Partagez | .
 

 Espoirs [ Ruby ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maya Valderän
avatar
Nombre de messages : 17
Âge : 48
Race : Matel
Poste : Traitresse
Magie Contrôlée : Chaos

Feuille de personnage
Puissance:
170/1000  (170/1000)
MessageMar 4 Jan 2011 - 17:48

Tout s'était passé comme Eniphia lui avait dit, et tout semblait très facile. Si on pouvait appeler cela de la facilité. Disons plutôt de la rapidité.
Elles s'étaient présentées face à un passeur, avaient expliquées la raison de leur présence, la nature de Maya, ainsi que ses intentions.
Alors que le passeur cherchait dans la barque de quoi lui bander les yeux, Maya baissa le regard. A ses pieds, une petite bille d'un rouge pareil à celui de ses cheveux. Elle se baissa et l'examina. En son centre, une sorte de petite flamme palpitait comme un coeur qui bat. Elle la prit entre ses doigts et vit qu'elle était étrangement chaude.
Le passeur se retourna en tenant une bandelette de tissus noir. Elle se redressa vivement et glissa la bille dans sa poche.

Elle observa l'endroit une dernière fois d'un oeil distrait et le passeur lui banda les yeux. Une main la mena jusqu'à la barque et l'embarcation se mit en mouvement. A chaque tour et détour, l'esprit de la Matel, qui essayait de tracer le trajet dans sa tête, s'embrouillait encore plus. Elle finit par se lasser et se bercer par les roulis. Ce fut sans doute le quart d'heure le plus long de sa vie.

Enfin la barque toucha le sable. On l'emmena loin de ses compagnes, qui partirent dans une autre direction. On la traina pendant de longues minutes, vers un chef qui ne lui avait pas été nommé. Plusieurs fois, ses pieds s'écorchèrent sur des pierres traitresses.

On la jeta au sol. On la força à s'agenouiller devant son juge - ou son bourreau -. Elle ne chercha même pas à garder une posture digne. Dans sa poche, la bille se mit à s'agiter. Qu'avait-elle fait ? Peut-être était-ce un objet démoniaque qu'elle avait introduit par inadvertance chez les Résistants ! L'air était froid, la nuit était-elle tombée ? Dans ce cas, elle tombait bien vite. Bien que ce soit improbable, étant donné le peu de distance qu'elle avait parcouru. Elle se remémora une phrase que lui avait dit un ivrogne dans une taverne.
Cette femme, je l'ai déjà rencontré, et j'ai bien cru ne pas m'en sortir ! Elle était froide, c'est le cas de le dire. N'importe qui préférerait une succube à euh... Bref. Cette femme, lorsqu'elle est en colère, ou préoccupée, ou bien je ne sais quoi, l'air se refroidit ! C'est la meilleure manipulatri...hips ! de l'eau que j'ai jamais rencontré !

- Êtes vous celle que l'on prénomme Ruby ? dit-elle avec un sourire.

[ Désolée, c'est court ^^" ]
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageJeu 27 Jan 2011 - 6:27

Lorsqu'on l'avait rappelée précipitamment de sa séance de construction d'un puis, la Dame avait froncé les sourcils : on la dérangeait rarement lorsqu'elle s'occupait du développement du camps. S'il était facile pour un aqua d'extraire l'eau de l'air, il était beaucoup plus difficile de sonder le sol à la recherche des nappes phréatiques et, pire encore, faire remonter la masse, construire une cheminée naturellement alimentée par l'eau de pluie et ne se mélangeant pas à l'eau de mer toute proche. Bref, c'était un exercice délicat qui permettait au petit village d'obtenir de l'eau pure et potable très rapidement et en quantité, même quand les Aquas étaient absents ou occupés.

La sentinelle qui l'avait dérangée lors de la séance semblait penaude. Que croyait-elle ? Qu'on allait lui donner le bâton ou le fouet ? Ruby soupira et le congédia, sur un mot de remerciement pour le message, et se dirigea vers sa case où on menait la prisonnière. Une démone qui s'était d'elle-même livrée aux mains des résistants. Elle désirait rejoindre la cause. L'idée avait déjà germée dans l'esprit d'autre personne, et tout aide était bonne à recevoir.

Elle s'installa et constata que la demoiselle était toujours bandée. Ignorant sa question première, elle demanda à ce qu'on retire le bandeau, et salua enfin la jeune femme rousse. Celle-ci possédait les traits caractéristiques des Matels, mais son regard n'avait pas la sauvagerie qu'on trouvait normalement dans les prunelles des filles de sa parentèle.


« En effet, je suis celle que l'on nomme Ruby. On me rapporte que tu désires quitter les tiens pour rejoindre la résistance. Explique-moi la folie qui t'a prise. » Assise sur son bureau recouvert de glace, la Dame avait les bras croisés sur sa poitrine, peu encline à croire une matel en fuite. On disait de ces démones qu'elles se nourrissaient avec le ventre et qu'une bouche affreuse se trouvait à l'espace entre leurs seins et leur nombril. L'image globale faisait froid dans le dos.

« Mais, d'abord, ton nom. » Un pli austère marquait l'entre sourcil de la Cristalléenne.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Maya Valderän
avatar
Nombre de messages : 17
Âge : 48
Race : Matel
Poste : Traitresse
Magie Contrôlée : Chaos

Feuille de personnage
Puissance:
170/1000  (170/1000)
MessageMar 1 Fév 2011 - 17:02

La dame lui découvrit les yeux. Oui, c'était celle dont les démons parlaient en tremblant, la peur au ventre. Celle dont les esclaves chantaient les louanges. L'espoir de tout un peuple. Ruby.
Alors la guerre n'était pas perdue. Et quand bien même elle serait morte, un autre aurait prit sa place. Les Résistants n'auraient rien lâchés. Maya le comprenait à présent. C'était comme une flamme qui ne s'éteignait pas. Qui ne s'éteindrait jamais. El lui avait beaucoup parlé de Ruby. El lui avait assuré que Ruby les soutiendrais, qu'elle les aiderait. El lui parlait d'elle avec des étoiles dans les yeux. Elle semblait tant y croire...
Elle secoua la tête, se concentra sur les yeux rouge sang de la Dame.

Alors, pour elle, tout ce qu'elle avait accomplit, ce qu'elle avait fait pour rejoindre la Résistance, la vie de sa seule amie qu'elle avait laissé entre les mains d'un monstre, tout ce pour quoi elle s'était battue...
Tout ça, ça n'était que pure folie ?

- Comment... Comment, osez vous dire ça ? murmura-t-elle.

Elle se reprit. Pourvu que la Dame n'ait pas entendu ! Elle se redressa, se tint droite devant celle qui était l'héroïne de cette guerre. Les liens qui serraient ses poignets lui faisaient atrocement mal.

- Je me nomme Maya. Maya Valderän. Je suis... Elle frissonna. Une Matel. La moindre allusion à sa race la dégoutait. IL n'y avait rien de pire pour elle. L'appeler Matel, c'était une injure pour elle. Elle regarda autour d'elle. Deux gardes, la Dame, une case tout ce qu'il y a de plus banal. Et elle. L'idée de s'enfuir lui traversa l'esprit pendant une seconde. Elle reporta son attention sur la Dame.

- Je ne sais pas quelle folie m'a prise. Je ne me suis jamais sentie chez moi avec les démons. Tuer me répugnais. Avec une amie, je me suis enfuie de la cité, à la recherche des survivants de la Résistance. C'est une chance pour moi d'être tombée sur Eniphia.


Elle sourit. La Dame ne pouvait pas imaginer à quel point sa dernière phrase était juste.

Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMer 9 Fév 2011 - 0:19

Rousse et dorée, comme une petite chauve-souris, avec du feu en dedans. La Matel dégageait l'aura calme de ceux qui se savent condamnés mais n'ont rien à perdre. Sa seule présence n'était pas garant de sa sincérité : ils avaient été nombreux à se livrer à l'ennemi, à venir jusqu'ici et à mourir sur le sol froid de cette demeure en ruine – les maisons arbres qui se construisaient dehors l'oppressaient. La Matriarche poussa un petit « Mpf » de dédain et congédia les gardes.

Une Matel. On les disait vorace. D'après la légende, elles mangeaient directement avec le ventre. On racontait qu'une bouche difforme trouait leur peau de l'entre des seins au nombril, et qu'en y collant leur repas, les démones aspiraient tout entier la pauvre victime, encore vivante. Ruby frissonna, fit deux gestes de doigts en l'air et les liens qui maintenaient les poignets de la créature se brisèrent d'eux-même. Elle posa un regard nouveau sur la partie centrale de la démone. Une bouche, un ventre. La superposition des deux images lui donna la nausée, contre nature.


Si tuer te répugne... comment survis-tu ? … Nous sommes peu au fait des nombreuses races qui composent votre peuple, mais les Matels ne se nourrissent-elles pas exclusivement de viande ?

Manger de la viande n'était en soi pas un problème : tuer pour vivre ne signifiait pas vivre pour tuer. Le problème était qu'il s'agissait essentiellement d'un plaisir sadique que s'accordait les démons. Un plaisir sadique qui n'en demeurait pas moins essentiel au fonctionnement de leur métabolisme. Certains vampires se nourrissaient parfois de sang d'animaux, à défaut de sang d'humanoïde, mais leur énergie n'était pas la même que celle qu'ils obtenaient après un vrai bon repas. Les matels pouvaient-elles survivre en abolissant la chair humanoïde ?

Ruby détailla de nouveau la démone : elle ne semblait pas trop amaigrit, mais paraissait assez pareil par contraste avec les autres enragées rousses que la Matriarche avait eu le déplaisir de voir lors de la bataille. Elle avait un taille mince, peu de poitrine et une opulente chevelure acajou. Ses yeux étaient plus clairs qu'une brise et des cernes commençaient déjà à marquer un si jeune visage...

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Maya Valderän
avatar
Nombre de messages : 17
Âge : 48
Race : Matel
Poste : Traitresse
Magie Contrôlée : Chaos

Feuille de personnage
Puissance:
170/1000  (170/1000)
MessageJeu 10 Fév 2011 - 18:01

[ ça va partir en débat sur le végétarisme... xD ]

Les liens qui serraient ses poignets se détendirent et tombèrent sur le sol. La Matel le regarda, rouges, éraflés par endroits. Elle frotta ses poignets endoloris et tourna son regard d'acier vers Ruby. Ce qu'elle lui dit lui déchira le coeur. Il était vrai que les femmes de sa race étaient des plus immondes qui soient. Elles se nourrissaient exclusivement de chair humaine, par une technique plus ignoble encore. Elle savait très bien de quel bois elle était faite, mais le lui rappeler lui faisait du mal.

Sa matrice grogna. Toujours fermement maintenue par des liens quasi indestructibles, c'était comme si elle avait sa propre conscience, cherchant à se sortir elle même de ce mauvais pas, causant un atroce mal à sa porteuse. Elle se tint le ventre en gémissant, serrant les dents pour ne pas hurler. Elle articula:


- Je ne me nourris presque plus depuis des années. J'ai appris à tromper ma faim. Et de toutes manières, je ne peux plus revenir en arrière.

La dernière phrase, elle l'avait dite à voix basse, pensant à voix haute, en réalité. Elle n'avait jamais pensé à se nourrir d'animaux, et la solution lui paraissait des plus étrange, comme elle accordait la même valeur à une vie humaine qu'animale. En pensant à ça, elle comprit qu'elle s'était condamnée à mourir ici. Sûrement d'ailleurs sans réelle utilité, simplement le fait qu'un démon de plus soit mort. L'espoir qu'elles entretenaient, El et elle, lui paraissait soudainement illusoire, inutile. Oui, c'était le mot: elles seraient toutes deux mortes inutilement.

Le vent froid souffla de nouveau, les cheveux des deux femmes, l'une blanche de neige, l'autre rouge de sang, voletèrent dans le vent. Elle ne sait combien de temps s'écoula ainsi dans l'immobilité complète, uniquement troublée par ces cheveux flottants au vent. La matrice s'était arrêtée de grogner, comme si la hutte toute entière était attentive au chant du vent. Maya ne fit pas attention à tout ce silence, plongée dans les yeux de Ruby qui lui rappelaient curieusement une amitié perdue. Elle ne resta pas plus longtemps dans ces méditations, fermant les yeux et baissant la tête pour empêcher de douloureuses larmes de couler. Une Matel avait-elle déjà pleuré, dans toute l'histoire de ce monde ? Le vent s'arrêta de souffler aussi rapidement qu'il était venu - peut-être était-ce l'oeuvre d'un jeune Aera qui s'apprêtait à quelque exercice - et des mèches de cheveux rougeoyants retombèrent sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageVen 8 Avr 2011 - 17:08

La privation était-elle la seule voie à prendre ? Face à la réponse surprenante de la démone, la Matriarche haussa un sourcil étonné, jaugeant la véracité des dires. La créature semblait bel et bien plus faible que les autres démons. Elle avait les traits tirés et des cernes, facilement imputable à n'importe quelle chasse, traque ou peur de la mort, facilement attribuable à n'importe quelle vie sur la sellette. Une brise venue d'ailleurs caressait la chevelure flamboyante, et la Dame soupira.

Elle avait déjà donnée sa chance à des démons, déjà acceptée les informations venant d'ailleurs, déjà ployée et appréciée de l'aide impromptue. Amu, par exemple. Ou le message d'outre tombe d'une Igni qui était morte dans l'oublie le plus total. Alors, pourquoi pas cette Matel, pourquoi. Pas elle ? D'un geste de la main, Ruby l'autorisa à se détendre, à se relever, à briser ses liens, tout en gardant une attitude de retrait, prête à tout.


« Tu sais que tu vas mourir, aussi... tu penses pouvoir décider de la façon dont tu peux mener la fin de ta vie ? » C'était un sacrifice, la promesse de la fin. Inexorable. Et la Matriache le comprenait parfaitement. Sa propre santé, sa propre nature était ainsi. Albinos. L'Infante Blanche. Une malédiction, qui induisait une mise à l'écart de la vie quotidienne des siens, qui provoquait une dégénérescence rapide de son corps et, à terme, la mort, dans la fleur de l'âge.

Elle ne le comprenait que trop bien...

Mais cette compréhension ne faisait pas acte de foi, et les intentions de la Matel n'était pas parfaitement claires. Sa haine pour les démons, son dégoût pour ce qu'elle était … étaient-elle vraiment des raisons de trahir ceux qui avaient été les siens ? Peut-être, peut-être pas... Était-ce un risque qu'il fallait courir ? Elle se mordilla la lèvre.


« Pas d'autres échappatoires ? Du sang animal ne... »

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Maya Valderän
avatar
Nombre de messages : 17
Âge : 48
Race : Matel
Poste : Traitresse
Magie Contrôlée : Chaos

Feuille de personnage
Puissance:
170/1000  (170/1000)
MessageDim 24 Avr 2011 - 9:23

[Tu n'as pas encore reçu le message de J, c'est Maya qui l'a, dans sa poche Very Happy]

Maya avait vu beaucoup d'élémentalistes se suicider pour ne pas finir aux griffes des démons, lorsqu'elle marchait dans la ville, le long du marché aux esclaves. Elle n'en avait vu que trop. En voyant cela, elle n'avait su déterminer s'il fallait éprouver de l'admiration ou de la pitié pour ces gens. Maintenant elle savait ce qui les avait conduit à faire ce choix. C'était une sorte de rebellisme, une façon d'exprimer que les démons n'asserviraient pas les élémentalistes, qu'ils mourraient avant la servitude. Mais malgré toute la force dont faisaient preuve ces gens, ils ne faisaient qu'offrir un spectacle sanglant aux envahisseurs. Elle avait eu plus de chance, elle était née dans l'autre camp.

Mais sa nature était par définition trop mauvaise pour être bonne. C'est sur cette conclusion horrible qu'elle avait choisit de mourir, mais elle mourrait libre et heureuse d'avoir choisit son camp. Elle fixa de ses yeux métalliques ceux de Ruby. Rouge sang, d'un rouge plus sanguin encore que ses cheveux. Et sa peau, pâle, trop pâle pour être naturelle, dans une Ile ainsi exposée au soleil. Elle devait avoir un problème de santé.

Elle ravala ses larmes et coupa la Dame.


- C'est inutile, Dame Ruby. Je vous ai dis que je ne pouvais plus revenir en arrière.

Elle se releva, et remarqua qu'elle faisait à peu près la même taille que la Dame. Elle repoussa ses cheveux derrière sa nuque et chercha un pli dans sa tunique. Celui qui permettait aux matels d'ouvrir la bouche sans avoir à se mettre à nu. Et elle dévoila son secret à Ruby, son horrible matrice sutturée par un fil trop épais pour être cassé par la seule force de ce muscle. Des filets de sang perlaient de ci de là, témoins du combat que menait son démon intérieur pour se libérer de ses chaines.

- Alors si mon sacrifice pouvait servir à quelque chose, ma Dame, je vous en serais éternellement reconnaissante.

Elle savait qu'il lui restait à peine 5 mois à vivre, et elle ne comptait pas les gaspiller inutilement.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageDim 24 Avr 2011 - 21:37

Face à la plaie horrible, à la chair recousue grossièrement, la Dame n'eut même pas un geste de recul. Elle se contenta de poser un regard hypnotisée sur le bourrelet des lèvres gonflées, des gouttes de sang qui suintaient doucement, de la maladie qui couvaient. Le point de croix de la couturière semblait solide, trop solide pour un fil normal, et Ruby se demanda s'il n'y avait pas ici une forme de magie. Mais ce n'était pas le cas, il n'y avait qu'un sacrifice, et rien de plus.

Cela seul suffisait.

Les bras tendus, elle s'approcha de la Matel, de cette démone si différente d'elle, et l'enlaça comme on étreint une amie, en soupirant du sentiment de contentement de deux corps qui se touchent. Le menton calée sur l'épaule offerte, et malgré la rigidité des muscles qui se trouvaient sous elle, la Dame murmura des paroles de compréhension, et d'acceptation. Il n'y avait rien d'autre à faire, le choix avait déjà été fait et, comme l'avis dit la prénommée Maya, on ne pouvait que faire en sorte que sa mort serve à quelque chose.

Se libérant de la poigne de la démone, la Cristalléenne posa sur elle un regard neuf. Elle serait libre, maintenant, libre d'aller et venir, libre de tracer ses propres chemins sur le sol des élémentalistes. À défaut d'être une ennemi ou d'être des leurs, elle serait son propre chef et choisirait ou se poserait ses pas.
« Nul mal pour toi en ces lieux, Maya Valderän. Nous accueillerons tes derniers mois comme il se doit. »

Et puis.. La possibilité de l'usage de cette vie offerte flotta dans la tête de la Matriarche : le sacrifice consentit, le grimoire, le cryptex. Était-il trop tôt pour lui en parler ? Certainement, aussi la Dame tint fermement serrée la bride de ses paroles. Elle retourna s'assoir à son bureau, invitant d'un geste de la main à la démone à s'assoir de même. À l'extérieur, les gardes attendaient pour venir chercher l'ennemi. Elle en appela un, lui annonça que Maya – et pas la démone ou la Matel – était libre de ses gestes sur l'Île. L'hybride accueillit l'information avec un air de surprise, puis salua, quitta la pièce : il avait ses ordres, il ferait avec. Il avait suivit la Dame depuis trop longtemps pour ne plus lui faire confiance ici...

« Je ne peux pas te laisser partir, comme ça, sans rien. Il faudrait au moins que tu portes mon sceau, ma marque, et que tu répondes à mes questions. Mais... te marquer... serait une forme d'esclavage que tu ne mérites pas, sauf si tu prends mes armes comme on porte l'étendard de son camp... »

Ruby reprit une plume, et suspendit son geste. Des informations. Elle avait devant elle quelqu'un qui en possédait des centaines, sans s'en rendre compte. Mais sa route avait été longue. Demain. Elle lui ferait dire tout demain...

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Maya Valderän
avatar
Nombre de messages : 17
Âge : 48
Race : Matel
Poste : Traitresse
Magie Contrôlée : Chaos

Feuille de personnage
Puissance:
170/1000  (170/1000)
MessageLun 25 Avr 2011 - 12:45

Ruby la prit dans ses bras, tout simplement. Ce n'étais pas vraiment la réaction à laquelle elle s'attendait, ainsi elle resta droite, dans les bras de la matriarche. Et puis elle se rendit compte qu'elle avait passé le test d'entrée avec brio, et doucement, lentement, elle posa ses mains dans le dos de la Dame. Cette étreinte, ses mots si rassurants prononcés à son oreille, sonnaient comme une victoire.

Le lendemain

Toute la nuit, elle n'avait pu trouver le sommeil, dans la tente qui lui avait été attribuée. Partagée entre l'excitation d'avoir enfin atteint son but, la déception qu'El n'ait pu voir cela, et la sensation que la fin était proche. Toute la nuit, elle avait serré son sabre dont il manquait le jumeau et avait regardé les étoiles, cherchant un signe que depuis Osdar, sa seule amie la veillait encore.

Elle devait voir le matin même la matriarche pour lui raconter ce qu'elle savait. Mais alors qu'elle se retrouva face à elle, elle se rendit compte qu'elle ne savait strictement rien de plus que ce que les autres traitres aux démons avaient pus rapporter sur la situation actuelle à Elament. En fait, elle n'avait jamais prit part aux activités de ses pairs, et ne connaissait rien de la situation d'Elament. Mais une chose retint son attention, un petit battement, au fond de sa poche.

- Je regrette, je ne...

Me voilà, Ma Dame ! C'est moi, l'envoyé de celle qui se prénommait Janna, son dernier espoir, sa dernière utopie ! Je suis là, prêt à accomplir mon devoir, comme me l'a enseigné ma maitresse mourante. Je m'envole, mes petites ailes brulantes m'extirpant de la poche du bien-sous-démon. Vous me regardez, vous qui aviez dénigrés ma présence ! Je vous tirerais bien la langue, si j'en avais une. Mais une chose plus importante encore m'attends, et je m'approche lentement, en virevoltant de la dame de glace. Je lui chuchote à l'oreille les mots que l'on m'a apprit avant de me laisser partir vers des contrées inconnues, et au fur et à mesure que je susurre mes mots à l'oreille de la Dame, les étincelles qui me composent s'enfuient vers Osdar, retrouver ma maitresse qui m'attend patiemment.

- ... Revoir.

Voilà ma Dame, tu sais tout. Ma mission est finie. Je jette un dernier regard brûlant à la bonne sous démon qui a assuré mon transport, et je file, telle une flèche, vers le royaume des cieux.


- Par tous les Dieux... Qu'étais-ce ? demande la matel, terrorisée à l'idée qu'elle ai pu amener un mouchard démon parmi les élamentiens.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMar 26 Avr 2011 - 18:21

Du feu et des paroles, et des informations. Sans nombre. Plus importante que de nombreuses vies. Les mots s'étiolèrent, rendus au néant, alors que l'invocation finissait de se consumer, déroulant un oriflamme de fumée dans la case, qui passa par le plafond troué et disparu dans le ciel. Et la brûlure, sur son épaule, vive, puissante, qu'elle ressent à peine, ivre de cette connaissance qu'on lui avait apporté alors qu'elle ne s'y attendait pas. Et l'odeur de ses cheveux légèrement roussie. Un prix si dérisoire.

La Matriarche épousseta la cendre qui maculait la pureté de sa peau, posant un regard étrangement songeur sur le bout de ses doigts assombris. Maya n'existait plus, ni la résistance, ni le monde : il n'y avait que son esprit qui tournait et enregistrait les informations, les retraitait pour en faire le meilleur usage qui soit. Une estimation superficielle du nombre de ses ennemis. Quelques noms – des têtes à abattre – et puis leur fonction. Ce qu'ils comptaient faire. La magie. Partout.


« Un adieu. » répondit la Dame en retard à la démone affolée. Sa propre peur parla pour elle et Ruby comprit qu'elle n'était pas au courant, ne savait pas qu'elle avait servit de mule, et son intérêt pour la Résistance n'en fut que renforcé. « Un sacrifice. » Ruby serra le poing, et son regard, quand il se posa sur la démone, lui disait que c'était quelqu'un comme elle qui avait rédigé ce message. Quelqu'un qui méritait qu'on hurle son nom des jours durant pour qu'il reste dans les mémoires. Mais on ne pouvait pas le faire, pas encore.

« Bien » reprit l'Albinos. Elle ne pouvait plus cacher à la Matel qu'elle pourrait peut-être servir de façon efficace. C'aurait été... l'insulter, et la dénigrer. Juger sa vie pour rien. Lentement, elle passa derrière son bureau de fortune et invita la jeune femme à prendre place, aussi. Saisissant au passage une bougie qu'elle alluma à l'unique torche de sa case, Ruby s'empara du vieux grimoire, du Cryptex roulant. De la Clef. « Je sais comment tu peux atteindre ton but, ma Sœur. » Le mot final coula comme du miel, comme une vérité qu'on murmurait à la lueur vespéral du dernier feu de l'humanité. Et, sur le bois usé de l'espace de travail de la Cristalléenne, l'ouvrage ouvert faisait comme une bible.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Maya Valderän
avatar
Nombre de messages : 17
Âge : 48
Race : Matel
Poste : Traitresse
Magie Contrôlée : Chaos

Feuille de personnage
Puissance:
170/1000  (170/1000)
MessageMer 27 Avr 2011 - 15:58

La peur qui tordait les entrailles de Maya n'avait d'égal que sa honte. Son regard passa du trou par lequel la créature s'était enfuie à Ruby, songeuse. Cherchait elle un moyen de lui faire payer cet affront, ou réfléchissait-elle à autre chose ? Elle fixa ses yeux rouges, cherchant quelque chose qui aurait pu lui indiquer ce qu'allait faire la Dame. Mais son regard était impénétrable, elle semblait plongée dans ses pensées. Elle parla, et le poids sur les entrailles de Maya s'envola comme par magie. Elle ignorait ce qui s'était passé entre la dame et la créature, si elle n'avait fait que lui délivrer un message ou si c'était bien plus complexe.

La Dame sortit de ses pensées. Et elle lui dit ce qu'elle avait attendu pendant si longtemps. Quelques mots qui signifiaient qu'elle avait enfin atteint le but qu'elle s'était fixée, alors qu'elle n'était encore qu'une lavette, en Elament. La façon dont Ruby l'appela lui réchauffa le coeur. Elle s'assit à son bureau, et lentement, très lentement, ouvrit le cryptex qui semblait être encore plus vieux qu'elle. Elle parcourut lentement les quatre premiers papiers qui semblaient être les éléments d'une prophétie, et ouvrit le dernier. Celui ci semblait être tout autre chose. Le dernier élément d'une série de choses aussi improbables qu'impossibles à trouver. Son esprit décoda rapidement les vers du papier. Ce dernier élément, c'était elle. Un sacrifice. Volontairement. C'était elle, le sang qu'il fallait verser pour accomplir je ne sais quelle prophétie. Le sang d'un démon.

Lentement, elle considéra le papier, froissé par le temps, écorné, déchiré par endroit. Et porteur du plus beau destin dont elle pouvait rêver. En plus de mourir pour son camp, elle mourrait en héros. Elle reposa soigneusement les feuilles dans le cryptex et releva son regard vers la Dame, qui semblait attendre une réponse. Elle posa ses mains sur ses genoux, réfléchissant à ce qu'elle allait dire.


- Ma Dame, vous savez que je ferais n'importe quoi pour me rendre utile ici. Si ma mort peut servir à quelque chose, alors je mourrais sans hésiter.

El n'avait pas hésité à se sacrifier pour elle, et à son tour, elle sentait qu'elle devait un sacrifice au Bien.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageDim 1 Mai 2011 - 0:31

Les yeux, si pâles, si froids, de la dé... de la nouvelle venue, avalaient les lignes, décryptaient les sens cachés. Ruby la laissa faire, sans rien dire, sans bouger, flairant doucement son parfum, acceptant pour sienne la responsabilité de la future mort de Maya. La vie qu'elle prenait était autant de possible dont elle avait la charge : à elle de faire de ses possibles quelque chose de bien. Quand la demoiselle aux cheveux écarlates eu fini, que sa bouche gourmande murmura l'imprécation, la Dame ne put que baisser le front, et de sa gorge, grave et mâte, le mot se tissa.

« Sacrifice. »

C'était ce qu'il leur fallait, pour sceller le sort : le sacrifice volontaire de l'ennemi. Le sang adverse donné sans concession, sans réserve ni obligation. Un sacrifice. Sacer Facere. La Dame referma doucement le grimoire, ré-enroula doucement les parchemins qu'elle replaça dans le cryptex. Les feuilles craquèrent comme des feuilles sèches, comme les espoirs d'automne oubliés par l'hiver. Et puis, de cette même voix brisée par les épreuves, la Matriarche expliqua à l'ancienne démone de quoi il en retournait, précisément.

Elle conta l'origine du grimoire, les liens étroits entre l'île et l'auteur du livre. Elle parla aussi, longtemps, très longtemps, de l'Ordre qui en était né, des expériences qu'ils firent aux frontières de la magie, de ce qu'ils apprirent, de ce qui les détruisit, du Sort Primordial, de l'espoir, encore, qu'il portait : guérir les démons, arrêter les guerres. Plus de sang, jamais, plus de combats tant que la mémoire des vivants porteraient en elle le souvenir de ce Don.


« Pour guérir, un patient doit vouloir ne plus être malade » ainsi Ruby expliqua-t-elle la nécessité de la mort d'un démon. Quand Maya posa de nouveau les yeux sur elle, il y avait en eux une souffrance ou une soif de bien faire que la Dame ne comprit pas. Elle se contenta d'incliner le menton en assentiment et, ayant fait le tour de la question et ayant accepté le présent de l'ancienne Démone, la Matriarche ne put que lui offrir sa bénédiction, et des jours de repos dans un dernier Eden...

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Ruby Caldwell - Be yourself and smile
» [Entrainement with Tyzy Ghost & Louise Ruby Lapin] Enterrement et Entraînement
» Ruby Caldwell - Oh God, this uniform is too short!
» Message de Ruby Caldwell
» ECSTATIC RUBY ?