Partagez | .
 

 [Disciple] Lysias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageLun 28 Déc 2009 - 21:18

Plaquette d'Identité
Prénom :Lysias
Age :220 ans | 20 ans d'apparence
Race :Quelque chose chez les Nymphes
Statut : Apprenti
Elément Contrôlé : Air



Topo
    Morphologie

Lysias, du peuple des Nymphes des glaces ou Ondine. Grand, ossature fine, corps taillé pour la souplesse, caractéristique de son espèce. Une peau claire qui s’écaille au contact de l’eau, Lysias brouille encore ses véritables origines de par sa chevelure rougeoyante et ses pupilles vertes. Sur le haut d'une de ses joues, une marque étrange à peine plus foncée que la peau, forment deux lignes parallèles. On a entendu dire que c'était sa génitrice qui le lui aurait laissé, sans plus de précisions. Pas d'autres spécialités à signaler; le nymphe n'est pas nyctalope, ne supporte pas les températures extrêmes, bien que son corps aurait été taillé pour résister au grand froid. Lysias ne raffole pas particulièrement l'eau -contrairement à ce qu'on pourrait croire concernant à son espèce-, et il n'est pas un grand nageur. Il ne le fera qu'en cas de nécessité. Son élément à lui c'est la terre, lieu où il passera beaucoup de temps à se familiariser avec la nature mère.

    Indice initial: Air à 423
Le don de Lysias, l'Air, tarde à se développer parce qu'il accepte mal le fait de posséder une faculté surnaturelle. Son pouvoir se manifeste par ailleurs sous forme de bruitage, un espèce de son et de murmures mêlés s'apparentant à un sifflement pouvant devenir strident et agaçant lorsque son auteur en perd le contrôle. Comme tout élément qui se respecte, la faculté de Lysias a tendance à faire surface au rythme de ses humeurs. Ce n'est que sur l'Ile (voir Transition part 11-12) qu'il commence à prendre le contrôle des flux de l'Air. On perçoit souvent un amas de murmures lorsqu'on s'approche de ce dernier. Lysias ne maîtrise pas la lévitation, et ne peut pas "voler" de sa pleine volonté.

    Personnalité
Manière de penser chez un Nymphe Mâle, citation: "souvent victime du rejet de leur propre espèce, les nymphes mâles sont souvent sujette à une humeur morose et mélancolique. Voire haineuse vis-à-vis de leur race." Lysias a vécu et grandi chez les Elfes développant rapidement une personnalité assez égotiste. Il est de ceux qui pensent qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Se lassant très rapidement des mêmes choses, il a tendance à se chercher des ennuis pour rendre son quotidien plus hasardeux. Il n'a aucune croyance si ce n'est en lui-même et ses décisions manquent clairement de maturité (et ce, très certainement jusqu'à la fin de la mort officielle de Sappho, Partie 11 et 11-12).


Chroniques d'un Nymphe Mâle
    Origines
Les nymphes mâles sont rares alors d’où il sort celui là, bonne question, parce que lui, il a grandi chez les Elfes Argentés. On le sait bien, les Nymphes mâles sont tués dès la naissance ou au mieux, abandonnés quelque part: que le grand destin décide de leur sort, et advienne ce qui pourra. Alors là, oui, l’inégalité est flagrante dans ces clans; mais il existe des sociétés dont les piliers résident en partie sur la morale et l’éthique. D’autres non, comme c’est le cas ici. Et ce système matriarcale n’est pas perçu comme étant inégal, ni injuste, puisqu'il est tacitement accepté par ceux, –en l’occurrence celles-, qui le composent, depuis des milliers de génération. Pourtant, certaines rumeurs racontent que la génitrice de Lysias aurait tout fait pour maintenir son fils en vie, pendant les premières années de sa vie.

    Education chez les Elfes
Les Elfes ont recueilli et se sont bien occupés de cet être, de son éducation, de son ouverture d’esprit, du respect envers la nature et des arts… Même avec son mauvais caractère, Lysias a été adopté chaleureusement au sein de cette tribu étrangère. Ce dernier se rapprochera également du peuple voisin que sont les Elfes Aquatiques. Et alors que les aqueux batifolent dans l’eau comme des petits fous, lui, il préfère rester avec le Peuple d’Argent, à apprendre les arts. C’est là que les Elfes lui dénotent d’étranges sifflements lorsqu’il souffle à la flute, et ce ne sont pas les sifflements d’une note de musique. La suite est est simple: le Nymphe est envoyé devant l’ancien de la tribu, et après plusieurs jours d’invocations et de dialogue avec la mère nature, la sentence tombe et Lysias doit impérativement être envoyé à Elament. Les adultes parlent de Devoir, de Respect vers la nature et d’éducation et tout plein de chose pendant des jours. Mais enfin bon, ils ont des traditions auxquels Lysias ne croit pas, bien qu’il les respecte.

    Elament
Son acheminement vers la Cité d’Elament est donc d’une banalité extrême, et il y est envoyé avec deux de ses camarades: une Aqueuse et une autre qui fait des choses étranges avec la Terre. Thanis, Selectys et Lysias sont en fait les trois inséparables, fourrés ensemble depuis leur première réprimande, aux jeux les plus « dangereux » ainsi qu’ils aiment à le criailler. Pourtant, à cette époque là, les temps obscurs planent sur leur nouvelle Cité et à peine leur première année validée, les Démons font leur apparition à la cité. Trop jeunes et inaptes à une guerre à laquelle ils ne peuvent pas être préparés, ils sont écartés des champs de bataille, protégés par les plus expérimentés. Beaucoup meurent, une seconde ère s’abat sur la ville avec l’unique Héritière. Les démons sont pourtant loin d’avoir disparu de la surface et toute excursion est prescrite avec la plus grande vigilance. Vigilance que Thanis ne prend pas au mot et profite des tombées du soleil pour braver l’inconnu, forçant ses deux acolytes à l’accompagner.

Plusieurs nuits de rire, plusieurs nuits de frissons et d’adrénaline qui font les petites joies d’une adolescence. On y prend goût, on aime braver les règles et pour aller péter plus haut que les fesses. Et surtout, on se croit plus fort que ce qu’on l’est en réalité. Mais c’est drôle, très drôle. Si drôle qu’il faut absolument continuer, rien que pour revoir la tête des autres, lorsque le trio infernal raconte leurs petits exploits. Ça fait voler l’imagination, ça amène aussi à s’attribuer des mérites, bien plus gros qu’ils ne le sont en réalité. C’est drôle. Si drôle qu’une nuit, ils se retrouvent réellement confrontés à l’Ennemi ; et tout à coup, on fait moins les fiers. Et pour rester exact, c’est le démon qui vient à eux, attirés par leurs bruits de pas qui se veulent discrets. Incube, succube ou autre espèce, on ne discerne rien, le temps n’est pas aux présentations autour d’un hydromel. Tout se passe vite, avec une impression d’être figé dans un film au ralenti pour ceux qui vivent cet instant. Thanis disparait entre les griffes de ce monstre, et Sélectys meurt. Lysias, lui, se réveille dans un lit, bien au chaud. A-t-il fuit, est-on venu sauver le dernier membre de cette joyeuse équipe naïve ? Les bruits courent, sur eux, sur les autres, sur tout… et le Nymphe ne les entend pas, hermétique. Quand on lui pose des questions, il ne répond plus que d’un vague hochement de tête. Le plus terrible à dire, c’est que dans ce face à face, il n’y a eut pas eu de combat. Les mots n’ont plus leur place pour s’attarder sur une si grande violence.

    Entrée en jeu: Année de spécialisation, Aera
La fin de la deuxième année, puis la troisième passe, Lysias est encore en vie, il se porte comme un charme, à vrai dire. Quelques mois ont suffit pour enfermer le deuil de ses amies. Aucune nouvelle de Thanis mais il n’en veut pas. Nouvel environnement, nouvel entourage. On enferme le passé autre part et on passe à autre chose. Personne ne sait ce qui a amené un démon à la poursuite des jeunes. En même temps, la raison n’a pas lieu d’être pour expliquer tous les actes de ce clan. Mais Lysias, lui, il sait. Car cette nuit là, il a oublié de faire taire ce qui fait de lui un Aera. Le sifflement futile de son pouvoir. Peu l’entendent quand ils n’ont pas de lien direct avec l’air. Ceux qui le perçoivent pourront aisément dire qu’il ne s’agit pas d’un morceau de musique, ni d’un instrument. C’est un bruit, c’est un air lointain et ça sonne indescriptible. Quelque chose qui sonne parfois lugubre, et dont la mélodie s’enchaîne sur des tons les plus incohérents. Son détenteur a conscience de ce sixième sens depuis qu’il s’est installé en lui. Mais il a oublié de l’éteindre, comme une bougie oublié dans le coin d’une salle oubliée. Misérable bêtise et cruel revers.

Année de spécialisation: quelque chose ne tourne plus en rond. Le bruissement perpétuel du pouvoir de Lysias n’est plus. Autour, ceux qui le connaissent ne le perçoivent plus, non plus. Depuis quand son murmure a-t-il tari, depuis quand s’est-il tu ? Lysias perd ses repères et, partout où il va, seul ou accompagné, il voit du vide. Le reflet du silence. Les Aeras les plus expérimentés expriment pourtant tous la même chose : Lysias est toujours un Aera. Un pouvoir ne s’en va pas, une fois découvert; il dort. Un pouvoir a besoin d’un porteur pour être dévoilé. L’élément vit au travers de son détenteur. Et pourtant, rien n’a jamais été aussi silencieux autour du Nymphe.




Contexte et Mise à Jour
    Ombres sur Elament
Voilà donc que des années passent, avec un Lysias pas moins égoïste pour un brin. D’ailleurs, depuis que ses compagnons de voyage, Sélectys et Thanis ne sont plus, il s’amuse de la vie, sans plus jamais chercher à aller vers les autres, si ce n’est pour son propre intérêt, ni même penser à créer quelconques liens avec eux. Préférant largement les rencontres éphémères, il n’y a au fond que Tyrol, son professeur, qu’il voit encore régulièrement pour des cours qu'il assiste à reculons parce que Lysias les redoute tant. Or, une année presque entière s’est écoulée depuis que l’élément du nymphe a cessé de répondre à toute volonté... Ce n’est qu’au bout d’un acharnement obstiné de la part de l’elfe accompagné de son affreux matou de feu, ainsi que des efforts déployés par Lysias –à contre gré- que l’air finit par se manifester.

Pendant ce temps, dehors, bien au-delà des murs de la cité, ça pue. Et ouais, ça pue bien comme il faut, parce qu’il paraît que là bas, dans les entrailles des montagnes, se prépare quelque chose. Quelque chose, mais quoi, personne ne le sait, et voilà qui commence à faire jaser de plus en plus d’habitants de la cité. Des rumeurs, des bruits et des « on dit que » deviennent alors le quotidien des conversations des rues, ce qui agace passablement Lysias, qui lui, se sent bien au-delà de ces histoires métaphysiques. Car monsieur ne se sent pas concerné, et monsieur continue à n’en faire rien qu’à sa tête au grand dam de son entourage qui s’exaspère de ce caractère bien singulier. Bientôt, on interdit –et déconseille fortement- aux élèves de sortir des murs de la ville, pour question de sécurité. Mais que cela ne tienne ! C’est interdit ? Tant pis. Lysias va se mettre à défier ces nouvelles restrictions, pour s’aventurer loin, loin de cette pression incertaine, loin des réprimandes, loin du cocon de sécurité qu’offre encore Elament. Parce que cette sensation de danger tient le nymphe en alerte, et plus le danger se fait ressentir, plus il se sent vivre. Vivre comme ses deux amies d’enfance ne le peuvent plus à présent…

Une nuit, il en vient à rencontrer une gamine bien agaçante, qui passe son temps soit à jacasser, soit à se moquer ouvertement de lui. Pourtant, ces deux énergumènes réunis, ont des personnalités qui se rejoignent bien plus qu’ils ne le croient, et c’est ce qui finit par les rapprocher, en l’espace de plusieurs rencontres dérobées au hasard. Cette « demi-portion » -ainsi que Lysias l’appelle-, n’est autre que Sappho, enfant des ténèbres, haut placés dans la hiérarchie de l’obscurité… Or, à mesure que le temps passe, les secrets de leur personnalité s’effritent, entre trahisons, jeux et… d’autres enjeux qui s’entremêlent entre ces deux gus. Mais à cet instant, Lysias ne s’aperçoit de rien, encore trop tourné sur le bien-être de sa chère petite personne qu’il est. On voit alors qu’il y a tant de choses que Lysias a à apprendre de la vie, lui qui n’est autre qu’un rejeton de nymphe délaissé aux mains du Peuple Argenté. Tant de choses qui pourtant, se ferment à lui, du jour au lendemain, en l’espace d’une nuit à peine, où les démons déciment Elament et tous ceux qui la peuplent.

Horreur, enfers, désespoir. Les maux s’enchaînent sous les yeux de Lysias, sans qu’il puisse y faire quelque chose. Blessé quelques heures avant l’attaque-éclair des démons, ce dernier est rangé du côté des prisonniers. Là, il y sera en compagnie de Caliel, l’ange mourant qu’il a tiré aux mains des sans-cœur. Alors qu’Elament tombe et pleure ses derniers morts, les démons siègent désormais la ville. Heures atroces, jours interminables, nuits de terreur… le temps passe encore, inlassablement. Au cours d’un carnage lancé entre trois démons-mineurs, chargés de surveiller les futurs esclaves, Lysias délaisse les promesses faites à Sappho, délaisse Caliel qu’il a essayé de maintenir éveillé des heures durant, puis abandonne son dernier souffle, entre les griffes du démon. La mort pourtant, ne veut pas encore d’un enfant qui n’a pas de manières. Pendant plusieurs jours et nuit durant, la magie ancienne des séraphins opère entre Caliel et Lysias, qui se voit alors, doté d’une « vie après la mort. »



_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*


Dernière édition par Lysias le Ven 7 Sep 2012 - 19:36, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageMar 29 Déc 2009 - 16:37

Et l'histoire continue

    Elament, la Ténébreuse
Prisonnier, puis bientôt, esclave sous l'égide de la Faux, Lysias se rétablit lentement, voire trop lentement aux yeux de cette dernière, qui par plusieurs fois, manque de le tuer d’un coup de patte griffe. Il faut dire que le nymphe lui-même ne lui facilite pas la tâche, avec ses caprices, son égoïsme et le désespoir qui petit à petit ronge son être. Revenu d’entre les morts, une part de ses souvenirs est froissée, et seul le temps joue paisiblement son rôle, avec ses désastres… et ses vertus. Le temps s'écoule encore, le temps de 9 lunaisons qui tantôt éloignent puis rapprochent une succube et un nymphe, entre fêtes sanglantes, boucheries inhumaines et violences incomprises... et pourtant dans ce dédale de noirceurs, se forme un lien infirme entre eux dont Lysias ne se rend même pas compte. Par ailleurs, alors que la Faux lui rend sa liberté, Lysias perd par mégarde l'orbe qui concrétise la fusion entre Ténèbres et Airs, dernier présent qu'elle lui remet dans la promesse qu'ils se retrouveront lorsqu'il aura réussi à le briser. Remettant ce bouleversement et cet étrange ressenti qu'engendre cette perte à plus tard, le nymphe s'apprête donc à tracer un nouveau chemin avec pour seul acquis un vieux parchemin (pass-libre dans la cité signé de la Faux) et ses souvenirs. Le soir de sa fuite, ne tombe-t-il pas sur une jeune fille, fille d'hiver aux allures d'Impératrice, qui se révèle par la suite, Ruby la matriarche.

"Non pas parce que je suis plus puissante que toi, mais parce que mes décisions sont justes."

    L'île, Terre des Réfugiés
Seulement voilà: son apprentissage n'est pas gagné du jour au lendemain et s'étirent les jours entre son désir de fusionner avec l'air et celui de revoir une certaine Dame aux coeur de ténèbres... Enfants de la Misère, il croise le chemin d’une araignée, Svada, à l’humour sombre avec qui il passera plus d’une épreuve de fil en aiguille, dans cette île qui revêt d’une nature mystérieuse. Svada, également Passeuse, l’aidera à regagner la forteresse de l’Autre Rive, où Lysias souhaite aller : Sappho a été faite prisonnière par les élamentiens. Mais alors que la Passeuse l'amène à la Forteresse, un étrange objet se présente à ses yeux... [Indice à 443]

Artefact Trouvé, Le Souffle de Meÿe:
 


Convaincu de pouvoir revoir Sappho, le nymphe se retrouve confronté au Père de la Résistance qui ne lui cèdera aucun de ses caprices de gamin. Indésirable des lieux, Lysias s’obstine à vouloir rester, mais finit par suivre l’araignée pour rejoindre l’Ile, car il a conscience de ce qu’il est : faible. Trop Faible.

Lysias revient dont sur les rives des réfugiés et commence dans un premier temps, par aider les habitants dans la vie de tous les jours. Mais lorsque, quelques temps plus tard, on clame la mort de la démone Faux, le maigre espoir qu’il tient entre ses mains s’effondre et il disparaît de la circulation sans laisser de traces. Lysias se retire dans les recoins de l’île encombrés de végétation et laisse le temps pleurer la mort de Faux. Les lunaisons passent et il voudrait simplement s’oublier dans la nature, dans la magie de cette île. Pourtant, même ainsi, il ne parvient à faire le deuil de son amie... Deuil qu’il finit par ranger loin dans le passé en même temps que l’Air lui demande toute son attention : l’instinct de survie. Peu à peu, il en vient à se réconcilier avec son élément, tout en se purgeant dans le silence de son environnement. Le temps passe encore, puis un jour, c'est Svada qui le retrouve là, une araignée plus lasse que jamais. [EN COURS]

    Une dernière valse pour Elament
Protéger les artefacts, c’était le mot d’ordre. Le suivrait-il, et surtout le pourrait-il ? Les têtes inconnues autour de lui sont là, pour une cause propre à chacun mais qui ensemble finissent par tous converger. Sûrement. Lysias, a suivi parce que Ruby menait. Pour la matriarche. Quelle autre cause pourrait-il trouver à défendre maintenant que le ciel n’a plus de lune. [EN COURS...]




Liste des Rp

AVANT GUERRE
P1 -Baignée dans ton reflet [†] Tout commence une nuit, alors que Lysias, attiré par les murmures qu'il croit venir de son élément, écrase un demi-portion par mégarde. Quelle idée de lui gêner le passage! Ce minus n'a que ce qu'il mérite...

P2 -Raison d'Etre [†] Depuis des mois, Tyrol s'acharne à faire réactiver le pouvoir de son élève qui semble mystérieusement dormir pour x raison... Jusqu'où iront-ils?


A L'AUBE DE LA NOUVELLE ERE

P3 -Vices & Vertus [†] Les idioties d'un nymphe aboutissent de nouveau à revoir son opposée. Trahison, traîtrise, et promesses... [Sappho et Kaze Energa]


ELAMENT, LA TENEBREUSE
P4 -Nuit, mère des Ténèbres [†] Nuit de l’Assaut, terrible Perte. La violence se déchaîne de tous les côtés, et Lysias s’y noie. Tenu en captivité, et marqué par les liens de l’esclavage, Sappho devient « sa » propriétaire. Période noire de haine, rouge de passions & souffrances, grise de lassitude. Pour autant, Lysias jouit d'une liberté privilégiée et sur ses derniers temps en captivité, il passe son temps à s'instruire sur les recueils traitant de la démonologie.

P5 -Belle vue, brise douce [†] De sa vie d'esclave, Lysias jouit pourtant de libertés que tous, se sont vus retirée. C'est là, sur la Tour des vents qu'il rencontrera Breina, mystérieuse fée qui lui rappelle ô combien la chaleur et la bienveillance d'Elament lui manquent. "Lysias, tu sens ma main? Tu sens la chaleur qu'elle dégage? C'est pour cette raison que tu dois vivre."

P6 -Tombes vides et Coeurs misérables [†] Le temps passe et c'est suite à son escapade de la cité des Ombres, que Lysias suivra les traces de la Dame Pâle. Cœurs meurtris, devoirs scellés par le destin, ils traverseront un pénible périple avant d'accepter la Perte pour retrouver le Passage.

P7 -Le Tombeau des Conscrits [†] Ruby la Matriarche décide de prendre Lysias sous son aile pour en faire un disciple et lui laisse libre accès aux Nouvelles Iles, terres de refuge d'une Elament dévastée.

P8 -Rêve plus haut, rêve plus loin [†] Là, il retrouvera Tyrol qui l'emmènera avec lui pour une expédition dans une île dont la magie envoûte ses sens. C'est à la suite de cette escapade que Lysias commence à construire sa voie.

P9 -Renaissance [†] Lentement et pas à pas, se reconstruit le chemin rompu d'un nymphe. C'est avec Svada la Passeuse devenue aveugle, que Lysias parviendra à renaître de ses cendres. Parce qu'au final... Avancer, c'est se dire que continuer en vaut la peine. Lysias progresse et gagne en maturité dans la maîtrise de son pouvoir. Le souvenir ancré de la Faux dans son corps et âme commence à devenir trop vif pour ne rester que pensées.

P10 Ôde à la Lune [†] Le temps passe et le chemin du nymphe croise celui d'un mystérieux étranger au nom d'Amu. Premier contact avec un habitant de ces îles hormis ses précepteurs.

P11 -Désirs Innocents [?] Svada apprend à Lysias ce qui se passe de l'Autre Côté. Une démone au rang élevée aurait été capturé par les membres de la Résistance. En entendant cela, il prie l'Araignée de lui faire traverser le Passage, le premier qu'elle effectuera après avoir perdu la vue. Le chemin est long pour arriver aux portes de la Forteresse. Là, c'est le père de la résistance qui lui fait face, estimant toute discussion inutile tant que le nymphe ne fait pas retirer les étranges signes qu'il arbore sur la nuque. Mais Lysias refuse...

P11-12, Transition Retranchements [•] Après cette quête, Lysias revient finalement sur l'île, à contre cœur. Au lieu de profiter de ce temps pour apporter son aide aux habitants, il se retire loin, dans les profondeurs des forêts enchantées et disparaît pour de long mois. C'est dans ce silence qu'il se familiarise avec la nature de son pouvoir élémentaire, et parvient enfin à décrypter les mystérieuses inscriptions qu'a apposé une certaine démone sur son corps. C'est une période d’ermitage, où Lysias ne gagne pas forcément en puissance mais se forge des bases mieux corrélées et plus solide avec l'Air qu'il finit par accepter comme étant une partie de lui-même à part entière. Mais un jour Svada pointe ses mandibules... [Passage en construction.]

P12 Le Sacrifice [•] "Les habitants avaient pris refuge sur l'ïle, une ancienne cité volante ayant chu dans la mer, et ont mis la main sur un vieux grimoire expliquant comment mettre en place un sortilège dans le but d'éradiquer les démons, et quand on a rien à perdre, autant essayer."





_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*


Dernière édition par Lysias le Jeu 13 Sep 2012 - 22:40, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lysias
avatar
Nombre de messages : 146
Race : Nymphe Mâle
Poste : Elève
Magie Contrôlée : Air

Feuille de personnage
Puissance:
443/1000  (443/1000)
MessageMer 30 Déc 2009 - 0:04

Background/Story board
[A venir]

_________________________________________________________


Illusion | Désillusion
Fiche
Artefact en possession: *Dÿa Meÿe't Feirk", ou le Souffle de Meÿe*


Dernière édition par Lysias le Sam 16 Jan 2010 - 22:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMer 30 Déc 2009 - 11:17

Tout me va très bien, nous accueillons généralement bien les nouvelles idées tant qu'elles ne tapent pas dans le grosbilisme. Juste un point : les nymphes mâles ne servent pas à la reproduction, les nymphes femelles vont chercher cela ailleurs ^^

Fiche Validée !

Je n'ai pas mis la liste des parrains à jour depuis longtemps et j'ai temporairement la flemme, aussi, je serai ta marraine (c't'honneur).
Indicateur de puissance : 423

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Le Commencement :: Fiches de Personnages-

 Sujets similaires

-
» [Clara] Maîtresse, disciple et amie
» La leçon du treizième convive [à suivre à Saint-Urea]
» Mission de force:Le disciple draconique.
» Le Quatrième Âge
» Er 'tan, disciple d'un mythique. (Terminé)