Partagez | .
 

 Description

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Page Cornée
Joker
avatar
Nombre de messages : 328
Âge : 85
Race : Esprit du Forum
Poste : Celui qui dirige vos existences
Magie Contrôlée : La p'tite souris

Feuille de personnage
Puissance:
1000/1000  (1000/1000)
MessageJeu 8 Jan 2009 - 19:59

La salle de classe prévue pour les cours sur l'Air se trouve dans la partie supérieure de l'école, au dernier étage. Elle a la curieuse propriété de changer de forme et de décor par elle-même, selon la personnalité du professeur en place. Actuellement, la salle est une sorte de vieux temple rond, placé directement sur le toit. Elle ne comporte pas de murs. Le toit est soutenu par de nombreuses colonnes blanches, très légères et espacées, donnant à la construction une légèreté étonnante. Au centre, une épaisse colonne d'un mètre de diamètre soutient le principal de l'édifice. On y accède par un escalier au flanc du mur de l'école, raide et étroit, mais muni d'une solide main courante.

De cet emplacement, on domine une bonne partie de la Cité. A l'Est, le regard atteint les hauts et sombres Monts Décharnés. Au sud, la Cité s'étend en contrebas, avec ses rues et ses boutiques. Juste au pied du mur, commence le Square Xéna qui donne ensuite sur le lac. A l'ouest, on distingue les formes douces des Collines Develïtes, et au-delà, perdues dans les brumes, l'étendue grise et glacée des Marais de l'Oubli. Au nord, la grande Tour des Vents, la plus haute d'Elament, bouche la vue sur l'horizon, mais une passerelle la relie au toit de l'école. Seuls les Aeras ou les professeurs peuvent utiliser ce passage.

A cause de l'absence de murs, le vent circule librement entre les colonnes, et la salle est en permanence exposée aux courants d'air. Toutefois, la salle est plus abritée qu'on ne le pense: la pluie n'y parvient jamais et la température y reste toujours douce. La raison en est un sortilège puissant, permanent, qui l'entoure d'une barrière invisible mais solide. A l'intérieur du cercle, d'autres troncons de colonne sont couchés par terre, brisés en plusieurs morceaux. Certaines sont recouvertes d'une mousse douce et épaisse, d'autres de lichens secs, formant un coussin qui adoucit la dureté de la roche. L'herbe courte et lisse comme un tapis qui pousse sur le sol donne une touche de fraîcheur à la scène.

En dehors de cela, la pièce est vide. Au bord du cercle, le dos tourné à la Tour des Vents, se trouve le siège du professeur. Dans l'ensemble, la salle de cours donne une impression de simplicité, presque de sobriété, sans paraître triste ou austère. Aux quatre points cardinaux, une courte inscription en runes elfiques et angéliques est gravée sur chaque fronton.

Cette pièce est déserte la plupart du temps, en dehors des cours. Si vous cherchez le professeur, vous le trouverez probablement dans son bureau.





"Il y a quelques secondes à peine, elle ressemblait à un immense temple à colonnes ; désormais, c'était un énorme palais de verre qui dominait la Cité. Tyrol n'avait eu qu'à faire un pas dans la pièce pour que le décor change instantanément, passant d'une forme ronde et harmonieuse à une forme d'étoile, une étoile aux lignes épurées et très marquées, imposante à la fois de quiétude et austérité.

La pierre des colonnes s'était changée en diamant. Elles soutenaient désormais de puissantes armatures de la même matière, arcades et autres croisées d'ogive à la hauteur vertigineuse qui se multipliaient à loisir, tout comme les pans de verre qui tenaient lieu de sol et de plafond. La plupart étaient transparents, d'autres étaient colorés et découpés comme des vitraux : ainsi la lumière inondait-elle en permanence la "salle" dont les murs, inexistants, offraient une vue plus que phénoménale sur la Cité et ses alentours. Comme en ce jour le soleil jouait à cache-cache avec les nuages, on pouvait s'apercevoir que dès que la lumière naturelle du jour tendait à baisser, le bâtiment restait éclairé de lui-même, comme s'il avait capté toute l'illumination solaire afin de la reproduire. Et entre le verre, le cristal et le diamant, la luminosité ne pouvait être qu'accrue par des reflets tous aussi éblouissants les uns que les autres.

On n'avait qu'une impression, c'était celle de flotter en plein ciel un jour d'été..."


La salle, bien que magnifique, est très souvent vide...

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Hors-Jeu-

 Sujets similaires

-
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» [HRP] Description de la forêt
» Description physique (PV Vlacula)
» Gué de Sarn - Description