Partagez | .
 

 [Sujet Terminé] Après un très long rêve ... [Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageVen 9 Avr 2010 - 4:10

Runvan avait l'impression d'être dans un rêve. Ou était-il ? Pourquoi était-il ici ? Ou est Myah ... ? Il n'avait aucune réponse à ses questions. Mais dans toutes celles qui pouvait le tracassé, la plus importante à ses yeux était de loin de savoir ou se trouvait Myah. Combien de temps c'était-il écoulé depuis la dernière fois ou il avait vue son visage ? Déjà trop longtemps... Il se leva donc de l'endroit ou il se trouvait. Il se souvenait avoir été conduit ici par une femme. Toutefois son nom semblait lui échapper, mais il se souvenait qu'elle s'était présenter comme étant une Spadassin de la Forteresse. Et donc, il devait se trouver dans cette même Forteresse. Tournant alors la tête, il aperçu un visage. Ce dernier lui était entièrement inconnu mais rien de malsain ne semblait émaner de cette personne. Préférant garder le silence pour le moment, il réfléchissait à ce qui avait bien pu se passer.

[Inconnu] - Vous êtes réveiller ? Vous savez que vous dormez depuis une semaine entière déjà !?

Depuis une semaine entière... Mais c'est tout simplement impossible. Comment aurait-il bien pu dormir pendant une semaine ? Et puis soudainement, comme un torrent, ses souvenirs lui revenait. Tout le temps qu'il avait passé à vivre dans les montagnes. Constament sur ses gardes et ce, même durant son sommeil. Il était donc normal qu'il se repose maintenant qu'il avait un endroit ou il était en paix. Toutefois, il ne voyait rien dans ses souvenirs sur l'endroit ou se trouvait Myah. C'est alors que des images attroce lui vinrent à l'esprit. Des images de démons torturant sa bien-aimé... Se frappant la tête, il chassa ses visions d'horreur de son crâne.

[inconnu] - Le Chef m'a demandé de veiller sur vous et de vous conduire à son bureau une fois que vous seriez réveiller. Alors si vous voulez bien me suivre !!

Runvan se leva donc péniblement du lit ou il était coucher et suivit l'homme sans rien dire. Il préférait gardé le silence. Toutefois s'il était réellement conduit en ce moment même vers le Chef de cette Forteresse, il allait devoir lui poser quelques questions. Marchant d'un pas tranquille, l'Aasimar se perdit dans ses pensés alors que lui revenait les images de l'attaque de la cité. Les démons arrivant de partout, tuant chacune des personnes qui avait le malheur de croiser leur route. Et lorsqu'il était arriver à lui, il avait opposé une très forte résistance. Certes à ce moment il n'avait pas été très puissant. Pas comme maintenant !! Mais il avait tout de même fallu un démon majeur pour réussir à le faire fuir. Ce qui n'était pas rien...

Les deux hommes arrivèrent dans un gigantesque hall dont le plafond surélevé ne semblait pas avoir de fin. Plus il observait et plus il reconnaissait l'ouvrage de la pierre. Cette immense batiment avait été taillé dans la pierre des montagnes. De plus, elle semblait être situé à une profondeur assez importante. Les élémentalistes terra qui c'était occupé de cette structure semblait y avoir mis beaucoup d'énergie. Tandis que l'homme qu'il suivait prenait un chemin bien précis qui tournait autour de la grande salle, Runvan regardait les motifs sur les murs. Tout semblait être finement ouvrager, comme s'il c'était tous énormément appliqué dans ce travail. Après une vingtaine de mètres, ils entrèrent dans un grand couloir bordé de chandeil rouge éclairant le chemin. Il pouvait ressentir une certaine intensité dans les murs de pierre. Une certaine force digne de combatant...

Après un certain moment, ils arrivèrent devant un grande porte en bois massif. L'inconnu lui souhaita alors une bonne journée et revint sur ses pas, le laissant seul. Runvan observa attentivement cette porte. L'homme qui l'avait conduit jusqu'ici semblait s'être délibérément retiré, comme s'il ne voulait pas voir le Chef. Son identité était-elle secrête ? Si c'était le cas il s'agissait probablement d'un moyen de gardé la sécurité de la Forteresse intacte. De manière à ce que ses dirigeants reste hors d'un danger direct. Oubliant alors toutes ses réflections inutile, il leva la main et cogna à la porte. Attendant qu'on l'invite à entrer.


Dernière édition par Runvan Isuldor le Ven 23 Avr 2010 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shin
Vagabond
avatar
Nombre de messages : 757
Âge : 27
Race : Elfe noir
Magie Contrôlée : Don de l'eau

Feuille de personnage
Puissance:
910/1000  (910/1000)
MessageVen 9 Avr 2010 - 5:48

L'elfe noir n'aimait pas son bureau, il était homme à tâter l'ambiance de sa cité, à parcourir ces troupes, à chercher la moindre source d'inspiration et de projets, à parler à ses conseillers, à prendre tout sur lui, à prendre des décisions sur le terrain. Cette pièce lui permettait néanmoins de pouvoir réfléchir en retrait lorsqu'il devait travailler en profondeur sur des plans, sur des écrits, sur l'agencement de sa petite troupe. Également très utile pour des entretiens privés. Il s'agissait d'une pièce avec un bureau au milieu et de nombreux plans sur les murs, l'elfe noir appréciant d'avoir toutes les cartes en mains au moment de réfléchir. La luminosité était contrôlée par une multitude de bougies dont chacune faisait découvrir une nouvelle facette de la pièce. Ainsi pour les visiteurs, il n'y en avait que deux qui était allumé, suffisamment pour juste entre-voire la table et les deux interlocuteurs de part et d'autres de la table, pas assez pour découvrir à un oeil averti tous ce qui se tramait dans cette pièce. D'ailleurs personne y comprendrait quelques choses, tout était codé selon le dialecte utilisé par l'ancien clan démoniaque dont le drow fut membre, la Tanière.

En général, il réservait l'usage de cette pièce pour la fin de sa journée, pendant une heure juste avant de rejoindre sa magnifique femme dans ses quartiers. C'était comme un livre intime cette pièce, il écrivait tout ce qu'il faisait pendant la journée, ajouter les nouveautés, gommer les obsolètes et dater chaque avancée, de sortes de créer une cohérence dans ses plans d'actions. Une fois que ce travail d'archivage était fait, il pouvait considérer que sa journée était finie, une page était tournée, une autre à écrire le lendemain. C'était la vie du chef, un quotidien enviable par tout ceux qui vivait en dehors, sans jamais un long sommeil, sans routine, toujours dans la méfiance et dans la crainte de ne pouvoir vivre une journée de plus.

Pourtant cela manquait à Shin et cette distance le tuait petit à petit. Il prenait des décisions dans l'ombre sans jamais se salir les mains, il lisait des rapports et élaborer de nouvelles opportunités de gagner cette guerre, que ce soit à petit feu ou à coup d'éclat. Malgré le flot constant de décisions à prendre et de responsabilités à assumer par rapport à la Forteresse et la Résistance, il se sentait d'une manière assez lâche d'envoyer des gens sans jamais les aider au front. Pour cette raison, il donnait un très bonne préparation physique et matérielle à ses spadassins et ses éclaireurs avant qu'ils partent néanmoins cela ne suffisait pas à satisfaire ce sentiment.

Ce n'était pas encore l'heure de tout ranger. Heureusement l'elfe noir passait par là lorsque l'Aasimar vint toquer à sa porte. Lorsqu'il se promenait dans la Commanderie, l'elfe noir portait toujours une cape ornée d'une capuche que lui couvrait le visage jusqu'au yeux, le laissant dans la pénombre des regards indiscrets des résistants qui pouvaient aller et venir dans cet endroit. C'est ainsi qu'il se présenta à l'homme qui frappait à la porte, un homme dissimulé sous sa capuche.


"Avez-vous fait bon sommeil, mon bon jeune homme? J'espère qu'Isidre a pris soin de votre repos et que les nouvelles confections de matelas vous ont aidé dans votre confort! Tout de même! Une semaine! Cela présume de ce qui se passe à la surface. Si vous avez faim, j'ai une coupe de fruits dans mon bureau, vous pouvez vous servir....pendant la discussion!"

Tout de suite après, il avança devant la porte et posa sa main contre le bois. On entendit des rouages de glace grinçait à l'intérieur de l'ébène, des rouages dont seul l'elfe noir connaissait la manière de les utiliser. Un déclic, un léger élan de la main, et la porte est ouverte. Il se pencha pour prendre une torche sur le sol et fit quelques pas rapides pour éclairer les deux bougies sur le bureau. Dans cette pénombre, il s'assit derrière son bureau et d'un coup de pied, il sortit la seconde chaise en direction du visiteur.

"Alors, monsieur Runvan, que souhaitez-vous faire de votre vie?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 10 Avr 2010 - 7:14

Il avait frappé trois coup dans la grande porte de bois massif avant de simplement attendre une réponse. Après tout il ne voulait pas non plus précipité les choses et ce même si, de son côté, il avait grand hâte d'obtenir une réponse à la question qu'il jugeait la plus importante. Il voulait savoir... Était-elle toujours en vie ? Si oui, ou se trouvait-elle ? Tant de questions tournant autour d'une seule et même personne. Certain pourrait croire qu'il est simplement fou, d'autres verront en lui une grande preuve d'amour. Mais pour sa part, il flottait légèrement entre les deux. Certes les sept mois qu'il venait de vivre dans les montagnes hostiles l'avaient rendu plus sauvage. Un peu comme un animal se retrouvant dans un milieu qui se révèle fortement dangereux pour lui.

Comme venu de nul part, Runvan entendit une voix derrière lui. En temps normal, il aurait probablement sursauté. Mais aujourd'hui, il ne fit que tourné la tête en direction de cette fameuse voix. S'agissait-il du Chef de cette endroit ? Alors son identité devait vraiment être secrête pour être habillé de cette façon ! N'y portant cependant pas attention, il observait l'homme qui se trouvait devant lui. Sa capuche semblait couvrir ses yeux, mais l'Aasimar avait grandement améliorer ses capacités de Nyctalope lorsqu'il c'était retrouvé dans les montagnes. Après tout, devoir surveillé constament les alentours dans un noir presque total avait été très exigeant au début. Mais avec le temps, ses capacités à détecté les ennemis par le bruit, ou encore simplement ne les voyant c'était grandement améliorer. À ce moment précis, il pouvait voir les yeux de son interlocuteur assez nettement.

Suite à ses paroles d'introduction, celui-ci posa la main sur la porte de bois qui s'ouvrit d'elle-même. Il en conclut qu'elle devait contenir un système spécialement pour que seul le Chef puisse l'ouvrir. Déduction qui semblait plutôt logique celon lui. L'homme ramassa alors une torche sur le sol et entra dans son bureau d'un pas rapide. Allumant deux chandelles qui semblait se trouvé sur son bureau. Même si la pièce semblait plongé dans une noirceur presque total, Runvan pouvait très bien voir la pièce en entier. Les cartes sur les murs ainsi qu'un dialecte qu'il ne fut pas en mesure d'identifier d'un rapide coup d'oeil. Oui, il connaissait beaucoup de chose, mais de la à tout connaître il en avait encore beaucoup à apprendre. L'homme encapuchonner s'installa alors derrière son bureau et poussa une chaise vers son invité.


[Shin] "Alors, monsieur Runvan, que souhaitez-vous faire de votre vie?"

Runvan trouva cette question un peu étrange. Pourquoi ? Parce que l'objectif de sa vie était clair. Du moins il était pour lui ! À quoi bon combattre si ce n'est que dans ce seul but !? Gardant le silence pour l'instant, il s'approcha calmement du bureau et tira la chaise avant de s'y assoir. Regardant son interlocuteur dans les yeux, un léger sourire apparut sur son visage.

- Je vais d'abord commencer par vous posez deux questions toute simple et dont je dois absolument avoir les réponses. Et si vous n'êtes pas en mesure de me les donner, vous pourriez peut-être me dire qui pourrait me répondre...

Runvan fit une petite pose, gardant toujours son regard dans celui de l'homme. Son léger sourire disparu comme par enchantement. Son visage devint dur, presque sinistre, alors qu'il était sur le point de poser les questions qui lui trottait dans la tête depuis les sept derniers mois.

- Savez-vous si une certaine Myah est toujours en vie ? Et si oui, ou ce trouve-t-elle ?

Runvan s'était très légèrement avancé sur le bout de sa chaise lorsqu'il avait posé ses questions. Il voulait avoir une réponse, qu'elle soit positive ou négative, il devait le savoir. Et si jamais personne ne l'avait revu, c'était parce qu'elle s'était fait capturé ou que son corps gisait mort entre les murs de la cité. À cette pensé, les images de torture lui revint à l'esprit. Son regard se vida et il baissa ensuite la tête. Ses images allait-il le hanter jusqu'à la fin de ses jours ? S'il devait la retrouvé, peut-être le laisserait-il finalement en paix ? Il devait donc savoir... le plus rapidement possible !!!
Revenir en haut Aller en bas
Shin
Vagabond
avatar
Nombre de messages : 757
Âge : 27
Race : Elfe noir
Magie Contrôlée : Don de l'eau

Feuille de personnage
Puissance:
910/1000  (910/1000)
MessageMer 21 Avr 2010 - 22:12

Au cours de sa vie, l'elfe noir n'avait point prété attention à la vie de ses semblables, à part pour quelques amitiés par-ci par-là. Il n'avait considéré d'eux que leur présent, en ignorant délibérément leurs passés et leurs aspirations, leurs propres chemins. Jusqu'à ce qu'il deviennent chef de ce trou, le jeune drow s'était particulièrement concentré à se frayer son propre parcours à travers le chaos qui régnait sur le monde. Combattre des adversaires de plus en plus redoutables, affronter des défis demandant de nombreuses habiletés, s'entraîner jour après jour pour s'améliorer constamment dans une course frénétique à l'évolution dont l'essence lui paraissait tout à fait compréhensible et indigne d'un quelconque recul.

Lorsque le destin lui avait offert l'opportunité de réaliser cet objectif tout-à-fait novateur pour lui, d'être le chef d'une petite population et l'un des pères d'une organisation secrète et influente, Shin s'était arrêté de se concentrer sur sa personne pour étudier le comportement de ses confrères. Sûrtout qu'il arrivait à un niveau de son existence où il pouvait garder une certaine forme de puissance et de maîtrise sans chercher perpétuellement à l'améliorer. Au cours des derniers mois, l'indifférence méprisante qu'il affichait pour toutes sortes de personnes qu'il considérait comme faibles, ou plutôt inférieur à lui, s'était changé en une fascination de la mentalité et des motivations de chacun. L'homme qui était en face de lui ne dérogeait pas à cette nouvelle vision.

La personne en face de lui était à l'image du chemin que l'Aasimar avait parcouru, du moins ce que Shin connaissait ou supposait. Cet homme était l'origine du montagne de démons et avait survécu à des mois de solitudes. De la détermination. Une volonté croissante. Cette lueur au fond du regard qui ne laisse aucun équivoque. Et ses paroles vinrent confirmer les esquisses de sa personnalité...L'espoir était donc une telle source d'énergie. On peut changer le cours des choses chez quelqu'un rien qu'en manipulant son espérance. Et tant qu'il n'avait pas eu la confirmation de la mort de cette Myah, l'homme en face de lui, Runvan, n'avait rien à perdre à chercher, à détruire tout ce qui se trouvait en lui et elle. Et l'elfe noir comptait s'en servir.

"Je connais chaque personne qui peuple ces souterrains ou qui les traversent...Je ne connais point de Myah. Elle pourrait être l'esclave d'un démon dans la cité, elle pourrait être morte."

L'elfe noir marqua une pause, espérant profiter de celle-ci pour énerver légèrement le visiteur. Il avait adopté un ton neutre et froid, très calme, parlant à son rythme, un rythme qui se voulait volontairement un peu lent.

"Je connais par contre des personnes qui pourraient vous renseigner et vous avez frappé à la bonne porte. Elle pourrait être réfugiée sur l'Île en compagnie de la Matriarche. Dans ce cas-là, je vous abandonnerai au main de la passeuse de l'Île qui vient nous rendre visite régulièrement. Et pendant ce temps-là, je demanderai à mes informateurs si votre trésor est captive de nos chers ennemis. Mais vous n'ignorez pas que tout cela a un prix."


Il cessa de parler, laissant son interlocuteur répondre à sa guise. Il pouvait paraître légèrement fourbe ou opportuniste mais en ces temps de guerre chaque service apportée, chaque milicien recruté, chaque information connue étaient une aubaine à la Résistance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 22 Avr 2010 - 3:14

Les images attaquaient son cerveau sans arrêt. Il voyait toutes sortes d'horreur, tous les types de tortures possible et imaginable qui pouvait être fait par les démons. Tous penché autour d'une seule et même personne... Myah! Il pouvait entendre chacun des hurlements de douleur qu'elle poussait à chaque fois que les mains démoniaques s'approchaient d'elle. Il essayait de faire quelque chose mais rien ne semblait fonctionner, comme s'il n'était pas réellement présent. À ce moment, il réalisa qu'il était encore plonger dans l'une de ses crises. En 7 mois de solitude, il avait souvent usé d'illusions afin de se faire croire qu'elle était avec lui. Mais lorsqu'il perdait sa concentration, sa bien-aimé se volatilisait... Pendant le temps qu'il avait passé dans la nature, ses halucinations prenaient possession de son cerveau régulièrement. Comme s'il s'agissait d'une réalité qu'il voulait à tout prix rejetter. Et si elle avait vraiment été capturé... Et si elle se trouvait réellement aux mains des démons...

Revenant tranquillement à la réalité, son interlocuteur semblait l'observé avec attention. Relevant la tête vers lui, il posa de nouveau son regard dans les yeux de l'elf. Celui-ci semblait presque prendre plaisir à le voir de la sorte, il pouvait en juger ainsi par le petit sourire qu'il y avait sur le bord de ses lèvres. À ce moment quelque chose le poussa à l'attaquer! Étoufant cette pulsion presque meurtrière, il tenta de se calmer le plus possible. Mais alors qu'il tentait de reprendre son calme, la voix de l'homme au capuchon se fit entendre.


[Shin] "Je connais chaque personne qui peuple ces souterrains ou qui les traversent...Je ne connais point de Myah. Elle pourrait être l'esclave d'un démon dans la cité, elle pourrait être morte."

La colère s'empara alors du coeur de l'Aasimar. Il était impossible qu'elle soit morte. Il ne pouvait tout simplement pas le croire, et si elle l'était vraiment, il devait voir son corps de ses propres yeux avant d'abandonner ses recherches. Lentement, une tension surnaturel s'installa dans la pièce. L'air autour des deux hommes sembla s'électrifié, comme si une éclair allait bientôt surgir du plafond de pierre. Le regard de Runvan se fit alors plus intense. Il ne s'était pas battu pour sa vie dans ses montagnes pour se faire narguer par le premier venu. Mais avant qu'il ne perde le contrôle, la voix de l'homme se fit entendre à nouveau.

[Shin] "Je connais par contre des personnes qui pourraient vous renseigner et vous avez frappé à la bonne porte. [...]"

La colère qui bouillait dans le corps de l'Aasimar sembla se calmer légèrement. Il connaissait donc quelqu'un qui pourrait répondre à ses questions.

[Shin] [...] "Mais vous n'ignorez pas que tout cela a un prix."

Il allait donc devoir lui rendre un service s'il voulait avoir sa réponse! Il n'était pourtant pas dupe, il savait que cette homme tentait de se servir de son désir de retrouver Myah, il souhaitait le manipuler. Pourtant, que pouvait-il bien faire ? Si l'on regardait cette homme d'un oeil observateur, il s'agissait d'une personne très importante et donc, il ne pouvait pas se permettre de lui faire cracher tout ce qu'il voulait savoir par la force. Il n'y avait qu'avec les démons qu'il usait de cette façon de faire. Après tout, les démons torturaient bien les personnes qu'ils capturaient... Alors pourquoi ne ferait-il pas la même chose en retour ?

Le silence s'installa entre les deux hommes. Runvan réfléchit au deux côtés de la médaille. S'il faisait ce que cette homme lui demandait, cela allait le retarder dans ses recherches mais, il pouvait être sur d'avoir une réponse au final. S'il refusait, il allait probablement prendre encore plus de temps à la retrouver, peut-être même qu'il ne la retrouverait jamais. Observant cette homme avec intensité, il se tourna complètement vers lui, se positionnant afin d'être véritablement face à lui.


- Si vous souhaitez que j'obéisse à vos ordres le temps que je serai ici qu'il en soit ainsi. Mais tout d'abord, puisque vous semblez déjà connaître mon nom, puis-je connaître le votre ?

Il trouvait cela tout à fait normal de connaître le nom de la personne qu'il allait servir pour le temps qu'il allait passé ici. Après tout, il n'était ni un démon ni un véritable danger pour cette endroit. Et puis une fois qu'il serait parti, il ne le reverrait probablement jamais. Et il n'était pas du genre à dévoiler ce qu'il savait à n'importe qui! Tandis qu'autour d'eux, l'air ambiant faisait un son étrange, comme si un courant électrique passait dans l'air, entourant les deux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Shin
Vagabond
avatar
Nombre de messages : 757
Âge : 27
Race : Elfe noir
Magie Contrôlée : Don de l'eau

Feuille de personnage
Puissance:
910/1000  (910/1000)
MessageJeu 22 Avr 2010 - 14:00

Tangled Up In Plaid - Queen of the Stone Age

L'elfe noir ressentait cette tension dans l'air, légèrement électrisante sur son échine. Il ressentait aussi cette pulsion meurtrière qui avait surgi le temps d'une seconde. Aussi que son invité était que trop émotif, une véritable marmite bouillonnante sur le point de tout déverser. Pertinemment, l'elfe noir savait qu'il jouait avec le feu en manipulant une telle personne de la sorte. Pourtant rien dans son attitude ne montrait un signe de faiblesse ou de scrupules.

En réalité le drow avait tellement vécu d'événements traumatisants et de sensations plus horribles que l'émoi de l'aasimar ne le faisait pas broncher. Et puis son visiteur avait l'air d'être assez lucide pour comprendre qu'obtenir des informations au chef de la Forteresse par la force n'était pas à son avantage. Enfin notre bon jeune homme à la peau obscurcit considérait sa vie comme étant déjà un long voyage et que l'achevait ici ne le dérangerait pas. Lui n'ont plus n'avait point peur de la mort.

A y songer, si mourir sous la main de cet être serait son destin, cela serait une mort bien pathétique. Néanmoins il ne pouvait pas laisser l'opportunité d'obtenir une telle recrue lui filait entre les mains. Cet étranger était une véritable menace dans l'état dans lequel il était. Cet envie meurtrière couplée au pouvoir de son élément qui semblait être l'Air vu l'électricité qui circulait dans l'atmosphère de la pièce : une véritable aubaine. Exagéré ces propos avait été justement sa chance de connaître un peu des cartes de son interlocuteur, de saisir le personnage pour mieux le comprendre et l'utiliser à bon escient.

La réponse de l'Aasimar à la requête de l'elfe noir n'étonna point ce dernier. La plupart des êtres avec qui il s'était entretenu au cours des derniers mois dans le cadre de la Résistance lui avait demandé son nom. Demandes auxquelles il répondait toujours de la même façon.


"Ici on m'appelle le Chef. Je n'ai pas d'autres noms."

Réponse brève, le ton se voulait volontairement cisaillant, coupant toutes alternatives de réponses. Il ne donnerait pas son nom, un point c'est tout. Certes, l'homme en face de lui était sûrement une personne de confiance, il n'avait point de doutes là-dessus. Cependant les derniers rapports des infiltrés sur les méthodes de torture démoniaques montraient qu'il ne s'agissait plus d'une question de confiance mais d'extrême confiance. Certes pour avoir survécu aussi longtemps dans cette jungle, l'Aasimar devait savoir se défendre et possédait autant de talents qu'un des spadassins à sa botte. Mais même à ces derniers, l'elfe noir ne leur confiait pas son nom. Aussi loin que nous allons contre les démons et aussi fort que l'on soit, nous ne sommes jamais trop averti face aux puissantes forces démoniaques.

Donner son nom revenait à donner aux démons de nouvelles pistes de recherches à explorer. Après tout, au cours de ces vingt-cinq années dans la cité, l'elfe noir avait bien laissé des traces dans sa chère citée et connaître son identité revenait à améliorer le plan d'action des démons. Et il ne pouvait pas se le permettre. D'ailleurs il n'avait montré jusque là aucun signe de son pouvoir à ses confrères et encore moins à ses invités. Rare sont les personnes qui désormais connaissaient le don de l'eau de l'elfe noir. Il avait appris au cours des derniers mois à survivre en utilisant au minimum son pouvoir en public.

Le chef fixait Runvan sans ciller. Il avait ce regard grave, sérieux, dénué de sourires et d'émotions, telle une pierre figeait dans les yeux du visiteur.


"Après que vous soyez assuré de retrouver cette fameuse Myah, je vous veux dans mes rangs. J'aurais besoin de personne de votre trempe à qui confier quelques missions. Mais en attendant, je vais vous donner un petit test à m'accomplir. Êtes-vous prêt à payer ce prix?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 22 Avr 2010 - 21:51

La tension semblait palpable dans la pièce alors que les deux hommes se regardaient fixement. Un mauvais préssentiement s'appara alors de l'Aasimar alors qu'il attendait une réaction de la part. Qu'attendait-il vraiment de lui? Qu'avait-il derrière la tête? Le crépitement de l'électricité qui parcourait l'air ambiant plongeait leur conversation dans une atmosphère plutôt étrange. Le regard de l'elf sembla devenir plus intense. Pour une personne normal, ce genre de regard serait intimidant, mais après ce qu'avait traversé Runvan, ce genre d'intimidation ne lui faisait absolument aucun effet. Certes il était en colère, mais pour une toute autre raison que celle-ci. Le comportement de son interlocuteur ne lui faisait ni chaud ni froid. Il pouvait sentir que celui-ci souhaitait prendre avantage à la situation présente et il allait bientôt savoir de quoi il en retournait.

[Shin] "Ici on m'appelle le Chef. Je n'ai pas d'autres noms."

Y avait-il quelqu'un dans cette Forteresse qui connaissait le véritable nom du chef? Peut-être que oui, peut-être que non. Mais il allait trouvé un moyen de le découvrir, même s'il ne l'apprenait pas de la bouche de la personne concernée. Il allait réussir, d'une manière ou une autre, à découvrir le nom de cette personne. Peut-être même que son nom figurait quelque part dans ce bureau. Mais pour le moment, il laissa simplement échapper un léger soupir. D'après le ton qu'utilisait l'elf, il était sur lui point de lui dévoiler le "prix" qu'il allait devoir payé afin d'obtenir les informations qu'il cherchait. Et puis d'une certaine manière, il comprenait que "le chef" ne souhaitait pas dévoilé son nom. Après tout si une personne connaissant son identité était capturé par les démons et que cette personne venait à dévoiler le nom du chef de la Forteresse, cela pourrait causé des problèmes.

[Shin] "Après que vous soyez assuré de retrouver cette fameuse Myah, je vous veux dans mes rangs."[...]

Et voilà, nous y étions finalement arriver. Toutefois, la perspective de revenir ici ne l'enchantait pas du tout. À vrai dire, s'il devait retrouvé Myah en vie, il était hors de question qu'il la quitte! Toutefois, il ne devait pas tout dire puisqu'il pourrait utiliser ses sentiments contre lui.

[Shin] [...]"Mais en attendant, je vais vous donner un petit test à m'accomplir. Êtes-vous prêt à payer ce prix?"

Runvan posa un regard intense et interrogateur sur l'elf noir. S'il venait à refuser son offre, que serait-il capable de faire pour le faire revenir ici? Cette nouvelle question le dérangeait légèrement. Après tout un homme influent était en mesure de faire bien des choses afin d'obtenir ce qu'il souhaite. Même les personnes sans importance peuve devenir influente si ceux-ci posent les bons gestes au bon moment. Reprenant tranquillement son calme, les courants électriques présent dans l'air s'atténuèrent lentement jusqu'à complètement disparaître. Respirant profondément, il ferma les yeux quelques secondes afin de réfléchir à tout cela.

S'il venait à retrouvé Myah vivante et qu'elle était saine et sauve, il ne serait tout simplement pas capable de la quitter à nouveau. Alors dans ce cas, l'offre de l'elf ne tenait tout simplement pas la route. Toutefois, l'Aasimar avait un étrange sentiment vis à vis de cette homme. Maintenant que celui-ci savait qu'il cherchait une personne, il pourrait très bien usé de cette information contre lui. Et cela ne devait pas arriver. Que pouvait-il bien faire? Ouvrant les yeux de nouveau, il posa son regard dans celui de l'elf.


- Je suis désolé de vous l'apprendre... Monsieur le Chef... Mais je me dois de refuser votre offre. Toutefois, comme je vous l'ai dis, je ne voix aucun problème à vous venir en aide pendant le temps que je serai ici! Alors je veux bien passer votre petit test si cela peut vous faire plaisir.

Runvan avait peser beaucoup sur ses premiers mots, utilisant le même ton dont l'elf avait fait usage lorsqu'il c'était "présenté". Cependant, qu'allait-il devoir faire afin de satisfaire la curiosité de l'elf. Est-ce que cela va va être difficile ou non? Il n'en avait absolument aucune idée. Toutefois, rien ne pouvait être plus difficile que ce qu'il avait vécu dans les montagnes. Cependant, il redoutait une chose... L'homme allait-il lui dire ce qu'il voulait même s'il ne promettait pas revenir une fois avoir retrouver Myah? Après tout, il ne pouvait pas avoir meilleur première source d'informations que la personne qui se trouvait devant en ce moment. Et même s'il refusait de répondre à ses questions, il allait bien finir par trouver quelqu'un qui pourrait lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Shin
Vagabond
avatar
Nombre de messages : 757
Âge : 27
Race : Elfe noir
Magie Contrôlée : Don de l'eau

Feuille de personnage
Puissance:
910/1000  (910/1000)
MessageVen 23 Avr 2010 - 0:25

Les mains croisées à hauteur du menton, l'elfe noir était perplexe quant à la réponse de l'Aasimar. Il posa sa tête sur ses doigts le temps de la réflexion, les paupières contre les phalanges. La réponse de l'Aasimar ne le satisfaisait pas. Etait-ce cet écervelé qui ne comprenait pas bien la situation, ou celle-ci commençait à échapper aux mains de l'elfe noir. Rapidement il mémorisa ces atouts. Premièrement, il était le seul dans cette forteresse a donné des passe-droits vers la surface, à pouvoir parler à la passeuse pour le faire sortir d'ici. Deuxièmement, il était la seule personne capable de vite se renseigner sur l'existence d'une Myah parmi les prisonniers des démons. Dernièrement, son visiteur devait ignorer qu'il lui était impossible de trouver un moyen détourné ici bas à l'autorité du chef.

Il était donc impertinent de vouloir provoquer l'elfe noir, cependant ce fameux Runvan avait assez de trempe pour vouloir négocier les termes de ce contrat. Le chef devait-il comprendre qu'il ne devait point aller plus loin, si il ne désirait pas avoir un problème interne à gérer en plus? Après tout, la volonté de cet être ne pouvait être emprisonné que par des moyens que l'on emploie généralement pour les démons. Et ce recours, le chef par principe ne l'appliquerait jamais.

Les deux interlocuteurs étaient donc dans une impasse. L'elfe noir ne pouvait se permettre de laisser échapper un nouvel allié et l'aasimar ne souhaitait pas rejoindre son infanterie. Ainsi soit-il! Le test va se transformer en deux tâches bien ardues.


"Dommage, ce que je vais vous donner comme missions vont vous donner l'eau à la bouche, j'en suis certain. Pour le coup, je vous en donne deux et ce n'est pas négociable. Normalement dans deux semaines, vous partirez rejoindre l'Île."

Son regard s'était relevé à hauteur des yeux de son invité, un sourire naturel et léger apparut sur ses lèvres, dénué de malveillance. D'un geste vif du bras, il porta sa main à la poignée d'un tiroir de son office et l'ouvrit facilement. Il jeta un rapide coup d'oeil tandis qu'il fouilla dans la paperasse amassé en masse dans ces trous. Il faut dire qu'il n'était point un as du rangement malgré qu'il s'améliorait sous l'influence de sa femme. D'un geste vif pour retirer deux parchemins, il les déposa sur la table devant notre missionnaire temporaire. Le premier était une carte d'Elament. Le deuxième parchemin était retourné. Il pointa son index sur le dessin.

"Comme vous avez sûrement pu le constater, les démons se sont accaparés de notre chère cité. Avant, leur principal repaire se situait dans les Monts, malgré qu'on n'est jamais su comment y pénétrer et sûrtout les localiser. Néanmoins, nous avons trouvé des patrouilles dans les montagnes ainsi qu'un camp relai qui permet de faciliter la communication et le transport de marchandises entre les deux lieux. Mes forces n'agissent point pour le moment mais vu votre détermination, je suis sûre que vous serez capable d'accomplir cette mission. Un nécromant soutient ce camp avec une armée de morts-vivants à sa botte. Je veux que vous me le rameniez vivant. Le point rouge sur la carte représente le camp. Il s'agit d'une mission en solitaire. Je vous laisse d'une semaine à dix jours pour revenir."

Il inspira profondément. De l'une de ses nombreuses poches, il sortit un pion vert et un pion rouge. Puis il pointa avec son index gauche la deuxième feuille sans la retourner.

"Mais tout d'abord, j'ai besoin de votre électricité. Au-dessus du gouffre que vous avez franchi à l'entrée, il y a des nids de goules par dizaine à me supprimer. Sous le pouvoir démoniaque, il pourrait devenir leurs alliés et personne voulait s'en charger, je vous laisse l'occasion de m'en débarasser. Donnez ce pion vert à un garde pour qu'il vous autorise à sortir de la Forteresse et dites-lui que vous êtes le nettoyeur. Donnez ce pion rouge à un garde pour qu'il vous fasse sortir quand vous serez prêt à accomplir votre seconde mission."

Il pointa sa main en direction de la porte. Un déclic se fit entendre. La porte se rouvrit. Il était temps de partir.

"Bonne chance, Runvan!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 23 Avr 2010 - 6:55

Spoiler:
 
Observant l'elf noir avec attention, il écouta tout ce que celui-ci avait à lui dire, gardant le silence. Son refus lui aura donc couté une double mission. Après tout il y avait vraiment un prix à payer afin d'avoir ses réponses. Mais pour le moment, Runvan n'en avait absolument rien à faire, du moment qu'il avait ce qu'il voulait. Les tâches qu'il reçut lui semblèrent pas d'une difficulté très élevé. Mais il allait tout de même devoir s'approcher de l'endroit ou, supposément, les démons auraient été durant tout ce temps. Toutefois une chose avantageait l'Aasimar. Désormais, les plus puissants représentant des démons trônaient à leur actuel entre les murs de la cité. Ce qui allait grandement facilité sa tâche. Lorsque la porte du bureau s'ouvrit derrière lui, il posa baissa les yeux sur les deux jetons que le chef lui tendit. Un léger sourire apparaissant sur son visage.

- S'il ne faut que sa pour vous satisfaire qu'il en soit ainsi. J'accepte vos missions! Je vous dis donc... À plus tard!

Attrapant les deux jetons, Runvan sortit du bureau toujours avec son petit sourire. Il semblait littéralement jubilé à l'idée de devoir attaquer un camp entier de démons. Après tout, après tout ce temps passé dans les montagnes, il avait développé un goût relativement malsain pour le massacre et les tueries. Et aujourd'hui, il avait l'opportunité d'en faire d'avantage. Il allait donc passé un excellent séjour dans cette Forteresse... Du moins, pour le temps qu'il allait y rester!

1 heure après sa sortie du bureau
Runvan marchait d'un pas nonchalant vers le garde dont le chef avait fait allusion dans ses paroles. Le sourire avec lequel il avait quitté le bureau de celui-ci était toujours visible sur son visage. Première tâche, les nids de goule. Il voyait cela comme un petit réchauffement, même si son dernier combat ne remontait qu'à quelques jours à peine. Il comptait faire un assault rapide et dévastateur sur ses monstres. Après tout, de simple mort-vivant ne lui poserait sans doute absolument aucun problème. Et même si ce genre de stratégie pouvait causé des dégats, il s'en fichait. Arrivant devant le garde, l'Aasimar lui jetta le jeton vert.

- Je suis ici pour le problèmes des... rapaces!
[Garde] "Le chef à finalement trouvé un volontaire!"
- Disons simplement qu'il ne m'a pas vraiment donner le choix.
[Garde] "Très bien alors suivez-moi."

Runvan suivit donc le garde en silence jusqu'à l'endroit désigner. Lorsque celui-ci le laissa enfin seul, lui indiquant la route à prendre, il s'engagea sur le chemin avec le même sourire malsain. Il ne m'y pas longtemps avant d'entendre les hurlements des goules qui pullulaient dans le coin. Accélérant le pas, il se mit finalement à courir en direction de ses cibles. Une étincelle quelque peu démoniaque dans les yeux. Usant des déplacements ultra-rapide, il atteint rapidement l'endroit ou se trouvait les mort-vivants. Même si ceux-ci se trouvait dans une caverne, le plafond rocailleux se cacha rapidement derrière un épais nuage noir. Après quelques secondes, des éclairs commencèrent à tomber sur les mangeurs de chairs alors que lui-même descendait à la rencontre de ses adversaires.

4 heures après sa sortie du bureau
Suite à un tel massacre, que pouvait-on avoir de mieux qu'une petite séance de relaxation. Pourtant, ce n'était pas du tout ce que l'Aasimar avait prévu de faire. D'après lui, la nuit allait bientôt commencer à tomber. Il allait donc bénéficier d'une couverture parfaite pour son déplacement jusqu'au fameux camp ou se trouvait sa prochaine cible... le nécromancien! Il allait donc devoir attendre encore quelques heures avant de ce lancer. Pour le moment, il usait d'une technique de méditation qu'il avait mit au point lorsqu'il était dans les montagnes. C'était cette fameuse technique, qui lui avait permis de rester totalement en alerte mais de toute de même être en mesure de se reposer dans la nature imprévisible des montagnes. Cette méditation lui permettait de faire le plein d'énergie et ce sans jamais réellement avoir à dormir. Pour ce faire, il utilisait ses pouvoirs sur la foudre afin de se charger d'énergie électrique. Ce genre de méditation s'était avérer particulièrement utile, spécialement les jours d'orage ou l'électricité était présente en grande quantité dans l'air ambiant. C'était également grâce à cette méditation et aux surcharges d'énergie qu'elle entrainait qu'il lui fut possible de mettre au point l'onde de choc dont il faisait usage parfois. Et il sentait que cette impulsion allait probablement lui être utile lors de l'attaque du camp. S'il voulait repousser les assaults des démons et des mort-vivants afin de capturer le nécromancien vivant, il n'avait pas vraiment le choix.

9 heures après sa sortie du bureau
Il était maintenant temps! Son corps était charger à bloc et il se sentait fin prêt pour sa seconde mission. Capturer le nécromant et le ramener vivant ici. Cette mission s'annonçait pas très difficile. Du moins, si l'on retirait la probabilité qu'il pourrait y avoir des démons majeurs dans le campement. Et même si cela était, d'après ses calculs, assez improbable, il fallait mieux être prêt à toutes les éventualités. Saluant Isidre, le vieille homme qui l'avait acceuillit lors de son arrivé, avant de partir accomplir sa mission. Celui-ci lui souhaita bonne chance et lui donna même quelques provisions afin de tenir le plus longtemps possible. Regardant ce qu'il avait, il avait assez de nourriture pour une semaine entière, ce qui allait être plus que suffisant. Arrivant de nouveau devant le garde qu'il avait vue un peu plus tôt, celui-ci l'acceuilla avec un sourire. Runvan lui envoya alors le jeton rouge, gardant un air stoïque et sérieux.

[Garde] "Vous partez en mission?"
- Oui! Le chef m'a gentilement demander de lui ramener quelqu'un. Je pars donc le chercher!
[Garde] "Dans ce cas suivez-moi"

Emboîtant le pas au garde, l'Aasimar refit de nouveau le chemin qui menait hors de la Forteresse. Saluant le guide qui l'avait mener jusqu'à la sortie, il parti en direction du campement. Il espérait seulement ne pas avoir trop de problèmes afin de lui ramener se sataner démon avant que l'elf noir ne change d'avis. Il ne devait pas changer d'avis...

16 heures après sa sortie du bureau
Son trajet c'était déroulé sans encombre mise à part quelques hurleurs qui s'était vraisemblablement mis en tête de le dévorer sur sa route. Le campement était maintenant en vue. Il ne pouvait cependant pas attaqué le camp sans en avoir une vue d'ensemble au préalable. Se préparant alors un petit camp situé à bonne distance des démons. Il entreprit d'espionner les aller et venu des "résidents" de cette endroit. Peut-être même allait-il avoir de la chance et découvrir ou se cachait sa cible. La première chose qu'il remarqua fut qu'il y avait quelques démons qui semblait garder l'endroit. Mais à l'oeil, ceux-ci ne semblait pas très fort. Les démons les plus puissant de la zone devait sans doute se trouver parmis les patrouilles qu'il avait repérer en venant jusqu'ici. Heureusement, il ne c'était pas fait voir. Sinon la raison de sa venue lui aurait certainement échapper!

37 heures après sa sortie du bureau
Le dernier démon s'écroula finalement sur le sol, mort! Il s'agissait de la deuxième patrouille que Runvan décimait depuis qu'il était arrivé. Malheureusement, il en restait encore trois. Il n'était donc pas au bout de ses peines. Toutefois, ses combats lui apportait un certain bien-être qu'il n'était pas capable d'expliquer. Son plan était simple... Détruire les patrouilles rôdant autour du camp. Capturer l'un des membres de la dernière patrouille et le torturer afin de lui soutirer les informations qu'il voulait à propos de la position du nécromant. Ensuite, attaquer le camp et capturer sa cible. Il appréhendait déjà l'expression de surprise lorsqu'il allait passé à l'attaque. Pour l'instant, son plan se déroulait comme prévu. Le campement ne semblait pas avoir eu vent des patrouilles tombés et cela était tout simplement parfait. Comme si les démons ne communiquaient jamais entre eux. Mais après tout... Ce ne sont que des démons!!

66 heures après sa sortie du bureau
C'était maintenant fait, les cinq patrouilles éliminés, il avait sous les yeux celui qu'il avait choisi afin de jouer au méchant bourreau. Il s'agissait d'un démon mineur probablement. Mais ce qui amusait le plus l'Aasimar était que son prisionnier semblait avoir peur de lui. Ce qui facilitait grandement sa tâche. Il s'agissait d'un incube, l'un de ses démons charmeur de femme. Toutefois, malheureusement pour celui-ci, son bourreau était un homme. Et sa magie ne semblait pas assez puissante ne serait-ce que pour lui créer le genre d'agacement d'une mouche qui nous tourne autour de la tête.

- Moi qui croyait que les démons n'avaient jamais peur! Pourtant, je pourrais jurer que tu vas faire dans ta culotte.
[Incube] "Va au diable! Si mes supérieurs apprenent que tu es ici tu vas le regretter."
- Et bien justement, parle-moi un peu de tes supérieurs. Un en particulier...

Ne lui laissant pas le temps de dire un mot, Runvan vint poser sa main sur le torse de l'incube. Un choc électrique traversa le corps du démon qui ne trouva même pas la force de hurler. Était-ce trop douloureux pour lui ou était-ce l'orgueuil qui l'empêchait de crier?

- Ou ce trouve le nécromancien? Je sais qu'il est dans le campement... Alors dis-moi ou exactement?
[Incube] "Je ne te dirai rien, plutôt mourir!"
- Et bien c'est ce qui risque de t'arriver si tu ne me dis pas ou il se trouve! Si tu es gentil et que tu me dis tout... Je vais peut-être songer à te laisser partir!

Se penchant de nouveau sur l'incube, Runvan lui envoya une seconde décharge. Cette fois, la démon poussa un hurlement de douleur. Heureusement qu'il avait prévu cette éventualité. C'était pour cette raison bien précise qu'il s'était établit loin du campement des démons. Un sourire apparut sur le visage du bourreau au cheveux bleu alors qu'il savourait le cri de douleur de son prisionnier. Il fallait l'avouer, il adorait sa!!

[Incube] "D'accord... D'accord... Je vais tout te dire."
- Je t'écoute!
[Incube] "Il y a une grande tente installer au milieu du campement. C'est la qu'il se trouve! Mais attend toi à avoir de la difficulté pour te rendre à lui. Spécialement s'il décide de t'affronter."
- Tu crois? De toute façon, je vais bien le savoir. Je te remercie pour cette information et maintenant... Va en enfer!!!

Runvan lui envoya alors une dernière décharge qui tua net l'incube. En y repensant, il aurait bien aimé l'entendre hurler une dernière fois, juste avant qu'il ne rende l'âme. Mais maintenant il était trop tard. Son cerveau était probablement complètement carboniser et il serait donc impossible de le réanimer. Mais la prochaine fois, il comptait bien savourer le dernier cri de l'âme avant la mort.

82 heures après sa sortie du bureau
Le moment était enfin venu pour lui d'agir. Posant une dernière fois son regard sur le corps de l'incube qui lui avait permis de mettre un point final sur son plan d'exécution, il sourit de façon démoniaque. Il prit le chemin du campement. Montant la dernière petite colline, il sourit à la vision des murs improvisés du l'endroit. Ce n'était pas la première fois qu'il les voyait et il avait même trouvé une faille qui aurait été évidente même pour le pire des imbéciles. Ses murs n'étaient pas très haut. Descendant donc la pente à la course, tandis qu'un nuage menaçant apparaissait dans le ciel étoilé surplombant la plaine. Une pluie dilluvienne tomba alors du nuage alors que l'Aasimar sautait la petite muraille, attérissant dans le campement. Tuant tout ce qui se trouvait sur son passage, il atteint rapidement la tente centrale, l'endroit ou se trouverait, normalement, la peronne qu'il était venu chercher.

Alors que toutes les forces présentent se rassemblait afin d'encercler Runvan, le nécromancien sorti alors de sa cachette. Il s'agissait d'un homme, son corps était à moitier pourri tandis qu'il prenait conscience de ce qui se passait autour de lui. Avec le sourire, celui-ci ordonna à son armée d'attaquer l'élémentaliste. Et alors que ceux-ci s'approchait de l'Aasimar, les éclairs commencèrent à descendre sur les mort-vivants qui l'entourait. Le sourire présent sur le visage du magicien noir s'éffaca alors que celui de l'intrus apparut. Un combat débuta alors entre Runvan et le nécromancien. Tandis que des éclairs continuaient de tombé du ciel, abattant les mort-vivants qui se trouvait autour d'eux. Alors que les rangs du magicien se réduisait à vue d'oeil, la bataille faisait rage entre les deux hommes. Ce ne fut qu'après presque une heure de combat acharné, que le nécromant tomba finalement à genou, trop fatigué pour continuer à se battre. Les goules et autres membres de son armée avait été réduit à néant. S'approchant de sa cible avec le sourire, L'Aasimar vint lui mettre la main au cou.


- Et maintenant tu viens avec moi... Quelqu'un voudrait te voir.

Sans même lui laisser le temps de réagir, Runvan fit parcourir un léger choc électrique qui le fit tombé au sol, inconscient. Maintenant qu'il avait un peu de temps, l'Aasimar massa son épaule gauche, essuyant ensuite le sang qui lui coulait du front. Il attrapa alors le corps inerte de son "nouvel ami" et le porta à son épaule. Le chemin du retour s'annonçait long, surtout avec le poids supplémentaire qu'il devait garder avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 23 Avr 2010 - 7:15

100 heures après sa sortie du bureau
La Forteresse était désormais en vue. Ne s'étant pas arrêter durant tout le trajet, il ressentait une certaine fatigue et attendait avec une certaine impatience le moment ou il pourrait enfin dormir. S'approchant lentement et péniblement de la personne qu'il avait quitté quatre jours plutôt, lui désignant un simple signe de tête en guise de bonjour.

- J'apporte un... petit cadeau pour le chef. Il m'a demander de lui ramener cette homme.
[Guide] "Très bien alors suivez-moi!

Runvan entreprit alors de suivre le guide parmis les tunnels menant jusqu'à la forteresse. Ce qui s'avéra être d'une certaine difficulté étant donner qu'il portait sur ses épaules le corps toujours inerte de la personne qu'on lui avait demandé de ramener. Durant le chemin du retour, il avait dû neutraliser à quelques reprises le nécromancien qui avait reprit conscience. C'était pour cette raison, que sa main se trouvait constament sur la nuque de l'homme, si jamais il avait besoin de lui envoyer une autre décharge afin de calmer ses ardeurs. Après un temps qui lui semblait presque interminable, il atteint afin le niveau du hall. Passant entre les deux gardes qui était posté de chaque côté de l'entré. Une fois à leur hauteur, l'Aasimar laissa tombé le corps du magicien au sol.

- Rendez-vous utile et amené le à un endroit ou il pourra être interroger. Il s'agit de la personne que le chef voulait voir!
[Garde] "On s'en occupe."

Pour le moment, Runvan allait devoir renoncé à son repos puisqu'il devait maintenant retourné à la rencontre de l'elf noir. En faites, il s'agissait du moment qu'il avait le moins attendu durant tout ce temps. Certes il aurait bien voulu prendre un peu de repos mais avant tout, il voulait avoir des réponses. Et puis après quatre jours d'absence, il devait bien avoir quelque chose à lui apprendre. Prenant donc le chemin de la commanderie, il traversa le couloir à grande enjambé, bousculant même quelques personnes qui s'était retrouvé sur son chemin. Arrivant finalement devant la porte du bureau qu'il avait quitté plusieurs heures plutôt, il cogna sur la porte de bois avec plus de force que ce à quoi il c'était attendu. Désormais, l'elf n'avait plus aucune raison de ne pas lui répondre. Maintenant que ce qu'il lui avait demandé était fais. Tandis que le sang qui lui coulait toujours du front tombait par petite goutte à ses pieds, d'une allure froide mais surtout emplie d'une importante impatience, Runvan attendait devant la porte de pouvoir finalement entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Shin
Vagabond
avatar
Nombre de messages : 757
Âge : 27
Race : Elfe noir
Magie Contrôlée : Don de l'eau

Feuille de personnage
Puissance:
910/1000  (910/1000)
MessageVen 23 Avr 2010 - 12:17

Toc! Toc! Toc!

Quelqu'un avait cogné à la porte. L'elfe noir ne l'avait pas entendu immédiatement. Pour l'heure, il était préoccupé à son bien-être après une journée infernale. Une nouvelle carte des fronts devait être dessinée après les assaut des Commandos, l'accomplissement de la mission de l'autre Aasimar suivi de loin par un éclaireur, et des petites ripostes démoniaques qui avait obtenu l'un des camps d'une des équipes du chef, qui avaient dû se replier.

Suite à un effondrement rocheux dans les thermes qui avait failli tué une femme, le bâti qui soutenait les lieux devait se perfectionner et l'elfe noir avait ordonné la fermeture temporaire, rouvert les douches communes, visité et étudié la nouvelle architecture proposée par son conseiller. Durant une bonne heure, ils avaient tout les deux revu tout les détails de l'opération qui devrait durer seulement quelques heures, dans l'intérêt des habitants qui râlaient sur la faiblesse de la voûte.

Justement ces derniers temps, il avait aussi à faire à de nombreuses plaintes dues à l'énervement de certains de ne pas voir la situation s'améliorer, au contraire pour eux on s'enfonçait en oubliant que c'était à la surface qu'on devait remonter. L'elfe noir devait leur rappeler consciencieusement l'instabilité de la région et la dangerosité d'un grand convoi vers l'Île, la passeuse ne pouvant pas prendre plus de deux personnes par voyage si on voulait assurer au minimum la sécurité. En plus la priorité étant donnée aux visiteurs temporaires, les habitants de la première heure et les premiers arrivants de la nouvelle vague d'immigration vers la Forteresse ne pourraient jamais voir le soleil. C'était donc une décision difficile à prendre mais pour l'intérêt de la collectivité, il devait protéger ces confrères contre leurs volontés pour le moment. Il avait du répété ce discours au moins cinq fois dans la journée et cela avait le don de le taper sur les nerfs.

Pour finir cette journée en beauté, un groupe de nouvelles recrues avait été amené en urgence par la passeuse cinq heures auparavant et l'elfe noir avait pris dans ses ressources pour pouvoir s'entretenir un par un avec les volontaires, pour connaître leurs personnalités et leurs capacités. Puis finalement, les six nouveaux résistants se connaissant, le chef les avait réunis pour leur demander si ils souhaitaient former un commando. Heureusement pour notre bon drow, cette journée s'était achevé sur une nouvelle unité opérationnel.

Épuisé, à bout de ses forces mentales et intellectuels, il avait fui les dernières requêtes de la journée pour aller dans ses quartiers. Là-bas, il s'était littéralement jeté dans son cube d'eau personnel dans lequel il s'immergeait une demie-heure par jour pour méditer, reprendre des forces et s'harmoniser avec son don ce qui était en seconde position de ses plaisirs actuelles, un coït passionné avec sa femme siégeant à la première place....

Toc!Toc!Toc

On frappa une nouvelle fois à la porte, plus fort et semble-t-il plus agacé. Le son avait résonné sur l'eau et l'elfe noir qui ne faisait plus qu'un avec son don, l'entendit. Il reprit alors forme humaine, se souleva au dessus du cube, et s'accola à sa porte.


"Qui est-ce?" s'exclama Shin.
[Garde] -Le dénommé Runvan vous attend à son bureau et il a ramené un démon, est-ce normal?
- Oui Ruìr, c'est normal. Dites-lui que j'arrive dans une dizaine de minutes, soupira l'elfe noir." Oui celui-ci aurait aimé que ce soit sa femme, Lya, de l'autre côté de la porte.


Il enfila rapidement sa tunique noir composée de longues bottes avec un large entrelacement de lacets, sous un pantalon souple et large doté de nombreuses poches, souvenir de l'époque où il était chasseur, et qu'il transportait de nombreux objets, artefacts, reliques ou armes appartenant à ses victimes, pour les marchander contre monnaie. Puis il boutonna sa chemise noir à longues manches et surplomba le tout de sa fameuse cape dont il s'habillait tout les jours pour dissimuler sa silhouette. Après avoir serré sa ceinture, il ouvrit la porte et avança d'un pas vif vers son bureau.

Pardi qu'il avait fait vite ce diable d'Aasimar. Il était donc déjà de la trempe de ses meilleurs spadassins, même si notre bon ami ne souhaitait pas les rejoindre. Runvan avait donc choisi le bon moment pour arriver. Premièrement, il était arrivé plus vite que prévu. Deuxièmement, il était arrivé à point nommé, vu que le quart d'heure de détente dans sa profonde baignoire avait relaxé suffisamment le chef. Satisfaction pour le moment, attendons de voir le nécromancien.

Au détours d'un couloir, il s'encapuchonna comme la dernière fois pour masquer son front et ses cheveux pour ne laisser de visible que de ses yeux jusqu'au menton.

D'un pas vif, il s'avança vers le jeune champion. D'un rapide coup d'oeil, il vérifia que personne était dans le couloir à épier la conversation.


"Félicitations, Runvan, tu as fais vite...je te comprends. J'espère que tu as pris du plaisir à la tâche!" tutoya-t-il son interlocuteur.

Arrivé à sa hauteur à la fin de la question, il tendit son bras en direction de l'Aasimar pour une poigne chaleureuse pour le saluer et le remercier.

"Je vais répondre à ta demande. La passeuse était là il y a quelques heures et malheureusement elle est repartie aussi vite qu'elle est arrivée notre petite araignée. D'ici son prochain retour...dans quelques jours...tu peux te balader, je t'appellerais lorsqu'elle sera là. Patience mon ami, j'ai appris qu'une certaine Myah était préceptrice dans l'Île et était assez bien connu. Un Ange Igni, c'est cela?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 23 Avr 2010 - 20:07

Sa mission avait été beaucoup plus facile que ce l'elf noir avait prévu. Lui qui avait dit que tout cela allait être ardu. Mise à part les quelques blessures, celon lui mineur, que le nécromancien lui avait infligé durant son combat, tout avait été presque trop facile. Alors qu'il attendait devant la porte du bureau du chef, il repassait tout dans sa tête. Les nids de goules avaient été une tâche particulièrement facile à accomplir. Étant donner la lenteur de ses créatures, il avait été plus que aisé pour lui de tous les abattres. Par la suite, sa route jusqu'au campement démoniaque! Mise à part un groupe d'hurleurs qu'il avait rencontré sur sa route, et qui devait pourrir au soleil en ce moment, il n'avait rencontré absolument aucune résistance. Une fois sur place, il avait repérer deux patrouilles et durant les premières heures, il avait fait un peu de reconnaissance dans les alentours pour découvrir qu'il y avait cinq patrouilles en tout. Il avait donc décidé déliminer les patrouilles et de se servir de l'un de ses membres afin de lui extirper les informations dont il avait besoin. L'expression de peur sur le visage de l'incube lui revint alors à l'esprit, lui extirpant un léger sourire.

Lorsqu'il avait obtenu ce qu'il voulait, il avait attendu le couché du soleil afin de pouvoir passé à l'action. Il avait alors commencer l'extermination de "l'armée" de mort-vivants du nécromant. Pour finalement devoir combattre le magicien noir par la même occasion. Afin d'éliminer ses subalternes, il n'avait usé que des éclairs qui tombait du nuage qu'il avait créer au-dessus du campement lors du début de son attaque. De plus, la pluie infernal qui s'en échappait lui avait donner un puissant avantage. Après tout, l'eau conduit l'électricité! Il avait donc réussi à vaincre son adversaire pour ensuite le ramener jusqu'ici. Sa avait été presque trop facile! Après cela, les démons vont probablement renforcé leur défense à leur point stratégique, au lieu de garder la quasi-totalité de leur effectif au même endroit. Qu'ils sont idiots ses démons!!

Un bruit de pas vint alors interrompre ses pensés, il reconnu la cadence du chef. Il avait entendu exatement la même chose la première fois qu'il était venu devant cette porte. Son sourire s'effaca tandis que le bruit des pas se rapprochait de plus en plus. Certes il n'était pas méchant, pas avec les élémentalistes en tout cas... Mais depuis son escapade dans les montagnes, il avait tout simplement perdu la joie et le bien-être qui le caractérisait si bien auparavant. Désormais, il n'y avait que du sérieux et de la froideur dans son regard.


[Shin] "Félicitations, Runvan, tu as fais vite...je te comprends. J'espère que tu as pris du plaisir à la tâche!"
- Un très grand plaisir même!

Il avait dit cela sans se retourner, tandis que l'elf venait se placer devant lui. Celui-ci lui présenta une poignée de main qui semblait chaleureuse qu'il accepta. Après tout, il lui avait vraiment fallu mener à bon terme les missions qu'il lui avait donné afin de le satisfaire. C'était plutôt bien!

[Shin] "Je vais répondre à ta demande. La passeuse était là il y a quelques heures et malheureusement elle est repartie aussi vite qu'elle est arrivée [...]"

Il avait donc raté la personne qui l'aurait fait sortir d'ici? Ce n'était pas bien grave, il pourrait probablement la voir la prochaine fois. Toutefois, le qualificatif de "petite araignée" lui disait étrangement quelque chose. Une image de Svada lui vint alors à l'esprit. Après tout il était très possible qu'elle est reçu une nouvelle assignation. Maintenant que la cité n'était plus à nous, tout était possible.

[Shin] "[...] j'ai appris qu'une certaine Myah était préceptrice dans l'Île et était assez bien connu. Un Ange Igni, c'est cela?"

Sur ses paroles, le regard de l'Aasimar se vida. Comme si son esprit venait de se pruger! Myah était en vie... Et elle n'était pas captive des démons... Certes il pouvait faire confiance à la personne qui se trouvait devant lui, mais il lui faudrait le voir pour réellement y croire.

- Oui c'est bien cela!

Allait-il vraiment la revoir? D'après ce que l'elf venait de lui dire, elle était sur l'île! Mais ou se trouvait cette île? Peut-être que la passeuse allait l'y conduire. C'est ce qu'il espérait, de tout coeur.

- Merci! J'attend donc votre appel avec impatience.

Runvan salua une dernière fois l'elf noir d'un signe de tête avant de se retourner, prenant le chemin des quartiers résidentiels. Il avait besoin de repos et il était persuadé que le vieil homme allait accepté qu'il reste chez lui jusqu'à son départ final. Levant la main vers son front, il essuya le sang qui en coulait. Il allait devoir s'occupé de cette satané plaie avant de s'endormir. S'il ne voulait pas finir par ce vider de son sang!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Un combat long....très long !!
» [Terminée]Couillut, très peu pour moi [Rang D]
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» Offre UFA et RFA pour les très long contrats NHL