Partagez | .
 

 Rédiger des Livres pour la Bibliothèque ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMer 20 Aoû 2008 - 18:55

je me demandais s'il ne valait mieux pas rédiger quelques livres pour la bibliothèque. Quelques uns, pouvant ou non se rapporter directement (via des liens) dans des parties de l'histoire ou de la galerie des races.

C'est une idée que je jette en l'air comme ça, hein ^^

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 20 Aoû 2008 - 19:00

D'accord pour faire un livre (Pas entier, juste quelques posts hein, je veux pas mourir jeune), sur :
- Les Hobbits
- Quelques monstres (ceux que j'ai créés, dont "L'Histoire de Miel")
- Ptêt quelques légendes du "reste du monde" ou un autre truc du genre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 20 Aoû 2008 - 19:10

L'histoire d'Otulin y aurait sa place je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMer 20 Aoû 2008 - 19:22

Je pense aussi ^^

Hambut, pas de problème !

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 21 Aoû 2008 - 11:54

Un peu d'Histoire "entre peuples", serait pas mal aussi. Elament n'est surement pas la "seule" communauté de la région, tous les peuples du pays ont-ils toujours été alliés et vivent-iils tous en bonne intelligence avec leurs voisins ?
Car c'est vraiment la seule chose que je reproche à Elament, c'est le vide latent qu'on ressent dans les régions extérieures de la cité, pourtant fourmillantes de vie et de dangers. Tous les personnages ont leur petite histoire à l'extérieur de la ville (clan famillial dans la forêt, ermite précepteur, avant-postes de l'armée dans les régions éloignées, etc. Ce serait bien de rassembler toutes ces infos et ces anecdotes dans un seul accès, histoire de montrer que l'univers d'Elament est plein de vie et que c'est justement grâce à ses habitants (membres joueurs).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 21 Aoû 2008 - 11:57

On pourrait peut être aussi développer l'histoire des enfers après la bataille d'Elament, enfin dès qu'on aura trouvé un haut roi des enfers...

D'ailleurs on pourrait songer à en faire un PNJ en attendant non?
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Watase
avatar
Nombre de messages : 1465
Âge : 29
Race : Ange, chérubin (anciennement nymphe)
Poste : Elémentaliste
Magie Contrôlée : L'eau

Feuille de personnage
Puissance:
299/1000  (299/1000)
MessageJeu 21 Aoû 2008 - 12:18

Des contes et légendes d'autrefois ? ._. (pour faire réver les nenfants)

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageVen 22 Aoû 2008 - 11:15

Moi j'accepte tout tant que je dois pas tout taper XD

Inoÿ : et qui le gère =) ?

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 22 Aoû 2008 - 12:19

Bah toi faignasse...Un PNJ ça intevient rarement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 24 Aoû 2008 - 14:39

Et les rapports de combats dans la bibliothèque aussi, nan ? Ils auraient peut-être plus leur place là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 24 Aoû 2008 - 16:28

Un livre de cuisine? Un livre de couture? enfin... des livres qui servent pas à grand chose. Un livre racontant des légendes?.... Bas quoi je propose des idée de livre.... Bon après faut les faire, mais c'est une autre histoire.

Un livre de conjugaison, pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaëlle Umeraldan
avatar
Nombre de messages : 931
Âge : 27
Race : vampire ex-ange
Poste : élève de première année
Magie Contrôlée : air
MessageDim 24 Aoû 2008 - 19:23

Un livre traitant de toutes les races et créatures qu'on peut trouver aux alentour d'Elament

L'idée de Dorim me semble super... faut privilégier un peu ce qui se passe autour de la Cité

_________________________________________________________

Avant de juger quelqu'un il faut tout d'abord apprendre à se juger soi même...
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageLun 25 Aoû 2008 - 13:53

Dorim : c'est un travail titanesque ce que tu proposes =o Maisc'est réalisable à la seule condition qu'il y ai une carte du "monde" dans lequel est Elament. Certes, il y a d'autres communautés magiques, mais Elament est la seule à avoir une école ^^
Bon, j'ai rien de spé à faire cet aprèm, donc, je verrai pour ce brouillon (je dessine mieux les cartes que je ne dessine tout court XD)

Je préparerai également une liste des livres à rédiger et prendront quoi qui veut ^^

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageLun 25 Aoû 2008 - 15:16

- Mode de vie des Races
- Grandes Communautés Magiques
- Croyances et Pratiques Elémentaires

- Contes et Chants traditionnels
- Légendes

- L'Histoire d'Elament
- Personnalités Importantes

- Rapports d'Activité

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 26 Aoû 2008 - 13:25

Légende d'autrefois :

Citation :
L’infirmière


Il y a bien longtemps. À une époque où la mort des Dieux était encore une blessure neuve et difficile à soigner. La Grande guerre était finie, mais partout dans le monde résonnait encore quelque bataille. Ce fût sur l’un de ces champs que cette histoire commence :

Le ciel était lourd de nuage noir et orageux. Le tonnerre ne grondait pas, les éclairs n’illuminaient pas l’endroit ; des cris et des râles de souffrances résonnaient partout autour de lui. Gaël, jeune ange de Puissance était agenouillé au sol. Autour de lui des cadavres de créatures diverses ; lui l’aéra le plus puissant de sa génération défendait une cité de hobbits. armis les cadavres, on pouvait reconnaître des hybrides, des démons, des gobelins parfois même des elfes… Mais ces combats à répétition avaient émoussé la lame de l’ange et il se trouvait maintenant blessé. Il se doutait qu’il allait bientôt poussé son dernier soupir ici, personne ne viendrait le soigner. L’une de ces victimes, un jeune démon se traînait sur le sol pour s’éloigner de l’ange. Gaël l’aurait volontiers achevé, mais il n’avait lui-même pas la force de se lever. C’est alors que au loin, derrière la colline, on entendit des tambours.

Saccadés et réguliers, ils se rapprochèrent de l’endroit.
Le démon, un chiropteran, s’était immobilisé, et comme Gaël il écoutait et essayait de trouver la source de ce bruit sourd. L’ange essaya une dernière fois de se redresser, son genou se souleva enfin du sol, mais y retomba bien vite. Au même moment, les tambours cessèrent, Gaël et le démon relevèrent la tête, ce fût sa première apparition :
Sur la ligne d’horizon de la colline, on devinait aisément une silhouette féminine. Sa robe ample flottait au gré du vent qui soufflait ici, ses cheveux aussi dansaient dans son dos. Aucune aile, aucune oreille pointue, aucune prolongation vertébrale… Rien sur cette femme ne laissait deviner sa race. Etait-elle humaine ? Impossible, elle serait morte bien avant d’arriver jusqu’ici…

Le démon hurla et tenta de fuir dans la perpendiculaire de cette femme qui avançait vers eux.
Mais rampant, il n’allait pas bien vite. Une fois à sa hauteur, la femme s’agenouilla et murmura quelque chose au démon, celui-ci se calma et regarda cette femme. Elle commença alors à le soigner. Gaël serra les dents. Si elle le soignait cela voulait dire qu’elle était démone, elle allait certainement le tuer après avoir fini son ouvrage. L’ange tenta à nouveau de se lever, mais son énergie n’était vraiment pas suffisante… Il ne pouvait même plus utiliser son pouvoir. Mais déjà elle venait vers lui. Derrière elle, le démon avait les jambes et le torse pansés. Maintenant qu’elle était proche, l’ange pouvait voir son visage : doux et délicat, elle ne ressemblait vraiment pas à une démone… Mais il ne fallait pas croire ses yeux… Il hurla alors des prières, censées repousser le mal et lui interdit d’approcher.
Elle parut surprise puis se mit à sourire doucement, fouillant dans un sac qui pendait à sa hanche l’étrange femme en sortirent des bandages.
Gaël ne pouvait décidément rien faire de plus décida de la laisser faire, elle voulait le soigner. Il ne comprenait pas réellement pourquoi elle faisait cela.



Dans les jours qui suivirent elle fut aperçue plusieurs fois par divers combattants.
Et partout la même façon de procéder. D’abord les tambours puis ensuite cette femme qui s’approche et soigne les soldats des deux bords, sans préférence. Les accompagnants pendant leur mort ou les soignant lorsqu’elle le pouvait. Mais une chose changeait : à chaque jour des ailes apparaissaient dans le dos de cette femme…Non pas des ailes de plumes mais des ailes d’eau, dégoulinantes… Rouges. Dans l’imaginaire collectif, on disait qu’il s’agissait du sang de ses soins, que cette femme utilisait son propre sang pour soigner les miraculés des champs de bataille. Un mois passa ainsi, le mystère autour de cette femme ne diminuait pas, elle ne parlait jamais…
Et un jour, un maudis jour…
Cette femme s’approcha d’un champ de bataille en pleine guerre. Le sang giclait de partout et les morts tombaient un par un. La différence de cette fois est que cette femme, cette infirmière de guerre, portait une épée. Personne ne l’avait jamais vu porter une arme ; c’était assez incongru pour quelqu’un qui essayait de soigner tous les blessés…

Au petit matin le sol était rouge, les ailes de cette femme aussi ainsi que son épée.
Suite à cet incident plus aucune guerre n’éclata durant bien des années, trop effrayée qu’Elle ne revienne. Personne encore n’a découvert de qui il s’agissait. Parfois on raconte qu’il s’agirait de Aqua, la déesse de l’eau qui, horrifiée de voir son travail gâché à chaque fois, s’était mise en colère. Ailleurs on disait qu’il s’agissait d’une toute nouvelle race qui avait vu le jour durant la guerre…

Mais partout elle ne fut jamais connue que sous le nom de ‘l’infirmière’.


Mode de vie des races :

Citation :


Les anges Chérubins


« Les anges sont des créatures bénéfiques, mais les plus charitables sont de très loin les Chérubins. Ces Anges au coeur rempli d'amour ne vivent que pour une chose: aider les mortels et les habitants de la surface. Ils rejoignent parfois Otulin, mais repartent rapidement là où ils peuvent faire le bien. Les dangers ou le rejet ne les découragent pas. Souvent, ils cachent leurs ailes, prenant l'apparence d'humains pour soulager peines et souffrances sur terre. Suite à une décision du Conseil, ils ont un accès illimité aux ressources d'Otulin et peuvent à tout moment réclamer de l'aide même au Premier Choeur pour remplir leur mission de bonté. »

La plupart des anges chérubins vivent au gré de leurs allées et venus sur Terre. Mais il existe un endroit dans les cieux où ils se regroupent : un temple volant.
Composé de milliers de tours, chacune différente, il s’élève au-dessus des nuages, dressant ses girouettes vers le Plus Haut. Les pierres blanches illuminent et aveugle toutes créatures maléfiques : démons ou dragons. De grandes fenêtres ornent les façades de ce temple, laissant entré généreusement la lumière naturelle du soleil. Il a une forme cylindrique, illustrant l’idée d’ensemble des chérubins. Pour eux, qu’importe la race tout le monde mérite d’être aidé… Même les démons parfois.
On accède à l’intérieur par d’imposants escaliers de marbre blancs, ouvert sur l’extérieur, rare sont les portes ici. Les chérubins préfèrent interdire l’accès par un simple voile plus ou moins opaque selon le secret à garder. De grandes arches limitent les pièces entre elles. Au coeur de ce temple se trouve l’église, un lieux encore plus silencieux que le reste du temple, sur la façade se trouve une rosace qui, grâce à la magie angélique, fait toujours face au soleil pour illuminer quiconque entre dans cet antre.

Aucune arme n’est autorisée dans l’enceinte de ce temple. Les chérubins sont totalement contre leur utilisation, si vous en possédez une veuillez la déposer à l’entrée. Tout le monde est le bienvenu, il y a de nombreuses chambres avec bien des lits disponibles. Partout à Otulin on dit que le temple est le lieu idéal pour les anges déprimés ou à mettre en repos. Chaque matin et chaque soir des chants délicats parviennent aux oreilles de chacun pour prévenir que l’astre céleste se lève ou se couche.
Durant la journée, les anges vaquent à différentes occupations. Généralement il y a une équipe désignée au hasard parmit les anges habitués de l’endroit qui se charge des tâches ménagères. D’autres anges, comme le bibliothécaire, se chargent de l’entretien de la bibliothèque et ainsi de suite. Les chérubins n’ont pas peur du travail, au contraire ils se disent que si le travail est bien fait la récompense n’en sera que meilleur.

Amoureux d’art, les chérubins aiment la peinture et la musique. Il n’est pas rare d’entendre le son d’une corde ou d’un cuivre résonner dans les grands couloirs. Leurs tableaux sont très épurés, quelques traits leur suffisent à exprimer un paysage entier, sachant que chez eux les paysages sont le ciel et les nuages… Il aime aussi les autres formes d’art que sont la couture et le tissage. Les vêtements qu’ils créent sont toujours très fins, beaucoup de douceur et de détails, même si parfois il s’agit de broderie blanche sur un tissu tout aussi blanc. Raffinés, leurs tapis ou tapisseries sont toujours soignés et travaillés. À Otulin, on dit la patience des chérubins presque infinis. Leurs sculptures directement ancrées dans les murs du temple sont elles aussi la preuve de la patience des Chérubins. Certains couloirs sont parfois ouverts sur l’extérieur, signe que l’édifice n’est pas encore terminé et que l’art architectural des chérubins ne cesse de se développer. Il aime aussi les arts de scène, parfois les jeunes chérubins doivent, pour passer un test, créer une petite scène ; la poésie est aussi très appréciée chez eux.
Et enfin la dernière forme d’art que les chérubins apprécient et qui est très recherché par les autres créatures angéliques : la cuisine.
Les chérubins s’amusent à créer des desserts tous plus raffinés et délicieux les uns que les autres. Cette manie de ne créer presque que des desserts montre à quel point les chérubins préfère le sucré, la douceur plutôt que le salé.


Lors de leur arriver dans ce temple, les jeunes chérubins sont accueillis par un ancien de la génération précédente. Ce rapprochement des générations est voulu, les jeunes ne se sentent pas trop éloignés de leur congénère. Très rapidement ils s’acclimatent à l’endroit et suivent des cours qui développent leur générosité. Les jeunes chérubins sont choisis en fonction de leur caractère, la plupart sont de vrais agneaux, toujours très doux et délicats, presque fragiles ; et en fonction de leur capacité d’altruisme. Ici dans ce temple, on développe encore plus cette capacité jusqu’à la poussée au maximum de l’individu. À la fin de leur cycle, avant de pouvoir porté définitivement le nom d’ange chérubin, les apprentis sont soumis à un test : un humain.
Un vrai humain, pas seulement une situation écrite et une solution prédéfinie. Non, un vrai humain à charge, à prendre soin… À chérir.
Si l’humain, au bout de la période, est plus heureux qu’à l’origine l’ange devient un chérubin. S’il ne réussit pas… Il continu jusqu’à sa réussite.
Après son test, le nouvel ange peut décider de rester encore au temple pour s’enrichir encore de connaissance ou de partir et descendre faire ce pour quoi il a été éduquer : le bien.

Les chérubins n’ont jamais subit la guerre. Et fort heureusement, la plupart ne supporte pas, ou alors très difficilement, la vue du sang. Certains réussisent à être guérisseur, mais la plupart s’évanouisse dés qu’une goutte de sang coule.
Chez les chérubins, on dit qu’une larme est signe de malheur, surtout s’il vient d’un chérubin. On raconte partout que si un jour les chérubins sont attaqué par une quelconque race dans leur temple aérien la fin du monde approcherait à grands pas et le monde se transformeras en immense champs de bataille. Lors de la grande guerre des Eléments, certaines Puissances avaient demandés à ce que le temple chérubins soit protégé et que personne, pas même des voyageurs, ne soit autorisé à entrer là-bas. En parlant de Puissance, savez vous qu’il existe une légère rancune entre les chérubins et ceux qui avaient, pour leurs biens, assiéger leur temple ?
Depuis cette période, les anges de bonté boudent un peu les anges guerriers.
Personnes n’oublie jamais les chants des chérubins. Durant les guerres, sur un champs de bataille abandonnés, où tout est mort ou bléssés on peut entendre des murmures lointain porté par le vent. Quiconque entend ces chants se sent presque immédiatement apaisé.

(images à venir)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 27 Aoû 2008 - 13:48

Citation :
Notes sur les démons après la bataille d'Elament


Lorsque les écoles élémentalistes défirent l'armée des enfers menée par le Démon Majeur Apharez, la relative quiétude ainsi tombée sur la région poussa les guildes de marchands a exploiter et réouvrir d'anciennes routes commerciales abandonnées.

Malgrès les multiples avertissement des instances de la cité, l'euphorie de la victoire était telle qu'oubliant tout bon sens les seigneurs marchands réouvrirent les routes bordant les mont décharnés et les marais de l'oubli ainsi que celles traversant la forêt Drake.

Le commerce devint rapidement florissant grâce aux denrées nouvelles ramenées des terres du sud ou du grand nord, mais aussi grâce au renouveau des contrats de nombreuses guildes de mercenaires et de gardes du corps.

Cependant il devint vite évident que ces nouvelles routes étaient plus que dangereuses et les guildes marchandes en vinrent rapidement à recruter des Elémentalistes pour protéger leur convoi. c'est à partir de ce moment que nous avons pu noter un "réveil" des habitants des enfers, à moins que se soient d'anciennes forces que la réouverture de ces voies oubliées aie réveillé.

La cité désormais réputée imprenables, les mages de la cité escortant les caravanes devenaient une aubaine pour les démons en quête de pouvoir. Devenus de véritables sources d'Aether ambulantes pour les prédateurs des enfers, les instances d'Elament interdirent aux novices d'escorter les caravanes ou de s'éloigner de plus de 10 kilomètres de la cité. Les accès aux Monts Décharnés leurs furent également interdits.

Malheureusement les pressions économiques provoquées par les guildes obligèrent les maîtres élémentalistes à former des groupes d'escorteurs parmis leurs élèves, incluant toujours des élèves confirmés aux escortes aux côtés des novices.

A partir de là les démons se firent de plus en plus omniprésents à partir de ce moment, errant tout autour de la cité. La guerre avait certes assis la domination de la cité sur la région malgrès la proximité de la porte des enfers dans les montagnes, mais l'attitude des démons provoquait un quasi blocus économique de la cité. Et ce sans qu'ils ne semblent organisés en ce but d'une quelconque façon.

Ainsi naquirent les équipent de traqueurs, chassant et exterminant les démons les plus actifs autour de la cité. Leur réussite fut toute relative mais permit de relancer un semblant d'activité des voies de commerce principales.
La paix était donc terminée et les défenses de la cité devait s'étendre au delà de leurs murs.
La perte de nombreux élèves dans un rayon de seulement quelques kilomètres autour de la cité accrut encore les patrouilles de traqueurs et la moindre caravane marchande devait attendre des semaines avant de pouvoir partir.
Quant à celles venues du reste du monde ,elle désertèrent peu à peu la région.

Ainsi ne demeure plus aujourd'hui que les allers-retours des guildes de la cité, réussissant juste à subvenir à ses besoins.

les démons hantant les alentours d'Elament ne semblent pas obeir à une action coordonnée, cependant leurs actions solitaires de sape ont suffit a rompre la quiétude fragile d'après guerre. Désormais Elament a les yeux rivés sur les Mont décharnés dans l'attente d'un signe d'activité aux enfers. car si un autre démon était assez puissant pour lever les hordes des enfers, la cité aurait bien du mal cette fois-ci à les repousser.
Outre les soucis économiques, se sont les nouveaux élèves qui arrivent de moins en moins nombreux ouvrir la porte sacrée de la cité.

Le plus inquiétant dans tout celà est que notre cité dans son attitude défensive n'est pas en mesure d'enqueter sur les activités des démons, et c'est en géant aveugle qu'Elament tente peut à peu de se relever.

Norius Ampzlon, Maître-Archiviste de la grande bibliothèque d'Elament.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 27 Aoû 2008 - 16:47

Légende :

Citation :
Charibd et Silla


Charidb et Silla

Une femme et un homme.
Voici leur histoire…

L’homme, Charidb, était le soldat le plus puissant de l’armée angélique : honorable et courageux ; personnes ne lui connaissait de défaut. Il aimait rire et plaisanter avec ses compagnons d’armes. Disciple de Puissance il maniait l’épée comme nul autre, arborant son armure étincelante comme si elle n’avait aucun poids. Il était ami fidèle, amant fidèle et ange fidèle.
Il était parfaitement idéal…
Elle, Silla, était une ange parmi tant d’autre. Du moins elle le croyait…
C’était une jeune ange timide mais déterminée à devenir aussi excellent que lui. Elle voulait qu’il la remarque, qu’il lui prenne la main et lui apprenne à manier l’épée…Mais à la place ce fût son père qui lui appris le maniement de la faux. Aucun ami, aucun amant… Aucune reconnaissance…
Elle était éprise de lui, durant plusieurs années, elle s’entraîna, tentative vaine pour s’élever à son niveau à lui. Et un jour une guerre. Comme beaucoup autour du monde, les démons étendaient leur courroux partout. À la demande des Dieux des guerriers furent envoyés sur Terre pour défendre les peuples pacifiques. Il et elle furent envoyés, sur différent front. Silla se battit furieusement, elle voulait aller le rejoindre… Sa vue lui donnerait des forces.
Plusieurs mois passèrent ainsi dans le sang et la tristesse de ne voir son aimé. Chaque jour Silla devenait plus forte, ses ailes autrefois blanche et pure se teintaient du sang de ses ennemis, elle avait beau se laver l’odeur restait.

Et un jour la bataille à laquelle Silla participait fut gagnée. Les démons fuyaient vers ailleurs, les anges ne les poursuivirent pas. Ils se séparèrent, chacun envoyé sur d’autre front : leurs bras pourraient être utile. De tout son cœur Silla pria alors de le rejoindre. Et le destin en fût scellé.
Silla se retrouva sur ce même front, et il y découvrit un nouveau Lui, plus féroce que n’importe quelle bête, plus fort que le roi des Lions… Silla sentit autre chose grandir en elle depuis ce jour. Quelque chose qui ignorait sa vue avec d’autre Elles… Ignoraient l’armure et l’épée… Un désir…
Plusieurs autre mois passèrent, Silla lui avait parlé, elle était ‘une amie’, une compagnon d’arme… Elle le connaissait maintenant. Mais toujours ce désir inassouvi, Silla ignorait que quoi il s’agissait… Chaque jour plus proches… Et pourtant si distants…
Un jour Silla faillit et épargna un démon ; sa colère à lui fut grande. Il la traita de tous les noms d’oiseaux voir même de rampant. N’avait-elle donc pas le droit de ressentir de la pitié ? Ce démon avait un rein et le foie manquants, il allait mourir, il avait juste demandé à revoir sa douce une dernière fois… Silla le lui avait accordé… C’est tout…

De dépit, elle s’enfuit. Elle le savait, elle aurait dû être plus professionnel, ne pas faire de sentiment mais…
Et puis derrière elle un sifflement, elle reconnut les yeux du démon qu’elle avait épargné ; tel fut ses propos :

« - Ô toi qui m’as épargné. Vivre tu voudrais, pour toi je peux le réaliser…
- Vraiment ? Le pourriez-vous ?
- Tout à un prix, rien n’est toutefois gratuit…
- Que demandez-vous ?
- Le blanc de tes ailes… »

Silla se tourna à moitié. C’est donc tout ce qu’il demandait ? Une couleur ? silla était méfiante, ça lui paraissait tellement simple, en échange d’une simple couleur, il pouvait effacer tous ses problèmes ? De toute façon il y avait tellement de sang sur ses ailes que l’on ne voyait même plus qu’elles avaient été blanches. Silla déglutit et hocha la tête de haut en bas. S’il ne voulait pas d’elle tant pis, il ne servait à rien de se souvenir de lui.
Mais à la place d’effacer les souvenirs le démon effleura la faux de l’ange. Celle-ci se mit à luire d’une intense lueur noire et Silla sombra dans le noir.


À son réveil, tout était silencieux. Sa faux entre ses mains Silla sentit des larmes coulées sur ses joues. Elle ne comprit pourquoi elle pleurait seulement lorsqu’une main vint se poser sur son genou. Il se trouvait devant elle. Il avait la tête à moitié arrachée… Il allait mourir…
Elle allait être libre…
Et dans le silencieux murmure de la neige qui tombait autour d’eux silla pu entendre un soupir :

« - Pourquoi ?
- Tu ne me voulais pas entière, tu voulais un soldat…
- Pourquoi ?
- Parce que j’ai épargné un démon…
- C’est vrai… Je ne t’ai jamais apprécié comme tu étais…
- …
- Je t’ai toujours aimé… »

Et le dernier soupir fut poussé. Silla resta seule, assise sur les cadavres de ses frères, seule sous la neige qui tombait en délicat flocon, comme si, Aqua dans son éternelle bonté voulait effacer les traces de ce carnage et redonner aux ailes noires de l’ange leur éclat pur d’autrefois…


Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMer 27 Aoû 2008 - 19:01

Je tiens à vous prévenir que je n'ai pas encore eu le temps de lire mais que si j'arrive à le dégoter, j'vous mperai chacun =o

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Watase
avatar
Nombre de messages : 1465
Âge : 29
Race : Ange, chérubin (anciennement nymphe)
Poste : Elémentaliste
Magie Contrôlée : L'eau

Feuille de personnage
Puissance:
299/1000  (299/1000)
MessageDim 12 Oct 2008 - 19:00

À la demande de Ruby :

D'autres idées pour des livres de la biliothèques ?
Je rappelle qu'en première page de ce même sujet il y a une liste exhaustive de livres à écrire sur des sujet intéressants.
Aller lâchez-vous !

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMer 5 Nov 2008 - 12:34

- lecture en cours des livre (oui, je sais, retard etc etc)

Ebony, Livre 1 : L'infirmière
Gros problème. Enfin, grande question ! Pendant la guerre, les autres créatures (genre anges etc etc), n'avaient pas de pouvoir. ce n'est qu'à la mort des dieux que ceux-ci se "montrent". Naturellement, tu précises qu'ils sont morts, mais je voulais que ce soit clair dans ton esprit qu'il est dit dans l'histoire du forum qu'après la guerre, les pouvoirs apparaissent mais ne sont en aucun cas maîtrisé.

Je cite :
Citation :
Mais lors de leur mort, les quatre éléments avaient explosé. [...] Chacune de leurs particule retomba sur une personne. Ceux qui recevaient ces particules devenaient capables de contrôler en partie un élément. L'eau, la terre, l'air et le feu n'était plus chacun en un seul corps mais en un nombre illimté de personnes. [...]
Beaucoup en firent mauvais usages et devinrent dangereux pour les autre soit volontairement, soit en contrôlant mal ces pouvoirs. Le gouvernement, le pouvoir, les personnes dirigeant ce monde autrefois paisible, fit interdire l'utilisation de ces pouvoirs sous peine de mort.

Donc, est-ce clair dans ton esprit ? XD

Ebony Livre II : Les anges chérubins

Relis-toi, il manque quelques mots et il y a des fautes par-ci par là.
<Mode sévère> Alors. ne te trompes-tu pas avec une autre race d'ange ? Je crois me rappeler que les chérubins sont, par définition, une race de combattant. Je peux me tromper naturellement. Si c'est le cas, ATTAFION ! Parce que ça ne colle plus du tout (je voyais plus les vertus dans le rôle que tu donnes aux chérubins, mais je peux encore une fois me tromper.</mode sévère>

Inou : Silla et Charibd

Rien à redire, sauf une répétition vers la fin du mot "noir"

Inoÿ : Rapport

Pareil, rien à redire, j'aime ta créativité.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageLun 30 Mar 2009 - 18:44

Sujet temporairement verrouillé, le temps que je fasse un peu de ménage et que je classe les choses importantes. Je vous remercie tous de votre participation.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Hors-Jeu-

 Sujets similaires

-
» Vous avez des livres pour les 3 ans et moins?
» Livres pour l'été
» THEME - Une salle pour réviser pitié ! [PV]
» [Guide] Les Pré requis pour être Niveau 4-5
» Le livre de la bibliothèque