Partagez | .
 

 sombres secrets [privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageLun 13 Juin 2011 - 11:35

Depuis combien de temps? Il ne le sait plus, il a arreté de compter les jours depuis son depart. Il cru que sa quête n'allait pas avoir de fin. Il pensait ne pas voir le jour ou il comprendrait sa nature, ou il trouverait le secret de son echec, le secret de son incomptence a la magie. Il marchait a travers les falaises, l'ombre reignait sans partage et la pluie s'abattait sans relache, rendant le terrain glissant et encore plus dangereux qu'a l'origine. Les nuages sombres venaient alimenter l'ombre sur les falaises, mais la folie venait alimenter l'obscurité de son esprit. Une folie qui lui donnait des envies de mort, de sang, de massacre... Rien ne devait vivre, rien ne devait le deranger dans sa quête... Seul lui, seul la folie... Mais pourquoi? pourquoi ici? pourquoi tout ce chemin? il se rappelait les livres, il se rappellait qu'il devait découvrir pourquoi il ne pouvait pas utiliser toutes ses capacités, maudit livre... Il ne pouvait pas être plus clair?

Depuis des jours il marchait, l'ombre s'epaississait de jour en jour, un don du ciel surement... Il croisa peu de créature vivante, mais peu importe, il ne s'inquietait pas de cela... il senti une presence qui le suivait depuis quelques temps... impalpable, sombre, dangereuse... la peur lui fit avancer plus rapidement, peu importe les risques. Il n'etait pas doué au combat, et sa magie actuelle ne lui permetait pas de combattre un ennemi, la fuite etait donc la seule solution, peu importe les rochers escarpés... les coupures ne lui importaient pas vraiment, après tout, c'est une liche... Mais l'ombre le rattrapait, mais n'attaquait pas, ou pas encore... a moins que ce n'etait que le fruit de son imagination... il se posait mille questions. Le temps devenait beaucoup trop intense pour lui, il se refugiat dans une grotte, obscure, mais celui lui convenait, il devait juste... attendre, apres tout, qu'est-ce que quelques heures dans l'éternité? il s'ensuivit une conversation avec sa folie...

-Pourquoi suis parti loin de la civilisation, pourquoi dois-je me tourmenter a chercher ce secret?
-Plus de pouvoir, plus de massacre, plus de mort...
-Tu n’étais pas satisfait de ça? on ne doit pas se faire trop remarquer, si on faisait trop de vague, on se ferait surement chasser...
-Plus de pouvoir, moins de crainte, ils doivent payer... Il doivent mourir...
-Tu as raison, ils vont payer... mais chaque chose en son temps...
-Tu es faible, nous sommes faible, nous devont devenir fort...
-Bientôt, bientôt... Mais pour le moment, trouvons les secrets... si seulement je savais quoi chercher... maudit livre, une vague indication, quelques espoirs fugaçe... est-ce que j'ai raison de continuer?
-Sans le pouvoir, pas de mort.
-Nous verrons, nous verrons... mais pour le moment, nous devons attendre...


Les heures s'écoulaient doucement, mais le temps n’était pas l'enemi d'Heos, le temps n'était qu'une notion, de plus en plus perdue, car le temps ne lui  importait plus vraiment, seule les réponses comptaient...
Apres des jours de marche, il ne trouvait plus de raison de craindre, il ne sentait plus la présence, est-ce qu'elle se cachait? est-ce qu'elle était partie? est-ce qu'elle etait réelle? il ne le savait pas. Pas le moindre signe, pas de piste tangible, seul la foi d'avancer lui permis de continuer d'avancer, seul la foi de trouver ce qu'il cherche, mais l'espoir futile commençait a s'envoler, et seul des doutes lui disaient de continuer...

Il continua sa route pour trouver tout cela, sous la pluie, dans les ténèbres les plus noires, la brume se levait, une brume glaçiale, presque spectrale, une sombre augure se profile... il le savait, il le sentait, cette brume sentait la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 13 Juin 2011 - 16:39

Mon envie de sang s’estompa pour ne laisser qu'une goutte de sang tomber sur l'herbe verte. Je laissais tombé mon repas sur la terre, peu importe son espèce, il ne restait qu'elle de la peau asséchée et déchiquetée, un puzzle humain. J'esquissais un sourire à cette blague aussi... débile. Je n'arrivais plus à réfléchir, la faim revenait, déchirant mes entrailles, un petit cri aigu sorti de ma gorge sans le vouloir. Non... Je ne voulais pas... J'étais une meurtrière, je buvais le sang de quiconque bougeait... Le monstre en moi voulait tellement attaqué, chasser, traquer, ma raison, elle, voulait revenir à sa cité natale, revoir son amant mais... définitivement mort... Je me l'étais avouer il y a peu de temps... Une larme déchira ma peau ronger par la colère. Il m'avait transformé... Égoïste... Je soufflais. Mes dents me faisaient horriblement mal... Mes yeux noircit par la douleur... Mais celle-ci pouvait facilement devenir une arme.

Un bruit... Je sortis de ma transe et je marchais vers les pas, il était silencieux, comme s'il volait. Je marchais, le mauvais temps de cette journée pouvait me cacher dans l'ombre... J'aimais traquer, faire à ma victime toute chose sanglante... L'odeur de la mort m'enivrait... Pourquoi avoir peur ? Peut-être que ce mystérieux personnage que je traquais était pareille que moi ? Un monstre ? Pourquoi se poser tant de questions, je suis là pour chasser, me nourrir... L'endroit était sympathique mais sans être le paradis. Je m’interrompis et restais droite comme un piquet... Un souffle, froid, glacial... Mon cœur de pierre fit un bond... J'avoue qu'à ce moment même je me senti... bête. Une autre bourrasque de vent fit envoler mes cheveux... Eh Oui ! J'ai eu peur du vent... Le jour allait bientôt se lever, je ne savais pas où j'étais précisément... Je ne suis qu'une vagabonde, je me foutais totalement de la beauté de cette forêt et de ces contrées... Je marchais, marchais, marchais jusqu'à l’épuisement m'emporte... C'est-à-dire mes prémonitions... J'avais tellement peur... Voici une de mes seule faiblesse. J'essayais de me rappeler mon dernier cauchemar :

La nuit..Aucun bruit, cet endroit était mort, dévaster par le néant ... J'entendais le bruit de l'eau s'éclabousser dans une rivière qui continuais son chemin. La pluie commençait à battre, tombait sur mes cheveux puis sur mon visage, avalant quelques gouttes au passage. Je ne bougeais pas, je préférais regarder autour de moi, à la recherche de tout détail... Un craquement de branche sur le sol, je tournais la tête et partais à la recherche du bruit... Plus rien. Je courais, me prenait des gouttes violentes sur mon corps, mouillé je tombais sur le sol... J'avais trébucher, j'attrapais la seul chose qui était par terre. Je sentais de la soie ? J'attrapais le tissu et remontais ma main tout doucement... Restant regarder la terre et l'herbe, n'osant lever la tête...

Ce rêve s'était terminé ainsi. Je ne savais pas ce qu'il voulait dire... D'ailleurs je ne comprenais rien de tous mes cauchemars... Me sentir inutile n'était pas mon fort... La brume m'apaisais... Elle me donnait envie de continuer... Mais à quoi ? Je me le demandais bien. Je m'accroupis su le sol et attendis... Pourquoi ? Ne vos mieux pas me le demander !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 15 Juin 2011 - 10:49

La brume était epaisse, un froid glacial enveloppait cet endroit, mais la liche n'etait que peu préocupé par ce genre de chose... seul son objectif lui importait. Sa folie lui disait d'assouvir ses pulsions, ce manque, ce besoin primitif, mais tellement doux qu'est le massacre... mais il n'y avait pas âme qui vive. Le niveau de l'eau montait doucement, mais il montait. le vent faisait parvenir des sons etranges, effrayant pour la plus part des gens. Ce sentiment de folie qui l'assaillit, il le connaissait bien, c'etait un sentiment rempli de rage, de haine, de mort, de carnage, aussi bien son esprit que ses victimes seront devastés lors de l'assouvissement de ces envies noires. Mais pour le moment, il devait avancer... il devait continuer...

Heos voulu s'arreter quelques instants, mais il devait avancer, l'eau montait, et il devait faire attention a la ou il allait... mais ou aller? il n'avait aucune piste. Le long de son chemin, il doutait de plus en plus, pourquoi tout ce chemin? pouquoi il n'etait pas rester a ses occupations? il doutait, de plus en plus. Il trouva un lieu qui lui paru hors de portée de la marée, et décidé de s'y attarder, il devait se rendre a l'evidence, il etait perdu, ne voyait rien, et savait encore moins ce qu'il devait faire...

Visiblement, je ne ferais rien de plus aujourd'hui, attendons que cette brume se dissipe, et je repartirais a la recherche de... je ne sais même pas quoi chercher... ni ou... ni comment... dans quoi me suis-je fourré...

Le temps passa, les pensées s'enchainait a grande vitesse, une grande vague incoherente innondait son esprit, jusqu'au moment ou le silence fut rompu, et ses pensées interrompue... Des bruits encore trop flous et lointain pour être reconaissable, mais il etait la... ce n'etait pas une invention de sa paranoïa... il était bel et bien suivi, il se mit a crier soudainement...

Approche, et montre toi...

Mais avec cette brume, il sentit que ses paroles étaient autant dénués de sens que de logique, pourquoi la presence se montrerait? quel interet? mais peu importe, maintenant, il faut faire face... quoi qu'il arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 3 Juil 2011 - 19:36

J'étais restée ici, à rêver... Plus le temps passait, plus je m’ennuyais... L'immortalité ? À quoi servait-elle vraiment ? Un monstre sans âme, coulant le sang des autres... Servait- elle à ça ? Tuer... ? Le vent souffla et détacha une plume de mes ailes... Noire comme de la cendre et douce, je crachais et jetais celle-ci pour qu'elle parte loin, le vent l'emmena... Comment me mettre en colère ? Me parler de mes ailes...

Je me levais et regardais autour de moi, je sentis un mélange de moisi et … La mort ? Je confondais... Peut-être ? J'essayais de suivre cette trace, celle-ci me dégouttait à moitié... Je ne suis qu'une vagabonde après tout ! Mon rêve devenait réalité... Tous les éléments : la pluie, le bruit de la rivière toute proche... Le craquement de cette branche... Je fis comme ma prémonition : Courir ! J'étais vraiment bête, pourquoi pas décider du temps ? M'inventer une autre vie ? Choisir ? Non … Je ne pouvais pas, mais en passant, je n'avais jamais essayé. Pourquoi ? Je ne sais pas. Le bruit d'une créature atteignis mes oreilles, mes sens de vampire avaient pris le contrôle : la traque ! Sentir le vent glacial me frappais et me déstabilisais mais sans être une faiblesse. Une branche déchira ma peau, je retenue mon cri et continuais, allant de plus en plus vite, oubliant cette satané blessure. Le bois... Je détestait cette matière, une des chose qui pouvait me tuer. Pourquoi me donner l'immortalité pour qu'ensuite je me suicide avec une pointe d'une branche dans la poitrine. Je pouvais en terminer, mais, j'avais peur, peur de ne pas savoir... Mais, quoi ? Oh non ! Je trébuchais... Recherchant mes repère je pris la matière en soie. Je remontais ma main vers le haut, ma tête vers le sol. J'entendis un grognement... L'odeur de moisi était intense... Si je pouvais vomir je le ferais... Périmé... Je me levais et défiais enfin son visage. Une liche ? Je ricanais, un démon. Je ne pouvais pas deviner son âge. Il portait un masque, cela ressemblait à de l'or, ses yeux noirs me regardant avec... Surprise ? Il n'était pas très attirant... Et son odeur était immonde. Un vrai démon venu de l'enfer. Je rigolais intérieurement. Je pouvais autant le traiter mais je savais qu'il y avait quelque chose en lui qui cachait une souffrance qu'il endure en ce moment même... Peut-être me trompais-je ?

Je tournais autour de lui, le scrutant de mes yeux violets. Je pouvais peut-être paraître folle... Je montrais mes crocs au cas ou il se jetterait sur moi pour me voir morte, ou me faire son dîner, une chose qui me mettait mal alaise... Qu'allais-je faire ? L'attaquer ? Prendre la fuite ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 9 Juil 2011 - 15:42

La créature apparue, ce n'etait pas qu'une sensation. Il n'était réellement pas seul, quelque chose d'autre était la... un seul regard lui suffit a comprendre qu'elle n’était pas humaine... son ésprit le tourmentait. Ses pulsions lui disait de se jeter sur la creature, de la faire souffrir, de lui arracher les entrailles, d'utiliser son corps pour s'amuser, pour la torturer... Mais le pouvait t'il vraiment? etait t'il vraiment capable de vaincre cette chose?

D'un air incertain et sceptique, les questions commencerent a fuser...

Qu'est-ce que tu es? que me veux tu? me traques tu? que fais tu ici? Je ne suis qu'une liche...

Avant la fin de sa phrase, son esprit commença a s'embrouiller, son crane commença a se remplir d'image, ses pulsions commença a lui montrer un bain de sang, il voulait la tuer, il voulait combattre, il voulait reprendre son sang...

Tue la... doucement...

Non, pas encore...


Il scrutait ses yeux violets, en attendant une réponse, en anticipant les réactions de la créature, il savait ce que c'etait, elle n'était qu'une vampire... mais quelque chose lui rappellait sa propre nature... quelque chose lui rappellait sa propre origine, il s'etait résolu a attendre sa réponse, luttant contre ses pulsions, luttant contre lui même...

Parle... et nous saurons ou nous mènera cette rencontre...

Il attendait la réponse de la vampire... Mais se preparait au combat... si il devait avoir lieu....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Les sombres secrets d'Albus Dumbledore
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]
» Nouvelle structure de la Partie Privée