Partagez | .
 

 Vagabondage estival [Résumé du livre sur les hobbit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageDim 24 Aoû 2008 - 22:29

Hambut s'ennuyait à mourir en cette chaude journée d'été. Un peu idiot sur les bords, il décida de passer cet après midi à la bibliothèque, toujours trop chaude en été, et toujours trop froide en hiver. S'intéressant beaucoup aux us et coutumes de son peuple ; il a vécu toute son enfance dans une ville elfe ; il décida de trouver quelque ouvrage traitant des mœurs Hobbites, le livre qu'il avait acheté il y a quelques jours étant empli de fadaises... Il comptait d'ailleurs l'offrir à la bibliothèque. Il n'aimait pas trop les livres d'aventure.

Toujours est il qu'une douzaine de minutes après son entrée dans la bibliothèque, il cherchait encore quelque manuel intéressant. C'est a l'heure correspondant à son thé qu'il trouva enfin ce qu'il cherchait. Le livre était intitulé
Us et Coutumes Hobbites, par Targrom Karaz, érudit nain.

Hambut décida d'en copier quelques parties, celles qui l'interessaient :


Citation :

Chapitre Premier : Des Origines Des Hobbits.

Les premiers hobbits semblent être apparus aux alentours de l'an mil cent quatre vingt de notre calendrier. D'aucuns les disent cousins des nains, de par leur taille, mais il n’en est rien.
Ils semblent être originaires de ce continent, mais avoir longtemps vécus cachés, ou alors d’avoir migré à pied jusque dans ces terres. Leurs contes disent qu’ils ont été créés de boue, de même que nous, nains, avons été façonnés de pierre et de joyaux.


Chapitre Second : Où l’On Apprend A Reconnaître Un Hobbit

Le hobbit mesure un peu moins d'un mètre, pour un poids plutôt conséquent, du en partie a son embonpoint. Le hobbit est souvent imberbe, Souvent un peu enveloppé, joufflu, il aime la bonne chère, la bière, et n’est pas un sportif assidu. Il est aussi strictement pacifique, jamais un hobbit ne prendrait les armes, si ce n’est pour chasser. Jamais une communauté hobbite n’a été attaquée, d’abord car leur pacifisme est très connu, et ensuite car jamais des limites de territoire ne leur ont posé de problèmes.
Le hobbit est aussi un insouciant de base, du moment qu’il a de quoi boire, manger et dormir. Il est aussi très attaché à son chez-lui, ce qui paraît logique au vu de son amour pour le confort, il voyage donc très peu, et uniquement dans les cas d’extrême urgence.
Bien sûr, ces caractéristiques ne sont que celles d’un ‘hobbit type’, certains aiment l’aventure, mais ils sont plutôt rares.

Quelques lithographies parsemaient le livre, ressemblant peu à Hambut. Il faut dire qu'aussi, le manuel paraissait ancien, et puis le petit être n'était pas vraiment un hobbit comme les autres, après tout.
Citation :

Le troisième chapitre était celui qui interessait le plus le petit être. Il en copia une grande partie :


Citation :

Chapitre Troisième : De Leur Mode De Vie

De même que nous, il aime a habiter sous terre, mais préfere vivre à l'air libre, il a donc l'habitude de creuser de grandes galeries dans lesquelles il vit, galeries nommées smials par eux même. Aujourd'hui, certains construisent des maisons à la manière des Humains.

Une image accompagnait ces quelques lignes :

Citation :






Citation :
Leur mode de vie est plutôt simple, leurs fermes produisent juste assez pour leur survie, et chaque hobbit aime a avoir son potager. Leurs villages, car les villes sont rares chez eux, regroupant en moyenne une dizaine d'artisans, une demi douzaine de marchands, une cinquantaine de cultivateurs ou d'éleveurs, ainsi qu'invariablement, deux ou trois tavernes, ne comptent jamais de chef, ou de maire. En effet, tous les hobbits se voient égaux, et aucun n’oserait se dire chef.

Le hobbit est un grand mangeur, jamais on ne l’aura assez dit. Sa journée ne compte pas moins de 9 repas, lesquels sont nommés ci après :
- A 6 heures du matin, le premier petit déjeuner
- A 8 heures, le second petit déjeuner
- A 10 heures, la collation
- A midi, le traditionnel déjeuner, le plus copieux de leur repas
- A 14 heures, l'en-cas, le plus frugal des repas hobbits
- A 16 heures, le goûter
- A 17 heures, le thé (avec beaucoup de mangeaille, et peu de thé)
- A 19 heures, le dîner
- A 22 heures, le souper

Il est à noter que d'innombrables fêtes, d'anniversaire, en l'honneur de quelque ancien exploit, ou ancien roi, ou enfin des fêtes à la signification depuis longtemps oubliée, sont susceptibles de rajouter entre 1 et 3 repas, que les hobbits réussissent à caser avec brio dans leur emploi du temps.

Ses repas sont composés de légumes et de fruits en grande partie, ainsi que beaucoup de produits laitiers, mais de peu de viande, le hobbit étant un grand cultivateur, et un bon éleveur, mais n’aimant pas faire souffrir ne serait ce que les bêtes, et c’est pourquoi il est aussi un piètre chasseur, bien qu’il soit très habile à lancer des pierres, le lancer de pierres étant le seul sport qu’ils apprécient.

Il est aussi important de préciser quelques choses à propos de ces êtres, premièrement, le peuple hobbit, de même que nous, n’apprécie pas du tout la navigation, au point de refuser de monter sur un bateau, sauf si leur vie en dépend, et encore, ça ne sera qu’à contrecœur qu’il embarquera, en effet, il n’est pas fait pour nager, et rare sont les hobbits qui savent nager, et ils ne nagent très mal, d’où leur phobie de l’eau.

Au moins, Hambut gardait quelques point communs avec ses ancêtres, même si il préferait une maison en pierre que les "smials" décrits dans l'ouvrage. L'eau l'abhorrait autant qu'à ses ancêtres, et il mangeait tout autant qu'eux. D'ailleurs, son estomac commençait à faire de jolis bruits.

Citation :

Les hobbits, puisque tel est le sujet de ce livre, sont très accueillants, c'est le moins que l'on puisse dire, et ils aiment à offrir et à recevoir des présents, et contrairement aux autres cultures, c'est à l'occasion de son propre anniversaire que l'on offre quelque chose. Beaucoup de ces cadeaux sont des mathoms, comme ils aiment à le dire, (Les mathoms sont des objets inutiles, aux yeux des hobbits, comme des armes, ou des tableaux, ou encore des sculptures) et beaucoup sont sans valeur, et font rapidement le tour des villages, les anniversaires étant courants et jamais oubliés.

Il sont aussi d'une curiosité maladive, et se comportent souvent comme des enfants, et peureux. On peut aussi dire d'eux que leur littérature n'est guère prolifique, et leurs traditions ainsi que leurs peu de lois sont plutôt orales qu'écrit.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Encyclopédies-

 Sujets similaires

-
» Profils des aventures de "Bilbo le Hobbit"
» Tome 9 - [Spoiler !] Titre provisoire
» Yvain ou le Chevalier au lion (EXTRAITS)
» le livre rouge
» Le Hobbit dans nos programmes scolaires.