Partagez | .
 

 Un peu de rébellion dans l’air. (libre-plusieurs places)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
MessageDim 1 Fév 2009 - 14:19

Chapitre 15 : Sus-tentation.

Evanescent venait de poser ses affaires peu nombreuses dans une chambre plus appropriée, avec moins de dentelles rose et aux draps plus virils.
La salle des nuages était d’une magnificence sans nom, lorsqu’il s’appropria l’endroit vide, pour la première fois.
Le plafond sans fin s’étirait à la verticale de longues tables de bois sur lesquelles des cousins de nuages flottaient agréablement.
Les yeux rivés vers le plafond, ce faux-ciel plus vrai que nature, emplissait en sustentation des éléments célestes flottants dans la salle des nuages.
De belles bibliothèques flottantes offraient à qui savait léviter à plusieurs mètres au dessus du sol, leurs flots de savoirs.


*Magnifique !*

Prenant l’un de ces ouvrages scolaire intitulé sobrement : « Apprendre voler pour les nuls », le danseur céleste déployait avec grâce son aile unique qui lui permettait le flotter ainsi, à quelques encablure du sol dallé aux motifs manichéens.
Evanescent caressait le sigle des Aeras, derrière la couverture en cuir, tout en tournant distraitement les pages, un regard vide engrangeant les mots derrière ces yeux couleuvre.


*Lorsque qu'un vent contraire vous arrive de face vous :
1 : tournez le dos ?
2 : sortez votre brosse à cheveux ?
3 : foncez tête baissé ?
4 : la réponse 4. *


Il posa enfin son auguste derrière sur un nuage-coussin qui dérivant non loin, et perdu dans sa lecture, il ne vit pas tout de suite l’entrée remarqué du premier élève de son école.


Dernière édition par Evanescent le Lun 2 Fév 2009 - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageDim 1 Fév 2009 - 22:24

Shaloa, qui naturellement, avait visité sa chambre (où il eut d'ailleurs la surprise de voir qu'il y avait déjà bagages d'autrui) se dirigea vers la salle des nuages. Il se dit qu'il y découvrirait peut-être quelqu'un du même élément que lui, lequel il aurait peut-être la chance de retrouver en cours.

*Et peut-être même un ange !* Se dit-il.

Ce n'est qu'à son propre étonnement qu'il vu quelqu'un d'autre de sa race. Seul, il était tranquillement entrain de lire un manuel scolaire. Shaloa fut surpris de ne voir qu'une aile déployé, sans pour autant se poser de question. Après une brève observation de son paire, il s'adressa à lui, voulant mieux le connaitre. Il n'avait jamais eu l'occasion de parler à un autre archange au par-avant.

Rapidement, il essaya maladroitement d'engager la conversation;


-Bonjour ! Je ne nomme Shaloa, je suis élève de première année.

Il se présenta en le vouvoyant, puisqu'il ne le connaissait pas. Du moins, pas encore, peut-être en ferait-il un bon ami.

-Veuillez m'excuser si je vous dérange pendant votre lecture... Dit-il, réalisant qu'il était entrain de lire.

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 2 Fév 2009 - 16:24

Chapitre 16 : La réponse 4.

- "Lorsqu'un corp solide est plongé dans une force Aérique d'inverse proportionalité, il est résulte une inadéquation statistique celon la loi de Murphy qui provoque soit un changement de cap dans la trajectoire de l'objet, soit un alégorie de la métapsychose responsable de réactions particuliairement peu préposes, comme par exemple de sortir un peigne pour se brosser, faisant ainsi la part belle aux théories scolastiques de Laplace..."

Murmurant à voix basse la réponse au QCM précédent, l'ange studieux élargissait les yeux, faces à de telles billevesées.

*Je savais que la bonne réponse était 4 : la réponse 4.*

Sortant le nez de son bouquin, il regarda sans broncher l'individu nouveau, puis replongeant aussi sec sans réponse immédiate, il laissa s'installer un silence des plus génants, avant de reprendre cette fois ci, à haute et intelligible voix, faisant mine de lire en même temps.

- "Lorsqu'un quidam vous demande : "Veuillez m'excuser si je vous dérange pendant votre lecture !" quelles solutions de politesse s'offrent à vous pour ne pas donner de "faux-air" obséquieux à votre réponse (NB : le "faux air" est un comble pour un Aeras)
1 : l'assurez que non, vous n'êtes en rien dérangé, mais lui peut être... lui proposer l'adresse sur Elament d'un psychia-élémentaliste.
2 : l'excusez avec toute la tartine protocolaire habituelle, après tout il vous a donné un ordre, d'autant plus qu'il est drôlement baraqué des bras, il doit faire de la gonflette !
3 : jouez la sourde oreille, marche d'autant mieux que le nombre de ride qu'il peut lire sur votre front à défaut du livre que vous tenez, mais là c'est vous qui risquez de passer pour être dérangé de la feuille !
4 : la réponse 4.


Derrière ces lunettes invisibles pseudo-scientifique à son introduction, les yeux riaient gentiments, et d'un sourire se dessiner sur le bord de ces lèvres roses, laissaient facilement entendre à qui de droit, la nature hautement comique de sa diatribe.
Il le regarda intensément de ces yeux verts lors du court énoncé de la 4ième réponse, comme une invitation tacite à y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageLun 2 Fév 2009 - 22:50

Shaloa, qui avait du mal à comprendre l'intention de son nouvel interlocuteur, se prêta tout de même à son jeu. Il était confronté a faire le choix entre les quatre options, ou plutôt, imaginer la quatrième option pour ensuite, bien sure, la sélectionner.

-Il est clair que la bonne réponse est la fameuse réponse 4 !

Puis, mine de rien, dans un langage des plus minutieux, il composa cette réponse lui étant inconnu, en s'efforçant de rester comique.

-«Si vous êtes confronté à un nouvel interlocuteur qui s'adresse à vous, et qu'étant en pleine période de lecture, vous ne savez quoi répondre, la méthode à utiliser est bien simple. Imaginer un faux questionnaire et, indirectement, demandez lui ce qu'il attend de vous en lui lassant une réponse inconnue. Si, ensuite, il vous répond cette même réponse, vous pouvez vous contenter de le saluer et de vous présenter si, toute fois, vous désirez le connaitre.» Cette fameuse réponse 4, rien de mieux pour laisser parler l'autre, vous laissant le temps de vous imaginer quoi faire par après, pendant que l'autre imagine quoi répondre. Sur ce, Shaloa esquissa un sourire, pour démontrer son amusement.

Ensuite, il s'assit et attendit la réponse, ou plutôt la réaction, de l'ange en face de lui.

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 5 Fév 2009 - 11:38

Chapitre 17 : Le chef dans les nuages.

Toujours le nez taquin dans son ouvrage millésime, écrit par le Pr. Tournebille Delafeuille, le demi-ange parut chipoter dans un silence plein de manière sur la réponse alambiquée du chat qui ne craignait pas l'eau.
Puis en redressant de ces invisibles lunettes studieuses, laissant parfois échapper derrières elles, des yeux d'un vert stuporeux ; il se pliait en quatre tout en se contorsionnant sur son nuage cotoneux, à trois mètres cinquante-sept du sol impeccable.


-"Fameuse... fameuse..."

Marmonait t'il en réthorique dans sa barde, elle aussi invisible.
Enfin, il se retourna sur le dos, ses molets entrainés prirent progressivement la place qu'occupait son postérieur ; ce dernier dans une inclinaison habile suivant son bassin hyperlaxe, remit son buste très vite à la verticale, si ce n'est que la tête dans les nuages, avait un sens peu gravitationnel.
Il tendit donc sans dessus-dessous, sa dextre en face de lui, l'autre tenant distraitement l'ouvrage à l'envers, qu'il semblait vouloir poursuivre, inconstant.


-"Enchanté, on me nomme Evanescent, première année également !"

Ces cheveux en autant de tentacules, méduse blanche dans l'air minuscule, déployaient leurs filaments bercés par la brise inperceptible ; la main tendue avant alors une double signification.
En effet, en plus de la symbolique du protocole symbiotique, l'ange testait son pair sur sa capacité à prendre de la hauteur, lui qui s'était montré si volage auprès la fée dorée.
Il testait tel un professeur retourné, sans la connaissance mais avec beaucoup de simulacre, le sang de tomber le chef, manipulateur.
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageJeu 5 Fév 2009 - 20:20

Evanescent, il s'appelait Evanescent et il était en première année, c'était déjà un bon début. Ce second archange pourtant si différent commençait à intéresser Shaloa de plus en plus. D'abord, ce faux questionnaires d'un ton comique, et maintenant, il était dans les airs, à l'envers, et lui tendait la main. Intentionnellement ou pas, ce personnage lui imposait encore une fois un défi.

Shaloa déploya ses deux ailes, ce qui fut facile, lesquelles étant déjà sortit de sa tunique noir comme toujours par les deux trous cousus à cet effet. Rapidement, il s'envola vers Evanescent. Arrivée droit devant lui, il se contenta de rester ainsi sans se retourner vers le bas. Il n'aimait pas vraiment l'idée d'être à l'envers, il craignait d'avoir mal au coeur.

Laissant ses deux ailes grandes ouvertes et en mouvement pour rester sur place, il tendit à son tour sa main, sans savoir lequel des deux prendrait l'autre en premier.


Enchanté également ! C'est la première fois que je parle à un autre archange. Avoua-t-il, tout bonnement.

Sans plus attendre, il lui serra la main, et attendit de voir sa réaction, que ce soit à son action ou à sa légère confidence.

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 6 Fév 2009 - 16:57

Chapitre 18 : Acros-baties

- "Un archange? Allons donc, je n'en suis qu'un demi..."

La naissance particulaire de l'enfant nait du sang, ne lui permettait pas d'en prétendre autrement.
Il accepta la poigne virile de son homologue sébastopolin, un oeil faussement soucieux dans sa lecture attentive, ces cheveux suspendus fleurtaient avec les cuisses de Shaloa, vastes jardins secrets de Babylone.
Alors que la latence nécessaire à cet échange devait atteindre son terme, il saisit rapidement le poignet gauche sans brusquer, mais avec assez de fermeté ; le bruit du livre sur le sol retentit après sa chute, la reluire couchée sur son titre pompeux hurlait à la gageure.
Ainsi donc ils se tenaient alors par les mêmes mains.


- "Vous êtes prêt...?"

Les yeux serpentaire de l'élémentaire se plissèrent insidueusement, mais n'attendirent pas de réponse pour leurs rhéteurs.
En s'aidant des bras puissant aux muscles saillants de son homologue, il releva en l'air le bassin et les jambes couvertes d'impatiences, qui abandonnèrent leurs nuages cotoneux, pour se dresser devant le visage du souffreteux à leurs zénith de verticalité indécente.
Maintenant Shaloa avait tout le corps d'Evanescent sur ces poignets, qu'il parraitrait léger si l'archange avait les pieds sur terre, cepandant ici, il devait encore faire un effort pour se taire, car ces ailes supportaient maintenant un poid d'inabitant.


- "A 3 ! 1...2..." souffla t'il amoureusement.

Puis le danseur des cieux fit lentement passer le vide entre ces bras filiformes, qui se soulevèrent pour se poser sur les épaules de l'Atlas.
Une à une, les jambes légèrement pliées pour l'équilibre, puis de plus en plus au dessus de la tête de Shaloa, alignait toute la beauté des cirques anciens.
Et enfin, la pointe de ces deux pieds de venir fleurter sur les épaules crispés.


- "Bon et bien, descend-on ?"

Le ballet aérien prenait faim, l'ange affamé du sol qu'il avait autrefois quitté, se servait de celui aux deux ailes pour lui tenir lieu d'escalier.
Lorsqu'ils attinrent le sol, le poid du bagage perdit toutes sa valeur, et glissant derrière son dos, entre ces ailes magnifiques, comme pour un savant tobogan, Evanescent filait contre son corps de battant.


- "Je crois que nous avons de la visite..."

En effet, un être était entré, et avait assisté à toute cet effroyable dance, s'enfiler... sans filets !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 6 Fév 2009 - 22:08

"Oups, repérée !"

C'est avec un sourire aux lèvres, qu'Eniphia s'avançait tranquillement vers les deux anges, avec sa petite Nusirion sur son épaule. Généralement, la salle est complétement vide. Peut-être est-ce son jour de chance ? Après tout, deux beaux jeunes hommes se tenaient face à elle. Bien que, celui qui avait repéré sa présence, n'avait qu'une aile, ce qui est assez étrange. Les anges ne sont-ils pas scensés posséder deux ailes ? Comment avait-il fait pour se retrouver avec qu'une seule, là était tout le mystère.

A peine les avait-elle rencontré, qu'un questionnaire entier se créait dans sa tête. Quelle rencontre malchanceuse pour eux ! Ou en tout cas, ils ne s'ennuyeront pas, bavarde comme est l'elfe. Contrairement à la petite fée, hihi. En même temps, ce ne doit pas être pratique, d'être muette. Pour tout dire, c'est le pire cauchemard d'Eniphia ! Ne plus pouvoir parler...Un enfer !

Cette dernière fit une légère courbette, prenant son plus beau sourire pour se présenter, par pur politesse.

"Ravie de vous rencontrer, je me nomme Eniphia, mais appellez moi Eni !" Elle tendit délicatement sa main en direction de la petite personne sur son épaule, et enchaina. "Et voici Nusirion ! Excusez-la, mais elle est muette. C'est ma meilleur amie !"

Sa meilleur amie ? C'était bien la première fois qu'elle disait ça, pour tout vous dire. Peut-être qu'un élan de bonté l'avait rattrapé ? Ou tout simplement, faisait-elle semblant d'être un petit ange ? Bien sûr, la deuxième option est la plus probable. Mais chut, c'est un secret !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageSam 7 Fév 2009 - 0:42

*Un demi-ange, n'est-ce pas ? Cela doit expliquer son unique aile.* Se dit Shaloa, entendant ces paroles plutôt, disons, intrigante.

Aussitôt il lui serra la main, il était déjà, malgré lui, lancé dans ce cirque d'acrobaties. Tout se passa si vite, pendant l'instant d'une galipette, Shaloa se devait de tenir Evanescent pendant qu'il faisait, ce qu'il faisait. Shaloa suivit le rythme, sans pour autant comprendre pourquoi cet étrange spectacle, quoique, malgré tout, il trouvait cela plutôt amusant.

De retour au sol, il n'étaient plus deux, mais trois, ou quatre, si l'on comptait la petite créature muette. Evanescent fut le premier à le constater, et aussitôt Shaloa se retourna, découvrant une jeune demoiselle qui était, selon Shaloa, plutôt jolie. De plus, la petite fée sur son épaule attirait autant son attention.


-Enchanté, Eni ! la salua-t-il joyeusement, Je me nomme Shaloa, et mon paire ici que je connais depuis peu se nomme Evanescent. Nous sommes en première année, et toi, en quelle année es-tu ? Demanda-t-il, voulant en connaitre d'avantage sur sa nouvelle connaissance.

Shaloa s'estimait content d'être passé par la salle des nuages, il était presque sure de n'y trouver personne, comme à l'habitude. Mais cette fois-ci, il y rencontra deux personnes des plus intéressantes. Un demi ange plutôt intéressant ainsi qu'une elfe qu'il trouvait jolie, mais qu'il ne connaissait jusqu'à présent aucunement. Il ne fallait pas oublier non plus la petite fée sur son épaule qui l'intriguait. Il avait hâte de voir ce que deviendrait cette soirée en perspective.

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 7 Fév 2009 - 14:55

Chapitre 19 : Calomnies.

Les cours privés de l’air commenceraient le lendemain, Tyrol hyène était le seul des quatre grands professeurs élémentaire à dispenser ses cours ainsi.
Pour ce fait, les trois jeunes gens en première année, n’avaient presque aucune connaissance de leurs arts, futurs insondable dans la multitude des possibles qui s’offriraient à eux.
En cette fin d’après-midi au jour avare à travers les interstices, qui assombrirent en contrastant avec le faux-plafond clément, muette la quatrième observait à foison la pièce encombrée de nuages.
Ramassant le livre maltraité, lâchant un juron plaintif entre les feuilles flétris, Evanescent avait laissé son homologue faire conversation avec cosette.
Il semblât vérifier une chose dans son ouvrage cuir, puis le fermant dans un soupir marque-page, il avisa le quatuor de nuages informes qui passaient par là.


-« Que mon désir prenne forme de l’informe ! »

Progressivement les cumulus modifièrent leurs conformations, et par un savant réaménagement atomique, quatre des plus confortables chaises cotonneuse prirent vie dans cet espace souverain.
Devant les yeux exorbités de ces camarades, il prit place sans orgueil mais avec la plus grande complaisance, sur le nuage-chaise le plus proche.


-« Je vous en pris, vous n’êtes pas sans ignorer les propriétés magiques de cette pièce, c’est dans tout les ouvrages qui traitent de cette école.»

Pendant qu’il les enjoignait à s’assoir, il malaxait rapidement ces deux poignets qui avaient fait un effort certain lors de la chute ascenseur, sur les épaules de l’archer ; ledit livre sur ces cuisses invisibles car voilée de sa robe blanche-grêle.

-« Je me demande bien à quoi doivent ressembler nos professeurs… »

Le danseur bouquiniste envisageait déjà à leurs têtes, les pensées qui traversaient pareillement la sienne bien faite.

-« Je suis sur que le maitre de la maison du feu, doit avoir de sacrés problèmes de transpiration… On dit même que son assistant doit changer magiquement de chemises plusieurs fois par journée ; et lorsqu’il donne ces cours, je ne vous raconte pas, ces élèves doivent le voir plus souvent dévêtu, qu’habillé ! »

Puis en regardant intensément l’elfe.

-« Enfin, on dit également d’Ethan, qu’il est bien fait de sa personne… »

Le mode cancan, calomnie ou commérage était en place sur le thème très imaginatif du demi-ange ; on sentait bien que ce qu’il disait n’était pas vrai complètement, qu’il se servait de quelques idées en l’air pour construire une vision amusante de ces supérieurs.
Et c’est sur le même mode, qu’il les encourageât à se délivrer comme lui, de leurs inquiétudes de l’inconnu, dans lequel ils seraient plongés le lendemain.


-« Et que pourrions nous dire sur maitre Métatron Aurion de la maison de la terre… ? »

Un sourire peignait ces lèvres délicates, l’ouvrage était ouvert sur ces genoux à la page du corps professorale, seul les noms et les spécialités défilaient à lui d’un clignement de paupière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 7 Fév 2009 - 16:50

La petite Nusirion était des plus étonnées, pour dire vrai : à l'instant même, elle venait d'être déclarée 'meilleur amie d'Eniphia', sans avoir son avis. Le pire était, sûrement, qu'elle ne pouvait strictement rien dire, et donc rien y faire ! Essayer de parler avec des gestes ? C'était bien trop compliqué, et pas asser cohérent. Alala, tout ça pour faire bon impression ! Il serait temps qu'elle change de porteur et de traducteur ! Mais, de nos jours, ils sont durs, à trouvés ! Surtout avec sa timidité, et puis, il est vrai aussi, que c'était la seule personne contre qui elle se sentait détendue. Difficile à y croire, même pour elle.

Deux beaux anges, sûrement prochaine victime de la diabolique Elfe. L'un, Shaolan, et l'autre, Evanescent. Jolie nom, Shaolan. Et mignon, aussi ! Bien que, elle imaginait tous les anges avec des cheveux clairs. Evanescent, lui, il n'a qu'une seule aile ! Bizzare, y aurait-il des exeptions ? Nusirion ne s'y connaissait pas, en race, et chaque jour, de nouvelles races lui apparaissaient, tous plus merveilleuses les uns que les autres. Même si, les plus intriguants, était bien les anges.

Ils possédent tous deux ailes bien blanches, comme les ailes des oiseaux. Elles sont si belles, comparés aux siennes, qui sont celles de libéllule. Enfin, selon ce qu'on lui a dit. D'ailleurs, des ailes, c'est pas pratique ! Obligé de mettre des dos nus. Sans parler, qu'avec sa taille, il est dur de s'habiller ! (Hrp: Si, des habits d'barby ! \o/)

Après avoir fait de même qu'Eniphia, en faisant une petite courbette, le dit Evanescent ramassa un livre, sans prêter attention aux deux jeunes filles, même pas un 'bonjour'. Très bizzare, cet ange ! Il dit une drôle de phrases, et les nuages qui constituaient la salle prirent forme de chaises. Bien sûr, cela effraya la petite fée, et son regard se porta sur celui de son amie, qui parraisait peu étonnée.

Tandis que les deux amis s'installaient confortablement sur leurs chaises, il continua à feuilleter le livre, jusqu'à prendre la parole. Le professeur des Ignis ? Jamais elle ne l'avait vu, elle ne connaissait même pas son nom, vu qu'ils étaient des Aeras. Mais il fit quand même un commentaire, comme s'il connaissait déjà de fond en comble la personne. Très, très bizzare, cet ange !


Dernière édition par Nusirion le Dim 8 Fév 2009 - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageDim 8 Fév 2009 - 2:14

Shaloa fut très impressionné quand les quatre chaises apparurent, en fait, il n'avait jamais entendu parlé de la particularité de cette salle. Il n'en savait rien et n'avait jamais eu la chance de le découvrir. C'était le moment, tendant la main, à son amusement, il fit venir une des quatre chaises vers lui, puis, par gentillesse, ou par envi de faire bouger une autre chaise, ou plutôt les deux, il fit venir une chaise jusqu'à sa nouvelle connaissance, Eniphia, puis, il s'assit pour apprécier le confort tout nouveau d'un nuage même.

Par la suite, il se prêta au sujet qu'abordait Evanescent, les professeurs.


-Personnellement, je ne connais pas vraiment les professeurs, donc je ne connais pas vraiment le professeur de la terre, sinon, malgré tout, j'ai entendu dire, ou plutôt, j'ai lu aux inscriptions que Tyrol donnait ses cours en privé aux élèves. J'avoue que personnellement, je trouve ça bien dommage, j'aurais bien aimé apprendre entouré d'amis, en quelque sortes, on pourrait faire des progrès ensemble. Dit-il à ses paires.

Puis il se retourna vers Eniphia,


-Et toi, Eni, que penses-tu de Tyrol ? Tu as déjà eu cours avec lui ? Tu ne nous a toujours pas dit en quel année tu étais !Ajouta-t-il, réalisant qu'Evanescent avait coupé court à sa question.

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 8 Fév 2009 - 15:23

Shaola et Evanescent. Deux beaux prénoms à retenir pour deux beaux anges ! Tous les deux en premières années. Dommage qu'ils ne prennent pas les cours dans la même salle, et que le prof' ne prends qu'un élève à la foix. Enfin, pour Eniphia et Nusirion, c'est une exeption ! La pauvre petite aurait dû mal à se faire comprendre, et surtout pour ne pas se faire écraser. Comme une crêpe !

L'ange ne possédant qu'une aile, du nom d'Evanescent, ne prêta pas attention aux deux jeunes arrivantes, pour reprendre sa lecture. Ah bah mince alors ! Enfin, après avoir dit une phrase, 4 chaises s'étaient formés. Pour être honnête, sur le coup, elle fut asser étonnée, jamais elle n'avait réussit à contrôler ses stupides nuages ! Et lui, avec une simple phrase, il y était arrivé. La solution était donc dans le livre ! Rha, il fallait y penser. Enfin, elle en profita pour s'asseoir, et déposer Nusirion sur ses jambes recouvertes de sa longue robe, le remercia au passage.

Il commenca un long monologue sur les professeurs de l'école, ceux des Ignis. Après, si c'est vrai, ça, elle ne le savait pas. Bien que, cela parraisait asser stupide. Franchement, on imagine mal un professeur faire cours nu ! Le pire était, qu'il la regarda en complimentant un certain Ethan. On se demande bien pourquoi ! Mais bon, elle ne peut rien en conclure, elle n'a jamais vu ce soit disant Ethan. Bien que cela lui donne l'eau à la bouche, hihi.

Shaola fut le premier à répondre à sa question, disant son avis sur les cours de Mr.Tyrol. Je pense qu'ils sont tous d'accord sur ce point : il est dommage qu'ils soient pris tous à pars, c'est bien de faire le foutoir ensemble ! Beaucoup plus simple, à vrai dire.

"On pourrait surtout faire les milles coups, hihi ! Enfin, ce n'est pas très bien de parler comme ça des professeurs sans les connaitre... Par contre, j'ai rencontrer un élève Terra ! Un hybride félin, dénomé Noir Sinistre. Très gentil, mais très timide. Ils doivent pas être très bavard, les terras... Par contre, c'est utile, pour recevoir un bouquet, hihi !"

Shaola se retourna vers elle, rajoutant quelques questions sur ses cours et Mr.Tyrol.

"Je suis en première année, comme vous ! J'ai effectivement déjà eu cours avec Mr.Tyrol... Il est trop sympa ! Très mignon, mais plutôt petit. Et il sent très bon ! Nusirion peut en juger, hihi."

Eniphia regarda la petite fée du coin de l'oeil, avec un sourire des plus malicieux, tandis que celle-ci virait au rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 8 Fév 2009 - 18:26

Chapitre 20/20 : Contrôle.

*La maitresse de l’eau, Ruby, une pierre précieuse à l’état brut, finement ciselée tel un joyau cutané, fait briller par son enseignement fluide, d’un professeur nymphe eau…*

Ces compagnons avaient très vite dévié sur leurs professeurs, pourtant ne savait t’il pas que dès l’année seconde, ils leurs faudrait faire un choix de spécialité.

*Ils n’ont pas l’air très au courant de quoi il retourne…*

Ceci dit, il garda donc sa dernière pensée sur l’enseignante des Aquas.
Puis se tournant vers la fée béate, engageant une conversation en apparence décousue vis-à-vis des deux amoureux, il lui confia.


-« Vous savez petit fée, même si elle n’est pas enseignée ici en 3ième année, la capicité de projeter votre pensée est une discipline du plus haut défis pour les adeptes de l’air ! »

Il n’attendait bien sur pas de réponse, mais son intérêt peint sur le visage suffit à le convaincre qu’il n’était pas loin d’elle.
Ce qui n’était pas tout à fait exact par contre, c’est que ce don faisait plutôt partit des « contrôles » la force en miroir de celle des Aeras, souvent employée par les mauvais ; mais pour le coup aucune personne dans cette assemblée restreinte et profane, peu au fait des lectures de l’ange particulier, n’en savait grand chose.
C’était donc une information nouvelle pour eux, qui eut tôt fait de recentrer les regards vers le demi-ange.




Après un temps de silence, il répondit aux sourdes interrogations de son compagnon d’acrobaties, comme un mot de politesse.

-« Ne vous inquiétez pas, je m’arrangerais pour que nos cours soient en duos, avec ce professeur-nain qui sent bon ! »

Tellement de « contrôle » dans le son de sa voix, qu’on ne pouvait qu’être charmé de se faire ainsi chaperonner.
Mais lorsque Eniphia lui démentit la race de leurs professeur, il s’excusa et se gaussèrent tous un peu, car après tout, son allusion à sa taille, n’était que peu explicite.


*Ce n’est pas comme s’il s’agissait de celle de soutien-gorge que j’ai trouvé dans la chambrée des filles… peut être celui Ruby… à la couleur.*

Aussi vagabondait la pensée du volage, mais il avait fait attention à tout ce qu’ils avaient dit, aussi proposa t’il.

-« Et si nous allions leurs rendre une petite visite ? »

La question portaient cette fois sur les Terra, dont un membre bien proportionné avait fait la connaissance de l’elfe délurée.
Il se leva, le nuage reprit aussitôt sa forme initiale, pour s’échapper de son joug entropique.
Les élèves des maisons n’avaient pas le droit d’aller dans ceux de leurs rivaux, mais qui s’en souciait réellement, encore fallait t’il avoir décortiqué dans l’immense livre des règlements de l’école d’Elament pour s’en tenir rigueur, ce qu’aucun des trois ne semblait avoir fait.


*Parfait… mais?* se souvenant d’un détail.

-« Vous avez parlé d’une hybride-félin, il ne s’agit pas d’un chat au moins ?»

Une inquiétude feinte de lisait sur les traits blafards de l’ange qui s’en excusa aussitôt.

-« J’en suis mortellement allergique ! »

Il exagérait, très certainement…


Dernière édition par Evanescent le Dim 8 Fév 2009 - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 11 Fév 2009 - 15:09

Se rendre chez les Terras ? C'est sûr, cet Evanescent a des envis de suicide ! Franchement, si un des surveillant venait à les voir là-bas, ce serait la fin pour eux ! Et, Eniphia, elle, tient à la vie, ainsi qu'à son beau visage. Enfin, autant mourir que d'avoir le visage défiguré par une quelconque magie. Encore pire, si c'était ce dit, Métatron Aurion, professeur de la terre, venait à les découvrir. Qui sait, si c'est quelqu'un de tendre ou plutôt pas très sympathique... Enfin, ce serait une bonne occasion de revoir Noir, qu'elle n'a malheureusement pas vu depuis un petit moment.

Et, apparament, il était sérieux ! Bon sang, c'est un décidément un suicidaire. Du moment que cela n'engendre pas des maleurs sur elle et sa petite Nusirion. Ainsi que Shaola : le pauvre, il n'a rien fait ! Mais, maintenant que l'idée a été dîtes, cela donne quelques envies d'espionner. De quoi se rappeller de sa jeunesse ! Bien que, à chaque fois, elle se faisait prendre... Enfin, cette fois-ci, c'est différent : elle n'est pas seule ! Il lui suffira de tout mettre sur le dos de Nusirion, par exemple. Bien que cela ne soit pas crédible.

L'idée de revoir Noir était un vrai petit bonheur pour elle, contrairement au demi-ange, qui affirmé être allergique aux chats. Si ses souvenirs sont bons, ce n'est pas un chat. Juste un Hybride, pas un Animorphe. Enfin, peut-être est-il plus précisément allergique aux poils de chats. Ca se complique un peu, vu qu'il possède une queue et les oreilles d'un chat. Surtout que, Noir, étant asser timide, en serait bien triste.

"Hé bien, il possède juste une queue et les oreilles d'un chat, c'est tout ! Si non, c'est un très beau jeune homme blond. Mais, tu n'es pas sérieux, quand tu dis vouloir aller chez les Terras ? C'est interdit, pour nous autre, Aeras ! Si on se fait prendre, je ne donne pas cher de notre peau...!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 11 Fév 2009 - 16:35

Chapitre 21 : Manigances.

L’ange éphèbe la laissa plonger dans ces yeux brûlants, où elle ne vit qu’un immense vide d’insondables rêves, qu’elle trahissait ainsi, soucieuse de son équilibre instable sur la chaise-nuage.
Peut être sentait t’elle combien, elle gâchait ces espérances malsaine de curiosité, rejoindre les Terra n’était qu’un prétexte qu’il avait trouvé afin de se rapprocher d’une légende qui lui avait été comptée voilà longtemps, concernant le seul arbre mort des « prairies ».
On disait que dans les temps anciens de l’école, cet arbre millénaire servait d’examen de passage pour être admis en 3ième année, mais pour des raisons inconnues, l’arbre avait perdu cette fonction ainsi que toute trace de vie voilà des générations.
Depuis tombé en désuétude, l’arbre n’était qu’une curiosité insalubre des Terra.


*Seuls les pouvoirs redonneront vies à l’arbre-école*

Le sang que l’elfe n’allait faire qu’un tour à force d’être aussi scrutée par le voyeur, mais changeant diamétralement d’expression, il lui gratifia un sourire éclatant, presque irréel.

-« Vous avez sang doute raison, mais j’aimerais que vous me présentiez votre ami, ce tantôt !»

*De toute manière, il faut que je dégote également un Aqua et un Igni à rameuter à ma cause, je devrais me montrer plus patient à l’avenir….*

Me tournant presque naturellement vers mon ange-porteur.

-« Dites moi Shaloa, ne connaitriez vous donc point également, d’autre amis différents ? »

La ruse était grossière, il avait de toute manière, deux chances sur quatre de ne pas satisfaire à son intérêt discret.
Il n’empêche, le vouvoiement qu’il exerçait sur ces deux amis, passait plus que pour de la politesse.
Lorsqu’il fit tout pour ne pas montrer sa déception lors de la réponse de l’archer, il conclut philosophe.


-« Bon et bien allons nous coucher, demain sera mon premier jour.... »

Puis en appuyant son regard vers l’intéressé, il corrigea avec délice.

-« Je devrais dire, notre premier jour ! »

Il s’en alla et prit congés, une révérence désuète pour la jolie fée, et un baise main effleurant la main de l’elfe.
Mais lorsqu’il sortit de la salle des nuages, ceux-ci qui avaient prit la forme de ces désirs, s’évanouirent aussitôt, le sol aux dallages manichéens accueillant avec préméditation, d’aussi jolies derrières.


[HRP : Chapitre 22 --> study ]


Dernière édition par Evanescent le Sam 14 Fév 2009 - 12:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageMer 11 Fév 2009 - 22:39

Evanescent lui avait demandé si il avait d'autres amis de différents éléments, malheureusement, il ne connaissait que lui, Eniphia et Nusirion. Tout de même, Shaloa lui répondit.

-Je suis désolé, malheureusement, je ne connais que vous trois.

Sur ce, Evanescent tira sa révérence, et partit vers les chambres, ou plus précisément, vers leur chambre. Shaloa avait bien hâte de voir ce que serait Evanescent comme colocataire.

*Notre premier jour... Ah oui, c'est vrai, nous aurons cours ensemble, si Tyrol le veut bien.*

Shaloa était maintenant seul avec lui-même et Eniphia, la jolie elfe. Ah, et Nusirion aussi, elle était certes petite mais elle était encore là aussi. Shaloa, qui avait encore envie de faire connaissance avec les deux autres, Eniphia en particulier (Normal puisque Nusirion ne pouvait parler) se demandât si elle resteraient un peu plus tard eux aussi.

-Me donnerez vous le plaisir de continuer de me tenir compagnie encore un peu ? Où nous aurons peut-être la chance de se revoir une autre fois. Dit-il, espérant qu'elle voudrait bien.

Sur ce, il fit apparaitre deux nouvelles chaises, et attendit une réponse.

_________________________________________________________



Dernière édition par Shaloa le Dim 22 Fév 2009 - 23:11, édité 1 fois
http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 22 Fév 2009 - 18:11

Présenter son ami ? Noir ? Mais, pourquoi donc ? Tout un tas de questions passèrent dans la tête de la jeune fille, sans grandes réponses. Il faudrait le lui demander directement, même si ce n'était pas vraiment ses affaires. Même si c'est assez curieux... Peut-être qu'Evanescent est homosexuel ! Qu'elle étrange supposition, mais il ne faut pas se fier aux apparences. Elle lui répondit positivement, sans poser de questions.

Finalement, il partit se coucher, laissant Eniphia et Shaloa seuls. Enfin, il y avait aussi Nusirion, mais elle compte pour du beurre, elle ! Bon, sauf quand elle passe son temps à lui tirer les cheveux. Enfin, Eniphia avait oublié un détail, ce qui lui valût un jolie mal au derrière. Ainsi qu'à Shaloa. Ah! il va le payer, pour lui avoir fais ça !

A son plus grand bonheur, Shaloa dit à son tour apparaitre deux chaisses, qu'elle prit place volontier. Il lui demanda si elle voulait rester un peu en sa compagnie, question un peu idiote. Elle venait tout juste d'arrivé, pourquoi déjà partir ? Surtout que la présence de l'archange ne la dérangeait surtout pas.

"Votre compagnie n'est pas de refus, je préfère rester ici que déjà partir me coucher! Il est encore tôt, et je suis en forme. Très en forme, même. Assez pour faire une nuit blanche !"

Eniphia reprit son beau sourire charmeur, d'humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageMer 25 Fév 2009 - 7:17

Shaloa fut très content quand Eniphia accepta de rester un peu plus, surtout parce qu'elle avait l'air d'avoir vraiment envie de rester et que ce n'était pas seulement pour lui faire plaisir. Elle lui dit qu'elle était très en forme et qu'elle était prête à passer une nuit blanche, il était pourtant vrai que la nuit était encore jeune.

*Une nuit blanche ?*

Même si cela ne se produirait probablement pas, Shaloa n'avait aucun problème à passer une nuit blanche, il appréciait la présence d'Eniphia, elle était souriante et de bonne humeur, sans compter le fait qu'elle soit mignonne, il avait vraiment envi de la connaitre d'avantage. Suite à sa réponse, Shaloa se demanda quel sujet aborder avec elle, et en apercevant son ami muette, Nusirion, il se dit qu'il avait trouver le sujet parfait, il se dit qu'il devrait lui demander comment elle l'avait rencontré, car ils n'étaient surement pas ensemble depuis toujours.

-Dit-moi, comment as-tu connus Nusirion ? Vous avez l'air de bien vous entendre. Lui demanda-t-il en observant la petite fée.

Sur ce, il se dit que finalement, son sujet n'était peut-être pas si parfait que ça, il l'avait choisi un peu vite. Il se dit qu'étant toujours avec elle, Eniphia devait surement en avoir assé que son ami soit le principal sujet de conversation.


*J'espère qu'elle n'est pas ennuyé du sujet que j'ai aborder...*

Il décida de développer sa question un peu plus en déviant un peu.

-Vous venez du même endroit ? Tu ne m'as toujours pas dit d'où tu venait ! Dit-il, souriant.

_________________________________________________________



Dernière édition par Shaloa le Dim 19 Avr 2009 - 20:26, édité 2 fois
http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 28 Fév 2009 - 14:42

Il semblait des plus heureux de sa réponse, ce qui ravivait encore plus la jeune elfe, préférant avoir de la compagnie d'une personne sachant parler, contrairement à la Petite fée qui lui servait de compagnon de route. Ca aurait été plus pratique un compagnon ayant la parole, du moins, se serait beaucoup plus amusant, et on pourrait même oublier la présence de Nusirion, bien que ce ne soit pas le cas de Shaloa.

Il aborda le sujet de sa rencontre avec la petite, ce fameux jour de malheur ! Toutefois, le sujet ne la dérangeait pas, tout le monde a le droit d'être curieux, et Eniphia en est la preuve vivante. Cela faisait déjà longtemps qu'elles s'étaient rencontré, comme le temps passe si vite ! Mais, surtout, comment ont-elles pût se supporter autant de temps ? La question ne dérangeait pas Eniphia, mais celle-ci savait pertinamment que son amie détestait qu'elle soit le centre de sujet, n'aimant pas être remarquée, c'est aussi pourquoi un petit sourire malicieux se dessinait sur ses lèvres, et elle décida de ne pas renier le sujet, au contraire, d'y répondre sans hésitation, de quoi embêter la petite Fée !

"C'est une assez longue histoire. 'Fin, pas vraiment. Je suis née à Elament, j'y ai vécu jusqu'à mes 166 ans, sauf qu'avec la guerre contre les démons, j'ai dû fuir la cité pour aller dans le village d'une de mes tantes. C'était le soir, il faisait déjà bien sombre, on revenait d'une p'tite promande, si mes souvenirs sont bons. Juste que, comme je suis nyctalope de par ma race, j'ai remarqué la petite chose toute frêle qui luttait contre la faim dans la graaaande forêt. Bien sûr, comme je suis très sympathique, j'ai été voir cette petite chose pour m'apercevoir qu'elle était muette. Depuis, elle arrête pas de me coller... D'ailleurs, c'est moi qui ai inventé son nom ! C'est pour ça qu'il est trop jolie, héhé."

Après son long discourt, Eniphia jeta un oeil sur Nusirion qui se faisait toute petite, devenant aussi rouge qu'une tomate. Ah! quesqu'elle adore l'embêter, pauvre petite chose. Elle reprit:

"Tu viens d'Otulin, toi, non ? La plupart des anges viennent de là-bas."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 28 Fév 2009 - 20:22

Odereur était fatigué des exercices qui lui avait était demander par Tyrol pendant sa leçons. N'ayant pas encore été dans les dortoir il s'y rendait pour changer sa toge fluo et quelque peu fantaisiste qui avait pris une légère teinte brune a cause de la poussière de terre des falaises, jusqu'à ce qu'il se perde et arrive dans la salle où ce trouvait trois drôle d'individu.
Qui étaient-ils? Il ne les avait encore jamais vue, mais qu'importe, il n'avait pas l'air d'être spécialement méchant. Odereur épousseta sa toge sans grande réussite.


*Pour une fois que je rencontre des gens je ne suis même pas présentable. Pfff quel idiot je doit paraitre, bon pas grave si je passe pour un idiot sa me changera pas de d'habitude.*

Odereur chercha des yeux un nuage bien moelleux pour aller s'y allonger.Ses yeux parcourir la salle s'arrêtèrent sur un nuage qui semblais bien trop haut pour lui.

*Franchement qui irait s'allonger là-haut?*

Sont regard se dirigea vers les 2 personnes possédant des ailes. Elle elles pourraient, enfin non seul l'homme pourrait, l'autre était bien trop petite et le nuage bien trop gros pour elle. Son regard continua sa route et vis d'autre nuage. Trop petit, pas assez gros, trop....trop. Il trouvait toujours quelque chose à en redire, jusqu'à ce qu'il tombe sur LE nuage qu'il lui fallait. Malheureusement, ou heureusement pour lui, seul l'avenir lui dirait, il se trouvait juste à coter du petit groupe.

Odereur ce dirigea vers le nuage, sauta dessus et fit un vol planer si loin qu'il se retrouva en plein milieu du groupe.

Odereur eu une grimasse à l'impact.
La douleur passé Odereur resta à terre, trop mal en point pour se lever.


*Bon bas on peut dire que je viens de faire une entrer fracassante.*
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageSam 28 Fév 2009 - 21:38

Eniphia lui expliqua joyeusement comment elle avait rencontré Nusirion, Shaloa ne s'avait pas trompé en prenant ce sujet, finallement ! Elle lui expliqua qu'elle l'avait trouvé, et qu'étant muette, elle lui avait donné un nom. Il sourit :

-Eniphia aussi c'est un joli nom je trouve !

Elle lui demanda à son tour d'où elle venait, elle lui demanda s'il venait d'Otulin, il était bien vrai qu'il était née là bas, mais pourtant, il ne savait même pas à quoi cette citée dont on disait si belle ressemblait, puisqu'il du la quitter pour vivre chez son oncle, étant un archange de trop.

-Tu as raison quand tu dis que je viens d'Otulin, mais je n'y ai jamais mit les pieds !

À peine il eut le temps de finir sa phrase qu'il ne put continuer, quelqu'un atterrit littéralement entre eux deux, il se leva de sa chaise, puis se pencha vers lui pour lui dire:

-Ça va ?

Puis il lui tendit gentiment la main, pour le faire remonter, sans douter de la suite plutôt inattendue.

_________________________________________________________



Dernière édition par Shaloa le Jeu 18 Juin 2009 - 21:54, édité 2 fois
http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 2 Mar 2009 - 17:34

Après son court récit, Shaloa complimenta son nom, Eniphia, et ô combien elle adorait son nom, et s'en vanter quelque fois, bien que son nom ne soit pas très elfique. Et puis, Shaloa, c'est aussi un très beau nom mignon ! Ca lui va très bien, en tout cas, surtout pour un ange. Enfin, c'est son avis... Après, chacun ses goûts, comme on dit.

Elle avait vu juste sur le fait qu'il vienne d'Otulin. Enfin, pas totalement, apparament. Sûrement est-il né là-bas, mais n'y a jamais été pendant son enfance ou son adolescence ? Mais pourquoi n'est-il pas resté à Otulin ? C'est assez bizzare, mais Eniphia ne posera pas de questions, puisqu'apparament, il ne veut pas en dire d'avantage.

En papotant, ils n'avaient pas remarqué l'avenue d'un nouvel élève, mais il ne s'approcha pas du groupe, et cela importunait peu l'elfe. Après tout, chaque élève à son caractère. Peut-être est-il timide, ou retiré du monde ? C'est vrai que cette pièce est généralement vide, mais bon. Les exeptions et les miracles existent !

Ils ne l'avait pas encore remarqué, que celui-ci fonça droit vers eux, comme si le destin en aurait voulut ainsi. Ou peut-être l'avait-il fait exprès ? On sait jamais sur qui on tombe, des fois. Un peu comme Eva', quoi. Ce type bizzare et louche, surtout pour un ange. On peut dire qu'il a un certain charme, quoi... Ou pas du tout, peut-être ! Hihi. [Mais je t'aime Eva rhooo xD]

A plat ventre sur le sol après une mauvaise chute, on peut dire que le nouveau venu venait de faire une entrée plus que fracassante. Enfin, ça doit quand même faire mal. Instinctivement, Shaloa et Eniphia se levèrent pour s'agenouiller à côté du pauvre. Il ne bougeait pas, mais était bien conscient, il devait sûrement avoir honte. D'un certain côté, Eniphia le comprenait bien.

"Rien de cassé ?

Un petit moment passa, et Eniphia se rendit compte que la situation était plutôt amusante. Une entrée comme ça...C'est unique ! Elle fit un petit sourire, avant de rire un bon coup.


Dernière édition par Eniphia Përri le Mer 4 Mar 2009 - 0:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 2 Mar 2009 - 20:33

L'esprit encore embrumé par la chute Odereur resta quelque instant au sol avant de ce rendre compte qu'il y avait quelque chose de pencher sur lui.
Quelque chose ou quelqu'un, mais qu'étais-ce?
Odereur releva la tête péniblement et vis l'homme ailler devant lui la main tendu. Mais que voulait-il? Odereur tourna la tête pour voir où il était et vis la petite elfe qui riait. Des flashs de souvenirs lui arrivèrent plus rapide les un que les autre et formèrent une boucle.

Une elfe....un rire....de l'eau....du sang....une douleur.
Une elfe...un rire...du sang...une douleur.
Une elfe..un rire..une douleur.
Une elfe.une douleur.
UNE ELFE.

Odereur écarquilla les yeux de peur. Oubliant la personne qui se trouvait devant lui, Odereur tenta de prendre la fuite et percuta Shaloa et se retrouvèrent tout les deux à terre, Shaloa en dessous de Odereur.
Odereur n'y fit même pas attention, il roula sur le coter, se retrouva en position assise face à l'elfe, et se mit a reculer le plus loin qu'il pu, c'est a dire très peu car rapidement il rencontra le mur.

Odereur se recroquevilla sur lui même et se protégea la tête de ces bras. Il tremblait tout en se répétant dans la tête :


*Je veux pas mourir, je veux pas mourir, je veux pas mourir.....*
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageLun 2 Mar 2009 - 23:40

À peine Shaloa et Eniphia leurs vinrent en aide en lui demandant s'il était correct que l'inconnu plutôt maladroit se relança dans ses galipettes, en prenant la fuite en commençant par percuter Shaloa et se retrouver par dessus-lui. C'était plutôt étrange aux yeux de Shaloa, de voir quelqu'un s'enfuir quand on lui offrait de l'aide.

*Je lui tendait la main mais je ne m'imaginais pas que ce serait moi qui se retrouverait en dessous !*

Aussitôt, sans même faire attention à ce qui s'était passé, il roula face à Eniphia pour ensuite fuir à nouveau et se recroqueviller en percutant le mur. Shaloa se retourna vers Eniphia, il était clair que les deux trouvait la situation très étrange, il lui dit:

-On devrait l'aider, mais il semble avoir peur de nous, peut-être devrions-nous aussi le laisser tranquille, je ne sais plus.

Il regarda Odereur du coin de l'oeil, puis revint vers Eniphia et continua.

-Nous pourrions aller ailleurs, à moins que tu ne veuilles rester, nous pourrions essayer de lui parler, quant à moi, l'un ou l'autre ne me dérange pas.

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Bonjour dans toutes les langues
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]