Partagez | .
 

 A la recherche d'infos...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageJeu 5 Mar 2009 - 18:09

Une nouvelle nuit étoilée tombait sur la citée d'Elament. La combientième depuis sa déconfiture dans l'Artifice? Armand Sulimo n'aurait sus le dire...
En revanche les conséquences elles n'avaient faient que croitres à mesure que le temps passait.
En effet, il se suspectait d'être depuis ce jour là la victime d'un sort démoniaque, que ce satané Dreewor nommé Inoï devait lui avoir infligé avant de prendre la poudre d'escampette. Car depuis ce moment, Armand ne pouvait s'empécher de douter du chef des Traqueurs à chaque fois qu'il pensait à lui ou à l'organisation. Il pouvait tous de même s'estimé heureux, car ce démon aurait aussi bien pus le tuer sur place.
Mais non il l'avait laissé en vie. Pourquoi? Là était la grande question à laquel il espérait pouvoir trouver une réponse cette nuit.

Armand avait decidé que le seul endroit où il pourrait trouver un renseignement valable serait auprès des démons. Hors seul l'Auberge des Cents Âmes pouvait en abriter sans avoir à les chercher.
Il avait donc quitté la ville en chevauchant son étalon alezan à brides abattues et approchait de l'auberge.
Une faible brises agitait les arbres alentours et il n'y avait pas âme qui vive à l'extérieur.
Armand mit pied à terre et attacha son cheval sur le côté avant de vérifier sa tenue.
Il se faisait toujours un devoir de bien paraitre. Question d'orgueil mal placé se disait il.
Sa cape noir bien ajusté par dessus sa chemise blanche de flannelle, son épée corectement sertie dans son fourreau à sa hanche gauche et sanglée à son pantallon noir tandis que ses lourdes bottes de cuirs salles au minimum, il entra dans la salle principale.

Armand traversa rapidement la salle, désireux de s'intaller au fond de celle ci.
rouvant une place dans un coin à une table, il se mit à parcourir la salle de ses yeux verts émeraudes.
Beaucoup de monde, certe, et des espèces en tous genre.
Armand commanda un Arack sanguin avant de poursuivre son étude de la salle.
Il crut distinguer une jeune femme extrèmement belle, avant de se rapeller que des Sucubes avaient disaient ont l'habitude de chasser en ces lieux.
Un instant Armand se dit qu'il aurait mieux valus poser sa question à Ruby que de trainer par ici. Les démons commençaient à le connaitre et la professeur de l'eau l'aurait très certainement aidée dans sa tache. Mais il n'aimait pas du tous lui demander conseil lorsque cela ne concernait pas Elament. Orgueil démesuré une fois de plus.
Il préférait attendre un peux avant d'aborder qui que se soit.
On ne posait pas des questions sur un démons, leur pouvoirs, ou un élémentalistes suspect à n'importe qui...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageVen 6 Mar 2009 - 21:14

L'auberge, un lieu intéressant, ici les démons n'était pas obligés de se dissimuler ou de craindre quoi que ce soit. Les rixes n'était que force brute, l'ambiance ici était la même que dans chaque taverne. De l'alcool et des pucelles.
Enfin pucelles pucelles, certaines avait déjà de la bouteille. Enfin tout y était à l'identique des tavernes visite dans son jeune temps.
Un sol et des murs de pierre noircit par la fumée de cheminée, les tables et le comptoir fait à base de bois brute.

Quoi qu'il en soit c'est ici qu'elle était venu trouver un peu de "calme" et de divertissement. Dans un des quatre quoi les plus sombre elle c'était assise sur un banc, à une table tout ce qu'il y avait de plus simple. Un verre dessus et une petite coupelle de baie hivernal dont elle raffolait. Cette nuit elle avait commander une Liqueur de Succube et c'est distraitement qu'elle remuait du bout de la queue de la baie l'alcool qui si trouvait. A proximité d'une fenêtre, le clair de lune éclairait faiblement le bord de la table se reflétant sur le verre tandis qu'une petite bougie brûlait à ses côtés révélant les reflets cuivré de sa chevelure rousse.

Elle finit par croquer dans le fruit, boire une gorgé avant de s'appuyer de nouveau au mur le nez plongé dans son petit calepin. De temps à autre elle levait le nez pour voir ce qu'il se passait avant de replongé dans ses écrits.
Etrange spectacle, mais qui pour elle avait tout son sans.
Nombreuses étaient les choses qui avait et allait changer, mieux valait y être préparer.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageVen 6 Mar 2009 - 21:51

L'Arack sanguin avait été véritalement bon. Armand s'en étonnait vus qu'il était si difficile question sang. Mais là il ne fit pas la moindre difficulté lorsque vint le moment de payer l'adition. Adition somme toute largement dans ses moyens. Après tous il était professeur élémentaire non? Pas richissime mais pas spécialement prêt de ses sous non plus. Tranquille.

Sa boisson finie, Armand replongea dans l'observation de la salle. Le sang fraichement ingéré dansant joyeusement dans son estomac.
Pratiquement instantanément, une magnifique cheuvelure rousse attira son attention. Il ne s'était même pas rendu compte de la magnifique jeune femme qui s'était assise à seulement quelques mètres de lui!
Les yeux vert émeraude d'Armand devinrent subitement iridescents alors qu'il captait l'odeur de son sang. Ses canines apparuent l'espace d'un instant avant qu'il ne se reprenne. Aussi bien physiquement que moralement.
Mais bons sang! Il était venus ici pour trouver des informations pour son compte personnelle, pas pour perdre les pédales à la vue de n'importe qu'elle demoiselle!

Se calmant, mais incapable de regarder ailleur, Armand nota qu'aucun mâle n'abordait cette pourtant superbe jeune femme. Intrigué, il était dans une taverne tous de même, le vampire la détailla plus intensément avant de hocher la tête pour lui même.
Peut être était elle une démone...auquelle cas il avait peut être trouvé un être capable de le renseigner. Bon gré mal gré...

Choisissant de ne pas révéler immédiatement ses véritables intentions, Armand se leva et se dirigea vers elle avec l'idée de se comporter comme un pafait...séducteur! En effet quoi de plus banal dans une taverne, même s'il encourait la baffe, et de plus discret? Nul n'y prèterait, surement, attention.
De même, cela lui servirait à ne pas tous de suite éveiller les soupçons de cette jeunes femme. Et enfin il devait bien s'avouer à lui même qu'il était un peux séducteur...Rien qu'un peux.

D'une démarche souple et élégante, sans pour autant se pavaner, Armand franchit la distance qui les séparaient.
Son regard ne chercha pas à l'éviter un seul instant.
Ne trouvant pas de chaise en face de la table, et ne voulant pas en chercher une, Armand s'assis délibérément juste à côté d'elle.
Le don juan de base l'aurait sans doute coller de près et se serait permis de passer un bras par dessus son épaule, mais notre vampire n'était pas fait de ce bois là.
Il choisis donc de rester respectueusement un peux à l'écart.
Ses yeux se fixèrent sur elle en exprimant tous le calme et la confiance qu'il affichait.
Son coude droit vint se poser sur la table et sa main droite se coller à ses lèvres tandis que son index faisait un mouvement de va et viens juste sous son nez.
Faux mouvement d'intense reflexions.
Puis, d'une voie suave et charmeuse, Armand s'adressa à elle juste assez fort pour qu'elle seul l'entende:


"-Cela fait un petit moment que je vous observe, et je m'étonne encore qu'une si charmante demoiselle sois seul en un si peux recommandable endroit...Vous pourriez y faire de bien curieuse rencontre assurément. Puis je vous offrir un verre? Mademoiselle?"

Il mentait en partie, certe, mais la fin de sa question était sincère. Il doutait de connaitre le moindre nom de démon, hormis Raziel, mais il ne pourrait aller plus loin sans savoir à qui il avait à faire...
Son apparence sublime ne lui faisait penser à aucune race de démons qu'il connaissait. Notre inconscient vampire ayant déjà oublier jusqu'à le nom de sucube devant la beautée extraordinaire de cette jeune femme...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageLun 9 Mar 2009 - 19:37

Elle était tranquillement entrain de mettre fin à ses écrits quand ses sens la mirent en garde. Tranquillement comme elle l'aurait fait de toute manière, elle ferma son calepin et le rangea à sa place dans un des replies de sa robe.
On approchait, on venait verre elle. Elle fit mine de ne rien avoir sentit, encore moins entendu. Elle prit son verre et en but délicatement une gorgée avant de croquer dans un fruit qu'elle venait de prendre de l'autre main.
Sa sentait le beau parleur du dimanche, elle soupira discrètement et se prépara mentalement à cette approche.

Sa tenue pour une fois était ébène et border de fines dentelles de Droknar, une valeur sur, c'était d'ailleurs assez cher et difficile de s'en procurer. Sa chevelure rousse était remonté en un chignon rapide ou quelques mèches qui captaient la lumière tombait le long de sa nuque plongeant dans quelques fois dans sa gorge profonde.
Elle avait déjà repousser quelques prétendant à la porte. Ce n'était pas n'importe qui, une catin certes mais de luxe, elle choisissait qui, quand, comment et où. Jamais une personne dépourvu d'intérêt ne poserait les mains sur elle. Heureusement après s'être assise à sa table on l'avait laisser tranquille. Peut-être que ses phéromones était calme puisque aucuns protagonistes n'éveillait vraiment sa curiosité. Mais ce phénomène là, elle l'ignorait.
Comment allait elle réagir à ce bellâtre qui allait l'accoster. Un non catégorique? De l'ironie? une boutade? une gifle sanglante? ou encore lui renverser son verre sur la tête? Tant de choix qui se bousculait dans sa tête. Mais après tout elle verrait bien.

Enfin il entra dans son chant de vision. Pas trop mal, rien avoir avec celui qui lui avait échapper ici. Il n'avait pas le même physique bien que leur âge devait être à peut près identique.
Il fit l'objet d'un examen détaillé et elle ne chercha même pas à s'en cacher. Il était là pour ça, bien que ses sens lui disait autres chose, cette sorte d'empathie qu'elle avait avec ce qui l'approchait lui indiquait que ce n'était sans doute pas tout. Elle ne savait pas vraiment ce qui lui voulait au juste mais ça avait au moins eu l'effet de l'intéressé un peu plus à se courtisant sans l'envoyer valsé sur les roses.
Il s'assit à ses côtés, au moins il eu la bonne idée de ne pas la coller et s'évita par la même occasion sa main gauche aux griffes sortie posé à côté de ses flancs.
Elle l'observa feindre une profonde réflexion. Nom de dieux comme c'était cliché. Enfin elle ne broncha pas et accrocha un sourire légèrement navré sur ses lèvres pulpeuses.


Spoiler:
 

Hum il avait une voix charment, suave, douce et onctueuse, bien alors que penserait il de la sienne.

"-J'aime la tranquillité et la roture sait resté à sa place. Les rencontres je les choisi messire, tout comme j'y met fin quand il me plaît, de plus je n'ai pas pour habitude de révéler mon identité avant qu'on est décliné la sienne."

L'entrée en matière était posé. Elle s'était exprimé de manière posé, respectueuse, sa voix était chaude, suave, délectable et envoûtante. Une voix qui vous pousse à vous confier à vouloir entendre de nouveau.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageMar 10 Mar 2009 - 17:58

A peine s'était il assis à ses côtés qu'Armand se dit qu'il y avait au moins une autre bonne raison d'aborder cette jeune femme. Mais une baffe mentale vint promptement mettre un terme à un début de délire fort malvenus.
Il avait d'autres projets que diable!
Mais dans ce cas pourquoi n'arrivait il pas à détacher son regard de la somptueuse chevelure rousse qui s'épanouissait devant lui et se glissait parfois dans une gorge envoutante?
De crainte de se retrouver inactif devant elle, comme parfois un vampire pouvait paraitre aussi immobile que le marbre lorsqu'il réfléchissait trop, Armand prit rapidement une décision. Celle de laisser la conversation suivre son cour le temps de la mettre en confiance mais surtout d'en savoir davantage.

La réplique à son entrée vint, aussi directe que la sienne. Une question abillement retournée contre son émeteur. De toute évience il avait choisis une "proie de choie". Bien qu'il commençait à se demander qui était la proie de qui dans l'histoire...
La voie qui résonna à ses oreilles était sans pareilles, au point qu'Armand se surprit à se concentrer davantage sur le son que sur les mots.
Cette voie avait atteint quelque chose en lui, quelque chose qu'il pensait avoir corectement enfouis.
Ne sachant immédiatement que répondre, Armand décida de se donner du temps en changeant de position.
S'accoudant avec nonchalance contre le mur, il posa sa jambe droite sur la gauche tandis que son bras gauche reposait sur la jambe de droite.
Mais il ne se rendit même pas compte que les doigts de sa main droite jouaient avec les fils de sa chemise entre-ouverte sur son torse.
Puis il lui répondit, avec tous le calme et la même voie que précédement:


"-J'espère pouvoir déduire de cela que je ne figure pas sur la liste "roture". J'en serais fort atristé. Et ne doutez pas non plus que si ma présence ne vous importune, je disparaitrait aussi rapidement que je suis venue"

Tous cela était bien vrai, car Armand se doutait bien que si elle refusait de lui parler ou même de l'écouter il perdait son temps. A moins d'user de la torture, il ne pouvait forcer quiconque à lui révéler ce qu'il voulait garder secret.
Enfin il se dit qu'il était bien inutile de cacher son véritable nom.
Même s'il ne se prenait pas pour une célébrité, nombres de démons devaient connaitre le nom de Sulimo. Alors à quoi bon mentir?


"-Je me nomme Armand Sulimo. Pardonnez moi encore, mais je ne pouvais décement rester à l'écart d'une jeune femme aussi belle. Aurais je le plaisir de vous offrir un verre à défaut de connaitre votre nom? A moins que vous n'acceptiez bien entendus. Le verre tiendrais toujours!"

A présent il attendait ardament d'entendre à nouveaux cette voie, tandis qu'une part de lui même aurait aimé être à la place du fruit qu'elle mangeait en ce moment...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageMer 11 Mar 2009 - 21:38

Chaque fais et geste du vampire était scrupuleusement analysés et faisaient l'objet d'une analyse sur l'individu. Son instinct lui disait que sous le tombeur de ses dames auquel elle était pour le moment totalement insensible se trouvait autre chose. Et ce quelque chose jouait en la faveur de cet intrus à sa table. Mais il n'était pas question une minute de jouer son jeu.

Elle posa son coude sur la table, la joue dans sa main elle croqua dans la baie, ne le retenant que par la queue. Cette manière de manger ce fruit avait un quelque chose d'aguicheur et provocateur, un sorte de sensualité malsaine remplie de promesse implicite, que ce soir elle n'était pas d'humeur à tenir. Les yeux pratiquement mi clos elle coula un regard en biais à cette homme qui venait de lui faire son cinéma tout en s'appuyant contre le mur.
Elle avait tout son temps, toute la nuit et toute la journée si besoin. Elle ne craignait pas la lumière du jour elle. Les succubes étaient de bien étranges démons.
Peut-être pour cette raison qu'on les plaçaient souvent à la tête de certain corps des armées démoniaque. Ne jamais se fié à l'eau qui dort, les apparences sont si trompeuses.
Elle but une longue gorgée terminant par la même occasion son verre avant de donner enfin sa réponse.


"-Pour ce qui est de la liste des roturiers, laissez moi en être seule juge, quand à votre présence si vous me déranger croyez moi que vous seriez le premier à la savoir."

Elle lui tendit une main gracile et délicate pour se présenté.

"-Sybaris. Je prendrais une autre liqueur de succube je ne suis pas pour les mélange"

Elle n'allait pas refuser un verre qu'on lui payait c'était laisser filer une opportunité. Il ne faut pas gâcher , si bien que la majorité des élamtias qu'elle possédait était ce qui était sur ses victimes en règles général.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageMer 11 Mar 2009 - 22:03

Alors qu'il attendait la réponse de la jeune femme, Armand se sentit inexplicablement étudiée par celle là même qu'il tentait de mettre en confiance.
Cette constatation le ramena soudain à la réalité. Il revit alors tous son manège, et se sentit bien ridicule et stupide.
Il n'était pas là pour se faire éconduire aussi lamentablement. Son égo en prenait une claque, mais tant pis. Il y avait d'autre choses autrement plus importante.
Saisissant délicatement la main qu'elle lui tendait, de même qu'il saisissait son nom, il la porta à sa bouche et efleura du bout des lèvres une peau divinement douce en faisant un effort pour ne pas être troublé.
Il y réussit, puis se tourna vers le bar et fit signe à la serveuse.
Il commanda la dite liqueur de succube et un autre Arack Sanguin avant de se retourner vers Sybaris, cette fois l'esprit bien clair.


"-Sybaris? Enchanté, ou plutot devrais je dire charmé. Mademoiselle je ne vous cacherais pas que je viens d'Elament. Et que ma présence ici est simple. Je cherche des informations concernant certains pouvoirs démoniaques et leur auteurs. Le fait qu'une jeune femme telles que vous soit tellement à son aise ici me laisse à penser que peut être vous pourriez éclairer ma lanterne..."

Abandonnant toute position superflue, Armand se contenta de rester assis normalement, une main tendant à Sybaris la boisson commandée tandis que l'autre jouait avec ses cheveux noirs mi longs. Petit signe de nervosité extérieur.
Il n'avait pas vraiment d'idée quand à la façon d'aborder le sujet, mais il commençait à se demander s'il n'avait pas en face de lui une succube. Auquel cas il devrait se méfier...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageMer 18 Mar 2009 - 21:46

Le contact de sa peau était froide, étrangement froide pour un humanoïde, était il mort ? Possible. Elle n'aimait n'avait rien contre, du moment que ça ne sentait pas trop la purification. En l occurrence ici, il n'y avait aucune odeur de mort suintante. Malgré cette température dissimulé le contact était agréable. L'orgueil de ce Don juan venait sans doute d'en prendre un coup en voyant qu'elle n'était pas femme facile, en même temps, il s'attaquait à un gros poisson... une succube, une démone passé maître en séduction et luxure, on ne pouvait décemment pas l'aborder comme une vulgaire pucelle aux cuisses blanches. Il héla une serveuse pour passer commande et reporta son attention sur la rouquine à la conversation avantageuse.

"Je vous l'assure vous ne l'êtes pas encore... Hum quand bien même je savais quelques choses sur ses pouvoirs démoniaque, ou serais mon avantage à vous les divulguer? Votre déduction est tout à votre honneur Messire Sulimor mais.... voyez vous ici tout à un prix et je ne parle pas uniquement d'or...."

Elle prit délicatement son verre qu'elle posa devant elle. Elle mit entre eux deux le bol contenant les baies. Après tout elle avait du savoir vivre. Elle en prit une et tout en croquant dedans elle riva son regard dans les pupilles du vampire. Il entortillait autour de son doigt une mèche de sa chevelure noir, signe de nervosité ou tic machinal, elle aurait opté pour la première option, après tout il était venu à la table d'une prédatrice, à ses risques et périls, peut-être venait il d'en prendre conscience.

"-Alors très cher qu'avez vous à proposer ? "

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageVen 20 Mar 2009 - 22:33

Alors qu'il se lançait, Armand prit conscience de sa gestuelle entre ses doigts et ses cheveux et y mis fins, en prenant bien soin de ne pas faire paraitre ce mouvement trop brusque.
Sans trop comprendre pourquoi, ni comment, Armand se retrouvait destabilisé chaque fois qu'il regardait Sybaris ou qu'il entendait sa voie.
Désarmante. Oui s'était le mot.
A nouveau un flot de parole jaillis de ses lèvres si attrayantes avant d'atteindre Armand.
A sa grande surprise les mots étaient étonnament clair, alors que lui même restait fixé sur ses lèvres. Inconsicent du reste du monde.
Une fois de plus, Armans se surprit à aimer cette voie, à l'espérer, à l'écouter avec avidité.
Et tout au fond de lui même une petite voie tira à nouveau la sonette d'alarmer...sans résultat, ou presque.

Se reprenant, Armand répondit de la même voie que précédement à Sybaris, essayant de ne pas laisser transparaitre son trouble:


"-Certe je le comprend. Mais qu'entendez vous par autre chose que de l'or? Car je dois bien avouer que les motivations de vos compatriotes, enfin s'ils le sont pour vous, me dépassent par moment. Aussi me permetrais-je de vous retournez la question: qu'attendriez vous en échange de vos informations?"

Il espérait ainsi avoir repris la main, car il ne voulait pas se faire mener par le bout du nez. La même petite voie intérieur lui hurlant de se méfier.
Mais un mouvement de Sybaris balaya presque toute prudence...

Acceptant l'invitation implicite, Armand prit entre deux de ses doigts un fruit et le croqua délicatement, savourant un aliment qui n'avait plus guère d'importance pour lui.
Mais lorsque ses yeux acrochèrent le regard de Sybaris, Armand pencha doucement la tête de côté et se plongea dans se regard.
Ses iris, ses pupilles, ses cils...Se perdant presque dedans et attendant que cett vois divine vienne l'en sortir, ne se rendant même âs compte qu'il s'égarait...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageLun 23 Mar 2009 - 11:30

Le vampire mi fin à son tic possible que ce soit nerveux mais pas sur, il faisait attention à ses faits et geste, sans doute voulait il être prévenant et s'attirer la sympathie de la vieille succube? Possible. Elle remarqua également que son interlocuteur fixait ses lèvres à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche. Hum elle en vint à se demander si il opposait vraiment une réel résistance. Peut-être voulait il être charmer et manipuler? Ce n'était pas impossible les gens avaient chacun leurs façon de trouver l'adrénaline qui leur manquait.
Le charme qu'elle exerçait sur lui était visible pour elle, elle avait l'expérience et la pratique. Mais il le dissimulait bien en répondant d'une même voix.
Alors qu'il attendait sa réponse, et qu'elle termine la baie qu'elle venait de croquer, elle le vie avec plaisir se perdre en elle. Il semblait absorbé par son regard et par sa gestuelle. Mmm après tout comment pouvait il en être autrement, c'était une "pur sang"!


"Hum a supposer que ce soit des compatriotes, à quoi pourrait bien servir l'or dans un endroit comme les enfers ? Hum? Avez vous déjà vu un démon posséder de l'or à lui? Je serais un démon, je ne prendrais pas la tête à essayer de le gagner et privilégierait d'avantage le vol. Enfin ce n'est que mon avis.
Que pourrais je vouloir en échange. Et bien disons qu'un échange d'information ne vas pas que dans un sens, que je ne serait pas contre un dîner... Après a vous de me faire vos proposition qu'avez vous à me donner en échange d'information que je serais supposer avoir? "

Elle passa sa langue ses ses lèvres de manière alléchante histoire d'humecté ses lèvres, puis elle prit son verre et but une nouvelle gorgée, elle aimait bien l'effet de cette boisson, cette chaleur brûlante au creux de son ventre à chaque fois que le liquide coulait sans sa gorge, pour rejoindre son estomac. Cet individu était enfin de compte intéressant, elle s'amusait à savoir comment il allait se défaire de ses griffes.
En tout cas si il lui offrait le repas, elle n'allait pas être contre, un dîner volontaire sa ne se laisse pas perdre.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageLun 23 Mar 2009 - 19:40

Armand ne fut pas déçus. A nouveaux cette voie magnifique se portait à ses oreilles, à nouveaux ses lèvres se mouvaient sous son regard. Leur beautée faillit faire perdre le fil de la conversation et de ses pensées à notre vampire avant qu'à nouveaux et ne se reprenne. Davanatge par chance que par réelle résistance car s'était pour mieux savourer ses paroles qu'il les écouta avec grande attention.
Bon, elle n'admetait pas plus qu'elle ne refutait être une démone. Toutefois un petit quelque chose souflait à Armand qu'elle l'était belle et bien...
De plus elle semblait disposée à lui donner des informations. Ou plutot pas à les donner au sens altruiste du terme mais à les échanger.

Donner à son tour des informations ne semblait pas une mauvaise chose. Toutefois qu'est ce qui pouvait bien interresser une démone sinon des informations concernant la citée, ses gardiens, ses élèves etc etc.
Bref autant d'éléments mettant la citée et ses habitants en danger. Les soucis d'Armand, et ses traques, justifiaient ils cette prise de risque? Cette trahison?
Non, bien évidement. Cela ne plaisait pas à Armand de compromettre la sécurité de sa ville bien aimée. D'autant plus qu'il ignorait ce que voulais savoir cette jeune femme.
La seconde proposition l'étonna en revanche fortement. Des informations, sans doute guère sensationelle mais tous de même, contre un diner??
Voila qui était surprenant.
Armand chercha un instant où était le piège lorsque la seul perspective de passer la soirée avec Sybaris balaya tous le reste. Il s'en tirerait bien en fin de compte, et il pourrait encore entendre cette voie suave et chaude un bon moment.
Sa main se porta machinalement à son verre dont il but une longue et savoureuse gorgé avant de le reposer à côté des fruits.
A nouveau il se pedit dans ses yeux, sur ses lèvres, sa gorge, ses yeux s'égarant...juste avant de se ressaisir une énième fois:


"-Certe vous n'avez pas tord et je vous l'accorde."

Le mouvement de sa langue sur ses lèvres lui fit marquer une courte pause avant de reprendre:

"-Et bien j'imagine que je peux très bien vous offrir à diner en échange de renseignement. Autant que vous voudrez. Mais une dernière question dans ce cas: le voulez vous ici même?"

Armand ne voyait toutefois pas vraiment ce que "diner" signifiait pour Sybaris. Et l'aurait il sus de façon plus abrupte qu'il aurait, peut être, réfléchit à deux fois à ce qu'elle lui demanderait...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageMar 31 Mar 2009 - 19:55

Alors qu'elle laissait glisser sur le vampire son regard vert-azuré elle esquissa un sourire légèrement narquois en voyant le dilemme qui semblait s'offrir à son interlocuteur.
Lui donner sa précieuse cité ou non? Servir ses intérêts propre ou préserver ses semblables? Et surtout pouvoir faire face à sa conscience ou pas...
Pour ça part la question ne se posait même pas. Mais bon elle était une démone c'était on ne peut plus normal pour ça race. Silencieusement elle c'était appuyé contre le mur, entortillant une de ses longues mèches autour de son index à la manière d'une petite demoiselle sage, pourtant ce tableau avait quelque chose de plus tentateur qu'attendrissant. Sans doute du à la lumière qui jouait un malicieux jeu avec les ombres, mettant en avant les courbes et rondeurs de la succubes dans un savant mélange clarté et d'obscurité.
Elle le sentait son trouble elle l'observait alors que le temps s'agrainait, des secondes puis quelques minutes. Cela ne semblait pas long et pourtant en ce laps de temps on pouvait comprendre beaucoup de chose sur une personne.
Elle venait de trouver une bonne poire, un repas potentiel, un bon pigeon. Il pouvait lui demander n'importe quelle renseignement elle n'avait pas réponse à tout. Et quand bien même elle le savait, pourquoi devrait elle les donner à un parfait inconnu?

Le doute fit place à la surprise, sans doute en raison du deuxième choix qu'elle avait formulé... un dîner. Il aurait du se méfier. La sonnette d'alarme de sa conscience aurait du être tirer. Un panneau marquer attention piège aurait du passer devant ses yeux, mais non. Il but une longue gorgée avant de recommencer à la détailler. Les hommes étaient si aisément corruptible. Elle avait bien sur comprit pourquoi il avait accepter. Sans doute c'était il déjà imaginer la soirée. Un repas délicieux en tête à tête, une danse obligatoire pour la première approche tactile, ensuite aurait sans doute suivit un bain de minuit ou les corps se seraient échauffés, les regards se seraient embrassés, puis la soirée se serait terminer sur une literie aux draps de soie, les mains se serait mêlées, la chaleurs de leur êtres se serait échanger dans une union parfaite.... Pas de chance, les desseins de Sybaris étaient tout autres. Trouver un lieu à a l'abri des regards, prendre son repas, quelques pièces à l'occasion pour refaire sa garde robe, lui soutirer quelques renseignement par son pouvoir... et pas que de séduction, puis rentrer prendre un bon bain chaud avec Kohite sa manticore.

Lentement elle amorça sa réponse, ses lèvres s'entrouvrirent, sa langue aidant à former les mots qui franchissait la douce prison de ses dents blanches
.

"-A vrai dire j'aurais tendance à aimé prendre mes repas en plain air ou dans une pièce calme. Je déteste le bruit inutile lorsque je savoure les mets qui me sont offerts."

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageVen 3 Avr 2009 - 15:14

Une fois les ultimes désires de la spendide jeune femme devant lui formulés, hormis le dîner en lui même mais cela faisait figure de détails technique, le cerveau d'Armand se mit à s'activer à un rythme frénétique.
Les idées se bousculaient dans son esprit immortelle, à tel point qu'une personne douée de la capacité de lire dans les esprits y aurait vus tourner nombres d'engrenages...Plus ou moins tordus...

Bien, à l'intérieur ou à l'extérieur? L'intérieur en compagnie d'une si belle femme était tentant, pour des raisons évidentes, mais là n'était pas la question.
Armand opta donc pour l'extérieur pour de multiples raisons.
Tous d'abord il ne comptait pas payer la note d'une chambre, pas davantage que s'attarder en ses lieux.
Ensuite le vampire qu'il était préférait la nuit plutot qu'une chambre où un traquenard serait aisé à tendre.
De plus un dîner était une facture bien légère pour des informations...en sachant que lui même ne "mangerait rien".
Sybaris prendrait donc son dîner, quel qu'il soit, pendant qu'il l'interrogerait. Du moins était ce ainsi qu'il voyait la chose.

Une fois sa décision prise, Armand eu la désagréable impression que l'on jouait avec ses sentiments,ou plutot ses envis, avant que tous ne disparaisse sous les formes diablement, s'était bien le mot, avantageuse de Sybaris. Un instant l'atrait purement physique qu'elle exerçait sur lui se mua en un désir irrépréssible de lui prendre son sang...
De sentir son corps se débattre dans une étrainte d'acier, de sentir son sang courir sous ses veines, à travers ses canines, puis dans ses propres veines...De la sentir enfin, soumise, gagnée à lui, avant de la laisser vivante et de s'en aller ses informations en poche...

Chassant ses envies d'un revers de la tête, Armand se leva et d'une main désigna la sortie:


"-En ce cas je vous propose un dîner au clair de lune...Ainsi que le dîner qu'il vous plaira. Je vous laisse passer commande, je règlerais l'addition une fois servis. Vous me rejoignez dehors mademoiselle?"

Armand s'était retenus d'ajouter "gente damoiselle" car elle ne l'était surement pas! Puis il sortis tranquillement.
Passant non loin de son étalon il alla s'installer sous un chênes, le dos contre son tronc, qui dominait un petit lac au eaux cristallines. Les lueurs des étoiles et de la lune se reflettaient à sa surface, illuminant les alentours d'une aura fantomatique.
Il était impatient de voir "le dîner"...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageMar 7 Avr 2009 - 16:25

"-En ce cas je vous propose un dîner au clair de lune...Ainsi que le dîner qu'il vous plaira. Je vous laisse passer commande, je règlerais l'addition une fois servis. Vous me rejoignez dehors mademoiselle?"

Que demander de mieux?

"-Bien sur c'est parfait. Je ne vous ferais pas attendre bien longtemps."

Avec toute la grâce du à son rang et à sa caste elle se leva d'un geste élégant et fluide. Le tissus de sa robe retomba avec délicatesse sur sa chut de rein jusqu'au sol. D'un pas félin elle se dirigea jusqu'au comptoir. Armand sortit elle passa ça commande. Une corbeille de fruit qu'elle avait déjà commencer à manger à sa table et un verre Arack sanguin. Elle savait ce qu'elle allait faire et comment ça allait plus ou moins se dérouler.

Le tout en main elle sortie et rejoignit, après l'avoir cherche du regard, le vampire sous un arbre aux longues broches, les abritant du vent, sans doute de la pluie mais aussi de la vue de tout protagoniste qui pouvait aller et venir sur le chemin de la taverne.
Elle posa le tout à côté d'Armand et s'assit sans lui demander son avis sur ses genoux.


"-Je n'ai nullement envie de salir mes vêtements avec de la terre."

Assise ainsi à califourchon sur les genoux du vampire, elle avait son regard vert azuré planter dans celui de son curieux compagnon de table. Elle prit un fruit et le mit en bouche savourant le goût qui se diffusait sur ses papilles gustative. En croquant dedans le jus coula légèrement sur le rebord de ses lèvres.

"-Je vous écoute, posez moi vos questions. "

Elle avait encore tout son temps pour se nourrir et elle préférait jouer un peu avec sa proie, le sang avait toujours meilleurs goût quand les protéines et l'endorphine passe dans ce liquide carmin. Elle préférait ses repas existé. C'était toujours plus gouleyant.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageMar 7 Avr 2009 - 18:46

Armand eu tous juste le temps d'admirer les reflets cristallins du lac et la clartée trompeuses des étoiles et de la lune qu'arrivait Sybaris.
En effet il n'avais pas eu à attendre bien longtemps. Non pas qu'il s'imagina qu'elle ce fut empressée de venir, il n'y aurait crus, mais elle n'avait pas fait la difficile pas plus qu'elle ne s'était faites désirée comme savait seule le faire les femmes. Quoi que...

Confortablement installée contre son chêne, comme s'il en avait pris posession, dans une herbe grasse comme seul en poussait aux abords de l'eau Armand entendit venir à lui le pas de Sybaris. A peine audible, même pour lui. Pendant un instant l'image d'une prédatrice s'approchant à pas feutrés de sa proie prit forme en lui. Il vit alors soudainement Sybaris "fondre" sur lui.
En s'asseyant sur ses genoux! Par les dieux elle ne doutait de rien...

Si cele avait été une autre Armand n'aurait sans doute jamais pus dissimuler son étonnement. Mais là il fit la place à une expression tout autre...Celle de l'envie. Mais pas seulement physique, cette envie là était visible un peux plus bas non loin de sa ceinture, mais envie de son sang...

Alors que les formes terriblement attirantes de Sybaris passait devant lui, son regard s'accrocha soudain à une artère au niveau de sa nuque et y resta figé un moment.
Avant qu'il ne se reprenne. Non sans mal.
Mais ses yeux trouvèrent alors un autre piège, pire encore, en l'occurance ceux de sa ravissante vis à vis.
Armad cligna plusieurs fois des yeux. Ses mains enserraient fermement l'herbe à leurs côtés, résistants à l'envie de se refermer sur ce corps si désirable. Et désiré...

L'explication de son comportament passa comme une caresse sur un visage, effleurant à peine sa conscience.
Difficilement, Armand tenta d'articuler:


"-Heu..je...vous êtes sur? Vous semblez savoir ce que je suis, cela n'est pas très prudent...Et s'est tous ce que vous voulez comme repas? Je, enfin..."

D'un geste peux assuré Armand montra le panier de fruits et le verre d'Arack Sanguin.

"-Et bien...je voudrais savoir ce que les démons savent des Traqueurs Infernaux...pour commencer"

Armand luttait à présent contre son trouble pour peser soignesement ses mots. Il s'agissait de se montrer prudent à ce stade...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageMar 7 Avr 2009 - 22:45

La nuit était agréable, froide, mais pas trop juste ce qu'il fallait. En même temps elle n'était pas du genre à avoir froid c'était en général même l'inverse, de plus il ne fallait jamais sous estimer le pouvoir de la soie sauvage.

Ce qu'était Armand? Oui elle le savait. Les vampires ça se sent, certes ce n'est pas la même odeur que les drewoor mais ça se sens quand même. Leur façon aussi de parler, de se mouvoir ou de paraître tout à fait immobile tel des statues. Oui elle le savait. Alors qu'elle le voyait à parement lutter quelques pour maîtriser ses bas instinct de non mort et de mâle elle continua d'avaler ses sortes de petites cerises.


"-Ne vous en faite pas Armand Sulimo, ceci n'est que l'entrer... Je sais ce que je fais, la prudence est dans mes dotations les vampires, cela fait bien longtemps que je ne les craints plus, mais c'est gentil de vous en soucier..... "

Elle joua avec une baie, caressant ses lèvres pulpeuses avec doucement avant de répondre à sa question. Elle ne voulait pas paraître trop hâtive dans ses réponses ou bien trop lente. Sa vocation lui avait enseigner nombreuses choses sur le comportement des gens et chaque petites erreurs qu'elle relevait était des erreurs qu'elle ne ferait plus... logique en somme.

"Les Traqueurs... une plaie pour les enfers, certains démons ont réussi à leurs filés entre les pattes. On dit que celui qui est à la tête de ses chasseurs ne recule devant rien pour ses chasses. C'est tout ce que je sais à leurs sujets, ça et quelques noms de certes. "

Son regard n'avait pas quitter celui du midian ainsi il pouvait voir qu'elle ne mentait pas, ou tout du moins ne pouvait pas le deviner. Après tout elle n'avait pas mentit, elle avait juste omis de dire qu'elle faisait partie des démons relâcher par les traqueurs. Car oui même si c'est Senector qui l'avait fait échapper, le chef l'aurait vraiment voulu il aurait été dans les geôles bien avant eux.
La baie quelle tenait entre les doigts vint caresser celle d'Armand jusqu'à ce qu'il entre ouvre la bouche pour la saisir. Elle aimait jouer avec son repas. Une fois celle ci bien encré dans entre les lèvres du vampire elle décida d'aller la chercher.


"- Une autre question? "

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageJeu 9 Avr 2009 - 13:07

De plus en plus troublé par Sybaris, Armand peinait à maintenir une contenance.
Difficle en effet lorsque la femme en face de vous représentait tous ce qu'un homme pouvait désirer chez une femme!
Mais puisque apparement elle ne comprenait, ou ne voulait ou se fichait vraiment, du danger que pouvait représenter Armand pour elle ce dernier choisis de ne plus s'en formaliser. Enfin autant qu'il pouvait...

Les yeux dans les yeux, se sentant scruter jusqu'au fond de son âme immoretelle, Armand écouta la réponse insouciante de Sybaris. Quoi qu'une petite voie lui martellait en tête que lui aussi était insouciant...

Ainsi les Traqueurs posaient des problèmes. En voila une bonne nouvelle! Armand n'était pas certain d'être le plus redouitable d'entre eux mais ces combats avec Angellus et celui avec Inoï lui revinrent à l'esprit.
Lorsqu'il revit sa défaite face à Inoï, Armand revit s'insinuer en lui un doute subtil quand aux motivations de leur chef.
Sybaris venait d'ailleur lui avouer qu'elle connaissait les noms de certains d'entre eux. Armand était prêt à sauter sur l'ocasion lorsqu'un doute le saisis:


*Et s'il s'agissait d'un piège pour qu'elle s'assure que j'en suis un?*

L'enjeu était de taille, car si Armand obtenais le nom du chef des Traqueurs...il pourrait mener son enquête pour vérifier le doute qui dormait en lui.
Tant pis:


"-Quelques noms? Voila qui m'interessent si vous y consentez. Lesquels connaissez vous?"

Aussi incroyable que cela pouvait paraitre, la voie d'Armand retrouva sa force du début. Suave et onctueuse au possible. Cela était toutefois davantage dus au fait qu'elle avait éveillé un point d'intéret plutot qu'à une maîtrise de lui même.
Maîtrise de plus en plus difficile...
Armand avait suivis des yeux la baie se promenant sur les lèvres de Sybaris. L'enviant follement.
Puis, comme en réponse à ses prières impies, Sybaris vint placer sa baie entre ses lèvres avant de venir l'y chercher avec les siennes.
Oubliant toute retenue, Armand sentis s main droite venir toucher le coude de la jeune femme tandis que la droite carressait doucement sa hanche avant de se retirer promptement.
Ses lèvres frémirent au contact exquis de celles de Sybaris, et sa langue jaillit pendant un fugace instant pour trouver sa vis à vis avant de retourner d'où elle venait. Bredouille.

Confus, Armand regardait Sybaris avec un mélange d'étonnement et de désir mélés...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageJeu 16 Avr 2009 - 21:25

Non pas qu'elle m'était en doute le danger que pouvait représenter Armand en règle général pour les humains et simple mortel, mais voilà elle n'était ni l'un ni l'autre. Oui il pouvait la morde ou du moins essayer de la morde, elle aussi avait des crocs et des griffes alors elle savait aussi en user. Mais pour l'instant elle ne pensait pas à ça elle ne pensait cas son repas, alléchant devant elle qui commençait à avoir du mal à garder une certaine concentration devant elle.

Elle lui avait dit ce qu'elle savait sur les traqueur sans trop en révéler et sans sembler en cacher, le juste milieu, oui les année avait largement fait leur office pour forger l'expérience de la succube dans l'art de la tromperie, de la supercherie et du mensonge. Il suffisait juste de bien tourner ses phrases de savoir captiver l'auditoire et c'était d'autant plus simple lorsque l'auditoire était masculin. Sybaris s'amusait à jouer avec les sentiments, les peurs et les doutes de son bienfaiteur, l'homme qui offrait si gentiment sa personne pour qu'elle puisse ce nourrir.
Voilà enfin sa réponse et sa question. Il était intéressé, sa sautait aux yeux, il y avait à flairer de ce côté là.


" Et bien j'ai entendu parler d'un certain Enayö-Bõläh un hybride félin à ce qu'on dit, il me semble que c'est un tigre mais je n'en suis pas tout à fait sur. Ensuite il y a Quetzalcoatl on dit de lui qu'il à de longues plumes chatoyantes, qu'il est un hybride oiseau et qu'il fond sur ses proies depuis le ciel je connais également son pouvoir. Le dernier et non le moindre, celui qui à fait son nom en enfer, pour ses deux duels important est bien entendu Armand Sulimo.
Votre combat contre Angellus ne nous à pas échappé, le bruit cour aussi que vous avez affronté Inoÿ ... les bruits de couloirs disent bons nombres de choses..."

Voilà l'appât était lancer, il ne suffisait qu'attendre que le poisson morde à l'appât. Que voulait il savoir, que voulait il cacher? Elle voulait savoir si ça se trouve cela pouvait servir ses intérêt. Elle l'avait su à l'instant ou il lui avait posé sa question il était tout de suite redevenu plus rationnel plus lucide, pour ça il devait y avoir un bon enjeu. Malgré tout Armand semblait la désirer. Parfait un point sur qui pouvait jouer en ça faveur. Doucement elle prit un autre fruit et le posa sur le bout du nez du vampire, la tenant par la queue elle la fit descendre jusqu'à ses lèvres pour qu'il puisse la manger. Elle en prie une autre qu'elle croqua avec envie tout en regardant le midian.
Finalement elle pouvait toujours lui donner un petit avant goût du savoir des succubes.


"-Vous mangez comme un cochon messire"

Elle approcha lentement puis embrassa son menton récupérant le jus de la baie, remontant aux coins des commissures avant de l'embrasser récompensant la sagesse dont le vampire faisait preuve jusque là.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageVen 17 Avr 2009 - 16:09

Machinalement, presque automatiquement, Armand mémorisa tous ce que Sybaris voulait bien lui révéler. Evidement il y avait le risque qu'elle mente ou qu'elle invente, ou même qu'elle omette un "détail" important.
Mais s'était le risque. Risque d'autant plus élevé qu'elle avait, peut être inconsciement, révélé qu'elle était bien une démone.


Spoiler:
 

Mais de qu'elle espèce? Mystère totale, même si la petite sonnette d'alarme de son cerveau embrumé par le désir semblait avoir la réponse à cette question!

La réponse était toutefois très interressante. Il avait déjà deux noms. Pas mal. Des descriptions même, mais elle semblait en garder encore par devers elle...
Il voulait le chef, mais il ignorait si Sybaris savait qu'il ne savait pas qui était leur chef...Inutile de trahir cela, même si elle pouvait s'en douter.
Armand fut ensuite agréablement surpris de constater qu'on parlait de lui en Enfer. Mais immédiatement il se dit qu'il pouvait y avoir un revers de la médaille...Trop d'ennemis trop d'ennuis...D'autant qu'elle pouvait tout aussi bien le flatter pour mieux le tromper.
Armand risqua donc une nouvelle question, sa voie concervant cette fois son côté naturel:


"-Et qu'elles autrent choses dises-t-ils? Les démons connaissent ils le nom du chef des Traqueurs?"

Les yeux d'Armand exprimèrent tous son désirs lorsque Sybaris approcha un fruit de son nez avant de le faire descendre. Se soumettant à ce petit jeux, Armand fit mine d'avoir envis de la croquer elle avant de se saisir du fruit.
Ce dernier mourru entre ses dents, répandant pas mal de jus sur sa bouche.
La remarque suivante de Sybaris ne lui fit rien car il la vie lors s'approcher de lui davantage.
Doucement, Armand frissona en se laissant faire, avant d'accueillir le baiser de la jeune femme.
Malicieux, il joua avec la langue de Sybaris en laissant échapper un discret gémissement tandis qu'il s'abandonnait.
Sa main droit vint se poser sur la joue de Sybaris tandis que la gauche lui carressait tendrement les hanches...L'instant était merveilleux à souhait, mais Armand savait qu'il ne durerait pas.
Aucun sentiment la dedans...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageMar 28 Avr 2009 - 17:48

Les hommes, mâle ou tout autre synonyme qu'on pouvait leur trouver était malgré eux des créatures faibles face au beau sexe. L'homme avait toujours ce besoin de tout vouloir dominer, d'avoir le dessus sur tout, mais il ne possède rien. Même lorsqu'il pense avoir asservit ou fait sienne une femme, il en se rend pas compte que c'est elle qui tire les ficelles dans son dos.
Aaah femme, belle et cruelle, aussi perfide que maligne. Elles savent pour la plus part user des mots, et quelque soit le temps qu'elles y passe elles arrivent toujours d'une façon ou d'une autre à leurs fins.
Alors il était difficile de savoir de quoi était une succube, créature ne vivant pratiquement que pour cette corruption, qu'elle soit verbale ou charnel. Il était simple de faire plié d'une façon ou d'une autre une personne. Sybaris elle avait depuis longtemps comprit comment marchait l'esprit des êtres pensant.
Prenez un père, menacer le, vous n'obtiendrez rien de lui, menacer sa famille il vous dira tout même ce qu'il ne sait pas. Il avouera tout, se rendra coupable de tout pour peut que l'on touche à la chair de sa chair. Les individus capable de ressentir des sentiments étaient ainsi. Pour obtenir se qu'elle voulait elle frappait ou le bas blesse. Toujours taper là ou ça fait mal.
Pour le moment ses initiatives pour taquiner son dîner fonctionnait parfaitement. Elle passait pour une femme d'un soir, sans un once de sentiment derrière mais elle s'en fichait pas mal. Ce n'était pas un problème de plus si il voulait des sentiments elle pouvait toujours en feindre certain excepter l'amour.

Bien sur qu'elle n'avait pas tout dit, à quoi servirait un informateur si il divulguait tout ce qu'il savait? A rien et il serait escorté aux portes de la mort de manière rapide et radical. Il n'était pas question qu'elle commette une faute aussi stupide. Le chef elle ne le connaissait pas, mais avec un peu de chance elle mettrait la griffe dessus un jour ou l'autre. Ce vieux loup blanc semblait le connaître, après tout c'est lui qui était venue la sortir de là et elle sentait qu'il y avait une chose pas clair sous sa capture, mais quoi? La était le problème elle ne savait pas vraiment. Le revers de médaille était toujours à prévoir en Enfer, d'ailleurs elle avait une question à poser à ce vampire. Pourquoi donc Inoÿ l'avait il laisser vivre. Il était vil, mais certainement moi que ça gueule de sang adoré vers qui elle se sentait si mal et si bien en même temps. Qui d'eux trois était le plus vicié de tous? Très bonne question qu'il faudrait un jour éclaircir.


"Ho les Enfers disent beaucoup de choses, il suffit de savoir où écouter."

Elle marqua une pose grignotant à nouveau une baie bien juteuse, laissant son esprit vagabonder ce court laps de temps. Son regard azuré toujours plongé dans les profondeurs de celui de son repas. Repas, en avait il conscience d'ailleurs? Savait il ou il avait mit les pattes? Peut-être n'avait il pas encore réaliser aller savoir.

"-Etrange comme question pour un des traqueurs, moi qui pensait que vous receviez vos ordres directement de lui et que vous parliez entre vous.... visiblement ce n'est pas le cas."

Une partie était du bluff, mais comment le deviner sur le visage d'une menteuse née? Elle prêchait le faux pour savoir le vrai, elle n'avait pas répondu et lui retournait la question pour trouver des réponses. C'était une chose intéressante la moindre de ses paroles la renseignerait sur les traqueurs, qui aurait cru qu'une soirée si banal se serait finalement trouver être une nuit des plus intéressantes et croustillante.


Spoiler:
 

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageMar 28 Avr 2009 - 18:42

...et en effet il ne dura pas. Sybaris ne sembla pas vouloir répondre davantage à la réponse d'Armand suite à sa provocation.
Tans pis.
Ne voulant pas froissé une si belle jeune femme, mais qu'elle âge avait elle au juste, Armand ne poursuivit pas plus avant le baiser offert par cette dernière.
Doucement il revint sur ses positions, excepté une main innocement posée sur la hanche de Sybaris, basculant sa tête en arrière pendant un bref instant pour remettre quelques cheveux récalcitrant à leur place. Et non pas tombant devant ses yeux verts émeraudes. Un minimum de tenus que diable!

Laissant son regard vagabondé sur le corps de Sybaris alors qu'elle lui répondait, Armand se mit à réfléchir en suçant distraitement un doigt ayant encore du jus dessus.
Les enfers disaient beaucoup de chose? Cela l'avançait bien s'il ignorait quoi! Et quand à savoir où écouter il n'allait surement pas venir comme une fleur là en bas demander les derniers ragots au premier démon croisé...
Son regards se planta avec un soupçon d'espièglerie dans celui de Sybaris lorsqu'il répondit:


"-Ravis de savoir que les Enfers sont bavards. Mais aux dernières nouvelles je pense préférable de ne pas m'y risquer...Une façon comme une autre de restez en vie dirons nous..."

Ses yeux ne décollèrent soudain plus de ceux de Sybaris, tandis qu'il aurait voulus l'étendre dans l'herbe avec douceur et la couvrir de baisers. Puis il se seccoua, chassant cette pensée. Non, s'étendre SOUS ELLE et se laisser couvrir de baiser...
Mais il n'en perdait pas pour autant, ou presque, le fil de la conversation:


"-Rassurez vous nos communications se portent bien. Ma question avait pour but de savoir si les Enfers connaissaient notre organisation. De votre réponse je déduis que oui."

Il s'agissait là d'un mensonge, mais Armand doutait qu'elle puisse prouver le contraire de toute façon.
En échos à ses pensée précédentes, les genous d'Armand se relevèrent légèrement, soulevant Sybaris au passage et rendant sa position probablement moins confortable tandis que son bassion s'abaissait au même moment. Ses yeux malicieux cette fois plantés dans ceux de la jeune femme et se perdant dedans avec volupté...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageDim 17 Mai 2009 - 22:53

Ce vampire était un minimum sensé et avait de la tenue. Voilà qui plaisait à la succube qu'elle était. Un camarde de jeu en plus d'un repas que demander le plus? Elament servit sur un plateau d'argent ? Non là elle rêvait. Le marché était qu'elle réponde à ses questions et qu'en contre partie elle se nourrisse.

"C'est une vision des choses et un raisonnement des plus censé pour une personne recherche par une bonne partie des enfers et par les partissent de ce cher Inoy... "

Discrètement elle laissait glisser le nom de ce gros chien dans la conversation, l'air de rien c'est un important quand même. Ses mains se mirent en même temps en oeuvre, venant délacer le haut de la chemise du vampire. Après tout elle avait été bien sage jusqu'à présent elle n'avait rien demander en ce qui concernait son repas.
Entre ses doigt elle prit une baie et la croqua à moitié laissant tombé du jus sur le morceau de peau dévoilé. La ça devenait amusant. Jusque où un vampire pouvait il garder son self contrôle? Elle avait sentit ce petit trouble chez le vampire alors qu'il avait secoué faiblement la tête comme pour chasser une idée mal venue.
A quoi pouvait il pensé? Peut être la voyait il étendu dans l'herbe en tenue d'Eve. Le plus simple appareil, habiller uniquement avec la lueur de la lune et l'obscurité présente?
Aller savoir ce qui peut bien passer dans la tête d'une créature aimant le sang.


"Oui, les enfers la connaisse, comment pourrait il en être autrement après vos chasse aux démons? Ce que je me demande c'est pourquoi Inoy vous à laisser en vie... En général il ne laisser personne derrière lui vivre sans une bonne raison..."

Il venait de changer de position c'était certes moins confortable mais pour le moment ce qui l'intéressait était le nectar de ce fruit qui glissait sur cette peau pâle. Elle se pencha doucement sur lui et du bout de la langue récupéra ce liquide légèrement violet. C'était sucré, délicieusement sucrée. Ses lèvres se posèrent là ou elle avait récupérer les gouttelette pour embrasser cette chair qui semblait si tendre et si goûteuse...

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageMar 19 Mai 2009 - 18:04

Pendant un moment, plus aucune (ou presque) pensée un tant soit peux cavalière ne troublèrent les pensées d'Armand. Il s'agissait là de pas moins qu'une prouesse quand on connaissait le caractère hédoniste du vampire...
Son esprit demeura accaparé par les questions et réponses s'entremêlant depuis quelques instants avec une précision incroyable compte tenus de la jeune femme assise sur ses genoux. Quand on savait que le précédent mouvement d'Armand menaçait qu'elle ne se retrouve assise sur son bassin, il y avait de quoi être fier de son contrôle sur lui même...

Lorsque le nom d'Inoï vint à passer sur les lèvres de Sybaris, Armand ne put s'empécher d'hausser un sourcil.
Ainsi elle savait...Elle le connaissait et connaissait leur petite "mésaventure" dans l'artifice où Armand n'avait pas dus la vie sauve à un accès de charité. Ou alors il ne connaissait rien aux démons...
Un petit rire seccoua le vampire avant qu'il ne réponde à sa "passagère
":

"-Censé rien n'est moins sur. Je ne crois pas pouvoir prétendre être ainsi. Après tous je chasse les pires cauchemards de tout être doté d'un minimum d'intellecte...Mais à la façon d'on vous prononcé son nom j'en déduis que vous ne l'appréciez guère. Ou puis-je me tromper?"

Armand en avait totalement occulté le "repas" qu'il devait encore offrir à Sybaris. En effet à l'exception des fruits il ne pensait absolument plus à quelque chose comme "manger".
Mais son contrôle sur lui même fut soudain mis à rude épreuve lorsque les mains terriblement douce de Sybaris vinrent s'emparer du haut de son torse.
Musclé mais pas autant que certaines personnes "cultivant" leur corps, Armand n'était pas insensible à se genre de contact...
La main posé sur la hanche de Sybaris eut malgré lui un accès de force, se faisant légèrement plus ferme contre son corps. Tandis que la seconde arrachait une touffe d'herbe alors que la langue de la jeune femme passait sur son torse.
La tête d'Armand roula légèrement en arrière en même temps qu'un légers gémissement de plaisir lui échappait. A peine audible. Du moins l'espérait il.

Armand entendit à peine la réponse de Sybaris.
Il lui répondit d'une voie détachée, pensant à tout autre chose mais faisant un effort pour rester dans la conversation:


"-He bien j'espérais que vous puissiez me l'apprendre...Ainsi que me dire s'il ne m'aurait pas geter un sortilège quelconque..."

La fin de sa phrase mourrut avec les baisers de Sybaris.
Sa main droite resta sur sa hanche tandis que l'autre lachait l'herbe pour venir caresser la tête et les cheveux de Sybaris, l'invitant sans même qu'il s'en rende compte à se rendre maîtresse de son corps soupirant...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageJeu 4 Juin 2009 - 8:05

En effet le mouvement du vampire avait déranger la femme qu'il avait sur les genoux, mais elle n'avait pas bouger pour autant. Au contraire ce geste lui servait plus qu'autre chose, puisqu'elle glissait lentement vers le bassin de sa chaise improvisé, sa robe se fendant un peu plus dévoilant la peau nacrée et douce d'une de ses cuisses sans pour autant devenir indécent, simplement plus aguicheur. Inoÿ haaaa Inoÿ sujet intéressant visiblement son repas. C'était un bon moyen d'accroche, le faite que ce chevalier démoniaque est laisser un être d'Elament vivre après une rencontre avec lui était on ne peu plus étrange. Il devait y avoir une explication... Mais laquelle, peut-être quand allant sonder l'esprit d'Armand elle trouverait une réponse.

Citation :
"Mais à la façon d'on vous prononcé son nom j'en déduis que vous ne l'appréciez guère. Ou puis-je me tromper?"

C'était toujours aussi jouissif de voir l'effet que l'on pouvait faire sur quelqu'un. Le petit gémissement n'échappa pas à l'ouïe fine de la démone qu'elle était.
Elle releva la tête affichant un sourire amuser et s'autorisa même un petit rire suave et chaud dont elle seule avait le secret. C'est vrai elle n'aimait pas Inoÿ mais c'était un chevalier démoniaque et il pouvait toujours être utile, cependant elle ne rechignait pas à lui voler une de ses proies surtout si celle ci était consentante.


"Disons que je ne le porte pas dans mon coeur mais qu'elle n'est pas une ennemi non plus"

Après une leçon de langue où elle c'était improvisé maîtresse aimante elle se détacha doucement de lui, plongeant ses yeux dans ceux du vampire. Enfin la phrase qu'elle attendait.

"Je pourrais le savoir... j'ai moi même quelle que dons... mais il faut que tu me laisse...pénétrer ton coeur et ton esprit..."

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageVen 5 Juin 2009 - 20:16

Lorsqu'il vit Sybaris simplemet descendre vers son bassin en même temps que ce fendait sa robe, Armand regarda un instant au ciel comme quelqu'un implorant de l'aide.
Il n'arrivait tous simplement pas à lui résister. Tous son corps soupirait à l'avoir entre ses bras, ou être entre les siens, tandis que son intelect résistait de son mieux. Sans grand résultats...
Pire encore lorsque le rire, terriblement irresistible, de Sybaris parvint à ses oreilles...
Il perdait le contrôle. S'il y en avait jamais eu d'ailleur...
Son sourire était magnifique, et l'alerte mentale retentit de plus belle. En pure perte.
Une seule chose parvint à ramener Armand au présent: la réponse de Sybaris.

Pour la première fois elle le tutoyait. Voila qui était étrange. Pour le moins.
Que voulait elle donc dans son esprit? Armand était un professeur d'Elament, le simple fait de se trouver là avec elle relevait pratiqement de la trahison. Alors lui laisser sonder son esprit...Hors de question!
Mais qu'entendait elle par "son coeur"?
Là il n'en savait rien...

Cherchant une issue pour reprendre l'avantage dans la conversation, Armand posa une nouvele question:


"-Ne vouliez vous pas prendre votre repas? Et qu'entendez vous par pénétrer mon coeur?"

Les mains d'Armand faisaient leur possibles pour demeurer sages, mais s'était là une entreprise difficile...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !