Partagez | .
 

 Remontrances et Connaissances [Armand, Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMer 3 Déc 2008 - 17:24

Comme promis, elle était venu.
Non pas que Ruby posait généralement des lapins, mais cette fois ci, il fallait qu'elle mette clairement les points sur les i avec Armand Sulimo, son assistant et élève. Lorsqu'elle avait accepté auprès de Layna Timerta aux jours de sa grandeur de prendre un assistant, il était clair dans son esprit qu'elle ne pourrait pas tout contrôler avec lui, mais de là à accepter sans rien qu'il enseigne le culte de la violence à ses élèves... Il y avait des limites.

On avait été en guerre, et on le serait probablement rapidement encore, mais enseigner à des secondes années les boucliers de défense en les frappant... Ruby n'avait jamais levé la main sur un élève pour lui apprendre quelque chose, sauf aux troisièmes années, et encore. D'accord, elle les noyait, les gelait, les brûlait et les faisait tomber, mais elle n'était jamais actrice directe de cela.

Et pire encore ! Il avait osé l'engueuler devant ses élèves. Lui, il n'était QUE son élève, il n'était pas professeur, il prenait les élèves dont elle n'avait pas le temps de s'occuper. Il prenait les nouveau, ceux qui ne faisaient que soupçonner en eux un pouvoir, rien d'autre. Il n'était rien, et moins encore lorsqu'il avait le toupet de lui crier dessus. Se rendait-il compte que bien nombreux étaient ceux qui étaient morts pour moins que ça ?


* Silence, c'est pour de telles pensées que tu es détestée dans la Cité *

Et alors ? Elle était énervée, elle avait le droit de penser à ce qu'elle voulait, surtout qu'ici, dans son bureau qui était ce qui se rapprochait le plus d'un sanctuaire, elle ne risquait rien.

C'était rare chez elle d'être énervée, aussi, en attendant l'arrivée d'Armand, fit-elle de son mieux pour se calmer dans le temple glacial qui était, de facto, sa demeure.

Enfin, elle entendit des pas dans le couloir...

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageMer 3 Déc 2008 - 20:47

Une journée de cour supplémentaire touchait à se fin. Habituellement Armand aurait quitté l'école pour vaguer à ses occupations nocturnes, mais pas cette fois...
D'un pas déterminé, il se dirigeait vers le bureau de Ruby, la (trop) célèbre professeur de l'eau.
Il ne s'agissait pas d'une visite de courtoisis, et puis quoi encore, mais plutot d'une mise au point.
En effet Armand et elle s'étaient opposés assez violament au cour de l'un de ses cours, aussi allait il dans son bureau s'expliquer avec elle.
Ruby ne voulait pas qu'une technique, soit disant, agressive soit aprise aux élèves. Très bien alors on reprend les petits serpentins jusqu'à ce que les démons attaquent à nouveaux? Il ne faisait que leur apprendre à se défendre! Bon sang Ruby était elle aveugle au point de ne pas vouloir voir le danger qui rodait sitot passé les portes de la ville?

A la limite de s'énerver pour de bon, Armand laissait volontairement ses bottes produirent un son sourd à chaque pas, tandis que sa cape flottait derrière lui tant il allait vite.
S'arrêtant juste devant la porte du bureau, Sulimo frappa trois fois avant de rentrer.
Refermant la porte juste derrière lui, il ne s'attarda pas un instant sur la piève elle même, pour planter son regard sans émotions sur Ruby:


"-Bonsoir Madame..."

L'intonation était froide, sans chaleur, dénué de tous sentiment.
La voie d'un non-mort...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMer 3 Déc 2008 - 21:29

Etait-ce un concours ?
Elle était l'incarnation du froid sur cette planète, Aqua la plus puissante en vie et maîtresse de son art. Elle ne demandait rien, pas de gloire, pas de fortune, juste une reconnaissance. Et il la regardait de haut, avec de la colère dans les yeux.

Mais il fallait se rendre à l'évidence d'une chose. Ce n'était pas une bataille, une guerre où le sang coulait, juste un affrontement de caractère. Et à ce jeu, la Cristalléenne était certaine de gagner. Elle avait, après tout, affronter Iblis lui-même, et jouer aux échecs avec le grand démon. Mais que le vampire se retire une chose de la tête : Ruby ne pensait pas que la force était une façon de gagner lorsque l'intelligence était trop faible. Se battre, c'était dans sa nature, et elle hésitait rarement à faire preuve de violence.


" Bonsoir " dit-elle, avec la même froidure que le vampire. Puis " prend place " ajouta-t-elle en le tutoyant comme elle tutoyait ses élèves et enfin, elle garda le silence le temps que son assistant s'assied sur un des majestueux fauteuil de glace présent dans cette salle glaciale.

Les murs de la pièce étaient recouvert de glace, du plafond tombaient des stalactites, et les haleines se faisaient vapeur. Les gonds de la porte grinçaient sous la morsures du gel, et il en était de même pour ceux de la fenêtre.

Ruby s'assit à la suite d'Armand, le fixant sans animosité, calme, comme de l'eau qui dort. Elle ne prit même pas la peine de se donner une contenance, et commença directement dans le vif du sujet.


" Je vous serai gréé de ne plus jamais remettre en cause mon autorité devant les élèves de cette école. " Et il n'y avait aucun doute quand au fait que cette demande était en fait un ordre. " et ceux, sous aucun prétexte "

D'un geste distrait, elle passa ses doigts sur la tiare nouvellement acquise dans la boutique d'un commerçant de la cité. Cela faisait longtemps que personne, dans la cité, l'avait vu avec un quelconque bijou.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageJeu 4 Déc 2008 - 18:56

Armand n'eu même pas à réflechir à sa réponse, elle s'imposait d'elle même:

"-Je me suis porté volontaire pour donner des cours aux plus jeunes des secondes années. Je crois que c'est plutot vous Madame qui avez délibérément remis en cause mon autorité sur les élèves. J'étais en charge du cour, et vous déboulez de nul part pour contredire ce que je leur enseigne. Au nom du ciel comment pensez vous qu'ils vont réagir? L'une des plus élémentaies règles de pédagogie est de ne pas remettre en cause l'autoritée d'un enseignant devant ses élèves."

Armand fit une pause, car il sentait qu'il commençait à perdre les pédales.
Pour un peux il serait monter sur le bureau de Ruby pour cogner sa petite tête de cristaléenne sur le mobilier. Histoire de voir si elle résonnait encore...


"-Cette citée a été attaqué il y a peux. Tous en chacun peut le voir du fait des dégats subis par la citée. Et si cette même citée tient toujours debout c'est par ce que il s'est trouvé des défenseurs maniant suffisement bien leur pouvoirs pour s'opposer aux démons.
Alors je vous pose la question: voulez vous donnez une chance à ces jeunes de se défendre ou continuer à faire de petits tours de passe passe?"

Armand fixait de ses yeux verts émeraudes Ruby de l'autre côté du bureau, se demandant si elle resterait aussi figée dans ses conviction que de la glace...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageJeu 4 Déc 2008 - 21:52

Une chose était sûre, ce petit conflit allait probablement empirer en véritable dispute. Peut-être allaient-ils en venir aux mains ! Néanmoins, Ruby ne put qu'affirmer mentalement les paroles de Armand. Certes, elle n'aurait pas du remettre en cause l'autorité du jeune vampire devant les élèves, mais s'il n'avait lui-même pas répondu, rien de tout cela ne serai arrivé.

" Et moi " dit-elle " Dois-je vous rappeler que vous n'êtes à ce poste que parce que je le veux bien ? "

Les phalanges du vampire blanchirent. Apparemment, il serrait fort les poings. Une envie irrépressibles de tabasser quelqu'un ? Dire qu'on était en plein jour et qu'il ne devait sa survie qu'à l'épaisseur de gel qui recouvrait les fenêtres du bureau de la Cristalléenne... Un petit rayon de soleil et pouf ! Plus qu'un tas de cendre sur le granit congelé à coeur.

Ruby fronça les sourcils, ne détachant pas Armand de son regard de sang. Dire qu'avant, il y a longtemps, elle percevait en lui une envie, lors de ses cours. A quand cela remontait-il ? Elle ne s'en souvenait plus vraiment, mais lorsqu'on lui avait demandé de prendre un assistant, son nom lui était naturellement venu à l'esprit. Quelqu'un de facile à contrôler, s'était-elle dit, mais c'était sans compter sur la nature des vampires.

Certaine personne aurait pu penser "vermines parasites", mais Ruby songeait plus à un serpent, qui ensorcelait sa proie avant de la tuer. Tout en finesse, tout en fourberie. Racisme ? Non, la jeune femme était bien au delà de ces considérations simples et minimalistes, mais elle n'appréciait simplement pas qu'on tente de lui arracher son bien, son du, son territoire - louve, chasseresse, prédatrice.


" Et dois-je aussi vous rappeler que j'ai combattu pour cette cité ? "

* que pour elle je suis morte *
manqua-t-elle de dire de peu.

Oui, l'odeur du sang, l'ivresse du combat, et la douleur des coups. Les hurlements d'agonie, les ordres qu'elle hurlait de sa voix de ronce du haut de la muraille nord-est avant de pulvériser une vague de démons grâce à la puissance de sa magie. Qui était-il pour sous entendre qu'elle n'était pas au courant de ces choses ? Mais, finalement, se disait-elle, le mal ne vient pas des démons. Ce n'était pas eux qui l'avait tué, mais Shin.

Et elle lui avait pardonner.


" Que j'étais peut-être bien plus proche de la destruction et du massacre que vous, bien au chaud dans la cité, avant que la véritable guerre ne commence ? " Le rouge ne lui monta pas aux joues de fureur, non. Et même, si c'était possible, toute couleur déserta de son visage déjà plus blanc que la neige. " Je connais peut-être mieux que vous le danger qui rôde à l'extérieur pour m'en être repu plus d'une fois ! "

Son ton monta d'un cran. Depuis quand n'avait-elle pas crier ? Être de stase, elle avait pour habitude de garder tout - la haine, la colère, la tristesse, la joie - par devers elle de crainte que cela ne se transforme (de nouveau) en arme pour l'adversaire. Mais ici, Ruby hurlait presque sur son assistant. Et, sans qu'elle ne s'en rende compte, son corps se changeait doucement pour adopter le physique qu'elle prenait lorsqu'elle chassait : les pupilles entièrement dilatées, ne laissant plus qu'un vague anneau de rouge flamboyant, ses ongles se transformant en longues griffes de verre acérés, et ses crocs, discrêts, promesses de diverses choses, qui dépassaient de sa lèvre supérieure...

" Alors, noms des Dieux, réfrénez votre ambition et votre orgueil. Vous avez un gros défaut, vous passez des étapes, vous oubliez l'enseignement que je vous ai livré, vous leur demandez trop, vous vous oubliez ! "

La Cristalléenne s'enfonça d'un geste lent dans son fauteuil alors que le silence retombait tandis que, d'une voix plus calme, mais le regard toujours alerte, elle rajouta

" Mais vous avez pour grande qualité de prendre à coeur ce que vous faites. "

Et ceci était dans sa bouche un compliment.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageVen 5 Déc 2008 - 18:35

Impassible, du moins tentait il de l'être, Armand laisse passer le cyclone Ruby. N'importe quel élève savait quand fuir lorsque Ruby se mettait, de près ou de loin, en colère. Mais Armand Sulimo n'était pas venus pour fuir la queue entre les jambes. Non.

Encore il écouta les paroles de, il devait bien l'admettre, sa supérieur avant de reprendre toujours au bord de l'explosion:


"-Mais si vous vouliez me voir à ce poste, pourqoi m'entravez de la sorte? Il suffisait de me convoquer comme à présent..."

Face à la suite, Armand se remémora le temps où il n'était qu'un jeune, façon de parler à 300ans, élève du professeur Ruby. A cette époque, pas si éloignée finalement, il s'était amouraché de son professeur. Mais à présent les choses étaient différentes. Radicalement.
Ruby et lui ne voyaient pas les choses sous le même angles. Quels étaient les buts de Ruby, jamais il n'aurait sus le dire. En revanche Armand Sulimo n'avait à présent pas d'autre envie que de protéger Elament. Et d'y vivre. Certe il y avait son lot de tristesse, Kaomi et Ceinwyn par exemple, mais également quelques moments de joie.


"-Cela fait trois cents ans que je parcoure cette terre. Que j'affronte des démons et d'autres créaturs. Je me trouvais sur les remparts aux côtés de Nassinia Nur lorsque Raziel et ses sbires ont fondus sur nous. Quand au danger qui rôdent à l'extérieur, j'en suis un dans une certaine mesure..."

Armand faisait référence à sa condition de vampire, qui l'avait fait comettre des meurtres de par le passé. A présent il évitait de tuer autre choses que des êtres malfaisant. Sauf exception...

"-Oui mon orgueil sur dimensionné est un de mes plus gros défauts. Et si je brule les étapes, c'est uniquement par ce que je doute que nous puissions nous offrir le luxe d'une formation classique. Il faut choisir entre la vitesse et la mort..."

Les narines d'Armand s'évasèrent alors qu'il croyait voir Ruby devenir à la semblance d'une louve devant lui. Son retour au calme l'appaisa, aussi décida-t-il d'accepter ce qui ressemblait à un compliment et de se rassoir lui aussi.

"-Alors que devons nous faire? Poursivre dans cette voie, où préparer nos élèves aux dangers de l'extérieur?"

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageVen 12 Déc 2008 - 22:26

(on attend Ethan, encore u_u)

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 8 Jan 2009 - 3:40

* Eh bien eh bien, que d’animation… *

A peine arrivé derrière la porte, Ethan entendait des éclats de voix. Apparemment, la discussion qui avait lieu dans le bureau était des lus animées.
Le jeune homme s’était vu convoqué par le Professeur Aqua Ruby - qu’il n’avait jamais rencontré jusque là, étant un Igni - pour un motif qu’on ne lui avait pas encore expliqué. Il avait vaguement réfléchit sur le sujet la veille au soir, mais l’appel d’un lit moelleux avait été le plus fort, et le manque d’envie de le quitter au matin l’avait de même empêché de trop s’étendre sur la question.
Contrairement à d’autres, Ethan n’avait pas revêtu ses plus beaux atours pour l’occasion, et ne s’était pas non plus apprêté de façon plus spectaculaire ou soignée. Non seulement il n’en avait pas vu l’intérêt, mais il rencontrait un professeur, pas un dieu en personne - quoique cela n‘aurait peut-être pas fait une grande différence à ses yeux -, et ne voyait donc pas l’intérêt de faire preuve d’une mise particulière.
Un soupire seul marqua son avis sur les éclats de voix. Un éclaircissement de gorge plus tard, il frappait à la porte, s’annonçant avant d’entrer. On l’avait convoqué, et sur le plan personnel il se fichait totalement que le précédent rendez-vous de la professeur se fût éternisé. Pour une fois qu’il était à l’heure sans anicroche…

Le froid s’imposa à lui dés son entrée dans la pièce, si bien que le Cristalléen dût mettre son pouvoir à profit pour remonter sa propre chaleur corporelle, histoire de ne pas trembler et claquer des dents, de se sentir à l’aise. Le léger début de neige à ses pieds eut vite fait de fondre devant la chaleur qu'il dégageait alors, et le granit congelé commençait à perdre lentement sa fine couche de glace. La pièce entière avait, à première vue, subit la saute d’humeur de la jeune femme. Mais Ethan ne s’étendit pas sur cette observation. En fait, ce qui attira davantage son regard fut la jeune femme elle-même.
Albinos, elle avait immédiatement eut l’intérêt du jeune homme qui, en grand amateur de détails particuliers, n’avait pas raté celle-ci. C’était là la première fois qu’il voyait une personne de ce genre et, il devait le reconnaître, l’exemple qu’il avait sous les yeux était plus que charmant. À croire que cet état de fait avait été créé sur mesure pour Ruby, tant il trouvait que cela lui allait bien.
Dans un second temps, un léger froncement de sourcils ponctua son examen de celle qui l’avait convoqué. Un tatouage sur l’épaule, une tiare sur le front, des crocs, des griffes et des pupilles dilatées, tout cela le ramenait en arrière de plusieurs années et plus. Tous ces petits détails cumulés lui imposaient un sentiment de familiarité, comme celui que l’on peut éprouver en sentant l’odeur d’un fromage de sa terre natale quand on se trouve loin de chez soi. Cependant, loin de se laisser aller aux conclusions, le Cristalléen se rappela que nombre de races diverses et variées foulaient le sol de la cité, dont une bonne partie qui lui étaient inconnues.
Bien que l’espoir de ne pas être le seul Cristalléen à Elament souhaitait s’imposer, la logique luttait farouchement pour conserver son terrain : le jeune homme n’aurait-il pas entendu parler d’une autre personne de sa race, depuis le temps ?

Sans temps de retard sur son entrée, son examen s’étant déroulé en quelques battements de cœur, Ethan fit une petite révérence à mi-chemin entre le respect et le théâtrale, face à la professeur et à son interlocuteur.


« Dame Ruby, vous m’avez fait demander. Je suis Ethan, ancien élève Igni de troisième année. Enchanté. »

Formulation impeccable, maintient impeccable, et tout le reste. Le jeune homme tiqua quand il remarqua que ce comportement instinctif lui venait tout droit de son éducation d’enfant, il y a longtemps de cela, dans ses terres natales loin au nord. Pourquoi ce réflexe d’un tel respect envers une femme lui était revenu de cette façon soudaine ?
Immobile, Ethan adressa un salut plus modeste à l’interlocuteur de la jeune femme et attendit de recevoir la permission d’approcher et de s’asseoir. Nul besoin de trop tenter le diable en le faisant sans y être invité alors que Ruby n’avait peut-être pas terminé sa précédente conversation.
Cependant, au lieu de se mettre à regarder autour de lui comme n’importe qui, les yeux du Cristalléen ne quittèrent pas la jeune femme. Allant de sa tiare à son tatouage, de celui-ci à ses griffes, de celles-ci à ses crocs, et ainsi de suite, il n’avait de cesse de chercher un quelconque indice sur la nature de la Professeur.
Il aurait pu cesser et laisser la question en suspend, mais quelque chose en lui refusait obstinément de le faire. Quelque chose ne lui tenait absolument à comprendre ce qui ces détails signifiaient exactement.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageJeu 8 Jan 2009 - 15:42

Il y eut des petits coups secs à la porte, qui firent craquer le bois maltraité par le froid...
Ruby coupa sa phrase au milieu, étant sur le point de combler les lacunes de son élève. Les démons étaient certes nombreux et puissant, mais il était indéniable que la Dernière Bataille les avait grandement affaiblit et qu'aujourd'hui encore, leur monarchie, si étrange puisse-t-elle être, était déchiré par des guerres intestines visant à reprendre le pouvoir. Il faudrait donc des années aux démons pour reformer un vrai danger sur lequel il fallait s'attarder. Aujourd'hui, seul les pillages et les massacres ponctuels, orchestrés par des démons isolés, valaient vraiment que l'on s'inquiète.

Et puis quoi ? Que pensait-il réellement en lui disant que, lui, il avait combattu pendant la Guerre ? Ruby, elle, avait dirigé toute une armée, sur le front du lac. Et tous les jours, ce n'était que démons volants et armes de jet. Elle avait vu des catapultes montées sur radeau faire plus de dégât dans la cité que sur la muraille. Et la mort, la mort partout, qui venait du ciel sous la forme de serres et de becs. Il n'était même pas en position de lui apprendre quoi que se soit sur la bataille et la puissance démoniaque : à cause de ces deux choses, la Cristalléenne était morte, emportant avec elle dans une dernière déflagration de folie une grande partie des fantassins démoniaques.

Sans compter qu'avant même la guerre, elle avait erré dans la Forêt Dark, semant ici et là les graines de la destruction. Probablement à la différence du Vampire, elle avait été dans les Enfers, reçu par Iblis le Sombre en personne. Et elle était sortie vivante de la médecine de ce dernier. Alors qui, oui, qui était-il pour faire comme s'il avait été le seul à avoir vécu la Bataille ?

Lorsqu'enfin la porte s'ouvrit, Ruby releva la tête, se releva de son fauteuil de glace, droite, stoïque, interrogeant des yeux le battant de bois torturé qui s'ouvrait lentement. De l'ouverture naquit la brise, qui lui apporta aux narines une odeur familière, de menthe et de benjoin, enivrante, comme son pays natale. Puis il y eut le tison au coeur de son sanctuaire de glace, qui fit légèrement fondre les parois de glace des murs. Comme le savait-elle ? Et bien, à force de manipuler son élément, une ancienne légende raconte qu'on le devient, peu à peu, mais, au dessus de cela, Ruby avait tissé elle-même, entre ses mains d'opalines, les arcanes qui forgeaient son bureau, sa tanière...

La Jeune femme vit des doigts pousser les portes, les articulations blanchis par l'effort. Le temps sembla ralentir, comme lors de ses moments si important que votre sang ne circule plus de vos veines et que vos viscères semblent cascader dans votre ventre...

Mais avant même de voir le visage du visiteur, Ruby dit :


" Armand, vous pouvez disposer. Je comblerai vos lacunes un autre jour. "

C'était sa manière de donner congé à quelqu'un, de façon forte peu aimable, certes, mais directe, et sans chichi, et quiconque trouvait quelque chose à redire à cela pouvait se taire.

Lentement, elle posa son regard sur le visiteur, inhalant à pleines narines les eflluves qui se dégageaient de son corps. Sa transformation excécuta son revirement, étrécissant ses pupilles, rétractant ses griffes de verre, masquant les crocs pour leur rendre une apparence normale, de canines, tout cela, alors qu'il la saluait.

Tout, dans la formulation, fit arrêter son coeur. L'accent léger, mais dur sur les syllables, l'intonation, l'accentuation de certaines lettres, et puis, la synthaxe, marquée mais musicale. La formule de politesse aussi. Tout. Il lui était familier, mais dans ses traits, la Cristalléenne ne reconnaissait personne qu'elle n'ait jamais rencontré. Faute majeure à sa stoïcité, elle haussa un sourcil interrogateur...

... Oui, on lui avait laissé un mot, sur sa porte, puis lui dire qu'elle avait à charge d'expliquer ses fonctions à un nouvel assistant, que Naciniah ne pouvait recevoir. Comme un boulet qui tombe dans sa rigole, Ruby força son esprit à effacer le trouble de cette présence pour ne plus laisser que ses fonctions, et rien que ses fonctions, outil articulé et pensant qui se devait d'accomplir des tâches variées.


" Bien, viens t'assoir Ethan. " Et sa bouche, sans que son esprit ne puissa la contrôler, formula le tu au lieu de vous usuel. Comme une mère parle à son fils. Ou une Mater. Mais cela, la Cristalléenne ne s'en rendait pas compte.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageSam 10 Jan 2009 - 13:39

Armand levait les yeux au ciel lorsque la porte du bureau résonna d'un poingt la martellant pour annoncer son propriétaire.
Ruby ne parrut pas plus déconcertée qu'à son habitude par cette arrivée, laissant présagé qu'elle s'y était préparée.
Armand prit donc le partit de ne pas y prêter la moindre attention.
Ses pensées revinrent immédiatement au sujet de discussion principal alors qu'un nouveaux venus entrait e captait une partie de l'attention de Ruby.
L'orgueil d'Armand, qui finirait un jour par atteindre les oreilles des démons, fit une embardé mécontent qu'il était de ne plus avoir toute l'attention de Ruby.
Se levant de son fauteuil, anticipant le renvois immancable qui suivrait, Armand fit montre d'une excessive impolitesse en s'interposant entre Ruby et Ethan. Celui là il le connaissait de vus.
Se penchant en avant, il planta son regard dans les yeux divinement beaux de Ruby de même que ses mains s'agripaient à son bureaux plus froid que la mort.
La réplique qui suivit fut l'une des plus cinglantes qu'Armand eut jamais proférée, mêm à un démons:


"-Très chère professeur, votre expérience du combat contre les démons est admirable. Je n'en disconvint nullement. Toutefois je trouve regrétable que votre humilitée et votre capacité de discernement n'aient pas suivis la même voie. Vous même déploriez le peux de soutient apportée à la citée par ses élèves et à présent vous désaprouvez qu'on les entrainent à se défendre... Vous vous reposez sur vos laurriers ainsi que sur des préceptes aussi anciens qu'obsolètes. Nous avons remportés cette bataille en finissant à genoux. Je pris les dieux pour que nous survivions simplement à la suivante... "

Armand se redressa alors, laissant exploser sa rage en toisant de haut l'une des plus puissantes élémentalistes de la citée, avant de faire volte face, furieux, et de sortir à grand pas en foudroyant Ethan du regard au passage.
Il était bien injuste, car ce dernier n'avait rien fait de mal, mais sa colère était à son comble.
Comment Ruby pouvait elle être aussi aveugle? Par les dieux ils allaient avoir besoin d'aide sitot que les démons attaqueraient à nouveaux...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 2 Fév 2009 - 16:54

Écoutant sans discrétion la conversation ayant lieu devant lui, Ethan laissa flotter un doux sourire amusé sur ses lèvres. Cet homme, Armand à ce qu’il avait comprit, parlait d’humilité et faisait lui-même montre d’un manque flagrant de cette même qualité. S’il ne s’était pas retenu par politesse, le Cristalléen aurait sûrement gloussé d’amusement et de mépris.
Quand ce même homme passa à côté de lui en lui jetant un regard noir, Ethan répliqua par un sourire suave, moquerie claire à l’attitude du précédant interlocuteur de Ruby.

« Peut-être vous aussi devriez apprendre l’humilité, si vous voulez nous faire survivre à la prochaine guerre… »

La phrase, énoncée à mi-voix d’un ton aussi suave que son sourire, n’était destinée à autre qu’Armand, qui sortait de la pièce. Un petit soupir plus tard, le jeune homme s’était avancé vers le bureau. Il n’avait pas manqué de noter la familiarité avec laquelle la jeune femme s’était adressé à lui, quelques détails résiduels dans son intonation, la syntaxe, l’accentuation de lettres… Semblables détails lui rappelaient une vie depuis longtemps laissée derrière lui.
Une fois encore, il l’étudia attentivement. Divers détails physiques criaient leur ressemblance, d’autres étaient moins évidents. Certes, comme tout bon Cristalléen, Ethan connaissait l’existence d’individus aux cheveux blancs au sein de sa race et en savait la signification - celui d’une profonde sagesse - ainsi que de quelques autres points, mais jamais il n’avait rencontré de Cristalléen albinos.
Quoique… Sa mémoire lui criait qu’il avait oublié quelque chose, un détail important de sa vie parmi les siens, qu’il avait laissé derrière lui en s’exilant, mais il ne parvenait pas à mettre la doigt dessus.

Mais le point le plus flagrant devait sans doute être le bijou ceignant le front de Ruby. En tout point, le jeune homme lui trouvait des ressemblances avec celui qu’arboraient les Mater, tout comme sa propre mère.

Les yeux d’Ethan brillaient presque de curiosité tant il se rongeait intérieurement sur cette simple question : était-il possible qu’elle fût, elle aussi, issue du Peuple de Cristal ? Ses manières, aussi profondément ancrés dans sa chair que le tatouage dans son dos, l’empêchaient de puis poser la question de but en blanc, même de façon détournée. Mais tant de détails trahissaient cette possibilité, sans parler de cette nature profondément enfouie qui s’était comme éveillée et excitée dés la vue de la jeune femme…
Il y avait quelque chose d’anormal, d’inhabituel. Pas une fois, depuis son arrivée à Elament, Ethan n’avait entendu parler d’une personne issue de la même race que lui. Alors comment se pouvait-il qu’il n’eût pas entendu parler de cela chez la professeur des Aqua, alors qu’elle était ici depuis plus longtemps que lui et, du fait, plus connue ?

Mais son attention ne se heurtait pas uniquement contre ces questionnements, mais aussi contre l’intérêt plus particulier du Cristalléen. Il n’avait jusqu’ici jamais rencontré d’albinos, encore oins de femme albinos. Et il était forcé de constater que, concernant Ruby tout du moins, cela n’avait rien d’aussi dérangeant que d’autres particularités ou tares génétiques. En fait, cela la rendait même plus ravissante à ses yeux. Ruby était une jeune femme très belle, rehaussée par la rareté de son physique, alors qu’Ethan avait toujours particulièrement aimé ce qui était rare.

« J’ai été convoqué ici, mais l’on ne m’a nullement expliqué pourquoi. »

Alors que d’autres auraient donné à une telle phrase un air de reproche pour ne pas avoir obtenu d’explications, lui l’avait tournée de façon à expliquer qu’il ne savait strictement rien de la raison de sa convocation, et donc de prévenir qu’il voudrait tout lui expliquer.
Cela lui était venu comme un réflexe, qu’il croyait perdu il y a bien des années. Il s’étonna de voir son naturel de Cristalléen revenir si rapidement, et ses réflexes et son éducation s’imposer de nouveau à chacune de ses actions.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageLun 2 Fév 2009 - 19:08

Ruby ne releva pas l'assistant professeur. Cela n'aurait servit à rien, il était peut-être plus qu'elle, mais son esprit était infiniment jeune, et elle détestait avoir le rôle de professeur spirituel. Son but était d'enseigner à maîtriser l'eau aux jeunes, pas à ouvrir les yeux aux anciens. Elle en savait peut-être plus qu'Armand, impliquée qu'elle l'était par rôle dans la vie politique de la cité. Elle était au courant de nombreuses choses qu'il ignorait.

Elament était dirigé par un conseil formé des Professeurs de la cité et de quelques personnes d'influences. Le pouvoir ici, ne s'obtenait pas par des malversations financières ou autres, mais pas la compétence brute. {l'idée d'un chef unique pour Elament me dérange, ce n'est ici qu'une idée provisoire qui s'avèrera peut-être par la suite totalement fausse}

Alors, oui, il fallait apprendre aux élèves à maîtriser leur pouvoir, mais pas à se battre. La nuance était énorme, et n'existait pas pour certain. Les élèves habitant la cité étaient en grande partie des orphelins des attaques des démons dans les campagnes des alentours. Alors quoi ? Fallait-il perpétuer le massacre en leur donnant les armes pour se venger, ou tenter d'étouffer le climat de guerre en n'enseignant que le massacre n'est pas la solution ?

Et puis la réaction du Vampire blessait profondément Ruby. Elle s'était battu pour la cité et était même morte pour elle, elle avait renoncé à la paix de l'âme et à la voie sage de la chasse pour celle démoniaque de la guerre. Son propre sacrifice n'était-il pas une preuve assez flagrante du chemin qu'elle avait choisi ?

Elle ne sourit pas à la remarque du nommé Ethan, ni ne le remercia des yeux pour son intervention. Ruby était assez grande pour se défendre seule et plus encore face à quelqu'un qu'elle avait elle-même accepté.

La porte du bureau claqua, des morceaux de glace tombèrent du plafond sous le choc, immédiatement absorbé par la neige, instantanément restaurés.

La Cristalléenne soupira. La diplomatie n'était pas son fort, même si elle savait faire preuve de patience. D'un geste délié de la main, elle désigna à Ethan un fauteuil, l'invitant à s'assoir.


" Ancien élève d'Igni. Je crois savoir que Naciniah ne peut plus assumer son rôle en entier. Être directrice et professeur, ainsi que dirigeante de la ville, est un exploit en soi que personne ne peut assumer. Je pense donc que tu viens pour être assistant et que ma tâche en tant que professeur le plus ancien est de t'expliquer ton rôle. "

Sa voix, infiniment lasse, devint rocailleuse vers la fin. Sa soif de la vision du jeune homme s'était arrêtée lorsqu'il avait de nouveau parlé. Les questions qui se bousculaient dans son crâne chutèrent comme des espoirs morts-né. Bien sûr que c'était un homme de sa race, seule une folle ou une idiote n'aurait pas pu le voir. Pour le reste, il était ici car il était élémentaliste.

Cela n'étonna que peu la jeune femme de voir un autre Cristalléen élémentaliste. Après tout, il y avait des miliers d'habitants dans la cité. Il devait probablement y avoir deux ou trois représentants de races rares parmis les centaines de races répandues.

Mais elle ne voyait pas de tatouage. Qu'à cela ne tienne, il existe sur le corps des endroits qu'on ne voit pas aux premiers rendez-vous.

La jeune femme se leva, alla jusqu'à un placard situé dans un coin de son bureau, ouvrit un tiroir et en sortit une plume verglacée, un pot d'encre et du parchemin cassant. Revenant vers le bureau, elle tendit le tout à l'igni.


" Réchauffe cela, s'il te plait, écrire avec de l'encre congelée relève de l'exploit. Il y a des papiers à remplir pour la secrétaire de l'école - les archives, tout ça. Répondras-tu à mes questions ? "

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 9 Fév 2009 - 0:39

Assistant. Ethan n’avait pas imaginé qu’on l’avait convoqué pour un tel rôle. L’espace d’un instant, il fût prit entre l’envie de tenter l’expérience et le doute que ses compétences suffisent. Après tout, on lui avait souvent dit qu’il avait des lacunes dans le contrôle de précision et de finesse, ce qui posait parfois des soucis avec la puissance de feu qu’il était capable de produire. De plus, n’avait-il pas exactement validé sa troisième année, du fait de la bataille contre les démons ? Certes, beaucoup de sa classe d’alors avaient périt dans les combats alors que lui avait réduit de nombreux démons en cendre tant que sa blessure à l’épaule le lui avait permit, mais tout de même…
Puis, laissant derrière lui ces doutes comme des détails sans intérêt, il se concentra sur l’instant présent. Le temps passé et les temps à venir n’avaient pour lui que peu d’importance, le moment qu’il vivait représentait le plus intéressant. On lui demandait d’éduquer et d’apprendre ce qu’il savait aux jeunes de la cité possédant le même don que lui, pour leur permettre de se débrouiller par eux-mêmes, comme un loup enseignant à chasser aux petits de la meute. Si la cité d’Elament était sa meute, au sens large, alors ces élèves étaient les petits à qui il devait apprendre.
De plus, si on l’avait appelé lui, plutôt qu’un de ses anciens camarades, c’était qu’il y avait une raison.

La jeune femme alla chercher quelques petites choses alors que le Cristalléen en venait à la conclusion précitée. Quand elle lui demanda de dégeler ce qu’elle lui apportait, il y vit une occasion de tenter une petite expérience. Prenant le pot d’encre, il sentit avec plus d’acuité la différence de température, du fait qu’il montait sa propre chaleur corporelle pour se sentir à l’aise dans la pièce glacée. Il laissa échapper quelques mots, dans sa langue natale, concernant le froid de l’objet comme d’autres auraient simplement dit « Ouh, c’est froid ». Parallèlement, il essaya de déceler une réaction de la part de Ruby qui pût confirmer ses soupçons.


« Je répondrais à toute question que vous jugerez utile de me poser. »

Contrairement à d’autres, Ethan ne rajouta pas d’avertissement comme « Tant que cela ne relève pas de ma vie privée ». Cristalléen par le sang et l’éducation, il n’accordait que très peu d’intérêt à la pudeur, quasi inexistante chez les siens. Les notions de timidité, de pudeur, de vie privée lui étaient pour ainsi dire inconnues.
Elle pouvait bien lui poser toutes les questions qu’elle souhaitait, il y répondrait. Depuis sa plus tendre enfance, il était habitué à ce que rien de ce qu’il fit ou eût ne soit connu de tous. Par conséquent, sa notion de ce qu’était une « vie privée », comme l’entendait les autres habitants d’Elament, était inexistante.

L’encre, la plume et le parchemin dégelé, le jeune homme releva les yeux sur la professeur, attendant patiemment les instructions ou questions suivantes. Se voir ainsi de nouveau obéissant à une femme lui laissait une impression très étrange, comme s’il avait fait un bon de plusieurs années en arrière. Outre le temps qu’il lui avait fallu pour laisser ce réflexe derrière lui après son exil, il n’avait plus eut à se soumettre de cette façon depuis son enfance, dans les lointaines terres hivernales qui l’avaient vu naître.
Dans un sens, revenir à ce point de son éducation lui laissaient l’impression d’une régression. Mais d’un autre côté, le fait que cette femme fût albinos, et donc d’une rare beauté aux critères d’Ethan, lui donnait à penser que ce n’était pas forcément un mal. Plutôt être sous la coupe d’une belle femme que d’une Mater comme sa mère…
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageDim 15 Fév 2009 - 21:59

"Bien".

Elle n'ajouta pour le moment rien, se mettant plus à son aise dans son imposant fauteuil de glace. "C'est ton rôle", lui avait dit un jour Naciniah, "Que d'être puissante, d'être l'étoile qui guide les naufragés". Et sur le moment, la Cristalléenne n'avait pas réellement compris. Se diriger par les étoiles n'étaient pas une science que maîtrisait son peuple, et encore moins elle. L'instinct seul était son guide. Mais maintenant, avec du recul, elle comprenait. Être majestueuse, être forte. L'espoir. Malgré tout, elle se rapprochait plus de l'icône de la folie, petite poupée de porcelaine étriquée dans un rôle prenant. Reine de rang d'une certaine façon, la jeune femme ne s'identifiait pourtant pas à une commandante : bien trop brusque, bien trop directe. Pourtant, plus les jours passaient dans la cité, plus elle devait prendre de décisions. Et quelque chose en elle lui disait que certaine serait bientôt vitale.

Revers de la main dans son esprit, chassant une petite araignée.


" Nom ... Prénom ... Situation ... Âge ... Race ... Poste ... Années d'expérience."

Une fois le tout griffonné sur le parchemin humide, la jeune femme le récupéra et le porta près à la fenêtre pour le faire sécher dans l'air humide, sans même y accorder le moindre regard ou le moindre intérêt. L'hiver arrivait peu à peu. Encore deux ou trois semaines et les premières neiges commenceraient à tomber et à décorer de façon inégalables les vertes prairies des collines et à parer d'un habile chapeau la tête des Monts. Les griffons doux viendraient se poser aux sommets de la Tour des Vents, et les Crystallis commenceraient à chanter. Et la chasse deviendrait plus dure.

Mais quoi de mieux que de dormir au pied d'un arbre, dans une clairière enneigée, à regarder la face de lune baigner le monde ses doux rayons ?


" Il n'y a aucune autre question, c'était simplement pour que tu réfléchisses un peu. " Elle marqua une pause " Je dois néanmoins t'expliquer ton rôle. Il est simple. Tu dois donner des cours de maniement du feu et de tout ce qui y touche aux élèves de premières et de secondes années. Tes méthodes d'enseignement ne regardent que toi, tant que les élèves en sortent vivants et qu'ils ont appris quelque chose."

Nouvelle pause, le temps de voir une quelconque réaction. Mais apparemment, tout comme elle, Ethan ne concevait pas qu'une blessure superficielle soit intolérable dans le cadre d'une instruction sur un élément. Après tout, quand on joue avec le feu, il est normal de se brûler dans les premiers temps.

" Les Cours particuliers ont autorisés, ainsi que les cours en petits groupes. Nous admettons même que tu puisses donner des cours à des habitants qui te le demande, car, étant trop âgés, ils n'ont pas été admis dans une classe normale, et ne connaissent parfois que les rudiments du maniement de leur pouvoir."

Elle-même avait pas pu être admise dans une classe normale, et avait montré à Mathilda, la professeure de l'époque, ses pouvoirs et lui avait ensuite demandé de lui en apprendre plus. Le plus n'avait été constitué que de deux ou trois maximes enseignant la patience et le calme. Puis Mathilda était partie, laissant dans sa lettre le nom de Ruby pour lui succéder. Ah ! si à cette époque elle avait refusé... mais, la jeune femme était alors une créature blessée dans son âme, abandonnée des siens, et ne concevant pas la survie sans une meute. Sauf qu'elle avait survécu, seule.

" Tu fixeras toi-même la fréquence des cours et le temps de ceux-ci. Ici, nous avons beaucoup de liberté comme tu peux t'en rendre compte. As-tu des question vis à vis des cours ou de toutes autres choses ?"

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 17 Avr 2009 - 18:06

Docilement, le Cristalléen avait suivit chaque instruction, chaque question posée. Il n'avait pas une seule fois ouvert la bouche, se contentant d'être rapide et efficace, histoire de régler la paperasse rapidement. Les questions n'avaient rien de très inhabituelles ou particulières, et il avait même répondu à la plupart lors de son inscription en tant qu'élève.

Lentement, à mesure que les réponses défilaient dans sa tête et finissaient sur le parchemin, un sourire était né sur ses lèvres. Chaque nouvelle question le rapprochait d'une intégration nouvelle dans une communauté. Plus clairement selon son éducation, à chaque fois qu'il écrivait quelque chose sur ce formulaire, il se rapprochait de l'intégration à cette meute qu'était l'école.
Du louveteau en apprentissage, il passait à l'adulte qui allait s'occuper de la nouvelle génération. Bien qu'innatendu, le changement lui laissait une étrange mais agréable impression de stabilité et de détente, comme s'il retrouvait une place depuis trop longtemps perdue.

Ses traits eux-même s'étaient détendus depuis son entrée dans la pièce, et son sourire était passé du masque à un plus authentique, plus vrai.

L'explication sur son rôle ne fût pas une surprise en elle-même. Il connaissait déjà le rôle d'un assistant, et sa seule émotion sur ce point était le doute de réussir à s'en tirer parfaitement. Mais cette notion de perfection obligatoire ne venait-elle pas, dans le fond, des attentes toujours trop hautes de sa mère et son oncle ? Sûrement. Et ils n'étaient plus ici, ils étaient morts. Morts depuis de longues années. C'était à cette époque, remarqua-t-il, que s'était faite son exclusion de la meute. C'était à cette époque qu'il était devenu solitaire.

Mais tout changeait aujourd'hui. Son univers personnel retrouvait sa stabilité et sa normalité, ou presque.

Après les explications de la jeune femme, Ethan n'eut que peu de questions à poster : le reste coulait de source, pour sa vision des choses, ancrée dans sa chair.


« J'en ai. Jusqu'où s'étend ma liberté concernant l'organisation des cours ? Suis-je obligé de les organiser dans une salle précise, où puis-je organiser certains de façon plus... Stimulantes pour les petits ? »

Dans le fond, une autre question lui brûlait les lèvres, mais le jeune homme se retenait bien de la poser. Quelque chose l'empêchait de se décider à demander si son intuition ne le trompait pas, si son interlocutrice n'avait pas un lien quelconque avec les siens. Entre être rongé de curiosité et risquer une indélicatesse envers une femme de son peuple, il hésitait à définir ce qui était le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageLun 22 Juin 2009 - 14:03

[ Voila, j'ai mis beaucoup de temps à répondre, comme je te l'avais promis, en espérant que tu aies eu le temps de rattraper tout ton retard et même plus. La réponse est courte volontairement (j'avais la flemme XD) ]

Ruby tapotait du bout des doigts son bureau tandis que le jeune homme replissait le formulaire. Pendant qu'il griffonnait au long de la litanie calmante des questions de la professeur, celle-ci sortit des tiroirs de son bureau d'autres choses : une grosse bourse remplit de pièces, et une autre plus petite, un paquet de feuille - le programme et un morceau de bois durcit au feu. Mine de rien, il y avait des choses de valeur en ces lieux : outre l'argent, avec certains sceaux en possession de la professeur, on pouvait faire tuer quelqu'un ou faire un prêt sans limite d'argent auprès d'un commerçant ou d'un prêteur sur gage.

" Non, vous n'avez comme limite que la santé des élèves : ne les mettez en danger que, et uniquement si, vous êtes capables de garantir leur sécurité. " Elle remarqua qu'elle radotait, et se tût, poussant du bout de la main la plus petite des bourses, le tas de papier et le sceau.

" Voici une avance sur votre paie, nous savons que les nouveaux arrivants ont parfois du mal à subvenir à leur besoin après une longue errance. Voici aussi le programme. Que vous le suivez le ou non m'importe peu, seuls les résultats comptent. Et enfin, voici votre sceau, qui servira à cacheter à la cire vos lettres : avec, vous avec beaucoup de pouvoir, mais moins que beaucoup d'autres personnes. Ne vous en servez pas comme n'importe quoi, c'est le symbole de votre autorité. "

Puis, elle ouvrit le cordon de la petite bourse et en répandit le contenu en prenant grand soin de ne pas le toucher : certains métaux ne sont pas bons pour la peau des êtres comme elle. C'était en majorité des Elamentias, mais il y avait aussi quelques Hayas par-ci par-là. Entre ses doigts, elle saisit une pièce, et sa peau piaula, comme piaule le métal en fusion plongé dans de l'eau. Un mince ruban de fumée s'éleva, et enfin seulement la professeur lâcha l'écu, dans une crispation de douleur.

Ruby posa ensuite son regard dans celui du jeune homme, voulant par cela le transpercer, le juger et le forcer à parler.

" Posez-moi maintenant vos vraies questions, qu'en en finisse. "

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Hors-Jeu-

 Sujets similaires

-
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Armand de Sacrepon [Spadassin][Aetius]
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]
» Ethan Hudson