Partagez | .
 

 Layna est morte. Vive Ruby !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alatariel Tîwele
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Elfe drow
Magie Contrôlée : Terre
MessageLun 14 Déc 2009 - 16:41

Arrow L'entrée de la cité

Après quelques détours . *Me rappelle plus de cette ruelle, trop de nouvelles constructions dans cette ville*.
Après quelques pauses *Irbis arrête de grogner sur les gens*
Après quelques sueurs. *Excusez Mr de l'incontinence involontaire de mon animal sur votre étalage de fruits et légumes. De l'argent pour vous rembourser ? Je n'en ai pas !*
Alatariel réussit enfin à entrer dans l'école et à retrouver, non sans quelques questionnements d'élèves, le couloir d’accès aux bureaux des professeurs et donc à celui de Layna.

Quelques souvenirs remontèrent à la surface. Et elle passa avec nostalgie la main sur la porte du bureau des professeurs des terras, sentant le bois pulsé sous ses doigts.
Elle se ressaisit. Il ne fallait pas qu’elle s’arrête à toutes les portes sinon elle ne serait jamais arrivée. Quelques effluves de la cantine arrivaient jusqu’à son estomac, qui en profita pour signaler son vide cosmique et son envie de manger. Le regard que lui lança Irbis lui fit comprendre que deux estomacs vident se trouver dans ce couloir !


« Après l’entrevue, ou pendant même ! Nous irons manger. Du calme les morfals »

Elle s’approcha de la porte, leva la main s’apprêta à frapper. Et la redescendit. Une entrée un peu plus amusante était de rigueur. Elle posa donc la main sur la porte et délicatement fit grincer le bois dans un bruit aussi horrible qu’aigu. Ce son ne pouvait se faire naturellement. Layna comprendrait qu’une terra se tenait derrière la porte. Pour mieux faire comprendre le message, la drow fit bouger le bois, inscrivant de l’autre côté de la porte ce message

Citation :
Une terra (et pas des moindres) se trouve de l’autre côté de ce panneau
Ouvre lui, Ô maitresse de ces lieux, et ton destin n’en sera que plus beau

Assez contente d’elle-même, elle attendit une réponse et d’un geste machinal se mit à caresser la tête d’Irbis. Un doux ronronnement lui vint rapidement aux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageDim 20 Déc 2009 - 13:27

[Coucou Alatariel. J'ai invité Ethan, Laewyn et Armand à taper le squatte d'ici peu, ça te plongera directement au coeur de l'intrigue si tu veux bien, je leur donnerai le signal quand ils pourront poster, signale moi si ça te dérange que je le leur dise, ça ne nous pose aucun problème ^^]


Classement de quelques papiers, tri d'autres dépêches officielles, annonces, compte-rendus d'économie, rapports d'espionnage, le Bureau de Naciniah croulait sous un monticule de feuilles que Ruby avait prit soin de faire venir du sien propre : elle avait déjà assez de soucis comme ça pour que le personnel chargé de l'entretient de son bureau ne face courir une rumeur selon laquelle la professeur de l'eau se chargeait d'une partie des tâches de la directrice. Elle passait donc les heures les plus sombres de la nuit, ici, à une centaine de mètres de son bureau, à travailler pour sauver la cité, tout en se chargeant de ses propres devoirs.

Il allait sans dire qu'une partie de la journée aussi était nécessaire à la lecture perpétuelle de ce bordel, et que les cernes qui marquaient le dessous des yeux de la Cristalléenne se creusait toujours un peu plus. Elle pouvait néanmoins se satisfaire d'une chose : elle avait réussi à trouver le Chef des Traqueurs, et cela lui retirait une énorme épine du pied. Ainsi, Armand était tranquille et pourrait travailler pour elle. La loyauté des gens était précieuse, et Ruby prenait grand soin de la mériter.

Une sensation étrange la tira d'un sommeil inopiné : elle s'était endormi sur le bureau, et lorsqu'elle releva le visage, un parchemin suivit le mouvement, soudé à sa peau par l'humidité de celle-ci. D'un geste hagard, la jeune femme le détacha et le reposa parmi ses confrères. Elle fronça ensuite automatiquement les sourcils : il était communément admis que Naciniah était malade et que, par conséquent, on ne la trouvait que dans ses appartements, et que là encore, il était interdit, par décret, de la déranger : il fallait passer par Ruby, que l'on trouvait dans son bureau, ou par les conseillers, qui eux-même passaient par la Professeur de l'Eau...

Prudemment, elle se leva et se dirigea vers la porte, effaçant comme par magie les indices de fin de sommeil de son visage : elle apparaissait juste fatiguée, mais pas troublée au milieu d'une courte nuit, prise en pleine journée. Soudain, un message apparut sur la porte.

Poussée par elle-ne-savait-quoi, Ruby se mit automatiquement sur ses gardes.


    Une terra (et pas des moindres) se trouve de l’autre côté de ce panneau
    Ouvre lui, Ô maitresse de ces lieux, et ton destin n’en sera que plus beau


Garyane ? Non, elle devait être en plein cours à cette heure de la journée, ou vaquer à ses propres occupations... Ruby leva la main et ouvrit la porte, petite bonne femme faisant dans les 15 ans, pâle de peau et blanche de cheveux, yeux rouges soulignés par des cernes profondes, couleur ecchymoses. Sa robe, froissée et plissée, dégageait ses deux épaules, révélant sur l'une un tatouage en forme de loup, les manches étaient longues et salis d'encre. La robe tombait, à l'arrière, mais était courte sur le devant, découvrant les genoux, arrivant à mi-cuisse. Elle aurait pu avoir l'air d'une page si à son front, un diadème d'argent martelé ne lui donnait pas un port régal, altier.

D'un coup d'oeil, elle jugea la personne devant elle : une vieille drow. Elle irradiait la puissance, et la jeune femme resta stoïque. son visage lui disait quelque chose. Cette marque. Il lui semblait, venait de très loin, entendre un murmure, une rumeur... Elle sentait la forêt et, quelque part, l'effluve délicate de la folie la suivait. Quant au loup à ses côtés, Ruby le regarda, s'inclina devant lui avant de se reposter devant son interlocutrice


" Que puis-je faire pour vous ? "

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Alatariel Tîwele
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Elfe drow
Magie Contrôlée : Terre
MessageLun 21 Déc 2009 - 14:43

[Pas de soucis pour les invités surprise, plus on est de fous, moins il y a de riz ^^]

Alatariel vit la porte s’ouvrir, et sursauta. Instinctivement, elle recula d’un pas, ce qui eut pour effet de faire grogner Irbis. Elle ne comprenait pas ce qui se passait, où était Layna ?
Ignorant la question posée et ne voulant pas calmer son loup, elle regarda la jeune fille d’un air sévère. Une explication logique s’était formée dans sa tête.

*Encore une élève qui fouille dans le bureau pour trouver sa note de passage. Ils sont vraiment intenables ces jeunes, de mon temps cela ne se serait pas passé comme cela. Un bon coup de fouet résout beaucoup de problèmes*

Croisant ses bras sur sa poitrine, les sourcils froncés et une injection mentale pour faire taire les grognements d’Irbis, elle répliqua fermement :

« Mais que faites vous ici ? Ce bureau n’est pas un lieu de visite impromptue pour élève doutant de ses capacités sans la présence de Layna ! » Plus elle parlait, plus sa voix s’élévait, « Sortez immédiatement, où votre joli fessier vas faire la rencontre de mon pied et des crocs de ce loup »
Comme pour mieux appuyer les paroles de sa maîtresse, il choisit ce moment là pour dévoiler ces canines.

La drow s’approcha un peu plus de l’élève, pour mieux lui faire sentir sa puissance et son autorité, et c’est en pointant un doigt accusateur qu’elle termina sa tirade


« Vous voilà dans de mauvais draps, ma cocotte, foi d’Alatariel »
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageMar 22 Déc 2009 - 22:59

La jeune femme fronça des sourcils. Etait-ce une blague ? Comment quelqu'un de la cité osait lui parler sur ce ton ? Elle ne demandait ni reconnaissance, seulement le respect : elle se moquait des marques de grandeur, des "Madame", des "Votre Aquaïté" avec laquelle on la tânait parfois, manquant de peu de la faire sortir de ses gonds, mais la façon dont cette drow lui parlait, aussi âgée fut-elle, suffit à la mettre de mauvaise humeur.

Puis, elle se plaça, en un clin d'oeil à sa place. La vieille femme venait de lui dire un nom qu'elle n'avait plus entendu depuis plus d'une année : Layna. L'Ancienne Directrice, la première Gardienne des Eléments. Le froncement colérique se transforma en froncement interrogatif : tout le monde savait que Layna Timerta était morte, tout le monde ou presque : les habitants de contrées lointaines, ou les ermites, devaient l'ignorer, bien naturellement. Aussi la professeur de l'eau prit-elle - le temps d'un battement de coeur - la vieille femme en pitié, et comprit son mécontentement. Elle se rappelait encore de ces grands yeux verts si sage...

Cela faisait néanmoins des siècles, lui semblait-il, qu'on ne l'avait plus confondu avec une étudiante : elle était connue aux yeux de tous comme une des Aqua les plus puissantes de ces terres, sans oublier qu'elle avait participé à la fin de dizaines d'élèves lors de la Bataille. Et la vieille drow donna enfin son nom : Alatariel Tiwele. La compréhension se fit au travers d'yeux - orbes sanglantes - écarquillés. Ruby s'écarta de l'entrée du bureau de la directrice et invita d'une main Alatariel à rentrer.

Comme si tout était naturel, la jeune femme prit place dans le fauteuil de la directrice, que Naciniah était censée occuper, et écarta des parchemins, faisant de la place. Elle se préparait déjà à devoir annoncer à l'ancienne Co-Directrice et professeur de la Terre la perte de, si ces souvenirs étaient bons, une de ces amis. Lorsque Ruby était arrivée à la cité, toute jeune élève pétrie de peine, les rumeurs sur Alatariel la disait folle à lier, perdue dans la forêt...

De sa voix de métal, tranchante, la Cristalléenne dit, essayant de se faire la plus douce possible :


" Je m'appelle Ruby, Dame Tiwele. Je suis la professeur de l'Eau. Asseyez-vous, je pense que nous avons de nombreuses choses à nous dire. "

Elle marqua une pause, laissant le temps à la Terra d'entrer, d'accepter la surprise, au loup d'inspecter, flaire à l'appuie les quatre coins de la pièce. Toute professeur qu'elle fut, Ruby ne devait néanmoins pas se trouver dans cette pièce : seul son statut officieux de régente le lui permettait.

" Cela fait longtemps que l'on ne m'a plus confondu avec une étudiante... Depuis la perte de Layna, il me semble... "

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Alatariel Tîwele
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Elfe drow
Magie Contrôlée : Terre
MessageMer 23 Déc 2009 - 19:27

La drow avait suivi la professeur d’eau et s’était assise face à elle, de l’autre côté du bureau. Elle put ainsi découvrir la pièce dans son ensemble. Un beau bazar régnait un peu partout et encore plus sur la table. Un peu de poussière s’était déposé à certains endroits et une araignée tissait tranquillement sa toile dans un angle de la fenêtre. Apparemment, le bureau de Layna n’était plus vraiment occupé, soit elle avait déménagé, soit elle n’avait plus besoin de bureau.
Revenant sur la dénommée Ruby, elle fit un signe à son loup pour qu’il vienne s’assoir sagement à côté d’elle. Il paraissait endormis, mais ce n’était qu’une apparence, il était en alerte près à réagir aux moindres mouvements de sa maîtresse et a attaquer n’importe qui.

Quand elle entendit les dernières paroles de la jeune femme, Alatariel ouvrit grand la bouche et ne put masquer la surprise sur son visage, Layna. Perte. Deux mots qui ne pouvaient aller ensemble dans la même phrase. Cette Ruby avait du se tromper, ou alors le langage avait évolué pour donner un autre sens au mot Perte, comme aller aux toilettes ou jardiner son potager. Il était invraisemblable que l’elfe protectrice est put disparaitre.
Se ressaisissant avec un peu de difficulté, son visage reprit son masque habituel, mélange de sagesse et de vieillesse, s’avançant sur le bord de sa chaise et posant les mains à plats sur le bureau, elle parla. Sa voix, trahissant son émotion, sortit un ton plus aigu que d’ordinaire et beaucoup plus pincée


« Comment cela perte ? Layna ne se perd pas. On ne peut pas perdre Layna ! » se levant d’un bond, elle s’appuya encore plus sur le bureau rapprochant son visage de celui de Ruby, ses cheveu blancs sales et filasses tombant de chaque côté de sa tête.
« Qu’est ce que c’est que cette histoire ? Je VEUX des explications, claires et précises » Sa voix était nettement montée de plusieurs tons, elle martela sa phrase comme pour en faire rentrer chaque mot dans le crane de la professeur.

Elle se retourna vivement, montrant ainsi que l’âge passé n’avait pas d’effet sur son ardeur, elle tapa violement dans ses mains

« Irbis tais toi ! » , en effet le loup s’était levé en même temps que la drow, montrant ainsi leur symbiose, et grogné de plus en plus fort, montrant un peu plus ses dents. Il avait même commencé à bander ses muscles prêts à bondir sur la jeune femme en face de lui. Dès que l’ordre fut dit, de manière froide et calme, il s’allongea sur le sol, poussa un petit couinement et baissa les oreilles.
Alatariel, contente de du résultat, se tourna face à Ruby et la regarda attendant une réponse. Un éclat de folie passa dans ses yeux aussi rapidement qu’un coup de vent.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 36
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageDim 27 Déc 2009 - 18:12

A la douleur se disputait la curiosité, sentiment malsain qu'éprouvait les petits enfants innocents, insatisfaits, ne faisant pas confiance à leurs parents, infiniment plus sage. Puis la colère surgit, tout aussi compréhensible. Pour tout le monde, cette nouvelle avait été assimilée, digérée, ne restait que la souffrance, la douleur latente mais normale de l'amputation, et la cristalléenne n'était pas un modèle de ménagement, de subtilité. La Diplômatie était un art qu'elle apprenait lentement depuis un temps, mais certaines arcanes lui restaient troubles. Elle préférait la franchise nue, tranchante, que le mensonge délicat.

Puis Alatariel lui donna des ordres d'un ton qui ne lui plut pas. Ruby était peut-être plus jeune, pas à sa place officielle, mais elle méritait le respect. Personne n'avait le droit de s'adresser à elle comme à une petite fille gâtée. Plus maintenant, jamais. D'autant plus que son poste, elle l'avait mérité avec le temps. Elle ne put donc pas se contrôler, et se transforma tout en se relevant : ses cheveux s'hérissèrent comme une crinière, effet grandement atténué par la longueur de son opulente chevelure, ses pupilles se dilatèrent, adoptant un éclat étrange, s'entourant d'un anneau de noir. Ses crocs poussèrent, surgissant de sous sa lèvre supérieure, marquant des sillons sur sa lèvre inférieure et son menton. Ses griffes, ongles de naïade, s'étirèrent, meurtrissant le bois du bureau.

La drow en rajouta une couche en parlant mal à l'animal, comme s'il n'était rien qu'une vulgaire poupée animée et insolente. Un grondement sourd sortit de la gorge de la professeur, alors que l'air tout autour d'elle perdit en chaleur, se troublant d'un brouillard né du froid. Aucune haleine ne se formait à la bouche de Ruby. Epuisée et énervée, la Madone Blanche n'était pas apte à faire preuve de patience. Elle avait passé la semaine entre traque et accord, jouant avec ses nerfs, se découvrant infiniment plus calme qu'elle n'avait jamais pensé l'être.


" Veuillez vous rassoir si vous désirez une explication, et cessez de me parler comme à une élève, Madame ! " Sa voix était grave, rocailleuse, impossible à imaginer sortir d'une gorge aussi pâle, d'une bouche aussi belle, même défigurée par des crocs aiguë.

" Il semble évident que vous avez été absente longtemps de la cité. Ne rejetez pas la main qui se veut amicale en l'insultant. J'ai déploré longtemps la perte de Layna, mais celle-ci est irrévocable, aussi exceptionnelle que fut notre Directrice !"

Elle hurlait presque, se foutant totalement du secret d'état, des bonnes manières, de la personne à qui elle parlait. Elle désirait presque le combat, maintenant, manquant de peu franchir cette limite si friable, si fragile, entre la folie et la raison, qui caractérisaient les siens. Alors, comme venant d'une autre existence, avant la mort, les ténèbres et la dissolution : elle avait été professeur avant son arrivée, et la démence l'avait prise elle aussi... La Température redevient brutalement acceptable pour le commun des mortels (je fais agir ton perso là : ), ayant par la même refroidit les ardeurs d'une Alatariel qui se rassit, docile, des étoiles de fureur dans les yeux.

Ruby fit comme elle, se détransformant à moitié : ses yeux perdirent en éclat sauvage, ses crocs se cachèrent en partie, ses ongles restant toutefois toujours aussi démesurés, quoi que plus réduit. Elle s'éclaircit la gorge, tentant de perdre en dureté sans le pouvoir tout à fait.


" La cité est sortie d'une guerre, une guerre comme seuls les anciens écrits peuvent en décrire. Elle opposa Elament aux démons. Nos forces étaient trop réduites, nous n'étions pas prêt et nous savions que nous ne le pourrions jamais. " Ruby marqua une pause, les yeux voilés, perdu dans ses souvenirs de massacres, de traques, d'espionnages. Elle avait une des rares à se couper entièrement de la cité pour tenter d'affronter les démons avant la guerre. Cela seul n'avait pas suffit.

" Les démons ont attaqué il y a un peu plus d'une année, sous les ordres d'une Succube nommée Apharez Sycan. La cité a été assiégée pendant près de deux semaines, nous perdions une vie quand eux en perdaient cent, mais cela ne semblait pas les affaiblir. Aussi, nous avons préféré lancer toutes nos forces dans une dernière attaque dans la muraille du parc a cédé sous la traîtrise d'une de nos gardienne. "

C'était pour cela qu'elle haïssait la traitrise, pour cela que l'engeance des espions devaient être annihilée de cette cité, dut-elle s'y consumer toute entière ! La félonie n'était pas une tare acceptable, jamais. Ruby fronça les sourcils, de nouveaux perdus dans ses pensées. Lay-Ing. Elle ne savait pas ce qu'il était advenu de la gardienne, car la fin de la guerre n'avait pas été pour elle de tout repos.

" J'ai malheureusement succombé pendant la bataille " lâcha-t-elle, ignorante du caractère brutal que pouvait avoir cette nouvelle, " Je ne connais une partie des détails que grâce aux rapports officiels, et l'autre partie pour avoir participé : Layna est morte en affrontant la succube, mais nous n'avons pu mettre aucun corps en terre. La suite, je l'ai vécu : Naciniah, l'ancienne professeur du feu, s'est découvert 3 nouveaux éléments. Elle était la nouvelle Gardienne des Eléments et ce, bien malgré elle. "

Ruby leva vers Alatariel d'immense yeux rouges, limpides.

" Elle est malheureusement dans l'impossibilité, actuellement, d'assurer son rôle. Je me suis retrouvée chargée d'une partie de ses devoirs. Voila pourquoi vous m'avez trouvé aujourd'hui ici. Quant à Layna Timerta... Une stèle est dressée sur la plaine, en place exacte de son décès. Nous l'avons perdu. "

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Alatariel Tîwele
avatar
Nombre de messages : 13
Race : Elfe drow
Magie Contrôlée : Terre
MessageDim 3 Jan 2010 - 12:11

la fureur fit place un calme froid. La créature qui se tenait devant elle cachait sa véritable nature, et Alatariel n’aimait pas la duperie, certes elle-même dupait les gens sur sa véritable force mais elle n’avait jamais cherché à cacher sa nature d’elfe noir, c’était plutôt l’inverse elle en était fière et l’affichait ouvertement. Contrairement à cette Ruby qui apparaissait sous les traits innocents d’une jeune fille et qui se révélait être bien autre chose…

* Méfie-toi de cette fille, prendre le pouvoir ainsi est le rêve de bien d’entre nous. Mais, reste à voir si elle peut en assumer les conséquences*

Plus la jeune femme avançait dans ses explications, plus la drow affichait un calme olympien et bouillonnait intérieurement. Le loup sentait le trouble intérieur de sa maîtresse et commençât à remuer la tête en se faisant les dents sur un siège, il semblait hors de la conversation, tout entier à son mâchonnage mais les mouvements de ses oreilles pour suivre les bruits de la conversation montraient son attention.
Alatariel, à l’inverse de son animal, était de moins en moins attentive. L’information principale était passée : Layna n’était plus. Elle devrait prendre un temps pour pleurer son amie. Le comment du pourquoi ne l’intéressait pas, Ruby soulignait son inexpérience en essayant de justifier la position dominante qu’elle tenait.
La drow balayait ces arguments d’un mouvement de main


« Peu m’importe que cette Naciniah soit partit pour de vrai, que vous l’ayez tuée ou que sais je. Peu m’importe les mouvements de pouvoir dans cette cité. La seule chose qui m’importe est morte maintenant » dit elle d’une voix sourde où effleurer de temps en temps un peu de lassitude, elle secoua la tête et se passa rapidement la main sur la figure. Cela fait elle reprit sa contenance et reprit. « J’ai lutté bien assez longtemps pour le pouvoir pour ne plus en vouloir. Faite ce que bon vous semble, cela ne me concerne plus "

Elle se leva, d’un geste de la main fit lever Irbis, et d’un autre répara les dégâts sur la chaise mâchouillée, elle tendit une main vers la jeune femme et d’une voix froide et assurée la salua :

« Ce serait mentir que de vous dire que j’ai étais ravie de faire votre connaissance, je m’en vais trouver un endroit tranquille pour passer la nuit » Son regard se voila quelque peu et sa voix fut plus triste « Puis je reprendrai mon chemin… "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Hors-Jeu-

 Sujets similaires

-
» Isabelle Caro, ex-mannequin, anorexique, et morte
» vive Chavez, vive Castro
» Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
» Vive stupéfaction de Danielle Mitterrand
» Ruby Caldwell - Be yourself and smile