Partagez | .
 

 Râlage et trésor trouvé [PV - Nusi, Elwyn, Maya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageMer 6 Oct 2010 - 19:48

"J'ai mal aux pieds..."

Eniphia trainait, comme d'habitude. Eniphia se plaignait, comme d'habitude. Eniphia était chiante, comme d'habitude. Mais bon, Nusirion et Elwyn commencent à en avoir l'habitude. Mais elles étaient entrées dans la forêt Darke, il fallait avancer le plus vite possible jusqu'à trouver un endroit tranquille où elles pourraient passer la nuit sans encombres. Parce que si non, Eniphia râlerait encore. Et ça, c'est vraiment pas cool, quand on doit la supporter jour et nuit.

Mais bon, elles marchaient plutôt bien, pour un groupe composé d'une elfe flemmarde, chiante, râleuse et insousciante. Même si leurs recherches n'avaient rien values jusqu'ici, elles ne perdaient pas espoir (ou pas). Au contraire, elles sont entourées de beaux grands arbres, de belles fleurs, d'un soleil les éblouissant et les réchauffant doucement, et les oiseaux pépiaient joyeusement... C'est sûr, tout le décor parfait pour rendre Eniphia encore plus heureuse et joviale qu'elle ne l'était déjà. Pauvre Elwyn, pauvre Nusirion.

"Aaah! Une araignée, une araignée !"

A peine eut-elle crié cela, que le petit groupe avait accéléré vivement le pas pour s'en éloigner. C'était le milieu de l'après midi. Elles avaient certes bien marché, mais pas encore trouvé un endroit où dormir. Et ça l'agaçait, Eniphia. Elle aurait voulu s'asseoir, se reposer. Se réchauffer avec un feu aurait été le paradis, le vent automnale était froid, mais c'était impossible, pas ici, ça serait bien trop voyant. Ah! fichus démons, fichu Roi, s'ils n'avaient pas pris Elament, elle aurait pû être au chaud, installée dans un fauteuil de nuage doux et moelleux; elle aurait pû regarder les beaux garçons, discuter avec quelques-uns, et peut-être trouver un mec pour Nusirion, qu'elle puisse s'en débarasser. Enfin, Eniphia disait toujours vouloir être seule, il n'empêche qu'elle en prenait soin, surtout durant ce long et pénible voyage. D'ailleurs, elle était dans une de ses poches (car depuis un moment, elle n'a que des habits avec des poches!), au chaud, tranquille.

D'ailleurs, l'elfe portait un pantalon. Chose étonnante ! enfin, elles étaient quand même en forêt, elle y avait été un peu contrainte. Même si, quelques mois auparavant, elle aurait catégoriquement refusé... quoi que... Bref, elle n'en était pas encore habituée, et tirait parfois dessus, faisant soupirer silencieusement la petite fée. Le soir approchait.

"On s'arrête quand ? Je suis épuisée."

Eniphia soupira. Comme à chaque fois, c'était elle qui demandait alors, que, d'une certaine façon, c'était un peu elle la chef. Elle connaissait Elament et ses environs mieux qu'Elwyn, ainsi que les élémentalistes, et Nusirion, n'en parlons pas. Finalement, elles trouvèrent un coin tranquille et s'installèrent, au plus grand bonheur de la chef, tandis que la nuit tombait. Les ténèbres enveloppaient doucement la forêt, bien qu'Eniphia et Elwyn pouvaient toujours voir, heureusement...ou malheureusement ? Car parfois, l'une d'entre elles (vous devinerez laquelle) paniquait au moindre mouvement.

"Pff. Pourquoi les élémentalistes sont si intelligents ? Pourquoi se cachent-ils aussi bien ? Ah! on est maudite. Heureusement qu'on a pas eu de problèmes jusqu'ici. On a eu de la chance... Enfin, il faudrait qu'elle dure. Où pourrait-on aller, après ? Ah! pas les marais, pitié, je voudrais rester propre."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 7 Oct 2010 - 14:41

Cela faisait de nombreuses heures (ou de nombreux jours ?) que la petite troupe marchait. Elwyn avait complètement perdu la notion du temps, ne n'avait aucune idée de l'endroit où elle pouvait être. A vrai dire, elle s'en fichait un peu. Depuis la mort d'Ôfeni, la vie lui semblait dure et monotone. Elle avait suivi Eniphia malgré elle, surprise par sa détermination, et voulant quitter à tout prix ce village maudit. Elle était usée, fatiguée, triste, déçue, et avait mal partout. Elle était couverte de sueur, son estomac était vide, et elle mourait de soif. Les provisions étaient minces, ne pas trop gaspiller était une règle d'or lors de cette marche très sportive. Leur but? La jeune fille elle-même l'ignorait, elle s'était contentée de suivre l'Elfe aux cheveux bleus et sa petite Fée de compagnie. Cette dernière était tranquillement reposée dans une poche du vêtement d'Eniphia. Au moins, une des trois était en pleine forme, et pouvait défendre le groupe en cas d'attaque. Elwyn sourit. Ca l'aurait étonné que la petite Nusirion était capable de se défendre contre des démons armés jusqu'au dents, même s'ils auraient été très faibles... Quelle idée.

Les râlements qui se répétaient à longueur de journée commençaient à agacer Elwyn, mais elle ne disait rien, ayant trop peur de vexer sa camarade. Après tout, c'était grâce à elle qu'elle avait quitté son village natal. Elle n'aurait pas put faire le reste de sa vie là-bas. Mais, son nouveau "lieu d'habitation non-permanent" ne l'inspirait guère. La première raison était qu'elle était effrayée à l'idée de se trouver une tarentule, une mygale ou je ne sais quelle autre bête poilue et répugnante... Aussi elle s'éloigna très vite lorsque Eniphia cria en avoir vu une. Brr. Elle avait toujours détesté les araignées, et ce depuis toute petite... Elle savait qu'elle étaient dans une forêt, et que les bestioles étaient courantes dans ce genre d'endroit, mais elle ne pouvait s'empêcher de prier pour ne pas tomber nez à nez avec cet insecte, ou avec un démon ou un monstre, d'ailleurs...

Une fois la bestiole écrasée et contournée, la marche reprit son cours, avec, encore une fois, des plaintes d'Eniphia. Celle-ci s'était mise en pantalon, alors qu'Elwyn ne l'avait jamais vu en mettre un ; un nouveau sujet de râlements... La jeune fille avait néanmoins suivi cet exemple vestimentaire, et s'était mise dans la même tenue, arborant tout de même une chemise blanche légère. Celle-ci lui avait demandé beaucoup d'argent, mais elle ne regrettait pas cet achat. Par une chaleur pareille, elle préférait être en pleine forme, et ne pas mourir de chaud... Elle soupira. La plante de ses pieds lui brûlait, elle était épuisée. La vitesse de marche faiblissait à vue d'oeil, et les jeunes filles baillaient de plus en plus. Seule la petite Nusirion était encore pleine de vivacité. Un peu normal, elle avait passé la plupart du temps à dormir tranquillement... Chanceuse.


- On s'arrête quand ? Je suis épuisée.

La voix d'Eniphia fit sursauter Elwyn. Perdue dans ses pensées, elle ne la calculait même plus. Elle était toujours nostalgique et bouleversée en pensant à sa meilleure amie, Ôfeni. Elle lui manquait beaucoup, et à la pensée qu'elle ne la reverrait plus, son coeur se serrait. Elle ne réalisa qu'on lui avait parlé que quelques secondes plus tard, et rougit.

- Comme tu veux. Je commence à fatiguer aussi...

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le campement fut installé en un rien de temps. La nuit tombait et recouvrait peu à peu la forêt, la plongeant dans une obscurité totale et effrayante. Les huhulements des chouettes, les brindilles qui craquaient, tout faisait sursauter Eniphia. Elwyn trouvait ceci très agaçant. Elle aussi, était terrifiée, effrayée... Et elle ne le montrait pas. Ou du moins, essayait. Elle était trop expressive pour cacher ses sentiments. De plus, elle grelottait. De peur, de froid, de tristesse? Elle n'en savait rien, mais si elle devait répondre, "les trois" aurait été la meilleure solution.

"Pff. Pourquoi les élémentalistes sont si intelligents ? Pourquoi se cachent-ils aussi bien ? Ah! on est maudite. Heureusement qu'on a pas eu de problèmes jusqu'ici. On a eu de la chance... Enfin, il faudrait qu'elle dure. Où pourrait-on aller, après ? Ah! pas les marais, pitié, je voudrais rester propre."

Elwyn sourit. Elle commençait à s'habituer aux râlements de la jeune Elfe. Elle ne répondit pas, bien que sa conscience lui dit de le faire. Mais, elle n'avait rien à dire. Strictement rien. Elle ne savait pas où se trouvaient "Les marais", ne savait pas pourquoi elle devait se cacher, et surtout, ne connaissait aucune planque valable. Elle devait se contenter de suivre sa camarade et la minuscule Fée, et pour l'instant, cette initiative lui plaisait. Mais, enfin, sur ces bonnes pensées, elle s'endormit profondément. Elle rêva d'Ôfeni, du temps où tout était si simple... De son enfance relativement calme. Malgré cela, elle n'était pas tranquille. C'était sa première nuit hors de son village, et elle tremblait à l'idée de ce qu'elle pouvait rencontrer dans cette forêt sombre et silencieuse. Heureusement qu'elle sentait la présence d'Eniphia et de Nusirion auprès d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Maya Valderän
avatar
Nombre de messages : 17
Âge : 48
Race : Matel
Poste : Traitresse
Magie Contrôlée : Chaos

Feuille de personnage
Puissance:
170/1000  (170/1000)
MessageSam 9 Oct 2010 - 15:38

Spoiler:
 

Courir, ne surtout pas s'arrêter.
Elle courait sans bruit, et pourtant elle avait l'impression d'être un gros point rouge au milieu d'une toile noire. Ah, oui; ses cheveux. Ouais, aucun rapport. Bref. Des larmes coulaient encore sur ses joues, lui rappelant sans cesse qu'elle venait de perdre sa meilleure ( et sa seule ) amie. Et pas de la meilleure. Le sabre qu'elle tenait maladroitement lui égratignait sans cesse ses jambes, et l'odeur du sang aurait tôt fait d'attirer les prédateurs, une fois la nuit tombée. Allait-elle mourir d'une façon si stupide, pour une cause qui semblait perdue, et pour des raisons encore plus étranges ? Elle ne voulait pas le croire, elle n'en avait tout simplement pas le droit.

Courir.
La forêt, meurtrière, guettait, attentive à ses moindres mouvements. Attendant un faiblissement, un faux pas. D'où lui était venu l'idée de s'enfuir par là ?
C'était le seul moyen, idiote.
Ouais, revenons à nos moutons. Donc, elle courait, sans bruits, tout ça.

Sa matrice fraichement suturée lui causait une douleur atroce, les muscles de sa "bouche" essayant de déchirer le fil qui les retenais. La forêt se faisait plus dense. Où la mènerait son chemin ?
...
Où est-elle passée ?
...
Mais... Que faisait-elle par terre ? Elle avait trébuché sur une jeune fille, apparemment une elfe. Elle était tombée la tête la première. La matel se releva, tant bien que mal, et se retourna. Parce que elle, elle n'avait pas vu sur quoi elle était tombée. Était-ce une de ces créatures horribles dont parlait les légendes ? Non, une fille. Et ça sembla l'effrayer encore plus. Elle recula, retomba, continua de reculer. Il lui fallait un truc pour se défendre, elle ne connaissait pas les intentions de la fille aux cheveux bleus, et de ses deux compagnes, qu'elle venait de remarquer. Où était le sabre ? Elle l'avait peut-être lâché dans sa chute. Elle ne le voyait pas. Et au milieu de cette forêt, seule, sans personne, et devant ces trois filles, elle avait peur, ne savait pas où aller. Pourquoi était elle cette erreur de la nature ? Si elle avait été une vraie démone, elle n'aurait pas peur, elle ne se serait pas enfuit. Et El ne serait pas morte.

Elle voyait cette fille, devant elle, qui devait faire a peu près la même tête qu'elle. De grands yeux surpris, les cheveux en bataille... Enfin, j'en sais rien, compare, toi.
Sauf que les yeux de Maya ruisselaient de larmes, qu'elle haletait, qu'elle était en sueur, qu'une douleur atroce lui déchirait la poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 10 Oct 2010 - 15:19

Finalement, Elwyn s'endormit très vite, preuve qu'elle était aussi fatiguée. Eniphia, elle, n'était pas particulièrement fatiguée, mais avait mal aux jambes. Elle sortit Nusirion de sa poche et la posa entre elle et l'autre elfe. Debout entre les arbres, dans un silence de mort, la jeune fille aux cheveux bleus réfléchissait. Comme quoi, ça lui arrive parfois, de réfléchir ! Aussi étonnant que cela puisse paraître. Où iraient-elles après ? Il fallait éviter l'artifice. Quelque part, dans cette forêt, se trouvait ce lieu dangereux, et rien que d'y penser fit frisonner Eniphia. Il faudrait qu'elle en parle à Elwyn, tiens. Qu'y avait-il d'autre dans la forêt ? Elle tentait de se remémorer des livres qu'elle avait lu, des discutions avec des élémentalistes...

Elle était sûre que quelque chose lui échappait. Mais quoi?

Eniphia soupira, et regarda ses deux amies qui dormaient à point fermés maintenant. Elle s'approcha un peu, s'accroupit, et prit la main glacée d'Elwyn. Elles ne se connaissaient pas excessivement bien, aussi elle s'inquiétait pour elle. Eniphia gardait toujours en tête sa cousine Ôfeni, mais n'y pensait pas trop, n'en parlait pas du tout, évitant tout sujet sur elle. Comment réagirait Elwyn? Toutes les deux étaient les meilleures amies du monde, et puis, elles furent séparées brutalement car sa cousine voulait aider Eniphia. Sa nouvelle camarade la considérait-elle comme coupable de ce décès bien malheureux ? Et puis, elle avait toujours vécu dans ce village, et du jour au lendemain, alors qu'elle était en deuil, une jeune fille lui proposait d'aller vagabonder à 3 dans des lieux qu'elle ne connaissait pas, pour trouver un lieu qu'elle imaginait, et qui pouvait ne pas exister. Elle venait de découvrir ses pouvoirs d'Aera, devait les maîtriser, alors que sa peine était énorme. Comment pensait-elle ?

L'elfe encore éveillée regarda quelques secondes encore le visage endormit de son compagnon. Puis, après qu'elle eut réchauffé sa main, la reposa sur le ventre d'Elwyn et se leva. Maintenant, il faisait totalement noir, la nuit était belle et bien tombée. Bien qu'elle fût nyctalope, elle pouvait voir la différence. Et cette différence ne la rassurait pas. Elles étaient seules, mais la brise faisait chanter les feuilles des arbres dans ce silence de plomb. Vraiment rien de rassurant. Eniphia s'éloigna un peu des deux autres et s'assit contre un tronc, posant son arc près d'elle. Sa main restait au contact du bois, comme pour se rassurer. Car elle imaginait déjà une créature énorme et enragée sortir d'entre les feuillages, avec des crocs aiguisés et pointus, attaquer ces pauvres jeunes filles innocentes. Jetant des coups d'oeil tout autour d'elle, c'est longtemps après qu'elle réussit à s'endormir finalement.

Mais sa nuit de fut pas de tout repos.

Les yeux fermés, endormie, Eniphia fut réveillée d'une façon peu douce. Dès qu'elle ouvrit les yeux, une douleur la pris à la hanche. Quelque chose l'avait percuté, et criant un "Aïe" bien sonore, Eniphia grimaça. Mais lorsqu'elle vit du mouvement à sa droite, sa main attrapa tout de suite son arc et une flèche, se relevant d'un bonb. Pendant qu'elle faisait ce mouvement, la chose qui venait de lui foncer dedans venait de retomber. L'elfe n'avait pas vu l'autre se lever, mais d'après le bruit, elle l'avait fait. Car son regard ne quitta pas la silhouette de la chose. Ca ne ressemblait pas à une bête féroce, en tout cas, car elle reculait. Venant juste de se réveiller, Eniphia mit un petit temps à bien voir la personne en face d'elle.

C'était une fille, d'après ses cheveux longs, qui se voyaient très bien, de part leur couleur vive, comme Eniphia, quoi. Cette dernière regardait, ébétée, la nouvelle venue. Elle abaissa presque aussitôt son arc, détendant sa corde doucement. Démon ou élémentaliste ? Cette question ne lui vint pas à l'esprit. Car ce qu'elle avait face à elle était une jeune fille ésoufflée, pétrifiée par la peur, et qui pleurait. Soulagée, Eniphia soupira, puis souria nerveusement.

"Ah! par les dieux, tu m'as fais une peur bleue ! J'ai vu ma vie défiler."

Eniphia rigola nerveusement, pas trop fort non plus. La nuit, il y a des bêtes à l'ouïe fine. Quoi que, avec tout le bruit qu'elle venait de faire, elle devait avoir attiré toutes les bêtes du coin. Bref, elles étaient dans une situation bien défavorable. Et puis, cette jeune fille, pourquoi courrait-elle ainsi? La peur passa sur le visage d'Eniphia, qui se ressaisit presque aussitôt après avoir dit cela. Elle pivota sur elle-même pour regarder d'où venait la fille qui pleurait, puis se retourna de nouveau vers elle.

"Mais pourquoi courrais-tu ainsi? Qui te poursuivait? Des démons ?"
Revenir en haut Aller en bas
Maya Valderän
avatar
Nombre de messages : 17
Âge : 48
Race : Matel
Poste : Traitresse
Magie Contrôlée : Chaos

Feuille de personnage
Puissance:
170/1000  (170/1000)
MessageJeu 28 Oct 2010 - 11:23

[ Désolée du retard, manque d'inspi' >o< ]

Maya dévisagea la fille au cheveux bleus. Sa question la fit sursauter.

" Je ne sait pas si on me poursuivait, mais je courais surtout pour échapper aux créatures qui peuplent cette forêt. "

Que faisaient ces filles ici, sans crainte ? Peut-être étaient-elles des élémentalistes très puissantes, ou bien des ignorantes. Cette forêt était de loin le pire endroit où il fallait passer la nuit. Maya essuya ses larmes d'un revers de la main, repris sa respiration.

" J'ignore d'ailleurs si les démons se sont mis à ma recherche, peut-être se sont-ils contentés de sa mort ? "

Sans s'en rendre compte, elle avait pensé tout haut. Si les filles devant elle apprennaient qu'elle était un démon, elles la tueraient, sans aucun doute. Mais ce qu'elle cherchait, c'était la compagnie des élémentalistes, pourquoi se cacher ? Elle n'y avait jamais vraiment réfléchit, pensant qu'elle ne survivrait pas à sa fuite. Changer de camp était tentant, mais cela s'annonçait difficile.

" Et vous, êtes-vous des élémentalistes ? D'où venez vous ? Y'a-t-il un endroit, une planque que vous cherchez ?" articula-t-elle.

Les filles allaient surement trouver ses questions étranges, mais peu l'importait. Son seul but l'obsédait : retrouver les élémentalistes, servir le Bien, mourir pour lui. Venger El. Elle secoua la tête, chassant ses envies de meurtre. De toutes façons, elle ne savait pas se battre, ne contrôlait même pas son pouvoir, comment réussirait-elle ? Quelle serait son utilité ?

Sa matrice essaya a nouveau de déchirer le fil qui la retenait prisonnière, lui causant une douleur attroce. Elle se recroquevilla sur elle même, gémissant de douleur, comme un chien blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)
» recherche shih tzu femelle J'ai trouvé
» trouvé caniche abricot qui recherche ses maitres
» Mathilda de Cologne ϟ « Le temps malgré tout a trouvé la solution malgré toi. »
» De retour ? J'espère que tu as trouvé ce que tu cherchais. [PV Shiroi]