Partagez | .
 

 [Disciple] Nox Naea - Terra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nox Naea
avatar
Nombre de messages : 8
Âge : 180
Race : Elfe Argenté
Poste : Disciple
Magie Contrôlée : Arcanes de Terra

Feuille de personnage
Puissance:
80/1000  (80/1000)
MessageMar 19 Avr 2011 - 17:01

Nom : Naea

Prénom : Nox

Age réel : 173

Age d'apparence : 17 ans

Race : Elfe de Lune

Rang / Rôle : / (novice peut-être plus tard, ou plus, sait-on jamais...)

Elément Contrôlé : Terre. Mon personnage a une particularité que je me devais d'exploiter grâce à l'élément contrôlé. En effet il est aveugle (chose rarissime chez les elfes argentés). Les deux possibilités qui me sont venues sont la Terre et l'Air, l'Air lui permettrait d'envoyer des souffles de vent pour détecter les obstacles et son environnement quand ces souffles rebondissent sur un relief (un peu comme les ultrasons des chauves souris). La Terre lui permet un autre moyen de parer à son infirmité détaillé plus loin. Quand aux raisons de mon choix entre ces deux éléments c'est tout simplement la constatation d'une surpopulation d'Aeras dans les fiches validées, pour tenter de rétablir l'équilibre j'ai donc pris un Terra.

Histoire :


I. Naissance


"Fils, ouvre les yeux !"

Nox était allongé sur le sol, marbre froid et rugueux, il régnait une chaleur étouffante dans la pièce. Son père avait fini par briser le silence, même s'il savait que ses paroles seraient vaines. C'était plus une imploration qu'un ordre. Il était encore enveloppé du linceul dont les elfes sont revêtus à leur naissance et qui les couvriront dans leur tombe. Sa peau était froide, les quelques cheveux qui ornaient sa tête étaient pâles, son allure svelte. Un Elfe Argenté à l'image de son peuple. Mais alors qu'est-ce qui pouvait bien paniquer aussi bien ses parents que l'elfe mage présente pour protéger l'accouchement ?

"Est-il..."

La peur qui rongeait sa mère dont le visage déjà blanc pâlit, la crainte et la panique avaient brisé le masque de neutralité et de calme porté par les elfes de haut rang en toutes circonstances. Ses émotions pouvaient se lire sur son visage : l'angoisse monstrueuse qui avait hanté ses nuits depuis "la dernière fois" avait atteint son paroxysme. Nox était né depuis une journée déjà, le seul signe de vie apparent était son souffle lent mais régulier, chaque inspiration inscrivait la souffrance sur son visage, chaque expiration semblait être la dernière. Mais le réel problème, la raison de l’émoi paralysant des personnes présentent se trouvait dans ses paupières obstinément fermées.

Les Elfes Gris ont été dotés d'une des meilleurs visions parmi celles déjà excellentes des autres races d'elfes, on compte la nyctalopie parmi leurs différents dons. Il était devenu rituel et tradition innée pour les nouveau nés d'avoir pour premier geste à leur naissance d'ouvrir les yeux et de les poser sur leurs parents. La notion de "parent" chez les Elfes Sindar est bien particulière : de la même manière que le pouvoir ne se transmet jamais de façon héréditaire dans leur société, le père et la mère d'un enfant ne sont pas ceux qui l'ont conçu, mais ceux qui sont présents à l'accouchement. Ainsi l'enfant doit absolument reconnaître ses parents, et pour ce faire ouvrir les yeux.

Seulement les paupières de Nox semblaient paisibles, comme s'ils ne s'ouvriraient jamais. Cette situation dura plusieurs jours encore, ses parents se devaient de rester car si jamais Nox ouvrait les yeux et qu'ils n'étaient pas présents, il naîtrait orphelin, au sens figuré du terme. L'elfe mage s'est absentée trois jours et trois nuits dans l'immense bibliothèque renfermant les archives du peuple des Elfes de Lune : les Elfes Sindar naissant aveugles meurent pour la plupart avant d'atteindre l'âge d'un an. Quand elle revint elle pu enfin se prononcer, elle annonça d'un ton grave :


"Votre enfant est né aveugle, il n'a que très peu de chance de continuer à rester en vie. La seule enfant née aveugle ayant survécu aurait développé des aptitudes spéciales, mais les écrits sont flous. Seul un miracle pourrait le sauver, je suis impuissante face à cela..."

Le père lui restait immobile, cet enfant était maudit, il n'allais pas rester en vie. Mais la mère s'accrochait : il y avait donc un espoir... Mais quelle place pouvait occuper un espoir dans une mort certaine ? Aya, c'est ainsi que se nommait la mère de Nox. Elle ne pourrait supporter la perte d'un deuxième enfant, elle avait l'impression que le destin s'acharnait sur elle, qu'elle semait le malheur partout où elle passait. Le Don est tellement rare en ce monde. Mais non, pas cette fois, elle ne laisserait personne lui arracher son deuxième enfant, il vivra quoi qu'il lui en coûte, qu'elle brûle en enfers en tant que jouet des démons si elle ne réussit pas à le sauver...



II. Implorations


La famille Naea faisait partie de la noblesse. Cette noblesse n'est que figurative puisque tous les Elfes de Lune sont considérés comme au même rang social, ainsi l'avis d'un simple citoyen aura autant d'importance que celui des plus éminents dirigeants. L'habitation familiale inspire la pureté : une bâtiment fait de marbre blanc avec pour fenêtres des ouvertures creusées dans le marbre, ni plus ni moins. Elle était en retrait du reste du village ce qui leur assurait une certaine tranquillité. Nox avait vécu depuis désormais 1 mois, un âge ridiculement bas mais sa vie touchait déjà à sa fin. Il n'avait toujours pas ouvert les yeux, et n'avait aucune conscience du monde qui l'entourait. Il n'avait jamais crié ni pleuré, personne n'avait jamais entendu le son de sa voix. Seule cet éternelle respiration témoigne qu'il vivait encore, mais pour combien de temps ?

Son père était parti, couvert de honte d'avoir engendré un enfant mort-né, puis un enfant aveugle, il avait accusé sa femme d'en être la cause faute de trouver un autre coupable. Aya s'était retrouvée à élever Nox seule, à subir l'évolution de ses souffrances intérieures. Elle devait agir, mais que faire ? Pour survivre, Nox avait besoin d'un miracle, elle savait très bien qu'elle ne pourrait rien faire. Mais c'était une battante, elle se rendit au coeur d'une clairière où résidait une immense pierre incrustée de quatre symboles : une flamme, un nuage, une arbre, un ruisseau. Les Elfes les plus vieux et les plus sages racontaient que cette pierre était vieille comme le monde et qu'elle représentait l'équilibre de la vie. Désespérée, Aya ne savait plus quoi faire, comment demander un miracle ? Chose absurde, néanmoins elle s'agenouilla devant cette pierre et prononça une seule et unique imploration en ancien langage. Tous les jours elle partait en quête de nouveaux mages isolés qui pourraient trouver une solution, s'enfermait des jours dans la bibliothèque en cherchant un remède sans trop y croire. Et chaque soir elle regardait son fils, qui souffrait sans même savoir ce qu'était la souffrance, qui allait mourir avant d'avoir vécu. Si son fils ne survivait pas, elle savait qu'elle ne pourrait plus survivre non plus. Ils mourraient ensemble...

Les années passèrent, Nox vivait toujours, sa respiration devenait plus lente, comme si elle s'était apaisée. Son corps commençait à s'agiter, ses cheveux commençaient à devenirs plus blonds, il avait grandi... Peut-être allait il vivre après tout ? Mais pourquoi lui, pourquoi a-t-il survécu quand les autres sont morts... Qu'importe, il était là et il ne partirait pas plus tôt qu'un autre, c'était tout ce qui comptait. Aya semblait revivre à travers la survie de son fils. Il restait encore très fragile, avait à peine dix ans, il avait tant de choses à apprendre... Comment saurait-il qu'elle est sa mère s'il ne peut pas ouvrir les yeux, que pourrait-elle bien lui dire au sujet de son père ? Des questions qui lui paraissaient lointaines, mais elle savait qu'elle devrait y répondre un jour. Nox était là, le miracle s'était produit, la vie devait reprendre son cours.


III. Don


Nox avait réussit à grandir grâce au courage de sa mère, elle l'habituait au son de sa voix, essayait de lui apprendre les rudiments, mais il ne pouvait pas s'intégrer parmi les autres Elfes Argentés. La plupart des autres Elfes considéraient les enfants nés aveugles comme des parias. En 160 ans Nox avait appris autant qu'un Elfe de Lune "normal" l'aurait fait en 50 ans. Cependant des changements commençaient à apparaître, l'Elfe Sindar se sentait attiré par la terre, comme le métal est attiré par un aimant. Pendant la nuit il lui arrivait de sortir et de s'asseoir sur le sol, il était absorbé par cette terre, comme s'il ne faisait plus qu'un avec elle et cela l’apaisait, une énergie nouvelle, un souffle de vie puissant se ressentait en lui en ces moments. Aya ne se rendait pas compte des escapades nocturnes de Nox et continuait à l'élever comme elle le pouvait. Les rares fois où le jeune Elfe sortait du petit domaine Naea tout le monde se tournait vers lui, on chuchotait sur son passage et l'on jetait des regards pleins de mépris à sa mère qui n'avait pas renoncé à éduquer cet enfant si différent d'eux.

Il surprit sa mère à pleurer un soir, elle finissait par craquer sous le poids de ces regards. Même s'il ne voyait pas et avait encore du mal à désigner certaines choses en langage courant pour la simple et bonne raison qu'il ne pouvait pas se les représenter visuellement il percevait les sentiments. Et la tristesse de sa mère lui brisait le coeur, c'était la seule personne à n'avoir jamais renoncé à lui et il y tenait plus que tout au monde. Une haine, un sentiment profond de rage et de destruction l'envahit de percevoir sa souffrance, il avait exactement 162 ans cette nuit là. Il sortit de la maison familiale et cria de toutes ses forces, sa colère l'avait plongé dans un état second qu'il n'avait jamais ressenti avant et une immense fissure transperça la terre à ses pieds formant un abîme sans fond. Il se sentit faible, vidé de son énergie et de toute sa colère il s'évanouit alors. Il n'avait pas eu besoin d'appeler cette fissure, elle est venue à lui, la terre était venue à lui et avait transmis sa rage sans qu'il en soit conscient.


IV. Adieux

Nox avait un Don, mais quel don ? Il savait pouvoir communiquer avec la terre, mais comment cela était il possible ? Aya est restée discrète sur ce point, son fils était déjà la cible de tous les regards pour la simple cause de son infirmité, il ne manquerait plus qu'elle empire la chose avec ces pouvoirs étranges et mal contrôlés. Elle se souvint des paroles de l'Elfe à l'accouchement : " La seule enfant née aveugle ayant survécu aurait développé des aptitudes spéciales, mais les écrits sont flous."

Serait-ce donc ça "l'aptitude spéciale" de Nox ? Le pouvoir d'influencer la terre... La terre était un des quatre éléments fondateurs, représentée par un arbre sur la pierre étrange devant laquelle elle s'était agenouillé il y a bien longtemps déjà. Dix ans après la première manifestation de ses pouvoirs Nox n'avait toujours pas réussi à déclencher ses pouvoirs, il avait peur de revenir dans cet état de rage intense et de blesser quelqu'un avec. Néanmoins il voyait en ce "Don" un moyen de pouvoir essayer de vivre comme les autres. Il avait

Aya s'est mise en quête de réponses, son fils ne pouvait assurément pas vivre comme les autres, il avait un pouvoir qui pouvait devenir un avantage s'il l'apprivoisait mais qui pouvait avoir des conséquences terribles s'il se laissait emporter. Elle se remit en route jusqu'au jour où elle rencontra un vieil Elfe isolé du reste du peuple, un sage aux rides profondes. Elle exposa timidement la situation sans révéler directement que Nox avait des pouvoirs. Mais le sage avait très bien reconnu la manifestation du Don. Il expliqua péniblement à Aya que son fils était ce que l'on appelait un élémentaliste et qu'il pouvait faire appel à la terre, une chose inconnue et qui aurait pu paraître absurde, mais Nox était tellement... différent que finalement cela avait peut être un sens. Il lui dit également que son pouvoir pouvait devenir dangereux et qu'il lui fallait rejoindre Elament, ou du moins l'Île pour apprendre à le maîtriser auprès d'autres élémentalistes.

Après avoir rencontré Nox en personne, il décida de l'initier à l'élément de la terre, le voyage pour atteindre l'île serait long et difficile et le jeune Elfe aurait besoin de pouvoir se diriger malgré son handicap. C'est ainsi qu'il arrivait en se concentrant bien à envoyer des ondes sismiques de faible porté en essayant de ne faire qu'un avec la terre pour connaître approximativement son environnement, après dix ans d'essais infructueux le résultat n'était pas à la hauteur de ce qu'il espérait tant il ne réussissait toujours pas à tirer un réel profit de son élément. Il pouvait déclencher ces pouvoirs en ouvrant les yeux, cela dit il ne pouvait ni voir les couleurs, ni la teneur exacte de ce qui l'entourait, mais seulement le sentiment de la présence d'un obstacle. Seuls les plus gros objets et obstacles pouvaient être détectés de cette façon car Nox n'avait pour l'instant qu'une maîtrise infime de ses ondes. Son infirmité restait donc un gros handicap. L'ancien était en fait un élémentaliste s'étant retiré après la chute d'Elament, mais ses connaissances ne lui permettait pas d'instruire Nox, il n'avait réussi qu'à l'aider à envoyer ses ondes après de laborieux efforts.

Il lui donna donc une piste pour trouver un passeur et un itinéraire précis pour traverser sans trop d'encombres la région d'Elament. Après un an de voyage long et pénible Nox avait gagné en maturité, mais son pouvoir restait toujours très instable. Un dialogue interminable avec le passeur en question a pu lui permettre de pénétrer sur l'île, à la recherche d'un instructeur lui permettant de mieux contrôler ses pouvoirs malgré son infirmité. Et qui sait... Participer à la lutte aux côtés de la Résistance reste une de ses motivations principales...



Caractère : De manière générale on pourrait qualifier Nox de renfermé. Il ne parle que lorsque c'est nécessaire et préfère dire deux phrases utiles qu'un discours de 10 minutes sans grand intérêt. De nature, il est plutôt intelligent et analyse rapidement les situations sans pour autant réussir à les résoudre. Il n'est pas timide, sait s'affirmer quand il le faut et a une certaine assurance, mais se cache souvent derrière plusieurs carapaces. Il n'aime pas se faire remarquer et reste souvent en retrait. Son excellente mémoire est à double tranchant : il n'oublie jamais les promesses qu'il fait de la même manière qu'il est extrêmement rancunier. Mais derrière le visage renfermé voire hostile qu'on pourrait lui attribuer au premier abord, Nox sait accorder sa confiance, il est de nature pressée et aimerait tout obtenir dans la seconde : c'est un de ses principaux défauts.

Il aime surtout les personnes qui soient ouvertes aux nouvelles rencontres, qui le bousculent un peu et qui le sortent de son renfermement même s'il ne le montre que trop peu. L'honnêteté est également pour lui une qualité fondamentale. Notez qu'il ne mange presque pas, le minimum vital lui suffit.

Physique : Il est assez ironique de demander à un aveugle de décrire son physique... Qu'importe, Nox n'est pas plus grand qu'un autre elfe, il mesure environ 1m85. Ses cheveux sont assez longs et arborent un blond pâle, il préfère les dissimuler en général derrière une capuche. Son corps est mince et allongé, il a appris à se nourrir à ses dépends lors de son voyage ce qui renforce cette impression de maigreur typique des Elfes Argentés. Sa peau est comme glacée, blanche à outrance, elle n'est pas d'un blanc pâle... C'est plus complexe, un peu comme celui des rayons de lune, un blanc éclatant et profond à la fois. Ses yeux sont noirs, une abomination pour un Elfe de Lune, mais quelle importance peut occuper ses yeux quand on ne s'en sert pas ? Une autre incohérence tout à fait ironique présente sur son visage même, en s'attardant sur ses yeux, ils présentent un regard profond, on dirait qu'ils vous transpercent de part en part, qu'ils lisent à travers vous alors qu'ils ne vous voient pas. Ce regard particulier pour un aveugle s'est mis en place dès la première fois que Nox a pu ouvrir les yeux, ils se sont posés sur Aya, oh non, il ne la voyait pas, mais c'est comme s'il savait que sa mère était là...

Son nez est allongé et fin à l'image du reste de son corps et ses lèvres restent de toute manière la plupart du temps fermées. Le tout forme une allure svelte. Au niveau vestimentaire Nox adopte toujours le style "chasseur", pour parer au froid qui fait partie de ses peurs les plus sombres il est souvent couvert de la tête au pieds, en fourrure et en cuir. Le tout lui permet de se déplacer agilement et discrètement ce qui convient à son caractère.

Peur(s) : Nox a peur du froid, il n'a pas peur d'avoir froid mais du froid en général. Sa peau elle-même glacée a fait naître en lui une aversion envers tout ce qui pourrait être ou provoquer le froid. Ainsi la neige, la glace et le vent font partie de ses phobies. Sa deuxième plus grande peur est de pouvoir voir à nouveau un jour, il perçoit le fait d'être aveugle comme un inconvénient mais est terrifié à l'idée de voir le monde comme les autres tant il est habitué à se servir de ses autres sens.

Enfin Nox a peur du vide, il n'a pas le vertige mais le vide l'effraie pour la simple et bonne raison que c'est le parfait contraire du sol. Ses ondes n'ont aucun effet dans le vide, et sans possibilité de détecter son environnement cela accroît son sentiment de faiblesse. Par extension dès qu'il ne touche plus le sol la panique s'empare de lui.

Niveau de maîtrise du pouvoir : La partie indispensable de son pouvoir est encore mal maîtrisée, il a réussit à essayer de communiquer avec la terre. Ainsi ses ondes lui dévoilent les gros obstacles sur son chemin, mais cette représentation de ce qui l'entoure est très approximative et tous les plus petits objets restent encore indétectables pour lui, il doit s'en remettre à ses autres sens pour se guider. L'Elfe contrôle encore mal leur intensité, elles peuvent donc parfois être ressenties. Elles n'ont causé de réels dégâts que lorsqu'il découvrait son pouvoir, il y a environ 10 ans elles pouvaient parfois provoquer des fissures ou des morcellements du sol, chose moins courante maintenant. Il ne s'en est notamment jamais servi pour se battre, il a su se débrouiller lors de son périple avec son couteau de chasse elfique qu'il n'a utilisé que pour se nourrir.

Il ne sait donc pas se défendre contre un adversaire ayant la moindre maîtrise de son pouvoir ou d'une arme quelconque, Nox sait qu'il en aura besoin et c'est un des aspects de son élément qu'il veut absolument apprendre étant donné qu'il se sent très faible et fragile, sentiment renforcé par son infirmité. Une des grandes faiblesse de son pouvoir réside également dans la connaissance quasi nulle des végétaux. C'est une partie du Don qu'il n'a jamais abordé, même si la maîtrise de la nature fait partie intégrante de l’élément de Terra.

Particularité(s) : Nox est aveugle tout simplement, sa maîtrise partielle de son pouvoir (détaillée plus haut) lui permet en partie de remédier à ce handicap. Cependant il ne peut que détecter les obstacles de cette manière et ainsi seulement ceux qui touchent le sol, les couleurs ne peuvent pas non plus être perçues. Pour compenser cela, Nox a été doté une ouïe extrêmement développée, c'est un deuxième moyen de se faire une idée de son environnement. A part ça il n'a pas d'aptitudes ou de particularités qui ne sont pas communes aux autres Elfes de Lune.

Exemple de Message :


Dernière édition par Nox Naea le Jeu 21 Avr 2011 - 14:23, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sappho
avatar
Nombre de messages : 624
Âge : 23
Race : Mi-succube, mi-race-disparue
Poste : Souveraine des Enfers
Magie Contrôlée : Ténèbres

Feuille de personnage
Puissance:
746/1000  (746/1000)
MessageJeu 21 Avr 2011 - 14:17

Like a Star @ heaven d'accord pour la fissure et l'itinéraire

Like a Star @ heaven C'est dans la partie du Niveau de pouvoir que tu parles de 6ème sens et de vision des contours, ce qui me semble assez énorme... Mais avec une ouïe fine et les prémices de la perception par son don, il peut s'en sortir je pense Wink (mais de manière approximative)

Et bah voilà °° Une fois ceci corrigé, je te remets entre les mains de Ruby pour la validation Very Happy

EDIT RUBY :

Fiche validée o/

Indicateur de puissance : 80
Base : Ruines

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Le Commencement :: Fiches de Personnages-

 Sujets similaires

-
» Terra Mitica en Espagne...
» Terra existe vraiment ! [libre et pas obligé de faire plus de 15 lignes]
» [Clara] Maîtresse, disciple et amie
» Terra sur Wikipédia?
» 05 - Légendes de Terra Mystica