Partagez | .
 

 Description [Le Temple]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Page Cornée
Joker
avatar
Nombre de messages : 328
Âge : 85
Race : Esprit du Forum
Poste : Celui qui dirige vos existences
Magie Contrôlée : La p'tite souris

Feuille de personnage
Puissance:
1000/1000  (1000/1000)
MessageMer 28 Mai 2014 - 13:56

Le Temple

Sous les voûtes, dans le silence des pierres
Agenouille-toi et offre tes prières


L'Extérieur du Temple d'Elament
("Noverat Trailer II" © JJcanvas)

Sur la plaine, tout est plat. Mais, à ras du sol, plus loin encore mais semblant tout près, se trouve le Temple. Son architecture est simple, vue de l’extérieur : des colonnes venant des continents humains, des runes, des bas reliefs, des marches, le tout entrelacé dans les arbres venus se pencher sur lui et pousser en son cœur. Et une porte très étroite, forçant les têtes à se baisser pour ne pas se cogner, exigeant la soumission. L’apparente fragilité de l’édifice, sa construction hasardeuse… tout cela n’est qu’un mensonge, car une fois passée la porte, la vastitude du lieu à lui seul révèle l’exploit magique d’une telle construction.

De l’extérieur, un placard à balais. De l’intérieur, un palais.



Hall d'Entrée du Temple d'Elament
("Temple" © Lingy)

L’intérieur du temple offre un spectacle époustouflant. Le hall est un amphithéâtre dans ce lieu où les courbes ont une importance primordiale : Soleil, terre, lune. Cercles, toujours. Et toujours, aussi, la grandeur. Du centre, 4 voies s’ouvrent. Quatre couloirs, vers les 4 points cardinaux, dont l’existence n’est pas trahie par l’architecture extérieure. Ici, seulement, peuvent entrer les Démon·es. Car le Temple est peut-être un lieu d’accueil, mais la mort n’y est pas la bienvenue. Une aura se dégage de ces murs apparemment anciens. Une aura de bien. Les couloirs ne peuvent être franchit que par des Élémentalistes mais l’amphithéâtre, lui, peut accueillir tout le monde, car ainsi s’exerce la volonté Divine.

Le miasme est absent de cet endroit béni et vierge de toute souillure ; La Magie des Divinités y est au contraire plus forte que jamais.



____________________


Au Nord, le Mystère

L'alcôve Aqua du Temple d'Elament
("Sanctuary" © Larimar - modifications par Yumi pour Elament)

Obscurité et humidité. Par le couloir nord, à la fin d’un tunnel bas aux murs chuintant, nous découvrons enfin la salle Aqua. Les jarres intarissables d’où jaillissent des jets d’eau changent parfois, lorsque l’hiver vient, pour devenir vases de glace d’où pointent des stalagmites transparents. Les haleines deviennent alors des fumeroles évanescentes. Sur l’autel, au sol, sont souvent déposées des offrandes à la gloire du dieu Aqua. Poissons, écailles, touffes de poils blancs, morceau de cristal, émeraude, miroirs… Aqua est un dieu violent ou doux, à qui l’on demande généralement la mort ou l’apaisement. Mer calme ou tempête, nuit douce ou blizzard… Sensations et émotions sont son univers, et la perte y est certaine.



____________________


Au Sud, la Passion

L'alcôve Igni du Temple d'Elament
("Sanctuary" © Larimar - modifications par Yumi pour Elament)

Lumière et chaleur règnent ici. Qui sait réellement ce qui, de toute façon, peut se cachet dans l’ombre ? Mais à Igna, peu d’offrande. La mer des foyer est une déesse violente, impitoyable. Mais parfois, les soirs de rites, les femmes stériles viennent offrir de l’huile, des bijoux d’ambres, de l’acier. Ce qui est forgé par le feu pourrait, peut-être, réanimer la flamme dans leur ventre stérile, croit-on. Mais croire qu’Igna est seulement la passion et la colère est stupidité. A qui doit-on l’amour, la famille ? La sulfureuse, elle, veille également sur les gens simples.



____________________


À l'Ouest, la Réalité

L'alcôve Terra du Temple d'Elament
("Sanctuary" © Larimar - modifications par Yumi pour Elament)

Concret et palpable. Dans la pièce dédiée à Terra, après avoir descendu un escalier sous terre et être passé sous des arches fleurit, vos pas résonnent, et sous eux naissent, si vous êtes les bienvenus, des fleurs de saison. Dans les jarres décoratives, des plantes encore. Ici, les murs se fendent parfois, puis, l’instant d’après, demeurent plus lisses que des fesses de bébés. Les dalles deviennent un temps du marbre, un autre du granit, puis du sable ou de l’herbe. Le monde change, et les saisons ici sont plus facilement visibles que dans le reste du temple. Bols de lait, graines de pavot et  pierres peintes sont les offrandes de la déesse généreuse. Construire et alimenter sont ses vœux, aimer et soutenir.


____________________


À l'Est, l'Evanescence

L'alcôve Aera du Temple d'Elament
("Sanctuary" © Larimar - modifications par Yumi pour Elament)

Après avoir marché dans une lumière aveuglante, la pièce Aera s’ouvre à vous. Vous pensez presque entendre une musique à vos oreilles. Après tout, Area n’est-il pas le dieu des Artistes, de la création et de l’esprit ? Des sphères de lumière volent partout, comme de petites lucioles indomptées. Ici, tout est illusion. Parfois, vous aurez l’impression de vous trouver dans un endroit lumineux dans lequel vous flottez, à d’autres moment, c’est l’impression de vertige qui vous clouera sur place. Plumes, pinceaux, créations personnelles… Les Offrandes à Aera sont variées, et variées les prières que l’on peut lui faire. Le dieu du délitement est un dieu qui aime les jeux et des arts : Ne vous laissez pas prendre par l’un de ses tours !

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Extérieur de la Ville :: La Plaine au Cairn-

 Sujets similaires

-
» Description du Temple Tsukiyomi
» Description du Temple Oublié
» Description du Temple Raijin
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Un temple sous terre [PV Kusari]