Partagez | .
 

 Délicieuse Conspiration [Amu, Nerë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageMer 21 Sep 2011 - 12:41

Il y avait toute sorte de moyen d'entrer en contact avec les traîtes démoniaques : la magie des démons faisait un écho étrange, dans l'air, à qui était capable de le ressentir. Aussi, à défaut de puissance, Simulacre était dôté d'une vive intelligence, et d'une sensibilité exarcébée. Trouver sa proie avait été relativement difficile : elle fuyait, connaissant parfaitement son ennemi, avec la vivacité d'une anguille, mais une fois dans la ligne de mire de l'enfant démon, il n'avait fallut qu'un contact bref pour lui délivrer un message intéressant. Le monde changeait. Il changeait vite. Acre ne voulait pas être laissé derrière, comme un moins que rien. Sa proie, donc, un ancien « ami » - pour peu qu'entre démons un tel qualificatif puisse tenir - n'était autre qu'Amu, que l'enfant nommait Amulette, juste pour attiser sa rage. Ils partageaient peu de choses en commun, si ce n'était la recherche perpétuelle de nouvelle expérience.

Quand Simulacre avait appris le départ de l'Incube, il lui avait fallut peu de temps pour comprendre qu'il avait rejoint la résistance, et non plus qu'il était parti pour une quelconque contrée lointaine, goûter les mêts - comprendre « les femmes » - exotiques. Mais ce n'était pas ces histoires, jusqu'à ce que le retour de Sappho au pouvoir plonge le petit démon dans un ennui mortel. Il ne se distrayait pas de la souffrance des autres, il ne jouissait pas de l'alcool, du sexe ou de la lecture, ce qu'il appréciait par dessus tout, c'était conspirer. Mettre au point des pièges, des schémas, orchestrer des coups d'états... Et cela, dans l'organisation nouvelle des enfers, n'était plus possible. Il n'avait plus qu'une chose à faire : rejoindre l'autre camps. Mais le rejoindre entièrement aurait été trop facile. Non, non... Ce que le petit démon prévoyait, c'était de rester à Elament, d'y jouir de son pouvoir, tout en trahissant la Cité. Ca, ça allait être drôle.

Mais pour ce fait, il avait besoin d'un contact. C'était là que son ancien ami entrait en jeu. Quel meilleur endroit pour le rencontrer que l'Arène, donc ? Ce lieu ne servait plus trop, depuis la chute de la Cité : l'intérieur des ruelles était une zone de réglement de compte perpétuel, telles le voulait les lois des Démons. L'Arène, les Chevaliers s'en servaient parfois pour faire leur armes entre eux, leur puissance étant tellement grande qu'elle risquait d'emporter plusieurs quartiers par erreur ce que les Puissants n'appréciaient pas trop. Endroit idéal, en somme, pour un rendez-vous nocturne.

Simulacre était venu en calèche, tirée par deux chevaux infernaux aux yeux rouges et à la langue noire. Son cocher était un démon de petite zone, tellement stupide qu'il se contentait d'obéir aux ordres, étant incapable de réfléchir, et donc de trahir. A l'intérieur de la voiture, Simulacre posait un regard amusé sur son esclave, Nerë, qui avait dans le regard tellement de feu qu'il lui aurait été possible de le brûler. Il lissa les plis de son pourpoint et sortit par la porte. Ajustant sa cape, agitant ses orteils dans ses petits bottes doublées de fourrure, il lança son regard vers ce ciel de lune décroissante, savourant la fraîcheur de l'air. Laissant ses gardes du corps à leur place, autour de la voiture, il se dirigea vers le lieu de rendez-vous, le coeur battant de joie par avance.

Il longea l'Arène sur tout son long, à l'ombre des arcanes brûlées, et s'arrêta près d'une entrée secondaire. Avisant d'une roche comme fauteuil, il s'y installa le plus confortablement possible, et se fit patience, observant les ombres à la recherche de son rendez-vous...
Revenir en haut Aller en bas
Amu
avatar
Nombre de messages : 28
Âge : 266
Race : Incube
Poste : Démon Traitre
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
340/1000  (340/1000)
MessageJeu 29 Sep 2011 - 5:04

Cette nuit, Amu avait rendez-vous. Une connaissance. Un gamin qui était venu s'installer dans la vie de l'incube, il y avait de cela plus ou moins un an. Quand il y réfléchissait, Amu trouvait d'ailleurs un point plutôt intéressant par rapport à cette notion temporelle : Sa relativité. Si Simulacre connaissait le démon depuis toute une vie, Amu, lui, avait eu le luxe de ne pas connaitre son pair depuis plus de deux siècles. Oh, par contre, il ne fallait pas s'y tromper; L'enfant plaisait bien au traitre. Ce sadisme et cet instinct de manipulation ... Oui, celui-là, il savait s'amuser. Cependant, l'incube, de sa nature insouciante, l'eut rapidement oublié, se laissant emporter par ses plans particuliers. Jusqu'à leur bref contact, où le jeune démon lui avait laissé la subtile invitation à l'arène. Apparemment, les chemins des deux êtres joueurs allaient se recroiser pour une nouvelle partie.

L'incube se promenait donc paisiblement dans la Plaine au Cairn, sifflotant un air joyeux alors qu'il se dirigeait tranquillement vers la dite arène. Après plusieurs pas et quelques coups de pieds aux cailloux environnant, Amu arriva finalement à l'entrée principale. Celui-ci pénétra donc l'arène, puis continua sa marche jusqu'au centre de l'arène, où il tourna sur lui-même en quête de son contact.


-Une, deux, trois ... Prêt, pas prêt, j'y vais !

Le traitre finit par distinguer une silhouette au loin, dans l'une des nombreuses entrées de l'endroit, puis se mit à aller calmement vers elle. Alors qu'il était assez prêt de l'individu pour le distinguer, l'incube reconnu Simulacre et lui adressa la parole alors qu'il le saluait de sa main emmitouflée.

-Hey ! Je t'ai trouvé !

Amu se mit à sourire alors qu'il s'approchait à une distance raisonnable de sa connaissance. Il s'accota finalement au mur qui faisait face à l'enfant, puis engagea la conversation d'un ton faussement moqueur.

-Alors, tu t'ennuies de moi ? Tu me fais venir pour jouer ?

Bien entendu, dans le contexte, le terme jouer pouvait détenir plusieurs sens. Tout de même, dans l'esprit amusé de l'incube, prendre celui-ci au pied de la lettre pouvait encore demeurer un peu vrai.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 5 Nov 2011 - 18:51

Ils faisaient trop de bruit, dans la fraîcheur de l'air. Au salut du démon, le rouge monta aux joues du jeune garçon, faisant revenir à sa mémoire la réputation de dévoreur d'enfant d'Amu, et par dévoreur, il fallait bien sûr y voir une allusion perverse. La jeunesse de Simulacre, et sa morne indifférence de ces choses, n'empêchaient pas une certaine curiosité, à laquelle son esprit tortueux faisait écho. Terrible, terrible imagination que celle des enfants, quand bien même furent-ils au pouvoir.

Le rouge aux joues, donc, l'enfant démon fit claquer sa langue en signe d'impatience. Il se releva de son siège improvisé et salua d'un mouvement sec de la tête son contact, tentant au mieux de cacher son trouble. Une telle invivation, de tels sous-entendus ! Ici ! Rah, la peste soit des incubes !


« Non non, que crois-tu. Je m'inquétais pour toi, cela fait siiiii longtemps que nous n'avons plus de nouvelles de toi, on a craint le pire et souhaité pire encore. » D'un petit geste de la main, le Conseiller au Trône souligna la profondeur de ses sarcasmes avant de soupirer. « Au final, et comme d'habitude, tu te fais désirer : faut-il que je te fasse parvenir un mot pour avoir quelques nouvelles ? »

Comme pour s'étirer, le jeune garçon fit quelques pas alentour, tout en continuant de parler. « Et ta présence m'amène à conclure que j'avais raison : tu as fuis l'ennui de ces mornes murailles et courtisé l'aventure. Tu sembles bien portant, aurais-tu trouvé fortune chez les Elémentalistes ? »

Badinage. Ce n'était que pure badinage et pourtant, Simulacre prenait grand plaisir à cette conversation : elle promettait beaucoup, lui faisait risquer plus encore, mais le jeu en valait bien la chandelle. Ses plans, dans la cité, l'amenait doucement à observer les Cours alterner alliances puis traîtrises dans le même ballet prévisible qu'elles avaient suivit au cours des dernières années. Il voulait du neuf, et ce n'était pas en s'investissant dans la prévisible organisation de ses pairs qu'il se divertirait...
Revenir en haut Aller en bas
Amu
avatar
Nombre de messages : 28
Âge : 266
Race : Incube
Poste : Démon Traitre
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
340/1000  (340/1000)
MessageMer 9 Nov 2011 - 0:30

L'incube souriait alors que son pair lui déballait toutes ses inquiétudes les plus protocolaires. Comme si ce petit manipulateur, aussi amusant soit-il, pouvait bien s'intéresser au sort d'un traitre. Non, jamais un démon ne s'inquiétait, sauf bien sûr quand il s'inquiétait de lui même. Et cette impatience ! Celui-là, il avait quelque chose à demander. Déjà, Amu manifestait un intérêt plus accru pour cette rencontre. Avec Simulacre, il était plaisant de jouer avec les mots, de lire entre les lignes.

Toujours accoté au mur et ce, de manière relativement confortable, le démon continua son écoute des formalités. Apparemment, le petit avait compris. Il était malin, celui-là. Par chance, Amu ne cherchait pas nécessairement à se cacher de ses nouvelles ambitions. Soit, s'il savait ! Les démons contre lui, un nouveau défi commencerait. Oh, mais non, le petit, étant malin, ne se contenterait pas de raconter. Évidemment, il garderait silence et ce, contre quelconque marché. Les jeux de négociations commenceraient bientôt.

Simulacre parla de fortune et Amu laissa volontairement échapper un rire moqueur. En enlevant sa mitaine, découvrant ainsi sa bague de glace aux pouvoirs restrictifs, il prit tâche de répondre.


-Fortune, tu dits ? Ah, ça oui ! Figure toi que l'on m'a offert ce magnifique anneau glacial, symbole de la confiance qu'on a en moi et de liberté qui y est associée.

Le démon, à son tour, se décolla de son mur afin de marcher un peu. Après quelques pas seulement, il se retourna à nouveau vers son interlocuteur, toujours souriant.

-Oui, c'est un vrai plaisir que de jouer au jeu des élémentalistes. J'ose croire que c'est une aventure qui t'intéresse, toi qui aujourd'hui me demande quelques nouvelles de mes récits. Souhaiterais-tu y ajouter ta plume ?

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 11 Déc 2011 - 22:57

L'éclat de glace qui brillait à la main d'Amu accrocha le regard de l'enfant démon. Aussitôt, de nombreuses questions se pressèrent à son esprit : fallait-il porter pareil bijou pour être libre de marcher sur les voies des Elémentalistes, fouler leurs camps et leurs cités ? Pouvait-on, rien qu'en le montrant, parler aux Meneurs de la Résistance ? Mais surtout, était-il possible pour un esclave Aqua d'en former un pareil ? Il avala sa salive difficilement, clignant des paupières pour faire disparaître de sa rétine un nouvel objet de désir.

« La vivacité de ton intelligence égaie mes nuits, vieux camarade. Je crois que mes temps d'ennui sont derrière moi. Tu sais comme les nôtres, qui peuplent l'Asile Trompeur, n'ont aucune connaissance des chemins du divertissement.. » Hochant la tête sur un secret entendu, Simulacre poursuivit leur jeu.

Il y avait très peu de démons capables de tenir une conversation, dans la cité. La plupart des rejetons des enfers n'étaient que de la chair à canon, tout juste bon à tenir une épée et à l'agiter devant sa face pour broyer des viscères. Puis venait le genre des démons fous. Ils parlaient peu, tout pris qu'ils étaient dans les rouages étranges de la jouissance de la souffrance et de la mort. Ils tuaient pour tuer, faisaient souffrir pour faire souffrir. Ils ne cherchaient pas dans ces actes un quelconque accomplissement ou une forme d'art. Pas de beauté dans leur tortures ou dans leur façons de tuer.


« Je désire en effet utiliser ma plume pour souligner quelques passages de ton histoire, et je pense que mon renfort pourra t'être très utile. » Et, élargissant sa bouche dans un sourire carnassier, très fier de sa future proposition, le Bâtard interrogea son invité d'un « Que penses-tu d'avoir un espion Haut-Gradé au cœur même des hautes instances des Démons ? »

Le Métisse Gasth savait parfaitement que les informations auxquelles il avait accès étaient de l'or dans les mains du traître qu'était Amu. S'il apportait à la Résistance des informations capitales sur les gardes de ravitaillement des démons, sur les effectifs de telles ou telles tours de garde, il monterait rapidement en grade (pour peu que les élémentalistes aient pareil système hiérarchique!) ou, à défaut, gagnerait une confiance entière et absolue chez les Meneurs de la Résistance...

Avec une avidité consommée, il observa attentivement le visage de son interlocuteur, espérant y trouver tous les indices de la compréhension.
[i]
Revenir en haut Aller en bas
Amu
avatar
Nombre de messages : 28
Âge : 266
Race : Incube
Poste : Démon Traitre
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
340/1000  (340/1000)
MessageDim 18 Déc 2011 - 9:26

Son ex pair (Hahaha, expert. Je suis fatigué, je crois.) se voulait flatteur et Amu ne put s'empêcher d'afficher un sourire moqueur lorsqu'il entendit les propos coupables de cette attitude. Du moins qu'ils soient hypocrites ou non, ils attisaient l'intérêt de l'incube pour cette conversation. Alors, ses nouveaux jeux plaisaient à l'enfant ? Tant mieux. La trahison, quelle activité excitante ! En espérant, par contre, que Simulacre ne serait pas le premier de plusieurs à se joindre à lui. Cela deviendrait trop facile. Et il ne jouerait plus du plaisir de l'exclusivité.

Ainsi, le jeune démon confirma ses intentions. Non seulement voulait-il écrire en son journal, il prétendait de plus détenir de l'encre plus pénétrante. Un espion dans la classe dirigeante, alors ? Amu laissa un moment son habituel sourire pour prendre la peine de faire quelque chose qu'il n'avait pas fait depuis un certain temps. Réfléchir. Sérieusement ! Eh oui, lâcher l'enivrant plaisir l'espace d'un instant pour s'assurer de pouvoir en jouir encore plus après. Judicieux sacrifice.

Voulait-il vraiment se défaire de sa banalité pour trafiquer les informations avec les grands ? Risquerait-il de devenir trop important, de ne plus avoir de temps pour lui ? Ou peut-être, au contraire, qu'en utilisant ces informations, il pourrait trouver nid plus confortable au sein de son nouveau camps. Plus de marge de manoeuvre pourrait en découdre et, pour s'amuser, cette liberté était un outil indéniable. Soit.

Au terme de son raisonnement, le démon jugea qu'il valait la peine que de se lancer en cette aventure. Après tout, jouer avec le petit Simulacre aurait commencé à lui manquer, un jour ou l'autre. Décidé, Amu reprit son sourire d'excentrique et répondit à sa manière.


-Les tâches ménagère, ça devient répétitif. Devenir messager, ce serait mieux. Je pourrai me balader, venir te rendre visite pour le déjeuner ... Tu me feras à déjeuner, dit ?

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» HAITI EST VICTIME D UNE CONSPIRATION
» Vous avez dit conspiration ?
» [Dan/Rose] Un repas succulent pour une compagnie délicieuse
» Conspiration en lieu sacré [ Marianne ]
» Amitié de la délicieuse duchesse de Bouillon