Partagez | .
 

 Chambre d'une fée [ A partager, si quelqu'un le veut ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageDim 25 Jan 2009 - 15:20

Saphy redécouvrait les joies d'une chambre Aéra.
Le lit avait l'air tellement doux que la fée sauta littéralement dessus. Il était tellement douillet, la jeune aera l'adora.
Mais elle pouvait aussi dormir par terre à cause des doux nuages. D'ailleurs, l'année d'avant, elle y avait souvent dormit. Elle préférait encore la nature. C'est donc comme ça qu'elle découvrit les joies d'avoir un lit.


Ensuite elle passa la main dans un nuage et forma une fenêtres. La vue était magnifique.

Elle ouvrit une armoire et vit quelque vêtement qui l'attendait. Manifestement la chambre était prévue pour une fille. C'est pour ça qu'on lui avait indiqué. Il y avait de tout, même des robes qui pourraient laisser passer ses ailes. Néanmoins, un joli gilet transparent l'attira. Elle décida qu'elle le couperait pour pouvoir l'enfiler.

Elle trouva des ciseaux dans son bureau et fit des trous pour ses ailes. Le gilet lui allait à merveille.

Elle vit une petite couverture à rajouter sur son lit dans l'armoire. Elle le fit. Ensuite elle tria ses vêtements et mis ceux qu'elle n'utiliserait pas trop derrière. Ensuite elle vit d'autres lits dans l'armoire. Peut-être qu'il y'aurait des compagnons.


* C'est une belle chambre que voilà, j'adorais y dormir *

Puis quand elle réalisa qu'elle le pouvait, elle ne se fit pas attendre et plongea sous la douce couette pour s'y endormir. Elle se demanda juste avant de partir pour le pays des rêves si il y aurait des gens qui partageraient sa chambre. Cela ne lui déplairait point, elle aimerait sûrement même; ça lui ferait de la compagnie avec qui parler des cours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 25 Jan 2009 - 16:21

Chapitre 10 : Dortoir des filles.

Couloir de gauche, troisième porte sur votre dextre, prenez l’escalier en colimaçon, marchez à reculons, donnez la formule de circonstance, esquivez un pas de dance…


-« Diantre, que c’est compliqué, il aurait pût au moins me donner un plan... »

Pendant qu’il tempérait sur ces nombreuses qualités d’orientation, les motifs ciselant les murs de volutes aérée, le confortait sur le fait qu’il était bien chez les Aeras.

*Je brûle si j’ose dire !*

Finalement, au décours dudit couloir, il tenta le pas et sans penser frapper, il actionnât la belle poignée de fer forgée, brut de décoffrage, la porte s’ouvrit sans faire trop de manières.
Des lits du plus beau baldaquin agrémentaient de couleurs légères et parmes, siégeant entre des colosses de bois immobiles, armoires fermées.


-« Et bien, quel atmosphère… »

Dans sa longue robe blanche où il cachait ces articulations nues, l’ange entra en silence dans un murmure, un peu d’air glissant dans sa chevelure.
Sans prêter gare à la momie endormie sous ces draps satinés, il avançait vers l’un des colosses, en faisant coulisser la porte souffrante d’un cri sinistre, son regard se porta mué par un instinct quasi-divin sur :


-« Des sous-vêtements féminins !!! »

Mais un peu trop fort cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 25 Jan 2009 - 17:57

Saphy se réveilla dans un sursaut.
Elle avait entendu des bruits, elle regarda autour d’elle et aperçut un jeune homme assez grand, un peu maigre. Ces cheveux étaient blonds, un peu blancs, tout lisses.
Il avait parlé un peu fort et la fée c’était réveillé. Elle avait juste entendue :

Citation :
" Vêtements féminins !!! "
Elle remonta la couverture sur elle, même si elle n’était guère déshabillée et dit au jeune homme, d’un air un peu gêné :

" Bonjour, je suis Saphy Unzui, une fée apprentie de 2ème année. Qui êtes vous ? Et surtout, que venez vous faire ici ? "

Le jeune homme ne devait pas être là depuis longtemps mais il avait manifestement vu quelques choses qui lui donnaient cet air gêné qu’il portait, tout comme elle.
La jeune aera pensa aux lits qu’elle avait vus dans son armoire. Mais pourquoi lui avait-on indiqué la même chambre que celle d’une femme, si l’on pouvait dire. Il se pourrait peut-être qu’il trouve naturel de telles choses. Enfin, ça ne devrait pas embêter Saphy, elle avait l’habitude de ce genre de chose. Peut-être que son séjour d’une année à Elament lui avait changé les idées.

Vous voulez quelque chose ?

Demanda t-elle d’un ton plus sympathique au jeune homme. Elle se releva, étant encore habillié et prit une chaise qu'elle posa devant son hote et s'assit elle-même sur l'autre en finissant par dire :

" Vous voulez sûrement vous asseoir "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 26 Jan 2009 - 13:26

Chapitre 11 : Il était une fée...

Quelle jolie petite fille, coquelicot à ces heures qui s'ouvrait aux regards étonnés du pourpre des joues, changeant et charmeur.


*Méfiance, il pourrait s'agir d'un Dobelganger !*

Un peu de sang coulait de sa narine droite, qu'il essuya rapidement avec ce qu'il avait dans les mains, une petit mouchoir en dentelle rose qui ressemblait à s'y méprendre à une :

*Petite cullote taille S !!!*

Balancée bien loin derrière lui, avec un sourire malhabille qui l'habitait prodondement, dans les trous de son inconscient, depuis le debut de son arrivée à Elament.

- "On me nomme Evanescent !"

Il prit une chaise en bois sculté, croisant ces jambes extrèmes en des papillons fragiles, de s'asseoir en prenant le temps de dissiper son air candide, à mesure qu'elle fesait descendre les draps sur elle, la pression s'échappa lorsque les vêtements pudiques firent fuir les pensées perverses qui se bousculaient au portillon.

-"Je suis en premier année, d'où cette regrettable erreur de chambrée, qui m'a fait découvrir ainsi, votre intimité..."

Après l'avoir dévisagée sans trop tout de même, de faire ladite réflexion.

- "Votre visage m'est famillier, ne seriez vous pas une lointaine cousine de Lassiön ?"

Le coquelicot devint pivoine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 26 Jan 2009 - 18:39

Le jeune homme entré dans sa chambre se nommait Evanescent, elle lui dit donc :

" Et bien, bienvenue, Evanescent, dans la chambre d'une petite fée dorée comme moi "

Elle sourit à ces derniers mots et attendit un peu la réaction du jeune homme. Néanmoins elle continua et verrait la réaction du Aera un peu plus tard.

" Vous êtes en premier année ? Je ne comprends pas trop ce que cela change. Mais ce n'est pas très grave. Sinon, je pense que vous n'avez pas vu de choses très intimes, du moins j'espère "

La fée dorée était loin de se douter de tout ce qu'avait pu voir le jeune intrus entrer dans sa chambre. Elle ne remarquit pas les changements qu'il avait pus mettre, mais, d'un coup ; elle se souvint du boute de phrase qu'elle avait entendue " vétements féminins ".


* Ce n'est pas très bon ça. Enfin, ce qui est fait, est fait. Et je ne pourrais rien y changer. *

Lassiön ? Saphy ne connaissait pas ça, ou plutôt, cette personne. Ca devait être une fée, mais une fée inconnue, pour l'apprentie Aera, du moins. La féminine, bien sûr.
Elle le dit à Evanescent :


" Je ne connais point de Lassiön, j'en suis désolée. "

Saphy ne savait pas quoi en penserait le jeune homme. Il serait peut-être déçu... Mais pourquoi le serait-il au fait ? Saphy trouvait qu'elle se disait à elle-même des chose étranges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 27 Jan 2009 - 15:56

Chapitre 12 : Fée moi plaisir.

La petite fée dorée semblait complètement à coté de la plaque dans ces réponses polies, comme si le réveil entachait du café de son cerveau, la réflexion opprobre de ces nombreux jeux de mots.

*Qu'elle ne connaisse encore, la fée Lassiön, ce n'est un problème, on lui apprendra, mais...*

- "Et bien, en tant qu'année première, je n'ai point le loisir d'y connaitre ici là, profonde erreur qui m'a menée jusqu'à vous..."

Tout en décroisant ces jambes.

- "Car croyez bien que si comme vous, j'était habité de l'endroit, le chemin pour m'y mené, serait autre qu'un trou, dans une feuille de papier !"

Il tempéra sur le manque cruel de GPS : gentil professeur signalisateur, avant de lui demander, les yeux pleins de ce que l'on nomme curiosité.

- "Pourriez vous me montrer l'entendue de vos pouvoirs, que je me fasse une idée avant de moi même les concevoir..."

Autant se faire un aperçue de la qualité de l'enseignement, avant de faire de la grappe au divers professeurs.
Un sourire intransigeant peignait les lèvres nues du danseur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 27 Jan 2009 - 16:21

Ahhhh ! Voilà la raison pour laquelle elle ne voyait pas le rapport entre le fait qu'il se soit trompé de chambre et celui qu'il était une première année : quand Evanescent avait parler d'une erreur, la jeune fée pensait que c'était la personne qui lui avait parlé de la chambre qui s'était trompé, et pas lui. Enfin bref, elle lui répondit, en expliquant la raison pour laquelle elle n'avait pas vu ce que changeait son inexpérience en ces lieux :

" Ah, excusez-moi, je n'avais pas tout compris. Je pensais que c'était un ou une autre que vous qui aviez fait cette erreur. Je ne veux pas dire que c'est grave, juste que je croyais que le personnel c'était emmêlé les pinceaux. "

Il voulait qu'elle lui montre ses pouvoirs ? Et bien, elle allait faire ce qu'elle n'arrêtait pas de faire de puis un bout de temps. Elle lui répondit, tout en se réveillant un peu :

" Bien sûr, je peux vous montrer, mais je dois vous dire que mes sorts sont axées vers la protection, je vais vous montré le premier que j'ai appris. Enfin, non, il n'est sûrement pas le premier... Il est plutôt celui dont lequel je me sert le plus souvent "

Embrouillée dans ses explications, elle étouffa un baillement et créa, sans trop s'en rendre compte, sa petite bulle.

* Si confortable, d'ailleurs. Ah, que j'aimerais me rendormir *

Elle rebailla, mais cette fois, n'a pas réussi à s'en empêcher. Elle s'excusa, même si on n'entendait moins de l'extérieur de la bulle; et attendit de voir la réaction que provoquait la douillette petite bulle de notre jeune fée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 28 Jan 2009 - 16:35

Chapitre 13 : Paresse.

Petite prison suspendue dans l’air, dont la magnifique geôlière paraissait paresser par essais ; la bouche délicatement entrouverte par moment.
L’ange de s’approcher pour toucher la construction d’invisibles, le vrombissement muet l’en dissuada et il écarta au dernier moment les mains déjà tendues dans cette direction.
Il recula enfin, semblant en juger l’ensemble à la recherche d’une faille possible, son pied gauche s’animant par moment contre son corps parfaitement immobile, la tête légèrement inclinée et découverte.
Puis très vite il tira sa larme-épée, éclair qui finit de réveiller parfaitement la fée dorée, la lame termina sa course dans le bouclier sphérique, aussi vite qu’il s’était rapproché sans crier sa garde offerte.


-« Pardonnez, je veux tester votre défense, n’y voyez là aucune offense… »

Les yeux froids, plissaient leurs reflets verts, ces deux bras bandés aux muscles sortis de leurs cachettes de manches, il forçait sur la bulle d’air, dernier rempart entre le saphir et sa lame blanche.

*Encore un effort…*

En effet, déjà la lame violait par à-coup l’espace de secours, pour venir se rapprocher de plus en plus de celle qui est d’or.
Si elle ne voulait pas finir en pierre semi-précieuse, elle aurait tôt fait de renforcer sa protection, ou de trouver vite une parade, à l’arme naissante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 28 Jan 2009 - 19:51

Un petit coup de magie sur la bulle et l'épée était renvoyé sur Evanescent. Elle lui dit, d'une voix un peu satisfaite :

" Il n'est pas si aisé, de percer, tant de moment de travail, sur le premier sort qu'on utilise vraiment. Cette bulle est la première chose qui me fait aimer mon pouvoir. Elle en est autant renforcer. Cette protection est justement faite pour ne pas se percer. D'autres pouvoirs pourrait-aussi repousser la fine lame qui essaie de passer dans l'espace que j'ai crée. "

Que pensait-il faire, en essayant de trouer sa bulle ? La jeune fée ne le savait pas mais ce n'était pas pour autant qu'elle s'était réveillée. Elle se demanda ensuite ce qu'il savait faire avec son pouvoir à lui. La lame était peut-être son pouvoir, elle n'avait pas tout suivi. Elle lui posa donc la question, d'un air intérrogateur :

" Et toi ? Que sais-tu faire avec ton pouvoir ? Tu as quelques bases, ou non ? Enfin, peut-être que ton épée de tout-à-l'heure était un sort ? Je n'ai pas tout vu avec la vitesse. "

Malgré qu'elle n'utilisait presque pas les sorts offensives, elle aimait les voir. Et pourtant, elle déteste leurs utilisations principale qui est celle de blesser. C'est pour ça qu'elle est assez contente de pratiquer plus la protection que l'attaque. Elle laisse ce travail aux autres et se contente elle de les protéger. Evanescent lui paraissait assez offensive vu la démonstration de force qu'il avait fait tout-à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 30 Jan 2009 - 15:34

Chapitre 14 : Baise main.

L'ange clignotat des yeux comme un feu orange mal reglé.


- "Nullement, si je suis ici c'est que je souhaite me former."

Un léger micro-climat dans sa chevelure contredisait ce qu'il voulait bien lâcher à la fée Lyne, aux bulles décolorées.

- "Mes appétences martiales, n'ont malheuresement rien à voir avec l'air, ne fusse qu'un hâle..."

Puis sur le ton de la confidence.

- "Mais je compte bien mettre les deux aux services d'un mariage harmonieux !"

Il s'inclinat poliement, avec grâce et volupté, les plis de sa robe immaculée en autant de souffrance, voulaient prendre congés sans en être l'offence.
Rentrant son arme dans son fourreau masqué, il ajoutat alors qu'il lui prenait une main, pour mieux la baiser.


- "Je m'en vais quérir une chambre, venez dans la salle des nuages ce tantôt... il est encore pour dormir, beaucoup trop tôt !"

La porte se ferma dans un bruit, minuscule.

[HRP : Chapitre 15 --> study ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE