Partagez | .
 

 Choc des cultures[pv Vila Arteth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dylan Marawi
Novice
avatar
Nombre de messages : 15
Âge : 16
Race : Animorphe
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
210/1000  (210/1000)
MessageMar 29 Juil 2014 - 12:01

De pierre et de sang. Voilà littéralement les pensées qui habitaient le jeune Dylan alors qu'il avançait dans les marches du château, pardon de l'école. Cette culture différait tellement de la sienne, lui quand il allait à l'école, il se rendait dans la tente du sage. Mais ici, il avait affaire à un château, preuve que l'éducation était une préoccupation centrale ici, mais si la préoccupation était d'élever les esprits pourquoi en faire une démonstration si ostentatoire? Il y avait là matière à réflexion, il n'irait pas jusqu'à dire que cela lui déplaisait, mais les goûts en termes de décorations des élamentiens lui échappaient complètement.  Des bâtiments détruits, du sang sur les murs, est ce qu'une catastrophe avait eu lieu ici? En même temps si c'était là une vision d'artiste, il ne tenait pas exactement à critiquer l'artiste.

Après avoir traversé une arche gigantesque, alors que la violence du sang et de la destruction s'estompait, un nouveau type de violence s'imposa. Des bannières multicolores claquaient au vent, en leur centre un phoenix blanc ondulait. Décidément, l'art était quelque chose de complètement différent ici. En s'approchant, il aperçut des colonnes de style... abîmées ou du moins menaçaient elles de tomber sur les curieux, mais elles s'espaçaient au fur et à mesure qu'il avançait.

Et soudainement il arriva sur un escalier, enfin soudainement... Celui-ci état quand même central à la salle. D'ailleurs, pour ajouter à l'idée de centre il y avait quatre gros blocs de pierre en forme de goutte de différentes apparences. Il y en avait une, composée de blanc et de noir qui attira son attention, peut-être était-elle plus épurée que les autres. Même si elles étaient toutes faites de pierres blanches et noires qui flottaient sans se toucher, il se sentait plus attiré par celle-ci. À sa base se trouvait une plaque lumineuse. C'était étrange vu la poussière dans cet endroit. Peut-être était elle polie par les mains qui la touchaient.


*J'espère que je ne fais rien d'interdit.

Sa main se posa sur la plaque et de la lumière se mit à sortir de la plaque pour former des lettres et ces lettres formaient des mots. Il y avait aussi des esprits ici! Que devait-il faire?
Revenir en haut Aller en bas
Vila Arteth
Tutrice Aera
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Nymphe des Glaces
Poste : Professeur de l'Air
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Air

Feuille de personnage
Puissance:
550/1000  (550/1000)
MessageDim 3 Aoû 2014 - 7:32

Vila ne savait pas comment commencer son rp, alors elle remplissait les lignes qu'il lui manquait en décrivant encore une fois les murs tâchés de sang noir, les pavés brisés et les élamentiens qui s'affairaient, dont elle avait déjà bien trop parlé.

Elle marchait silencieusement dans la rue, véritable ombre grise et bleue qui se confondait dans le brouillard du petit matin. Le soleil éclairait alors à peine les rues sombres de la cité renaissante. C'était le moment favoris de la journée de la nymphe, où l'on ne voyait alors pas -ou moins- les cicatrices que portait Elament après le séjour des démons. Restait-il encore cette immonde Île qui gâchait le paysage et empêchait la nymphe de voir les Monts qu'elle aimait tant, car c'était le seul endroit où il faisait une température acceptable pour la nymphe, qui trouvait qu'il faisait bien trop chaud ici, dans la plaine.

Elle décida d'aller à son bureau. Même si son premier cours avec Dabrine ne commençait pas immédiatement, elle préférait rester dans l'Ecole que chez elle. Elle avait ré-emménagé dans son ancien cabinet médical qui n'avait plus aucune utilité puisque son pouvoir était devenu dangereux pour la population. Cela lui brisait le coeur rien que d'y penser, mais elle n'avait pas d'autre choix que d'y rester, puisque les logements se faisaient rares à Elament, où la population était toujours grandissante et toujours plus dans le besoin.

Lorsque ses pieds foulèrent la porte d'entrée du hall, elle remarqua tout de suite que le système d'inscription des nouveaux élèves aeras était allumée. Ce n'est qu'ensuite qu'elle vit le jeune homme terrifié, regardant d'un air badaud le formulaire qui se dressait devant lui. Cette vision, quoiqu'un peu ridicule, la remplit de joie. Un nouvel élève, un jour seulement après l'arrivée de Dabrine. Elament reprenait véritablement du poil de la bête.

Elle s'approcha, un sourire imperceptible aux lèvres.

"Besoin d'aide?"
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Marawi
Novice
avatar
Nombre de messages : 15
Âge : 16
Race : Animorphe
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
210/1000  (210/1000)
MessageDim 3 Aoû 2014 - 18:36

Il semblait bien que les esprits n'avaient pas décidé de prendre son âme... pas encore! Peut-être qu'ils avaient besoin de connaître son nom avant? Ou peut-être qu'ils connaissaient déjà son nom et testaient sa valeur. Si les esprits étaient si craints, c'est parce qu'on ignorait justement de quoi ils étaient capables et seul quelqu'un de sage peut s'en tirer lors d'une rencontre avec les esprits. Alors que ferait le sage?

"Besoin d'aide?"

Son cœur manqua un battement, néanmoins, là d'où il venait, les gestes brusques étaient à proscrire. Un exemple type, vous êtes tranquillement allongé sur votre paillasse en vue de trouver le sommeil quand soudain vous sentez quelque chose vous remonter la jambe. Ça pourrait-être un petit lézard, mais ça pourrait tout aussi bien être un scorpion et à ce moment un geste brusque est la dernière chose à faire. De même pour les serpents et autre prédateurs. D'une manière générale paniquer devant un animal est une erreur. Même si en l’occurrence, la voix derrière lui n'était pas animal.

C'était une voix de femme, douce, tranquille. Pour le moment elle était dans son dos, mais il ne pouvait décemment pas détacher ses yeux des esprits qui avaient pris la forme de lettres. D'un autre côté, peut-être que la voix de la femme derrière lui était un maléfice des esprits, un maléfice le condamnant dès qu'il se retournerait. Quoi qu'il en était, il ne quitterait pas ces esprits des yeux. Si la femme derrière lui était réelle, il utiliserait un autre moyen de communiquer.

Lentement sa tête remonta et redescendit, et encore deux ou trois fois, le signe universel de l'acquiescement. Le sage disait que ne pouvait apprendre celui qui ne voulait apprendre. Et pour apprendre, il fallait reconnaître son ignorance. Dylan était ignorant et ne savait que faire face à ces esprits de l'alphabet! Avait-il besoin d'aide? Oui désespérément. Et c'état cet appel à l'aide qu'il transmettait dans son hochement de tête.


Revenir en haut Aller en bas
Vila Arteth
Tutrice Aera
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Nymphe des Glaces
Poste : Professeur de l'Air
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Air

Feuille de personnage
Puissance:
550/1000  (550/1000)
MessageMer 6 Aoû 2014 - 20:01

La créature devant elle avait l'air terrifiée. Le garçon ne bougeait pas, les yeux fixés sur les lettres qui flottaient devant lui, et n'osait même pas se tourner pour la regarder dans les yeux. Il ne devait pas comprendre ce qu'il lui arrivait. Vila soupira. Il venait apparemment de loin, à en juger ses vêtements usés et son hygiène approximative – l'Ecole devait avoir été sa première destination après son arrivée à la Cité. Il ne connaissait donc sans doute pas les différentes formes de technologies magiques que l'on trouvait dans certaines villes du monde, ou même, à en juger par son incompréhension, la lecture et l'écriture. La nymphe s'avança lentement et posa sa main froide sur l'épaule du jeune, très jeune homme, sans pour autant le détourner du piédestal.

'' Mon nom est Vila Arteth, et je suis professeure de l'Air dans cette école. Ce que tu as devant toi est le système qui permet aux nouveaux élèves -et puisque tu te tiens devant moi, j'assume que tu en fais partie, de s'inscrire sans passer par de la paperasse encombrante et inutile. Celui-ci est le système réservé aux Aeras, les élèves ayant un don avec l'air, mais si tu as un don dans un autre des éléments, je t'invite à te présenter aux autres piédestals : à ta gauche, tu as celui de l'eau, à ta droite, ceux du feu et de la terre.''

Elle avait parlé lentement et de façon très douce, se doutant que le garçon ne serait rassuré que lorsqu'il aurait comprit entièrement le fonctionnement de ce qui se tenait devant lui. Il était si jeune, la nymphe était étonnée qu'il soit arrivé jusque ici, ne serait-ce qu'en vie. La plupart des dons se révélaient après une quinzaine, voire une vingtaine d'années. Ce petit était peut-être prometteur.


'' Je pense que tu aurais besoin d'aide pour remplir le formulaire. Rassure toi, ce ne sera pas long. Et puisque je suis là, tu n'auras pas besoin d'attendre pour connaître tes prochains horaires de cours ! '' Elle dit en souriant. Il avait également d'autres problèmes sur les bras : trouver un logement, des vêtements propres... Cela faisait beaucoup pour un garçon si jeune. 

''Mais pour l'instant", dit-elle en interrompant ses propres pensées, "Commençons par le commencement. Quel est ton nom ? ''
Elle espérait avoir rassuré le jeune homme avec ses paroles, mais elle craignait véritablement qu'il se retourne et s'enfuit en courant. Peut-être était-il, bien que ce soit fort peu probable, et très inquiétant, tombé sur la Cité purement par hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Marawi
Novice
avatar
Nombre de messages : 15
Âge : 16
Race : Animorphe
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
210/1000  (210/1000)
MessageJeu 7 Aoû 2014 - 1:08

Une sensation glacée passa à travers son vêtement de lin, au niveau de son épaule droite. Réprimant un frisson, il quitta un dixième de secondes des yeux ces lettres pour regarder sur lui, là des doigts longs et blanc, issus d'une main d'adulte donc, contrastaient avec la couleur ocre du tissu qui composait sa tunique. Il avait enfin une preuve visuelle que cette personne n'était pas une illusion de ces esprits en forme de lettres qui lui demandaient son nom.

Les explications qu'elle lui fournit lui fit enfin relâcher son souffle qu'il ignorait qu'il maintenait. Ces lettres qui flottaient étaient donc une des choses dont étaient capable les magiciens d'élament. Ça pouvait bien être quelque chose de leur style en effet. Enfin, il devrait attendre encore un peu avant de se prétendre expert dans l'art de cette ville. Maintenant que la peur avait disparue, il pouvait admirer les volutes hypnotiques et aux contrastes changeants avec l'angle que prenait le regard. Il commençait même a les apprécier.


Dylan enfin se retourna vers la dame qui allait apparemment être celle qui lui apprendrait à domestiquer ses dons. Elle portait une robe bleue de laquelle jaillissaient ses membres plutôt fins ainsi qu'un ruban sur lequel il ne s'attarda pas mais qu'il pût cependant estimer de la même couleur que ses tresses de couleur nuit. Enfin il posa ses yeux couleur aube sur ceux couleur ciel dégagé de son enseignante. S'il avait semblé terrifié, ça ne s'entendait pas dans sa voix qui restait tranquille et sûre.

"Merci gente dame. Je me nomme pour ma part Dylan Marawi. Je crois que ça veut dire esprit du désert dans votre langue."

Il leva les yeux vers les lettres flottantes s'attendant à y trouver son nom maintenant qu'il l'avait prononcé. À sa grande déception tel n'était pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Vila Arteth
Tutrice Aera
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Nymphe des Glaces
Poste : Professeur de l'Air
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Air

Feuille de personnage
Puissance:
550/1000  (550/1000)
MessageVen 8 Aoû 2014 - 6:54

'' Ce nom te va bien '' dit la nymphe avant de l'inscrire dans le formulaire qui flottait devant eux. Ses doigts graciles ne semblaient rien toucher de matériel, alors qu'une fine écriture apparaissait au fur et à mesure de ses mouvements . Il était vrai qu'avec ses cheveux roux et ses vêtements fins, il avait vraiment l'air d'un jeune renard du désert. La nymphe avait entendu des histoires sur les croyances des peuples nomades, qui vénéraient les petits animaux qui réussissaient à survivre dans un endroit aussi hostile et leur attribuaient des pouvoirs magiques. Sauf qu'il n'y avait pas de renards roux dans le désert, seulement des petits renards clairs, semblables à ceux des montagnes. Etrange chose, puisqu'ils vivaient aux deux opposés du monde.

'' Quel âge as-tu ?'' Elle marqua une pause, et dit d'un ton doux '' Rassure toi, il n'y a pas beaucoup de questions, ce ne sera pas long'' Ils continuèrent ainsi quelques minutes et purent envoyer le formulaire dans son bureau. Celui-ci se changea en petit oiseau de papier dans un bruit cristallin, et s'envola par la fenêtre. Pour le moment, il lui était inutile puisqu'elle avait son nouvel élève en face des yeux, mais elle préférait garder toutes les fiches d'inscription, pour les archives de l'Ecole. Elle avait prit l'habitude de garder toutes les traces écrites à Kalmastre, où des bibliothèques interminables et composées d'absolument tout ce qui pouvait être imaginé parcouraient la ville. Elle se tourna ensuite vers le jeune garçon. Il était si jeune, et paraissait pourtant avoir traversé tant d'épreuves ! Vu l'heure, soit il venait d'arriver à l'Ecole, soit il venait de se réveiller et avait passé la nuit dans la Cité. Elle préféra tout de même s'assurer qu'il était bien installé.

'' As-tu un endroit où dormir ici ? Quelqu'un t'a-t-il déjà parlé du Miasme, des endroits à éviter dans les environs de la Cité -bien que je ne te conseille pas d'en sortir non accompagné puisque la plaine a tendance à être mal famée ? As-tu des questions concernant le déroulement de la vie ici ? '' Il lui faisait presque de la peine, avec sa petite tête perdue. Certainement que personne n'avait prit la peine de lui expliquer, les gens étaient plutôt rudes avec les ignorants ces temps-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Marawi
Novice
avatar
Nombre de messages : 15
Âge : 16
Race : Animorphe
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
210/1000  (210/1000)
MessageVen 8 Aoû 2014 - 16:02

Après l'avoir complimenté sur son nom, elle se mit à... écrire dans les airs.Ou plutôt, quand son doigt arrivait sur le même plan que les lettres, une traînée lumineuse le suivait et s'inscrivait sur le support immatériel qui contenait ces lettres flottantes. À peine eût-elle terminé de l'inscrire, et sans faute encore, que d'autres lettres apparaissaient en dessous, celles-là pour lui demander son âge. Sans surprise, sa professeur lui posa la même question.

Les questions n'étaient pas très longues certes, mais cela impliquait de savoir où l'on souhaitait se rendre avec les enseignements. Ce qui aux yeux de l'esprit du désert semblait légèrement contre productif, parce que du moins le concernant, il n'avait pas vraiment d'idées sur ce qui l'attendait. De plus le sage disait que l'on ne pouvait apprendre si on ne reconnaissait son ignorance. Cela signifiait reconnaître qu'il n'avait aucune idées des enseignements qui lui seraient prodigués. Mais puisque ces questions lui étaient demandées, il se résolut à répondre honnêtement qu'il avait treize ans, qu'il ne savait pas quoi faire de son élément mais qu'il avait été responsable de tourbillons de sables dans le désert, qu'à court terme, il désirerait être capable de faire pleuvoir et à long terme d'apprendre tout ce qu'on désirera lui enseigner pour être capable d'aider les autres, il resta sans réponse pour le miasme, qu'il savait utiliser une fronde même si ça ne valait pas un cimeterre à ses yeux, qu'il n'avait aucune expérience dans ses domaines mais était prêt à apporter son aide à tout moment, et qu'à part ça il ne voyait rien à ajouter.

Le doigt de Professeure Arteth marqua enfin un arrêt et les lettres disparurent alors qu'une grande lumière blanche se fit voir au sommet de l'escalier en colimaçon. Il semblait bien que les élamentiens aimaient l'ostentation, mais cela ne risquait-il pas de déconcentrer les habitants durant leurs tâches?

Enfin, elle lui posa d'autres questions. Et honnêtement, il ne pouvait que répondre non à toutes, parce que pour la dernière, il possédait une flopée de questions, mais il ne savait absolument pas par laquelle commencer. Et puis il ne voulait pas non plus offenser celle qui avait pris le temps de lui expliquer le fonctionnement de l'inscription. Cela dit, ça ne voulait pas dire qu'il n'aurait pas quelques réponses, il semblait bien que Professeur Arteth était disposée à l'instruire.


"Hmm... Non à tout?"
Revenir en haut Aller en bas
Vila Arteth
Tutrice Aera
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Nymphe des Glaces
Poste : Professeur de l'Air
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Air

Feuille de personnage
Puissance:
550/1000  (550/1000)
MessageDim 10 Aoû 2014 - 5:48

Les doutes de la nymphe se confirmèrent: personne n'avait prit le temps d'éduquer le petit sur ce à quoi il allait avoir à faire dans la Cité. Il était bien trop tôt pour que cela devienne le problème de qui que ce soit. Elle soupira. Il lui faisait vraiment de la peine, tout perdu qu'il était.

"Le Miasme est une maladie qui ne nous attaque que lorsque nous utilisons notre magie. Il n'est présent que dans certaines zones autour de la Cité, mais peut s'accrocher à nous et pervertir notre magie de façon permanente. Elle devient alors très dangereuse à utiliser, pour soi et pour les autres. Aller te faire examiner à l'infirmerie est donc une priorité."

Elle pensa au maléfice qui la rongeait, elle. Ils avaient tous d'abord cru que c'était le Miasme, mais lors de son examen n'avaient rien découvert de pertinent. Simplement la Mort qui coulait dans ses veines, implacable.
Son nouvel élève n'avait pas non plus de logement, ce qui n'était pas étonnant puisqu'un garçon aussi jeune et pauvrement vêtu de devait pas posséder quoi que ce soit d'utile pour quelqu'un souhaitant louer, ou vendre sa maison -ce qui, en plus d'être compliqué, se révélait très rare en ces temps-ci. L'idée qu'elle avait besoin de quelqu'un pour tenir la maison en son absence lui traversa l'esprit. Il est vrai qu'elle préférait vivre seule, mais la pensée que son propre élève soit livré à lui-même dans la rue ne lui plaisait guère. Elle fit une pause, et dit au bout d'un moment:


"Si tu le veux, je vis actuellement seule, et puisque mon ancien cabinet médical n'est plus, j'ai beaucoup de place pour une seule personne. Si tu n'as aucune autre option, je serais heureuse de t'accueillir provisoirement chez moi."

Provisoirement.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Marawi
Novice
avatar
Nombre de messages : 15
Âge : 16
Race : Animorphe
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
210/1000  (210/1000)
MessageJeu 14 Aoû 2014 - 18:39

Dylan était surpris pour ne pas dire autre chose, certes il y avait de nombreuses questions qu'il pouvait poser comme par exemple si le miasme est une maladie qui est indétectable avant de faire de la magie, comment pouvait-on détecter celui-ci sans faire de magie. En gros, y avait-il un moyen de savoir si le miasme avait touché quelqu'un sans pour autant le mettre en danger? Et y avait-il un moyen de soigner cette personne?

Cela dit, ce n'était pas la raison de sa surprise, l'invitation de celle qui lui enseignerait la magie l'avait totalement pris au dépourvu. Il n'était pas étranger à cette coutume, loin de là. Les habitants du désert faisaient preuve d'hospitalité envers ceux qui bravaient son immensité. Mais le contraire n'était pas toujours vrai. Et il en avait fait les frais. Combien de fois avait-il dû camper dans les rues puisque personne ne lui avait offert le gîte, voir le couvert durant son voyage. Pour être honnête, il avait cru qu'il passerait sa nuit dans les ruines et qu'il aurait à chasser sa nourriture cette nuit. Alors même si c'était provisoire, la professeur Villa Arteth s'était déjà montré beaucoup plus noble que ses contemporains.

Il s'inclina aussi bas que possible pour que celle-ci ne voit ni son trouble ni ses larmes et déclara.


"Ce sera un honneur que de partager votre toit dame Arteth."
Revenir en haut Aller en bas
Vila Arteth
Tutrice Aera
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Nymphe des Glaces
Poste : Professeur de l'Air
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Air

Feuille de personnage
Puissance:
550/1000  (550/1000)
MessageDim 31 Aoû 2014 - 12:27

Les lèvres de la nymphe s'étirèrent d'un sourire imperceptible lorsque Dylan lui répondit. Alors qu'il était si jeune, il s'exprimait déjà comme un adulte. De sa main gracile, elle releva son menton et croisa son regard plein de larmes. La vie n'avait certainement pas été facile avec lui, et il ne devait pas être habitué à ce qu'on fasse preuve de générosité envers lui. Cette vision lui serra le coeur, mais elle ne fit aucun commentaire. Vila se demandait ce qui avait bien pu lui arriver avant qu'il ne vienne à la Cité, d'où il venait, qui était sa famille.. Mais il n'était plus l'heure aux interrogations. Déjà, l'Ecole se remplissait de citoyens pressés, voulant se plaindre à la régence ou travailler à la reconstruction. Certains saluaient la nouvelle professeure en passant, auxquels elle répondait par un signe de tête et un sourire doux.

"Pour l'instant, nous allons monter et vérifier que le Miasme ne s'est pas accroché à toi" dit-elle en essuyant une larme qui roulait sur la joue de l'enfant, "Cela te permettra de découvrir l'Ecole, bien qu'elle soit trop vaste pour que nous en fassions le tour dans l'immédiat. Ensuite, tu iras te reposer."

Elle savait d'expérience que le voyage vers Elament était des plus pénibles, et la chute des Falaises de Felt, bien qu'elle réduise la sécurité de la Cité, en facilitait l'accès pour les nouveaux arrivants. C'était un mal pour un bien. Lâchant doucement le menton de son élève, elle se dirigea vers les escaliers, assez doucement pour qu'il la suive. Arrivés au deuxième étage, elle entra dans la grande salle de conférence à quelques mètres de là, qui avait été convertie en infirmerie géante après la Chute. La véritable infirmerie, qui se trouvait anciennement dans une salle à côté, avait été reconvertie en entrepôt pour les matériels de soin, car les blessés et les malades ne faisaient qu'affluer et elle ne suffisait plus.Tout en marchant, elle expliquait à Dylan l'utilité des salles devant lesquelles ils passaient -des salles de réunion, des bureaux administratifs et des entrepôts. Il n'y avait quasiment plus aucune salle de libre pour les cours, mais depuis l'arrivée de la première élève, certaines avaient étés rouvertes au cas où.

Dylan fut pris en charge par une Aera qui l'examina rapidement. Il se demandait certainement pourquoi ce n'était pas sa professeure qui s'en chargeait, mais elle ne dit rien. Elle se retourna et discuta avec un homme qui était assis sur une table à côté. Il lui parla de l'avancée de la reconstruction des champs, qui étaient presque achevés, et des gens qui travaillaient avec lui. Lorsqu'elle fit mention du fait que l'enfant qui était en train de se faire examiner était un nouvel élève, de nombreux regards curieux se tournèrent vers lui. Bien sûr, les citoyens étaient au courant que l'Ecole avait repris du service, mais les nouveaux élèves leurs paraissaient aussi réels qu'une fable.

L'infirmière lui tapota sur l'épaule et lui apprit avec un sourire que le Miasme ne s'était pas accroché à lui. Satisfaite, Vila s'avança vers Dylan.


"Je suis ravie de savoir que tout va bien pour toi. Si tu le veux, nous pouvons aller directement chez moi pour que tu te repose, ou tu peux rester ici et visiter un peu plus l'Ecole. Je ne suis pas certaine qu'il y aie beaucoup d'enfants de ton âge ici, mais tu auras peut-être plus de chance dans la Cité."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: La Cité d'Elament :: Le Cœur de la Cité-

 Sujets similaires

-
» Le choc des cultures. [FB]
» Le MARNDR investit dans des cultures vivrières
» [Guide] Toutes les cultures
» Peste et Tempête, tandem de choc...
» Un duo de choc pour une mission de choc ? [Rang C | Genzö]