Partagez | .
 

 Mélancolie sous un saule.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Asgel
Tuteur Terra
avatar
Nombre de messages : 285
Race : Roing (scéllé) - Loup-Garou
Poste : Tuteur Geomancien
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
570/1000  (570/1000)
MessageMer 28 Jan 2009 - 22:10

Asgel trainait la patte alors qu'il rentrait à présent dans le parc, une légère brise faible berçait ses pensées au rythme des différents coups de vent. Les derniers évènements que ce soit la rencontre avec le démon ou le combat dans l'arène l'avait épuisé. Son voyage l'avait fait venir de loin et Elament offrait beaucoup de changement, c'était comme vivre encore une fois son exil, encore une fois sa transformation et la succession avec si peu d'intervalles ça faisait beaucoup pour lui. Après quelques déambulations il s'arrêta au pied d'un saule pleureur après avoir poser sa veste ce qui laissait découvrir ses bandages autour de son bras gauche et sur l'omoplate il posa également son sac pour finir par s'assoir contre le tronc. Il lui fallut quelque instants pour être poser correctement sa jambe le lançait douloureux souvenir d'une de ces escapades en dehors de la cité, la blessure avait cicatriser sans trop de mal mais sa jambe le faisais souffrir par moment comme un souvenir fantomatique pour rappeler à l'ordre.
Apres s'être installé il pris une pomme dans son sac croqua un morceau tout en repensant à ses années passées dans la forêt pour tout dire il avait le mal du pays mais il savait pertinemment que tout avait changé depuis son départ. Quand il eut finit Asgel plongea la main à nouveau dans son sac et au lieu d'une pomme retira un petit objet en ivoire blanc, de plus près c'était un ocarina. Il le fixait et le retournai dans ses mains, il paraissait surpris et en même un léger sourire pointait sur son visage mais pas celui de quelqu'un de réjouit mais plutôt celui qu'un clown triste. Le jeune qui semblait perturbé à présent se tapait l'arrière du crâne alors qu'il se rappelle une chanson lié qu'on pouvait dire sans trop de tromper qu'elle devrait être lié à cette objet. Il se mit à chanter d'une voix légère les paroles qui remontait en lui, il n'avais pas une voix magnifique ni un timbre unique mais il chantait juste et il y avait tout son cœur à l'ouvrage.

Spoiler:
 
.

" Une étrange obsession semble sublimer la marée du soir
Je la saisirais à tes côtés
Une telle imagination semble permettre aux sentiments de glisser
Je la saisirais à tes côtés
Une corrélation instantanée craint et produit tout un tas de mensonges
Je la saisirais à tes côtés
Une saturation excessive fait onduler la peau et taner le cuir
Je la saisirais à tes côtés

Tic-tac, tic-tac, tic-tac
Tic-tac, tic-tac, tic-tac

Je suis impur, un libertin
Et chaque fois que tu déverses ton spleen
C'est comme si je perdais toute capacité de m'exprimer
Tu glisses lentement hors de ma portée
Tu me fais pousser comme un arbre qui ne perdrait pas ses feuilles
Tu n'as jamais vu à quel point je suis seul

Je...
Prends le plan, balance le sur le côté
Je...
Tombe
Sans toi je ne suis rien
Sans toi je ne suis rien
Sans toi je ne suis rien
Prends le plan, balance-le sur le côté
Sans toi je ne suis rien "


Toutes ces émotions l'avait chamboulé et exténué plus qu'un millier d'entraînement d'affiler auquel il aurait put participer. Quelques instants d'un pur silence où seul le vent lui répondit, sa chevelure était retombé devant ses yeux cachant la larme qui coulait tout doucement le long de sa joue alors qu'il lâchait l'ocarina et ce dernier roulait jusqu'à son pied. Il restait là la lèvre tremblante sans quitter des yeux l'instrument à ses pieds.


Dernière édition par Asgel le Jeu 29 Jan 2009 - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 29 Jan 2009 - 13:36

Aerowe se sentait seule, dans ce couloir désert qui menait vers les chambres. Ce sentiment ne lui était pas étranger, mais en observant les êtres qui vivaient autour d’elle, les amitiés qu’elle pouvait observer, elle se surprit à rêver d’une vie comme ça. Elle secoua la tête, sa tignasse rousse ondulant lentement le long de son dos puisqu’elle venait de détacher ses cheveux. La jeune fille regarda autour d’elle… Elle avait besoin d’air. Elle fit rapidement demi tour et chercha la sortie. Après quelques minutes où elle se sentait de plus en plus oppressée, elle atteint une porte encadrée de lumière.

* La sortie… enfin ! *


Elle poussa la porte et la lumière du soleil lui força à fermer les yeux. Elle sentit ses rayons lui lécher le visage, la légère brise secouer ses cheveux. Il faisait froid, de la buée sortait de sa bouche à chaque respiration. Elle n’avait qu’une courte veste au dessus de son tee-shirt, elle n’avait pourtant pas froid.
La jeune fille regarda autour d’elle, personne. Elle se mit à l’abri entre deux murs et se déshabilla entièrement, puis plia soigneusement son pantalon court, son haut et sa veste et les cacha dans le coin. De nouveau, elle risqua un regard dans les environs. Doucement, elle rapetissait. Puis ses bras et ses jambes se changèrent en pattes et son dos devint poilu. Bientôt, elle dut se tenir sur ses quatre pattes. De petites moustaches poussèrent près de son nez devenu progressivement museau. Quiconque l’aurait vu aurait penser à un petit renard roux banal, qui se promenait étrangement très près des constructions humaines.
Elle commença à trottiner, puis à courir, de plus en plus vite. Un sentiment de liberté l’enveloppait. Sans faire attention où elle allait, elle suivait un petit sentier qui menait en fait droit vers le parc. Soudain, les sens en aguets, elle décela une présence près d’un saule pleureur. Elle ne l’avait pas vu, disons plutôt que sous cette forme, Aerowe utilisait son odorat.



* Il n’y a pas de risque à m’approcher de lui, il pensera de toute façon que je suis un animal et non une femme *


Elle ralentit son pas et se trouva bientôt devant un jeune homme qui semblait avoir le même age qu’elle. Elle sentit sa tristesse mais surtout son épuisement. Une larme coulait doucement sur sa joue. La jeune fille prit alors une décision qui la surprit elle-même. Elle continua de s’approcher de lui, toujours sous sa forme animale et elle alla se blottir contre lui.
Elle n’avait pas l’attention de se montrer sous sa forme humaine mais elle savait qu’elle pourrait réconforter cet être. Elle leva sa petite frimousse de renard vers lui et plongea son regard dans les yeux bleus du jeune. Puis seulement quelques secondes après, la voix de celui-ci l’atteignit… en plein cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Asgel
Tuteur Terra
avatar
Nombre de messages : 285
Race : Roing (scéllé) - Loup-Garou
Poste : Tuteur Geomancien
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
570/1000  (570/1000)
MessageSam 31 Jan 2009 - 11:54

Il était resté sans bouger pendant un long moment mais quand il releva la tête il sentit une présence contre lui. Il n'avait pas fait attention plus tôt à l'odeur car son esprit et ses idées étaient trop confus du coup cela avait camouflé son arrivée pour cela. Donc il se trouvait face à face avec un renard caler près de lui et qui le regardait, il inclina légerement la tête sur le côté avec un air de surprise. Il y avait toute sorte d'animaux et de gens à Elament mais un renard dans le parc c'était tout de même surprenant, avait il perdu son chemin vers la forêt ou bien était il d'une manière ou d'une autre apprivoisé par quelqu'un dans le coin ? Asgel n'en avait aucune idée mais c'était un bel animal ça lui rappelait de beaux spécimens que sa nature de gros canidé lui avait permis de voir. Il ne faisait pas de mouvement brusque et surtout évitait de le toucher pour ne pas l'effrayer c'est que c'était assez méfiant ces petites bêtes alors valait mieux faire doucement. Essuyant la larme sur sa joue d'une main et rattrapant l'instrument à ses pieds de l'autre pour le reranger dans son sac il récupérait ses affaires avant de s'étirer en tirant sur ses bras et ses jambes massant par la même occasion sa cuisse qui se contractait sous l'effet de l'engourdissement.

" Toi tu n'es pas trop chez toi là non ? C'est bien gentil de t'occuper de moi mais ce n'est pas un endroit pour toi ici, certes c'est grand et c'est un joli parc ... Il y a la forêt pas loin d'ici c'est mieux les grands espaces même moi je préfère tu peux me croire. "

Il pouvait affirmer cela sans trop se tromper en tout cas pour lui ça marchait par contre il se retrouvait à parler à un renard en sachant très bien que seul le ton de sa voix et ses intonations avait dut l'atteindre pour ce qui est de se faire comprendre il pouvait repasser ... quoique une petite chose venait de piquer sa curiosité le renard portait deux odeurs sur lui enfin il y en avait plus que cela mais ces deux là ressortaient. La première était bien sur son odeur de renard mais mêlée à cette dernière on pouvait sentir celle de l'humain également, pour un odorat aviser bien sur. Ça ressemblait pareillement à un loup garou mais devant lui il avait un vrai renard pas une chose humanoïde de plus de deux mètres avec des traits d'animaux avec des pattes aiguiser et une mâchoire bien garni donc ça ne pouvait pas en être un. Alors il avait là des tas de questions mais peut être se prenait il la tête pour rien mais quand même il préférait en être sure.

" C'est moi ou tu n'as pas l'air d'être seulement ce que tu es, renard certes mais je sens quelque chose d'autre après je peux me tromper et depuis tout à l'heure je parle pour rien ... "

Il dit tout cela en regardant les branches du saule au dessus qui s'étendait autour d'eux et les cachait à la vue des autres personnes qui aurait put passer. Bien sur il n'avait pas choisit cette arbre par hasard il avait chercher de la tranquillité mais une chose avait attiré ce renard ici bon après on ne pouvait pas dire que cet animal était des plus dérangeant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 31 Jan 2009 - 12:12

Le petit renard, alias Aerowe, prit plaisir à écouter cette voix mélodieuse. Bien sur, le jeune homme devait penser qu’elle ne comprenait pas, il se trompait. Elle l’observa un moment. Il avait l’air de souffrir, de sa cuisse apparemment. Et son odeur était… particulière. Ce n’était pas celle d’un humain normal, son odeur ressemblait plus à une odeur animale. Cela l’intriguait. Elle écouta attentivement ce qu’il disait, et elle eut l’impression qu’il savait qu’elle n’était pas juste un renard qui recherchait le contact humain. Il lui conseilla d’aller vers la forêt, la croyant hors de son territoire puis lui confirma ce qu’elle pensait.
Il avait, en effet, percer à jour son petit secret.


* Peut-être devrais-je me montrer sous ma forme humaine ? *


Cependant, quelque chose la retint. Elle n’avait jamais montré à quiconque sa petite particularité. Sa race… Mais lui non plus n’était pas humain, elle en était maintenant quasi-certaine. Que risquait-elle à se dévoiler à ce bel inconnu. Sa timidité ? Sous sa forme animale, et n’était pas son sentiment prédominant.
Non, elle avait vraiment l’impression qu’elle devait montrer, ne serait-ce qu’à une seule personne, sa véritable identité. Aurait-il peur ? Serait-il impressionné ? Ou au contraire il pouvait s’intéresser à elle et vouloir en savoir plus sur la jeune animorphe. Elle se leva sur ses petites pattes, s’éloigna un peu du jeune garçon puis le regarda dans les yeux. C’était un regard humain. Elle ne pouvait plus lui cacher plus longtemps. Certes, elle ne le connaissait pas et elle avait l’habitude de ne jamais accorder sa confiance. Mais cette fois, elle voulait faire une exception.

Tout doucement, le corps du renard s’allongea, ses pattes grandirent jusqu’à devenir des jambes et des bras. Sa fourrure rousse disparut, sauf sur sa tête où au contraire les poils grandirent jusqu’à devenir une véritable tignasse rousse. Bientôt, elle se tenait sur ses deux jambes et ne laissait plus paraître sa nature animale. Seul inconvénient à ces transformations, elle ne pouvait pas garder ses vêtements. Elle était donc nue, mais cela ne la gênait pas. Elle n’avait jamais apprit à être pudique. Elle dévoilait donc ses formes sans avoir conscience que les humains était toujours vêtus quand il se présentait devant les autres. Mais sans qu’elle s’en rende compte, elle avait demandé aux plantes de la couvrir, juste sur les seins et sur son intimité. Des feuilles la cachaient donc. Elle rougit un peu en regardant le garçon.


« Heu… Bonjour ! »


Elle n’avait rien trouvé d’autre à dire, et elle s’en sentit un peu honteuse. Mais elle ne pouvait plus rien faire pour se rattraper, à part attendre la réaction de son interlocuteur.

Revenir en haut Aller en bas
Asgel
Tuteur Terra
avatar
Nombre de messages : 285
Race : Roing (scéllé) - Loup-Garou
Poste : Tuteur Geomancien
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
570/1000  (570/1000)
MessageSam 31 Jan 2009 - 16:27

Le renard prit un peu de recul en le regardant, en premier lieu Asgel crut qu'il avait fait quelque chose de mal puis elle entama une drôle de transformation, enfin drôle tout est relatif disons que voir quelqu'un se changer en humain était pas ce qu'il l'étonnait le plus et il afficha tout de même un visage effaré avant de passer sur un léger sourire satisfait qui voulait dire "j'avais raison". La façon qu'elle avait de se cache au milieu des feuilles ainsi que son air gêné sans oublier le rouge qui lui montait aux joues tout cela avait quelque l'air quelque peu comique. Non pas qu'il se moquait d'elle mais quelqu'un qui se transformait en sachant très bien qu'il allait se retrouver nue et se sentir tout de même mal à l'aise en le faisant c'était cocasse. Il s'assit en tailleur et attrapa son manteau pour lui lancer.

" C'est un peu léger mais au moins c'est mieux que rien et comme ça un coup de vent ne risque pas de défaire ton camouflage. Tu n'auras qu'a me la rendre quand tu auras retrouver tes vêtements enfin je suppose que tu en as sinon tu ne serais pas rouge comme une pivoine à cette instant. "

Après tout ce n'était qu'une veste et elle en avait plus besoin que lui sur le moment, aucune raison de s'en faire tout le monde se prêtait des vêtement dans sa meute quand le moment l'exigeait. Cette situation était tout de suite plus légère comparer à ses pensées et du coup cela se ressentait aussi dans le ton de sa voix, il y avait une pointe de moquerie mais rien de blessant. Bon il avait percé un mystère mais le problème restait entier.

" Eh bien bonjour demoiselle renarde, qu'est ce qui t'amène par ici ? Excuse moi d'être direct car j'ai déjà vu des gens changer de forme mais tu es la première que j'en vois une de ton genre. J'espère ne pas t'offenser de mette ça sur le tapis. "

C'est vrai que ça le taraudait un peu, voir même beaucoup en fait car le seul renard qu'il croise à Elament il a fallut qu'elle soit changeforme également, la coïncidence était frappante tout de même pardi. Une autre question du coup se rajoutait aux autres, rien ne l'obligeait a se changer et elle aurait très bien put repartir comme si de rien n'était. Lui par exemple était moins enclin à le faire car les réactions n'étaient pas toujours satisfaisantes ce n'était pas le même style aussi, moins passe partout sans aucun doute. Puis finalement il se dit que peut être était cela aussi la magie d'Elament une fois qu'on y étais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 31 Jan 2009 - 19:04

La jeune fille attendait les réactions du jeune homme. Elle vit son visage effaré, ce qui l’attrista, mais le sourire qui suivit la rassura. Elle le vit prendre sa veste et la lui lancer. Un sentiment agréable s’insinua en elle.

* Il ne me compare pas à un monstre et montre même de la générosité pour moi. Ca change de d’habitude ! *


Elle attrapa le manteau et l’attrapa au vol, puis se dépêcha de le mettre. Etant plus grand qu’elle, la veste du jeune garçon lui arrivait jusqu’au milieu des cuisses. Comme il l’avait prévu, les feuilles qui la cachaient s’envolèrent au contact d’un vent léger. Elle le regarda. Elle ne rougissait pas à cause de sa nudité mais naturellement timide, elle avait toujours de mal à parler à des gens.
Elle écouta attentivement le jeune homme, et remarqua la pointe de moquerie du jeune homme. Plutôt que de la vexée, elle en fut contente. Elle avait sentit sa souffrance avant qu’elle se transforme, et maintenant c’était plus de la curiosité qui semblait prendre le dessus. Le petit surnom qu’il lui avait donné ; « demoiselle renarde » ; la fit sourire.
Elle s’approcha de nouveau de lui, mais au lieu de se nicher contre lui, ce qu’elle n’aurait plus oser maintenant, elle s’assit en face. Enfin, la jeune animorphe prit la parole.


« Merci pour la veste. Ne t’en fais pas, ça ne m’offense pas le moins du monde, au contraire. Et bien je suis ici car je suis élève de l’Ecole d’Elament mais je n’étais pas à mon aise à l’intérieur de ses murs. J’avais besoin de respirer l’air pur de l’hiver. »


Aerowe avait parlé sans balbutier, sans hésiter, ce qui la surprit grandement. C’était la première fois qu’elle parlait normalement depuis qu’elle était arrivée ici. Sans aucune raison apparente, elle se sentait à l’aise.

« Je suis peut-être trop curieuse mais… j’ai ressentie ta souffrance. Je ne voulais pas m’introduire au cœur de tes sentiments , je suis désolé. Je l’ai ressentie involontairement. Si je peux soulager ton mal, dis le moi. »


La jeune fille espérait qu’il ne lui en voudrait pas de s’être insinué dans son esprit, mais comme elle lui avait dit, elle n’avait pas fait exprès. Peut-être qu’en fait n’importe qui aurait pu ressentir ce mal. Elle réfléchit un instant, et encore pour la première fois depuis longtemps, elle eut envie de se présenter.

« Je ne me suis pas présentée. Je m’appelle Aerowe. Je suis ravie de te rencontrer. »

Revenir en haut Aller en bas
Asgel
Tuteur Terra
avatar
Nombre de messages : 285
Race : Roing (scéllé) - Loup-Garou
Poste : Tuteur Geomancien
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
570/1000  (570/1000)
MessageMar 3 Fév 2009 - 16:32

" Ah ... ça si je me retrouve là, c'est une histoire assez longue mais pour faire court je dirais que j'ai le mal du pays et même si j'ai deux chez moi je ne peux retourner dans aucun, personne ne m'y attend. Les derniers évènements m'ont mis a rude épreuve et me voilà a repense à tout un tas de choses, ajouter à cela la fatigue et je me retrouve dans un état pareil ... "

Asgel avait l'air sarcastique vis à vis de lui même tout en esquivant le vrai fond de la question c'est à dire le pourquoi du comment. Finalement la jeune fille qui venait de lui dire qu'elle s'appelait Aerowe était plutôt enjoué et beaucoup moins gêné tout à coup ce n'était pas un mal d'autant qu'elle venait de se transformer devant lui alors il était content de lui si il ne lui donnait pas envie de fuir à toute jambe.

" Il est vrai que quand on est épris de liberté une cité quel qu'elle soit n'est pas pas le meilleur lieux pour s'y sentir bien mais Elament offre de belle surprise malgré que je n'ai pas tout vue encore. J'aime mieux me balader dans la foret mais elle n'est pas forcement sure il faut faire attention aux mauvaises rencontres ... " A ces mots il fit une grimace repensant au drewoor qui lui avait laissé une bel balafre sur la cuisse pour un premier contact avec quelqu'un à Elament c'était plutot mal tombé. Bon la demoiselle c'était présenté peut être fallait il en faire autant ça serait de meilleur gout. " Mon nom c'est Asgel Skolmm ... Appel moi juste Asgel c'est suffisant et je suis aussi venu étudier dans cette école. "

Après ses mots le jeune homme se releva tout en s'étirant tel un chat qui avait trop dormi il tira sur ses bras et fit craquer sa nuque. Les bandages sur son bras et dans son dos le gênait dans ses mouvements alors il décida de les enlever, ce n'était pas encore tout à fait cicatriser ce qui faisait qu'il avait la peau encore flétri par le feu tout le long jusqu'à l'omoplate enfin c'était déjà mieux qu'avant juste des brulures superficiels qui disparaitrait d'ici pas longtemps. Tout ceci elle n'était pas censé le savoir alors pour ne pas qu'elle n'ai peur il préféra la rassurer.

" Ne t'inquiète pas c'est rien de grave ça devrait plus trop tarder à cicatriser comme il faut. "

Enfin à ma prochaine transformation y aura plus rien ...

Il passa sa main dans les cheveux pour dégager son visage puis releva la tête pour examiner les branches du saule à qui il trouvait un intérêt nouveau comme pour passer le temps ne sachant pas trop quoi ajouter ni sur quoi continuer la discussion si discussion il y avait. Il mit les mains dans les poches pour ne pas rester bêtement les bras ballants attendant peut être qu'elle ajoute quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 4 Fév 2009 - 16:17

Aerowe l’écouta attentivement et préféra ne pas insister, elle ne voulait pas non plus être envahissante et impolie. Elle regarda Asgel se lever (c’était un nom original et qu’elle trouvait vraiment beau, lui correspondant tout à fait), enlever ses bandages, et sur le visage de la jeune fille passa une expression de surprise en voyant les cicatrices qui semblaient dues à des brûlures.
Son empathie ne fit que redoubler. Il tenta de la rassurer, elle fit semblant d’être convaincue. Maintenant, elle ne savait plus trop quoi faire, ni quoi dire. Il voyait que pour le jeune garçon c’était exactement la même situation, si bien qu’il mit ses mains dans ses poches en portant un intérêt nouveau sur le saule. Il fallait trouver quelque chose à dire, quelque chose à faire. Elle hésita puis elle grimpa sur l’arbre. Son agilité semblait naturelle puisqu’elle gardait certaines caractéristique de l’animal même sous sa forme humaine, associées à son corps fin et élancé. Elle s’assit sur la première branche, les jambes ballottant dans le vide. Elle observa la nature autour d’elle, c’était bien plus beau vu d’en haut. Elle jeta un œil sur Asgel en se demandant s’il allait (enfin peut-être ne pouvait-il pas ?) la rejoindre.


« On peut voir la forêt d’ici ! »


Effectivement, une forêt qui semblait minuscule vu d’ici se dessinait au loin. Mais les yeux d’Aerowe s’obscurcirent. La forêt semblait sombre et dangereuse. Pourquoi ressentait-elle ça, elle qui avait vécu toute son enfance dans une forêt ? Celle-ci lui semblait bien différente de celle qu’elle connaissait. Une atmosphère lugubre s’en dégageait.

« Tu as raison, cette forêt m’a l’air plutôt… maléfique »


Un air triste parcourut son visage qui quelques minutes avant, était joyeux et enjoué. Elle ressentait de drôles d’émotions, de sensations envers ces bois. Quelqu’un ou… quelque chose de mal pouvait-il s’y cachait ? Un frisson lui parcourut le dos. Ce n’était pas le froid pourtant mordant de l’hiver qui l’avait fait frissonner, mais ces sensations qui la hantait.

« Je ne sais pas si tu ressent la même chose que moi mais il y a quelque chose qui me fait dire que je n’aurait pas grand plaisir à me balader entre ces arbres. »


Une forme de peur grandissait en elle, mais la curiosité prenait aussi le dessus. Malgré cette étrange impression, elle savait qu’elle n’hésiterait pas longtemps à aller faire un tour là-bas, juste pour voir si cette impression se confirmait, et savoir pourquoi. Elle regarda de nouveau Asgel, évitant de poser le regard au loin vers la forêt. Allait-il la trouver ridicule de parler ainsi d’arbres sûrement inoffensifs ?
Revenir en haut Aller en bas
Asgel
Tuteur Terra
avatar
Nombre de messages : 285
Race : Roing (scéllé) - Loup-Garou
Poste : Tuteur Geomancien
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
570/1000  (570/1000)
MessageJeu 12 Fév 2009 - 21:03

" Tu as raison, cette forêt m’a l’air plutôt… maléfique "

Non ce n'était pas ce qu'il avait voulut dire, il y avait une méprise sur ses intentions ...

" Ce n'est pas la forêt qui est maléfique mais ce qui en gangrène le sol. Personnes, monstre ou simple bête tous peuvent fouler la Terre mais il y en à parmi eux qui viole et pourrissent Son corps. C'est cette catégorie de gens qui fait que Ses bois ne sont plus ce qu'Ils étaient. "

Il avait une façon particulière d'articuler les sujets et le ton de sa voix les appuyait comme pour les personnifiés. Il avait cette sensibilité et cette empathie vis à vis de la Terre Mère de toute chose qui ressortait à nouveau. Ce n'était pas la faute Aerowe bien sur il ne pouvait pas lui en vouloir mais il ne fallait pas laisser passer cette méprise car Elle n'était pas responsable du sort qu'on infligeait à Sa chair.
Il se pencha posant un genou un sur le sol avant de prendre une poignée de terre pour la renifler puis la laissa doucement glisser entre ses doigts.

" C'est une bonne terre, de bonnes choses sont ici. Dans la forêt la bas, Darke je crois qu'ils l'appellent il y à de bonnes choses, des bons arbres et une vie à l'intérieur qui ne demande qu'à s'épanouir ... J'y ai senti ça et j'espère bien être là le jour ou elle se réveillera pour nous montrer ses plus belles couleurs. "

Il se releva, fit deux ou trois tractions puis saute pour attraper une grosse branche avant de grimper à la force des bras. Son saut n'avait rien d'aussi agile que la renarde mais il y avait quand même un petit quelque chose en plus qu'il lui avait permit de monter de cette manière, c'était bien sur beaucoup plus physique car le loup garou lui donnait la force dont il avait besoin. Accouder à une branche au dessus d'elle il regardait au loin en directions des dits arbres.

" Peut être toi aussi tu profitera un jour d'une liberté bien mérité et que tu verras ce jour arrivé par la même occasion ressentir toute ces choses c'est tout ce que je peux te souhaiter. "


Asgel avait un sourire bienveillant en disant ces mots, il pensait réellement ses paroles. Après tout c'était vrai, si tous le monde sans exception pouvait ressentir ces sentiments envers la Terre le monde n'irait pas tout droit vers sa propre déchéance. Il y avait encore de l'espoir mais la marge de manœuvre avant qu'ils s'écartent du droit chemin était vraiment mince.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 28 Fév 2009 - 10:32

Aerowe écoutait attentivement le jeune garçon. Ses paroles semblaient être d’une grande sagesse. Il aimait la Terre, il n’y avait aucun doute à avoir là-dessus. Il semblait même en parler comme on parle d’une personne, en insistant sur les pronoms qu’il utilisait. Un amoureux incorruptible de la nature. Il la défendait contre les êtres qui ne la respectait pas.
Elle était elle aussi Terra, mais elle ne ressentait pas toutes ces choses. Peut-être qu’un jour, comme il le prétendait, aurait-elle la joie d’y goûter.
Après avoir « sentit » la terre, il la rejoignit sur sa branche avec une facilité étonnante. Il ne l’avait pas fait d’une manière aussi agile et élégante que la jeune fille, mais sa force surprenante lui avait tout aussi bien permit de grimper.


« Oui… J’espère pouvoir sentir toutes ces choses. Ca doit être vraiment magique. »
Elle était sincère. Elle aurait aimé être aussi sensible au sort de la Terre que le jeune homme. Cependant, elle n’y était pas non plus de glace. Elle s’intéressait notamment aux végétaux. Et c’est justement la souffrance des plantes qu’elle ressentait dans la forêt qu’elle voyait au loin. Ces émotions qu’elle ressentait étaient sûrement dues à sa nature animale… alors comment Asgel pouvaient ressentir tout ça ? De quel nature était-il ? Elle savait qu’il ne devait pas être humain, puisque ces derniers n’avaient pas le pouvoir de contrôler un élément. Malgré sa curiosité, elle était bien trop timide pour oser lui demander. Elle préféra donc se taire, en continuant à fixer l’horizon.
Enfin, en ayant marre de cette immobilité, elle se le va quelque peu afin d’attraper la branche au dessus d’elle pour se hisser enfin jusqu’à la cime de l’arbre, sur la branche la plus haute.


« Wahou… »

La vue était vraiment des plus magnifiques. On pouvait voir le parc en entier, là où la nature reprenait ses droits. Une étendue d’eau un peu plus loin… Le lac. Elle avait hâte d’y aller aussi. Enfin, elle posa sa tête contre le tronc maintenant très fin de l’arbre en fermant les yeux. Elle sentait la vie qui « coulait » dans l’arbre, transportée par sa sève. Une impression de grand calme l’imprégnait petit à petit. Elle se sentait bien.

[Désolé c'est pas terrible zuut ]
Revenir en haut Aller en bas
Asgel
Tuteur Terra
avatar
Nombre de messages : 285
Race : Roing (scéllé) - Loup-Garou
Poste : Tuteur Geomancien
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
570/1000  (570/1000)
MessageLun 27 Juil 2009 - 16:08

Ce qu'il venait de dire laissait la jeune fille songeuse aussi le fait qu'elle réfléchissait la dessus était plutôt bon signe au moins le sort de la faune et la flore n'était pas complètement déterminé. Elle lui répondit brièvement mais avec spontanéité laissant entrevoir une partie d'émerveillement à l'idée de ressentir ces choses. Non pas qu'il s'ennuyait mais il était temps de rentrer a sa chambre. Il sauta de l'arbre d'un seul coup sans crier gare, la hauteur n'était pas spécialement dangereuse mais il préféra faire une roulade au sol pour se rattraper se roulant ainsi dans la poussière du sol. Il se releva tout en dépoussiérant ses habits tranquillement. Ne se retournant pas il fit simplement un signe de la main tout en s'éloignant d'un pas lent.

" Bien je suis content d'avoir discuter avec toi mais je dois te fausser compagnie, il me faut me diriger vers l'école à présent. Au plaisir qu'on se croise à nouveau si tu le veux bien ... Ah et Aerowe ne t'en fais pas pour la veste tu peux la garder autant que nécessaire on se verra bien assez tôt pour que tu me la rende. "

Voila il venait de lié connaissance avec un charmant renard, la cité offrait bien des surprises autant dans sa conception que dans les gens qui y vivent et cette jeune fille capable de se transformé en faisait partit. Elle devait bien se poser la même question à son sujet même si lui n'avait pas montré ce dont il était capable. Autre rencontre autre temps peut être qu'il la laisserait entrevoir sa nature plus profonde et peut être même qu'il lui expliquera un jour la raison de la détresse qui avait fait naitre cette rencontre mais qui peux savoir où le mène ses rencontres ...

[Terminé]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Sous un saule Pleureur [ PV Manu]
» Sous l'ombre d'un saule.
» Près du saule pleureur... [Pv Léa et Rawane]
» Sous le Clair de Lune~ Feat. Petite Lune
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]