Partagez | .
 

 Cours du soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageDim 15 Mar 2009 - 8:46

Les dernières lueurs du soleil quittaient Elament, s'attardant encore un peux sur les plus hautes tours de la citée et de l'école. A présent les ombres de la nuit commençaient à ramper dans les rues et ruelles, telle des doigts tatonnant pour reprendre le terrain perdu à l'aube précédente et suivante.
Installé confortablement dans un profond fauteuil de velour couleur bordeaux, ses deux bottes de cuirs noires reposant sur le bureau devant lui, Armand Sulimo observait ce spectacle tant de fois admiré de ses yeux verts émeraude.
Vêtu comme à son habitude d'un confortable pantallon noir et d'une chemise de flanelle blanche, il attendait son élève de ce soir. Un seul car les cours aqua ne brillaient pas par leur fréquentation en ce moment, ce qui avait au moins le mérite de laisser à Armand tous le temps libre qu'il pouvait désirer pour ses activités personnels.
Un miaulement de chat repus fit échos à ses pensés, lorsque sa petite chatte blanche aîlée, Elwing, changea de position sur le bureau. Elle était en fait totalement affalée dessus...et dormait, en paix avec l'univers, comme tous chats sylveste après son repas du soir.

Armand aurait aimé partagé son contentement, mais il ne le pouvait pas.
En effet les démons redoublaient d'activités ces derniers temps. Mais, en contre-partie, on ne voyait plus aucun signe de Raziel ou de Ceinwyn. Cela était passablement plus inquiétant si on considérait l'étendue des dégats causés par une apparition de ce vampire à la solde des démons...
De même Armand ne cessait de penser à sa rencontre avec Inoï dans l'Artifice, et de la cuisante défaite qu'il avait essuyé à cette occasion.
Mais plus important encore, il ne pouvait s'empécher de penser que le très fameux, et secret, chef des Traqueurs Infernaux n'avait pas forcément les intentions les plus pures et altruiste envers Elament...


A présent Armand attendait. Aux dire de dame Ruby, un nouvel aqua de première année était arrivé à Elament. Elle avait, une fois de plus, insisté sur la rigueur et la teneur des cours à donner. Bien. Armand serait un gentil professeur...ou presque...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 17 Mar 2009 - 16:07

épisode précédent =>C'est magique

Léoran arriva dans le grand hall de l'école. Il était fasciné par l'immensité de l'école. D'autres élèves discutaient un peu plus loin. Etant nouveau ici, Léoran demanda à l'un d'eux où se trouvaient les salles de classes. L'élève lui indiqua le chemin du doigt et Léoran suivit cette direction.

Léoran arriva dans un couloir dans lequel se trouvaient plusieurs portes. Sur l'une d'elle, on pouvait voir le symbole de l'eau, le même que celui de la grande porte de la cité.

Léoran frappa à la porte et entra. Il vit alors un homme accompagné d'un chat Installé dans un fauteuil de velours bordeaux, les pieds sur le bureau, Armand Sulimo observait ce spectacle tant de fois admiré de ses yeux verts émeraude..


"Excusez-moi! Je cherche un professeur de l'eau s'il vous plait?"


Citation :
EDIT Di ---> Il faudrait étoffer un peu plus tes RP ^^
[url][/url]


Dernière édition par Leoran Eärendur le Jeu 28 Mai 2009 - 14:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageMer 18 Mar 2009 - 18:59

Le vampire aurait très bien pus rester ainsi des heures encore, à contempler la citée, mais apparement son élève venait d'arriver.
Trois petits coups répétés sur la porte, résonnants dans l'immense salle quasiment vide, firent sursauter Elwing tandis qu'Armand ne bougeait pas.
Puis la porte s'ouvrit, Elwing se levant et s'étirant paresseusement en dévoilant ses crocs, sur un jeune garçon.
Lentement, Armand tourna la tête vers le nouvel arrivant. Trop lentement se dit il juste après car en faisant ainsi on aurait pus croire un mort vivant...Enfin s'était de toute façon ce qu'il était.
La question du jeune homme résonna dans la pièce tandis qu'Elwing tournait son regard curieux vers Armand:
[/color]

"-Mrrrraouwwww?"

Redescandant l'un de ses pieds au sol, Armand prit appuids avec le second pour pivoter le fauteuil en direction du nouvel arrivant.
Il ne devait pas avoir trente ans à le regarder. Des cheveux bruns et des yeux bleues qui devaient le rendre irrésistible auprès de la gente féminine d'Elament.
Les mitaines qu'il avait aux mains furent un point positif pour le compte du jeune homme. Du moins si elles servaient à autre choses que jouer les durs.


"-Et vous venez d'en trouver un jeune homme. Je suis le professeur Armand Sulimo, assistant de Dame Ruby. Et vous qui êtes vous? Bien que je suppose que vous veniez pour le cour sur l'eau. Ponctuel c'est un bon début..."

Armand avait parlé de sa voie la plus neutre, pas dénuée de toute sensibilité mais pas chaleurese non plus.
Il attendait de se forger sa propre opinion...
D'un geste lent et gracieux de la main, il l'invita à prendre place à l'une des tables.


"-Bien, installez vous. Peut être un ou deux autres de vos camarades nous rejoindrons, mais même ainsi vous allez avoir droit à un cour personnaliser. J'attend toute votre attention et tous votre sérieux...
Pour commencer j'aimerais que vous me montriez de quoi vous êtes capable..."

Armand tourna son siège vers le jeune homme, un bras posé sur la table tandis que l'autre main pinçait son menton, signe de reflexion...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 18 Mar 2009 - 20:18

Arrivée depuis quelque jour dans la citée, elle avait put prendre ces marques, ces jolie marques… Elle avait même trouver un habitat convenable dans le lieux de repos des aqua, elle ne se sentait pas encore a sa place, mais cela elle savait qu’il lui faudrait du temps avant de pouvoir le faire, avant de pouvoir se sentir chez elle au milieu de temps de monde, elle qui vivait toujours solitaire dans ces montagnes.. Fuyant le plus possible la moindre compagnie…
Pourtant aujourd’hui elle avait rendez-vous avec un professeur… Elle allait enfin pouvoir apprendre a maîtriser le don qui vivait en elle, qu’elle joie pour elle, parce qu’elle aimait se sentir forte et prêtes affronter ce qu’elle voulait… Oui les cours allait lui apporter une maîtrise d’un pouvoir qui pouvait se relever puissant…

Elle avait tresser avec soins, renouvelant, les liens de cuir qui les retenais, elle avait même étrenner une nouvelle tenue, un nouveau haut blanc, d’une matière qu’elle ne connaissait pas, mais qui moulait son corps a la perfection sans la gêner un seul instant dans ces mouvement, elle portait également une jupe de cuir blanc.. Pas de chaussure, et comme bijeou de simple lien de cuir a ces poignet et a ces chevilles, pas de soulier ni que maquillage, la seule chose qu’elle portait sur le visage, c’est un tatouage blanchâtre sur la joue…

Comme toujours elle était peu vêtue, mais elle s’en fichait, son corps était beau, elle le savait, pourtant il y avait quelque cicatrice d’un bleu étrange sur sa peau, des scarifications, des blessures, en quoi cela vous regarde t’il… Il son la c’est tous ce qui importe…
Elle a longtemps chercher quelqu’un pour lui garder son tigre, pour finir par le laisser sur l’île des aqua, sachant qu’il ne pourrais pas partir sans elle, et qu’ici il ne risquait rien… Pour plus de sécurité, elle pria un instant l’île de protéger son protéger…
Avant de partir marchant souplement sur l’eau… Presque joyeuse.. Ces yeux pour une fois brillaient d’un petit éclat de joie, oui elle vas enfin apprendre un peu plus sur le don qui lui été fait…

Se diriger dans les couloirs de l’école était légèrement difficile heureusement qu’elle était partie assez tôt, c’était amusant de voir certaine personne frissonner quand elle passait autour d’elle, bon c’est normale, elle maintenant autour d’elle une température assez glacial, en été quand le soleil brillait trop fort, on pouvait la croire entourée de brume ce qui n’est pas si faux… Mais bon elle ne supporte pas le soleil, trop de douleur quand elle s’expose a la chaleur… Bon pas par la il fait trop chaud ça doit être chez les igni… Ces fou qui maîtrise le feu…

Marchant encore quelque peu, la jeune femme arriva enfin a ce qu’elle pensait être le bon endroit… Humm oui cela devait être bon, le nom qui se trouvait sur la porte, avec la mention en dessous était juste.. Enfin si elle ne se trompait pas en lisant, parce qu’elle lisait plus facilement l’elfique et le langage des nymphes que le langage courant… Bon autant frapper….
La main de la jeune femme s’éleva, pas un de ces mains manucurée et lisse des filles de riche, non une main d’une femme qui a vécut dans la foret, dans les montagne toute sa vie, rien que cette main peu en dire beaucoup sur sa possetrice… Sa main qui s’abat avec force sur le battant, sans douceur, sans hésitation, et c’est aussi sans hésiter un seul instant qu’elle pousse la porte, entrant d’un pas sur…

Son regard glacial se posa un instant sur le petit blondinet qui se trouvait dans la classe, puis sur l’autre au allure d’éphèbe sans cervelles, la jeune femme du retenir une grimace de dégoût, dieu qu’elle peu détester les hommes qui on se genre d’allure… Pourtant elle fit un pas en avant, elle l’avait entendus parler quelques mots saisit au vol, assez pour comprendre qui était le professeur et qui était l’élève… Elle s’inclina, raide et froide comme toujours.. Se relevant elle rejeta une mèche de cheveux derrière son épaule, dans ce geste, il y avait une force sauvage….


« Isisnir Calmcacil, on m’a dit de venir à cet endroit … Pour prendre un premier cours. »

C’est sec, mais jamais personne ne lui appris la politesse, ni comment se comporter avec un professeur… Un pas en avant encore et elle vient, se placer prés de l’autre élève, assez loin pour ne pas le gêner avec le froid qui l’entour, son regard glacial, en fait tout en elle est glacial, sa peau et tout le reste… Elle se demande un peu ce que vaut cet élève…
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Watase
avatar
Nombre de messages : 1465
Âge : 28
Race : Ange, chérubin (anciennement nymphe)
Poste : Elémentaliste
Magie Contrôlée : L'eau

Feuille de personnage
Puissance:
299/1000  (299/1000)
MessageJeu 19 Mar 2009 - 13:17

La porte fut retenue de se fermer complètement.

Une jeune femme passa son visage et regarda à l'intérieur avant d'entrer. Yumi, elle connaissait le professeur Armand, elle avait déjà suivit des cours avec lui. La jeune chérubine ferma délicatement la porte derrière elle. Après l'entrée froide de la nymphe l'ange parraissait presque timide et faible en comparaison. Mais non, Yumi était juste délicate. Elle avait toujours été comme ça. Ca ne l'empêchait pas de ressentir un profond respect pour ces femmes fortes et décidées. L'ange salua tout le monde à tour de rôle. Intérieurement son âme rayonnait, il y a pas si longtemps les cours avaient été très calme car il n'y avait aucun élève aqua à part elle.

La jeune femme était vétue, comme à son habitude pour les cours. D'un pantalon large de toile fine. Une tunique nouée au cou et à la taille lui couvrait le buste quand à ses cheveux il était aujourd'hui relié en une queue de cheval simple, Yumi n'avait pas eut le temps de les tresser. En la demoiselle avait oublier qu'il y avait un cours aujourd'hui, elle avait eut bien peur d'arriver en retard. L'ange s'avança pour arriver à hauteur de la nymphe et lui adressa un regard tout en la saluant presonnellement.
Son regarda ce porta ensuite sur le professeur :


"Bonjours Professeur Armand."

La demoiselle s'avança encore un peu, lorsqu'elle arriva à sa hauteur, Yumi salua le troisième élève.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageJeu 19 Mar 2009 - 19:58

[hrp: plus d'autres arrivées je vous pris, ce cour est complet]


Et bien le moins que l'on pouvait diire était que ce cour du soir battait des reccords de fréquentations depuis bien des semaines!
Armand avait été mis au courant par Dame Ruby qu'il aurait un nouvel élève. UN, oui, TROIS, non. Mais en même temps il ne s'en plaignait pas et l'avait même bien cherché.
En effet, apprenant par voie détourné qu'il y avait galement UNE nouvelle aqua dans la citée, il lui avait fait parvenir un message l'invitant au cour de ce soir. L'invitant...Il ne l'avait même pas obligé. Un bon point pour elle d'être venue.
Lorsque Isisnir Calmcacil entra a son tour, Armand tourna à nouveau la tête vers la porte. Ses yeux se pausèrent avec calme et détachement sur la jeune femme, du moins supposait il qu'elle le soit, sans l'habituel étincelle de désirs qui les accompagnait. Non, uniquement comme un professeur regardait un élève. Quoi qu'elle mérita largement l'adjectif de "mignone" se dit il, avec une certaine froideur. Comme seul les femmes étaient capables d'afficher au regard de tous...

Elwing agita ses moustache en signe de bienvenue, se moquant d'être comprise ou non, avant de s'assoir sur ses membres inférieurs.


"-Bonsoir mademoiselle, je suis le Professeur Armand Sulimo, vous êtes au bonne endroit. Sitot que votre camarade m'aura montrer ce dont il est capable, je vous demanderais de faire de même. Avec le plus de sérieux et de concentration. Inutile de chercher à m'impressioner toutefois...là n'est pas le but."

Bien sur il avait beau le dire, mais Armand avait peut être éveillé un concourt entre les deux élèves, même si aucun des deux ne le ferait exprès!
Mais la porte ne 'était même pas refermée qu'un troisième élève, bien connue en revanche, faisait son entrée.
Le visage d'Armand s'agrementa d'un sourire sincère en voyant arriver la jeune femme. Son échec à lui faire maitriser le sort envellopant une arme d'eau pour la rendre moins dangereuse avait été des plus frustrant, mais cela ne signifiait pas qu'elle n'y parviendrait jamais.


"-Bonsoir Mademoiselle Watase. Vous êtes la bienvenue bien que ceci soit un cour pour les première années...Vous travaillerez sur des aquis..."

Mais Elwing soudain sauta du bureau en poussant un miaulement entousiaste et vint se frotter aux jambes de la chérubine pour lui souhaiter la bienvenue.
Armand se contenta de lever rapidement les yeux au plafond avant de se tourner vers
le jeune garçon d'un air attentif...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 20 Mar 2009 - 23:29

waouh se disait Léoran, il n'avait jamais vu des femmes aussi mignones de sa vie. Cette surprise rendit son visage un peu rougeâtre. Il n'avait pas l'habitude des femmes. Il resta figé sur la première arrivante.
Après les dernières paroles du professeur, Léoran revint à lui.


"voici ce que je peux faire."dit Léoran.

Léoran prit sa gourde, ouvrit le capuchon et retourna la gourde au-dessus de sa main pour faire couler l'eau...Mais rien ne se passa.
Comment était-ce possible? Léoran se rappelé très bien avoir rempli sa gourde avant de venir au cour.

Il regarda alors à l'intérieur. L'eau était gelée.

" C'est bizarre Monsieur, mon eau est gelée."

Léoran sentit alors comme un cour d'air passé sur son visage venant de la fille proche de lui. Mais Léoran ne voulait pas se retourner de peur de redevenir tout rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 21 Mar 2009 - 19:06

Bien quoi c’est tout a fait logique de venir en cours, puisqu’elle voulait apprendre le plus vite possible a maîtriser son don, avant de repartir, la ou elle se sentait vraiment chez elle, dans la solitude de ces montagnes, ici elle se sentait oppressé, trop de monde, trop de paroles que les gens échange, c’était exaltant mais ce n’était pas son monde.. Doucement elle inclina la tête pour saluer l’ange qui venait d’entrer, enfin une femme, c’est déjà cela.. Et puis il y a quelque chose de plaisait dans le visage de cette fille, et elle ne parle pas de ces ailes blanches qui lui rappelle un peu les plus débiles des poulets… Non il y avait quelque de familier chez elle, qui lui plaisait bien…
Mais la voix du professeur lui fit tourner le regard, se posant un nouvelle fois, sur le visage fade de l’homme, mon dieu que les être qui ressemblait au humain était a vomir…. Elle ne laissa pas longtemps son regard sur l’homme, préférant le laisser se promener sur la pièce et se poser sur le chat, un cours instant un sourire se dessina sur ces lèvres, avant de disparaître… Et qu’elle ne reviennes se concentrer sur ce qu’il disait…

Camarade… Sur le visage de la jeune femme se dessina une grimace méprisante, un homme ne sera jamais son camarade…. L’impressionner, comme si elle allait chercher a impressionner un professeur, la jeune femme n’a jamais été portée sur l’esbroufe, elle savait ce qu’elle valait, et ce que pensaient les autres ne lui faisait rien… mais alors cela la laissait de glace…
Son regard ne changeait pas, il ne bronchait pas toujours aussi froid que la glace….

Bon voyons ce que valait le jeune homme… Son regard se porta sur la gourde de l’homme, elle la vit l’ouvrir et ne rien en tirer, et un soupire lui échappe, le froid qui tournaient autour d’elle, était devenus plus fort depuis qu’elle avait obtenu son don… Se penchant un instant elle saisit la gourde du jeune homme, l’enveloppant par la même occasion, d’un froid glacial…

Serrant en douceur la gourde entre ces deux mains, elle se concentre sur ce qu’il y a l’intérieur, faisant fondre l’eau doucement… C’est plus dure pour elle dans se sens, mais elle y arrive pourtant, un mouvement de main et elle fit sortir l’eau, concentrée elle la garda en main s’amusant a la voir devenir petit a petit glace…


« La glace je pense que c’est ma faute… »

La jeune femme souris et laissa la boule d’eau et de glace, bouger vers le jeune homme, a cet instant elle était concentrée sur ce qu’elle faisait, il lui en fallait de la concentration… Et doucement la boule se posa dans la main du jeune homme a lui de la retenir, peu a peu elle relâcha sa concentration, sans perdre de son maintien princier…
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Watase
avatar
Nombre de messages : 1465
Âge : 28
Race : Ange, chérubin (anciennement nymphe)
Poste : Elémentaliste
Magie Contrôlée : L'eau

Feuille de personnage
Puissance:
299/1000  (299/1000)
MessageDim 22 Mar 2009 - 10:30

Un chat.

Yumi aimait bien ces petites bêtes. La jeune fille se baissa pour prendre ledit chat dans ses bras et le poser contre son torse pour le gratter derrière les oreilles. La chérubine écouta ensuite le professeur et regarda agir le jeune garçon. Celui-ci semblait avoir quelques problèmes avec l'eau de sa gourde. Pour Yumi cela faisait longtemps qu'elle n'utilisait plus d'eau 'étrangère'. Elle préférait la générer elle-même. Cela comportait plusieurs point positifs : on connaissait cette eau, on la savait pure et en plus on pouvait décider de la température de cette dernière.

Mais comme l'avait dit le professeur, c'était un cours pour les première année. Yumi était plutôt contente, après tout elle pourrait ainsi réviser ses acquis et peut-être même aider ces jeunes nouveaux élèves. La jeune fille regarda ensuite a nymphe liquéfié l'eau de la gourde. Ainsi elle avait geler...
Délicatement Yumi posa le félin au sol et se redressa tout en observant la nymphe. Elle était belle et droite, Yumi se sentit soudain rêveuse.
NON ! Elle était déjà tombé dans les pommes au dernier cours, elle n'allait quand même pas recommencer à chaque fois. Yumi avança de manière à avoir la nymphe dans son dos, ainsi elle évitera peut-être de se sentir étrange.
En passant près de cette dernière Yumi frissonna légèrement, c'est vrai qu'elle était froide.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageDim 22 Mar 2009 - 18:38

Comme a son habitude, Elwing apprécia à leur juste valeur les gratouilles de Yumi, les acceptant comme son dut.
Partant d'un ronronnement sonore et vibrant, qui vous faisait vibrer à l'intérieur de vous même, elle se laissa faire jusqu'à se voir reposer à terre.
Constatant que la séance était finis, elle choisis de battre en retraite vers le bureau car ces inconscient de bipèdes se mettaient à manipuler l'eau...Les fous.


De son côté, Armand était demeurer fixé sur Leoran mais ne cillèrent pas lorsque Isisnir déclara être responsable de l'état de son eau...En effet il semblait que Leoran soit vraiment à ses débuts tandis que Isisnir avait des facilités. En réalité Armand comprit bien vite ou était le "problème".
Isisnir devait être, de part son apprence, une nymphe des glaces. Ainsi il était tout à fait normal pour elle d'être froide, aussi bien au sens propre qu'au figuré d'ailleur, et de dégager du froid. En fait on aurait pus penser que cela lui donnait un avantage sur les autres car l'étude du froid se faisaient progressive d'année en année, mais en réalité cela risquait de l'handicaper sérieusement. Un viex sage de petite tailles avait résumé cela un jour:


*-Désaprendre ce que tu a appris tu dois!*

Dans les faits rien de plus difficile, car Isisnir devrait faire une partie du travail dans le sens inverse...
Quand à Leoran...La concentration posait déjà problème en elle même! Non pas qu'il soit ininterressé, sans quoi il ne serait pas là, mais quand on oubliait déjà que le professeur vous avait demandé de vous présenter...
Choisissant avec soin ses mots, Armand s'approcha d'eux avec un sourire calme:


"-Bien, je crois comprendre. Pour commencer jeune homme j'aimerai connaitre ton nom, car contrairement à Isisnir tu ne t'es pas présenté lorsque je te l'ai demandé...La concentration mon garçon! Tous repose la dessus....enfin presque."

D'un petit mouvement des mains, Armand fit venir à lui toute l'eau de la gourde puis la renvoya dedans en lui faisant décrire plusieurs cercle au passage.
Puis il se tourna vers Isisnir:


"-Tu es une nymphe des glaces n'est ce pas? Cela va t'aider à maîtriser tes pouvoirs lors de la transformation d'eau en glace, chose que tu fait d'ailleur déjà, mais il va falloir contrôler t'es capacité...naturelle. Car si tu ne commence pas par conserver en toi ce froid...tu aura bien plus de difficultés à maîtriser de l'eau liquide. Tu comprend? En plus il fait plutot froid auprès de toi!"

Armand termina cette phrase en parodiant la moue de quelqu'un ayant froid puis retourna à son bureau.

"-Bien, à présent je veux que tous deux vous cherchiez au plus profond de vous même. Usez de vos sentiments pour l'emplifier si cela peut vous aider puis saisissez votre pouvoir. Il est comme un torrent coulant à travers vous et attendant que vous le chevauchiez. Extrayez en un peux d'eau, et créez par vos mains l'équivalant d'une flaque..."

Armand ne voulait pas encore qu'ils essayent de lui donner une forme. Juste la créer. Isisnir devrait lutter contre son froid, mais si elle y parvenait...cela aurait pour double conséquence de non seulement créer de l'eau, but de l'exercice, mais aussi de lui faire maîtriser ses capacités. Un proget ambitieux, mais nullement impossible.
Leoran lui devrait surmonter son apparant manque de concentration, et surtout ne pas tricher avec l'eau de sa gourde...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 24 Mar 2009 - 7:26

Et oui, Léoran était désorienté. Tout d'abord parce qu'il se trouve sur une terre qui lui est inconnu, mais aussi par la présence des deux jeunes filles. Il n'arrivait à rien du tout.

*Ressaisis-toi Léoran, c'est pas le moment de gâcher ton premier cours.*

"Veuilleé m'excuser de ne pas m'être présenté. Je m'appelle Léoran, j'ai 25 ans et je suis un Elnihïn de la tribu du désert."

Après ces mots, Léoran se mit au travail. Et, pour ne pas tricher, il prit sa gourde et la posa sur une autre table.
Il ne savait pas comment s'y prendre mais c'était justement le but de l'exercice. Apprendre à créer de l'eau.
Il tendit sa main droite et la maintenait avec l'autre, et il se concentra. De l'eau, de l'eau, de l'eau pensa-t-il très fort. Au bout de deux minutes environ, une goutte de sueur glissa le long du visage de Léoran et il s'arrêta.


*C'est pratiquement impossible pour moi. Comment faire? Pourquoi le professeur a-t-il dit que c'est comme un torrent coulant à travers nous? A quoi pensait-il?*

Léoran resta un moment avant de comprendre que le torrent qui coulait à travers lui, c'était l'eau qu'il buvait naturellement. Aussi avait il comprit qu'il fallait concentrer cette eau et l'extérioriser ensuite. Ainsi, Léoran se concentra à nouveau...Soudain, il sentit quelque chose qui lui traversait le corps et arrivant au bout de sa main. Il se concentra alors plus fort et une gouttelette d'eau se forma au-dessus de sa main. Mais Léoran arriva à bout de souffle et lâcha sa concentration.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 24 Mar 2009 - 18:16

La jeune femme restai toujours aussi sérieuse, la concentration elle connaissait plus qu’il ne pouvait le croire, parce qu’il était simple de se laisser avoir par ce que montrait le monde, pourtant il ne fallait pas cédé toujours voir la vérité derrière le faux…. Quand l’homme s’approcha d’elle, le regard de la jeune femme se fit un peu plus rude, plus froid, elle ne faisait pas confiance au homme, elle avait vu, assistant sans pouvoir réagir a ce qu’il avait fait a celle qu’elle considérait comme sa sœur… Déjà que les histoires des anciennes prêtait a la méfiance, mais elle était bien plus méfiante que n’importe qu’elle nymphe…
Si il croyait l’impressionner a bouger l’eau comme cela, il se trompait lourdement, c’était quelque chose de beau, mais pour elle cela s’apparentait a de l’esbroufe…

Tiens mais pourquoi l’ange s’éloigne d’elle, pourquoi elle s’en soucie aussi… Non elle n’a rien a voir avec personne dans cette ville, il vaut mieux être seule que mal accompagnée… Son regard reviens sur le professeur, un geste de la tête pour lui dire qu’il avait raison, qu’elle était bien une nymphe des glaces… Un rictus de mépris se dessina sur le visage de la jeune femme, il n’avait rien comprit cet idiot… Tranquillement elle attendis qu’il dise ce qu’il devait faire, avant de prendre la parole de sa voix froide et cassante…


« Vous vous trompez je ne maîtrise rien… Et sans la protection dont je m’entour, je ne pourrais pas survivre dans des lieux de température plus élevée. »


La jeune femme eu un petit sourire méprisant, elle avait besoin de calme, pour maîtriser cette défense qu’elle élevait autour d’elle… Pour maîtriser ce qu’aucun nymphe de sa race ne maîtrise jamais, c’est aussi naturel pour elle, que de voler pour un ange…
Tranquillement elle allait s’asseoir dans le coin le plus éloigner des autres, au sol, sans se soucier de ce que dévoilait ces vêtements.. Croisant les jambes, elle joignit les mains, une sur l’autre comme pour créer un bol… Fermant les yeux, elle calma sa respiration, la calquant sur les battement de son cœur, le laisser ralentir de plus en plus lui aussi, sa respiration se faisant de plus en plus léger… Comme dans les montagne, la jeune femme arrivait a se calmer presque totalement… Sans ouvrire les yeux, elle s’exsersa a ressentir le pouvoir qui coulait dans son corps ce n’était pas la première fois qu’elle le faisait, d’instinct, elle avait chercher la source de ce qui se passait… Ce n’était pas un torrent qui coulait dans ces veines pour l’instant, mais simple ruisseaux paisible, elle pouvait sentir la glace qui le couvrait…

C’était une sensation agréable, qu’elle avait aimer ressentir durant son voyage, s’amusant a certain instant d’allumer dans son esprit certain image, pour sentir la rivière se transformer en torrent déchaîner.. Mais pour l’instant elle devait faire autre chose… Laisser la glace… Fondre… Doucement, elle sentit cette aura de froideur se réchauffer, s’évaporer dans l’air… Doucement, elle sentit aussi une chaleur certaine se répandre sur sa peau… La faisant pour la première fois suer… Et cette sensation d’étouffer, à cause de l’air bien trop chaud…
Le visage de la jeune femme se crispa un peu plus fort, mais elle n’ouvrit pas les yeux… Pas question de perdre sa concentration… Elle avait l’impression que ces cheveux collaient à son front…. Sa respiration c’était faire plus rapide.. Et son cœur battait bien trop vite aussi… Pourtant la jeune femme ne lâcha pas un instant sa concentration, dirigeant en douceur le flot qu’elle sentait dans son corps, sur ces mains, laissant le flot se diriger doucement, cette sensation était des plus agréable des plus douce…

Entre les mains de la jeune femme naquit un eau pure et douce comme celle de la montagne… Pourtant le malaise qu’elle ressentit au fond d’elle se faisait plus puissant, il y avait quelque chose qui clochait, elle avait chaud, bien trop chaud… Ouvrant les yeux, elle regard ces mains et l’eau qui montait doucement dans ces mains… Etrange elle voit tout double… Un instant la jeune femme vacilla, le décors sous ces yeux semblait se brouiller et l’eau qu’elle créait sembla s’emballer, dévalant de ces mains sans qu’elle ne puisse la retenir… Oui quelque chose n’allait pas .. Elle avait comme l’impression d’étouffer….
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Watase
avatar
Nombre de messages : 1465
Âge : 28
Race : Ange, chérubin (anciennement nymphe)
Poste : Elémentaliste
Magie Contrôlée : L'eau

Feuille de personnage
Puissance:
299/1000  (299/1000)
MessageDim 29 Mar 2009 - 14:02

Yumi les regarda.

Longtemps elle les observa. Le jeune garçon faisait d'immense effort pour garder sa concentration. Il semblait avoir du mal à comprendre comment il pouvait créer de l'eau. Yumi ne se souvenait pas comment ni pourquoi elle y arrivait. Sans doute avait-elle assimiler cette connaissance auparavant. Pour elle générer de l'eau était devenu très simple. Elle n'utilisait même plus sa propre eau, recyclant celle de l'air qui l'entourait. L'hiver c'était beaucoup plus facile, il faisait souvent froid et humide, l'air était plein d'eau, de glace même. Yumi s'était plusieurs fois amusée à regrouper cette eau dans ses mains. Mais dés que cette eau dépassait un certain volume Yumi faiblissait rapidement et perdait sa concentration. Elle pensa alors demander au professeur comment augmenter son endurance face au temps. Aussi bien physique que psychique.

La nymphe s'était, elle, éloignée pour mieux s'entraîner. Yumi comprenait ce genre de réactions. Elle aussi au début avait peur de blesser les gens. Son maître Azraël l'avait cependant rassurer. La chérubine ne craignait plus de mouiller son entourage, même s'il était préférable de l'éviter. Les jeunes femmes détestaient ruiner leur belles coiffures en étant trempées.
L'ange s'avança vers le professeur avant de sentir l'odeur sucré et salé de l'eau de mer. La jeune femme tourna la tête vers l'autre jeune fille. Cette dernière peinait à générer son eau ; tout son être repoussait cette volonté de réchauffer de la glace pour générer de l'eau liquide. Yumi aurait souhaiter l'aider, mais elle ne savait pas vraiment comment faire. L'ange s'approcha doucement.
Elle ne voulait pas briser la concentration de cette jeune femme, surtout que cette dernière ne semblait pas vraiment... bavarde.

Yumi, à la différence de toute à l'heure, ne sentit pas de frisson sur ses bras nus. Silencieusement la chérubine leva les bras et plaça ses mains autour du visage de la nymphe. Doucement elle se concentra, recyclant la sueur de Isisnir en une fine buée fraîche. Mais celà faisant elle sentait ses doigts s'engourdir et ses avant bras s'endolorires. La chérubine se retint de gémir et résista. Finallement elle ne faisait pas que aider cette nymphe. Elle s'entraînait, d'une certaine façon, à résister aux températures basses.
Maleuresement toute sles bonnes choses ont une fin. La chérubine qui avait fermé les yeux pour mieux se concentrer les rouvra un instant et réalisa alors que ses mains et poignets avait gelés. Effrayé la jeune femme s'éloigna bien vite mais ses bras étaient étonnament lourds.
Paniquée elle se tourna vers le professeur et l'appella à l'aide.


"Monsieur... Monsieur s'il vous plait !"

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageDim 29 Mar 2009 - 16:26

L'un des plus gros problème auquel se retrouvait confronté pratiquement tous professeurs, quel que soit son élément, et même les démons était la perception trop "terre à terre" qu'avaient les plus jeune de la magie. En effet ils ne voyaient encore que le concret, pour eux la magie passait par la manipulation de leur environnement. Non sa création. De même les plus jeunes démons ne détruisaient que ce qu'ils voyaient. Le reste leur échappant totalement.
Il en allait de même pour les trois élèves de ce court...

Armand vis avec plaisir le jeune Leoran se débarrasser de sa gourde d'eau, probablement pour ne pas être tenter d'y avoir reccourd. Bien.
Le reste ne fut pas bien surprenant. Manquant de pratique tout autant que de confiance en lui, Leoran ne parvenait pas à grand chose.
Sondant les remous de la magie en lui, Armand constata que son pouvoir n'était que très peux utilisé. Il ne créait rien. Il transformait. Il transformait l'eau qu'il avait en lui. S'était certe un bon point mais pas encore celui recherché. Armand voulait les voirs créer de l'eau à partir de...rien!
Il s'avança donc et parla à Leoran d'une voe calme, encourageante:


"-Ne cherche pas à utiliser l'eau que tu a en toi. Recherche ton pouvoir. La source. De là tu pourras créer de l'eau, à partir de ta magie. Oublis un instant le monde matérielle. L'eau que tu créera rejoindra le monde réelle mais viendra d'ailleur. De toi, de ton pouvoir. Recommence. Tu y arrivera..."

Puis Armand voulut voir la nymphe. La réponse qu'elle lui avait faite démontrait assez clairement sa façon de percevoir le professeur. Avait elle un problème avec lui? Armand voulut lui répondre mais déjà elle était partis vers le fond de la salle.
Ne désirant pas la brusquer, il la laissa fire à sa guise. Son comportement montrait une sorte de détachement du monde qui l'entourait. Comme si le reste d'Elament pouvait bien mourrir demain qu'elle ne s'en soucirait nullement....
Etant assez étrangé à ce mode de pensée, Armand la regarda en se demandant si cela ne pourrait pas l'aider à se détacher de cette perception matérielle de la magie.
Puis se fut le drame...

Armand voyait à présent bien que la jeune nymphe avait des difficultés. Yumi aussi le percevait car elle était venue lui porter assistance.
Le vampire reste là un instant à les voir se débrouiller à deux, l'une ne se rendant sans doute même pas compte de l'aide de la seconde...
Puis soudain Yumi se tourna vers lui, l'air franchement implorant.
Le sentiment qu'exprimait le visage d'Armand était celui d'une catastrophe...

Se forçant à arborer une expression plus calme, Armand traversa l'espace le séparant de Yumi en quatre enjambée.
Posant ses deux mains et ses yeux sur les paumes de Yumi, il fit doucement fondre la glace pour lui redonner un état plus "normal". Armand mit une grande douceur de ce geste, usant de son pouvoir, avant de laisser Yumi pour voir la nymphe.
Celle ci semblait avoir involontairement usée de son pouvoir comme pour se défendre, aussi Armand se montra-t-il prudent.

S'agenouillant à ses côtés, il scruta son visage avant de comprendre. Ou du moins le croyait il ! Le froid faisait partis intégrante d'elle même. La faire user d'une autre forme de l'eau lui était terriblement difficile.
Peux désireux de lui faire subir plus longtemps cela Armand posa une main sur celle de la nymphe en braquant son regard dans le siens.
Ses yeux verts émeraudes exprimaient toute l'inquiétude du monde tandis qu'il s'efforçait non pas de stopper son pouvoir, autant faire fondre un icerbergue, mais de la canaliser.
Captant toute l'eau générée, Armand la renvoya bien plus froide vers sa propriétaire. Tout en lui parlant d'une voie calme et douce:


"-Mademoiselle Isisnir, cela ira. Arrêter et revenez...Tous va bien se passer..."

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 30 Mar 2009 - 9:57

Léoran entendit les paroles du professeur. Il était loin de la création de l'eau. Finalement, l'eau du corps ne sert qu'au corps et non pour la création de l'eau.
Le professeur lui parla de chercher son pouvoir et d'oublier le monde matériel. Mais comment faire? Comment faire pour créer de l'eau à partir de rien. Enfin...si, à partir de son pourvoir.

*Bon! C'est pas ça Léoran. Concentre toi! Motive-toi! Tu peux y arriver! Pourquoi tu n'y arriverais pas?*

Léoran essuya les gouttes de sueur survenues lors de son précédent effort et retenta l'expérience.
Soudain, Léoran vit le professeur s'avancer rapidement vers la nymphe. Léo la regarda et la vit en difficulté. Elle vacillait et beaucoup coulait le long de ses bras. Elle semblait ne plus contrôler son pouvoir. Ce qu'il voyait lui fit perdre sa concentration.
Il ne voulait en aucun cas voir la belle nymphe mourir. Léoran, pensant pouvoir aider, se leva et rejoignit le groupe pour savoir ce qu'il se passait.


"Que se passe-t-il professeur?"

Le professeur de l'eau ne répondit pas. Il prit la main de la nymphe et la regarda de ses yeux verts profond. Il avait l'air inquiet.

En voyant ce spectacle, Léroan prit conscience qu'il n'était pas le seul à avoir du mal à contrôler son pouvoir. Le pouvoir que nous portons peut être dangereux pour les autres, mais dangereux aussi pour son possesseur. C'est surement pour cela que cette école a été faite, pour permettre à tout le monde de contrôler son don.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 30 Mar 2009 - 11:11

Il fait chaud.. trop chaud…Mais c’est si agréable de laisser son con monter comme cela, elle sent le courant de son don dans son corps, elle le sent vibrer comme si elle ne faisait totalement qu’un avec lui.. C’est douloureux cette sensation d’étouffer, doucement la jeune femme ouvre les yeux, des yeux vide, comme si elle était en transe… Elle sent bien la présence de l’ange…. Encore une fois elle a une impression de connus avec cette fille prés d’elle, logiquement même avec les autres femmes elle se méfie, il n’y a que les autre nymphe qui la mette a laisse…

Pourtant elle sent comme du mouvement autour d’elle, impression un peu plus fort d’étouffer… C’est douloureux, mais la douleur ne lui fait pas peur, absolument pas… Un cœur qui bat qui s’affole alors que celui de la nymphe ralentit doucement, comme quand elle veut résister a des températures glaciales, il instant elle s’est sentie mieux plus au frai…

Rien n’est plus important pour l’instant que de comprendre que de dompter le pouvoir qui dors en elle, pour qu’elle puisse protéger son clan, ce qui lui est cher, ici elle n’a rien, rien ne lui importe vraiment… Cette ville pourrais être détruite qu’elle s’en ficherais totalement, ici il n’y a rien de précieux pour elle…

Un voie qui perce le brouillard, qui viens percer sa transe, une voie de femme, un instant l’esprit de la jeune femme se trouble, c’est une autre voie qui se superpose a celle de Yumi, un voie qui appelle au secours qui lui dit de fuir… LE froid autour de la jeune femme se fait plus présent… Plus douloureux pour ceux qui approche…

Une main sur sa main…. Une main d’homme, le corps de la jeune femme se raidit d’un seul coup, alors que ces yeux prenne une lueur dangereuse… Une colère disproportionnée qui prend forme dans son esprit, elle ne peut pas supporte qu’un homme la touche ça lui donne envie de vomir, de frapper de hurler… La main que ne tiens pas le jeune homme se lève rapidement, et sans réfléchir, c’est un poing qui s’abat sur l’homme… Cherchant a faire mal sans aucune réflexion…
A cet instant c’est les instincts de la jeune nymphe qui agisse, un bond et elle se redresse, repoussant l’homme, a ce moment précis ces yeux expriment quelque chose d’étrange, un regard fou.. De dégoût et de peur aussi…
Encore une fois le froid augmente, alors que la jeune femme reprend un peu pieds dans la réalité…


« Ne me toucher plus jamais… »


Bien sur elle préfère encore crever qu’un homme la touche, bien sur c’est un peu radicale mais c’est comme cela, personne n’a le droit de poser sa main, surtout pas un mort vivant… Elle sait que l’homme a chercher a l’aider, mais il n’avait pas le droit de poser sa main sur la sienne, le regard de la jeune femme s’est apaiser, il brille maintenant d’une lueur froide glaciale comme la glace dédaigneuse.

Un pas encore, se déplaçant peu a peu, la jeune femme s’éloigne le plus des deux hommes, elle n’a aucun remords a l’avoir frapper, elle ne sait même pas si son coup l’a toucher, mais elle sait bien que si il s’avise encore de la toucher elle recommencera, la violence ne lui fait pas peur, pas plus que la douleur… Pourtant son corps souffre, elle l’entend hurler… Et puis c’est comme si quelque chose en elle avait libérer un flot déchaîner, elle se sent lasse et en même temps si énergique…
Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageDim 5 Avr 2009 - 15:30

A peine Armand eut il commencer à comprendre le pourquoi du comment qu'il sentait la réaction de la jeune nymohe des glaces. Un instant il se réjouit avant de froncer les sourcils; elle avait réagis avant même qu'il n'exerce son pouvoir pour lui venir en aide. Elle avait réagis au contact de ses mains sur les siennes...ce pouvait il que...

Le choc fut instantané...

Une main de glace, ou plutot un poingt, s'abattit soudain avec fureur sur la joue droite d'Armand. Puis, prenant Armand totalement au dépourvus, il se sentit repoussé par la nymphe qui revenait à elle.
De stupeur plus que de douleur, Armand recula, ne prêtant pas la moindre attention au sang se répandant dans sa bouche suite au coup. Sa gencive supérieur avait éclaté ainsi que l'intérieur de la joue.
L'hémoragie cessa rapidement, laissant juste dans la bouche d'Armand un gout sucré et piquant.

Face à cela, Elwing avait soudain bondit du bureau toutes aîles déployées pour venir réclamer à grand renforts de calins et de miaulements la protection des bras de Yumi. Ses sens l'ayant avertit de la réaction de son compagnon bipède...

Les yeux d'Armand, en effet, auraient lancés des éclairs pour foudroyer Isisnir s'ils en avaient été capable.
Il sentait derrière lui la surprise que devaient ressentir Leoran et Yumi. En son temps Ruby aurait probablement trucider un(e) jeune impudent(e) d'après ce que disaient les élèves. Encore que Ruby en rajoutait aussi beaucoup...
Mais Armand n'était pas de cette trempe, pas tout à fait du moins. Entre colère et surprise il dévisagea gravement Isisnir avant de la suivre doucement, les poingts serrés.


*Alors comme ça on est caractérielle? Le sang chaud malgré tout hein?*

Armand savait qu'il ne devait pas céder à la rage. Mais il ne pouvait pas non plus laisser passer cela. Et puis quoi encore? Depuis quand une élève frappait elle son professeur?
Mais après un tout petit instant de reflexions il se dit qu'il tenait là l'occasion de lui faire extérioriser son problème...

Puis soudain, sans prévenir, Armand fit jaillir de sa main droite un geiser d'eau chauffée à blanc droit sur la nymphe des glaces. Dans le même temps sa main gauche créait un fouet d'eau, tout aussi chaude, qui vint fouetter l'air avant de s'enrouler autour des hanches d'Isisnir.
Refermant son étreinte, Armand attendit qu'elle use de son pouvoir...


"-Tu a un gauche...surprenant. Mais à présent montre moi ce que tu peux faire pour te défendre. Dans la vie il faut réflecir avant d'agir, je ne cherchais qu'à te venir en aide. Si tu a un problème parle en d'abords..."

Sa voie n'était aps celle d'un professeur, nullement didactique, mais celle de quelqu'un voulant vous aider.
Même si cela jurait avec sa réponse physique...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 6 Avr 2009 - 11:33

Il regardait le professeur aider la jeune nymphe en difficulté avec son pouvoir. Mais, à peine avait-il posé ses mains sur elle qu'une main vola en direction du visage du professeur. Il ne pût l'éviter. Aussitôt après, Isisnir le poussa violemment.

Le professeur avait la bouche en sang mais ceci n'avait pas l'air de le gêner. Le chat, quant à lui, se réveilla soudainement et bondi dans les bras de Yumi et laissa déployer ses ailes.


*Un chat avec des ailes? Étonnant, non? Ça à son charme.*

Léoran sentit tout d'un coup une force. C'était la première fois qu'il sentait cela. Une force qui venait du professeur. Léoran pensa tout de suite au pouvoir aquatique de celui-ci. Cette force était si puissante qu'elle le mit mal alaise. Ce sentiment a surement dû s'accroitre pendant son entrainement de tout à l'heure.
Dans la main gauche d'Armand, une sorte de fouet se créa dans sa main. On pouvait voir de la vapeur s'échapper de l'eau. Elle devait surement être très chaude. L'objet foutta l'air et s'enroula autour d'Isisnir et le professeur lui demanda si elle avait des problèmes.

Léoran était un peu terrorisé par la scène devant lui. Il comprend pas vraiment pourquoi le prof se met dans des états pareils (peut être était-ce une autre méthode d'entrainement) et aussi pourquoi la nymphe l'avait frapper et bousculer.

Léoran ne se posa pas de question, il ne pouvait pas supporter cette violence. Il prit alors sur soi, courra entre les deux personnages et essaya de retirer le fouet. Mais Léoran oublia un détail...


« Wouahou!!! Ca brûle! »

« Professeur! Que faites-vous? »
Revenir en haut Aller en bas
Zeo
avatar
Nombre de messages : 54
Race : Ange Trône
Poste : Esclave
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
635/1000  (635/1000)
MessageSam 18 Avr 2009 - 12:44

Spoiler:
 

Elle avait arrêté, trop longtemps d'ailleurs, et il fallait reprendre sa vie en main, reprendre les cours tout simplement. Des cours particuliers elle y avait pensé, mais pour commencer, Zeo voulait se faire violence, passer devant les choses qu'elle ne supportait pas. Le monde. En effet, trop de monde pour elle nuisait à son confort, ça la stressait, mais elle ferait face. C'est une bouffée d'air qui s'engouffra dans ses poumons lorsque sa main se posa sur la poignée de la porte. Derrière, une classe entière. Un professeur des élèves. La peur au ventre. Elle n'était ni à l'heure, ni en retard. Déjà inscrite. Elle n'était pas à l'heure. Aucune excuses? L'heure et elle ça faisait beaucoup. Zeo n'était pas venue seule. D'ailleurs, elle n'allait et venait jamais seule. C'était un petit lézard ailé poilu de la taille d'un bon chat, qui s'agrippait sur ses épaules. beaucoup de blanc, pas mal de bleu, un peu de violet, il était splendide. Ses ailes ressemblaient beaucoup à celles de Zeo d'ailleurs. L'ange fit rouler ses yeux un peu partout dans la classe, et beaucoup sur le professeur. Y'avait pas à dire, il avait la classe... mais ce visage ne lui était pas inconnu. Le nom quand à lui, ne lui disait rien, de toute manière, Zeo n'était pas du genre à tout savoir sur les gens qui l'entourent. Elle préférait fermer les yeux et les oreilles, sauf si son aide était indispensable.

Ses pieds la menèrent tout droit au fond de la classe, tandis que ses yeux se plongèrent sur le Professeur visiblement en action.... elle attendit sans mot dire. Sage, ses cheveux longs et blancs ne bougeaient pas, aucun courant d'air. Elle ne prêta pas attention aux élèves pour l'instant, préférant garder son attention sur cet homme. Son ventre se calma un peu, mais son souffle restait un peu coupé. Appréhension...

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 22 Avr 2009 - 15:45

Que faisait le professeur ?
C'est normale d'être en colère mais à ce point là.
Il n'osa pas le regarder à cause de son regard vert et perçant.

Pour délivrer la pauvre nymphe, Léoran voulu essayer de contrôler l'eau créé par le prof.


"Haaaaaaaa!!!" fit Léoran tout en tendant les mains vers les liens autour de la jeune fille.


Mais en vain. Léoran n'était pas assez puissant, normale puisque c'est un élève de première année.

C'est alors qu'une autre personne, décidemment c'était encore une fille, elle avait une longue chevelure blanche et... des ailes. Des ailes d'anges.
Elle était accompagnée d'un petit lézard sur l'épaule. Lézard bizarre car il était blanc avec un peu de bleu et de violet.
Elle vit le spectacle mais elle n'avait pas l'air inquiète du tout.
Il lui demanda alors.


"Hé toi! Viens m'aider! Le professeur est devenu fou! Aide moi à enlever ces liens s'il te plaît."
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Watase
avatar
Nombre de messages : 1465
Âge : 28
Race : Ange, chérubin (anciennement nymphe)
Poste : Elémentaliste
Magie Contrôlée : L'eau

Feuille de personnage
Puissance:
299/1000  (299/1000)
MessageMer 22 Avr 2009 - 19:22

Yumi n'eut que peu de temps...

Le temps de masser ses mains pour les désengourdir et soudain elle dut receptionner le petit chat ailé. Elle sursauta mais le peu de reflèxes qu'elle possèdait rattrapèrent le chat avant qu'il ne tombe par terre. Ses ailes restait déployées, c'est magnifique, mais Yumi avait d'autre chats à fouetter (ohoh la transition XD).

Le professeur s'était fait frapper par la nymphe. Yumi en était étonnée, elle-même n'aurait jamais osé lever la main sur son professeur, en fait levée la main sur quelqu'un était une chose qu'elle s'interdisait, par respect et par pacifisme.
Yumi, même si c'était légitime de sa part, resta encore plus interdite lorsque le professeur riposta.
Le jeune garçon chercha à s'interposer, cette fois-ci Yumi réagit ; elle bouscula le chat pour qu'il s'accroche seul à l'épaule de Yumi, quitte à planter ses griffes dans la peau. Elle créa ensuite un filet d'eau clair et frais qu'elle lança sur le garçon tout en l'attirant vers elle par la manche.


Ne t'interpose pas ! C'est dangeureux !

Elle arda le jeune garçon près d'elle par la suite, elle jeta un coup d'oeil vers la énième personne à qui avait parlé le garçon. Une autre ange se trouvait là, tellement discrète que Yumi ne l'avait pas vu, ni entendut. Elle était belle, mais ne faisait rien ; dans un sens Yumi préférait cela.
Le jeune garçon semblait ne pas vouloir rester près d'elle et voulait continuer à intervenir, Yumi le retint, l'obligeant à lui présenter ses mains.
Comme elle s'y attendait, ces dernière étaient rougit.
Elle allait utiliser son pouvoir pour calmer l'irritation mais se ravisa.


"Utilise ton pouvoir, créer de l'eau fraîche et passe la sur tes mains. Tu devrais même être capable de la générer directement par tes paumes." Elle le coupa net, devinant qu'il allait plaider la cause de la nymphe. "Elle l'a frappé, il s'agit de son professeur, de son supérieur. Elle doit assumer ses actes."

La chérubine s'éloigna tout en se tenant prête à intervenir s'il voulait se rebiffer. De sa main, sans quitter Leoran des yeux, elle caressa l'encolure du chat. Ce dernier restait tendu mais se clamait sous les caresses de la jeune fille.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Zeo
avatar
Nombre de messages : 54
Race : Ange Trône
Poste : Esclave
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
635/1000  (635/1000)
MessageSam 2 Mai 2009 - 14:43

Spoiler:
 


On l'interpelle. On demande son aide. Elle observe sans aucune réponse à donner.

Zeo venait d'arriver et elle n'avait à son humble avis, pas à venir faire quoi que ce soit, il n'y avait pas mort d'homme. Si la situation s'envenimait, alors oui, elle interviendrait. Mais pour l'instant ce n'était pas le cas. Que c'était-il passé ? Elle ne le savait pas, elle contemplait, dévisageant cette jeune femme qui calmait le chat. Un chat... bof, elle préférait les reptiles. Après-tout, chacun ses goûts. Ses yeux roulaient dans la pièce, attendant la fin de cette rature qui, semblait-il, était un dérapage d'un élève. Étrange comme cours, fallait s'y remettre, reprendre les habitudes, se plonger une fois de plus dans les flots de cet apprentissage. Elle s'y était obligé, elle n'avait pas le droit de stagner à un niveau, certes assez bon, mais trop faible pour une Gardienne. Du moins, ça semblait d'une logique imparable.

Ce qu'elle attendait ? Les mots du professeur tout simplement. Elle ferma les yeux dans un doux soupire presque silencieux avant de les réouvrir avec un fin sourire.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Cheveux long et cours du soir [PV Eurynome]
» « C'est l'histoire d'un soir qui se transforme en histoire C'est une nuit d'hôtel qui mène à l'autel plus tard » || Cours Edekia
» cours de latin
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov