Partagez | .
 

 Premiers pas sur les dalles de la Cité [Public]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dabrine Ranod
Novice
avatar
Nombre de messages : 11
Âge : 327
Race : Ange ( Principautée )
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
180/1000  (180/1000)
MessageJeu 24 Juil 2014 - 18:22

Ça y est, j'y suis, Elament, la Cité des élémentalistes...

Cet homme, qui m'avait accompagné, il ne m'a même pas dit son nom, il n'a pas parlé durant tout le voyage, aucune question, aucun visage, juste enroulé dans une cape et encapuchonné.

Par contre, il y a une chose dont il m'a parlé, "Elament", la Cité où nous nous rendons, il m'a expliqué que là-bas, je trouverais des gens comme moi, et que le devoir de ceux qui sont présents dans la Cité, et de m'aider à maîtriser mon "don".

    Pour le voyage, j'ai troqué ma longue robe habituelle par une longue cape et une capuche, cachant ainsi mes ailes et mon visage. J'avais presque l'air malsaine dans cet accoutrement, ça me rends si mal à l'aise. Mon arc est toujours là, caché sous la cape, tout comme mon carquois.

Nous sommes passés par Heldalotë, magnifique terre elfique et pour une raison vague et floue, mon accompagnateur a refusé de traverser les Monts Décharnés, résultat, notre voyage a duré six longs mois, tout ce chemin, à pied, à vivre temporairement telle une Vagabonde ou autre va-nu-pieds.

En cotre-partie nous sommes passés par Salem, quelle ville splendide, tout ce que l'on peut imaginer se vend là-bas, j'aurais voulu renouveler tout mon stock de robes et d'habits, seul problème... Je n'avais pas un sou sur moi, seul mon accompagnateur mystérieux avait de l'argent sur lui, mais il refusait de me payer quoi que ce soit, considérant tout cela comme un perte de temps. Je n'ai pas plus insisté, préférant tomber les épaules pendant trois jours, j'aurais pu acheter tellement d'habits... Quel gâchis...

Nous avons traversés une vaste forêt, je ne me sentais vraiment pas bien dans cet endroit, comme si une présence malsaine se logeait à des lieux d'ici, il m'est arrivé à moult et moult reprises d'être parcourue de frissons et de me retourner brusquement, sans voir personne...

Une fois la forêt traversée, nous sommes arrivés devant une cité en Ruines, elle semblait en pleine reconstruction, mon mystérieux voyageur est vite parti, me laissant devant le Cité avec pour seuls mots:


"Nous sommes arrivés, je repars, j'ai d'autres gens comme toi à cueillir."

Puis il était reparti, comme une brise passagère, comment pouvait-il mener une telle vie? Toujours à marcher, sans jamais de pauses...

Quant à moi, c'est à peine si je l'avais écouté, j'étais bouche-bée et ébahie devant ces bâtiments, certes je ne voyais que des ruines, mais... Mais quelles belles ruines... Je pouvais sentir toute l'histoire que ces bâtiments contenait, devant toute cette beauté, je fus pris d'une sensation étrange...


"Brôôôôh"hurla mon ventre

Je me rendis compte que ce n'était pas l'émerveillement mais tout simplement la faim qui me causait cette sensation, mon ventre était entrain de me crier sa détresse!

Qu'importe, je décida de franchir le pas, à peine le pied posé sur la première marche d'un long escalier, que je fus prise d'une sensation de fraîcheur... Cette Cité... Toute cette histoire, je ne pouvais l'ignorer, je décida d’ôter ma capuche et ma cape, à bas les artifices, je déploya grand mes ailes et tendis les mains vers l'espace environnant, je pris une grande bouffée d'air je me sentais... bien, tout simplement, sous ma cape, j'étais dans un simple pantalon de toile blanche, une fine corde de paille me servant de ceinture de fortune, et mon haut était une chemise blanche elle aussi, avec des manches ballons.

Je fis mon deuxième pas, puis mon troisième, puis mon quatrième, ainsi de suite, j'étais arrivé dans la Cité, je me suis retournée et j'ai regardé ces escaliers, à force de plisser les yeux, j'ai pu remarquer que le sol était comme encré de tâches marrons comme... Comme du sang séché... étrange... Je décida de faire abstraction et de plonger dans cette Cité, tout était magnifique, j'ai même réussi à rencontrer des gens comme moi, que j'avais vite fait d'aborder, une lueur d'espoir se mit à croître en moi:


" Et si... Si ils venaient des Archipels, comme moi? "

Je me mis à questionner tous les Anges que je pouvais apercevoir chaque personne me répondait qu'elle venait d'Otulin, quelle déception...

Dépitée, je décida de me poser près d'une fontaine, je mis une main dans l'eau, regardant mon reflet se courber au gré des ondes, en tournant la tête, je vis une femme, d'une race qui m'était inconnue, jouer avec l'eau, mais d'une autre manière, par je ne sais quel moyen, elle faisait se lever l'eau en une colonne, et plus loin encore, trois personnes étaient en train de cueillir les fruits d'un arbre qui venait de pousser instantanément!

J'étais stupéfiée, et resta de longues minutes à regarder tout autour de moi, certaines personnes volaient, d'autres bronzez au gré d'une flamme, je ne cessais de regarder le moindre recoin du bâtiment, peu importe où je posais mon regard, quelque chose d'insolite se passait.

C'était carrément hallucinant, je suis en train de tourner la tête de partout, comme une enfant qui découvre le monde, je suis heureuse d'avoir atterris ici...
Revenir en haut Aller en bas
Baati Pruderonce
Novice
avatar
Nombre de messages : 32
Race : Plantimorphe - Citrouille
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Feu

Feuille de personnage
Puissance:
180/1000  (180/1000)
MessageSam 26 Juil 2014 - 14:25

C'était la première fois que Baati sortait seule dans Elament, après son installation chez Tranlthanas. Lui et sa fille avaient étés très gentils avec elle, et elle avait enfin pu se reposer pleinement après son long voyage. Quelques jours s'étaient écoulés après son arrivée à la Cité, et elle s'était convaincue qu'il était temps de découvrir la ville ainsi que ses habitants. Elle avait marché longtemps dans les rues, s'arrêtant chaque fois qu'elle voyait une maison qu'elle trouvait jolie, ou une plante qui poussait entre les pavés. Elle aimait vraiment cette ville, malgré le fait qu'elle avait véritablement perdu de la splendeur -que l'on devinait quand même, cachée sous les tâches de sang noir et derrière le lierre qui recouvrait les murs.

Les habitants ne paraissaient pas faire attention à elle, occupés à leurs affaires personnelles et à la reconstruction de la ville. Elle en voyait beaucoup s'affairer sur différents chantiers -des maisons, les champs sur l'Île, le Mur qui entourait la Cité- ou discuter avec des amis qu'ils avaient crus perdre lors de la prise d'Elament et retrouvés après la Chute de l'Île. Beaucoup avaient étés réduits en esclavage et en gardaient encore les traces. Certains ne marchaient plus droit -ou plus du tout, d'autres s'étaient abandonnés à une folie douce. Malgré cela, l'espoir résonnait dans les rues et cela se voyait aux regards de ceux qui les arpentaient.

La ruelle s'ouvrit sur une petite place au milieu de laquelle trônait une fontaine, alimentée par la magie aqua. Il était près de midi, les habitants commençaient à rentrer chez eux alors que le soleil était à son zénith. Baati, elle, n'avait pas faim. Elle n'avait jamais faim. Le soleil et l'eau étaient les seules choses qu'il lui fallait pour survivre, et il y en avait ici à profusion.

Sur la place, les élémentalistes s'amusaient avec leur magie. Une aqua jouait avec l'eau alors que des terras produisaient leur déjeûner. Assise sur la fontaine, elle remarqua une jeune ange qui avait le même air qu'elle avait eu au jour de son arrivée. Non pas le sérieux ou la mélancolie habituelle des passants, mais l'émerveillement devant la beauté de la Cité qui tenait encore debout, après la longue année qui avait précédé. Elle devinait qu'elle était nouvelle dans les parages. Une nouvelle élève? Probablement. Elle savait qu'elle avait été la première depuis la Chute, mais elle sentait également qu'il y en aurait beaucoup d'autres. Elle sourit: Elament reprenait vie, et cela n'était certainement que le commencement de beaucoup d'autres choses.

Elle s'approcha de la femme ailée qui  jouait avec l'eau, et dit doucement
"Bonjour"
Revenir en haut Aller en bas
Dabrine Ranod
Novice
avatar
Nombre de messages : 11
Âge : 327
Race : Ange ( Principautée )
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
180/1000  (180/1000)
MessageSam 26 Juil 2014 - 15:28

Tout était magique... Magnifique je... J'étais presque perdue au final, pourquoi m'envoyer ici?
Pourquoi m'a-t-on emmené ici? Je ne suis pas une surdouée et pourtant cette Cité ressemblait à une école pour précoces intellectuels.

Ibzy m'a dit que mon accompagnateur cherchait des gens "comme moi" , il m'a dit ça juste après que je lui ai exprimé cette sensation de rapidité voire même de déplacements instantanés


Et si... Moi aussi je pouvais faire ça? pensais-je

Je veux dire... Pourquoi m'aurait-on emmené ici si ce n'est pour devenir comme eux?
Je me mis à sourire, je me retournais vers le magnifique hall de la Cité lorsque je fus interpellée


"Bonjour" entendais-je

J'ai soudain sursauté, puis regardé la femme devant moi, habillée simplement, un joli chignon rouge dans les cheveux, au final, je mis à lui sourire agréablement avant de lui répondre avec un:

"Bonjour"

Je me mis ensuite à penser:

"Peut-être pourra-t-elle m'aider à comprendre le but d'un tel endroit?"

Je pris un air décidé puis lui adressa ces mots:

"Excusez-moi, pourriez-vous me renseigner sur l'utilité de ce lieu?"

_________________________________________________________

"J'ai tout perdu, mon seul but à présent est de me battre pour Elament..."

Thème musical de Dabrine

Cet avatar n'est pas de ma création, le lien original est ici
Revenir en haut Aller en bas
Baati Pruderonce
Novice
avatar
Nombre de messages : 32
Race : Plantimorphe - Citrouille
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Feu

Feuille de personnage
Puissance:
180/1000  (180/1000)
MessageSam 26 Juil 2014 - 18:00

La citrouille eut un moment d'hésitation. L'ange ne savait-elle pas pourquoi elle avait été amenée ici? Personne n'avait daigné lui expliquer les élémentalistes, l'Ecole? Ou peut-être, bien que ce soit peu probable, était-elle arrivée ici par hasard? Baati redoutait le fait que les nons-élémentalistes ne soient pas acceptés dans la Cité. Ainsi se retrouvait-elle avec un problème sur les bras, et peu -voire aucun- moyen de s'en occuper. Elle devait découvrir si elle était comme elle. Mais elle n'avait aucune idée de comment faire autrement qu'en lui demandant. A vrai dire, elle ne savait même pas comment lui demander.

Son regard dans le vague revint se poser sur le visage de l'ange. Elle était très jolie, bien que les critères de beauté n'avaient pas vraiment d'importance pour la jeune citrouille. Elle réfléchit longuement à la façon de lui expliquer son point, tapotant nerveusement ses doigts contre sa cuisse. Jamais elle n'aurait cru qu'elle jouerait le rôle que Tyrol, qui l'avait aidé dans toutes les étapes de son installation à Elament. Ou du moins pas deux jours après celle-ci.

"Ici c'est.. Une école. Mais pas pour les gens normaux. Pour les gens comme moi." Elle fit une pause dans sa phrase et tendit sa main jusqu'à ce qu'elle soit au niveau du visage de son interlocutrice. Une petite flamme sortit de sa paume et elle la fit danser du bout des doigts. "Les élémentalistes." C'était le seul tour qu'elle connaissait, elle n'avait encore eu ni le temps ni l'occasion de pratiquer quoi que ce soit d'autre, avec le travail que lui imposait Tranlthanas chez lui. Non pas que ça la dérangeait, il lui fallait bien quelque chose pour s'occuper en attente d'un tuteur. "Nous apprenons à contrôler l'air, la terre, le feu ou l'eau. Est-ce pour cela que tu es là?" Elle parlait lentement, comme à son habitude. Le langage était encore quelque chose qu'elle avait du mal à maîtriser, et elle devait réfléchir à chacun de ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
Dabrine Ranod
Novice
avatar
Nombre de messages : 11
Âge : 327
Race : Ange ( Principautée )
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
180/1000  (180/1000)
MessageSam 26 Juil 2014 - 18:24

"Les gens comme elle" ? C'est à dire? Serait-elle donc elle aussi comme tous ces gens autour de moi, à faire pousser arbres, flammes, eau et courants venteux?

Puis soudainement, la jeune femme créa une... une flamme? J'eus un léger sursaut face à la proximité entre la flammèche et mon visage, mais rapidement, j'ai pu me rendre compte qu'aucun mal ne me sera fait.

Cet endroit serait donc une école? Ce qui explique le jeune âge de ce qui m'entoure, j'ai presque l'impression d'être une doyenne je me sens... vieille... Oh non, "vieille" non, je dois faire partir ce mot de ma tête, je ne veux pas devenir toute fripée comme les Sages de... D'Ydraël... en pensant à ce nom, je fut prise de mélancolie, cinq années ont beau s'être écoulées, j'ai tant perdu...

Mes pensées étaient bloquées sur Ydraël, à tel point que je n'écoutais plus la jeune femme à mes côtés, juste un mot retentissait dans mon oreille après prononciation:


"l'air"

Ce mot se mit à sonner tel un écho dans ma petite tête... L'Air... "contrôler l'air"... C'est... C'est précisément les deux mots qui manquent à chaque fois que j'expose la sensation qui m'a parcourue le jour du Millénaire de la Guerre contre les harpies...

Oui, c'est ça, c'est enfin ça, j'avais l'impression de "contrôler l'Air" !

J'eus un énorme sourire satisfait et pris les épaules de mon interlocutrice, je lui exprima vivement ces mots:


"Merci! Où dois-je me rendre pour l'inscription? Ah euh... D'ailleurs, je suis Dabrine Ranod, enchantée!"

Je savais enfin pourquoi j'étais là... Je savais enfin quel était mon don, je savais enfin à quoi m'attendre pour mon futur. Je dois contrôler l'Air!
Revenir en haut Aller en bas
Baati Pruderonce
Novice
avatar
Nombre de messages : 32
Race : Plantimorphe - Citrouille
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Feu

Feuille de personnage
Puissance:
180/1000  (180/1000)
MessageDim 27 Juil 2014 - 7:15

Baati fût rassurée lorsqu'elle découvrit que son interlocutrice -qui avait maintenant un nom, Dabrine Ranod- était bel et bien une élémentaliste. Elle savait bien que l'on invitait pas n'importe qui dans la Cité Millénaire. Elles étaient des privilégiées, unes entre des milliers. Elle fût néanmoins déconcertée lorsqu'elle lui demanda le lieu de l'inscription. Il lui avait semblé évident -le grand bâtiment au centre de la ville. Cette fille avait vraisemblablement besoin d'elle.

"Dabrine Ranod, je te montrerais" dit-elle d'un air déterminé. Il était normal qu'elle aide une nouvelle élève dans son inscription, puisque Tyrol l'avait aidé dans la sienne.

Elle fit signe à l'ange de la suivre et commença à marcher en direction de l'Ecole. Elle ne parla pas beaucoup pendant le voyage, répondant brièvement aux questions que sa compagne de route pouvait lui poser. Elle n'était pas le moins du monde de nature bavarde. Le chemin ne fût pas non plus le plus rapide, comme elle découvrait encore la Cité et ne connaissait pas tous les enchaînements de rues et d'allées. Lorsqu'elles approchèrent enfin de leur but, elles traversèrent les beaux jardins de la Cité, qui pour la plupart avaient étés rénovés par la magie terra et étaient resplendissants. Les étendards parés du phénix entouré des quatre éléments flottaient sur les colonnes le long du chemin. Personne ne prêtait attention à elles, assumant qu'elles avaient quelque chose à faire, comme tout le monde. Ils ne savaient pas qu'ils croisaient le chemin des nouvelles élèves, de la nouvelle génération d'élémentalistes qui allaient redonner vie à la Cité.

Elles arrivèrent enfin dans le hall principal de l'Ecole. Des gens passaient en trottant ça et là, d'autres tentaient de se débarrasser des énormes tâches brunes qui s'étaient incrustées sur les murs, signes d'un combat ou d'une exécution. La citrouille sentait encore tout le malheur qui imprégnait les pavés du bâtiment dans ses moindres fibres. Elle frissonna. Elle ne s'y habituerait certainement jamais.

Les quatre piédestals se tenaient devant elles. Baati s'approcha de celui qu'elle devinait être destiné aux Aeras et tenta une explication quant au processus à suivre.


"Tu dois poser ta main là. Ensuite, tu devras répondre aux questions en écrivant en dessous. Si tu ne sais pas écrire, je peux demander à quelqu'un de le faire à ta place" Avouer qu'elle était elle-même illettrée la rendait triste, et elle baissait piteusement la tête. Mais Tyrol allait lui donner son premier cour aujourd'hui, et il lui fallait vite remonter jusqu'à l'île pour le retrouver.


[Tu peux mettre la réponse aux questions dans un spoiler, comme je serais ta tutrice je saurais où les retrouver Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Dabrine Ranod
Novice
avatar
Nombre de messages : 11
Âge : 327
Race : Ange ( Principautée )
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
180/1000  (180/1000)
MessageDim 27 Juil 2014 - 11:55


"Dabrine Ranod, je te montrerais"

Oui... Certainement, un simple "Suivez-moi" aurait suffit mais... Passons... et puis j'aurais au moins apprécié de simples présentations...

Je suivais ma nouvelle accompagnatrice, dans cette nouvelle cité, des jardins magnifiques, des étendards posés ça et là, une sorte d'oiseau encerclé par quatre couleurs, sûrement l'Air, le Feu, la Terre et l'Eau.

Nous étions arrivés dans un immense hall, et encore une fois, le premier pied posé, je fus prise d'une étrange sensation, les pupilles tremblantes et ma bouche incapable d'articulée, j'étais subjuguée... Un magnifique lieu... Tant d'histoires c'est... Je veux tout connaître détail par détail, une fois inscrite, j'apprendrais l'histoire de cette cité...


"Tu dois poser ta main là. Ensuite, tu devras répondre aux questions en écrivant en dessous."entendais-je

Pas de problèmes, j'avais appris à lire et à écrire à Labourr.

Je pris ensuite une grande inspiration, qui se succéda par une expiration toute aussi longue, je pris ma main et la déposa délicatement sur le piédestal devant moi, ça y est, je suis Elamentienne!


Formulaire d'inscription:
 

_________________________________________________________

"J'ai tout perdu, mon seul but à présent est de me battre pour Elament..."

Thème musical de Dabrine

Cet avatar n'est pas de ma création, le lien original est ici
Revenir en haut Aller en bas
Vila Arteth
Tutrice Aera
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Nymphe des Glaces
Poste : Professeur de l'Air
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Air

Feuille de personnage
Puissance:
550/1000  (550/1000)
MessageVen 1 Aoû 2014 - 22:07

C'était la première fois que Vila remettait les pieds à l'intérieur de l'Ecole depuis son accession au poste d'enseignante. Tyrol lui avait auparavant fait passer un grand nombre d'épreuves afin d'évaluer son mérite -autant magiques que psychologiques. Celles-ci avaient eu lieu dans la Tour des Vents et avaient durées près de deux jours. Il lui avait été difficile de le convaincre que des élèves pouvaient être en sécurité avec elle malgré le maléfice qui la rongeait, mais elle y était finalement parvenue. Pour le reste, son niveau en magie de l'air n'avait pas été à prouver.

Et maintenant elle était là, arpentant les rues abîmées de la Cité comme si rien n'était jamais arrivé. Les élamentiens marchaient sur les dalles tâchées de sang avec un espoir nouveau.
Mais elle n'avait plus d'espoir.
Elle le savait, son sanctuaire ne retrouverait jamais sa gloire et sa beauté d'antan. Le tas d'immondices qu'ils appelaient l'Île et qui était apparu comme un champignon au milieu de la nuit avait à jamais marqué Elament d'une blessure atroce. Les élèves, l'âme de la Cité, ne venaient plus, tous les élémentalistes ayant étés alertés de la Prise par les démons. La nymphe n'était plus qu'une ombre triste, ayant retrouvé sa liberté, mais perdu du même coup ses espoirs quant à son sanctuaire et sa passion pour le soin. L'enseignement n'était qu'une échappatoire, un besoin de se rendre utile -mais pour qui?

Elle rejoignit son bureau d'un pas lent. Sa harpe y avait été monté, afin de la distraire pendant les longues heures d'attente qu'elle savait avoir à affronter. Elle s'y assit et se mit à jouer une autre de ses mélodies mélancoliques et dures -les seules qui lui venaient depuis un long moment déjà. Cette chanson avait des paroles, qui parlaient de froid et de malheur -des mots dont seuls les gens du Nord parvenaient à saisir le sens, mais elle ne chantait plus, Elle n'y resta pas longtemps. Ses doigts glissant gracieusement sur les cordes argentées s'arrêtèrent net lorsqu'un parchemin blanc se matérialisa sur son bureau.
Un formulaire d'inscription.
Peut-être y avait-il encore de l'espoir.

Elle se précipita sur la fiche, et la lu rapidement. La nouvelle élève se prénommait Dabrine et connaissait déjà le déplacement rapide -une notion qu'elle n'avait apprit qu'en troisième année. C'était une guerrière. La nouvelle professeure ouvrit à la volée la porte de son bureau et dévala les deux étages qui la séparaient du hall d'entrée. Elle venait de s'inscrire, elle devait encore y être.

L'ange l'attendait là. Elle était accompagnée d'une jeune fille rousse, la nouvelle élève qu'elle avait croisé avec Tyrol quelques jours plus tôt dans les parcs de la Cité. Elle avait alors cru que ce n'était qu'une exception parmi des milliers de jeunes sans précepteur, mais il semblait au contraire qu'elle n'était que le commencement d'une nouvelle génération, peut-être plus grande encore que les précédentes. Elle s'arrêta pour reprendre son souffle avant de les rejoindre, car son corps s'était déshabitué à l'effort et elle ne voulait pas paraître faible devant celle à qui elle allait transmettre son savoir. Elle se redressa, épousseta sa robe et reprit son expression de marbre. Elle s'avança enfin vers la fille.


'' Dabrine Ranod ? Je suis Vila Arteth, maîtresse de l'Air. Je serais ta Tutrice durant toute la durée de ton séjour ici'' Ce n'était pas comme si elle avait le choix non plus : l'accepter en tant que telle ou repartir sur le champ. Un seul regard suffit à faire comprendre à Baati qu'elle était de trop, et elle baissa la tête humblement avant de disparaître en direction de la ville. Elle avait le même jour un cours de lecture avec Tyrol, et pour rien au monde ne voulait le manquer. La nymphe, quant à elle, attendit patiemment la réaction de sa nouvelle élève.
Revenir en haut Aller en bas
Dabrine Ranod
Novice
avatar
Nombre de messages : 11
Âge : 327
Race : Ange ( Principautée )
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
180/1000  (180/1000)
MessageMer 6 Aoû 2014 - 13:48

Spoiler:
 

Je retira délicatement ma main du piédestal, un léger sourire en coin satisfait qui rayonnait en adhésion parfaite avec l'émerveillement exprimé par mon visage. Très rapidement, mon accompagnatrice et moi se mirent à entendre l'écho de pas précipités sur les escaliers de la Cité, encore une fois je ferma les yeux, tentant de capter l'atmosphère de ces lieux... En une grande inspiration tout semblait être ralenti, ce n'est qu'une impression bien sûr, mais je sentais en ces lieux une sorte de vague, une vague à la teinte d'Or, une vague signifiant "Espoir", et à chaque écho de pas sur les escaliers de la Cité, la Vague s'intensifiait.

J'avais souvent l'habitude de faire ça dans de nouveaux lieux, j'essaie de comprendre l'endroit son histoire, et je rentre souvent en adhésion avec l'atmosphère qui y règne, j'ai toujours aimé faire ça, avoir l'impression de communiquer avec l'air environnant... Oui, l'Air, encore une fois, peut être que c'était mon Don qui me permettait de faire ça? De communiquer avec l'atmosphère ambiante pour saisir l'Histoire de ces lieux? Qui sait? Je le découvrirai peut-être un jour...

Les échos se sont ensuite arrêtés, et j'ouvrais doucement les yeux, d'un air serein et apaisé, mon sourire en coin disparut pour laisser la place à l'allongement des commissures de mes lèvres qui donnait un léger sourire apaisant, enfin, comme à mon habitude... Maintenant que mon air naïf et émerveillé était parti, mon air "habituel" était revenu, mon air chaleureux, celui qui peut rappeler la douceur d'une mère associé à la complicité d'une soeur aînée...

Une fois les yeux ouverts, une femme, très gracieuse, se tenait en bas des marches, elle était belle mais... Elle ne rayonnait pas, non, elle semblait ressortir d'une période éprouvante, elle semblait ne plus dépérir, elle semblait commencer à se ressaisir, se ressaisir de quoi? Je ne sais pas.


'' Dabrine Ranod ? Je suis Vila Arteth, maîtresse de l'Air. Je serais ta Tutrice durant toute la durée de ton séjour ici''
s'exprima la femme

Elle fît un vif signe à mon accompagnatrice de s'en aller, je tendis la main vers elle mais sur le point de lui dire de rester, je me suis arrêtée, comprenant que ceci, ne devrait concerner que moi. En hochant la tête après ces propos, je me suis mis à lui dire un bref:

"Bien... Que dois-je faire à présent?"

_________________________________________________________

"J'ai tout perdu, mon seul but à présent est de me battre pour Elament..."

Thème musical de Dabrine

Cet avatar n'est pas de ma création, le lien original est ici
Revenir en haut Aller en bas
Vila Arteth
Tutrice Aera
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Nymphe des Glaces
Poste : Professeur de l'Air
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Air

Feuille de personnage
Puissance:
550/1000  (550/1000)
MessageJeu 7 Aoû 2014 - 13:01

La réponse de sa nouvelle élève déconcerta la nymphe. S'attendait-elle à ce qu'elle la prenne par la main dans toutes les étapes de son installation? Elle lui semblait pourtant assez grande pour se débrouiller toute seule. Peut-être les anges restaient naïfs, même longtemps après que leur corps aie atteint sa taille adulte? Il lui semblait imprudent de la laisser vagabonder à son aise sans avertissement aucun. Elle pourrait se blesser elle ou quelqu'un d'autre. Avait-elle même été prévenue du miasme qui rongeait les alentours de la Cité?

Elle laissa Dabrine quelques instants pour disparaître derrière le comptoir de l'accueil qui n'était jamais surveillé par personne. Les nouveaux arrivants se faisaient bien trop rares pour que l'on y place un habitant qui serait bien plus utile ailleurs, et les réfugiés connaissaient déjà bien la Cité qu'ils venaient de reconquérir. Elle fouilla à la recherche de quelque chose et en ressorti avec trois parchemins qu'elle tendit à l'ange.


"Voici trois plans qui t'aideront à t'orienter dans la Cité et ses alentours. Celui-ci est celui de l'Ecole. Le dernier étage n'accueille pour le moment que les bureaux des professeurs, c'est ici que tu devras te rendre si tu me cherches. Le deuxième étage est composé d'une infirmerie, de bureaux administratifs ainsi que d'entrepôts et de refuges pour les familles sans logement. Le premier sert de cantine, et nous pourront nous servir du reste des salles pour faire cours. L'autre aile, dans cette direction..." elle pointa à l'opposé de l'escalier, ou l'on voyait le début d'un couloir "...est l'ancienne bibliothèque. Il reste encore de nombreux ouvrages qui pour la plupart n'ont pas étés détruits par les démons, mais elle est complètement désorganisée." Elle lui montra le deuxième et le troisième parchemin. "Celui-ci est un plan de la Cité, et celui là de ses alentours. Il est formellement interdit d'utiliser sa magie dans les endroits entourés de rouge, elle pourrait se retourner contre toi ou ceux que tu protèges. As-tu été examiné pour voir si tu transportais le Miasme?"

Elle réalisa qu'elle s'apprêtait à la renvoyer à la recherche d'un logement alors qu'elle n'avait même pas fixé leur prochain rendez-vous. Elle la fixa de ses yeux glacés. Il fallait lui laisser la journée pour se reposer, et à elle-même pour préparer son premier cours.

"Concernant notre première leçon, je pense que nous pourrions nous retrouver demain, ici-même, au coucher du soleil." Elle préférait travailler la nuit, à l'abri de la chaleur oppressante de l'astre. "Pour ce qui est du reste, je te conseillerais de te trouver un logement. Nous avons bien une auberge, ici, si cela ne te dérange pas de payer. Sinon, il faudra dormir chez l'habitant."

Elle restait néanmoins soupçonneuse quant au Miasme qui avait pu la toucher. Elle préférerait l'accompagner à l'infirmerie avant de la laisser pour la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Dabrine Ranod
Novice
avatar
Nombre de messages : 11
Âge : 327
Race : Ange ( Principautée )
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
180/1000  (180/1000)
MessageDim 17 Aoû 2014 - 16:44

Spoiler:
 

J'observais donc la femme en attente d'une réponse... Qui au lieu de me répondre à préférée se cacher derrière un comptoir? J'haussa les épaules en un signe de non-importance de ce que je voyais et... décidément les gens sont impolis ici, entre la femme au chignon rouge qui ne se présente pas, et la gracieuse Noblette (Du moins c'est ce à quoi elle ressemble) qui ne pense qu'à soi sans prendre la peine de répondre aux autres...

Peu importe, je devrais m'y faire; la belle femme me tendit une ribambelle de documents et d'explications, décidément elle dégage vraiment quelque chose de froid, j'ai dû me faire une idée fausse sur la personne... Je disais donc, une ribambelle de documents, de questions et d'explications, j'ai saisi quelques trucs...troisième étage, bureaux des enseignants, deuxième, infirmerie, paperasse, refuge et entrepôt, et le premier cantine, ensuite, pour dormir je vais devoir soit payer, soit vivre en collocation, c'est un détail qui ne me gêne pas, j'ai vécu avec une famille haute comme mes cuisses, avec un Père peu délicat, une Mère gracieuse comme une poissonnière et un enfant brailleur, jusque là, plus rien ne peut me gêner. Ensuite, je ne devais pas utiliser de "Magie" n'importe où.

Après toutes ces informations, je n'ai eu que peu de choses à dire, on m'a posé une question, tout ce que j'ai pu répondre était:


"Je...Euh... Peut-être...?"

_________________________________________________________

"J'ai tout perdu, mon seul but à présent est de me battre pour Elament..."

Thème musical de Dabrine

Cet avatar n'est pas de ma création, le lien original est ici
Revenir en haut Aller en bas
Vila Arteth
Tutrice Aera
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Nymphe des Glaces
Poste : Professeur de l'Air
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Air

Feuille de personnage
Puissance:
550/1000  (550/1000)
MessageMar 2 Sep 2014 - 10:01

[Je vois bien que ce rp est douloureux pour toi autant que pour moi, tu pourras donc le clore dans ton prochain message. Zoubi.]

Vila leva les yeux au ciel et poussa un soupir exaspéré. Elle commençait sérieusement à douter des capacités intellectuelles des anges. Peut-être était-ce celle là en particulier, du moins elle l'espérait pour ceux dont elle avait tant entendu chanter les exploits. La présence de sa nouvelle élève commençait à faire faiblir sa patience, et elle jetait des regards en coin pour se trouver une échappatoire. Heureusement pour elle, une jeune elfe affolée arriva vers elle en courant.  La nymphe prit les mains de la fille dans les siennes et lui dit de se calmer, alors qu'elle était prise de sursauts nerveux et que les larmes coulaient sans arrêt sur ses joues. Elle parvenait à peine à parler. Elle lui expliqua de façon confuse qu'une maison s'était effondrée dans le quartier en reconstruction, et qu'ils avaient besoin d'Aera expérimentés pour dégager les habitants de sous les décombres.Cela devait être sa famille qui était prisonnière. Lorsqu'elle eu enfin reprit un semblant de calme, elle se tourna vers Dabrine.

"Demain au coucher du soleil, n'oublie pas. Il y a une auberge en bas de la rue qui suit les jardins, tu pourras t'y reposer."

Elle suivit enfin la jeune elfe qui partit en courant d'un pas rapide, et cria à l'intention de l'ange:

"Et va te faire examiner à l'infirmerie, au deuxième étage!"
Revenir en haut Aller en bas
Dabrine Ranod
Novice
avatar
Nombre de messages : 11
Âge : 327
Race : Ange ( Principautée )
Poste : Novice
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
180/1000  (180/1000)
MessageMar 9 Sep 2014 - 20:02

Spoiler:
 

Perdue, perdue, perdue, perdue et définitivement perdue, Nom d'un Lutin lépreux unijambiste, quelle impression ai-je donnée? Bon, calme-toi Dabrine, tu peux encore te ressaisir, ce n'est qu'une série de questions banales, respirer calmement , reprendre un air sérieux, et fixer mon instituteur avec un air concerné!

Je m'éxecuta donc, un air concerné, le menton pincé et un hochement de tête à chaque fin de phrase de mon interlocutrice, puis une personne aux oreilles assez longues vint, il me semble que j'en ai déjà croisé quelques uns comme cette personne en venant ici... Bref, elle avait l'air totalement désespérée et affolée, Nom d'un Lutin lépreux unijambiste, que lui était-il arrivé, la pauvre? Une maison effondrée? La Pauvre, je mis ma main devant ma bouche, choquée, j'espère que tout le monde n'a rien de grave! La jeune fille repartit, mon instituteur ayant réussit à la calmer, je repris donc mon air concerné et repinça mon menton


Hm, Demain oui, hm... le Soleil oui, coucher du soleil hm... Une Auberge oui, hm... Coin de la Rue, oui, coin de la Rue... Jardins oui, les Jardins hm...

Voilà, au moins comme ça, j'étais sûre d'avoir gagné en estime! Un air plus mature, plus concerné, intelligent... Ouais ça va marcher! M'enfin, de toute façon je dois me rendre à l'Infirmerie, et penser à revenir demain...

Spoiler:
 


_________________________________________________________

"J'ai tout perdu, mon seul but à présent est de me battre pour Elament..."

Thème musical de Dabrine

Cet avatar n'est pas de ma création, le lien original est ici
Revenir en haut Aller en bas
Vila Arteth
Tutrice Aera
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Nymphe des Glaces
Poste : Professeur de l'Air
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Air

Feuille de personnage
Puissance:
550/1000  (550/1000)
MessageDim 14 Sep 2014 - 20:00

C'était le lendemain. Vila avait passé la suite de la journée à travailler au sauvetage de la famille elfique, et avec l'aide d'autres élamentiens, ils avaient finis par déblayer toutes les ruines. Il était beau de les voir tous travailler à l'unisson sous ses ordres, comme s'ils étaient chacuns membres d'une seule et même entité. La solidarité entre les membres de la Cité était un de ses premiers principes, et les habitants ne manquaient jamais une occasion de se le rappeler -d'autant plus que les évènements de l'année passée les avaient tous beaucoup rapprochés.
Le travail commun se solda quand même par un échec, car malgré le fait que la majorité de la famille de l'elfe avait été sauvée, sa mère avait été écrasée sous les décombres. Elle était morte bien avant qu'ils entament leur travail. On avait ensuite attribué au père père et aux trois enfants survivants -deux jeunes et un nourrisson- une chambre dans les anciens dortoirs de l'Ecole, en attente d'une meilleure solution pour tout le monde.

La nymphe était donc rentrée chez elle, passant une nuit inconfortable à la pensée qu'elle allait donner son premier cours le jour suivant. Elle s'était levée tôt le matin et avait rencontré son deuxième nouvel élève, Dylan, alors qu'il tentait de s'inscrire. Elle l'avait aidé dans sa démarche et, au fur et à mesure qu'elle avait apprit à le connaître, l'avait invité à vivre chez elle de façon provisoire. Elle ne voulait certainement pas d'un enfant de plus à la rue. Cela l'avait un peu rassurée quant au fait qu'elle pourrait s'occuper de Dabrine, qui malgré son âge avancé ne semblait pas avoir encore comprit le concept de responsabilité. Ce serait une chose de plus qu'elle aurait à lui apprendre -mais c'était là son rôle de professeure.

Le soleil se couchait. Elle avait choisit ce moment de la journée pour commencer son cours car il faisait encore trop chaud lorsque le soleil était trop haut dans le ciel. Elle arpentait calmement les rues de la Cité qui commençait à se vider de leurs activités; des hommes allaient à la taverne, et des familles allaient se coucher. Vila aimait ce moment de la journée. Elle aimait le calme et la tranquilité. Mais elle allait voir Dabrine. Malgré son visage d'argile, une angoisse pareille à celle qu'elle avait ressentie à son premier jour de cours lui serrait les entrailles. Elle ne savait pas si elle supporterait la charge qui lui avait été incombée, mais alors il ne lui resterait plus rien. Il lui fallait le faire, même si cela lui était pénible. Elle s'arrêta à côté du grand escalier du hall, s'adossa contre un pilier délicieusement froid et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: La Cité d'Elament :: Le Cœur de la Cité-

 Sujets similaires

-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)