Partagez | .
 

 Un repas et un boulot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageSam 3 Jan 2009 - 12:19

La porte enfin passé, sa n'avait pas été vraiment un problème, il suffisait juste de réfléchir ou de ce souvenir des paroles de la vieille.
Elle avait marché un moment dans cette cité, son objectif était simple trouver la taverne. Il lui fallait un endroit ou dormir sans compté que son voyage lui avait donner faim. Trois jours qu'elle avait épuisé ses vivres, trois jours qu'elle se nourrissait de sa chasse et des quelques fruits qu'elle avait cueillit mais rien qui ne vaut un bon repas et une bonne pinte de bière brune.
L'argent devrait être différant ici, qu'importe elle irait faire la change de sa monnaie, de toute façon elle devrait avoir rapidement du travail. Tout le monde à besoin d'un mercenaire.

Après avoir demandé à une femme étrange ou était l'auberge la plus proche elle l'avait enfin trouvé. Pas trop tôt! Son épée à la ceinture, un arc ainsi qu'un carquois de flèche à la main et dans le dos un sac contenant ses affaires voilà comment elle se présenta à la porte de la taverne. Ses vêtements étaient boueux, tachés de sang et de terre, elle n'avait pas prit de bain depuis 2 jours, en faite depuis que des brigands est essayés de la déposséder de ses biens. Résultat, trois morts et un infirme à jamais. La porte s'ouvrit et avec elle l'odeur de houblons, d'hydromel, de chaleur, de crasse et de fumée. Elle eut un petit rictus, au moins ça, ça ne changeait pas, où qu'elle est été, toutes les tavernes ce ressemblaient.
Un sol de pierre tout comme les murs noircit par la fumées se dégageant des pipes. Des table rondes en bois brut, des bancs ou des tabourets de même matières. Une bougie à chacun tablées pour éclairer un minimum donnant à l'endroit un ton orangé. Dans le fond un bar avec les tonnelets voir tonneaux de bières, de vins ou autres alcools. Les gens riaient à gorges déployés, d'autres parlaient forts. Les serveuses déambulaient avec habilités entres les tables apportant les commandes aux alcooliques et pervers notoire. Seul le tenancier semblait faire tache ici. Bel homme, même ci Vykirinos était loin des choses de la chaire, elle pouvait apprécier ce que ses yeux lui donnaient à voir.
Grand brun avec des traits fins. On était loin de l'aubergiste gras et bedonnant, chauve et sympathique, enfin qu'importe, elle s'en fichait pas mal du moment qu'elle est une pinte et une assiette.

Jouant des coudes elle se fraya un chemin jusqu'au comptoir ou elle passa sa commande rapidement, elle prit place à une table après avoir dégagé un ivrogne qui y dormait. Elle posa ses affaires à côté d'elle sur le banc, s'assit et croisa les pieds sous la table. Maintenant il lui fallait trouver un endroit ou passer la nuit, et où faire affûter "Ziréya" et puis aussi trouver un travail.
Quoi de mieux qu'une taverne pour faire des rencontres ou pour une bonne rixe aussi, elle n'était jamais contre.
Mais pour l'heure, se restaurer. Qui serait assez fou pour venir la déranger durant son repas ?


Dernière édition par Vykirinos le Mer 21 Jan 2009 - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ceinwyn
avatar
Nombre de messages : 489
Âge : 202
Race : Oréade
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
310/1000  (310/1000)
MessageJeu 8 Jan 2009 - 12:54

Spoiler:
 

Enveloppée du mieux possible dans un tissus noir, Ceinwyn était assise dans la taverne, loin de toute lumière, loin de toute fenêtre... Elle c'était faite surprendre par la course du soleil, aussi, quelques heures auparavant, avait elle trouvé refuge à la Chope Hurlante. Intérieurement, elle grommela qu'elle savait bien qu'elle n'aurait pas du remettre les pieds dans cette fichue cité. Elle ne c'était étrangement pas endormie, les odeurs emplissant l'air lui donnait à la fois envie de vomir et envie de se nourrir.

Appuyé contre le mur et assise sur un tabouret "rustique", elle regarda autours d'elle, des pochtrons, des ivrognes... Beaucoup d'homme, en effet il n'y avait que peu de femme dans cette salle. A croire que tout les couples d'Elament étaient pareil: la femme à la maison avec les marmots, et l'homme à la taverne avec l'alcool. Sous son capuchon, la jeune vampire leva les yeux au ciel, amusée. Elle, elle ne vivrait jamais ça fort heureusement. Se lier avec un mortel dépérissant, très peu pour elle, pourquoi ne pas épouser directement la mort... Et tous savait que les vampires ne se liaient pas ou peu entre eux. Ces alliances ne duraient pas assez longtemps. Tout au plus, une petite centaine d'année en général.

Elle haussa imperceptiblement les épaules, choisissant de penser à autre chose de bien moins vindicatif. Elle hésita un instant. Pouvait elle sortir ça ici? Il ne semblait pas y avoir d'autres vampires, ou si il y en avait, ils la laissaient tranquille, alors pourquoi pas. Deux mains blanches et fines sortirent d'un replis de tissus, les lueurs de la bougie non loin de Cein dessinèrent des lueurs orangée sur sa peau de morte. Elle plongea une main dans ce qui semblait être sa manche et en retira ce qui de loin devait ressembler à une petite boite marron. Elle jeta un bref coup d'œil autours d'elle, la vampire souhaitait simplement ne pas être dérangé par ses pairs, et surtout pas alors qu'elle était en possession d'un tel objet. Elle posa la chose sur ses genoux et de ses deux mains, ôta legerement son capuchon, laissant ce dernier reposer simplement sur l'arrière de sa tête.

Un sourire discret ne dévoilant pas ses canines s'afficha sur son visage, ses doigts effleurèrent le cuir ancien, posant ses coudes sur la table, elle exposa un peu plus le trésor. Elle trouva enfin ce qu'elle cherchait, l'encoche qui servait à ouvrir la prison de peau tannée. Cein sursauta, elle n'avait pas été assez prudente une ou plusieurs personne la regardait. Calmement elle rangea l'étui dans sa manche et replaça son capuchon sur sa tête, cachant du mieux qu'elle pouvait son visage de non vivante mais surtout ses yeux. Elle regarda autours d'elle discrètement, deux ou trois peut être, hommes la fixaient. Elle les détailla rapidement. Vêtements usés, armes à la ceinture, elle pouvait sentir d'ici qu'un d'eux sentait le souffre, le feu... un igni sans doute. Leurs armes ainsi que leur collier indiquaient clairement à Ceinwyn qu'elle avait été imprudente.

Auparavant, elle aurait encouragé ses hommes, de son vivant. Mais la, ils la regardaient et semblaient avoir repéré en elle leur proie. Des chasseurs de vampires... Il y en avait donc encore? Se traitant d'idiote elle plongea dans ses pensées un instant. Un des hommes porta sa main à son arme, Ceinwyn se leva rapidement, il fallait faire vite, elle ne pouvait pas sortir, il fallait les duper. Elle se précipita vers la première table qui lui tomba sous les yeux. Sous son capuchon, elle lança un regard d'excuse sincère à la femme.

"Oh mais tu es la! Je ne t'avais même pas vu arriver je suis vraiment désolé"

Elle puisa dans ses réserves de sang, réchauffa sa peau habituellement si froide, et fit en sorte que l'hémoglobine afflue dans ses joues. Elle avait à présent un teint pâle, mais ce dernier pouvait facilement être celui d'un humain. Elle ôta sa capuche, prenant soin de cacher ses crocs et de garder sa couleur de peau de mortel et s'installa aux côtés de la jeune femme. Dans un souffle elle lui expliqua

"je suis désolé... mais je n'ai pas le choix, ses hommes la bas en veulent à ma vie et je n'ai pas l'intention de la perdre de suite"

Les chasseurs la regardèrent pendant un moment, puis voyant qu'elle se comportait comme une mortelle, ressemblait à une mortelle et parlait à une mortelle, ils cessèrent de l'épier. La vampire soupira

"Je suis navré, des que le soleil sera couché, je partirai, d'ici la, veuillez m'accepter à votre table je vous prie"

Elle posa ses mains sur le bois du bain, nerveuse. Si elle refusait, cela paraitrait bizarre, il faudra à la vampire trouver autre chose pour survivre jusqu'à la nuit...

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 8 Jan 2009 - 19:04

Spoiler:
 


Dans tout ce brouhaha elle mangeait ce que la serveuse avait apporté. C'était une grande jeune femme, dans les 1m 75 environs, blonde les cheveux attachés en queue de cheval haute avec mèches revenant de l'arrière sur ses épaules. Le tablier autour de la taille, un jolie brun de fille bien en chair et tout en rondeur.
L'assiette quand à elle était en terre cuite, logique avec le nombre qui devait être cassées, la cuillère était de même matière également. Une douce odeur s'élevait de son écuelle. Viandes séchées, bouillie de maïs, sans oublier le pain et la tranche de fromage ainsi que la pinte de bière brune, sans doute une bière naine!
Après avoir retiré ses gantelet elle se frotta les mains. Enfin un vrai repas. Certes la bouillie jaunâtre ne semblait pas de première jeunesse mais qu'importe du moment que ça lui tenait au ventre jusqu'à la nuit.

C'est alors qu'elle était sur le point de finir son repas qu'on vint l'embêter.
Un morceau de viande piqué sur la pointe du couteau, l'autre exterminé entre ses dents, elle leva les yeux vers une jeune femme encapuchonnée qu'elle avait aperçue du coin de l'oeil quand elle avait commencer à manger.
La couleur de sa peau et surtout la couleur de ses yeux lui avait fait pensé que cette femme n'était pas vivante. Mais qu'importe ce qu'elle était, bonne ou mauvaise, elle serait reçue pareille si ce n'était pas pour un emploie.
Elle la regarda s'asseoir tout en terminant son morceau de barbaque. Vyk était bien loin de la lady pomponnée et superficielle, non elle, elle était une mercenaire et ça, ça se voyait.
Un bruit déplaisant de succion, bruit si particulier que l'on fait quand on appui sa langue contre ses dents en aspirant la salive pour décoincer un résidu d'aliment . Elle ne semblait pas effrayé juste interrogative, et ça se lisait sur son visage grâce à un sourcil légèrement plus haut que l'autre.
Alors que la demoiselle lui expliquait pourquoi elle c'était comportée ainsi, elle se curait les dents à l'aide de la pointe du couteau.

Après que la jeune fille se fut bien installée et que sa capuche est été rejetée sur ses fines épaules, l'amazone planta le couteau dans le bois de la table juste à côté de son assiette, posa les coudes sur la table et croisa les mains devant elle.


"- Tu sais tout à un prix, même de s'asseoir à ma table alors que je mange. Tu reste si tu me paye mon repas."

Elle but une longue gorgée de bière bien fraîche, se lécha les lèvres avant de reprendre.

"- Si tu as besoin de protection même de courte durée, je peux t'aider. Mais mes services ne sont pas gratuit. Quoi que si tu sais ou je peux dormir et affûter ma lame, je peux sans doute de faire un prix."

Elle marqua une pause, la regardant droit dans les yeux. Elle n'aimait pas les morts, un vampire lui avait laissé une "jolie" morsure dans le dos, mais bon il n'y avait pas que les vampires à l'origine de ses cicatrices, quoi qu'il en soit son agresseur avait fini sur le file de sa lame.

"-Les .... être comme toi on des problèmes avec le jour. Et rester ici trop longtemps ne servirait pas ta couverture. A toi de choisir."

Non elle ne l'obligeait pas à la choisir comme garde du corps pour l'aider, mais elle ne lui laissait pas vraiment beaucoup de choix. Vykirinos était ainsi, surtout quand elle voulait quelque chose, en l'occurrence un travail.


Dernière édition par Vykirinos le Mer 21 Jan 2009 - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ceinwyn
avatar
Nombre de messages : 489
Âge : 202
Race : Oréade
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
310/1000  (310/1000)
MessageLun 12 Jan 2009 - 19:48

Un large sourire s'afficha sur la face de la vampire. La nuit n'allait pas trop tarder... Mais les minutes qui la séparaient du coucher du soleil étaient encore trop éloignées. Et voila que la jeune femme lui parlait de repas... Ohoh mais Cein ferait bien d'elle son repas effectivement.

"Je ne croit pas avoir d'argent sur moi... en revanche" doucement, elle bougea sa main en direction de chasseurs plus loin, créant un mur d'air entre elle et eux, modifiant la chaleur et la forme que prenait ce mur, elle fixa une illusion. Les hommes ne voyait désormais que deux jeunes femmes assises à table. "J'ai de quoi vous offrir un autre repas"

Dans un sourire amusé, elle plongea ses crocs dans son propre poignet, créant une plaie béante duquel le sang ne demandait qu'à s'échapper. Elle présenta son bras blessé à la mercenaire en demandant d'un signe de tête si elle en voulait...

"Oh? Navré si cela ne vous plait pas mais les... "êtres comme moi" se nourrissent ainsi"

Cein pensa qu'encore une fois elle ne pouvait que s'attirer des ennuies en agissant ainsi. Elle n'avait pas besoin de protection, mais elle ne pouvait tout de même pas se défendre corps et âme contre les chasseurs ici, dans cette taverne. La loi de Elament était pourtant claire et les vampires n'étaient pas tous des ennemis, Cein n'avait encore rien fait de vraiment mal en ce lieu, si ils l'attaquaient elle était dans son droit. Simplement, serait elle assez forte pour se tirer de ce mauvais pas seule? Elle n'en savait rien, de plus, elle ne pouvait se risquer à être trop gravement blessé, elle venait de gaspiller bêtement un peu de sang et elle cachait dans son manteau un bien trop précieux à ses yeux. Afin de ne pas encore gaspiller d'énergie, elle ôta le rideau d'illusion tout en s'asseyant. Bien ils ne la regardaient plus.

"Je n'ai pas besoin de protection, juste d'une légère couverture. En revanche je sais très bien ou vous pourrez affuter votre lame et dormir. Simplement, comme vous le dite si bien, tout à un prix."

Elle se fouilla machinalement... Dans sa sacoche accrochée à sa taille elle sentit quelques pièces. Elle les sortit, cela devrait suffire, et les jeta sur la table.

"Voila... pour une simple couverture d'une heure maximum, cela devrait aller non?"


Elle espérait fortement une réponse affirmative car rester ainsi enfermée en sachant le danger dehors et à l'intérieur excitait terriblement la bête en elle, elle avait faim et sentait l'énervement et l'agressivité monter. Doucement, elle berçait la créature gourmande l'habitant.

*Encore quelques heures et tu pourra te repaitre tranquillement...*

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 14 Jan 2009 - 18:55

Le sourire de cette jeune femme qui était apparut soudainement ne laissait rien présager de bon à la mercenaire qui d'un geste rapide reprit le couteau planté dans la table et fit mine de jouer. Les non morts étaient des êtres vicieux et viciés, fourbe et d'une force redoutable, mais ils avaient des problèmes avec le jour, ou la chaleur, parfois certain craignait l'eau.
Toujours adossé contre le mur, tournant le couteau entre ses doigts fins et terreux, elle la regarda lui proposé un repas, et quel repas, elle venait de s'entailler le poignet en une plaie béante ou un liquide carmin semblait vouloir se faire la belle.


"- Si tu n'as pas remarquer j'ai déjà prit mon repas, et il faudrait un peu plus qu'une plaie pour me le faire rendre."

Son regard glacial en raison de ses prunelles grise, s'accrocha à celui de la vampire, son visage n'exprimait rien, mais ses paroles étaient pleines de promesses qu'elle n'hésiterait pas à tenir.

"-En outre, n'essaye même de faire de moi ton repas, tu pourrais amèrement le regretter. Mais je comprends qu'il faille se nourrir. Chacun sa façon."

Elle sembla d'un coup reprendre son calme, elle n'avait pas besoin de protection? Ca elle l'avait deviné seule en voyant la nature de la demoiselle qui était sans doute plus vieille qu'elle. Mais même une couverture était un service et comme tout services demandé à la mercenaire ils n'étaient pas gratuits, mais de l'autre elle savait ou elle pouvait dormir et affûter sa très chère "Ziréya" sa seule amie, plus durable et plus tranchante que n'importe quoi, elle était avec elle depuis tellement longtemps, sa seule et véritable soeur d'arme avec qui il ne faisait qu'un.
Un coup d'oeil sur les pièces laisser sur la table. Alors c'était ça la monnaie courante ici, parfait, elle pourrait aller faire du change.


"-Ca c'est bon pour le repas, je te cadeau de mes services cette fois ci, mais tu me conduira aussi là ou je pourrais changer ma monnaie."

Elle replanta le couteau dans le bois de la table qui, sous le choc craqua, pour reprendre la position qu'elle avait prise pour lui parler la première fois, c'est à dire les coudes sur la table et les mains croisées.

"-Tu peux sortir maintenant ou non ? Si oui, il est temps de partir, plus nous attendrons, plus tu t'épuisera à essayer de passer pour une vivante et plus tes poursuivant se rendront compte de la supercherie."


Dernière édition par Vykirinos le Mer 21 Jan 2009 - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 19 Jan 2009 - 1:57

Spoiler:
 

Enfin de retour dans cette chère Elament, ce coup ci il n'était pas rester des heures devant cette gigantesque porte qui n'avait presque pas changé, ou presque. Elle semblait tout de même plus user par le temps depuis sa dernière visite ou peut être d'autre raison. La ville semblait plutôt calme même si la vie dehors était sacrément au ralenti comme une plante qui tente de se relevé après une violente tempête lentement mais surement les gens remontait la pente. Par contre tout ceci était bien beau mais le voyage était fini, il fallait penser au repas et pour cela quoi de mieux que cette bonne vieille taverne de La Chope Hurlante pour se réapprovisionner avant d'aller à l'école pour proposer ses services comme surveillant au près des professeurs.

Il entra donc dans dans l'échoppe au crépuscule, vu que le soir était en train de tombé la salle était assez rempli et l'odeur des gamelles montait aux narines de tous le monde, ce n'était peut être pas de la grande cuisine mais ça semblait assez comestible pour caler un ventre creux qui ne demandait que ça. Une place au bar se libéra quand il s'approcha de ce dernier, trois hommes d'armes semblait préoccuper et commençait à se diriger vers un autre coin vers une table ou deux jeunes femmes c'étaient installés, qu'a cela ne tienne il n'était pas curieux et cela ne le concernait pas. Il s'accouda au bar posant par la même occasion son arme qu'il avait enroulé de bandage avec une hanse beaucoup plus pratique pour le transport que de l'avoir à la main tous le temps de plus il n'avait pas eut besoin de s'en servir jusqu'à présent. Il commanda un verre de lait, du pain et une soupe de fayot alors que les hommes revenait vers lui l'air mauvais discutant nerveusement entre eux. Le premier se rapprocha le bousculant sans aucune délicatesse bien évidement et il aurait très mal menti si il disait que ce n'était pas fait exprès.

" Hey face de crapaud on étaient là avec mes amis, donc pousse toi d'ici et va voir ailleurs pour une place ... " Une pointe d'alcool se faisait sentir ce qui ajoutait encore plus de charme au personnage.

" En tout kroaaa la vue ne vous fait pas défaut, moi kri avait peur kr'on se krompe sur mon krompte me voilà rassuré kroaa. " On lui apporta son plat. " Ah merci je meurs de faim kroa kroa "

Un des autres lascars qui était resté en retrait se rapprocha et donna un coup dans l'écuelle la renversant par terre, son autre main s'enflamma et la fit vire volté plusieurs fois sous le nez de l'hybride.

" T'as une tête de grenouille, tu fait le même bruit qu'une grenouille et en plus t'as la peau orange avec des taches comme les grenouilles et les hommes grenouilles ça n'existe pas vraiment alors tu dois être une saleté d'hybride, ces choses qui ne devrait pas arriver "

Poï était outré était ce l'alcool qui le faisait parler ainsi ? Que quelqu'un puisse penser cela en soi n'était pas ça qui le choquait mais plutôt qu'une personne à l'intérieur d'Elament puisse avoir un avis pareil, après tout c'était peut être en ça que la cité avait changer le plus. Après avoir bu son verre de lait et écouter sa tirade il approche sa main de celle en feu du type en face de lui, elle traversa les flammes jusqu'à pouvoir le toucher et le saisir au poignet. L'homme resta surpris un instant mais après tout trouver un autre Igni n'était pas forcément chose rare ici mais au bout de quelque instant il commença à faire une grimace alors que la flamme faiblissait puis fini par s'éteindre. Chose encore plus bizarre son poignet et sa main commençait à perdre de leur chaleur et presque viré au bleu.

" Oh pardonné mon impolitesse kroaa, j'ai oublié de me présenté. Je suis le nouveau surveillant des cours Igni, d'ailleurs si vous voulez krelkres conseils parce kre vos flammes me semble un peu faiblardes non kroa kroa ? " S'exclama Poï avec un sourire moqueur et lâcha prise.

L'homme quitta la pièce en se tenant le poignet suivit de ces deux acolytes en lâchant un "on se reverra". Comme quoi ils ne recherchaient pas forcement la bagarre a tout prix. Poï se réinstalla à sa place pour recommander à nouveau son repas avec un air de chien battu en regardant le plat par terre par contre il se savait moqueur mais il espérait que sa prestation n'avait pas trop attiré l'attention car recroiser des types dans le même genre surtout pas et l'idée ne lui plaisait pas dutout.
Revenir en haut Aller en bas
Ceinwyn
avatar
Nombre de messages : 489
Âge : 202
Race : Oréade
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
310/1000  (310/1000)
MessageJeu 29 Jan 2009 - 12:25

Un sourire malsain éclaira le visage de la vampire. Faire de... de cette vagabonde son repas? Jamais de la vie. Elle huma le parfum si peu délicat de la femme. Elle sentait la poussière et, oui en cherchant bien, on sentait la crasse aussi. Certes elle portait l'odeur du sang séché, mais cela ne mettait pas Ceinwyn en appétit. Dans un sourire elle dévoila gracieusement ses blanches canines

"Je ne me nourris pas sur n'importe quoi"

Mais c'est qu'elle était parfaitement hautaine cette jeune femme! "Ceci suffira", "je te fais cadeau de mes services"... Cenwyn allez répondre avec son "mordant" habituel quand une personne plutôt étrange entra dans la taverne. Devinant ici un bon échappatoire, elle intima à la jeune femme de se taire et se retourna vers le nouvel arrivant, histoire de voir ce que sa présence allait produire comme effet. A dire vrai, Cein ne savait pas si la mercenaire avait fermé son clapet, mais elle n'écoutait plus et n'entendait plus, elle avait plus intéressant à voir.

Avec joie, elle regarda l'hybride faire fuir ses problèmes, sa main se glissa dans sa manche et elle ressera ses doigts sur le coffret qu'elle transportait. Parfait, c'était parfait, de plus, encore une petite dizaine de minutes et la vampire pourrait mettre le nez dehors sans aucune crainte et sans que la peur du feu ne prenne le controle de son corps. Bien, dix minutes à tuer le temps, ça passait vite. Elle ôta sa capuche, n'ayant plus rien à craindre des chasseurs ni du soleil tout en se retournant vers Vykirinos, triomphante.

"Vois TU" et bien oui, elle la tutoyait, aussi Cein se reservait ce droit à son tour "Notre accord n'a plus lieux d'être... dommage" Avec la rapidité propre à sa race elle s'éjecta prestement du siège et se dirigea vers le comptoir lancer quelques mots à la grenouille. D'une main elle s'appuya au comptoir, l'autre était dissimulé sous son ample tunique noir, près de sa dague et tenant le coffret si précieux à ses yeux.

"Si vous vouliez faire une arrivée discrete voila qui est raté. Ces hommes sont rancunniers, pas forcément dangereux, mais particulièrement collants. Je suis désolé, c'était après moi qu'ils en avaient, vous avez ammorti les coups, j'ai de la chance"

On ne savait pas si elle était ironique ou si la situation lui convenait. Il savait qu'il était sans doute bien plus capable de se defendre qu'elle, mais elle avait la conscience tranquille comme ça. Distretement, elle jeta un oeil à une des fenetres... Il était nuit, c'était son heure à présent.Une dernière course à faire à Elament, et la cité ne la reverrai sans doute pas avant un bon moment. Le temps de profiter de sa trouvaille. Elle jeta un regard en coin à la mercenaire, la laisserait elle partir? Elle s'écarta très légérement du comptoir, tourna son visage pâle et lisse vers l'hybride

"Prenez garde tout de même, il y a de fortes chances qu'il vous attendent et parfois Ils sont plus nombreux et ça devient agaçant..."

*Ou alors c'est toi qu'Ils attendent ma grande* Elle se tut et ajouta joyeusement "J'adore votre teint, il fait très "vivant", rien à voir avec le miens"

Elle repensa à Raziel et manqua de pouffer de rire

*"Tu dit vraiment de drôle de choses parfois" Oui oui Raziel, je sais je dit de drôle de choses*

Elle le salua d'un signe de tête et se dirigea vers la porte, ses yeux luirent un instant dans la direction de la mercenaire, grâce à son don, elle vérifia que personne ne l'attendait dehors... Bien, elle pouvait à présent sortir, tout en marmonant ses quelques mots elle posa la main sur la poignet de la porte

Toi qui, comme un coup de couteau,
Dans mon coeur plaintif es entrée;
Toi qui, forte comme un troupeau
De démons, vins, folle et parée,

De mon esprit humilié
Faire ton lit et ton domaine;
Infâme à qui je suis lié
Comme le forçat à la chaîne,

[...]

Maudite, maudite sois-tu!

[...]


Ces quelques mots étaient ceux gravés sur le coffret... Ceinwyn en son âme de créature de la nuit y voyait une allusion à la nature de la bête qui habitait chacun des siens...


Spoiler:
 

_________________________________________________________



Dernière édition par Ceinwyn le Jeu 29 Jan 2009 - 12:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 29 Jan 2009 - 12:45

Comme les vampires pouvait l'agacer, leur manière de prendre tout le monde de haut quand vous leur parliez normalement, Vykirinos n'était pas du genre à faire des courbettes et ça devant qui que ce soit. Qu'il soit Démon, simple humain ou dieu,il était hors de question qu'elle ploie devant quelqu'un.
L'arrivée d'un hybride grenouille attira son attention, il n'en fallut pas plus pour qu'elle se taise et observe, le signe de sa "compagne" de table n'était pas nécessaire, si bien qu'elle n'avait même pas relever.
Il y avait de l'animation dans cette taverne, c'était bon à savoir elle reviendrait plus souvent. En revanche l'écho fourrer fut rapidement clos et avec ça, sa "cliente" potentielle mettait les bouts. Elle ne chercha pas à la retenir. Ni même à avoir d'autre renseignement. Elle lui avait payer le repas c'était bien suffisant pour cette nuit. Elle l'observa agir avec cet créature à l'aspect de grenouille, ou peut être crapaud qui venait d'entrer. Bah, ils étaient tout deux assez grand et assez dangereux pour se défendre l'un l'autre.

La porte s'ouvrit et la demoiselle au cheveux noir de jais disparut dans l'obscurité qui habillait les lieux.
Une minute de silence durant laquelle elle décida de sortir et de trouver ou se loger.
Elle se leva, remit son paquetage sur son dos et avança vers le bar. Le sol était couvert de l'assiette honteusement gâcher. D'accord elle avait les bottes sales mais ce n'était pas une raison pour les rendre encore plus crade. Elle l'enjamba, glissa un regard de côté à l'hybride et sortit.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 15 Fév 2009 - 14:08

Ainsi donc il n'était pas la cible de la mauvaise humeur de ces assaillants qui venait de repartir. La jeune femme passant à côté de lui n'avait pas l'air gêné d'avoir été la cible d'un groupe de malotru et son ton un peu las laissait entendre que soit elle avait l'habitude soit elle n'en avait cure. Dans tous les cas le problème était passé et elle se dirigeait à présent vers la sortie. Etait ce la venue de la nuit ou bien la fuite de ses oppressant qui la faisait sortir ? Aucune idée. Il finit son plat car il avait vraiment faim tout de même et les ennuis sa creuse puis attrapant son paquetage il sortit pour rattraper la jeune femme qui allait disparaitre dans la noirceur des rues.

" Dites moi, vous n'avez pas peur kr'ils vous rakrapent et vous fasse passer un mauvais kraart d'heure après la petite alterkration kroaa ? Loin de moi l'idée de m'imposer et il n'a rien de chevalereskre la dedans kroa mais si je peux vous aidez ne serait ce kre pour vous rakrompagner je préfèrerai, surtout si vous me dites kr'ils ont peut être d'aukres copains du genre kroa kroa. Si vous me dite où vous allez je peux vous y emmener toujours avec votre akrord bien sur kroaa. "

C'est un moyen comme un autre de renouer contact avec la cité et puis après tout il avait lui même énerver le groupe d'homme dans la taverne il n'allait pas laisser finir l'histoire de cette manière si jamais suite il y avait. Il affichait toujours un grand sourire quand il parlait et surtout quand il proposait de l'aide, c'était un peu pour lui aussi il connaissait bien la cité mais les gens avaient changer alors peut être qu'elle pourrait lui parler de ce qui c'est passer depuis son départ qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Ceinwyn
avatar
Nombre de messages : 489
Âge : 202
Race : Oréade
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
310/1000  (310/1000)
MessageDim 22 Mar 2009 - 10:15

Ceinwyn marchait tranquillement vers les ruelles... Il lui fallait trouver un artisan assez doué pour L'ouvrir, oui pour désamorcer les pièges que les prêtres avaient put enfermer dans avec Lui dans le coffret. Elle commençait à disparaitre dans les ténèbres, laissant flotter derrière elle la longue sorte de bure qui couvrait son corps lorsque l'hybride la rattrapa. Hum... avec lui elle ne pouvait plus agir librement. Oh, ce que renfermait ce coffret ne devait en rien l'intéresser, mais on n'était jamais trop prudent n'est ce pas? Elle se retourna et écouta ce qu'il avait à lui dire

"Peur? Non, si ils me retrouve je suis plus rapide qu'eux, je saurais me fondre dans l'obscurité de la nuit" Elle sourit "Mais si vous le souhaitez, vous pouvez toujours m'accompagner jusqu'au quartier des commerçants"

Elle tourna son visage vers l'obscurité et par réflexe passa sa langue sur ses canines. Hum, si il y avait un artisan qui pourrait l'aider, c'était bien la bas. Elle était plus qu'impatiente. Bientôt, oui bientôt elle saurait ce qu'Il contient. Oh pour certains cela paraitrait inintéressant, mais pour elle, il était question de ses origines, de l'essence même de ce qu'elle était. Oui, elle était plus qu'impatiente. Elle se retint de trépigner sur place

"Allons y... Je n'ai pas toute la nuit devant moi"


Elle se remit en marche, ses sens en éveils... Comme l'hybride le disait, ça aurait été dommage que les idiots de tout à l'heure la retarde...

"Au fait, si jamais ça vous intéresse je m'appelle Ceinwyn"

Tout en marchant, elle le regarda et lui adressa un sourire. Pour une fois, la lune ne se réfléchit pas sur ses canines. Elle soupira et continua à marcher.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Repas du tournoi
» Réflexion autour d'un repas [PV]
» Un bien beau repas satisfaisant [Rp terminé]
» Repas triste
» boulot boulot boulot x.X