Partagez | .
 

 Cours Aera (Privé - Shaloa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tyrol
Régent
avatar
Nombre de messages : 378
Âge : 294
Race : Elfe (Solan)
Poste : Régent
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
910/1000  (910/1000)
MessageMer 30 Déc 2009 - 19:25

Le printemps étant dans ses plus beaux jours, Tyrol avait décidé de donner un rendez-vous hors de la Cité, dans ces Collines qu'il affectionnait. Assis au sommet de l'une d'elle, il attendait l'élève qu'il avait convié, et qu'il connaissait désormais pour lui avoir fièrement fait passer une année : Shaloa. Peu d'élèves avaient eu son assiduité et son sérieux. Son comparse uniailé n'avait pas été invité, car l'expérience du couple d'élèves s'était révélée peu avantageuse. L'elfe perdait un certain temps à vaquer de l'un à l'autre, s'adaptant à eux si bien qu'ils avaient appris peu de choses en commun : Quelques bases logiques à avoir en première année, voilà tout. Il ne souhaitait pas retenter l'idée après l'incident qui s'était produit avec Evanescent. Par ailleurs, les deux jeunes hommes étaient bien trop différents dans leur caractère, dans leur comportement et dans leurs aspirations : Ils ne pouvaient pas rester ensemble. Leurs chemins divergeaient. Ainsi en avait-il décidé lorsqu'il avait fait porter le message à son destinataire.

Tyrol se sentait plus à l'aise au milieu des courbes verdoyantes des Collines, hors des murs et de l'agitation de la Cité. Tranlthanas aussi, visiblement, puisqu'il avait même pris la liberté d'aller faire un tour en attendant qu'on le sonne. L'elfe blanc tournait la tête d'un côté et d'un autre, essayant de le localiser, mais ses yeux en étaient physiquement incapables ; Son esprit et son pouvoir, eux, savaient où il se trouvait. Il en profitait pour chasser son repas de midi, et, avec un peu de chance, une partie de celui du soir. Il avait toujours été pratique, très terre à terre, quelque chose que Tyrol n'était pas et qu'il appréciait grandement de trouver chez les autres. Rassuré, il s'en retourna à son attente méditative, laissant son Vent courir librement autour de lui et soulever pans de vêtements et cheveux : Son élément aussi avait dû se contenir contre lui durant l'hiver, et à de nombreuses autres occasion depuis le début de la belle saison. Il avait rarement pu prendre le loisir de quitter le corps de l'elfe qu'il protégeait. Il n'en était évidemment jamais loin, mais profitait de cette occasion pour s'étendre, se charger en nouveauté, en odeurs de nature et en soleil. De vrais trucs d'elfe, qui plus est d'elfe Aera.

Il avait le temps. Avant de commencer quoi que ce soit, il avait aussi et surtout à parler un peu avec son élève.

_________________________________________________________

"Combattre une armée d'archers, c'est comme lancer une
pierre dans un nid de guêpes : je ne souhaite l'expérience à personne !"
(
Tyrol)

http://sforzanda.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageJeu 31 Déc 2009 - 2:49

C'était le matin et Shaloa devait se réveiller plus tôt que d'habitude aujourd'hui. Heureusement, sa patrouille habituelle finissait tôt hier et il put tout de même reprendre des forces pour ce qui l'attendait aujourd'hui. En fait, il devait aujourd'hui prendre congé de son travail comme il devrait le faire quelques fois chaque semaine le reste de l'année. Une semaine plus tôt, il avait reçu une lettre de son professeur, Tyrol, lui informant que les cours reprenait et que la seconde année commençait pour lui. Par contre, cette année, ce serait différent. Shaloa avait choisi d'étudier en spécialisation pour son métier, dans la branche des tueurs de démons et son professeur lui expliqua dans la lettre que comme leurs chemins étaient différents, Shaloa suivrait les cours seul cette année, sans Evanescent. Shaloa comprit bien vite que c'était logique, il apprendrait beaucoup plus vite si le professeur ne se concentrerait que sur lui. De plus, bien des choses avaient changé avant que les cours reprennent : Shaloa avait eu sa formation et était maintenant devenu du à plusieurs évènements imprévus gardien de l'air de la cité, malgré son jeune âge. Il était donc important qu'il suive ses cours et qu'il apprenne rapidement afin d'être plus efficace dans son métier. Au final, qu'Evanescent soit absent cette année n'était pas une mauvaise chose pour lui.

Shaloa se leva donc au lever du soleil, quand le coq chanta et que la cité s'anima soudainement comme elle le faisait chaque matin, puis tâcha de s'habiller. Il mit sa tunique noire habituelle, puis installa son arc et son carquois dans son dos. Il mit ensuite ses bottes et cacha comme à son habitude sa lame d'urgence dans sa botte. Il faut dire qu'elle ne lui avait jamais servi, puisqu'il pouvait aisément en créer un en air avec son pouvoir, mais qui sait ? Si jamais il aurait un blocage au niveau des pouvoirs, quelque soit la raison, il aurait sa lame avec lui. Quand il eut fini de se préparer, Shaloa se dirigea ensuite vers le restaurent, où il tâcha de prendre un déjeuner copieux, ultime préparation à un entrainement. Qui sait, peut-être que le premier cours s'avérerait épuisant ? Il s'était bien presque fracassé le crâne et il s'était asphyxié lui-même la dernière fois. Bien sûr, il s'était amélioré depuis le temps, mais qui savait quelle surprise il aurait cette fois ? Enfin, quatre tranches de pain, trois oeufs, un grand bol de céréales et beaucoup de bacon, tout ce qu'il fallait pour une dure journée en perspective.

Shaloa attendit de digérer, puis se dirigea vers le lieux indiqué : Les Collines Devëlite. Il sortit par la porte principale de la ville normalement, puis déploya ses ailes afin de s'envoler. Ainsi, il pourrait y aller beaucoup plus vite et y localiser rapidement son professeur. Il vola donc vers la chaine de "montagne" puis après avoir croisé le type qui accompagnait souvent son professeur en train de chasser, il sut que le professeur n'était pas loin. Il descendit donc en altitude et regarda à l'horizon. Il l'aperçut finalement assis en train de relaxer au sommet d'une des collines et tâcha donc d'atterrir à ses côtés. Il attendit que son professeur se lève, puis lui tendit la main avant de le saluer de son ton naturellement dynamique.


-Content de vous voir, professeur. Je suis ravi que les cours reprennent ! J'avais hâte de m'entrainer à vos côtés et d'apprendre de nouvelles facettes de mon pouvoir !

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Tyrol
Régent
avatar
Nombre de messages : 378
Âge : 294
Race : Elfe (Solan)
Poste : Régent
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
910/1000  (910/1000)
MessageVen 1 Jan 2010 - 23:36

-Y a ton oiseau qui vient.

Vérifiant l'annonce, Tyrol leva les yeux vers le ciel sans daigner bouger. Effectivement, il put apercevoir une silhouette ailée s'approcher rapidement de lui. Il laissa faire, assistant à l'atterrissage de l'Ange avec un sourire de bienvenue. Il ne se leva pas, à vrai dire : Son Altesse traversait une période de caprices et se lever n'était pas pour l'instant dans ses royales priorités ; Cela n'enleva rien au calme et à la rare bienveillance de son accueil. Il tendit la main vers son élève comme il l'aurait fait s'il avait été debout et serra la main qu'on lui proposait, inclinant gracieusement la tête.

"Vraiment ? Je suis ravi de l'entendre ! Cela ne peut que nous être bénéfique."

Il marqua une courte pause, et ses yeux cherchèrent discrètement - mais inutilement - Tranlthanas. Il souhaitait qu'il revienne, mais maintenant que le métis était parti taquiner la proie, il ne reviendrait pas avant d'avoir fini. L'elfe ne voulait cependant pas perdre trop de temps. Il se résigna : Il se passerait de la surveillance de son comparse pour le moment. Continuant de sourire, il ramena son regard à Shaloa qui lui paraissait bien grand et grandement armé, vu d'ici. Et les ailes avaient toujours un il-ne-savait-quoi d'impérieux ; Certes il n'en était plus à être impressionné par cela, mais il en admettait le côté imposant. Il n'aurait pas aimé en avoir.

"J'ai appris que tu avais été nommé Gardien, je te félicite. Tu auras vite fait d'écarter l'ombre de ta prédécesseuse : Voilà ce à quoi nous allons nous engager aujourd'hui."

Il ne considérait pas le fait que son élève ait été un tant soit peu celui d'une traîtresse avérée comme un échec. Dans un sursaut de devoir envers sa propre discrétion, elle avait dû lui enseigner au moins quelque chose avant d'être chassée, ce qui n'était donc pas perdu... Et ce qui se retournerait contre elle de façon directe ou non. A moins que Shaloa ne trépasse d'ici là, il sera très vite à même d'honorer pleinement son rôle de Gardien de la Cité. Et même au-delà s'il le souhaitait... Puisqu'il le souhaitait, l'elfe blanc avait su le lire dans son comportement durant le précédent cours. Inutile de forcer le passage très loin dans ses pensées et motivations profondes : Rares étaient ces gens-là, trop clairs et trop droits, cibles privilégiées des démons... Ce que souvent elles s'engageaient à combattre : Comme cela était bien pensé. Les choses avaient l'air si évidentes qu'elles ne pouvaient évidemment pas l'être, mais Tyrol se promettait de creuser la question. Le dernier cours ne le lui avait pas permis.

"Cette femme, que t'as-t-elle appris ?"

L'elfe blanc esquissa un sourire mystérieux en attente de la réponse. Il avait trouvé parfaite transition entre ces courtes retrouvailles et le vif du sujet : Elever un peu plus l'élève au rang de maître.

_________________________________________________________

"Combattre une armée d'archers, c'est comme lancer une
pierre dans un nid de guêpes : je ne souhaite l'expérience à personne !"
(
Tyrol)

http://sforzanda.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageLun 4 Jan 2010 - 1:28

Shaloa trouva au départ curieux que le professeur ne se lève pas, mais l'oublia vite en se réjouissant de la poignée de main accompagné du sourire de bienvenue de l'elfe, signe que tout allait bien, malgré le fait qu'il soit tous les deux à une hauteur différente. Son professeur lui avoua ensuite son ravissement d'entendre son dynamisme, affirmant que cela leur serait bénéfique. Shaloa sourit à la suite de ces quelques paroles. S'il pouvait s'améliorer encore plus vite grâce à sa façon de voir les choses, il ne manquerait pas de le faire.

Le professeur marqua une pause, semblant chercher quelque chose aux alentours. Shaloa se retourna, mais ne vit rien de très intéressant et son professeur ne sembla pas voir grand chose non plus puisqu'il ramena rapidement son regard vers lui, continuant de sourire. Shaloa ne savait pas ce que Tyrol pouvait bien chercher, mais se dit que c'était sûrement le type qu'il avait vu avant d'arriver sur la colline. Shaloa se fit ensuite féliciter pour sa nomination de gardien, apprenant du même coup qu'ils allaient en parler aujourd'hui. Shaloa n'avait pas grand chose à dire à propos de sa formation, mais en parler ne lui dérangeait pas. Ainsi, lorsque son professeur lui demanda ce qu'il avait appris, il se fit un plaisir de répondre en lui racontant approximativement ce qu'il pourrait avoir appris, selon lui.


-Vous devez vous douter du fait que j'aille appris principalement les points importants du métier. Par exemple, connaitre la ville comme sa poche, savoir quels coins sont dangereux et susceptibles de connaitre des problèmes, quel itinéraire faire de sa journée et d'autres trucs dans le genre. Par contre, pour ce qui est de ce que j'ai appris du côté de mon élément, c'est un peu différent. En fait, on ne m'a rien montré, on me demandait de faire quelque chose et je devais me débrouiller. J'ai donc développer de nouvelles compétences moi même, aussi incomplètes soit-elle.

Il marqua une pause, l'air songeur. Il se doutait bien que le professeur voulait savoir quelles compétences il avait appris et Shaloa prit donc une minute afin d'y réfléchir pour ensuite lui faire sa petite liste personnelle. Il n'y en avait pas tant que ça, pas assé pour parler d'une liste, mais il y en avait c'était tout de même et c'était important, se disait-il.

-Une fois, il fallait que je remarques un démon aux alentours, mais elle ne voulait pas que je le regardes et que je me fasses remarquer. Elle voulait que je puisses le voir en me servant de mon élément au lieu de mes yeux. Vous devez vous douter que je ne savais pas comment faire, mais j'ai repensé à l'aura dont vous m'aviez parler pour la télékinésie. Je me suis donc concentré sur ce qu'entourait mon aura comme j'entoure un objet de mon air et j'ai pu distinguer d'une façon abstraite le démon. Sinon, nous nous avons battu ensemble avant sa fuite et elle m'avait lancé des sorts de son et de lumière. Afin de m'en protéger, je me suis créer un bouclier visuel à l'aide d'un morceau de mur que je maintenais avec mon air et j'ai atténuer la force des sons en créant une zone vide d'air autour de moi, comme si j'étais dans une bulle. Sinon, ce que j'ai fait d'autre sont des choses que j'ai appris avec vous, comme créer des lames de vent, asphyxier ... En somme, je vous ai tout dit.

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Tyrol
Régent
avatar
Nombre de messages : 378
Âge : 294
Race : Elfe (Solan)
Poste : Régent
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
910/1000  (910/1000)
MessageDim 10 Jan 2010 - 13:15

L'elfe écouta avec attention le récit de Shaloa. Qu'il ait appris des choses en rapport avec sa fonction lui semblait éminemment logique, mais il était vrai qu'il s'intéressait plus aux sorts ou à d'autres techniques de combat qu'il ait pu développer ou tenter, ne serait-ce qu'un peu. Il ne coupa pas son élève dans son récit et, enfin, la réponse vint. Il esquissa un sourire et laissa planer un petit silence, prenant un faux air songeur, puis lança avec un petit sourire en coin :

"Voyons, j'attendais de cette expérience qu'elle t'aie plutôt appris la méfiance !"

Eh ben quoi ? Il ne l'avait pas précisé dans son récit ! Shaloa ne serait pas fait pour sonder de façon approfondie les auras et les pensées, et quant à sentir les ondes démoniques, il ne pourrait se fier qu'à son instinct. Tyrol ne comptait pas le pousser à trop intellectualiser l'approche des ennemis ; Cela n'excluait pas qu'il devrait s'en défendre par d'autres moyens. Voilà l'une des priorités de ce cours, avec la révision de cette détection d'auras et l'amélioration des techniques d'attaques. Sur le sujet des intentions des autres, il devrait se servir de cette trahison, pas seulement envers lui mais aussi et surtout envers la Cité, pour mieux protéger celle-ci de ses ennemis. L'Ange avait choisi des spécialisations bien précises orientées vers le combat, et le combat contre les démons en particulier : Il fallait donc laisser de côté ce dont l'elfe blanc, Aera dit du "Vent Intérieur", avait l'habitude. Ce n'était pas facile, mais à vrai dire il n'avait pas le choix, et il s'était promis de former ses élèves jusqu'au bout, de les accompagner dans leurs choix quelque soit la difficulté. Il voyait comme une opportunité de travailler des choses dont il n'était pas coutumier, bien que cela lui fasse parfois peur. Runvan lui avait déjà donné du fil à retordre de ce côté-là !

Tournant la tête, Tyrol vit revenir sa panthère favorite – facile pour elle puisqu'elle était la seule ! – qui tenait deux gros chiens de prairie dans sa gueule enflammée. Trottant vivement, à la limite de la gaieté, elle s'approcha de lui, déposa ses deux proies derrière l'elfe blanc, près de son sac, puis revint vers lui. Son comportement ressembla d'abord à celui des chats qui ramènent fièrement un trophée à leur maître pour s'en retrouver récompensés, lorsqu'elle amena sa lourde tête près du visage du professeur comme pour chercher à s'y frotter. Mais celui-ci ne fit aucun geste de félicitations : Comme si Tranlthanas avait besoin de ça ! Ils jouaient leur rôle, mais pas à ce point… A la place, une voix grave s'éleva du corps de flammes, murmurant quelques mots d'une langue abrupte et inconnue. Tyrol sembla un instant surpris, leva son regard vers Shaloa, puis sourit et sembla donner son accord à la bête, acquiesçant de la tête en répondant dans une autre langue tout aussi inconnue, mais plus raffinée, aux airs d'elfique commun. La panthère émit un ricanement sinistre et repartit ventre à terre à travers les hautes herbes. Tyrol se leva lentement, se servant de Shaloa comme appui sans vraiment lui demander sa permission. Il lui fallait bien quelqu'un maintenant que Tranlthanas avait filé ! Il songea à investir dans une canne, ou à se servir du bâton de sa hallebarde, mais cela était si impersonnel, si commun… En guise d'explication, il annonça dans un sourire :

"Nous allons avoir une petite visite ! Je ne te dis rien, sers-toi donc de ta détection d'aura pour répondre à trois question essentielles : De quel genre, combien et de quel côté."

Le genre se rapportait évidemment à distinguer les créatures démoniques physiquement avérées comme telles, les élémentalistes standard et les (non)-élémentalistes malintentionnés. Tyrol savait que c'étaient des hurleurs qui arrivaient, Tranlthanas ayant trouvé un de leurs repaires souterrains et étant sûrement à l'heure actuelle en train de s'échiner à les en faire sortir. Tyrol voyait en leur présence une occasion idéale de voir Shaloa en action, et surtout en leur mort une occasion idéale de se servir de leurs futurs cadavres comme cobayes.

"Je m'occupe de te protéger. Contente-toi de mettre toute ta force dans tes sorts et de les adapter..."

Surtout de les adapter, en fait. Shaloa ne devait avoir encore jamais vu d'hurleurs ; Tyrol non plus, d'ailleurs, mais lui ne se posait pas la question. Tout ce qui était démoniaque répondait plus ou moins au même schéma, il suffisait de quelques tentatives pour en dégager les subtilités. L'elfe avait surtout lu quelques paragraphes sur eux, sans plus. Tout ce qu'il pouvait dire était qu'ils seraient sensiblement moins efficaces sous la pâle lumière du soleil de ce matin. Pour ce qui était du reste, il allait falloir improviser. Shaloa allait donc prouver ses dires et montrer qu'il avait retenu ses leçons. Après cela, l'elfe blanc verrait bien ce qu'il allait lui apprendre qui répondrait à ses besoins et, si possible, à ses envies. Et rien de mieux pour la spécialisation "Tueur de Démons" que d'en avoir les engeances sous la main !

Fermant les yeux, Tyrol tira du vide son bâton d'or d'une main. Utilisant lui-même la détection d'aura, il attendit de sentir quelque chose : Son champ était limité à quelques centaines de mètres. Bientôt, il sentit l'aura typiquement Igni de Tranlthanas pénétrer dans la zone, et sa déduction ne le trompa pas : Les hurleurs suivaient. Il ne pouvait exactement déterminer leur race – il le savait parce que son comparse le lui avait dit, voilà la tricherie ! – mais distinguait nettement les dissonances négatives qui provenaient de leurs corps à la forme animale. Il eut tout juste le temps de déterminer leur nombre – Cinq – mais pas le côté par lequel ils arrivaient. Cela semblait flou, sûrement s'étaient-ils un peu dispersés pour prendre la panthère par plusieurs flancs ; Celle-ci arriva à toute allure face à Tyrol, le dépassant de plusieurs dizaines de mètres pour opérer un contournement sans avoir à freiner. L'elfe leva aussitôt ses sorts de défense autour d'eux trois, les faisant paraître entourés d'une carapace de diamant pur. Avec ça, les hurleurs et leurs pics pouvaient bien approcher ! Ils ne tardèrent d'ailleurs pas à arriver, effectivement par trois directions différentes, trois d'entre eux ayant délaissé la panthère de flammes pour charger les deux potentielles proies immobiles au sommet de la colline. Celles-ci ayant l'avantage de la hauteur, elles avaient pu les voir venir de suffisamment loin pour être parées à l'attaque, permettant même l'attaque à distance pour Shaloa. Le premier hurleur, la gueule ouverte, voulu mordre l'Ange au bras : Ses crocs crissèrent violemment sur le bouclier, et, poussant un grognement, la bête battit en retraite comme elle avait l'habitude de le faire en attendant de porter une nouvelle attaque. Tranlthanas revint avec ses deux assaillants vers le groupe, freinant brusquement aux pieds de Tyrol qui put tout juste repousser l'un des hurleurs de son bâton tandis que la panthère roulait dans l'herbe avec le second, battant des griffes et des crocs à tout-va. Repoussée, la créature s'enfuit à son tour et rejoignit les deux autres qui s'étaient mises à tourner à distance autour du groupe. Les deux dernières ne tarderaient pas à les rejoindre si l'Ange parvenait à les blesser ou à les repousser assez efficacement.

"Il va falloir plus qu'une flèche poussée par du Vent pour les faucher !"

L'elfe - amusé par la situation - et sa panthère ne feraient que repousser les hurleurs et les empêcher de causer de trop gros dégâts. Il apparaissait clairement que c'était à Shaloa de faire son travail de Gardien !

_________________________________________________________

"Combattre une armée d'archers, c'est comme lancer une
pierre dans un nid de guêpes : je ne souhaite l'expérience à personne !"
(
Tyrol)

http://sforzanda.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageSam 13 Fév 2010 - 4:10

Après sa petite liste récitée, un silence plana entre Shaloa et son professeur. Il attendit donc que Tyrol, qui avait l'air songeur d'ailleurs, finissent par lui adresser la parole. À la suite d'un sourire en coin, symbolisant probablement la satisfaction que l'elfe devait ressentir en ayant l'opportunité de corriger son élève, Tyrol lui avoua finalement que Shaloa aurait plutôt du apprendre la méfiance à la suite de cette expérience.

Il était vrai que la méfiance était à prendre en considération dans la morale de cette histoire mais Shaloa, plutôt docile et altruiste, avait complètement passé à côté, respectant sa formatrice et suivant ses ordres comme un élève le devrait. Mais maintenant que Tyrol lui en parlait, il ne savait plus quoi penser sauf peut-être que sa liste imaginaire était à revoir. C'était triste à avouer, mais la cité n'était plus aussi sécuritaire et bienveillante qu'on la croyait ; la corruption est présente même aux endroits les plus inattendus.

Enfin, tandis que Shaloa se perdait dans ses pensées, la panthère enflammée aperçue quelque peu avant le début du cours vint vers Tyrol pour lui apporter deux chiens de prairies, peut-être était-ce le repas prévu pour le midi ? Peu importe, Shaloa fut un peu plus intrigué par la courte conversation incompréhensible que par son repas. Il faut dire que son estomac était plein et que par conséquent, ses intérêts en étaient tous différents. La conversation fut donc marquée par un ricanement un peu trop sinistre au gout de Shaloa, avant que la panthère reparte. Son professeur se leva en se servant de Shaloa comme appui, et celui-ci le regarda d'un air fort intrigué. Ne venait-on pas de parler de la méfiance ? C'est alors qu'il reçut son premier exercice de la journée : Des créatures allaient les attaquer mais aucune autre information était présent, Shaloa devait découvrir le reste. Shaloa déploya donc son aura autour de lui, fermât les yeux puis tâcha de se concentrer.


*Voyons voir : Où, autour de moi, l'air est-elle perturbé par des mouvements. Hum ... À gauche ? À gauche oui. Concentrons-nous d'avantage sur ce point. Je distingue cinq formes, ils sont dont cinq. Mais que sont-ils ? Concentrons-nous sur l'un d'entre eux : Des pattes, beaucoup de pics ... des porc-épics ?! Non, c'est beaucoup plus gros ... Eurêka ! Ce sont des hurleurs j'en suis sûr.*

Shaloa ouvrit les yeux et put ensuite confirmer son hypothèse en apercevant les créatures au loin. Il faut dire que sa détection étant plutôt lente, ils avaient eu le temps de faire du chemin, les bêtes. Son professeur lui expliqua finalement qu'il s'occuperait de la protection, avant de faire apparaitre une grande enveloppe protectrice à l'allure d'un diamant qui, justement, protégea le bras de Shaloa d'une morsure qu'aurait pu faire un des hurleurs, s'il ne s'avait fracassé la mâchoire contre le bouclier. La panthère de tout à l'heure et Tyrol repoussèrent les autres hurleurs et ce fut à Shaloa d'agir.

À ce moment, Shaloa n'eut qu'une idée sur ce qu'il pourrait faire : Il attaquerait les hurleurs de la même façon qu'il avait attaqué Evanescent lors de l'année précédente. Shaloa fut apparaitre une lame de rasoir, évidement formée de vent ultra rapide, dans sa main droite. Il en fit apparaitre ensuite quatre autre qu'il tenait entre ses doigts de la main gauche. Son plan était simple, mais efficace. Un à tour de rôle, il projetait ses lames dans les hurleurs, et celles-ci explosaient de l'intérieur après d'être logé dans une partie quelconque du hurleur, le tuant de l'intérieur, lui aussi. Par contre, le dernier hurleur semblait avoir reçu un entrainement intensif à éviter les projectiles ultra rapides, ce qui s'avérait plutôt chiant. De plus, il y avait pas moyen de l'asphyxier, il bougeait beaucoup trop rapidement.

Il était chiant ce rongeur, pas moyen de l'attaquer à distance et il fallait rester près des autres. C'est alors que Shaloa n'eut plus d'idée concrète. Il pensa donc à une technique un peu plus simple et barbare. Il prit un des chiens de prairies et le mit près de lui, sachant que le hurleur serait sûrement intéressé par celui-ci. Par la suite, il se concentra bien autour du chien pour ne pas manquer son coup. Il attendit que le hurleur se pointe et dès qu'il fut dans son champ de concentration, Shaloa l'agrippa à l'aide de la télékinésie. Alors que la créature se débattait, Shaloa mit son plan à exécution : Il la frappa contre le sol jusqu'à ce qu'elle cesse de crier. Il regarda ensuite son professeur, un sourire aux lèvres, se doutant bien que sa dernière technique serait sûrement beaucoup jugée.

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Tyrol
Régent
avatar
Nombre de messages : 378
Âge : 294
Race : Elfe (Solan)
Poste : Régent
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
910/1000  (910/1000)
MessageDim 11 Avr 2010 - 21:44

Spoiler:
 

Tyrol rit beaucoup de la dernière technique en question. Shaloa était décidément bien fidèle à lui-même ! Tranlthanas s'amusait avec un cadavre de hurleur tandis que l'elfe applaudissait avec amusement.

"C'était… Très sale !"

Tandis que sa panthère martyrisait le cadavre d'un Hurleur, griffant, mordant à tout-va et jouant à retirer les pics un par un, il se rapprocha de l'Ange.

"Je vois que tu retiens bien les cours, mais je crois qu'il va falloir diversifier tout cela, pas vrai ? Ces cadavres seront parfaits pour quelques expériences."

Evidemment on laissa son cadavre à Tranlthanas, qui jouait tranquillement sans rien demander à personne. Tyrol entama le cours sur des techniques offensives plus perfectionnées, et surtout plus digne d'un Aera de seconde année : Shaloa avait voulu aborder le Son et la Lumière pour cette fois, mais il lui fallut consolider ses bases avant de passer à ces essais-là ! Sa dague d'implosion fut quelque peu améliorée, et revisitée afin de présenter plusieurs variantes, dans le but de ne pas toujours réutiliser la même technique en apparence et garder l'avantage de la surprise. L'Ange était motivé et surtout fort au combat, l'offensive prit donc un temps considérable à être revisitée sous tous les angles. Les cadavres des Hurleurs servirent aux exemples et aux essais, sur lesquels les deux hommes se défoulèrent volontiers. Shaloa put tenter de nouvelles choses avec ses flèches, notamment en les gonflant de sorts tous plus différents les uns que les autres et qu'il dut d'abord savoir créer avant de les appliquer dans les pointes : Sorts d'étreinte, d'immobilisation, de pression, d'aveuglement… Tout était bon à tenter. La Lumière s'était imposée d'elle-même avant le Son, car contre les démons, voilà qui servirait le plus à un Gardien ! Ne tentant pas de jouer sur trop de subtilités, Tyrol se lança dans la démonstration de Lumière et de magie pure combinées, mélange destinée à forger des armes, des protections, mais surtout des sorts comme les rais de lumière, simples mais terriblement efficaces, dont même le créateur devait se prémunir pour éviter de s'en trouver aveugle jusqu'à la fin de ses jours. D'autres techniques s'ajoutèrent, se cumulèrent, l'elfe gavait littéralement son élève de sorts d'attaques, jusqu'à dépasser souvent du programme uniquement fait pour les secondes années et même entrer dans les sorts réservés à la spécialité des Tueurs de Démons. Déplacements ultra-rapides, télékinésie avancée, bourrasques, tornades, sifflement de l'Air, tout se mélangea, tout se lia, les uns après les autres. Shaloa résistait très bien , Tyrol lui fatiguait de plus en plus. Leur matinée n'avait tourné qu'autour de tout cela…

Deux des cadavres de Hurleurs avaient fini dans un état plus que lamentable, et avec le soleil, la répugnante odeur de macchabée qui émanait d'eux allait vite s'accroître. Comme c'était l'heure de manger, Tyrol proposa de s'éloigner par correction envers son élève ; Lui n'avait aucun besoin de manger, mais même par gourmandise, il se serait tout simplement senti incapable d'avaler quoi que ce soit sans tout régurgiter à cause de ce spectacle immonde. Voilà aussi la raison d'un tel acharnement sur les sorts offensifs pour ce matin : Au moins étaient-ils faits et l'on n'aurait pas à faire des allers-retours pour trouver des cobayes ! Il s'éloignèrent donc pour manger tranquille, Tranlthans s'étant fait la joie d'allumer un feu avec son pouvoir pour faire cuire des deux gros chiens de prairie qu'il avait récolté plus tôt. Tyrol en accepta quelques bouts, sans plus, profitant surtout de la pause pour s'allonger et souffler. Il avait terriblement mal au dos…

L'après-midi commença sur les sorts défensifs cette fois, car après tout, si Shaloa était fort doué en attaque, il ne devait pas négliger sa propre vie… Et l'on attaquait toujours plus efficacement quand on savait se maintenir en bon état ! Tyrol donna en exemple ses trois types de boucliers "standards", dont les principes étaient certes de "base", mais qui couvraient relativement bien tout ce dont on avait à se protéger : Renvoi, déviation et annihilation des objets et sorts. Afin de mieux l'aider, l'elfe reprit ensuite ce que Shaloa avait appris par rapport à la détection d'Auras, qu'il affina un peu mieux afin qu'il puise détecter plus rapidement et reconnaître plus efficacement ce qui se présentait à lui. Le milieu de l'après-midi s'amorçait lorsqu'ils en finirent avec tout cela, et que Tyrol fut assuré que la plupart des choses étaient, sinon maîtrisées à la perfection, bien ancrées dans sa tête. Une pause s'imposait encore pour lui, mais il dissimulait sa difficulté physique à suivre tous les exercices par des explications théoriques plus précises, afin que l'Ange n'ait pas besoin d'assister aux exemples pour se faire une idée de ce qu'il aurait à faire : Cela lui laissait quelque part beaucoup plus de liberté d'interprétation !

"Est-ce que tout cela te convient ? J'ai tenté au mieux de répondre à la seconde fiche d'inscription que tu m'as rendue… Mais il va sûrement te manquer beaucoup de choses. Ya-t-il quelque point qui te tenait plus à cœur à aborder ? Enfin, je pense que pour ton poste, l'objectif est rempli… Tu feras un très bon tueur de démons !"

Tranlthanas, qui lézardait au soleil, émit un soufflement moqueur qui passa pour un simple soupir de bestiole fainéante.

"Je suis un peu à court d'idée, toutes ces attaques ce matin ont vidé mon inspiration ! Je t'ai appris des choses dont moi-même je n'utiliserais pas le quart… Peut-être devrais-je passer le temps avec une histoire ou deux ?"

_________________________________________________________

"Combattre une armée d'archers, c'est comme lancer une
pierre dans un nid de guêpes : je ne souhaite l'expérience à personne !"
(
Tyrol)

http://sforzanda.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageLun 12 Avr 2010 - 23:52

Spoiler:
 

Shaloa fut heureux de voir son professeur rire de sa dernière technique, lui qui espérait un sermon pour sa barbarie ! Au contraire, il vit le professeur l'applaudir, ce qui devait sûrement être sarcastique, puisqu'il avait l'air amusé. Tyrol décrit ensuite le combat comme sale, très sale.

*Sale ? Qu'y avait-il de sale ?*

C'est ce que l'archange se demandait, avant de regarder autour de lui pour remarquer tous les cadavres hurleurs dont les membres s'éparpillaient à cause des explosions intérieures. Sale, en effet. C'est pourquoi Shaloa hocha de la tête en signe pour approuver ce que son professeur lui proposait : Diversifier ses techniques. C'était bien de pouvoir faire exploser des têtes, mais s'il voulait vraiment devenir fort, il faudrait plus. Finalement, il comprit à quoi servirait vraiment ce carnage quand l'elfe lui affirma que les cadavres serviraient à s'entrainer sur diverses techniques.

Tyrol commença par lui parler des pouvoirs ayant attrait au son et à la lumière, cours que Shaloa avait réclamé à son inscription. En effet, cet aspect du pouvoir aera l'intéressait puisque la lumière était, apparemment, très néfaste contre les démons. Bien sûr, il fallait avant finaliser ses bases et Shaloa dut revisiter tout ce qu'il connaissait sur l'offensive. Ainsi, il améliora quelque peu ses techniques de création d'armes et des effets, tels que l'explosion ou l'aspiration de l'air, qui s'y appliquaient. Il put alors créer plusieurs variantes de sa dague favorite, afin de ne pas trop être prévisible.

Par la suite, il raffina son contrôle de l'air en apprenant notamment à étreindre l'ennemi pour l'immobiliser, ou encore à augmenter la pression qu'il exerçait pour aplatir l'adversaire. Il apprit ensuite à appliquer ses techniques sur ses flèches et aux armes qu'il forgeait, pour qu'elles puissent s'activer d'elles mêmes au contact de l'ennemi sans que l'ange doive s'y concentrer. C'est après avoir peaufiné toutes ces bases qu'ils purent passer à la lumière. Shaloa était très motivé à s'améliorer et le tout se passa très vite. Il était plus prêt que jamais à passer aux techniques plus complexes.

Ainsi, Shaloa apprit à rendre les armes qu'il forgeait ultra lumineuses afin qu'elles aient un maximum d'effet sur les démons. D'ailleurs, il se forgea plusieurs protections tels qu'un bouclier fait de lumière ou encore une mince couche de lumière qui rendait sa peau brillante et lumineuse. Ainsi, s'il ne pouvait pas tenir un bouclier, il pourrait au moins se protéger légèrement des pouvoir démoniaques. Il apprit aussi à créer un puissant jet de lumière assez puissant pour pouvoir aveugler l'adversaire, et ce, jusqu'à la fin de ses jours si celui-ci ne ferait pas assez attention. Il put ensuite appliquer ce sort à ses flèches et aux couteaux qu'il lançait, le projectile créant une explosion de lumière aveuglante au contact de l'ennemi.

Alors que les techniques s'accumulaient, Shaloa les assimilait avec la facilité et ainsi, Tyrol se permit de lui apprendre certaines habiletés au delà du programme et de débuter légèrement sa spécialité, c'est à dire celle des tueurs de démons. Shaloa apprit donc à utiliser ses pouvoirs afin d'effectuer des déplacements ultra-rapides grâce à la vitesse de son vent intérieur et de la lumière et améliora grandement ses compétences de télékinésie. Dès maintenant, il pouvait soulever plus lourd sur un plus grand diamètre. Il réussit aussi à créer des tornades et de fortes bourrasques de vent, techniques simples mais dévastatrices. Finalement, le son fut abordé. En effet, Shaloa apprit à faire siffler l'air, pouvant ainsi créer des sons stridents qui permettaient de désavantager très fortement l'adversaire, en plus de la terrible souffrance que les sens pouvaient éprouver.

Après avoir passé toute leur matinée à s'entrainer, son professeur l'invita à aller manger un peu plus loin. Shaloa avait effectivement très faim et ne refusa donc pas l'offre ! De plus, il ne contredit pas la décision d'aller un peu plus loin. Eh oui, les hurleurs étaient dès maintenant plus éparpillés que jamais sur le sol et la charogne commençait à sentir la mort. La panthère qui accompagnait Tyrol fit donc cuire deux chiens de prairies et Shaloa put ainsi manger jusqu'à en être rassasié, reprenant toutes ses forces perdues durant la matinée.

Une fois le repas terminé, Shaloa et l'elfe débutèrent l'apprentissage des sorts défensifs. Ainsi, Shaloa apprit à utiliser son élément pour dévier les sorts et même à les renvoyer contre son adversaire ! Ainsi, il pouvait se contenter de faire subir à l'ennemi ses propres attaques ou de simplement les dévier quand celles-ci furent trop puissantes. Il apprit ensuite à tout simplement annihiler les sorts et objets. Eh oui, sa plus grande défense consistait désormais à désarmer l'ennemi. En utilisant l'élément pure, il pouvait réduire l'arme de l'ennemi en poussière ou encore arrêter une attaque que celui-ci lui envoyait.

Shaloa développa ensuite sa technique d'aura dont il connaissait la base, pouvant maintenant détecter beaucoup plus rapidement ce qui se présentait à lui et étant capable de reconnaitre sa nature plus efficacement. Finalement, Shaloa revit rapidement toutes les notions de la journée en fin d'après-midi, son professeur assurant que Shaloa les maitrisait bien. Grâce à ses grandes capacités à apprendre vite, Shaloa démontra que les techniques étaient maintenant bien ancrés dans sa tête. Tyrol lui demanda finalement ce qu'il pensait de sa journée. Souriant, Shaloa lui répondit avec l'optimisme qui lui était propre.


-Tout est parfait ! Je n'ai jamais appris autant de chose en une journée, je crois bien avoir tout ce qu'il me faut pour l'instant. D'ailleurs, s'il manque quelque chose, ce n'est pas la dernière fois qu'on se voit !

Alors que la fatigue s'installait peu à peu dans le corps de Shaloa, son professeur lui avoua finalement qu'il n'avait plus d'idée et lui offrit même de passer le reste du temps d'une façon peu commune. Offre que Shaloa, malgré son intérêt, dut remettre à plus tard.

-J'apprécie bien l'offre, je suis sûr que vous avez plein d'histoire intéressante à raconter. Par contre, si vous voulez bien, j'aimerais bien rentrer aux dortoirs pour me reposer un peu !

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Tyrol
Régent
avatar
Nombre de messages : 378
Âge : 294
Race : Elfe (Solan)
Poste : Régent
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
910/1000  (910/1000)
MessageMar 20 Avr 2010 - 1:00

Spoiler:
 

"C'est dommage. J'aurais pu raconter cette fois où je m'étais déguisé en statue dans un temple réservé aux femmes…"
-Jconnais déjà.


La panthère sembla froncer le museau à l'idée de l'entendre raconter sa vie. D'autant qu'en fait, il connaissait déjà tous les épisodes, les ayant vécu simultanément avec ce cher Lén… Et que si l'elfe aimait à conter la moindre mésaventure sur le ton de la plaisanterie, le métis, lui, était moins enclin à tourner en dérision certains de ses échecs.

"Ou, non ! Mieux ! Celle où les pirates nous ont abordé en pleine mer ! Tu t'en souviens de celle-là ? On croyait qu'ils nous attaquaient avec l'aide d'animaux marins ressuscités, par Haeris, quelle frayeur ! Tu avais demandé au capitaine s'il le zombi qui le secondait n'était pas nécromant !...."
-Oui. Il m'a dit : "C'est pas un zombi, grand con, c'est ma femme !". Y m'a postillonné d'ssus, le vieux.


La bête sembla esquisser une grimace, du moins ce qui pouvait ressembler vaguement à une grimace sur son faciès animal, puis s'étira lourdement. Bon, pour leur santé mentale à tous, ils devaient jarter d'ici au plus tôt. Du genre maintenant. Elle attrapa le sac de Tyrol et partit aussitôt avec, prenant de l'avance bien méritée. L'elfe blanc, qui était assis dans l'herbe, se trouva donc seul pour se débrouiller à se redresser ! Il serait donc forcé de suivre s'il voulait garder sa canne près de lui. Bwahaha, tout simplement un crevard, ce Tranlthanas. Ouatt else ? Tyrol le regarda filer avec indignation, mais profita du fait que Shaloa soi encore à côté de lui pour se relever plus rapidement que prévu. Sans demander l'avis de l'Ange, bien entendu, mais avec un sourire affable comme le sien, on ne pouvait décemment rien lui refuser, et surtout pas un aussi simple service que celui-là. Le professeur, malgré un savoir fort solide bien ancré dans la tête, ne pesait pas bien lourd… Et ce malgré la cinquantaine de pâtisseries qu'il devait engloutir chaque jour !

"Parfait, alors repose-toi bien, mon ami." Et il disait ça pour Shaloa ! "Tout ceci est un peu décousu, mais nous verrons ce qu'il peut manquer pour ta troisième année la prochaine fois… Pff ! Qu'est-ce qu'on s'en fiche de l'ordre, après tout, pas vrai ?"

Il tourna la tête pour chercher Tranlthanas des yeux, puis revint à son élève, lui annonçant fièrement :

"It's a bitter sweet ... Symphonyyyyyyy !..."

Oui, il chantait comme un elfe sous LSD. Puis il éclata de rire, content de sa petite passade.

"A bientôt !"


_________________________________________________________

"Combattre une armée d'archers, c'est comme lancer une
pierre dans un nid de guêpes : je ne souhaite l'expérience à personne !"
(
Tyrol)

http://sforzanda.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Forêt de Jade : 1ere mission : Recherche de Aspicot et Chenipan { En cours & Privé.
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu