Partagez | .
 

 Une bière et d'l'ambiance [Vardias Hotgar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageJeu 29 Jan 2009 - 12:30

Les jours étaient passés à une vitesse hallucinante, voila bientôt une semaine qu'elle était à Elament et elle avait vue plus qu'en trois mois de vagabondage pour son métier. C'était une cité si riche aussi bien culturellement que économiquement. Les commerces semblaient bien fonctionner, d'ailleurs elle était allée changer sa monnaie après son repas offert par une vampire qui semblait en mauvaise posture.
Aucun travail sérieux. Elle avait trouvé à se loger à l'oeil, mais pour les repas... ça allait rapidement devenir serré, si elle n'avait pas de vrai contrat.
Quoi qu'il en soit, aujourd'hui elle c'était payait une journée de repos, pour mieux se familiariser avec son environnement, les ruelles et tout les coupes gorges.
Elle avait fait la grâce matinée, assise sur une chaise, les pieds sur la table, réveillé par les rayons du soleil qui filtraient aux travers des volets miteux. Un coup d'eau sur le visage elle avait été prête à sortir. La faim c'était fait sentir, lorsque crépuscule avait pointé le bout de son nez. Coïncidence ou chance forcée elle était dans la rue principal des commerçants ou il y avait cette petite taverne. Premier lieu qu'elle avait visité à son arriver.

Elle regarda ses bottes, et poussa un soupire. Elle était vraiment crottée et pas vraiment présentable. Heureusement ce n'était qu'une auberge. Il est vrai que depuis ses quelques jours elle ne c'était lavée que sommairement, et n'avait pas fait nettoyer ses vêtements. Ho et puis au diable la bien séance, il devait bien y avoir un lac dans le coin ou elle pourrait elle se baigner.
D'un coup de pied, elle ouvrit la lourde porte en chaîne et entra dans l'établissement.
Le tintement caractéristique de l'arme dans son fourreau rebondissant sur sa hanche. La taverne était déjà bien plaine alors que le soir était à peine tombé. La moitié devait être des piliers de comptoir, quand à l'autre motier... et bien il suffisait de laisser aller son imagination. Jouant des coudes elle arriva au bar et commanda une bonne pinte de bière naine, une brune et sans faut col.
Alors qu'elle attendait sa commande tranquillement, debout, le coude appuyé sur le comptoir, la tête dans le creux de la main, alors que de l'autre elle pianotait négligemment le bois brute, un individu plus que douteux osa lui passer la main aux fesses.

Une femme normale, seine de corps et d'esprit, aurait crié, appelé à l'aide ou au pire des cas aurait mit une baffe à son "agresseur", mais là non Vykirinos était une amazone,et qu'un homme la touche d'une manière aussi familière sans son autorisation était limite un appel au meurtre.
Peut-être que ce gredin était il suicidaire, si c'était le cas, elle pouvait l'aider à mettre fin à ses jours.
Alors qu'il était toujours entrain de lui peloter les miches en lui faisant de grand clin d'oeil, elle tourna doucement la tête pour lui faire face, totalement neutre, sans aucune animosité, du moins elle ne la montrait pas. Le coup parti tout seul, ce fut rapide et brutal. Elle lui envoya une gifle de bas en haut avec petit mouvement de la hanche qui le coucha au sol, il faut dire qu'aidé de ses gantelets de métal l'impacte était tout de suite plus brutal. Elle posa un pied sur son torse attrapa son bras et tira avec force.
Seul le bruit d'un craquement d'os se fit entendre, puis suivit d'un hurlement de douleur. Bien évidement, ce genre de manant ont des amis.
Vyk esquissa un sourire amusé, un peu d'exercice était la bienvenue. Mais la laisserait on rosser ses pleutres à sa façon?


"-Aller les gars, le quelle veux s'faire ridiculisé en premier "

Elle était campée sur ses pieds, en position de garde rapprochée. Elle n'utiliserait que ses points, être accusée de meurtre alors qu'elle venait d'arriver ne serait pas des plus flatteur pour sa réputation de mercenaire.


Dernière édition par Vykirinos le Jeu 19 Fév 2009 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 31 Jan 2009 - 16:04

Alors que la quasi totalité de la citée soufflait un bon coup à l'approche du soir, signe de la fin du boulot, Vardias Hotgar lui commençait à travailler.
Troll de son état, il avait tous naturellement trouvé un emplois en tant que Videur de la Hope Hurlante.
Certe il n'y travaillait pas chaque nuit, car quand le patron était là en général tout allait bien, mais ce soir il était de service.
Et il espérait avoir quelque chose à faire, car toute la semaine avait été des plus ennuyeuse. Pas l'ombre d'une bagarre, d'un alcoolique quelconque ou d'un mauvais payeurs. Rien, nada, zéro, que dalle.
Nom d'un pétaure ce qu'il aurait donné pour une bonne bagarre!
Car même en dehors de la ville les démons se montraient prudents! Signe que la rumeur parlant d'une réorganisation des enfers était peut être vrai...


*Boarf qu'ils s'réorganisent! Moi j'les pourirraient à coups d'massus! hukhukhuk*

Debout dans un des recoints de la Chope, Vardias rigola doucement pour lui même en suiveillant le flots de clients.
Bientot il devrait sortir pour empécher de nouvelle personnes de rentrées, car les lieux devenaient bondés. Mais pas tous de suite.
Plus par reflexe que par surprise, Vardias tourna sa grosse tête vers la porte qui venait d'être littéralement enfoncée. Et qu'elle ne fut pas sa surprise de constater qu'il s'agissait juste d'une jeune femme!


*Ouarf! Balèze la donzelle...*

La libido de Vardias connue un moment d'égarement alors qu'il notait avec plaisir les formes agréables de la jeune femme...

*Miam miam...Pucelle?*

Avançant doucement vers le bar, en prenant bie garde de ne renverser personne, il se raprocha mais juste pour mieux la voir. En effet il n'allait pas violenter une cliente! Cela ne ce faisait pas et puis il avait promis d'être gentil avec les Elamentiens...
Varidas avisa le malotrus qui prenait ses aises avec elle, et réprima un rire devant la déconfiture du soudars.


*Bien fait pour toi mouchron!*

Devant l'invitation de la jeune femme, Vardias vit plus d'un client prendre le large après qu'une dizaine de types louches se soient regrouppés autour d'elle.
La taverne se vida soudain de 40% de ses clients...
Se postant juste derrière les agresseurs, et les dominants de plus d'une tête, Vardias en attrapa un par le col avant de l'envoyer valdinguer vers la porte.


"-Moi j'veux bien...huk huk huk...Les autres barrés vous...quand j'aurais finis la d'moiselle vous s'rez mon dessert..."

Vardias plaisantait, sauf sur la bagarre, et croisa les bras en souriant de toute ses dents tandis que sa "petite" massue pendait à sa ceinture de cuir.
Les neufs petits bonhommes se carapatèrent, avec un grand nombre des clients encore jusqu'à ce qu'il ne reste qu'une poigné de courageux clients dans le fond de la taverne, ou de dangereux inconscient alcoolisé jusqu'aux os...
Mais tous indifférents à la scène de toute façon...


"-Alors ma p'tite, partante pour ramasser? huk huk huk..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 2 Fév 2009 - 14:41

Rapidement elle fut entouré d'une dizaine de type à la conduite plus que douteuse, sans parler de leur moralité l'avait encerclé, enfin presque puisqu'elle était dos au comptoir.
Les amis de la larve qui se traînait au sol s'éloignant en proférant des insultes peut reluisante pour la dame, cela dit elle ne l'écoutait pas et s'en tamponnait pas mal. Ce qui accaparait toute son attention étaient ses quelques poltrons réuni pour prendre la déculotté de leur vie par une gonzesse à peine plus grande qu'eux.
Elle n'avait pas fait attention au Troll jusqu'à ce que celui ci intervienne. Il venait de choper un homme par le col avant de lui donner un cour de vole. Malheureusement l'atterrissage laissait à désirer, la scène arracha un sourire à la demoiselle.
Il fut de courte duré quand tout les hommes pire la fuite devant le videur, ou un truc dans le genre.


Spoiler:
 

Ce qu'elle entendit lui fit retrouver le sourire, elle perdait en nombre mais gagnait peut-être en combativité.
Un coup d'oeil à la salle qui c'était vidée de moitié ci ce n'est plus, juste quelques personnes dans le fond, indifférant à la scène. Très bien au moins ils ne serait pas dérangé.


Spoiler:
 

Un bruit agréable sur le comptoir lui fit baisser sa garde, elle s'appuya contre le bois prenant la chope qu'on venait de lui servir. Elle but une longue gorgée de bière brune naine. Sa vous requinquait son homme.
Elle adorait la bière naine pour elle il n'y en avait pas de meilleur, bien sur c'était à éviter durant des missions parce que ça donnait envie de se soulager dans les buissons. Et si vous avez le pantalon aux chevilles c'est plus dur de courir après l'adversaire ou de se défendre.
Elle reposa la chope léchant la mousse sur le dessus des ses lèvres avant de reporter son attention sur son interlocuteur.
Son regarda alla du troll à la massue avant de revenir sur le troll, puis de ce mettre en garde sourire aux lèvres.


"-Toujours boule de poile j'adore roxer, mais tu aurait du commencer par le dessert."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 2 Fév 2009 - 19:04

Pendant un bref instant, Vardias pensa que la jeune femme devant lui allait prendre ses jambes à son coup et s'enfuir. Ou peut être même le supplier...
Qu'elle se mette en posture de combat en l'attendant semblait il de pied ferme était une agréable surprise!
N'étant pas un barbare, ou presque, Vardias la laisse finir sa chope tandis qu'il se délestait de sa massue en la posant sur la table.
En effet il ne voulait que se battre, pas trucider la donzelle en face de lui sans quoi il se serait servit de celle en métal...
Dans la même optique il ne tenait pas spécialement à la massacrer sur place et cela pour plusieur raisons.
Tous d'abord il passerait à coup sur pour le méchant de service: "un Troll écrabouille une jeune femme sans défense", il pouvait déjà lire les titres de l'Atia.
Ensuite il ne voulait pas faire (trop) de mal à un elamentien car il désirait vivre dans cette citée.
Enfin, un proverbe Troll disait: "Garde toi d'infliger tous ce que tu peux à ton ennemi, car il peut devenir ton amis". Et puis une jeune femme réduise en bouillie n'offrait plus le moindre divertissement...

Détaillant d'un oeil terriblement pervers la jeune femme des pieds à la tête, il se dit qu'il y avait aussi une autre bonne raison de se battre avec elle...
Mais il seccoua bien vite la tête pour chasser ses images de son cerveau.


"-C'que t'va prendre huk huk huk"

Vardias se plaça à, environ, un bras de son adversaire une lueur de combat dans l'oeil...

Puis le coup partit, brutat, rapide, précis. Troll.
De sa patte droite refermé, Vardias chercha le ventre de la jeune femme avant de chercher à la saisire par la taille de ses deux bras, dans le but évident de la serrer fort contre son torse afin de lui faire abandonner le combat.
Certes elle pourrait résister un moment, d'autant que Vardias n'y mettait pas toute sa force mais il devrait prendre garde à quelque coups retords...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 2 Fév 2009 - 21:45

Se troll était amusant, bon que Vykirinos sache que c'était un troll n'était pas vraiment sûr. Mais un truc qui était souvent vérifié, les bêtes à poile n'aimentpas l'eau. Mais pour l'heure elle ne voulait pas utiliser ses pouvoirs. Il avait posé sa massue, parfait se serait donc tout à main nu.
De même elle ne comptait pas sur sa précieuse amie. Un bon vieux corps à corps comme avant, il n'y avait rien de mieux pour faire frissonner de plaisir l'amazone.
Un instant elle eut un sentiment étrange lorsque le Troll la regarda. Appréhension qui ne lui plaisait pas vraiment, genre oeil lubrique, voir lubrifié. On ne touchait pas à Vyk, si elle n'en donnait pas l'autorisation. Et avoir un marmot dans les pattes ce n'était pas vraiment son objectif premier.


Spoiler:
 

Soit il était sur de lui, soit il était prétentieux. En tout cas ce qu'elle vit dans ses yeux la rassura, lui aussi avait le démon du combat dans le corps. Lui aussi avait envie d'une petite danse rapide et violante.
Le troll était grand et puissant, mais la barbare était plus petite et agile au premier coup d'oeil.
Elle évita le premier coup, en parant avec ses avants bras, c'est là qu'elle s'aperçut de la force brut du combattant. Elle eut un léger sourire. Il était bon, mais il fallait plus pour avoir une mercenaire qui avait roulé sa bosse.
Il chercha une faille vers le ventre, puis il esquissa les premiers mouvement pour la saisir, mais trop tard, la jeune demoiselle s'était accroupit au sol, visant juste en dessous du tibia et du péroné, la scaphoïde, la ou tout les petits os du pied se rejoignent. Avec la puissance qu'elle mettait, sa allait être douloureux mais pas au point de briser quoi que ce soit.
Ensuite elle prévoyait de remonter avec un direct dans le ventre. La dentition du troll ne lui disait trop rien. Elle ne voulait pas y risquer tout de suite ses poings.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 3 Fév 2009 - 19:22

Devant l'agilité supérieur de son adversaire, Vardias ne put retenir un "ouille" lorsque son poingt s'abattit sur son pied.
Elle avait adroitement esquivé son attaque, ainsi que la suivant, bien que Vardias put mesurer la force physique de l'amazone. Celle d'une femme entrainé en fait. Redoutable et dangereuse, certe, mais jamais elle n'atteindrait la force d'un homme capable, et encore moins celle d'un Troll. Mais l'agilité était une arme redoutable, et celle là semblait très bien la maitriser...
En même temps si Vardias était déçu ne n'avoir pas réussi à la bloquer contre lui et à la soumettre rapidement par cette technique, grossière à loisir, il n'était pas non plus faché de poursuivre le duel.

L'impact fit instinctivement se soulever le pied de Vardias, alors qu'il décidait de changer de méthode. Il ne pouvait l'atteindre par des coups classiques. Trop agile. En revanche il pouvait encaisser davantage et ses coups feraient bien plus de dégats (bien que toujours en faisant attention à ne pas y aller trop fort). Donc il choisis de laisser le coup suivant porter, pile là où elle visait dans son ventre.
Le coup lui fit à peine bouger les chairs:


"-Tripple épaisseur de graisse...inviolable huk huk huk..."

Le sourire, teinté du reflets du coup précédent au pied, se fit carnassier alors que Vardias laissait sa jambe pleinement remonté pour frappé du genoux dans la poitrine de son adversaire en plaquant violement ses deux mains sur son dos afin de lui infliger un maximum de douleur (toujours sans faire tro mal).
Puis, sans attandre l'effet de son attaque, il chercha à ensérré sa tête dans le creux de son coude afin de l'étrangler par derrière, en la soulevant du sol.
S'il parvenait à la maintenir suffisement longtemps son corps contre le sien, il pourrait prendre un net avantage car le siens était beaucoup, beaucoup plus massif...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 3 Fév 2009 - 21:41

La mercenaire lâcha un juron lorsqu'il lui confirma la solidité de son corps. Parfait mais il est une chose que les hommes on en commun, un point faible qui fait mouche à chaque fois. Elle pensait déjà deux, trois coup d'avance. Mais celui du troll elle ne pouvait l'éviter. Elle bloqua avec ses bras créant entre ceux si et sa poitrine juste sous son haut en cuir un coussin d'eau pour amortir un maximum le coup, celle ci ne coula pas, et disparut dans le corps de la demoiselle une fois l'attaque paré, en revanche son dos avait prit un peu quand même. Elle sentait la douleur remonté le long de son échine mais n'en montra rien.

Il essaya de l'attraper par le cou, ce n'était pas bon, le poids de son adversaire était bien plus lourd que le sien et elle pouvait être désavantager. Elle se pencha presque à la perpendiculaire en arrière passant de justesse sous les grosses mains poilues.
Elle posa une main au sol faisant une sorte de roue, frappant au passage son ennemi et atterri sur le comptoir les pieds de part et d'autre de sa chope. Un autre bon assez haut et elle se trouva derrière le troll face à son dos poilu. Ainsi elle avait plus de place pour agir et n'était pas collé à se bar.


"-Alors boule de poile, ton repas te file entre les pattes? "

Elle ne l'attaqua pas. Attaquer un adversaire de dos, dans ce genre de combat était lâche. Elle attendit donc qu'il se retourne. Dans sa petite tête ses coups étaient déjà calculé, feinte laissant une ouverture sur son genoux pour remonté dans les bijoux de famille. Si il devenait trop dérangeant elle le... laverait.
Rien que cette pensait l'amusait et lui arracha un sourire, qui ne voulait visiblement pas partir. D'un autre côté, elle trouvait la comparaison entre se troll et elle assez amusante, seules différences? Elle aimait l'eau et n'avait pas de mouche, mais sur le plan comportemental il y avait des similitudes qui accentuèrent encore son sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 4 Fév 2009 - 21:14

Vardias poussa un petit, mais remarquable, cris rageur alors qu'il envoyait son genoux dans le ventre de Vykirinos. En général ce genre de coup faisait mal, très mal. Mais là, Vardias fronça les sourcils alors qu'elle ne bronchait pas...
Son cerveau de combattant trouva toutefois des traces de la douleur ressentit au contact de la peau de son dos, terriblement peux vêtue la demoiselle, mais il mit du temps à analyser ce qui avait amoindris l'impact dans son ventre...puis il mit le doigt dessus: la magie!
Cette diablesse avait usée de son pouvoir, le pire de tous, l'eau! Cette horrible substance avait amortit le choc, entrant en contact avec son corps!!!!

Tout en encaissant le coup suivant, agile et précis malgré la délicatesse de sa position, Vardias laissa transparaitre une mimique de dégout totale. De l'eau!
Devant l'échec, à nouveau, de sa tentative pour l'amener au plus près, Vardias ne put qu'à peine se contrôler lorsqu'il chargea...droit sur le comptoir.
Mais sa proie avait vivement battue en retraite, ou plutot adroitement repositionnée derrière lui...
Se retournant vivement, il laissa apparaitre une expression mi ravie mi contrie de se voir ainsi déjoué!


"-Pas mal...pour une humaine...Hum, j'dirais un succulant dessert!"

Mais le compliment s'arrêtait là...
Avec un sourire terrible Vardias se rua en avant, technique de Troll, en balançant vers l'amazone tous les meubles qui trainaient sur son passage. Une chaise, deux, la table, un client, avant de chercher à lui administrer un méchant coup de poingt dans les hanches.
Stoppant sa charge, inutile de foncer dans le mur si elle esquivait, il balaya l'air autour de lui de l'un de ses bras tandis que l'autre s'abattait sur sa proie.
Vardias cherchait à la destabiliser juste avant de la saisir, et il espérait que cette fois il allait lui mettre la main dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 5 Fév 2009 - 16:44

A entendre le troll, les esquives de l'amazone l'agaçait, ou était ce le faite qu'elle est amortie le coup sur sa poitrine grâce à sa magie, pourtant la manière dont elle l'avait utilisé il n'aurait rien du voir. En tout cas son dos et ses avant bras la lançaient encore de ce mariage forcé entre le genoux et les mains poilu de cette bestiole brune. Quand à elle, elle réprimait un rire qui semblait vouloir absolument sortir de sa gorge, à cause de sa comparaison subite.

Le jeu du chat et de la sourie commençait sens doute à le lasser, puisque sur son visage se mêlait contentement et contrariété, à moi que ce ne soit parce qu'elle déjouait tout ses plants jusqu'à présent. Ce troll avait une bonne tête après tout, elle pouvait bien le laisser gagner. Personne ne faisait attention à eux, sa réputation n'en serait pas entacher. De plus depuis le début elle ne se battait pas sérieusement, un duel comme ça était amusant mais pas fait pour duré, elle ne prenait son pied que lorsqu'il y avait une mise à mort à la fin, que lorsque Ziréya plantait sa lame dans les chairs meurtries de ses adversaires.
La ce n'était un jeu, une petite bataille en bon enfant, elle était bonne joueuse sur ce plant là.


Spoiler:
 

"-Humaine? Ne m'insulte pas non plus je suis la gamme au dessus. Tu n'as pas trop peur que je te donne des caries, se serait dommage vu ta dentition boule de poil"

C'était pour elle un compliment, malgré son apparence étrange, son adversaire devait être un fort séduisant partit pour cette race, mais pour elle ce n'était qu'un être avec un certain charme bestial et une bonne capacité de combattant. Mais le compliment n'irait jamais plus loin. De plus elle n'eut pas le temps de pensé à autre chose que Vardias se ruait sur elle, lui envoyant tout ce qu'il lui passait sous la main, deux chaises, une table, le client qui y était assit. Trop occuper a évité ses "objets" elle ne se concentrait plus autant sur son adversaire, elle esquivait plus qu'autre chose.
Baisser la tête sur la première chaise, sauté de côté pour la deuxième, s'aplatir au sol pour évité la table, quand au mec elle sauta par dessus, s'appuyant sur son dos pour s'aider, ce qui pour le pauvre vieux le renvoya radicalement au sol assez violemment. C'est à se moment elle qu'elle fut attraper, ma seconde ou son corps se retrouvait dans l'air pas tout à fait au sol non plus. Elle aurait voulut elle aurait pu le repousser, juste en prenant appui avec ses bottes sur ses visages au sourire carnassier. Mais elle avait décidé de mettre fin à ce jeu qui de toute façon ne lui apporterait rien de plus.


"-Et maintenant boule de poil? Juste un conseil fait attention à ce que tu compte faire."

Elle avait dit ça avec un sourire amusé, mais avec un regard sérieux, affirmant qu'au moindre geste agressif elle était prête à agir. Ses yeux était d'un bleu glacial presque blanc. Ses cheveux retombait sur dans le creux de son cou de manière indiscipliné, à l'image d'une crinière de lion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 5 Fév 2009 - 18:51

Vardias poussa un cris de triomphe alors que ses deux coups portaient, guère très forts étant donné qu'il essayait en même temps de la saisir.
Et là...il y parvint!
Le Troll laissa s'échapper un grognement de satisfaction alors que sa première main ensèrrait l'amazone par la taille. La seconde vint rapidement se placer pour affermir sa prise, de manière à l'empécher de s'échapper.
L'une de ses mains la tenait donc, fermement, au niveau de sa hanche alors que le reste de son bras passait derrière son dos.
Le second bras remontait du bas de son dos jusque sur ses homoplates où était agrippée sa deuxième main.
Mais avant toute chose, Vardias se confondit en excuse. En effet, insulté les gens ne figurait pas dans ses habitudes:



"-Oups s'cuse moi. Amazone j'voulais dire..."

S'il avait affronté, ou plutot chasser, une jeune femme de l'extérieur, les choses auraient méchament dégénéré...
Vardias l'aurait probablement violer et honteusemet abusé d'elle, surtout qu'il s'agissait d'une très belle femme, mais là...non.
Elle était bonne combattante, ce qui justifiait déjà qu'il ne se comporte pas ainsi. Un tel adversaire méritait un combat honorable, et une mort honorable.
Hors notre Troll n'était pas si sur qu'il aurait gagné ainsi si elle avait disposé de son arme...Et puis de toute façon cela ne l'interressait pas.

Une étincelle espiègle dans le regard, Vardias souleva légèrement l'amazone du sol, son corps plaquée contre le siens mais sans violence encore...



"-Huk huk...ok j'te laisse partir...mais avant...j'ai envie de tester t'a résistance...je sert jusqu'à ce que tu puisse plus tenir huk huk. Ma récompense si tu veux..."

Il ne le disait pas, mais Vardias se délectait des gémissements d'une adversaire, et là comptait bien les faires durer...Et puis ainsi il pourrait voir de quel bois elle était faite, son agilité mise à part.
La salle était déserte à présent.

L'amazone suspendue dans ses bras à quelques centimètres du sol, pour éviter que ses jambes ne puissent atteindre son entre-jambe, Vardias commença à la serrer plus fort. Ses muscles se contractant sur elle.
Ses yeux brillants de malice planté dans les siens, il continua de serrer, même lorsque sa poitrine se retrouva plaquer contre son torse.
Il attendait, soit qu'elle est trop mal (auquel cas ses gémissements le préviendrait) soit qu'elle abandonne...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 6 Fév 2009 - 18:20

Il lui présentait des excuses, c'était plutôt rare entre adversaire, mais agréable.
Il semblait fier et content de lui. Il se serait rencontrer à l'extérieur dans une toute autre circonstance, le troll aurait eu une épée planté dans la cage thoracique figeant à jamais son visage dans ce sourire carnassier.
Mais ce doux rêve n'avait pas eu lieu, leur rencontre c'était faite dans cette taverne par un petit combat bon enfant.
On pouvait presque pensé que Vykirinos était masochiste et d'un certain point de vue c'était le cas. Elle n'était heureuse et épanouie que sur les champs de bataille ou le sang se mêle à l'acier, elle ne prenait son pied que sous les cris et les tambours de guerre. La souffrance lui rappelait combien elle était vivante, car la vie ça fait mal. Avant de pensé à mourir il fallait déjà pensé par vivre, c'est souvent plus dur. Et c'est là qu'entrait en jeu son éducation.

Il la décolla du sol, la serrant toujours contre lui, un regard malicieux, taquin, son corps était plaquer contre celui du troll, le cuir de son haut avait remonté jusqu'à mi ventre et celui ci était en contact avec le poils relativement doux du troll. Sensation qui la surprit, elle s'attendait plus à une texture revêche.


Spoiler:
 

"Je t'en prie fais toi plaisir."

Son expression était tout à fait neutre, ses yeux n'exprimait rien excepté une tranquillité simple. Le calme avait fait place son esprit combatif, à l'image d'un ruisseau qui s'écoulait doucement, elle était sereine et détendu. Quand on cherchait à vous torturer la douleur était encore plus difficile à supporté si tout les muscles étaient tendus.
Il commença à serré, puis de plus en plus fort, aucune expression de souffrance, aucun gémissement ou même cris étouffé. Une amazone ne cri pas, une amazone ne pleur pas, ni ne gémit. Depuis son initiation on lui avait apprit à ne plus ressentir la douleur ou du moins à ne plus la montrer.
Lorsque ça commença à devenir difficile, elle ferma les yeux un instant avant de les rouvrir en reprenant une petite bouffé d'air, mais à aucun moment son visage ne se tordit de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 6 Fév 2009 - 22:34

Il n'en fallait pas plus à Vardias!
Lorsque l'amazone l'invita à commencer, il prit ceci comme une pure provocation. Il serra donc. Plus fort qu'il n'aurait oser jusque là, plus qu'il n'aurait du.
Le visage de Vardias s'éclaira d'un sourire féroce, qui disparut bien vite devant la détermination de l'amazone. Par ses ancêtres Trolls qu'elle résistance!
Cette jeune femme résistait à une étaux qui aurait contraint à l'abandon pratiquement n'importe quel adversaire. Manifestement elle était taillée pour et pat le combat...ce qui rendait leur rencontre encore plus attrayante!
Le prenant rès au sérieux, Vardias entreprit de ne pas savouer vaincu. Résigné à ne pas entendre de gémissement de la part d'une amazone, il se promit de la faire abandonner. Même si s'était terriblement injuste, il pesait en effet plus de deux-cent kilos... Plus de deux-cent kilos de muscle pour la faire plier.
Il y mit progressivement toute sa force, sentant le corps de l'amazone venir se coller au siens.

Vardias sentit sa poitrine se soulever un instant alors qu'elle ouvrait à nouveau les yeux, signe que cela devait commencer à au moins la chatouiller.
Soucieux de ne pas lui briser les os, il se résolut à refermer toute sa force de Troll sur elle, puis de la relacher au moindre signe qu'il en ferait trop...


"-Impressionant guerrière..."

Le compliment venait alors que la pression était à son paroxisme, signe de la reconnaissance du Troll. Elle était une guerrière, et rien ne pouvait le mettre en doute...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 6 Fév 2009 - 23:02

Il profitait de son poids pour tenté de la faire plier. Mais qu'importe que le vent hurle jamais la montagne ne ploie, et bien c'était un peu ce cas de figure. Jamais elle ne reconnaîtrait qu'elle souffrait. Elle serrait les dents, d'ailleurs sa se voyait, les muscles de sa mâchoire se contractaient de plus en plus fréquemment, ses respirations étaient plus courtes plus rapides. Mais son visage gardait malgré tout se masque inexpressif, alors qu'elle avait l'impression que tout ses os allaient rompre, que ses muscles allaient de déchirer.

Un craquement assez sourd et rapide résonna à ses oreilles, ce troll dans sa torture venait de lui débloquer une vertèbre qui la faisait souffrir depuis quelques jours. Un coup de chance, mais une de soignés pour combien de bousillés à leur actuel.

Elle essaya de prendre une grande inspiration et avec acharnement elle réussi à articuler quelques mots.


"-La..lâche...moi...si.....t...tu ...pas...bain"

C'était peut-être pas tout à fait français mais l'idée général était là. Tenez essayez de parler quand on vous coupe la respiration et qu'on vous étouffe à moitié.
Elle souffla et de petites bulles bleues translucides sortir d'entre ses lèvres pour se placer autour de la tête du troll. Elle ne contait pas les faire éclater si il la relâchait. Si ce n'était pas le cas elle n'hésiterait pas. Elle avait été d'accord pour le laissé gagner, d'accord pour se plié à son petit jeu, mais elle n'était pas d'accord sur le faite de risquer ses os sur une simple envie trollesque.
Après tout ce n'était pas de ça faute si on lui avait apprit à ne pas montrer la douleur. Pourtant cette même douleur qu'on lui avait apprit à refouler, lui vrillait toute la colonne vertébrale et lui brûlait les poumons qui manquait d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 7 Fév 2009 - 11:43

Le petit jeux avait suffisement duré, même celon le point de vus parfaitement Troll de Vardias Hotgar.
Son adversaire était à un point critique mais ne semblait pas manifester, ou vouloir manifester, la moindre douleur. C'était tout à son honneur, mais absolument pas interessant.
Il envisageait donc de la laisser aller, lorsqu'elle commença à articuler, avec peine, une menace qu'il prit très, très au sérieux.
Et puis elle méritait bien qu'on s'arrête là. Elle avait bien combattue et était plutot vaillante pour son espèce. (même si pour un Troll, tous à part les nains sont des mauviettes)


"-Ouarf s'est bon. Bravo t'pourrais presque être Troll..."

Mais plutot que de la lacher brusquement, Vardias dessera progressivement, jusqu'à n'être qu'un gros coussin de fourrure duveuteuse pour elle (il était beaucoup moins salle que ses congénèrent de l'extérieur, presque propre même) avant de la reposer délicatement sur une chaise.
Se retournant, il remit une table à sa place, se chercha une chaise ainsi que sa chope personnelle (et démesurée) avant d'en poser une devant l'amazone à son intention.
Il était bien content que les dangereuses bulles d'eau ne l'aient pas touchées...


"-Pas mal...pas mla du tous...j'mappelle Vardias Hotgar! E toi t'es qui?"

Et sur ce, il vida d'un trait son immense chope avant d'en commander une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 7 Fév 2009 - 16:54

"-Ouarf s'est bon. Bravo t'pourrais presque être Troll..."

Il eut la délicatesse de pas lâcher prise tout de suite et de desserrer progressivement ce qui lui évita de tomber à genoux.
L'amazone une mauviette, il est clair qu'il ne l'avait pas vue sur les champs de bataille son épée à la main et son expression de furie gravée sur son visage, qui pour le moment était tout à fait neutre.
Une troll ? Devait elle prendre ça comme un compliment ? Sans doute, en tout cas elle fit comme si c'en était un.
La fourrure était douce et duveteuse sans doute du au sous poils hivernal. C'était peut-être aussi la raison pour laquelle il était si impressionnant.
Quand il eut totalement relâché sa prise, les bulles d'eau retournèrent dans le creux de la main de Vykirinos alors qu'il l'assit sur une chaise, remit une table debout et alla chercher de quoi s'asseoir en rapportant sa chope - qui était sur dimensionnée - et une pour elle.

"-Pas mal...pas mal du tous...j'mappelle Vardias Hotgar! E toi t'es qui?"
"-Merci. Vykirinos Rayker, mercenaire à mes heures."

Elle fit craquer ses omoplates, son cou et fit quelques mouvements d'étirements pour essayer de remettre en place son dos en vrac.
Puis elle s'installa bien au fond de sa chaise avant d'elle aussi vider sa chope. Une petite rixe ça vous ouvre l'appétit et vous donne soif.
La mousse de la bière était sur le contour de sa lèvre supérieur lui faisant comme une moustache neigeuse. D'un coup de langue tout disparut.
Elle réprima un rot et se laissa aller le bras appuyé contre le dossier de la chaise, la chope vide à l'horizontal dans la main.


"-Alors boule de poils tu es quoi ? Sans parler de ton poste ici. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 7 Fév 2009 - 21:40

Les yeux de Vardias s'étrécirent à en devenirent, presque, perçant à la réponse de l'amazone. Une mercenaire? S'était bien la première fois qu'il recontrait un combattant mercenaire du sexe faible. Encore que l'expression sexe faible ne cadrait plus du tous en l'occurence...

"-Mercenaire? c'est plutot cool...mais t'es mal barré ici. Les locaux sont plutot du genre "paix et amour". C'pourquoi j'suis videur et pas défenseur ici. Z'oses pas s'battres et courent s'cacher derrière leur profs dès qu'sa craint. Mais t'a ptètre faim? La baston moi sa m'creuse. J'toffre un gigot?"

Sans plus attendre, Vardias alla passer commande, en faisant un détour par la porte pour faire à nouveaux entrer les trouillards qui s'étaient enfuis dès le début de la fête.
Ainsi il ne ferait pas perdre trop d'argent à son patron. En fait seul les meubles casser seraient préjudisciables, car la baisse momentanée de consomations lors de l'échaufourrée remonta largement alors qu'on discutait à fond de qui avait gagné entre le Troll et l'amazone toujours vivante et non violenter...

Revenant à la table, il posa sans délicatesse aucune un copieux morceau de viande devant l'amazone avant de se servir lui même un gargantuesque steak de pétaure cuit à point...
Tout en machonant son hors d'oeuvre, il répondit d'un air pensif à la question de Vykirinos:


"-Hum...ben jsuis un Troll! Commun d'après c'que dise les z'autres, mais un Troll pour sur! *scrunch* Après cha dépend. *scronch scronch* j'me bas pour l'plaisir, mais aussi pour poutrer la tronche aux méchants de dehors. Y'a des occachions chimpas d'gagner d'largent en ch'moment. *scrunch* Parais qu'ces endouilles de démons se regrouppent...d'ois y avoir d truc à piller là bas en d'ssous!"

Le bruit de sa masticassion se mêlaient à ses propos, ce qui les rendaient encore plus inintéligibles qu'à l'accoutumer.
Mais un Troll comme Vardias n'y prétait pas attention.
D'ailleur, en passant du coq à l'âne, il aimait bien que Vykirinos l'apelle boule de poils. Même s'il ne savait pas pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 7 Fév 2009 - 22:24

L'amazone que le troll avait sous les yeux, n'avait rien mais alors rien des femmes qui devait avoir l'habitude de voir. Enfin rien, hormis les formes. Elle était plus grande qu'une dame moyenne, plus musculeuse ça va s'en dire et surtout, elle n'était pas maniéré.
Il semblait assez amusé de l'idée de son boulot. Bah il est vrai que c'était sympa, elle voyait du pays rencontrait divers peuplade et gagnait bien sa vie.


"-Ouais c'est cool. Hum je me fais pas de bill pour mon job, y a toujours des problèmes de voisinage à réglé s'tu vois ce que j'veux dire. Bah z'avez cas les mettre sur un champs d'bataille l'épée à la main, sa leur forgera le caractère. Grave j'ai les crocs."

Elle regarda la boule de poils se lever pour aller passer la commande et faire rentrer les clients si froussards. Elle devait être dans les sujets de conversation car bon nombre de regarde allait du troll à sa personne et vice versa.
Ce pouvait il qu'il tue ceux qui lui opposait une résistance. Il revint rapidement à la table posant dans un bruit sourd le plat avec morceau de cuisseau de viande. Un beau quartier de viande cuit à point, ce qui ici voulait dire juste comme il faut, la viande était chaude et encore rouge à l'intérieur lui conférant de par cette cuisson cette texture tendre au coupé et sous la dent.
Elle ne fit pas de chichi et en arracha un morceau avec un bout dos et mangeant sans plus de cérémonie tout comme le troll.


"Troll... c'est *mâche* la première fois que j'en vois. *croc* Commun ou pas t'es *mâche* un bon adversaire *mâche* Vardias le videur ça somme bien *croc* Haaaa roxer c'est la vie, rien de vos les guerres et leurs excitations! *mâche* Ils y a donc encore des démons... parfais c'est mon plat favoris à Ziréya et moi même *mâche*.

Quelle elle mentionna la violence des combats elle avait les yeux pétillant, un sourire carnassier alors qu'elle mordait à pleines dents dans la viande rouge apporté.
Elle fit signe à une serveuse de remettre une tournée et continua à mastiquer tranquillement


"T'es ou y'aurait une forge? J'me demande si tu pourrais pas voir si des gens sont intéresser par mes services. Je risque de revenir souvent, c'est une bonne cantine et l'ambiance y es sympa."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 11 Fév 2009 - 17:22

Vardias maintint son morceau de viande au dessus de son plat un instant, sans le porter à ses crocs plus résistant que l'acier...
Un forgeron...cela lui disait quelque chose, mais quoi?
Plus il mit le doigt dessus. Ou plutot la patte.


"-Gottferdom bien sur! Rue de la Rosée y'a une forge. La Rose d'acier j'crois...j'sais plus...j'y était pour ma faire fabriquer ça!"

Vardias se leva précipitement, son énorme morceau de viande retombant dans son plat, pour chercher derrière son comptoir sa masse de métal. UNe véritable mortenzen en réalité, mais terriblement sur-dimensionné. Un être de la stature de l'amazone n'aurait pas fait grand chose avec...

"-R'garde! Vachement balèze ce truc! 'Vec sa je fout sur la gueule au plus terrible démons huk huk. C'est 'hachement mieux que ta rapière de femellette..."

Vardias rit doucement en posant l'arme sur une table d'à côté. Il ne disait pas femellette pour Vykirinos, mais plutot pour toux ceux usant d'armes légères. Même si du coup Vyk en faisait partit...

"-S'tu veix j'ty amènerait. UNe super belle boutique! Pour sur..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 11 Fév 2009 - 18:22

Vyk qui était repartie à rongé la chair contre l'os leva les yeux sans lâcher son morceau quand Vardias se leva précipitamment. La pièce de viande qu'il tenait retomba lourdement dans le plat, ce qui attira l'oeil de l'amazone. C'était une créature étrange, mais sympathique pour sur.
Il semblait tout existé de lui montré son arme comme un gosse quand il recevait un nouveau jouet.
Cette comparaison lui arracha un sourire alors qu'elle avalait son morceau de viande.


"-La Rose d'acier hum retenue."

La massue était énorme. Sur même aussi entraîné qu'elle fut elle n'aurait jamais put s'en servir. La soulever peut-être et encore sûrement de 2 ou 3 cm du sol. Même pas la peine qu'elle essaye c'était une évidence qu'elle ne pouvait pas s'en servir. A la forme elle aurait dit une Mortenzen mais elle ne si connaissait pas vraiment dans ce genre d'arme et préféra se taire pour évité ainsi de dire des bêtises

"-Impressionnant je dois l'admettre."

Son épée une rapière, allons allons, il n'avait sans doute pas fait assez attention à son épée bâtarde, ce genre d'épée que beaucoup de monde tienne avec les deux mains. Ce n'était pas son cas. Avec l'aide de la forgeronne de sa cité elle avait trouver une astuce pour l'alléger sans rien retirer au caractéristique de ses armes. L'amazone était souvent amenez à combattre à deux main et avoir une arme qui vous en empêche n'était pas une bonne solution.
Quoi qu'il en soit la réflexion lui arracha un nouveau sourire. Celui là clairement amusé,rien à voir avec ceux qu'elle avait eu avant.


"-Tu sais , ce n'est pas la taille qui compte, ni la grosseur, mais la manière de sens servir. Enfin libre à toi de pensé ce que tu veux boule de poils"

Elle regarda la serveuse apporté la commande et but une longue gorgée de bière avant de reprendre.

"-Je veux bien te croire, les forges sont des lieux magique à mes yeux. Sans elles Ziréya ne serait pas. Ta compagnie est bonne je n'y vois aucun inconvénient et ça m'évitera de me pommer dans les ruelles."

Décidément ce Vardias était vraiment sympathique peut-être serait elle emmenez un jour à cassé du démon à ses côtés. Et ce jour ci jour il y à, elle lui montrerait l'efficacité de sa "rapière", si il faisait un concours, sa rapidité l'emporterait sur l'efficacité de sa masse d'arme c'était une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 14 Fév 2009 - 22:00

Vardias acheva son pétaure dans un grand et profond rot. La moitié de la salle se retourna vers lui, surprise, avant de retourner à ses occupations une fois l'auteur identifié de manière indiscutable.

"-huk huk, froussars."

Puis Vardias se tourna vers la non-troll la plus sympathique qu'il est jamais rencontrés. Ou plutot qu'il lui avait été donné de ne pas mettre en pièce après leur rencontre!

"-Ta compagnie est sympas aussi. J't'y emmène demain pour...heu...quand j'srais réveiller! Oui v'la! Tu m'trouvera...boarf tu m'trouv'ra. Facile d'me trouver dans c'te ville!"

Et pour cause! Vardias était, à sa connaissance, le seul et unique Troll d'Elament. Il n'était donc pas très difficile de le trouver, il se trouvait toujours une personne ou deux pour avoir vus "un Troll". Pratique pour ses rendez vous, mais question discrétions on repassera.
Quand à l'heure du rendez vous, et bien Vardias dormait généralement longtemps APRES le levé du soleil. Et comme il ne savait pas lire l'heure sur les cadrans solaire...

"-J'me perd jamais moi. T'veux savoir comment j'fait? J'attrape un type et j'lui d'mandent poliment mon chemin. Poliment sa veux dire qu'je tape après. Astucieux non?"

Sur ce, Vardias se leva et se dirigea vers le comptoir ou il prit une cruche de Gris de Klostope. Son vin préféré.
Il alla l'aporter à sa nouvelle amie de baston:


"'-Tiens, goute ça. Après j'm'en vais. Après c'te p'tite baston j'ai envie de quelques Sfroumptch. On en trouve partout dehors. Allez! A d'main!"

Et sur ceux, Vardias le Troll quitta la taverne. Les clients devraient bien se tenir après la petite échauffourée de la soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 19 Fév 2009 - 17:14

L'amazone sourit un peu décoiffé par le bruit de cette puissante éructation, mais parfaitement amusée. Elle fit de même bien qu'il fut moins sonore et moins puissant. La bière sa faisait roter et pisser c'était pas nouveau.

"-P'être parce qu'ils savent qu'il peuvent pas t'égaler"

Ha pour ça Vykirinos n'avait rien de la grâce habituel des femmes de la haute. Elle n'avait pas sa place dans les soirées chiques et distingués. Elle aurait détonné autant que le troll si ce n'est plus. Sa place à elle était sur un champ de bataille entre le sang et la chair. Dans un bois à campé à la belle étoile et non dans des draps de satins.
Il lui donnait rendez vous demain, ok mais où, d'après lui elle le trouverait facilement. Elle releva un sourcil interrogateur alors que de la pointe d'un couteau elle se curait les dents faisant une fois terminer un petit bruit de succion caractéristique pour décoincé un morceau de viande d'entre les crocs.
Lorsqu'il lui expliqua comment il faisait pour ne pas se perdre elle se mit à rire de bon coeur se disant que oui, vue comme ça elle n'aurait pas de problème a le trouver.


"-J'aime bien ta technique, je devrais peut-être l'essayer la prochaine fois."

Il se leva prit un pichet sur le comptoir et l'apporta à la table. Du vin? Elle n'était pas fan mais elle ne rechigna pas à goûter.

"-Dedieu c'est vachement bon."

Si bien qu'elle siffla son verre en l'appréciant alors que son compagnon de rixe lui fit sa révérence. L'estomac semblait l'appeler sage décision, toujours écouter ses instinct si bas soit ils, c'est eux qui vous sauvent les miches la plus part du temps.
Elle paya sa commande et sortit quelques minutes après lui. Retourner à la piaule qu'elle occupait faute de mieux. A moins qu'elle n'aille prendre un bain, bah elle verrait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Un pub anglais offre bière et tatouages à ses clients...
» En Norvège, de la bière coule des robinets...
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Reflexions autour d'un bock de Bière
» Quelques Fûts de bière naine - La Rose des Vents Montpellier