Partagez | .
 

 L'Atia n°16 ~Des fêtes et des frissons~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Serek Salam
avatar
Nombre de messages : 264
Âge : 239
Race : Ange déchu
Poste : élève de 2ème année
Magie Contrôlée : Igni

Feuille de personnage
Puissance:
240/1000  (240/1000)
MessageVen 25 Déc 2009 - 21:52

I) Editorial

L’Atia, encore là ? Non mais attendez, vous ne croyiez quand même pas que malgré l’absence de notre chère Eniphia, votre journal disparaîtrait corps et âme ! Très exactement un mois après sa disparition, nous publions ces pages en l’honneur de notre rédactrice préférée.

Passons à des choses plus joyeuses peut-être, et pour commencer tout cela, par les cours. Non ? Ce n’est pas joyeux peut-être ? Allons allons, ne voyons nous pas toutes ces mines réjouies à l’idée de rejoindre les salles de classe, tous ces élèves prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes pour rendre leurs chers professeurs fiers d’eux ?
Notre belle cité à besoin d cette jeunesse et de cette énergie !

Un couvre-feu à par ailleurs été décrété pour les élèves afin qu’ils conserevtn cette forme olympique. Si jous n’étiez pas encore au courant, je vous informe de cette nouvelle mesure visant à garantir la sécurité de nos chers concitoyens suite à des troubles d’ordre publiques. Libre à vous chers élèves de tenir compte de cette mise en garde, car les punitions ne serons pas légères. On aurait entendu dire que les punis auraient leurs retenues dans le bureau de Ruby ou plus récemment dans celui de la professeur du Feu. (mais que nous prépare-t-elle celle-là ?). Amoureux et intrépides, faites donc attention à vous !

Pour clore cette introduction, j’attirerai votre attention sur les pages spéciales situées en fin de votre numéro spécial réveillon : des interviews de quelques hauts-placés d’Elament et surtout, en totale exclusivité, le point de vue de l’autre camp (si si !)

_________________________________________________________

Sachez mourir lorsque le temps est à mourir
Sachez sourire quand il faut sourire
Sachez profiter de la vie car elle ne vous est que trop courte




Lorsque tomberont les flocons de la mort, soyez sûrs qu'à ce moment, je serai là
Revenir en haut Aller en bas
Serek Salam
avatar
Nombre de messages : 264
Âge : 239
Race : Ange déchu
Poste : élève de 2ème année
Magie Contrôlée : Igni

Feuille de personnage
Puissance:
240/1000  (240/1000)
MessageVen 25 Déc 2009 - 21:53


_________________________________________________________

Sachez mourir lorsque le temps est à mourir
Sachez sourire quand il faut sourire
Sachez profiter de la vie car elle ne vous est que trop courte




Lorsque tomberont les flocons de la mort, soyez sûrs qu'à ce moment, je serai là


Dernière édition par Serek Salam le Mer 30 Déc 2009 - 14:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Serek Salam
avatar
Nombre de messages : 264
Âge : 239
Race : Ange déchu
Poste : élève de 2ème année
Magie Contrôlée : Igni

Feuille de personnage
Puissance:
240/1000  (240/1000)
MessageVen 25 Déc 2009 - 21:54

II) Politique

Lorsque nos descendants regarderont derrière eux, ils identifieront les années que nous traversons aujourd’hui comme une période d’inquiétude et de rupture. Un moment gris et sombre à l’image de ces jours d’équinoxe contrariés, menacés, de l’aube hésitante au crépuscule conquérant, par la venue des ténèbres. Un hiver plutôt rude pour notre cité à ce point glacée par les frissons du doute qu’elle s’interroge très sérieusement pour sa survie.
La crise, car oui, c’est une crise, comme nous le confirmeront nos interviews plus bas, s’installe dans les ruines de nos victoires, non contente de nous remplir de désespoir.

Je suis dans l’obligation de le dire, nous atteignons une logique presque humaine, ce qui me retourne littéralement les tripes. Nous agissons, l’un comme l’autre camp, comme des semblants d’êtres humains en pleine guerre intestine. Même si cette comparaison est osée ne seraient-ils pas nos frères, du fait que tous nos pouvoirs proviennent des dieux ? Pour ces lignes que j’écris, beaucoup exprimeront leur désaccord et leur révolte, mais prenez le temps d’observer la lune et vous saurez, quelle soit blanche ou rouge, nous la voyons de la même couleur. Lorsque la terre se teinte de nos sangs, c’est elle qui souffre le plus.

Raisonnez et résonnez, soyez convaincus ou vaincus, ayez confiance ou méfiez-vous, les cachotteries et omissions n’ont plus à avoir lieu en notre cité, mais que sait-on de ce qu’on nous cache encore ?

_________________________________________________________

Sachez mourir lorsque le temps est à mourir
Sachez sourire quand il faut sourire
Sachez profiter de la vie car elle ne vous est que trop courte




Lorsque tomberont les flocons de la mort, soyez sûrs qu'à ce moment, je serai là
Revenir en haut Aller en bas
Serek Salam
avatar
Nombre de messages : 264
Âge : 239
Race : Ange déchu
Poste : élève de 2ème année
Magie Contrôlée : Igni

Feuille de personnage
Puissance:
240/1000  (240/1000)
MessageVen 25 Déc 2009 - 21:57

III) La vie de la Cité

Malgré ses côtés sombres, la cité vit toujours, et pour cela, les magasins fermés doivent rouvrir :

La bijouterie à besoin de quelqu’un de passionné et de motivé pour nous créer des parures. Cette enseigne, nous le rappelons, nécessite une collaboration avec le maître enchanteur Rork Baruk.

Une âme passionnée d’arts et décoration, ayant du goût et un esprit en avance sur son temps, capable d’établir une nouvelle mode chez les jeunes de notre cité, comme les autres. Nous demandons quelqu’un de diplômé en arts, motivé et imaginatif, ainsi qu’une grande communicabilité, pouvant ainsi assuré des cours éventuels.

Un maître forgeron est demandé pour ranimer la forge de ses coups métalliques. Une expérience et une maîtrise digne des Hauts elfes est demandée, pour forger à nos soldats des armes à toutes épreuves.



Plus récemment, le temple a été nettoyé et remis à neuf, il semblerait également que les religieux fassent leur grand retour. Y voirait-on un signe de mouvement de la part de la sagesse d’Elament ? A moins que cela ne soit l’éveil de quelques fanatiques religieux qui nous poussent à une quelconque guerre sans intérêt que les leurs ?

Les mesures armée se renforcent ces derniers temps. Ainsi de nouveaux gardiens et sentinelles ont été nommé dans notre belle cité.
Gardiens : félicitations à Shaloa, qui devient notre nouveau Gardien des Airs

Sentinelles : Merci à Myah et Kaze Energa d’avoir voulu être les yeux et les oreilles de la cité sur le monde extérieur et ainsi prévenir de toute approche indésirable.

Cette motivation fait plaisir à voir et nous espérons que toute la jeunesse de la cité prendra exemple sur eux. Néanmoins, une question se pose : pourquoi est-ce nécessaire que des élèves aient accès à des postes clés de la cité ? Est-ce un manque d moyen de la part du gouvernement actuel ou est-ce parce que les soldats se feraient de plus en plus rares ou auraient peur d’une chose que nous ignorions ?
Que de questions sans réponses…


Il paraîtrait que le climat de peur et de doute se renforce avec de récentes disparition aux alentours des Monts décharnés, qui seraient assez agités ces temps-ci. Serait-ce un des nombreux repères cachés des démons ? Rien n’est moins sûr.

_________________________________________________________

Sachez mourir lorsque le temps est à mourir
Sachez sourire quand il faut sourire
Sachez profiter de la vie car elle ne vous est que trop courte




Lorsque tomberont les flocons de la mort, soyez sûrs qu'à ce moment, je serai là
Revenir en haut Aller en bas
Serek Salam
avatar
Nombre de messages : 264
Âge : 239
Race : Ange déchu
Poste : élève de 2ème année
Magie Contrôlée : Igni

Feuille de personnage
Puissance:
240/1000  (240/1000)
MessageVen 25 Déc 2009 - 21:58

IV) Faits divers

Un Elamentien de 43 ans, mécontent du montant de ses impôts, aurait attaqué l’huissier qui venait lui faire un rappel de son paiement en retard. L’huissier aurait fini hospitalisé, une sucrière coincée dans le nez.

Une grève protestative a conduit à une opération escargot sur la plupart des axes routiers. Les commerçants réclament le droit d’augmenter de manière plus significative les prix de leurs marchandises compte tenu des attaques de plus en plus fréquentes des caravanes .

Le chanteur troll Jpu Dëpië aurait été agressé pendant son concert organisé à l’Arène reconvertie pour l’occasion. L’artiste, connu pour ses textes pro-gouvernementaux, aurait été pris à partie par un groupe de révolutionnaires radicaux. Les fans ont été outrés et les bagarres ont entraîné des dégâts matériels importants (chaises cassées, pavés arrachés…). Six personnes sont actuellement en garde à vue et treize sont hospitalisées dont quatre dans un état grave.

Récemment, dans le monde des Hommes, Réuliä à envoyé plusieurs milliers d’hommes à l’assaut de la forteresse rebelle, Hog.
Selon les dires, le sang à formé un lac au pied des murs de la citadelle, qui est restée vierge de l’Empire. Cela s’est passé avant la trève hivernale, signée deux semaines plus tard. Ne soyons pas dupes, les humains sont des traitres dans leur nature et il est clair qu’un des deux camps va profiter du relâchement d’attention de l’autre.

_________________________________________________________

Sachez mourir lorsque le temps est à mourir
Sachez sourire quand il faut sourire
Sachez profiter de la vie car elle ne vous est que trop courte




Lorsque tomberont les flocons de la mort, soyez sûrs qu'à ce moment, je serai là
Revenir en haut Aller en bas
Serek Salam
avatar
Nombre de messages : 264
Âge : 239
Race : Ange déchu
Poste : élève de 2ème année
Magie Contrôlée : Igni

Feuille de personnage
Puissance:
240/1000  (240/1000)
MessageVen 25 Déc 2009 - 21:59

V) Aux alentours de Noël

Nous voici donc à Noël et aux fêtes de fin d’année. Je me remémore tous les faits de cette année, mais sans revenir à mes commentaires précédents, ce n’est pas reluisant. Mais passons tous ces événements, même si c’est difficiles et concentrons-nous sur l’essentiel ; nous sommes Noël, ce qui constitue déjà une victoire en soi. Malgré leurs efforts pour le faire, les démons ne nous gâcheront pas ces fêtes aussi facilement.
Je n’ai pas eu l’occasion de rencontrer autant de lumière que l’année dernière dans nos rues, ce qui traduit cette psychose poussant les gens à se barricader chez et à camper devant le feu, la main sur le tison.
Les yeux fixés sur les flammes, vous rêvez de pouvoir sentir le vent, de pouvoir gambader dans les rues tard le soir, sous les lumières annonçant les événements les plus festifs de l’année dans le froid qui vous fait vous sentir si vivant . Ces visions, j’en rêve comme vous. Les flocons de neige arrivent, tristes de n’êtres observés que par les animaux sauvages. Ne plus sentir cette sensation de froid qui va jusqu’à vous brûler, ne plus voir la pureté des paysages recouverts de leur manteaux blancs… Nos rêves ne tiennent qu’à nous pour êtres réalité.



Les commerces, la qualité et la sanité

Les fêtes sont là, toquent à votre porte, vous leur ouvrez, tout heureux de pouvoir vous amuser un peu. Et les fêtes, cela s’accompagne bien sûr des mets les plus savoureux pour ravir vos convives. Il sembleraient que les inspecteurs sanitaires auraient recensé plus d’une dizaine d’établissement ne respectant pas les règles de base, cela mettant en danger la santé des consommateurs insouciants.
Deux restaurants ont dû fermer leurs portes car la viande d’ours blanc de Kalmastre qu’ils servaient s’avérait être en fait être de la viande de bœuf gris (aussi nommée viande des pauvres) rehaussée à l’aide d’épices spéciales.

Dans le même registre, les magasins de confiserie sont dans le collimateur des services sanitaires car le sucre qu’ils utiliseraient montrerait des signes de fermentation dû à de mauvaises conditions de stockage (humidité, lumière). Plusieurs cas d’enfants malades auraient mis les contrôleurs sur la piste.



Annonces :
Citation :
Vous voulez faire plaisir, et vous ne savez pas quoi acheter ? Les magasins humains des Routes Externes vous fournissent en babioles en tout genre.

Citation :
Mesdames, marre d’avoir les jambes rouges après une épilation ? Messieurs, ça vous démange lorsque vous vous êtes rasé ? Optez pour la Boloise et ses propriétés cicatrisantes et apaisantes ! Garanties efficaces ou remboursées ! Un cadeaux idéal pour votre conjoint.

_________________________________________________________

Sachez mourir lorsque le temps est à mourir
Sachez sourire quand il faut sourire
Sachez profiter de la vie car elle ne vous est que trop courte




Lorsque tomberont les flocons de la mort, soyez sûrs qu'à ce moment, je serai là
Revenir en haut Aller en bas
Serek Salam
avatar
Nombre de messages : 264
Âge : 239
Race : Ange déchu
Poste : élève de 2ème année
Magie Contrôlée : Igni

Feuille de personnage
Puissance:
240/1000  (240/1000)
MessageVen 25 Déc 2009 - 22:03

VI) Interviews exclusives

Et voici, pour vous, Peuple d’Elament, les interviews exclusives de quelques hauts placés d’Elament, parmis lesquels les professeurs et bien sûr Ruby, la nouvelle dirigeante de la Cité.

Toquant à leur portes, j’ai obtenu de certains un entretient privé. Les questions sont sensiblement les mêmes, car j’ai voulu obtenir tous les avis sur des questions qui m’ont parues importantes pour l’avenir de notre cité.
Vous trouverez dans les pages suivantes l’interview individuelle de chacun et chacune.

Ethan, assistant Professeur du Feu à accepté cette interview peu de temps après son absence, je n’ai pas fait longtemps traîné les politesses et je suis entré directement dans le vif du sujet
Spoiler:
 

En partant j’ai eu effectivement de désagréables sensations de démangeaisons et c’est avec rapidité que je suis rentré prendre une bonne douche pour ne pas faire partager mes prochains interlocuteurs.
_____________________________________________________

Siolith Professeur du Feu, a également accepté le rendez-vous fixé et c’est avec un regard de professeur à élève qu’elle m’accueille. Elle sait qu’elle sera ma prof pendant le reste de mes études et donc qu’elle a le pouvoir de me pourrir l’existance si je déforme ses propos. Mais l’Atia étant politiquement correct, jamais les dires retranscris ici n’ont été déformés.

Spoiler:
 

Je quitte cette salle surchauffée le plus vite possible. Même pour un Igni, la température qui règne ici est étouffante.
_____________________________________________________

J’arrive devant la porte de la professeur des Terras, mais le panneau ne bouge pas malgré plusieurs essais. J’abandonne après une bonne vingtaine de minutes à poireauté devant son bureau

Même résultat pour le professeur Aqua, Armand Sulimo.

Tyrol professeur des Areas m’a gentiment congédié d’un "Pardon mon ami, mais je ne réponds pas à ce genre de questions !"
L’Atia n’ayant pas pour réputation d’avoir des pots de colle dans ses rangs, je n’ai pas insisté et je l’ai remercié tout de même. Un peu de politesse, ça ne tue personne.
_____________________________________________________

J’en arrive maintenant au plus intéressant de cette tournée ; l’interview de la nouvelle tête de cité, la mystérieuse, petite (elle va me retrouver j’en suis sûr !) et glaciale Ruby, désormais bombardée Protectrice de la cité.
L’atmosphère est à l’opposé de celle du bureau de Dame Siolith et on le ressent tout de suite. La buée s’échappe de ma bouche et je frissonne. Je me bénis d’avoir pensé à mettre un truc chaud avant de passer la porte de et endroit

Spoiler:
 

Ces quelques révélations ne manqueront pas de vous frigorifier vous aussi ; les professeurs, ainsi que Dame Ruby s’accordent tous à dire que la cité est en danger, et pas seulement d’un point de vue extérieur. On peut y voir ici un lien direct avec les événements anormaux récents survenus ces derniers temps dans la cité.


_____________________________________________________

Et maintenant voilà à mon avis, la plus dangereuse de toutes mes interviews, réalisée avec une sacrée dose de sueur et une foule de sentiments plus divers les uns que les autres ; l’interview de la succube Sybaris. Je n’en dis pas plus, les reste est retranscrit dans les lignes qui suivent.

Spoiler:
 


Merci cher lecteur, de nous avoir lu jusqu’au bout.

Pour toute réaction, tout commentaire ou complément d’information, je vous prierai de me contacter par MP a >>cette adresse<<

Bonnes fêtes, Serek

_________________________________________________________

Sachez mourir lorsque le temps est à mourir
Sachez sourire quand il faut sourire
Sachez profiter de la vie car elle ne vous est que trop courte




Lorsque tomberont les flocons de la mort, soyez sûrs qu'à ce moment, je serai là
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Édition de l'Aube-

 Sujets similaires

-
» Cartel Rouge [6/7]
» [Légendes] Héros et criminels - Partie 6
» Atia César [terminée]
» [Atia César]Meeting with the devil [TERMINE]
» ATIA ? chronologie des sujets rps