Partagez | .
 

 Ôde à la Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageLun 7 Mar 2011 - 1:23

-ÔDE A LA LUNE-
[PV]

Aux douze coups de minuit, les gosses, ils vont au lit.
Non, Lysias, lui, va aux étuves. Et puis minuit… le temps a-t-il une importance sur cette île.
-
Il a choisi les bains aux eaux brûlantes, eau qui picote partout la peau. Et tiens, c’est peut être ici que Lysias se sent le plus détendu. Même si ces bassins d’eau semblent être mystères à part entière. S’y cachent-ils quelconques étrangetés à jamais dévoilées ? Le nymphe ne le sait pas, et il ne se posera même pas la question. Et puis généralement, il ne reste pas longtemps à patauger dans les bassins. Juste le nécessaire ; sans besoin de s’y éterniser. Quelqu’un qui n’aime pas l’eau ne l’appréciera pas davantage ici ; point barre.

Appuyé contre l’une des parois, l’aera s’est assis près d’un cratère de vapeur, appréciant ce silence, ponctué des flocs-flocs des gouttes d’eau allant s’écraser contre le sol, tout aussi humide que partout à l’intérieur. Il les aime bien, ces rejets de vapeurs que crachent les cratères près des bassins. Tout en se frottant le bras d’une main distraite, il a senti la texture fine et presque acérée d’écaille. Les siennes. Qui apparaissent à chaque fois qu’il rentre en contact d’un élément liquide. Ses écailles, un véritable complexe qui n'a jamais révélé d’où il en tire ses origines.

Et puis l’eau.

Une grande histoire inamicale avec cet élément.
Mais bientôt, les pensées de Lysias en oublie cette antipathie pour se rappeler des étuves à la Cité, où il y avait littéralement écrasé une demi-portion trop bruyante. Qui plus tard avait monté au grade de général des ténèbres. Une faux ? Oui une faux.
Et le pourpre envahit sa vision, la danse de sa faux et les masses qui s’écroulent à son contact. La violence des pages qui se tournent. Et qui s’entremêlent en tentant ne de pas se déchirer.

Les vapeurs sont aussi chaudes que l’eau des bassins et bientôt les vêtements devenus humides, collent à la peau. Peu importe, c’est qu’il n’y a personne à ces heures. Généralement.
Alors le nymphe a fermé les yeux, pour laisser l’obscurité envahir son esprit, ses rêves. Ou ses illusions éveillées. Et lorsqu’il les a ré-ouvert…
-
Des minutes, ou des heures ont-ils eu le temps de se dérober en ce laps de temps. Aux douze coups de minuit, on disait que les gosses allaient au lit. Non, Lysias, lui, va aux étuves. Et puis le temps… il n’a plus son importance sur cette île.

C’est ce qu’il se persuade à croire.
Et si seulement il était resté encore ainsi, les yeux clos. Coupé du monde encore un peu.
Et si seulement il n’avait pas cette impression encore plus oppressante qu’offre ces étuves étranges…

Peut être qu’une âme en peine hante les lieux.
Peut être encore qu’il n’est pas aussi seul qu’il pense l’être.

Mais à cet instant, Lysias ne se doute de rien encore.
Il aimait bien le temps où, trop occupé à trouver amusement dans sa vie de tous les jours, il se pensait maître du monde.


_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*
Revenir en haut Aller en bas
Amu
avatar
Nombre de messages : 28
Âge : 266
Race : Incube
Poste : Démon Traitre
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
340/1000  (340/1000)
MessageLun 7 Mar 2011 - 3:58

Oh, quelle dure journée ! Aujourd'hui, il avait du faire la lessive non pas une, mais bien deux fois ! Et quand on passe une minute sur deux à faire patauger ses mains dans l'eau, l'esprit vers la lune, c'est une tâche bien longue. Trop longue. On s'ennuie, c'est nul. Au moins, Amu a quelque chose à faire, ainsi ressent-il une certaine satisfaction d'accomplissement quand il réussit à finir une de ces tâches. S'il voulait une vie moins facile, il l'avait. Avez-vous déjà essayé de coudre ? Non ? Eh bien sachez que c'est plus difficile que ça en a l'air. La tâche parfaite. De toute façon, il se doute bien qu'une fois la confiance de la matriarche gagnée, il pourra peut-être aspirer à quelques tâches plus intéressantes.

Mais pas ce soir ! Non, ce soir, Amu se contente d'aller relaxer aux étuves, las. Il n'y encore jamais allé, d'ailleurs. On dit que l'eau chaude provoque un fort sentiment de bien-être. Bien que notre démon n'ait jamais vraiment été "tendu", il veut bien ce soir essayer de se donner à ce qu'on appelle la détente. On entre donc dans les vestiaires, on se déshabille lentement, négligeant d'enlever notre mitaine, on prend une serviette, on l'entoure autour de soi, puis on se dirige vers les bassins, fredonnant un petit air joyeux.

À peine entré dans le lieu de quiétude, Amu est frappé par l'épaisse humidité ambiante. C'est qu'il fait chaud, ici, quand même. L'air est lourde, et chacun des mouvements de l'incube lui pèsent. C'est une curieuse sensation, qu'il ne déteste pas. Déjà, la partie découverte de son corps est mouillée. Le démon sourit : Même pas dans l'eau, et déjà trempé. Amu se déplace donc, insouciant de sa destination, déjà satisfait de son état actuel.

Puis il voit quelqu'un d'autre, assis contre une paroi. À cette heure, lui aussi ? Oui, à cette heure. Et même qu'il dort, le fainéant. Amusant. Le démon décide de continuer de marcher encore un peu, puis choisit au hasard un de ces bassin dont l'eau est tellement chaude qu'elle en sort sous une autre forme. Lui qui a déjà chaud, ça semble lui être parfait pour arriver à ressentir quelque chose de plus. Il retire donc sa serviette, remarque sa mitaine, la retire aussi, puis dépose le tout pas trop loin. Enfin, il se glisse dans le gros tas de vapeur condensée.

C'est vrai que c'est agréable, les étuves, au final. L'incube essai d'y penser et, non, il ne s'est jamais senti aussi paisible. Mais tout finit par devenir lassant, sans exception. Ainsi, Amu écarte ses cheveux de devant ses yeux, et se met à détailler l'individu qui sommeille pas trop loin. Il est grand, il est frêle, un peu comme lui, mais ce n'est pas un démon, non. Hum ... Ah ! Ça doit être un nymphe, mâle ! La version pure de l'incube, le rebuts d'une autre race matriarcale.

Alors qu'Amu détaillait le jeune homme, celui-ci ouvrit les yeux. Ah, tiens ! Amu sourit et, le saluant difficilement de la main, du creux de son bassin, il entreprit de lui parler.


-Eh, toi ! Toi, là bas ! Tes rêves, ils étaient biens ?

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageLun 7 Mar 2011 - 9:34

L'ENNUI,
VICE DE TOUS LES VICES
Une voix.
Dans ses illusions ?
Ce ne sera que la dixième fois.

Le regard fixe, quelque part devant lui, le nymphe a fini par revenir de son moment d’absence. On lui parle, il n’est pas seul. A minuit passé, aux étuves. Ah oui, c’est vrai. C’est là qu’il est. Un air âpre est apparu sur son visage.

-Non, je préfère la réalité, rétorque Lysias un peu trop franchement, désormais aux abois. Avec cette impression d’avoir relâché vigilance –bien que personne ne lui ait recommandé de rester sur ses gardes à longueur de journée.

Se redressant rapidement pour croiser les jambes en tailleur, le nymphe a observé l’arrivant d’un œil clairement soupçonneux. Un autre nymphe peut être ? Va savoir. En tout cas il pourrait passer pour. Sur le coup, Lysias a décidé qu’il s’en fiche. Dans sa tête, nul besoin de classer les espèces pour leur adresser la parole. Que ce soit dans la hiérarchie comme dans les différentes races existantes.
Et ce, à ses tords et risques.

Peu importe.

Haussant des épaules, Lysias a finalement relâché son air offensé. Mais il n’a pas souri, tel que le fait cet individu, là bas. De toute façon, un Lysias qui sourit pour délaisser ses grands airs tantôt narquois, tantôt outragé, ce n’est pas tous les jours.

-La réalité tu la vis pendant que le rêve, tu le poursuis. En plus c’est abstrait.

Et l’abstrait, c’est ennuyeux, s’est-il retenu de rajouter.

-Et toi alors, ton excursion nocturne, elle est bien ?

Voilà.
Une question abstraite contre une question concrète. Miroir provocateur.
Non mais c’est vrai quoi. Est-ce qu’il en a croisé des nombreux, qui lui demandent si ses rêves étaient bien ? Comme ça, sorti de nulle part. Et puis. Qui a donc l’idée de venir se baigner aux étuves à des heures pareilles. A part les tordus.
A part Lysias qui aime toujours autant se croire à part, d’une manière ou d’une autre. Sorte de cicatrice délaissée par les mœurs d’une société matriarcale. Mais bon. Lysias vit très bien son excentricité. Pas autant que ce sentiment déroutant de perte, depuis son arrivée sur cette bizarre d’île. La sensation de ne pas pouvoir s’y retrouver.

-Je m’ennuie.

Et ça, c’est peut être plus ennuyeux que le rêve.

_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*
Revenir en haut Aller en bas
Amu
avatar
Nombre de messages : 28
Âge : 266
Race : Incube
Poste : Démon Traitre
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
340/1000  (340/1000)
MessageMar 8 Mar 2011 - 0:18

Le nymphe se décida à lui adresser un rude regard et Amu, lui, ne bronchait pas. Au contraire, en entendant ses propos, le sourire qu'affichait l'incube devint un tantinet plus grand. En quoi préférer la réalité rendait les rêves si mauvais ? Il était un peu dur envers eux, quand même. Les rêves, c'est tout de même assez distrayant. Ne pas profiter de ce plaisir gratuit quand on est contraint à dormir est ... illogique. Mais Amu, lui, adorait tout ce qui était illogique, car ce qui est facile à comprendre n'est pas intéressant, oh non.

Tandis que le nouvellement éveillé s'affairait à se remettre en position confortable, Amu, lui, restait immobile, pataugeant paisiblement dans son bassin d'eau chaude. C'est à peine s'il se rappelait qu'il avait la capacité de se mouvoir. Eh puis, à quoi bon se déplacer quand c'est inutile ? Il devrait demander au nymphe, un jour, qui haussait à présent les épaules, tout juste avant de poursuivre son argumentaire sur la supériorité de la vie. Il avait tout de même sut marquer un point : C'est vrai que c'est bien de vivre et de ressentir tout ce qu'on ressent quand on le fait. Non parce que si la vie n'avait pas le mérite d'être amusante, le démon préférerait dormir matin et soir. Mais bon, elle l'est, et c'est pourquoi l'incube pouvait répondre positif aux questions du nymphe.


-Totalement.

Bien sûr, il aurait pu décrire son agréable détente, son intérêt face à cette nouvelle rencontre, ou bien sa fascination par rapport aux sensations simultanés de chaud et de froid qu'il ressentait à ce doigt que Ruby avait emprisonné, mais il jugeait inutile de tout décrire quand un simple mot suffisait à répondre à la question qu'on lui posait. Peu importe, quand le démon repensa à cette bague, il décida soudainement d'en étudier les propriétés, ainsi sortit-il sa main dotée de l'indétrônable alliance de glace de l'eau pour la placer par dessus une source de vapeur toute proche, avant de s'émerveiller en voyant le résultat de l'expérience. En effet, la vapeur redevenait liquide au contact de la bague, coulant ensuite tout au long de sa main, refroidie.

Alors que l'incube était concentré dans sa contemplation de la magie contrant la nature, celui-ci fut interrompu par le nymphe qui affirmait s'ennuyer. Celui-ci se retourna vers lui, curieux, puis, souriant, lui répondit:


-Eh bah t'as qu'à venir ici, on va discuter ! Ou bien on peut faire plein de jeux stupides dans les bains, je sais pas.

Amu sourit soudain à l'idée de s'adonner à toute sorte d'activité farfelue, puis, regardant le nymphe, il rajouta:

-Eh puis, c'est pas comme si t'étais pas déjà trempé ...

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageMar 8 Mar 2011 - 21:20

Totalement ?
Quel manque de répondant. Lysias s’est demandé s’il se fichait un peu de sa question. Bah. Après tout, pourquoi pas. Il fallait bien comprendre que lui non plus, égocentrique de nymphe, n’accordait pas d’attention de partout. Et c’est l’interprétation qu’il en fit, sans jamais se dire que l’autre n’avait peut être nulle envie de donner davantage de détail. Soit. Et alors le jeune homme a commencé à contempler sa main, comme un prince qui s’émerveille sur un nouvel objet de valeur. Une bague… scintillante. Il devait en être drôlement fier. Sans s’y attarder davantage, -le jour où Lysias s’intéressera aux joailleries, il sera sûrement devenu Sage. A moins que son attention n’en soit délibérément attirée ; ce qui n’est pas son cas, de là où il se tient. Toujours contre la paroi.

Et puis s’il avait su que c’était une bague certes mais avec certaine propriété, peut être sa curiosité se serait-elle aiguisée. S’il avait su également qu’elle était de glace, peut être aurait-il fait le lien avec une certaine Cristalléene. Et alors peut être qu’il n’aurait pas fait qu’hausser passivement des épaules, l’air encore mauvais. Contrarié.

-Mais je n’aime pas bien l’eau, a-t-il objecté.

La finesse de déclarer de bout en blanc ne pas aimer l’eau alors qu’il est trempé jusqu’aux os, et ce de plus, habillé. Mais Lysias n’a pas bien envie de dévoiler les marques et cicatrices plus ou moins partielles qui tâchent son corps. Rien de bien choquant, lui dirait-on, qu’il ne le croirait pas. Et puis hors de question de devenir poisson à écaille davantage qu’il l’est déjà, par ci par là.
Oui, vraiment, il ne retournerait pas à l’eau de son propre gré, ah ça non, continue-t-il de confirmer, intérieurement.
Et puis, il a levé un sourcil. Surpris.

Des jeux débiles dans les bains.

Il a croisé les bras, plus sceptique que jamais.

-Comme par exemple… ?

C’est qu’il est malin, cet inconnu ; il ne parle que trop peu et propose déjà de s’amuser. Peut-on considérer ça comme un début de conversation ? Entre l’un trop méfiant, sceptique et idiot, et l’autre, ne se donnant jamais la peine de faire davantage que nécessaire. C’est peut être le début de la gloire, pourquoi pas.

Alors tout compte fait, l’aera a réfléchi puis a fini par se lever d’un air nonchalant –comme s’il s’était fait prié- puis… s’est rassit quelque mètre plus loin de sa paroi. Plus près de son vis-à-vis, sans l’être tellement, en fin de compte. Pourquoi se rapprocher davantage que nécessaire ? Ah si lui aussi se met à penser le stricte minimum, quel en sera l’issue de cette rencontre, pour le moindre déjà bancale. Dans un même temps… Lysias ne se rend même pas compte que c’est sa méfiance exacerbée qui la rend tellement incertaine. Mais ce détail, il le saurait qu’il s’en moquerait bien oui.

Il faut dire que ce séjour chez les démons ne lui a ni arrangé son caractère, ni vraiment empiré. Mais il aura peut être davantage perdu l’habitude de savoir échanger avec un autre. Car jusqu’ici, les gens qu’il a eu l’occasion de rencontrer… ils ne se comptent que sur les doigts d’une main.

Pour autant, l’envie de se départir de cette nostalgie grisée est bien présente.

-Figure toi que moi non plus je ne sais pas, a-t-il rétorqué, pensif, avant de finalement rajouter, -mais oui, on peut discuter.

Lysias s’agace tout seul à raccorder des pensées qui se brouillent ou qu’il n’a probablement pas en tête. L’effet même de mimer un automate. Il faudrait qu’il arrête de se laisser trainailler par cette vilaine lassitude, oui.

-Tiens. Par exemple, me répondrais tu si je te demande ce que tu fais de tes journées sur cette bizarre d’île.

Allez.
Comme dans un jeu, on pose une pierre après l’autre.
Quitte à recommencer si trop bancale. Ou à tout détruire sur un simple coup de tête.
Au final, c’est tellement simple.

Et au fond, Lysias doit être le premier à se ficher de ce que font les autres habitants de cette île, de leur temps. Mais peut être parviendra-t-il à y trouver source d’inspiration ? Sans tellement espérer une réponse à sa question, Lysias a gratouillé son coude. Oui décidément, les écailles, ça gratouille quand elles apparaissent lentement.


_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*
Revenir en haut Aller en bas
Amu
avatar
Nombre de messages : 28
Âge : 266
Race : Incube
Poste : Démon Traitre
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
340/1000  (340/1000)
MessageMer 9 Mar 2011 - 0:04

Un léger rire s'échappa de l'incube : L'autre type n'aimait pas l'eau ? C'était tout de même étrange de rencontrer quelqu'un comme ça dans des étuves ... et habillé de surcroit. Décidément, le nymphe ne cessait d'attiser l'intérêt d'Amu. D'ailleurs, le démon fut alors curieux de savoir pourquoi quelqu'un qui n'aimait pas l'eau demandait quels pouvaient être les jeux que celui-ci avait en tête. De toute façon, Amu n'avait pas vraiment d'idées, ainsi haussa-t-il les épaules, se mordant les lèvres pour démontrer son propre questionnement.

Alors qu'Amu réfléchissait à toutes sortes de possibilités pour faire passer le temps dans ces grands bassins, l'inconnu se leva pour venir se rassoir plus près, silencieux. L'incube en sourit. Celui qui depuis son réveil semblait vouloir paraitre froid essayait à présent de se rapprocher. Ah, l'ironie, quelle invention géniale !

Le nymphe, ne sachant plus comment se désennuyer, accepta l'invitation à discuter. Le démon, lui, hocha de la tête, satisfait. On lui demandait ensuite ce qu'il faisait de ces journées. Ah, quelle question ! Un sujet si peu excitant ! Bref, peu importe, il voulait savoir, pourquoi ne pas répondre ?


-Je te répondrais, oui ... Amu sourit ... Je suppose que tu me le demande par sous-entendu ? Soit ! Eh bien, tu seras peut-être un peu déçu si tu t'attends à quelque chose d'excitant ... Bref ! Pour l'instant, j'exécute les ordres que Ruby me donne, en attendant d'avoir sa bénédiction pour faire quelque chose de plus distrayant ... Sinon, je traine, je me promène, et ce soir, je me baigne ...

Amu détailla un instant son interlocuteur, tout trempé. Pourquoi était-il habillé ? On était bien aux étuves, si ? Penchant légèrement la tête, l'incube ajouta à son petit monologue sans intérêt :

-À ce sujet, pourquoi un type qui n'aime pas l'eau fréquente les étuves ? Et surtout, qu'y fait-il tout couvert d'habits ? Ils ne feront que garder ce que tu détestes autour de toi, plus tard ... Ah ! C'est illogique, j'aime !

_________________________________________________________



Dernière édition par Amu le Jeu 10 Mar 2011 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageJeu 10 Mar 2011 - 7:01

-Ruby te donne des ordres ? s’insurgea Lysias surpris, mais pour quoi faire !?

Avant de se rappeler qu’elle était Matriarche. Dame sur qui reposent les rennes de tous ces habitants. Alors oui des ordres, elle devait forcément en donner. La surprise du nymphe résidant dans le fait que lui, n’avait jamais eu d’ordres à exécuter de la part de la cristalléenne. D’ailleurs, peut-être ne lui en donnait-elle pas tout en sachant qu’il ne lui obéirait probablement pas ? Encore une interprétation que se formula Lysias à tord et à travers.

Des ordres. Protéger les habitants d’ici? Récupérer les captifs de la Ville Noire, alias Elament l’ancienne ? Messager ? Coursier ? Haussement des épaules. En y réfléchissant, Lysias se rend compte que finalement, il existe des choses à faire sur cette île. Mais son scepticisme éloigne ses idées.

Et de ses journées, Lysias passe son temps à visiter, à épier les habitants du coin comme s’il n’avait jamais été parmi les leurs. Observant aussi les enfants du village piailler, criailler et jouer entre divers jeux. C’est un spectacle si simple.
Si pure.

Le nymphe a regardé le plafond, sans vraiment le voir.

-Bah… Les étuves parce qu’un jour, j’y ai rencontré la Faux. Et les habits, parce qu’ils jouent bien leur fonction …non ?

Vêtir.
…Voiler.

Lysias s’est jeté un coup d’œil. Effectivement, pas très sec tout ça. Mais comment ça illogique ? Sur le point de balancer une autre pique, Lysias a finalement croisé les bras, de nouveau. C’est qu’il n’a jamais idée de se remettre en question, lui.

-Et puis l’eau parce qu’elle me donne des écailles, termine-t-il, désabusé.

Tout est d’une logique implacable, …non ?
Pour toute réponse, une des sources à craché sa vapeur.

Au final, peut être que c’était un jeu de question réponse. Ce n’est finalement pas si compliqué.

_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*
Revenir en haut Aller en bas
Amu
avatar
Nombre de messages : 28
Âge : 266
Race : Incube
Poste : Démon Traitre
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
340/1000  (340/1000)
MessageJeu 10 Mar 2011 - 15:22

-Pour que je puisses gagner sa confiance, voila tout.

Parce qu'il le fallait bien. Quand un démon trahit les siens sans aucune raison valable, on se demande ce qui le retiendrait de le faire à nouveau. Même si au fond, il n'avait plus vraiment le choix, n'existant plus pour les démons. Mais Amu se plaisait bien, parmi les élémentalistes. Il avait atteint son objectif : la difficulté. Faudrait-il seulement établir une bonne fois pour toute que ce n'était pas une ruse d'infiltration.

Le nymphe regardait le plafond et l'incube, à son tour, fit de même. Wah ... C'est qu'on ne voit plus rien, en haut ! La vapeur a désormais remplacé ce qu'il pouvait bien y avoir en haut pour faire office de faux ciel.

La Faux ? Sappho ? A oui ! Cette générale, la succube qui a pris du grade ! Elle allait aux étuves ? Décidément, ce devait être l'endroit parfait pour les gens de son espèce ! Pourquoi n'en avait-il pas entendu parler au par avant ? Peu importe, Amu ne pigeait toujours pas : Et quand il l'a rencontré, il faisait quoi, aux étuves, le type qui n'aime pas l'eau ? Mais bon, le démon ne tenait pas à éterniser ce même sujet, ainsi se contenta-t-il de continuer d'écouter le nymphe aux bras croisés. Des écailles ? Ah, c'est ça, ce truc différent chez lui qu'il ne distinguait pas ! Mais il est où, le problème ?


-Je vois pas. Les poissons, ils sont fait pour aller dans l'eau, et ils en ont plein, d'écailles !

Amu sourit. Peut-être avait-il un hybride truite dans son arbre généalogique, tiens ?

-D'ailleurs, je parie que tu nages super bien ... En même temps, peut-être pas ... Pas avec ce gros tas de tissu inutile.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageVen 11 Mar 2011 - 21:03

-L’aurais-tu trahie ?

Pourquoi donc chercher à gagner la confiance d’un autre si ce n’est cette raison. Lysias doit être un peu stupide et peut être trop terre à terre pour comprendre. C’est bien étrange comme ce nymphe n’a jamais cherché à acquérir la confiance d’un autre. Qui dit confiance dit trahison et puis même vice versa. Peut être.
Ou pas.

-Je ne suis pas un poisson ! s’outrage soudain Lysias l’air maussade.

Et pour le coup, il a cessé de croiser les bras.
Tiens donc, n’apprécierait-il pas ce soupçon de provocation ? Quoiqu’il en soit, Lysias a jeté un regard noir vers son interlocuteur, toujours là, à profiter tranquillement de cette eau. Brûlante, fumante. Pour le coup, Lysias en a même oublié son ennui, s’emportant sur les moindres piques lancées.

-Tu ne voudrais pas croire que je ne sais pas nager, n’est ce pas ! Et d’ailleurs, porter des vêtements t’empêchent de nager ?

Non, Lysias n’aime pas l’eau, non pas parce qu’il ne sait pas nager, ça non. Les fois où il a surprit être en train d’évoluer dans l’eau auraient suffi à confirmer son aisance avec cet élément… s’il ne passait pas son temps à contredire et à nier tout ce qui soit possible de stipuler à ce propos. Un être un peu trop complexe au final. Ce qui le gêne davantage, c’est finalement qu’il ne sait pas expliquer d’où lui vient cette aisance, ni ces écailles. L’origine de ses origines. Tout simplement. C’est si bête au final.
Mais le fait de ne pas pouvoir coller d’explication plus ou moins rationnelle a le don de semer le doute dans l’esprit du nymphe. Et le fait de ne pas savoir, c’est être confronté à l’inconnu ; on ne sait jamais trop ce qui va en découler. Et ça, ça fait paniquer, d’une manière à une autre ; surtout quand on en est le centre de la question. Alors Lysias aime bien se donner des explications logiques, bien qu’en agissant lui-même comme un farfelu. La contradiction, c’est tout un art.

Finalement, Lysias s’est levé, a inspecté les lieux, à la recherche d’un point précis. En longeant le bassin où patauge l’arrivant, il a trouvé une surface de galets tièdes –chaud. Et sec, par la même occasion.
Et voilà un nymphe qui s’y allonge tranquillement dessus. Bras croisé derrière la tête. Le plafond est effectivement rendu invisible par la vapeur.

-Et bien. Finalement, tu as le droit de penser ce que tu veux. Mais l’eau ne me fait pas peur.

Un ton, presque sur celui du défi.
Et un sourire amusé en coin est apparu sur le visage de Lysias. Lui un poisson ?
Mais de toute façon, à son avis, la terre est plus agréable que l’eau.
Et ils sont fichtrement bien, ces galets.

_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*
Revenir en haut Aller en bas
Amu
avatar
Nombre de messages : 28
Âge : 266
Race : Incube
Poste : Démon Traitre
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
340/1000  (340/1000)
MessageDim 13 Mar 2011 - 22:58

-Non, pas elle.

Et pourquoi parle-t-il de trahison ? S'il avait actuellement perdu sa confiance, il parlerait non pas de la gagner, mais bien de la regagner. Quant à sa situation, il n'a rien perdu, puisqu'il ne possédait déjà rien ... chez les élémentalistes. Tout est à gagner, donc. Amu haussa finalement les épaules, peu envieux de philosopher sur le sujet.

Oh ! Mais c'est qu'il est capable de se fâcher, le nymphe ! Il s'en est même délié les bras, fascinant ! Tout de même, l'incube ne pige pas tout de suite : Il n'a pas insinué que le type était un poisson ... si ?


*Euh ... Ah, d'accord ! Je comprends, oui; il a tout compris de travers, l'imbécile.*

Quand le démon parlait de poissons, il n'insinuait pas que ses écailles faisaient de lui un poisson, mais bien qu'elles étaient pas si désagréables: Tout comme pour les poissons, elles lui permettraient de nager super bien ! Bref, peu importe, l'incube préfère ne pas mettre la situation au clair, la petite crise du nymphe rendant la situation fort plus intéressante. Pour l'instant, il se contente de répondre aux questions.

-Bah ... Quand t'es tout habillé, c'est plus dur de nager, quoi, ça crée un poids. Enfin ...

Le nymphe se lève et Amu, lui, le suit des yeux, curieux. Le voila qui s'installe sur un lit de pierres toutes secs, observant le faux ciel, comme si l'incube, lui, n'était plus là. Eh ! C'est qu'on s'échappe pas aussi facilement des espiègleries d'Amu ! Celui-ci nagea donc vers l'allongé, pour ensuite lui proposer d'un ton enjoué :

-Eh bien, si ça ne te fait pas peur, vient nager !

Amu, toujours souriant, fut pris pendant un court instant d'un léger rire.

-Où je t'éclabousse.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageLun 21 Mar 2011 - 21:40

Lysias aime bien opter pour la version qui l’arrange le plus.
Le genre à entendre ce qu’il a envie d’entendre. Vieil égocentrisme qui le rend complètement entêté sur les bords, -bien qu’il ne se le cache en rien. Et quelque fois, un rien lui suffit pour monter sur ses grands airs, pour ne rien arranger. Au moins aura-t-il toujours eu le mérite de ne pas se laisser écraser silencieusement. M’enfin. Si mérite dans ce fait il y a. Et puis plus jeune, Lysias se rappelle encore ces tant de fois où il a entendu cette allusion au poisson, lorsque ses écailles lui ont été découvertes. Forcément, quand on s’appelle Lysias, ça fait encore monter sur ses grands chevaux.

-Et ensuite ?

Et ensuite quoi.
En imaginant qu’il daigne mettre un orteil dans l’eau ? Que va-t-il se passer ? Lysias dit qu’il s’ennuie mais sa méfiance légendaire l’emporte avant tout. La méfiance de la peur ? Pas tellement, si ce n’est davantage la méfiance de se retrouver face à ce qu’il n’aime pas. Et puis au moment où il est en train de se dire qu’il va y rentrer, dans cette eau, une chose attire son regard.

-Tiens, que portes-tu donc au doigt qui puisse être si brillant? observe Lysias, sans plus s’avancer davantage. Il finit même par se rassoir quelques instants plus tard, les jambes de nouveau en tailleur.

Assis sur le rebord, Lysias a trempé l’auriculaire dans l’eau. Juste le bout avant de grimacer tout en le retirant d’un trait. Trop chaud, trop brûlant ce bassin. Instantanément la minuscule parcelle de peau a prit une texture d’écailles orangées. Hors de question de jouailler là dedans, non. Et puis quelle idée à vouloir nager dans des bassins restreints !

-Je ne sais pas comment tu fais pour supporter ce fourneau !

Le nymphe cherche du regard d’autres bassins.
L’autre, dans lequel il a baigné tout à l’heure, proposait une eau tout de même moins tempérée. Plus agréable.

-Dis moi, l’étranger.
…Apprends-moi quelque chose.


Peut être que, balancé tel quel, il parait égoïste ?
Mais il l’est.
Et l’Etranger, peut peut-être exiger sa contrepartie. Oui, voilà les échanges c’est bien la base, non. Quoiqu’il en soit, Lysias a haussé des épaules.


_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*
Revenir en haut Aller en bas
Amu
avatar
Nombre de messages : 28
Âge : 266
Race : Incube
Poste : Démon Traitre
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
340/1000  (340/1000)
MessageMar 22 Mar 2011 - 0:45

*Et ensuite ? Bah ... Tu te baignes ?*

Amu, insouciant, n'était pas du genre à faire dix mille plans à l'avance. Vivre à la minute la minute et, tout simplement, apprécier. Pourquoi tout compliquer ? La clé du plaisir réside sans le simple fait de tout ... simplifier. Aucun stress, que des imprévus, du suspense quoi, de la surprise ! Et puis, évidemment, on peut essayer d'optimiser un peu notre situation de jeu, mais pas au point de perdre les précieux moments de notre vie à planifier quand on pourrait s'amuser tout de suite !

On lui demande de parler à propos de cet anneau magique, qu'il a au doigt, et Amu hausse les épaules, comme si ce n'était rien de bien intéressant. (Au contraire, ça limitait ses possibilités de jeu, prix modeste pour en avoir de plus difficiles.)


-Un bout de glace ! C'est Ruby qui me l'a fixé là ... Ça m'empêche de jouer dans ta tête.

Amu sourit.

-Du moins, sur l'île.

Entre temps, l'autre type s'est rassis. Ça tombe bien, l'incube a déjà oublié le défi qu'il avait adressé à son interlocuteur. Et, alors qu'il le regarde grimacer au contact de l'eau, amusé, on commente son support de l'eau chaude. Le démon lève la tête, la bouche surprise, et regarde le nymphe, sans répondre. Après tout, c'est une question qui ne nécessite pas de réponse, et y répondre se révèrerait être stupide. Amu n'avait pas de technique spéciale, il supportait mieux la chaleur, tout simplement.

*Lui apprendre quelque chose ? Hum ... Mais quoi ? Ah, oui, je sais ! Ça, c'est sûr qu'il le sait pas.*

-Je m'appelle Amu.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageLun 4 Avr 2011 - 22:49

Lysias a levé un sourcil, intrigué.
Puis il a haussé des épaules.

-De jouer dans ma tête? Tu ne serais donc pas un élémentaire... ?

Lysias est resté encore silencieux après que son interlocuteur lui apprenne effectivement quelque chose. Bien que nymphe ne se soit pas forcément attendu de quelque chose d’aussi simpliste, il doit se l’avouer. Lysias, dans la franchise des choses, s’attendait davantage à un concept. Aussi futile soit-il.

Amu, l’Etranger qui supporte donc la chaleur. Information –pourquoi pas- nécessaire. Il est toujours bien de commencer par son commencement, non ? De toute évidence, Lysias a tôt fait de se rendre compte que l'Etranger semble ne pas être le plus grand des bavards. Soit. Et s'il ne posait pas des masses de questions, Lysias, lui, pourrait bien s'en charger au vue de sa curiosité déplacée et exacerbée.

-Dis moi, Amu, pourquoi es-tu sur celle île? La connaîs tu bien?

Lysias, lui, aimerait bien se trouver un but de résider ici. Mais c'est au-delà des frontières du Passage que ses pensées se tournent encore. Et c’est aussi à autre chose à laquelle l’aéra aspire dangereusement ces derniers temps : la puissance.

-Au passant, peut être t’arrangerais-t-il ou non de savoir que moi, je m’appelle Lysias.




_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*
Revenir en haut Aller en bas
Amu
avatar
Nombre de messages : 28
Âge : 266
Race : Incube
Poste : Démon Traitre
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
340/1000  (340/1000)
MessageMar 12 Avr 2011 - 15:07

-Eh non, très cher détective ...

Amu souriait bêtement, alors que le nymphe lui, laissait tomber son air intrigué, las. Puis, un silence. L'incube en profita pour détailler son interlocuteur, étant plus près, attendant patiemment que celui-ci relance la conservation. Il était doué pour ça ! Plus besoin de se forcer à réfléchir, le type te sortait une question comme s'il en avait déjà des masses toutes prêtes. Après un certain instant, on lui demanda finalement ce qu'il faisait sur cette île, s'il la connaissait. Fatalité. On lui en posait même deux, qu'il était choyé ! Amu alla s'accoter sur la surface, près du nymphe, puis entreprit de raconter sa petite aventure.

-Eh bien, en fait ... Je m'emmerdais, alors forcément, il m'est venu l'idée de trahir ma nation pour avoir une vie un peu plus ... piquante ? Je t'assure, tu devrais être content, c'est chiant de faire partie des vainqueurs, il n'y a plus rien à faire ... Ici, par contre, c'est parfait ! J'ai bien vu la difficulté, quand on m'a apporté ici.

Amu s'arrêta quelques instants, fixant sa bague, puis Lysias, duquel il connaissait finalement le nom. Finalement, il continua :

-Bref, non, je connais pas trop l'endroit. Et toi ?

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageDim 8 Mai 2011 - 8:47

-Ah et bien. Tu sais Amu, moi je me fiche de perdre ou de gagner du moment que j'ai droit à la liberté.

C'est en fait bien intéressant de voir d'où vient l'autre -les autres- quand on sait qu'on n'est pas issu de la même histoire. Pour une des rares fois où cet égocentrique de nymphe daigne jeter un coup d’œil à son entourage... un grand pas vers la victoire, -ou pas. Par conséquent, qu'Amu soit un élémentaire ou pas, qu'est ce que Lysias s'en moque bien!

-Je préfère quand même le simple à la difficulté, remarquera Lysias dans un haussement des épaules. Après tout hein, pourquoi choisir la voie remplie d'embûche quand il existe une alternative plus simple et directe. Cela dit, ce benêt de nymphe ne se rend pas compte qu'il n'a pas opté pour la facilité en débarquant sur l'Ile... mais évidemment, ce n'est pas lui qui s'en rendra compte maintenant. Et quand bien même il aurait tord qu'il aurait toujours raison dans ses principes, ce rouquin fermé d'esprit.

-Si je connaissais l'île, je ne t'aurai pas demandé si toi tu la connais, a-t-il rétorqué, sur un ton d'évidence. -Peu importe, visitons-là tu veux? Autant faire quelque chose d'utile quand il n'y a rien à faire.

La preuve que la complexité est préférable au simple et que Lysias vient de se contredire en toute splendeur.
Bref. Dans sa -plus ou moins- simplicité de vision des choses, il s'est levé et a enjoint Amu de faire de même, "pour mettre du piquant sur les choses", tel que ce dernier aurait dit. Tu cherches le piquant, je cherche à apprendre. Tu y verras difficultés là où j'y verrai la nouveauté; alors on va vers l'inconnu, il y a forcément les deux intérêts qui s’emmêlent au bout du chemin; non? Accord tacite ou non, c'est ainsi que tout a commencé, si quelque chose était bien en train de commencer. Bah... c'est toujours cool de se dire qu'on se lance dans une aventure; alors au lieu de se poser un paquet de questions, Lysias a simplement joué.
Simplement.

* * *
QUETE A L'INTROUVABLE
Sombre est la nuit, et fraîche s'avère cette brise nocturne après l'humidité tiède des étuves. Où va-t-on? On s'en fiche, on va. Lysias aime bien la terre et la nature, alors ce n'est pas vraiment ce qui le fera douter. C'est pas comme si Tyrol lui demandait de faire un saut dans le vide et de sentir la puissance de l'air vibrer en lui. Vieil exercice remontant à une post-Elament la Sombre; exercice auquel il n'est jamais parvenu d'ailleurs.

-A ton avis Amu. Si quelque chose survient, tu n'es plus capable de te défendre à cause de cet anneau?

Un bel objet brillant mais quelque peu ennuyeux, que Ruby lui a apposé. De toute façon, pouvoir ou pas pouvoir, Lysias s'en était très bien sorti sans alors ce n'est pas ce qui allait gêner sa progression.


_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*
Revenir en haut Aller en bas
Amu
avatar
Nombre de messages : 28
Âge : 266
Race : Incube
Poste : Démon Traitre
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
340/1000  (340/1000)
MessageVen 22 Juil 2011 - 19:18

-Oh, tu sais, t'as raison. On s'en fiche de perdre, tant qu'on peut encore jouer après. Par contre, si c'est trop simple, on se lasse, hein.

Amu sourit. Il avait devant lui un type à moitié comme lui. Ce moment aux bains devenait définitivement de plus en plus intéressant, ça c'était sûr. À l’apogée de cet intérêt, on lui demandait maintenant de sortir. Quel dommage, mais ... Pourquoi pas ? Après tout, deux débiles qui explorent une île, ça peut être amusant. Le traitre sortit donc avec son interlocuteur et alla se rhabiller dans les vestiaires pour le rejoindre plus loin.

Alors que les deux êtres marchaient dans les ténèbres, l'un d'eux demanda à l'autre une question particulière. Amu se fit un plaisir de lui expliquer tout ce qu'il savait sur cet anneau, le sourire aux lèvres.


-À vrai dire, je crois pouvoir mieux me défendre avec ça. C'est assez froid, ce truc.

Sur ces paroles, l'incube prit une légère pause afin de sortir sa mitaine de laine de son manteau pour couvrir sa main. Il reprit ensuite parole.

-Je porte ça, d'ailleurs, pour éviter quelque situation gênante, quoi que ça pourrait être drôle. Bref ... Dans le plus concret, elle m'empêche certainement de contrôler les gens à mon avantage. Au moins, elle ne fonctionne pas hors de l'Île, la plupart du temps.

Avec le temps, Amu avait appris. Quand Ruby n'était pas dans les parages, il était libre. Son handicap ne le dérangeait pas trop car, il faut le dire, si la matriarche n'était pas loin, il n'avait plus trop besoin de défense. En parlant de pouvoirs, le traitre devint assez vite curieux et ne put s'empêcher de poser à son tour une question.

-Et toi, avec quoi assures-tu ta survie, dit-moi ?

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageMar 4 Sep 2012 - 11:47


RP/RPs(?) de CLOTURE

-J’asure ma survie sans pouvoirs, avait répondu Lysias, en observant la bague d’Amu. Ou plutôt, les autres assurent sa survie, aurait-il du dire pour se rapprocher de la réalité. Mais c’était là, il y a bien longtemps. Les choses évoluent.

-

[A quelques jours précédents le Chapitre Final, non loin de la Cité Arbre]

Lysias est revenu du fin fond de la forêt où il s’est retiré après la mort de Sappho. En rodant parmi les habitants, le nymphe passe au milieu d’un village qui lui semble inconnu, aux habitants affairés à leurs affaires quotidiennes, ou peut-être à la préparation de ce que Svada lui a rapporté. Un sort capable de renverser la situation... Il se demande si il doit ou si il peut y croire. Et s’il y croit, ce que cet évènement va engendrer. La cité a vu trop de choses passer, dans un extrême comme dans l’autre. En parcourant du regard les modestes reconstructions, le nymphe gêne le passage d’un ou deux habitants, qui s’excuseront en le contournant, retournant dans une étrange ère où le temps n’est pas à perdre. Lysias leur retourne poliment ses excuses, avec l’impression que la cité lui apparait autant étrangère que lorsqu’il l’a quitté. En apercevant au loin les colonnes des Etuves, il se rappelle Amu, un mystérieux individu au pouvoirs bridés rencontré là bas. Etait-il encore dans les parages où avait-il fini par quitter l’île ? Ou peut être comme lui, s’était-il évadé dans la magie qui animait ces lieux.

Lysias ne réalise que maintenant combien dans son attitude, il s’est reclus tout seul, à l’époque souvent persuadé qu’il avait le monde à dos. Il aurait peut être pu faire d’Amu, un camarade d’apprentissage, de jeu, où de bataille. Il aurait pu rester aux côtés de Ruby pour se rendre un tant soit peu plus utile. De Tyrol pour ne jamais cesser d’apprendre. Au lieu de ça, le nymphe avait fui. Il avait utilisé le temps comme il lui semblait juste et aujourd’hui, s’il ne lui semblait pas s’être trompé, il ne lui semblait pas non plus avoir vu complètement juste. Son retour, sonnait comme un réveil après un sommeil agité ; un quelque chose d’approximatif. Lysias s'était simplement dit qu'il reviendrait vers eux. Alors peut être qu’aujourd’hui, il ne ferait que passer, comme un fantôme. Peut être qu’aujourd’hui, il ne ferait qu’observer les habitant s’affairer, du haut de cette branche.


_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Un soir de pleine lune
» Les taches de la lune
» Comprendre la lune
» Un Haitien sur la Lune
» Chaleur estivale | Pv Nuage de Lune | - The End -