Les dryades n'ont pas ce pouvoir...*

Citation :
« Je n’ai jamais sentit quelqu’un comme vous.. Qu’est ce que vous êtes ? »

A ces mots, Kris écarquilla les yeux, comment était elle arrivé là, si vite? si discrètement? Il s'attendait à la voir ressortir de l'arbre par lequel elle était entrée comme les nymphes. La position accroupi, ne faisant pas face à la femme qu'il avait ne l'accommodait pas du tout, il était vulnérable... L'espace d'un battement de cil, et il se retrouva derrière la femme, en position défensive.

"On ne vous a jamais appris à se présenter avant de poser des questions?"

Prêt à détaller à la moindre menace, fronçant les sourcils, l'air grave, extrèment méfiant, il épiait chaque geste de la femme.

"D'ailleurs, je vous retourne la question..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 19 Mar 2009 - 16:26

Respirer la première fois qu’elle l’avait fait, elle avait eu si mal…Mais a présent cela lui semblait plus simple, plus facile… Pourtant elle ne respirait pas vraiment comme les humains, ni comme les vampires… Elle n’avait jamais comprit son système, mais cela l’amusait de faire semblant…

Ho comme l’homme bouge vite, doucement elle se retourne, ces cheveux volant souplement dans son dos, ces pieds nu caressant le sol sans laisser de marquer.. Pourquoi il prend cette attitude de défense, il veut lui faire du mal… Un instant sur le visage de la jeune femme se dessina une expression un peu peinée, triste… Elle n’aimait pas qu’on se méfie d’elle… La jeune femme n’était pas méchante, juste un peu étrange, elle le savait bien.. Des fois il lui fallait des jours pour prendre une décision, pour savoir ce qu’elle devait faire… Pourtant ici les gens semblait toujours aller très vite, trop vite pour elle des fois, c’était puissant…


« Me présenter.. Hoo mais oui… j’aurais du. »

Un sourire encore, angélique, un sourire des plus doux… Chaleureux… Un bruissement dans les branches, la fit dresser la tête, quelque chose venait… Quelque chose bougeai la haut… Qu’est ce qui se passait.. Ha non ça vas, c’est juste un écureuil… Il y avait des chose qu’elle n’aimait pas dans cette forets…
Qu’est-ce qu’il viens de dire.. Elle avait entendu les mots, mais sans les comprendre, la jeune femme posa de nouveau ces yeux sur l’homme, alors que les paroles de celui ci prenait leur ampleur dans ce qui lui servait de cerveaux…


« Je suis une plantimorphe… Je suis née d’un arbre… Je me nomme Cytïse Telemmaitë… »

La jeune créature s’inclina doucement, dans une référence qu’elle avait apprise au contacte des être de la forets, les elfes… Oui elle avait les manières d’une elfe, d’ailleurs, certain détails en elle disait qu’elle avait des origine elfique, ces oreilles légèrement pointue le disait… Des bruit encore, elle savait que les être qui vivait ici, n'était pas vraiment doux ni gentil.. Il parais même qu'il y a des orcs, elle ne les aime pas les orc, il était avec les démon qui on tuer l'homme, enfin l'elfe qu'elle aimait...

« Il y a de drôle de bruit dans cette forte vous ne trouvez pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 19 Mar 2009 - 16:56

Cette jeune femme était vraiment étrange, mais visiblement, ne semblait pas pourvue d'intentions hostiles. Adoptant une position plus naturelle, sans pour autant baisser sa méfiance, Kris détailla la plantimorphe, jamais il n'avait vu d'êtres semblables, ah, si, une fois, il y a environ quatre siècles il avait croisé le chemin d'un de ces êtres, néé d'un cyprès, d'après ses lointains souvenirs. Il écouta sa voix, elle ne tremblait pas, la femme n'était donc pas effrayée... Il la vit lever la tête vers les branchages.

"Si vous ne faites pas plus attention, je ne donne pas chère de votre peau, vous vous laissez distraire trop facilement. Qui je suis ne vous regarde pas, mais généralement, les créatures de la forêt me surnomment Nuit aux Yeux de Glace"

Toujours détaillant la plantimorphe, ses cheveux qui changeaient de couleur, sa peau qui par endroit était écorce, sa respiration, sa respiration.. sa respiration ... elle n'avait pas l'air naturelle, comme une mimique, un amusement. Cette femme était vraiment étrange, mais étrangement calme. Elle lui inspirait malgré la méfiance, un étrange respect, pour son insouciance.

Citation :
« Il y a de drôle de bruit dans cette forêt vous ne trouvez pas ? »

"Toujours, j'ai vu beaucoup de forêts, aucune n'était comme celle ci, étrange, et dangereuse, surtout la nuit..."

Restant fixe sur place, le vampire sentait que plus l'air froid de la nuit était parti, laissant place à la brise matinal, on pouvait deviner à travers les feuillages que le Soleil commençait à se lever.

"Qu'est-ce que vous faites ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 19 Mar 2009 - 17:35

Ho il se redresse tant mieux, elle peu mieux le regarder comme cela, les yeux doré de la jeune femme, éclairer d’une lueur douce, courérent sur le visage de l’homme, alors qu’elle gravait dans sa mémoire.. Pour qu’elle se rappelle qui il était, a quoi il ressemblait…

« Pourquoi quelqu’un me voudrait-il du mal ? »

C’est vrai pourquoi, il lui suffit de quelque seconde pour disparaître, si elle y perds quelque cheveux, ou même un doigts qu’elle importance, avec le temps son corps redeviendra ce qu’il est, parce qu’il n’est pas vraiment fait de chair. Pourquoi cela ne la regarde pas… La tête de la jeune femme se pencha sur le coté, lui donnant l’air d’une gamine mal grandie, d’un enfant troublée par le comportement d’un adulte qu’elle ne peu comprendre… Pourquoi il ne veut pas dire son vrai nom… Vraiment étrange… Mais drôle de nom.. Doucement le rire de la jeune femme s’éleva dans le clair obscur, un rire perler joyeux, insouciant encore… Ou si les créatures de la forêts l’appelait comme cela, elle aussi devait le faire, puisqu’elle était une créature de la forêt…

Dangereuse, oui cela elle le savait, son corps le lui disait, ce corps, qui semblait appeler la lueur du soleil, la nuit elle n’aime pas trop, normalement, elle se recroqueville au fond d’un arbre, dormant de son plus profond sommeil, aussi invisible que possible, se mêlant au plante… Mais ici le soleil allait se lever, et elle allait pouvoir revivre comme chaque matin…


« Je vais la bas. »

Doucement la main de la jeune femme se leva, pointant une direction assez lointaine encore, mais qui pour elle chantait… A son excitation, les branche des feuilles semblèrent bruisser, alors que le vent n’était pas assez fort pour les faire bouger, un phénomène étrange, mais don elle avait l’habitude, depuis qu’elle avait reçut la bénédiction de terre, les plantes semblait encore plus reliée a elle….

« A la citée d’elament… Pour mieux maîtriser mon don.. Et puis il y a tant de chose a découvrire la bas.. C’est si grand, il y a tant de personne différente… On y apprend tant de chose…. J’ai hâte d’y arriver c’est pour cela que je me suis déplacée de nuit, normalement j’aurais dormis, mais je suis existée. »

La jeune femme eu encore une fois se petit rire, avant de faire quelque pas en avant, sautillant, comme une fée, ou alors une dryade… Elle avait presque envie de danser a cet instant, pour elle c’était une fête de retourner a l’école…

« Et vous est-ce qu’un des éléments vous a bénits de sa force ? »

La jeune femme se retourna pour faire face au jeune homme, son regard doré poser dans les yeux glacial du vampire, insouciante, pourtant un instant comme la biche que l’on cherche a emprisonner elle est prête a fuir…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 20 Mar 2009 - 18:56

Discrètement, Kris regarda au dessus de lui, laissant ses yeux courir à toute vitesse sur le tronc noueux des arbres, leurs branches basses, leurs branches hautes, leurs feuillages, leur cime, le ciel... Attendez, vous avez dit "le ciel"?

*Merde, si je reste là, je vais pas tarder à cramer au Soleil!*

Reculant progressivement, discrètement, d'un pas, puis d'un autre, foulant les herbes et les feuilles mortes avec une extrème délicatesse pour échapper au trou dans les feuillages.

Il ne lui fallut que quelques secondes pour être à l'abri de feuillages plus denses, quelques pas plus loin


Citation :
« Pourquoi quelqu’un me voudrait-il du mal ? »

"Pourquoi quelqu'un vous voudrait du bien?"

Celà ne faisait pas très longtemps que celui qu'on nommait Nuit aux Yeux de Glace vivait dans cette forêt, et ce peu de temps lui avait suffit pour comprendre que cet bois, ce sombre étendue de verdure avait quelque chose d'inquiétant. Même lui, qui avait toujours été le prédateur, se sentait comme dans la peau d'une proie potentielle, il n'aimait pas ça, pas ça du tout.

Citation :
« Je vais la bas. »

« A la citée d’elament… Pour mieux maîtriser mon don.. Et puis il y a tant de chose a découvrire la bas.. C’est si grand, il y a tant de personne différente… On y apprend tant de chose…. J’ai hâte d’y arriver c’est pour cela que je me suis déplacée de nuit, normalement j’aurais dormis, mais je suis existée. »

"Ah, la citée, je n'y suis jamais allé, pas réussi à entrer, je ne sais pas vraiment pourquoi. Ceci dit, j'arrive très bien à vivre sans."

Maintenant qu'il y pensait, le vampire ne s'était jamais vraiment posé la question du pourquoi il n'arrivait pas à entrer. En même temps, c'est pas en y allant la nuit qu'il devait s'attendre à ce qu'on le laisse entrer. Il fut stoppé net dans sa réflexion lorsque...

Citation :
« Et vous est-ce qu’un des éléments vous a bénits de sa force ? »

"Pardon? Qu'avez vous dit? Un élément? bénir ma force? Vous parlez de quoi?"

Décidément cette plantimorphe avait piqué le peu de curiosité que possédait Kris au vif. Les sourcils froncés à l'extrème, l'air on ne peut plus sévère, les yeux presque réduits à l'état de fente. Un élément bénir sa force?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 21 Mar 2009 - 18:24

Tiens il recule le monsieur… Mais pourquoi il recule comme cela il y a quelque chose qui lui fait peur, la jeune femme regarda un instant derrière elle, mais elle ne voyait rien … Rien a par le soleil qui se levait doucement a l’horizon… Hoo oui le soleil, doucement elle frappa dans ces mains sautillant doucement, c’est si agréable le soleil.
S’immobilisant soudain au milieu d’un petit la jeune créature végétale, eu un petit cri, elle venait de comprendre quelque chose, aillant complètement zapper ce qui lui avait dit l’homme sur le fait que peu être personne ne lui voudrais du bien dans cette forets…


« Vous êtes un hybride chauve souris, on en voit rarement je suis ravie d’en rencontrer un. »


N’en demander pas de trop a la jeune femme, elle a du mal a réfléchir rapidement, et les vampires elle ne les connaît pas vraiment.. Pour elle se son juste des chauve-souris qui se nourrisse de sang, rien de plus… Il n’avait pas put rentrer dans la citée, pourquoi, c’est dommage pour lui… C’était un démon ? Non il ne l’avait pas attaquer comme cela tout de suite… Mais c’est dommage, la citée est si belle qu’il est désolant de ne pas pouvoir la voir, il y avait tant de chose a faire, qu’elle avait l’impression de ne jamais en voir le bout…

Bien quand bien même si il pouvait vivre sans, c’était tellement mieux avec, la elle ne se sentait plus seule, elle pouvait vivre, même si elle avait faillit mourir, se ne sera sûrement plus le même professeur, le sien était une elfe noir, assez étrange mais qu’elle aimait bien… et puis il y avait la directrices… A non elle n’était plus la, elle l’avait sentit, les éléments le lui avait hurler… Demain, elle ira mettre des fleurs sur sa tombe…


« Mais oui… un élément, l’air, la terre, l’eau ou le feu.. Vous ne connaissez pas ? »


Il ne connaissait pas, alors c’est pour ça qu’il ne pouvait pas rentrer dans la citée… Ca devait être étrange de ne pas être en osmose avec une éléments, elle ne pouvait pas vivre si elle ne pouvait pas parler a la terre.. Doucement la jeune femme se redressa, carrant les épaules, elle rejeta sa chevelure de feuille dans son dos, réfléchissant a ce qu’elle allait dire…


« Il y a très longtemps au début de notre monde… Naquirent quatre dieux qui créèrent toute forme vivant et non pensante de cette terre… Aqua, Terra, Igni et Aera… Quatre divinité au pouvoir sans pareil… Mais dans toute lumières il y a une ombre… Et cette ombre décida de semer le chaos sur ce que les dieu avait construit… La guerre fut rude…. Et se soldat par la défait de l’obscure et la mort des dieux… A la mort des dieux, ils se divisèrent en particule d’énergie, qui en se posant sur les être pensant, leur donnèrent un don sur un des quatre éléments…
Et aujourd’hui encore des gens découvrent un jour par hasard leur don…Moi c’est celui de la terre… D’ailleurs je n’en voulait pas d’autre.. Je peu faire des choses comme ceci… »


La jeune femme eue un petit rire tendant la main vers le sol, la terre se soulevant en douceur, pour former une petit boule de terre qui viens se poser en douceur sur sa main…. La touchant doucement elle la sculpta pour lui donner l’apparence du jeune homme, avant de sourire de faire bouger sa petite statuette, la faisant sauter au sol…

« Vous voyez la terre me donne sa force et le pouvoir de pouvoir l’utiliser.. A Elament on peu apprendre a maîtriser sa force… Vous avez comprit quelque chose a ce que j’ai dit, ou j’ai encore parler n’importe comment.. Je suis pas douée pour raconter »

La jeune femme eu un petit sourire timide, en coin, sans pour autant lâcher l’homme du regard sa petit statuette continuant a tournoyer a ces pieds… Elle savait même se défendre avec la terre, mais elle n’aimait pas attaquer, bien qu’elle puisse le faire…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 21 Mar 2009 - 19:35

Cytïse était vraiment un être fascinant, calme, insouciante, non pas insouciante, juste très innocente. Que se soit dans sa voie, ses gestes, sa manière d'être, sa façon de sourire d'un rien, de rire de peu, de danser simplement parce que le Soleil se lève, alors qu'il le fait tous les jours et le fera toujours. Sa bonne humeur, rappelait quelqu'un au vampire, quelqu'un de proche, de cher, emporté comme un insecte par la peste noire. Cynthya... Avec le temps qui passait, Kris pensait de moins en moins à sa vie avant d'avoir été affecté par le vampirisme, mais chacun de ses souvenirs était un picotement dans son esprit, un rappel du passé. Les yeux bleus regardèrent légèrement le sol, l'attitude plus décontracté, l'esprit ailleurs, Kris repassait dans son esprit tous ses souvenirs d'humain, les uns après les autres, en étant totalement absent à tout celà. Le temps ne lui avait pas pris la mémoire, juste la présence à cette mémoire, comme si ça n'avait été qu'un rêve, ou un cauchemar, au choix, qui restait gravé dans notre esprit, mais qui ne nous faisait presque plus aucun effet.

« Vous êtes un hybride chauve souris, on en voit rarement je suis ravie d’en rencontrer un. »

"Non pas vraiment, me considérer comme une chauve souris, reviendrait à peu près à vous réduire à un brin d'herbe, vous êtes tous les deux des végétaux, mais pas de la même espèce. Les vampires et les chauves souris, c'est à peu près la même chose, lointains, très lointains cousins."

Brusque excès de conscience, Cytïse ne pensait peut être pas qu'il était un vampire, après tout, les hybride chauve souris, ça doit exister. Et oui, c'est ça de penser à son passé avec une inconnue en face de soit. Angoisse...

*Kris, t'es vraiment le roi des cons, là, chapeau bas et grandes courbettes, t'as fais la boulette du siècle!*

"Vous feriez mieux de garder ce que vous venez d'entendre pour vous."

Là, il n'avait plus qu'à croiser les doigts, ou alors à tuer la "paquerettte géante", mais après réflexion, si elle retournait dans un arbre, même en tant que Vampire, il serait incapable de la suivre, et à coup sûr, elle donnerait l'alerte, Kris élu boulet du siècle sur ce coup là.

Se calmant peu à peu, il écouta la plantimorphe raconter son récit, les éléments, Aqua, Igna, Aera, Terra, interessant, très interessant. Puis, vint la marionnette de terre, se voir si petit, et manipulé, quel sensation désagréable, très désagréable, même limite humiliant. Un pied, et l'effigie disparut sous la semelle du vampire.

"Evitez de reproduire ceci à l'avenir, et tant qu'à faire éviter de vous souvenirs de moi, je n'ai pas de "pouvoirs élémentaires", mais je n'en ai pas besoin"

Il nous pouvait prendre le risque d'attaquer la plantimorphe, il ne lui restait plus que l'intimidation pour sauver sa peau. En moins d'un seconde, utilisant sa célérité vampirique, il se plaça derrière la femme, la seconde d'après, il était sur une branche d'arbre, celle d'après, il était de nouveau sur le sol, à souveler un vieux tronc mort, et à le lancer à côté de la femme comme si celà avait été une simple branche.

"Vous voyez? Dès que vous serez partie, oubliez moi, ce n'est pas un conseil ni une menace, c'est un ordre."

Aussi imperceptible que se soit, Kris était profondément inquiet, si cette femme ne savait pas tenir sa langue, il était foutu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 23 Mar 2009 - 10:48

Un brin d’herbe, mais dans un sens elle en était un…. Vampires, la jeune femme réfléchit un instant, comme si elle cherchait ce qui ressonait dans son esprit, un vampire.. Soudain dans les yeux de la jeune femme s’allumérent une lueur de compréhension, mais bien sur c’était un de ces hommes mordu par un autre qui devenait comme le première, des créatures de nuit… Des créatures qui on peu de la lumière…
Doucement elle pencha la tête sur le coté, pourquoi elle devait garer cela pour elle, les vampires il y en avait d’autre dans la citée, tout le monde était accueillis la bas….. Sauf les démons, et elle ne pensait pas que le jeune homme était un démon…

Hooo sa poupée… Un instant la jeune femme eu un hoquet, ça lui faisait toujours une effet étrange de voir ce qu’elle construisait se faire détruire, les larmes lui venait doucement au yeux… Son regard un peu perdu se posa sur le vampire, pourquoi il avait détruit comme cela sa poupée, pourquoi il semblait fâcher aussi… Doucement la bouche de la jeune femme trembla doucement, il ne lui en faudrait pas beaucoup pour qu’elle éclate en sanglots…

D’ailleurs les sanglots ne tardèrent pas, pas parce que le jeune homme lui faisait peur, elle n’avait pas souvent peur des gens qui font de l’esbroufe, mais a déplacer ce tronc mort, il avait détruit tout la société des insectes, et puis il avait aussi écraser une fleur assez rare qu’elle avait réparer… Un hoquet encore, alors que les larmes coulait sur son visage… Pourquoi elle pleurais, elle ne savait pas trop, mais elle n’aimait pas la violence, ni le fait qu’on utilise sans réfléchir la nature…


« Pourquoi… Je.. dois-je vous oublier… »

C’est vrai pourquoi, la jeune femme, eu encore un sanglot, s’agenouillant, d’un geste de la main elle déplace le tronc mort, sans même le toucher, ces doigts venant effleurer les pétales de la fleur morte… Encore un sanglot, et les larmes qui coulèrent un peu plus fort sur les joue de la jeune femme, ces cheveux vert semblèrent, changer de couleur, comme si les feuille perdait leur beauté…

« Pourquoi.. Toujours la violence… Pourquoi les êtres ne peuvent pas parler gentiment… Pourquoi vous avez peur ? »

La voix de l’être végétal était , triste, des questions qui lui revenait sans cesse, il avait tous peur, peur d’être seuls, d’être tuer, qu’il sont étrange ces être, si différent d’elle, doucement ces doigts effleurèrent les sol, donnant de sa force a la plante, pour la faire pousser doucement, juste parce qu’elle pouvait le faire… Avant de relever son visage, maculer de larme vers le vampire…

« Pourquoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 25 Mar 2009 - 18:22

Des larmes? Pff il ne manquait plus que ça, avec en plus encore des questions. Kris en avait plus qu'assez de tous ces gens qui ne font que poser des questions, qui pleurent. Surtout quand ils ne cherchent pas les réponses.

"Pourquoi? Pourquoi les gens ne peuvent pas parler gentiment? Mais bienvenue dans la monde ma petite, si tu penses que tout le monde aime les petits papillons et les petites fleurs, tu te mets le doigt dans l'oeil jusuqu'au coude."

Ca y est, Kris était encore énervé, la respiration forte, les yeux levés au ciel, sourcils froncés, mais bon sang, pourquoi est-ce qu'il fallait qu'il tombe toujours sur des cas comme ça? Pleurer n'a jamais avancé à rien, aussi loin qu'il se souvienne, aucune larme n'avait règlé de guerre, aucune larme n'avait changé une personne, aucune larme n'avait changé le monde, aucune larme n'avait ramené quelqu'un à la vie, aucune larme n'avait guéri sa soeur de la peste noire. Alors pourquoi une plante qui pleure ferait fondre son coeur de glace? pourquoi une larme de Cytïse lui rendrait son humanité? Non, en sept siècle d'existence, le vampire avait compris que le monde n'est ni blanc, ni noir, ni les deux en même temps, juste d'un gris terne, uniforme, et très étendu.

"Pourquoi j'ai peur? Mais seuls les fous ne connaissent pas la peur! Vous, vous n'avez pas peur que quelqu'un vous tue? Que quelqu'un détruise toute votre précieuse forêt avec tout son petit écosystème? Vous avez l'air de penser que le monde est peuplé de créatures bien intentionnées, prêtes à rendre service, pouah, touchante naïveté. j'ai vu des centaines de forêts, bosquets et autre bois différents, beaucoup d'entre eux n'existent plus à cause d'hommes et de femmes qui coupent les arbres un à un, de feux provoqués pour exterminer les peuples des bois. Pourquoi? Vous voulez savoir pourquoi? Parce que le monde est équilibré, chaque chose qui existe est là pour détruire une autre, avant de se faire détruire par une troisième. Si tout le monde était "tout gentil tout mignon" il n'y aurait pas d'équilibre, et ni vous ni moi ne serions là."

Et surement que ça aurait été mieux, il y aurait eu beaucoup moins de soucis comme ça, à commencer par toutes les questions de la plante sur pattes

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 29 Mar 2009 - 10:49

Chercher un instant a se calmer, c’est presque amusant d’entendre parler comme cela le jeune homme… Le regard embuer de la jeune femme se posa un instant sur l’homme… Il croyait quoi qu’elle venait de naître… Mais même a sa naissance en humaine, jamais elle n’avait crut que tout le monde aimait tout le monde, les arbres se parle souvent, et les histoires circule… Elle savait même avait de naître, elle savait tout cela, mais ce n’est pas pour cela qu’elle voulait l’accepter, mais qu’elle importance, même si on n’aime pas les fleur et les papoillon cela ne sert a rien de les détruire…

La jeune femme ne connaissait pas la peur, enfin pas la peur de l’inconnu, rien ne lui faisait plus plaisir que d’aller plus loin, d’aller voir comment c’était ailleurs…

« Si je meurs, et bien je mourrais, et j’aiderais a l’équilibre de la nature…. Je pourrirais dans la terre pour la fertiliser… »

Non la jeune femme n’avait pas peur de mourir, un instant les larmes c’était tarirent, bien que la tristesse se lisait encore sur son visage, elle semblait un peu plus calme… La foret.. Détruite, sur le visage de la jeune femme se lut un expression étrange, mélange de peur et de douleur…

« C’est faux… C’est les hommes qui sont un erreur…. Il détruise pour le plaisir… Il ne font plus partie de l’équilibre, il le brise… »

C’est vrai, la plus par des créatures magiques qu’elle connaissait, les elfes, les anges, les autres, vivait toujours en harmonie avec la nature, ne prenant jamais plus qu’il ne le fallait, a la terre… Doucement elle se redressa… S’approchant de l’homme, en douceur, son regard vert brouiller… Etrange plonger dans celui de l’homme…. Sa peau avait prit un instant la couleur d’un tronc d’arbre… Plus plante qu’humaine a cet instant

« Vous croyez que je ne le sait pas.. Vous croyez que je ne les entendant pas souffrire… Vous croyez que je suis niaise… Mais a quoi bon voir la douleur dans le monde quand il y a temps de beauté.. A quoi bon devenir comme vous incapable de voir la beauté dans une chose… Je veux pas devenir comme vous et pleurer de l’intérieur. »

La voix de la jeune femme n’avait pas augmenter, mais la forêts sembla vibrer avec la colère qui jouait dans son ton… Elle vibrait, les branche semblait se rapprocher des deux êtres, comme pour la protéger, pour montrer qu’elle comprenait ce que disait la jeune femme…
Le chant d’un oiseaux résonna dans la clairière , et rapidement un belle oiseaux bleu apparus dans le sous bois… En un instant le visage bouleverser de la jeune créature, changea, devenant plus lumineux, souriant, changement complète de comportement, elle se détourna de l’homme, pour tendre la main, faisant poser l’oiseaux sur sa main, doucement elle passa sa main sur son plumage… Et un doux chant s’éleva du gosier de l’oiseaux, apaisant, doux…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Aux premières lueurs du matin... [Pv Joshua]
» Entrainement aux premières lueurs du jour... [P.V.: Annie]
» Jusqu'aux dernières lueurs de la nuit [ pv Lalwende ]
» 05. A very private show for a very special judge
» (Flashback ? Dixen) Come with me in the private room...