Partagez | .
 

 [Démon Mineur] Heos Stigma - Nécromancie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageLun 13 Déc 2010 - 20:42

Prénom : Stigma

Nom: Heos

Age : inconnu

Race : Liche

Rang / Rôle : démon simple.

Elément Contrô: Compréhension de la magie. mais ne peut en aucunement l'utiliser, sauf pour conserver son corps en état, ainsi que la nécromancie.

Histoire :

Son histoire commence sur les terres d'Elament juste après l'édification de la cité d'Elament, Issu d'une famille tout ce qui a de plus normale, a l'execption d'un père alcoolique, qui chassait tant bien que mal et d'une mère qui s’intéressait a une vie de famille et au tricot, en revanche, ce qu'il ne savait pas, c'est qu'il n’était que le fils adoptif de ces gens. Le père s’appelait William, et sa mère Elsa, ils vivaient leur amour depuis bientôt 40 ans. ils eurent adopté Heos, car abandonné de tous, il n'avait visiblement aucune chance de s'en sortir... et quel ignoble monstre laisserait un enfant seul, a la lisière de la tour de Tyïos.... car visiblement, ce petit bambin était un trône... mais nul ne le savait ni quel serait la destiné qui les attendaient, nul ne savait ce que le destin réservait...

ils aimaient l'enfant de tout leur coeur, l'enfant qu'il n'eurent jamais eu. Un don du ciel pensait la mère, le père lui, fut soulager d'avoir une descendance, bien que non lié par le sang, ils allaient être lié par les sentiments. ils rapportaient tout ce dont un enfant avait besoin, malgré les soucis, malgré leur habitation qui déclinait a vu d'oeil, non loin de la tour de Tyïos. William répara l'habitat tant bien que mal, ce qui lui permit de vivre une vie aussi normale que possible...


Mais le jeune fils, Heos, enfant unique n'etait pas vraiment le plus competent, ni le plus érudit, mais il avait un certain potentiel, celui d'apprendre, d'écouter, de communiquer. Le long de son adolescence, il s'esseya aux differents arts guerriers, mais sa voie etait autre... bien autre... il n'avait aucun talent guerrier. aucune notion de magie, bien qu'il la ressentait, il pouvait "voir" la magie qui l'entourait. son don n'etait pas vraiment exploité, il menait une vie toute simple, son pere l'obligeait a travailler pour vivre, loin d'être le plus travailleur, ou le plus habile, il aimait experimenter les choses.

Pendant cette période de sa vie, il rencontra Mayri Terra, qui habitait près de la cité D'élament. Une jeune femme tout a fait charmante. Les deux jeunes gens se decouvrirent des points communs, et commencerent a devenir plus que des amis, bientôt des amants. Heos quitta la maison de son enfance vers l'age de 19ans, il entreprit une vie avec Mayri, mais certaines choses ne se passent jamais comme prévu... le sombre déstin en avait décidé autrement...

Mayri était depuis longtemps une personne seule, triste, voir suicidaire, la joie de vivre n’était pas son fort, ni sa grande passion. Depuis son plus jeune âge, elle faisait de son mieux pour ne pas sombrer dans le tourment. Elle habitait non loin de la forêt Darke... en général dans des camps de fortune construit a la hâte pour éviter les dangers qui la guettait, elle et son entourage. Elle eu 16ans lorsque ses parents moururent de la main de créature qu'elle n'aurait pu imaginer que dans ses pires cauchemars. elle réussi a fuir, voyageant de lieu en lieu, pour trouver sa place. sa vie... jusqu'au moment elle rencontra Heos Stigma, a l'âge de 17 ans... sa vie changea... le destin est en marche...

L'envers du don D'Heos, oublié depuis quelques années, apparu, une folie incontrolable, incontournable, qui mit a jour tous les delires, tous les vices de son âme, sa souffrance mise a nue, son corps scarifié par des ongles noircis de sang, ses propres ongles, ses pulsions meurtieres frenetiques, ses envies de mort, de destruction...

Le matin se leva en même temps que le voile qui obscurcissait sa pensée, baignant dans une flaque de sang, son sang, melée a celui de Mayri, provenant de son corps mutilé par un monstre, d'une sauvagerie incroyable, d'une violence sortie d'un cauchemard. C'etait lui, son corps tremblait, mais il le savait, il le sentait, le monstre, c'etait lui, mais personne ne le saurait, personne.

Le lendemain, il prit une urne en terre cuite et peinte en grise, décorée de façon grossiere. il alluma un brasero composé de bois, et d'amas de corps humain, le corps de mayri. Il deposa les cendres dans l'urne, pour conserver une preuve de sa folie, une folie qui serait conserver dans cette urne, comme une prison pour sa folie interieure, pour se rappeller qu'il ne doit plus perdre le controle.

Il décida de conserver son urne, precieusement, rien ni personne de devait laisser sortir ses démons...

On pourrait dire que par la suite, la vie D'Heos Stigma n'était qu'un long fleuve tranquille, la vie, la mort de ceux qu'il aime, le long fleuve tranquille. Il habitait dans les lieux les plus classiques. mais les questions existentielles le pesait, les questions les plus basiques, sur la vie, la mort, la non existence. Quoi qu'il arrivait, tout le ramenait a cette question. rien ne le terrifiait plus que cela, plus que la peur de ne plus pouvoir être pensant. il se mit alors a étudier, a chercher un moyen de prolonger sa vie, mais son niveau de connaissance n'était pas assez grand, ni vraiment étendu pour trouver la solution seul. Il se mit a consulter plusieurs érudits, plusieurs personnes se prétendant mage, sorcier, voir même omnipotent. Les charlatans étaient surtout légions. Sa folie le faisait penser que sa vie n'allait pas être assez longue, sa mort allait être éternelle pensait t'il. Néanmoins, dans sa région, la rumeurs se rependait qu'une personne serait prêt a tout pour ne pas trépasser. ne pas devenir ce qu'il redoutait le plus, inexistant. Ce qui devait se passer, se passa. Il tomba malade, assez pour que ses mois furent comptés, mais la chance en décida autrement. Une ombre lui apparu dans ce qu'il pensa un rêve, lui expliquant comment survivre, comment échappé a son destin qui semblait impossible a fuir, qui semblent tellement proche. Il se mit a rêver de plus en plus souvent de cela, de plus en plus souvent a Ino dowé, cette ombre qui lui enseignait le savoir dont il avait besoin, de plus en plus souvent, de plus en plus distinctement. de plus en plus intensément. Le jour tant attendu arriva, le jour de son pacte avec Ino dowé, le jour de son pacte avec la non-mort, la salvatrice délivrance de l'étreinte de la mort. Il se rendit la ou son instinct, ou plutôt, sa raison lui ordonnait de se rendre. Ino dowé l'attendit, sans un mot, le rituel commença, le rituel de la non-vie, destiné a lié l'âme au corps mort, destiné a devenir la prochaine étape de son existence, celui de liche.

Sa vie avait l'air d'avoir quitté ce corps; corps qui était visiblement resté longtemps inerte. car son état de décomposition était avancé, il était recouvert d'habit sombre, et son visage semblait étrange, déformé... en regardant plus profondément dans la flaque d'eau, son visage était simplement décharné, seul quelques lambeaux était encore ici et la. combien de temps était passé? aucune idée. tout ce qu'il savait, c'est qu'une lettre était la, devant lui. un mot d'Ino Dowé

"Tu es ici chez toi, ceci est mon ancienne résidence, tu es dans les monts décharnés, c'est une ancienne crypte, qui avec le temps, et mon savoir est devenu une nécropole bien modeste. soit y chez toi, profite de ces quelques heures de répit, a mon retour, nous commencerons ton apprentissage. Tu fais partie d'un plan, de mon plan... mais tu aurais les pièces du puzzle en temps et en heure, Pour le moment, profite de ce que la non vie t'offre."

Comme promis, Ino dowé réapparu quelques heures plus tard, et s'ensuivit des jours d'apprentissage pour apprendre l'art de conserver son corps, l'art de la nécromancie. Mais au fur et a mesure, l’élève se montra capable de conserver son corps mais de pas grand chose de plus. Néanmoins, son don, lorsqu'il était en vie, était toujours la... il comprenait l'essence de la magie d'ino dowé, mais il n'arrivait pas a la mettre en application, peu importe les tentatives...

La folie meurtrière était également revenue... les rares passants était souvent mutilé, et servait de décoration, d'amusement. mais rien au monde ne semblait apaiser ses pulsions. La folie venait et disparaissait aussi vite que cela venait...

Ino Dowé partit un matin, en laissant de vagues instructions, mais rien de ce qu'il pu dire n’était écouté par autre chose que le vent, car Heos Stigma pensait à autre chose...

Le monde était vaste, et sa non-vie lui servirait a le découvrir, a s'accomplir... ce n'est que le début... Le monde est vaste, et son exploration est longue. aussi, Heos Stigma partit suivre sa route, parfaire ses connaissances.

Personne n'entendit parler de lui depuis. Jusqu’à présent, mais dans l'ombre rode une ombre. Les saccages de sépulture furent signaler a divers endroits, certaines rumeurs affirment avoir vu un homme maigre, portant un masque sombre, et des vêtements violet... personne ne sut que la liche était de retour, personne ne sut qu'en réalité l'homme n'était autre que la liche Heos Stigma... de retour alors que tant de changement se sont opéré dans ce monde. Changement a découvrir...


Caractère : Ayant un caractère doux et sensible de son vivant, son comportement est totalement inversé dans la non-mort, il est essentiellement froussard et a peur de tout et de rien. Sa plus grande crainte, reste la non-existence, il a peur de ne plus pouvoir penser, de ne plus "être". Son lourd passé d'humanoïde, lui a fait prendre conscience qu'il ne méritait pas d'être vivant, mais plus dans la non-mort, ce qui le rend morose. il a malgré tout un penchant pour la souffrance envers autrui, il aime faire souffrir, autant qu'il souffre. Il compte profiter de sa non-vie pour accomplir tout ce qu'il n'a pas pu faire lors de son passage chez les vivants.

Physique : D'aspect cadavérique... mais conservé par les sortilèges de nécromancie, il cache son hideux corps putréfié sous des vêtements colorés en soie, il porte un masque fait de peau de démon, pour montrer a quelle appartenance pointe son allégeance, mais on peut deviner sous ses vêtements chatoyant un corps qui fut un peu potelé, gonflé. de ses orbites, ses yeux sont d'un noir insondables, de plus, le sommet de son crane nu de cheveux et de peau, abrite un chapeau d'un rouge sombre, bordé de noir, de matière brillante. et ses mains gantées de gants en cuir bleu clair, a l'image de ses bottes. lorsqu'il retire son masque, on peut apercevoir un visage partiellement décharné, ou l'on découvre, malgré tout, une expression de tristesse figée.

Peur(s) : De toute sa vie vivante et de toute sa vie de non-mort, il a eu la peur de la "non-existence", la peur de ne plus pouvoir penser par lui même, de ne plus "exister" au sens large du terme, il a aussi peur de se sentir abandonné, de rester seul, a jamais, ce qui est troublant, pour une liche. de plus, il a horriblement peur des chérubins, leurs laideurs, lui donne des frissons dans le dos.

Niveau de maîtrise du pouvoir : Incapable de se servir de toute autres magie que celle pour conserver son corps, et de nécromancie de façon assez aisée, il se révèle doué pour comprendre la magie d'autrui, comme un sixième sens.

Particularité(s) : Malgré le fait que sa transformation en liche fut son souhait le plus cher, et l'enseignement d'ino dowé, il s'avère qu'il ne peut pas utiliser les sortilèges autres que de nécromancie. pour des raisons inconnues. Il tient également une urne rempli de cendre d'ossement ayant appartenu aux personnes qu'il chérissait étant vivant.

Exemple de Message :

Du haut de la tour de son cloaque, il observait l'horizon, le soleil l'affaiblissait, mais il ne pouvait s'en passer... son corps cadavérique lui criait de ne pas être la, mais il ne put se résigner a l'écouter. L'écho du silence était reposant, relaxant. propice aux réflexions, la tête remplie de questionnement, une seule semblait distancer les autres :

*que serais-je devenu sans lui?*

Une voix sombre, mais si familière jaillit d'une ombre

-Surement un autre cadavre au cimetière, surement une autre dépouille.

Ino Dowé se trouvait la, immobile, inébranlable, d'un âge aussi grand qu'il ne s'en rappelait plus, avec un savoir assez grand pour le rependre aux futures liches.

-Ino, que me vaut ta présence si familière?

-Te mettre en garde que tu deviens une cible pour les habitants proches... Ils n'aiment pas qu'on volent leurs précieux morts.

Une étincelle d'amusement était perceptible, ce qui n'échappa en rien a la liche baignant dans le soleil, qui lui donna une silhouette sombre dans le contre-jour.

-Que dois-je faire? fuir?

Le sentiment de colère de la sombre liche était perceptible dans les échos du cloaque, il reprit :

-Il n'ont qu'a approcher, ils gouteront de ma puissance !

Ino dowé, répliqua d'une voix sombre :

-Ta puissance? tu n'as même pas un fragment de ma puissance, tu n'es rien, tu n'as même pas la force de vivre comme tu le devrais. Mais tu vas venir avec moi, nous allons voir nos semblables, nous trouverons bien une chose a laquelle tu es doué.

Heos stigma commença a comprendre les implications d'un tel choix. mais se résigna vite a résister a la volonté de son mentor. il savait qu'il avait raison, que sa non-vie était en danger, et qu'il fallait partir... suivre sa voie, suivre sa destinée, suivre son mentor.
[i]


Dernière édition par Heos Stigma le Ven 4 Fév 2011 - 15:04, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sappho
avatar
Nombre de messages : 624
Âge : 23
Race : Mi-succube, mi-race-disparue
Poste : Souveraine des Enfers
Magie Contrôlée : Ténèbres

Feuille de personnage
Puissance:
746/1000  (746/1000)
MessageMer 2 Fév 2011 - 19:07

Son lieu d'abandon ... ? La tour ? oO je vois pas le rapport avec les TRÔNES [ <= retire moi ce H, il sert à rien, comme dans Hawaï 8P ]

Vouala donc, moi j'valide et reste plus que l'approbation de Ruby \o/

Bon jeu sur Elament !

EDIT Rubz

Fiche Validée ! Bienvenue à Elament !

Indicateur de puissance : 250 (tu es faible, mais ta magie de conservation est grande)
Base : Cité & Enfers (tu es libre)

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» mineur humain pour warhammer jdr
» Talir, mineur de la moria
» Trade mineur - Dallas Détroit
» 1ère entraînement de Stigma [Pv Stigma]
» Échange mineur Chicago - Détroit