Partagez | .
 

 Une arrivée tranquille !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageMer 2 Déc 2009 - 0:42

    Runvan avait l'impression de marcher au ralentit. Durant cette affreuse bataille, il avait perdu le seul ami qu'il avait réussi à se faire depuis qu'il était partit de chez lui. Levant la main vers sa poitrine, il serra le pendentif qu'il avait prit sur le corps de son ami. S'arrêtant quelques secondes, il ferma les yeux, prenant une minute de silence pour son meilleur ami. Ce qu'il n'avait pas fait depuis le combat. Certes il avait beaucoup pleuré sa mort, mais il n'avait pas encore prit le temps de réellement prié pour lui. Il souhaitait que les dieux allait l'accepter auprès d'eux. Il repensait à se dernier, à tous les moments qu'il avait passé avec lui. Ils avaient été ensemble durant 2 semaines, pendant lesquels ils avaient appris à ce connaître et après seulement 3 jours, ils étaient devenu les meilleurs amis du monde. C'est alors que le combat lui revint à l'esprit. Un haut le coeur le prit soudainement lorsqu'il revu son corps meurtri par les attaques du démon.

    Runvan se réveilla en sursaut. Les étoiles parsemait encore le ciel et le souffle du vent était doux et raffraichissant. Il respira profondement afin de pouvoir se calmer. Il avait fait ce cauchemar depuis les 2 derniers jours. Il se réveillait toujours en plein milieu de la nuit, ruisselant de sueur. Toutefois, depuis les 2 derniers jours, il avait fait une promesse à son ami. Il allait venger sa mort en détruisant tous les démons vivant sur cette planète. Toutefois il savait qu'il n'y arriverait pas seul. Se levant tranquillement, Runvan ramassa ses affaires et reprit son chemin. Il allait probablement arriver à la Cité d'Elament durant la journée. Durant les 30 dernières années, il s'était entrainé tout seul afin de pouvoir perfectionner la maitrîse de son pouvoir. Toutefois en s'entrainant, il avait découvert de nouvelle technique utilisable avec le vent.

    Soudainement, une pensée lui vint à l'esprit. De quoi serait-il capable une fois qu'il aurait tout appris? Il ne réussissait même pas à l'imaginer. Il serait certes très puissant, c'était certain. Toutefois, il n'avait absolument aucune idée à quel point il pourrait le devenir. Après tout, ses pouvoirs devait probablement avoir une limite qu'il allait atteindre un jour ou l'autre. Et puis d'après ce qu'il savait de cette fameuse cité, elle n'était pas tout rescente. Il était donc impatient d'y être, afin de pouvoir rencontrer ceux qui y ont étudié avait lui et ainsi pouvoir savoir à quoi s'attendre. Après tout, il ne savait absolument rien sur la façon dont l'apprentissage était donné. Il allait donc prendre connaissance de tout cela en temps et lieu.

    Runvan marcha durant quelques heures sans que rien ne se produise. Tout à coup, il leva la tête, s'arrêtant net en plein milieu de la route. Il pouvait la voir, elle était la devant lui. D'après son estimation, il lui restait environ 30 minutes de marche avant d'être devant la porte. Toutefois on l'avait bien avertit, plus on était proche de la cité, plus cela devenait dangereux. Les gens n'était sauf qu'une fois avoir franchit les murs. Et même, le danger pouvait subsisté même dans la cité. Il regarda autour de lui, il ne voyait aucun danger pour le moment. Mais il lui restait tout de même encore 2 kilomètres à franchir avant d'atteindre Elament. Il devait donc rester sur ses gardes, afin de pouvoir répondre immédiatement si jamais il était attaqué. Si son adversaire devait avoir l'avantage de la surprise, il ne l'aurait pas très longtemps. Continuant sa route, il regardait constament autour de lui afin de détecté le moindre signe suspect. Si un adversaire venait à ce présenter, celui-ci ne le prendrait pas par surprise.

    Aucun danger en vue et il ne lui restait qu'une vingtaine de mètres à franchir. Après tout, cela ne devait pas toujours être dangereux de s'approcher de la Cité! Peut-être qu'avec le temps, les démons et autres créatures ont peur de s'approcher des murs. Levant la tête, il remarqua qu'il y avait des archers postés sur le haut des murailles. Voilà donc pourquoi il n'y avait aucun danger dans les environs. Vue la hauteur à laquel ceux-ci se trouvaient, ils devaient avoir une portée d'environ 80 mètres. Avec sa propre arc, Runvan avait une portée d'environ 20 mètres, ce qui était déjà considérable puisque son arme avait été fabriqué par son père. Celui-ci n'était particulièrement doué pour ce genre de chose, mais il avait tout de même insisté pour la faire lui-même. Peut-être en trouverait-il une de meilleur qualité parmis les marchands d'Elament.


    * Il est maintenant temps pour moi ... d'honoré ma promesse! *

    Sans plus attendre, Runvan parcoura rapidement les derniers mètres qui le séparait de la porte. Celle-ci était assez étrange. Elle présentait 4 symboles représentant les différents éléments. Parmis eux, il crut distingué un cyclone qui devait représenter la magie du vent. Sans vraiment réfléchir, il posa sa main sur le symbole. À ce moment, il vit sa main disparaître. La porte était-elle magique? Sans plus attendre, il suivit l'exemple de sa main en traversant la porte. Une fois de l'autre côté, il se retrouva sur une grande place. Il pouvait voir ce qui lui semblait être la place du marché. Il pouvait voir certaine rue qui devait mené plus loin dans la cité. Runvan s'approcha d'un habitant qui passa tout près de lui.

    - Excuser-moi, ou puis-je trouver l'école?

    Runvan regarda l'homme qu'il avait interpelé attendant la réponse de celui-ci. Ce dernier sembla toutefois légèrement surpris et mis quelques secondes avant de finalement donner sa réponse.

    - Ah oui! Vous êtes nouveau j'imagine. Suivez la grande rue et vous arriverez à l'école en un rien de temps!

    - Merci beaucoup!

    Sans plus attendre, Runvan entreprit de suivre le chemin que l'homme lui avait montré. Il espérait arriver à l'école le plus tôt possible, toutefois on ne sait jamais qui l'on peut rencontrer dans les rues.
Revenir en haut Aller en bas
Svada Nir
avatar
Nombre de messages : 95
Âge : 42
Race : Hybride Araignée (Veuve Noire)
Poste : Tuteur Élémentaire
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageMer 2 Déc 2009 - 6:59

[ Deux jours après La toile de tes rêves]

Elle dépassait bien l'habitant lambda d'une tête. Et pour retrouver un voleur, c'était plutôt un avantage. Svada pensait qu'à Elament, il n'y avait plus de voleurs depuis la dissolution de leur Guilde. Quelle naïveté. Ils étaient juste moins organisés, commettaient des larcins moins impressionnant. Mais ça restait du vol. Et là, sur la place à l'entrée de la Cité, elle avait vu un gamin hybride chiper des fruits sur un étal. Malgré son amour pour les enfants, hybrides de surcroît, elle restait une Gardienne, et se devait de le rattraper. Mais le repérer dans cette foule... Par chance, les habitants en général formaient un cercle autour d'elle, par crainte de toucher cette hybride araignée. Les insectes n'étaient bizarrement pas les plus nombreux à Elament, surtout les araignées.

Avec ses trois paires d'yeux indépendants, elle repéra aisément le voyou, à quelques mètres de là. Elle fonça sur lui, littéralement, si bien qu'elle renversa quelqu'un sur son chemin, elle-même dut interrompre sa course sous peine de basculer du haut de ses pattes. Un instant, elle chavira comme un bateau ivre, puis elle secoua son visage lisse pour enlever les cheveux qui couvraient ses yeux. Elle ragea intérieurement, ce gredin s'était enfui sans plus attendre, et dans les ruelles étroites, elle n'avait aucune chance de le rattraper... Mais n'avait-elle pas heurter quelqu'un ? En se retournant, elle put distinguer ce quelqu'un par terre. Décidément, elle n'arrêtait pas ces derniers temps, de renverser les gens.

Déjà avec... Coralline. Pauvre enfant. D'après les récits des survivants de l'escouade envoyée aux Marais, ils avaient été attaqués sauvagement par une enfant démone, vision cauchemardesque s'il en était. Et Svada qui avait accompagnée la jeune Aqua aux portes de sa morts, celles de la Cité ? Elle aurait dû l'en empêcher, l'arrêter... Non, même si elle l'avait fait, cette jeune fille serait partie. Le pire, c'était l'absence de corps à enterrer : il n'y avait eu qu'une prière aux dieux élémentaires pour les morts au combat... Et Coralline avait une petite tombe, avec son nom gravé dessus. Svada était aller à la cérémonie, mais elle avait veillé de loin, car elle savait par expérience que son apparence rappeler celle des démons.

D'ailleurs, elle espérait que cette personne là par terre, n'en avait pas peur, ou pire, les détestait d'une haine aveugle. Mais bon, elle saurait se défendre, encore. Sans hésitation, elle tendit le bras pour l'aider à se relever, son haut en toile ondulant avec la brise. Elle tenta de sourire en cachant ses mandibules noires dans sa bouche. Mais ses yeux noirs ne devaient pas aider...


" Je suis vraiment désolé, je ne vous avez pas vu. Vous allez bien ?"

Au moins, il y avait une chose qu'elle maitrisait bien, en plus de son pouvoir, c'était la politesse. Il fallait au moins ça pour dissiper la peur qui régnait parfois chez ces interlocuteurs. Celui-là semblait être une sorte d'humanoïde -quelle remarque !- mais de quelle ethnie ? Elle ne saurait le dire... Seules les hybrides étaient reconnaissables pour elle ! En plus vraiment, deux pattes... C'était bien peu pour se mouvoir correctement...

_________________________________________________________

Image Originale : Di


Dernière édition par Svada Nir le Mar 8 Déc 2009 - 7:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 2 Déc 2009 - 7:48

    Runvan marchait en direction de l'école d'un pas assuré. Il y avait beaucoup d'activité dans la grand place et cela le réjouissait. Voir tous ses visages le rendait heureux. Après tout il avait été seul pendant un bon moment avant d'arrivé à la cité. Depuis la mort de son ami, il y a de cela environ 1 semaine, il avait été livré à lui-même. S'arrêtant parfois pour s'entrainer un peu. Il se remémorait souvent les jours ou il avait voyagé avec lui. À ses pensées, il leva instinctivement sa main droite vers on pendantif qu'il serra doucement. Certes son ami n'était pas ordinaire, puisqu'il n'avait pas été complètement humain. Après tout, celui-ci avait été un hybride renard!

    Plusieurs personnes lui souriait sur son passage. Le jeune homme leur rendait les sourires avec joie. En ce moment, il se sentait très heureux, même qu'il pensait à peut-être flâner un peu dans la cité avant de ce rendre à l'école. Après tout il devrait visité Elament s'il voulait un jour s'y retrouver. Il n'allait pas toujours demander son chemin. Il pensait surtout à faire le tour des magasins, afin de savoir ce que ceux-ci avait à vendre. Même s'il n'avait pas d'argent, il était toujours bon de regarder les marchandises. Il trouverait peut-être quelque chose de son goût qu'il voudrait acheté plus tard. Qui sait?

    Runvan fut brutallement sortit de ses pensés par un cri non loin de lui. Il n'entendit pas exactement ce qui avait été dit, mais il avait pu percevoir la colère dans la voix. Il lui arrivait souvent de s'enfermer dans ses pensés. Il perdait souvent le fil du temps à cause de cela. Il pouvait pensé à tout et n'importe quoi. Allant de nouvelle technique qu'il pourrait expérimenté avec son pouvoir jusqu'à ce qu'il pourrait bien manger ce soir!? Les sages de son clan l'avait toujours perçu comme un grand penseur. Runvan le percevait surtout comme un moyen de s'extirper du monde extérieur, se renfermant ainsi sur lui-même. C'est cette méthode qui lui avait permis de ne pas trop sentir la solitude suite à la mort de son ami.

    À peine 1 minute c'était écoulé depuis qu'il avait entendu le cri qu'il fut légèrement bousculé par quelqu'un. Regardant rapidement, il apperçut un enfant qui semblait serrer quelque chose contre sa poitrine. Cependant il n'eut pas vraiment le temps de savoir de quoi il s'agissait qu'il fut brutalement bousculé par quelqu'un d'autre. Il s'étala alors de tout son long, face première, sur la pierre froide de la grande route. Prenant quelques secondes pour ce ressaisir, il se retourna tranquillement pour voir qui l'avait poussé de la sorte.

    Il reçut un léger choc lorsqu'il constata la raison pour laquelle il était tombé. Durant sa jeunesse, il avait étudié les différents animaux et insectes qui peuplait le monde et c'est de cette façon qu'il pu reconnaître ce qui se tenait tout près de lui. Il s'agissait d'une hybride araignée, mais pas n'importe laquelle, il s'agissait d'une veuve noire. Les 6 yeux qu'elle arborait le regardait de haut. Runvan se secoua légèrement la tête afin de reprendre ses esprits pour la seconde fois. À ce moment, il entendit une voix.


    " Je suis vraiment désolé, je ne vous avez pas vu. Vous allez bien ?"

    Runvan réouvrit alors les yeux et regarda la femme qui se tenait près de lui. Si on la regardait rapidement, on pourrait croire qu'elle était un démon. Toutefois, et ce grâce à son ami, il savait maintenant distingué les hybrides des démons. Celui-ci lui avait tant parler des différences qui les séparait qu'il allait s'en souvenir toute sa vie. De plus, il avait commencé à lui en parler lorsque Runvant lui avait avoué qu'au départ il avait crut qu'il était une sorte de démon poilu.

    Toutefois avant de lui répondre, il posa un regard rapide autour de lui. Tout le monde semblait vouloir évité la jeune femme. Certes elle était une veuve noire et ce simple fait pouvait être suffisant. Posant de nouveau ses yeux sur elle, il remarqua l'armure qu'elle portait. Il distingua un symbole qu'il avait vue sur la porte à son arrivé. Il devait s'agit du signe de la cité. Conclusion logique, la personne qui se trouvait devant lui en ce moment devait être une gardienne ou peu importe comment il les appeles ici. Sans plus attendre, Runvan attrapa la main qu'elle lui tandis et se releva tranquillement, époussetant à peine ses vêtements, il regarda de son nouveau son interlocutrice.


    - Oui oui je vais bien ne vous inquiétez pas pour moi! Je m'appele Runvan Isuldor, je suis nouveau à Elament.

    Runvan retourna le sourire qu'elle lui adressait. Même si son sourire qu'elle lui adressait n'avait pas l'air tout à fait sincère il restait qu'il s'agissait quand même d'un sourire. Regardant de nouveau les gens qui les entourait, il lanca un regard interrogateur à ses derniers. Après tout, si elle était effectivement une gardienne pourquoi tout le monde semblait la fuir? Peut-être avait-il peur de ce qu'elle pouvait faire, ou tout simplement de ce qu'elle était. Pour sa part, il n'avait aucune crainte envers elle, après tout il avait cotoyé un hybride renard durant plusieurs semaines et il avait vut de quoi les hybrides était capable. Alors pourquoi s'inquiéter??
Revenir en haut Aller en bas
Svada Nir
avatar
Nombre de messages : 95
Âge : 42
Race : Hybride Araignée (Veuve Noire)
Poste : Tuteur Élémentaire
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageMer 2 Déc 2009 - 21:21

Ah, un nouvel arrivant ? Pourquoi pas, après tout, elle n'avait plus rien à faire maintenant que le chenapan s'était enfui. Et puis, au fond, Svada n'avait aucune envie de faire la morale à un gamin des rues. Sans doute un orphelin de la guerre... Avec un soupir mi-soulagé mi-ennuyé, elle entreprit d'aider l'humanoïde à se redresser. En tout cas, il n'avait pas l'air effrayé, ni agressif. Soit il était habitué aux hybrides, soit il était ouvert d'esprit. Au fond, qu'importe ? L'essentiel était qu'elle ne l'effrayait pas. De soulagement, ses mandibules, ou plutôt des pattes atrophiées, de son abdomen remuèrent de contentement. A vrai dire, ça, c'était assez répugnant, et pour le coup, elle ressemblait presque à une Lamia. Mais bon, on est une araignée, ou pas.

Il était vrai aussi que certains élamentiens s'écartaient en la voyant, mais après tout, Elament n'était pas Luxania, et malgré leur alliance et le nombre d'hybrides assez important dans la Cité élamentienne, il était parfois difficile pour un humanoïde de simplement concevoir de tels degrés d'hybridation. Comme il était inconcevable pour Svada de marcher sur deux pattes à pieds plats. Bizarre tout de même... Bon, ahem, comment il s'appelait alors ? Runvan... Hum, ça n'avait aucune connotation particulière à ses oreilles, mais elle ne s'y connaissait pas assez pour l'affirmer.


" Ah oui ? Et bien Bienvenu à Elament, Runvan Isuldor, et pour me faire pardonner, tu as le droit à une visite de la Cité avec moi-même. "

Pour marquer ses paroles, elle désigna la rue principale de sa main, et si elle avait pu cligner des yeux, elle l'aurait fait, si elle l'avait pu. Faute de cela, elle inclina la tête, comme un signe pour l'inviter à venir avec elle.

" Mon nom est Svada, et je suis actuellement Gardienne Terra de la Cité. Alors si tu es novice, tu veux certainement te rendre à l'école, n'est-ce-pas ? Ah moins que tu aies d'autres projets ?"

Après tout, l'hybride n'avait rien à faire de spécial aujourd'hui, à part... patrouiller. Mais avec ses yeux, elle pouvait bien se balader et surveiller en même temps. Franchement, comme pouvait-on vivre avec deux malheureux globes oculaires, et tout petit en plus ?! Encore un mystère de plus. Et de tous ses yeux, elle interrogea Runvan du regard. Elle pouvait bien sûr l'amener à l'école, mais Elament ne se résumait pas qu'à ça ! Entre le Parc, les boutiques, et les alentours, il y avait de quoi faire, sans parler des régions proches. Enfin... sûr que maintenant, elle ne conseillerait plus à personne de sortir.

Pourquoi fallait-il toujours qu'elle se présente comme Gardienne ? Après tout , quel intérêt ? Respect ? Crainte ? Elle-même l'ignorait, mais c'était sans doute pour faire comprendre à son entourage qu'elle n'était ni un démon, ni sans force. Car bien souvent, c'était soit l'un, soit l'autre. Et là, elle était heureuse que ce ne soit ni l'un, ni l'autre. Et c'était sans doute pour ça aussi qu'elle tenait à aider ce garçon dans la lune.

_________________________________________________________

Image Originale : Di
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 3 Déc 2009 - 3:58

    Runvan ne détachait pas ses yeux de l'hybride qui se trouvait devant lui. Il trouvait très étrange le fait de marcher avec toutes ses jambes. À vrai dire, elle devait probablement se demander comment lui arrivait à marcher avec seulement deux jambes. À cette pensée, il esquissa un sourire. Il s'agissait d'un questionnement plutôt ordinaire mais qui s'avérait plutôt comique dans le moment présent. Autour d'eux, les gens continuaient d'évité les évités. La première impression qu'il donnait aux nombreux habitants de la cité devait être plutôt mauvaise s'il en jugeait par l'expression qui couvraient leurs visages. Toutefois, dans l'instant présent, il n'en n'avait pas grand chose à faire. Après tout s'ils devaient s'arrêter à se genre de détail c'était parce qu'ils étaient simple d'esprit. Ce qui était loin d'être son cas.

    Il y avait une chose qu'il trouvait très étrange. Il s'agissait d'un fait que lorsqu'il la regardait, il revoyait son ami. Peut-être parce qu'elle était une hybride tout comme il l'avait été ? La différence était cependant plus que frappante mais il ne pouvait s'empècher de penser ainsi. Sentant un élan de mélancolie le gagner, il chassa l'image de son ami de son esprit. Une autre détail frappa alors Runvan lorsqu'il regarda ses propres mains. Les griffes d'ours qui lui servaient d'ongles auraient pu la blesser. Toutefois elle ne semblait pas les avoirs remarqués, ce qui pouvait être une bonne chose ... ou peut-être pas ?


    " Ah oui ? Et bien Bienvenu à Elament, Runvan Isuldor, et pour me faire pardonner, tu as le droit à une visite de la Cité avec moi-même. "

    Le sourire du Aasimar s'élargit à cette perspective. Après tout n'avait-il pas lui-même eut l'idée à peine quelques minutes plus tôt de visité la cité ? Tournant les yeux vers la rue qui s'ouvrait devant lui, il regardait les passants qui s'afférait ici et la. Quelques fois, il apercevait des enfants qui courraient. Il ne semblait y avoir aucun problème à l'intérieur de ses murs. D'après lui, la majorité des problèmes qui occupaient les Elamentiens devaient ce trouver à l'extérieur.

    " Mon nom est Svada, et je suis actuellement Gardienne Terra de la Cité. Alors si tu es novice, tu veux certainement te rendre à l'école, n'est-ce-pas ? Ah moins que tu aies d'autres projets ?"

    Elle était donc, tout comme il l'avait imaginé, une gardienne de la cité ! Il dût toutefois prendre quelques secondes pour comprendre le sens du mot "Terra" qui devait signifier qu'elle possédait des pouvoirs reliés à la terre. Suite à cela, son esprit revint sur le fait qu'elle lui avait demandé s'il était novice !

    - Enchantée Svada ! Et pour vous rassurez je ne crois pas être un novice. J'entraine mes pouvoirs sur l'air depuis une trentaine d'année alors non ... je ne crois pas être un novice.

    Runvan lui adressa un sourire, entrevoyant déjà sa visite de la cité, en plus d'être accompagner par une gardienne, comme une chance à saisir au vol.

    - Et j'accepte la visite avec plaisir. Mon inscription à l'école peut attendre. Alors par ou allons-nous commencer ?

    Runvan regardait Svada avec les yeux remplis d'étincelles. Il avait toujours été d'une nature assez curieuse, qu'il avait gagné de son père. Bien sûr, il savait ce contrôler, mais lorsqu'il s'agissait de voir des choses qui pourrait s'avérer intéressante, sa curiosité avait une facheuse tendance à déborder de partout.
Revenir en haut Aller en bas
Svada Nir
avatar
Nombre de messages : 95
Âge : 42
Race : Hybride Araignée (Veuve Noire)
Poste : Tuteur Élémentaire
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageJeu 3 Déc 2009 - 21:19

Spoiler:
 

" Tu crois ? Ah mais ça, ce sera au professeur de l'air, ou Aera, de voir... Hum, quel est son nom déjà ? Ah oui, c'est le professeur Tyrol !"

Depuis la guerre, il y avait eu tellement de changements de professeurs... Si bien qu'on ne savait même plus qui était professeur Terra ou Igni. Apparemment, Ruby continuait à enseigner, et Tyrol maintenait ses cours particuliers. Cependant, l'école était en plein remaniement, et Svada pouvait craindre qu'un jour, on lui demande d'être professeur. Raah, elle aimait bien les enfants, mais là... Pff, au bout de quelques heures, elle les balancerait tous dans la forêt, et ils verraient un peu, ce que c'était qu'être un Terra !

L'hybride ne s'était en tout cas, pas embarrassée de politesses, et avait directement tutoyer Runvan. D'un côté, elle approchait des 35 ans, ce qui, pour elle, était un stade adulte, bien adulte. Et quoi, ce gamin disait s'entrainer depuis 30 ans ? Bah, encore une de ces races avec une durée de vie à rallonge... Quand elle pensait que les Aasimars vivaient des siècles... Svada n'arrivait pas à se projeter à plus de dix ans, alors cent... D'un côté, elle se sentait parfois plus araignée qu'humanoïde, et il était bien connu que la durée de vie d'une araignée n'était pas des plus longues. Cela expliquait peut-être cette incapacité temporelle. Pour la Gardienne, seule importait le présent, vaguement le futur, quant au passé, et bien, sans l'oublier, elle préférait le laisser derrière elle. Les seules choses qu'elle gardait du passé étaient les connaissances, les amis, les relations. Le reste n'avait pas d'importance.

En parlant de présent, l'Aera venait d'accepter sa proposition de visiter la Cité. Hum, elle avait dit ça un peu comme ça... En vérité, elle n'avait aucune de par quoi commencer ! Après tout, elle était gardienne, pas guide. Elle réfléchit quelques instants, troublée par le regard empli de curiosité du nouveau venu. Peu sûre d'elle, elle regarda aux alentours pour se donner une idée. Hum... Si elle commençait par remonter un peu la grande rue pour déboucher sur la place de la fontaine Cryselle ? Ahah, rien de mieux pour épater ce jeune -ou pas- homme. Une fontaine d'eau rose... Bien, elle commença à se tourner dans la direction de la fontaine, fit un signe de la main pour l'inviter à la suivre, en disant :


" Bien, dans ce cas, on peut déjà aller vers la fontaine Cryselle, de là, on peut rejoindre facilement presque tous les commerces. C'est le centre de la Cité. Plus loin, dans les ruelles, se trouvent surtout les résidences des habitants, bien que les magasins soient éparpillés un peu partout... "

Elle s'arrêta de parler, et regarda Runvan en espérant qu'il avait tout compris. En même temps, elle avait peut-être parlé un peu vite, et Elament n'était pas une Cité à la topographie simple : les ruelles s'enchevêtraient dans tous les sens, tant les constructions et les reconstructions avaient été nombreuses. L'unique chemin qui n'avait jamais changé dans les souvenirs de Svada était la Rue principale, qui partait de la Porte pour rejoindre presque directement l'école d'Elament. Mais en fait, lors de ses patrouilles dans les ruelles, la gardienne terra se perdait assez souvent, et ne se repérait que grâce aux remparts et à l'école, qui surplombait le reste de la Cité, avec la Tour des Vents, dans le parc. Ah oui, elle pourrait aussi peut-être lui en montrer l'entrée...

Autour d'eux, les habitants continuaient leur marché, puisque c'en était aujourd'hui le jour, et les affaires semblaient florissantes pour les marchands qui avaient dû acheter des mercenaires pour arriver jusqu'ici. En effet, depuis peu, les démons attaquaient volontiers les commerçants et les approvisionnements d'Elament. Espérons qu'il ne s'agissait pas d'une nouvelle stratégie démoniaque...


" Au fait, j'allais oublier : as-tu rencontré des problèmes pour arriver jusqu'à la Cité ? Pas de démons ou de présence anormale ? "

Si démons il y avait, Svada irait se battre cette fois, pas comme aux Marais, où elle avait dû rester coincer entre ces remparts. Jamais elle ne les avait autant maudits. Peut-être que si elle avait été là-haut Coralline serait... Tout le monde... Maudits démons.

_________________________________________________________

Image Originale : Di
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 4 Déc 2009 - 5:46

Spoiler:
 
    Runvan ne pouvait retenir l'élan de curiosité qui le submergeait à ce moment. Cela pouvait être comparable à une gaterie que l'on présente à un enfant. Il ne peut simplement pas résister ou sinon, pas très longtemps. Lorsqu'il était jeune, il avait toujours été fasciné par à peu près tout. Il voulait tout savoir, tout apprendre. Il ne donnait aucune limite à son savoir. La seule limite qui lui fut imposé, fut le savoir de ses professeurs. On l'avait souvent prit à feuilleter les livres dans la bibliothèque des anciens. C'était la qu'il avait apprit, pour la toute première fois, qu'il existait des êtres vivants à moitier animal. Il c'était alors intéressé aux caractéristiques de chacun des animaux, afin de pouvoir un jour distingué les différents hybrides s'il en voyait.

    Attendant avec impatience le début de la visite, il perçut chez Svada un sentiment d'insécurité. Comme si elle ne c'était pas attendu à ce qu'il accepte son offre. Cela avait pourtant été le cas qu'elle le veule ou non ! Toutefois lorsqu'il lui avait parlé qu'il avait entrainer ses pouvoirs durant 30 ans, elle avait semblé plus ou moins surpris. Toutefois, elle lui annonça que ce serait le Professeur Tyrol qui allait jugé son avancement. Sans même avoir mit les pieds à l'école, il connaissait déjà le nom de celui qui allait tout lui enseigner. Il sentit alors une vague d'exitation l'envelopper. Il avait déjà hâte de commencer les cours et il n'était toujours pas inscrit !?

    Après avoir regarder un peu autour d'elle, Svada c'était soudainement tourné dans une certaine direction, indiquant à Runvan de la suivre. Ce qu'il fit avec le plus grand des plaisirs. Après tout, maintenant qu'il allait vivre dans cette cité, il se devait de la connaître un minimum. Puisque vue de l'extérieur Elament avait l'air immense mais ce n'était rien en comparaison de la vue intérieur. À présent, le jeune Aasimar pouvait croire que cette cité était titanesque et il en venait même à ce demander comment les gens pouvait arriver à s'y retrouver. À peine avaient-ils fait quelques pas que la gardienne prit la parole, lui disant qu'ils prenaient la direction du centre de la cité, la fontaine Cryselle. À partir de la, ils pourraient rejoindre les différents commerces et que plus loin parmis les ruelles se trouvait les résidences des habitants. Coupant au milieu de son explication, elle avait tourné la tête vers lui. Son regard semblait lui demander s'il avait tout compris !


    - Donc à partir de la fontaine on peut se rendre plus ou moins partout si j'ai bien compris.

    Runvan avait prononcé ses mots afin de la rassurer le plus possible mais également de lui confirmer qu'il avait bien assimilié toutes les informations. Il n'attendait plus que d'en savoir plus. Il était presque certain, qu'avec quelques promenades dans les rues de la cité, qu'il allait arriver à s'y retrouver dans quelques semaines. Peut-être était-il trop confiant ou peut-être pas ? Seul le temps pouvait le dire. Mais dans l'instant présent, il n'avait pas à penser à cela. Tout n'était qu'une question de temps après tout. Et puis du temps, il savait qu'il en avait beaucoup devant lui. Après tout il allait vivre au moins 1000 ans. Peut-être même plus s'il s'occupait bien de sa santé !

    Partout autour d'eux, les habitants faisaient leur petite affaire. Il pouvait voir différent marchant qui avait ouvert des stands dans la rue principale. Se pourrait-il qu'il soit arrivé durant les jours de marché ? Si c'était le cas, il sentait qu'il allait se réjouir. Certes il n'avait pas le temps de tout voir pour le moment, il allait donc le prendre plus tard.


    " Au fait, j'allais oublier : as-tu rencontré des problèmes pour arriver jusqu'à la Cité ? Pas de démons ou de présence anormale ? "

    Lorsque Runvan avait entendu cette question, ses yeux c'était assombrit. On pouvait maintenant y voir la colère. Oui il avait rencontré un problème durant son voyage jusqu'à la cité. C'était ce problème qui avait tout changer. Puisque cela lui avait causé chez lui certain changement. Il c'était complètement arrêter de marcher, plongeant sa main dans le col de son manteau, il en sortit le pendentif qu'il portait autour du cou. Sur une chaîne en argent, était accroché un diamant ayant la forme d'une goutte qu'il fit balancer légèrement devant ses yeux.

    - Durant mon voyage jusqu'à Elament, je me suis fais un ami. Il s'appelait Aderic ! Il était un hybride de la race du renard. J'ai fais presque tout le trajet avec lui, nous y étions presque. Mais il y a 1 semaine, nous avons rencontré un problème.

    Marquant une pose, Runvan détacha ses yeux du diamant. Tournant son regard vers Svada !

    - Nous sommes tombé face à face avec un démon. Le combat à été féroce, et durant la bataille, Aderic à perdu la vie. Après sa mort, mais aussi parce que j'étais fou de rage, j'ai utilisé une attaque que je n'aurait jamais été en mesure de faire à l'était normal et qui a détruit tout ce qui était vivant dans un rayon 15 mètres autour de moi. Il m'a fallut 4 jours pour me remettre de cet affrontement !! Et ce pendentif ... est tout ce qu'il me reste de lui. J'ai donc une excellente raison de détesté les démons ... puisqu'ils ont prit la vie de mon meilleur ami.

    Runvan tourna alors de nouveau son regard vers le pendentif, regardant celui-ci durant quelques secondes avant de fermer les yeux. Récitant de nouveau la promesse qu'il avait fait à l'esprit de son ami. Suite à cela, il rangea cacha de nouveau son pendentif sous ses vêtements pour ensuite regarder Svada, attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Svada Nir
avatar
Nombre de messages : 95
Âge : 42
Race : Hybride Araignée (Veuve Noire)
Poste : Tuteur Élémentaire
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageVen 4 Déc 2009 - 22:48

Spoiler:
 

Rassurée sur ses talents de guide, elle hocha la tête en signe de confirmation quand Runvan récita comme une leçon ce qu'elle avait dit. Finalement, elle était peut-être faite pour être pro... Euh, non, en fait. Sans doute n'avait-elle pas une patience assez grande pour faire appliquer son enseignement. Face à une personne, c'était possible pour presque tout le monde, mais dès qu'on passait de un à deux, ça devenait plus compliqué, dans le sens où on se devait de vérifier que les deux élèves avaient tous les deux compris. De là venait sans doute l'idée des évaluations : quel meilleur moyen de s'assurer de la compréhension et des acquis des novices ?

Maintenant, elle attendait qu'il réponde à sa question concernant les démons. Elle avait peut-être eu tord de la poser. Par le biais des capteurs sensoriels de ses pattes, elle sentit qu'il s'était arrêté de marcher. Surprise, elle stoppa net, se retourna, et regarda, perplexe, l'humanoïde sortir une sorte de bijou de sous ses vêtements. Il sembla contempler le joyau profondément, puis se mit à raconter son aventure malheureuse. Un ami. Ce simple prélude suffit à lui faire comprendre la reste de l'histoire, mais avant qu'elle ne puisse l'arrêter, il enchaina sur toute la péripétie. A défaut de pouvoir prendre une expression compatissante, elle pencha la tête de côté en gardant ses lèvres droites, telles un coup de pinceau sombre.

Svada n'était certes pas insensible, elle-même avait vécu pareille attaque, et y avait perdu ses frères, sa famille d'adoption. Elle connaissait la douleur d'être l'unique survivant, à cause d'un pouvoir qu'elle n'avait pas voulu. Ce jour-là, lorsqu'elle avait pris conscience de la réalité, elle avait tant désiré mourir, retourner sur ce charnier d'hybride pour y pourrir avec eux. Tout plutôt que vivre seule encore. Mais finalement, elle n'était pas assez courageuse ou assez noble pour faire cela. Vivre était plus facile. Se laisser vivre. Enfin, jusqu'à ce qu'elle découvre un sens à ce pouvoir à la fois salvateur et destructeur. Comme elle, Runvan avait dû apprendre à s'accommoder de ce don, tantôt encombrant, tantôt utile. Malgré cela, l'hybride avait déjà vu et revu tant d'autres êtres détruits par des démons, que la compassion au fond d'elle avait fini par s'assécher, et se tarir. Elle faisait presque semblant. Mais c'était aussi son devoir de gardienne.

Elle s'approcha de Runvan, et le regarda dans les yeux, y cherchant ce qui existait toujours : la vie. Lui, il vivait, et même si l'on doit en souffrir, même si l'on doit tuer, massacrer, même si l'on doit aimer, on doit vivre, pour nous, pour les autres.


" Beaucoup ici sont dans le même cas que toi. Ces viles créatures ont pris tant de vies, qu'ils n'ont laissé derrière eux que pleurs et lamentations. Il y a peu, une guerre a eu lieu ici. Comme tu le vois, nous n'avons pas perdu. Cependant, je ne dirais pas que nous avons gagné. "

Elle fit une pause assez théâtrale, et regarda les portes derrière le jeune homme, puis la foule autour d'eux. Elle pensa qu'aujourd'hui, pas un élamentien ne devait une dette de vie à un démon. Et ils allaient payer. Qu'ils attaquent ! Qu'ils nous acculent ! Nous riposterons, car nous sommes élus des dieux, élus parmi les autres. Nous avons traversé plus de souffrances ensemble que le commun des mortels. Et depuis, notre don n'est plus l'unique chose qui nous rassemble.

" Sache qu'à Elament, avoir un don des dieux n'est pas notre seul point commun. Qu'importe où tu portes ton regard, tu ne verras ici que des gens qui, comme toi, ont une excellente raison de haïr les démons. Et malgré cela... "

Pouvait-elle continuer ? Pouvait-elle dire cela à un civil ? Après tout, avec les rumeurs, tout le monde savait ce qu'il se passait en vérité ! Tout le monde oui, tout le monde le sait. Elle soupira de tristesse, mais cette fois, elle n'était pas feinte du tout : elle leur en voulait vraiment. A qui ?

" ...malgré cela, tout les jours, des habitants sont enlevés, et nul ne sait ce qui peut bien leur arriver entre les mains de ces abominables créatures. Nous ne connaissons pas leur cachette... Enfin, sauf les traitres élémentalistes. Mais... ils portent bien leur nom justement. On raconte même qu'un traitre serait parvenu jusqu'à un haut rang chez les démons... Comment cela est-il possible ? ... Tout ce que nous pouvons faire, c'est nous défendre, ,nous battre, apprendre, sans savoir ce qui arrivera demain. "

_________________________________________________________

Image Originale : Di
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 8 Déc 2009 - 22:19

    Runvan regardait la gardienne avec des yeux remplis de volonté. Depuis la mort de son ami, à chaque fois qu'il pensait aux démons. Son corps en entier semblait pris d'un excès de colère et d'un autre côté, il s'en voulait. Lors du combat, il n'avait pas pu protéger son ami du démon qui les avait attaqué. À cet instant, il n'avait pas été assez fort. C'était ce sentiment de culbabilité qui l'avait poussé à faire cette promesse. Jamais plus il ne laisserait quelqu'un mourir sous ses yeux. Il allait tout faire pour protéger les personnes qui lui était cher, même si cela devait lui couté sa propre vie. Maintenant, il était plus que déterminé à devenir plus fort. Il voulait acquérir le plus de connaissance possible et pour cela, il devrait travailler dur.

    Lorsqu'il avait raconté ce qui c'était passé, Svada avait tout simplement pencher la tête sur le côté, elle semblait compatissante même si cela ne paraissait pas énormément. Il ne c'était pas réellement attendu à ce genre de sentiment, puisqu'il savait que d'une certaine façon, il ne devait pas être le seul dans cette situation. À vrai dire, il était certain qu'il n'était pas le seul à avoir perdu un être cher aux mains des démons. Il n'avait toutefois jamais penser à ce laisser mourir, au contraire. Il voulait continuer à vivre et ainsi pouvoir tuer le plus de démons possible de ses propres mains.

    Lorsqu'elle parla, la gardienne lui confirma qu'il n'était pas le même dans cette situation. Lui parlant ainsi de la guerre qui avait eu lieu environ 1 an plus tôt. Il voulait faire des recherches à ce sujet. Puisque la cité était encore debout, la guerre n'avait pas semblé être perdu, cependant elle lui dit qu'ils ne l'avaient pas non plus gagner. Lorsqu'elle s'arrêta de parler, elle tourna la tête vers les portes qui se trouvait derrière lui. Suivant son regard, il regarda ses portes magiques qu'il avait traversé depuis à peine quelques minutes. Après un court instant, elle reprit la parole.


    " Sache qu'à Elament, avoir un don des dieux n'est pas notre seul point commun. Qu'importe où tu portes ton regard, tu ne verras ici que des gens qui, comme toi, ont une excellente raison de haïr les démons. Et malgré cela... "

    Lorsqu'elle c'était arrêté de parler, Runvan avait redouté ce qui allait suivre. Toutefois il remarqua que même la gardienne ne semblait pas certaine de vouloir continuer. Il ne lui en voudrait pas, toutefois il voulait savoir ce qui ce passait réellement dans cette cité. Et si ce n'était pas elle qui le mettrait au courant, ce serait quelqu'un d'autre. Toutefois avant qu'il ne puisse dire un mot, elle recommença son récit.

    Les paroles qu'elle prononça par la suite semblèrent lourde. À chaque mot qu'elle prononçait, la colère de Runvan ne faisait qu'augmenter. Les démons enlevaient des gens à tous les jours. Personne ne savait ou ce situait leur repaire et donc, personne ne pouvait leur venir en aide. Cependant, elle lui dit quelque chose qui lui fit un choc. Certaines personnes, qui possédait des pouvoirs, c'était allier avec les démons !? Comment pouvaient-ils faire cela ? N'avaient-ils aucune considération pour leur propre race, ou leur vie était-elle si importante pour eux qu'ils étaient prêt à sacrifier des centaines d'autres vie ? Cela répugna complètement le jeune Aasimar. Comment pouvait-on simplement prendre en considération de s'allier avec de tel monstre ? C'était complètement inconcevable mais surtout... Complètement impardonnable !!

    Lorsque Svada mit fin à son récit. Runvan avait baisser la tête, voulant ainsi camoufler toute la rage qui l'animait à l'instant présent. À partir de maintenant, il n'avait plus que des démons à combattre, il devrait également tuer les élémentalistes qui c'était joint à eux. Après tout, la nature "humaine" fonctionnait comme cela. Il y avait toutefois certaine personne qui ne pensait pas qu'à eux. C'était cette qualité qui devait faire défault à ces traitres qui avait joint nos ennemis. Essayant de ce calmer du mieux qu'il le pouvait, Runvan releva tranquillement la tête. Son regard était devenu intense et complètement résigné. À partir de ce jour, il ne pouvait plus simplement venger la mort de son ami mais en plus, il devrait protéger cette cité. Après tout, il allait devenir l'un de ses habitants, alors c'était tout à fait normal de vouloir protéger l'endroit que l'on peut appeler son "chez soi" !


    - Qu'ils essaient de revenir !! S'ils reviennent, je serai la pour défendre la cité. Je vais tué tous les démons ou élémentalistes, qui vont essayer de s'en prendre aux habitants de cette cité. Mais bon, changeons de sujet ! Continuons la visite, je voudrais mieux connaître l'endroit que je vais désormais protéger.

    Runvan fit un simple sourire à Svada. Pour sa part, il n'était pas encore assez puissant pour pouvoir protéger tout le monde. Mais il allait bientôt commencer ses cours et à partir de ce moment, il y mettrait tous les efforts nécessaire afin d'apprendre le plus rapidement possible et ainsi, devenir l'une des personnes qui va protéger cette cité
Revenir en haut Aller en bas
Svada Nir
avatar
Nombre de messages : 95
Âge : 42
Race : Hybride Araignée (Veuve Noire)
Poste : Tuteur Élémentaire
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageLun 14 Déc 2009 - 20:26

[Un peu en retard, mais me voilà ^^]

Elle resta coite devant la réaction de ce jeune homme -certes, théoriquement, il était plus vieux que Svada, mais passons-. Il avait l'air si... décidé ! Si déterminé à protéger cette Cité qu'il venait de découvrir. Cependant, s'il n'était pas un novice, il n'était pas un maitre non plus, et sa maitrise devait être basique. L'hybride se remémora un instant le temps où elle ne maitrisait pas ce don des dieux : elle était arrivée ici en pensant que c'était inutile, que ce n'était qu'une perte de temps et qu'elle ferait mieux de rentrer à Luxania. Mais finalement, Elament lui avait apportée plus qu'elle ne l'avait espérée : la vie ici était agréable, malgré les raids des démons. Et c'était sans doute aussi pour cela qu'elle était restée : jamais elle n'avait été aussi proche de ceux qui avaient détruits ses frères. L'occasion rêvée pour les détruire tous !

Depuis cette pensée, elle avait évolué. Elament était devenue son nid, et elle comptait bien s'y installer le plus longtemps possible, jusqu'à sa mort peut-être. Elle préférerait mourir dans toute sa force, encore belle et puissante, plutôt que dans une vieillesse décadente. N'y voyez nulle trace de courage ou de bravoure, Svada avait peur de l'âge. Mais elle avait de la chance : dans cette Cité, l'espérance de vie pouvait facilement être divisée par deux ! Une aubaine somme toute. Elle revint sur ses pattes, et répondit au sourire de Runvan par le sien. Elle se retourna pour poursuivre la visite, le nouveau à ses côtés. Elle murmura, plus pour elle-même que pour lui, cette phrase, à peine transformée, que lui avait énoncée son frère.


" Tu veux protéger ces gens hein ? Commence d'abord par apprendre à te protéger toi-même... "


Elle jeta un coup d'œil à Runvan -techniquement, c'était quasiment invisible, puisque tout son œil était noir, mais passons encore-, en espérant qu'il n'avait pas prêté attention à ses souvenirs. Le contexte n'était pas le même, et le mode de pensée était diffèrent. Elle était encore parmi les nomades et voulait toujours rester avec eux. Elle avait dit quelque chose dans le même genre que les paroles de Runvan : des phrases idéalistes et éphémères mais douces à l'oreille, comme un rêve de miel. Elle redescendit à nouveau sur Elament : décidément, elle se montrait bien nostalgique aujourd'hui.

Elle montra à ce visiteur les tours de l'école, ainsi que les divers magasins qu'ils croisaient, en donnant les noms et les fonctions. De mêmes, ils passèrent près de l'entrée du Parc, et on pouvait y apercevoir la Tour des Vents ou le Volcan Salasta. Ah, que la Cité était vaste, il faudrait bien plus qu'une journée pour la visiter en entier, et sans doute que Runvan n'avait aucun endroit où dormir pour le moment. La Directrice ou une assistance lui assignerait sans doute une dortoir en temps et en heure. Ils avaient parcouru une certaine distance, et Svada se rendit compte qu'il était midi passé. Elle-même avait faim, et les rues étaient moins remplies. Elle s'arrêta enfin, et demanda à son interlocuteur.


" Hum, j'ai peut-être fais du zèle... Si tu vas à l'école maintenant, on risque de te refouler pour cause de déjeuner ! Ahahah. Tu pourras de toute manière, t'y rendre cette après-midi... Veux-tu manger quelque chose ? Il y a quelques restaurants dans les parages. "

Elle espérait qu'il réponde par l'affirmative, parce que bientôt, son ventre allait gargouiller, et elle détestait ça. Elle n'aimait pas particulièrement les restaurants, et elle aurait bien invité ce jeune homme chez elle, sauf qu'elle n'avait rien de comestible pour lui : elle ne gardait que des proies vivantes capturées par ses soins aux alentours. Elle les découpait avec ses mandibules buccales pour les avaler par morceaux entiers, encore tout chauds et surtout vivants quelques secondes auparavant. Sans vraiment qu'elle en comprenne la raison, seuls les hybrides insectes y étaient habitués, et les autres semblaient dégoûtés en la voyant. Une fois même, on lui avait retiré son repas de la bouche ! Non mais. Dans les restaurants, elle devait réclamer un animal vivant, comme un lapin, et ça passait souvent mal. Mais elle était plus connu maintenant, et c'était moins handicapant.

_________________________________________________________

Image Originale : Di
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 15 Déc 2009 - 6:16

    La détermination du jeune homme pouvait se lire dans chacune de ses paroles. Devant son "entêtement", la gardienne sembla légèrement surpris. Après tout cette réaction était tout à fais compréhensible. Il venait tout juste d'arriver à Elament que déjà il voulait protéger toute sa population. Pour être honnête, Runvan n'a jamais reculer devant un service qu'il pouvait rendre. Durant son voyage, il avait même aider une petite auberge à se débarasser de ceux qui avait tenté de les voler. Sur ce point, il n'avait pas changer du tout, mais sur d'autre il avait plus ou moins changer. Désormais... Il n'aurait plus de pitié pour ses adversaires !!

    La cité de Elament semblait être l'endroit rêvé, si on oubliait les démons qui attaquait à chaque jours. C'était cette paix que l'élémentaliste avait recherché. Il trouvait toutefois étrange de la ressentir en plein milieu d'une ville. Il aurait trouvé cela plus "ordinaire" s'il avait eut se sentiment alors qu'il aurait été en plein milieu d'une merveilleuse clairière luxuriante. Et non ! Il se trouvait à l'intérieur des murs d'Elament, la Capital des Élémentalistes ! Après tout, il était avec des gens comme lui ici. Des gens qui possèdes, tout comme lui, des pouvoirs sur les éléments.

    Reprenant tranquillement la visite, Runvan regardait partout autour de lui de manière fébrile. Il ne voulait rien manquer ! De cette façon, il pourrait rapidement trouver ses premiers repaires et ainsi pouvoir s'orienter rapidement dans la ville. Cela lui faisait du bien de ne plus être sur le ses gardes constament. Être attentif au moindre mouvement, au moindre souffle, percevoir chaque changement ! Il se sentait libéré de tout ce point présentement et comptait bien en profiter. Marchant au côté de la gardienne, il perçut des mots... Comme un murmure qui provenait d'elle. Ses paroles ne lui semblait pas dédié, comme si elle se parlait à elle-même, récitant une phrase qu'elle avait apprit par coeur.


    Citation :
    " Tu veux protéger ces gens hein ? Commence d'abord par apprendre à te protéger toi-même... "

    Runvan n'y porta pas attention. Si elle c'était adressé directement à lui, il aurait pu lui dire qu'il était déjà en mesure de ce défendre. Sinon, il n'aurait pas survécut à son combat contre le démon ! Il possédait déjà beaucoup de pouvoir pour quelqu'un de nouveau. Même si lui-même trouvait qu'il n'avait pas beaucoup avancer en 30 ans d'entrainement ! N'importe qui lui dirait que pour avoir acquis autant de savoir faire, surtout par soi-même, était très difficile. Certain n'aurait pas la chance de vivre aussi longtemps que lui et donc, ses derniers ne pourrait pas s'entrainer autant qu'il peut le faire.

    À mesure qu'ils avançaient dans la rue, Svada lui disait tout ce qu'elle savait. Les noms des boutiques ainsi que leur fonction. Ce qui était très intéressant pour le jeune homme. Il n'avait pas d'argent pour le moment, mais il trouverait bien un petit boulot pour pouvoir acheter ce dont il avait envie. Après un certain temps, Runvan remarqua que le soleil était désormais à son zénite, signe qu'il était l'heure du diner. Pourquoi le temps devait-il passer si vite ? Pour sa part, il aurait voulu continuer jusqu'au coucher du soleil. Toutefois il devait manger sinon il allait perdre des forces. Toutefois il ne savais pas du tout ce qu'il pourrait manger. Peut-être devrait-il partir dans la forêt alentour et faire un peu de chasse. Toutefois, avant même qu'il puisse réellement planifié une telle chose, Svada lui fit une proposition plutôt alléchante.


    " Hum, j'ai peut-être fais du zèle... Si tu vas à l'école maintenant, on risque de te refouler pour cause de déjeuner ! Ahahah. Tu pourras de toute manière, t'y rendre cette après-midi... Veux-tu manger quelque chose ? Il y a quelques restaurants dans les parages. "

    Runvan avait rigolé aux premiers mots de l'hybride, toutefois elle n'avait pas tord. Les gens qui travaille à l'école aussi ont le droit de prendre des pauses pour manger. Comme elle l'avait dit d'elle-même, il pourrait s'y rendre cette après-midi ! Aller manger quelque part ? Pourquoi pas ! Il commençait à avoir faim et à vrai dire, il ne voulait pas réellement partir à la chasse. Posant un regard joyeux dans les yeux noir de la gardienne, Runvan répondit à son invitation.

    - Avec plaisir SVada ! Alors ! Ou allons-nous manger ?

    L'Aasimar regardait la femme araignée avec le sourire, attendant patiement qu'elle lui indique ou ils iraient. Il pouvait déjà entendre les exclamations de bonheur de son estomac à la pensée de la nourriture qu'il allait bientôt ingérer. Il en salivait déjà de joie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Svada Nir
avatar
Nombre de messages : 95
Âge : 42
Race : Hybride Araignée (Veuve Noire)
Poste : Tuteur Élémentaire
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageSam 19 Déc 2009 - 18:22

" Hum bonne question... Hum... Ahah, je connais une taverne très proche d'ici où on trouvera à peu près de tout !"

Apparemment, elle n'était pas la seule à être affamée, et son compagnon avait accepté son invitation. Soit, mais elle n'avait pas vraiment d'idée sur l'endroit où ils auraient bien pu aller. Jusqu'à ce qu'elle se rappelle de ce charmant endroit, un peu... banal certes, pas franchement original. Mais où la viande était au moins délicieuse. La taverne n'était pas bien loin, et elle fit signe à Runvan de la suivre lorsqu'elle s'engouffra dans une rue transversale assez large. Dans ses souvenirs, elle était passée devant un fleuriste, une boutique d'artefacts, une bijouterie... Ah, mais voilà les fleurs ! Rassurée sur le chemin pris, elle ralentit un peu l'allure, car elle avait accéléré...

Elle essaya de se remémorer le nom de l'auberge... Cela ne commençait-il pas par un "L" ? Ou bien un "M" ?... Hum là, franchement, elle ne s'en souvenait plus. Mémoire d'araignée, petite araignée. Parfois, elle se trouvait plus de points communs avec les insectes qu'avec les deux pattes... Comme le fait de vivre en société. Au début, elle ne l'avait pas supporté : il lui avait fallu du temps avant de savoir réagir face aux sentiments et expressions humanoïdes. Après tout, elle avait vécu seule, puis avec des hybrides insectes nomades, alors, ce n'était pas si étonnant. Cependant, ce n'était pas à Elament qu'elle fit cet apprentissage de la vie sociale, mais à Luxania.

Hum, et c'était quoi cette boutique-là ? Ahah, le marchand d'objets magiques ! Elle était sur la bonne voie... Avec ses gros yeux, et malgré le fait que sa vision était un poil moins bonne que celle des humanoïdes moyens, elle put discerner le symbole de la taverne !


" Et bien, nous sommes presque arrivés. On y mange très bien, tu verras, et puis, je t'invites, d'accord ? Au moins comme ça, tu ne partiras pas en courant en me voyant manger, ahahah !"

Ah, elle imaginait déjà sa tête ! Diantre, cette fois, il ne resterait sans doute pas aussi stoïque qu'à sa simple vue. Enfin, qui savait jusqu'où allait la tolérance de ce jeune homme ? Ahah, et maintenant, on venait de passer devant la joaillerie, c'était bon, on y était. Une fois devant, n'importe qui se rendrait compte que Svada ne pouvait pas entrer par la porte normalement... Elle était simplement trop petite. L'hybride ne parut pas surprise, ni embêtée. Elle dit simplement :

" Entre, je te rejoins le plus vite possible par une autre entrée. "

Elle fit un signe de la tête, et se dirigea vers le bâtiment qui ne payait pas de mine de prime abord : c'était typiquement une construction elfique sylvestre : le bois était parfaitement taillé et tout y était harmonieux. L'entête disait : "Laën Sol". Soit, dans le langage commun : au lever du soleil. Svada n'y comprenait goutte à l'art, qu'il soit architectural ou pictural, encore moins à la langue elfique, si raffinée. C'était sans doute trop élevée pour son cerveau d'arachnéenne. En tout cas, elle ne s'attarda pas devant la façade, et escalada la structure en bois afin d'atteindre le toit, qui n'était pas bien haut. De toute manière, elle n'avait pas le vertige alors...

La gérant lui avait laissée utiliser la trappe de secours, qui donnait sur le grenier de sa taverne, pour entrer. Elle n'avait aucune difficulté pour grimper, avec ses quatre paires de pattes ! Une fois sur le toit, elle ouvrit simplement le passage, en relevant une planche. Le trou était assez large pour qu'elle y entre, et c'est ce qu'elle fit. Du grenier, poussiéreux à souhait, elle se dirigea vers la salle principale de la taverne pour s'asseoir. A peine ouvrit-elle la porte que le tavernier, un bel elfe, adulte, aux cheveux en bataille bruns, l'accueillit d'un grand sourire. Il s'appelait Iniel Eranië.


" - Svada ! Je t'ai entendu grimper, toujours aussi discrète ? Alors, tu viens enfin me voir ! Ca faisait un bail !
- Bonjour Iniel, excuse-moi cette absence, mais tu sais... maintenant, je travaille dur moi aussi !
- Ahahah Bon alors, tu viens à ta table ?
- Oui, mais attend, j'ai un invité aujourd'hui. Il est sûrement déjà là... "


Svada regarda "sa" table. Elle n'avait pas de chaise, mais semblait similaire aux autres, quoiqu'un peu plus haute. Pour des raisons pratiques, évidemment !

Spoiler:
 

_________________________________________________________

Image Originale : Di
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 4 Jan 2010 - 16:04

    Autour d'eux les gens allaient et venaient de tous les côtés. Entrant et sortant des différentes boutiques qui les entouraient, parfois avec rien, d'autres fois complètement ensevelit sous la quantité de leurs achats. Lorsque Runvan avait accepter son invitation en lui demandant ou ils allaient se rendre. Cette question avait semblé destabiliser l'hybride qui se mit soudainement à réfléchir. Ne connaissant pas trop les environs, il ne pouvait pas suggérer un endroit en particulier. Il attendait donc avec le sourire que Svada trouve un endroit qui pourrait être approprié.

    " Hum bonne question... Hum... Ahah, je connais une taverne très proche d'ici où on trouvera à peu près de tout !"

    Alors qu'elle avait parlé, Runvan avait très bien entendu son estomac gargouiller. Heureusement qu'il avait été le seul à l'entendre et qu'il avait également réussi à bien entendre les paroles de Svada, lui évitant ainsi de lui demander de répéter. De la façon qu'elle en avait parler, il ne devait pas s'agir d'un endroit très reconnu mais semblait plutôt rester dans le modeste. Un endroit typique et probablement assez accueillant pour y avoir des clients que l'on pourrait qualifier de "normaux". Elle avait donc pris les devants d'un pas assez rapide. Malgrés cela, il arrivait quand même à la suivre assez facilement. Ils arrivèrent finalement devant un fleuriste et il remarqua que la gardienne ralentit le pas. Il pouvait l'entendre murmurer, tout à coup elle vit un marchand d'objets magiques et son sourire d'aggrandit. Sans le laisser paraître, Runvan fit un soupir intérieurement, il était assez heureux qu'elle sache ou aller. Puisque lui en avait absolument aucune idée !!

    Un peu plus loin, Runvan vit facilement l'auberge qui se trouvait à proximité. Lorsque son accompagnatrice la remarqua également, elle se tourna vers lui. C'est alors qu'elle lui annonça que c'était elle qui l'invitait. Le sourire du jeune Aasimar s'aggrandit à cette nouvelle. Toutefois, ce qu'elle lui dévoila par la suite le fit d'avantage sourire. Elle semblait croire qu'il allait s'enfuir en la voyant manger ! Pourquoi ferait-il une chose pareille ? Après tout, c'était elle qui lui payait de le repas. Et puis très sérieusement, il ne s'attendait pas réellement à pire que ce qu'Aderic réussissait à faire. Au début, il avait trouvé son ami effroyablement écoeurant, mais avec le temps il c'était habitué à le voir déchiqueté vivante ses proies en les mangeant. Pour ainsi dire qu'il n'y avait plus grand chose qui pouvait vraiment lui faire peur. Lorsqu'ils arrivèrent devant la taverne en question, Svada se tourna de nouveau vers lui.


    " Entre, je te rejoins le plus vite possible par une autre entrée. "

    Comme simple réponse, il lui fit un signe affirmatif de la tête avant de pousser la porte de la taverne. Il était curieux de savoir par où elle allait passé pour entrer. Après ne possédait pas la taille d'une humaine ordinaire, à l'exception du haut de son corps, qui était la seule partie que l'on pouvait associer à un être humain. C'est alors qu'il entendit des pas sur les murs qui semblait monter vers le toit. Ce pouvait-il qu'il y est une autre entrée sur le toit qui permettrait à la gardienne de se faufiler à l'intérieur ? Son hypothèse se confirma rapidement lorsqu'il entendit une "porte" s'ouvrir puis se refermer dans le grenier de l'édifice.

    À peine quelques secondes plus tard, il put voir Svada apparaître de l'arrière boutique. Un sourire apparut sur le visage du jeune homme alors qu'il avançait tranquillement vers elle. Aussitôt qu'elle avait pénétrer dans la salle à manger, l'aubergiste l'avait interpeler. D'après ce qu'il put entendre à mesure qu'il approchait, celui-ci s'appelait Ineil et semblait appartenir à la race des Elfes mais il ne saurait dire quelle race d'Elfe exactement. Lorsqu'elle fit allusion à lui, Runvan apparut à environ 1 mètre devant elle.


    - Je suis là !! Et j'imagine que l'on va manger à la table qui est là-bas !?

    Lorsqu'il avait posé cette question, il avait tout simplement montrer du doigt la table que Svada regardait juste avant qu'il n'apparaisse devant elle. Tout en lui souriant, il s'approcha de la table, attrapant une chaise à une table libre au passage. Vue sa taille, il se trouvait à la bonne hauteur même en position assise, ce qui était tout simplement parfait. Il mit la chaise devant la table et y prit place.

    - Alors... Où est le menu ?

    Question simple, mais qui dévoilait d'une façon assez humoristique la faim qui le tenaillait depuis quelques minutes. À le voir, il semblait déjà avoir de la salive plein la bouche et il attendait déjà de voir la nourriture fraichement préparer sortir des cuisines pour arriver devant lui !!
Revenir en haut Aller en bas
Svada Nir
avatar
Nombre de messages : 95
Âge : 42
Race : Hybride Araignée (Veuve Noire)
Poste : Tuteur Élémentaire
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageJeu 7 Jan 2010 - 22:10

"Ah eh bien, tu as entendu Iniel ? On te demande le menu ! Moi, tu connais déjà ce que je veux. "

L'elfe la gratifia d'un sourire charmeur, comme tout ceux de son espèce savaient le faire. Il amena une carte à Runvan et retourna en cuisine. Svada pendant ce temps, commençait à se mettre en place pour s'asseoir. Mais non, ce n'était pas impossible, il y avait toujours une solution ! L'hybride se dirigea vers le côté de la table qui offrait le plus d'espace, elle replia les trois paires de pattes arrières sous son abdomen, et glissa sa paire restante sous la table. Elle était ainsi à une hauteur parfaite, et totalement stable. De toute façon, ses pattes semblaient certes fines, mais elles étaient incroyablement musclées et résistantes pour pouvoir la soutenir tout le temps.

Ainsi installée, elle se demanda de quoi elle avait l'air. C'était une question qu'elle se posait souvent et à raison : comment la voyait-on ? Ridicule ? Majestueuse ? Burlesque ? Maladroite ? Adroite ? Elle se souciait bien peu de son apparence en vérité, et ses cheveux étaient par exemple souvent tombant, informes. De toute façon, ce n'était pas comme si elle pouvait y faire grand chose. Bien s'habiller était impossible, son visage était étrangement allongé, et ses yeux ne laissaient pas de place au charmant minois que pouvaient prendre les elfes. Tout compte fait, et objectivement, Svada n'était pas belle. Même sa partie humanoïde, son buste, était rachitique, elle n'avait aucune forme. L'araignée en était vaguement consciente, mais en vérité, de toute sa vie, le seul reflet d'elle-même qu'elle ait jamais vu était flou et mouvant.

Cela pouvait paraitre étonnant, mais la gardienne avait peur de son reflet. Pas pour quelque superstition de bonne femme, mais par association : comme toute araignée qui se respectait, Svada avait une peur panique de l'eau. La moindre goutte réduisait ses toiles à néant, et la clouait au sol. Or, une fois, quand elle était petite, avec son frère Urzo, ils s'étaient aventurés près d'un étang peu profond. Notre grand frère Razdal nous avait bien dit de ne pas approcher de l'eau, mais ça brillait tellement. Vous devinez ce qui est arrivé n'est-ce-pas ? En se penchant pour voir son reflet - le visage squelettique d'une enfant, dont les six yeux occupaient plus de la moitié du visage - elle était tombée, et le liquide froid sur sa peau lui avait glacée le sang. Un traumatisme qu'elle gardait toujours. Ah quelle nostalgie...

Mais revenons au présent, car moi, narrateur ait été absente trop longtemps de mon poste. Que s'est-il passé pendant notre intrusion dans la conscience de cet insectoïde ? Ah Svada avait engagée la discussion :


" Au fait, tu m'as dit avoir voyagé n'est-ce-pas ? Alors dis-moi, quelles sont les nouvelles hors de ces murs ? Ah, j'aurais bien aimé retourner à Luxania une fois, mais maintenant, je suis trop liée à cet endroit je crois... "

Ah, la petite araignée qui rêvait de liberté. Mais voilà que l'insecte le plus habile des insectes, l'animal le plus haï de tous, celui dont la ruse n'a d'égale que la laideur se retrouve à jouer le chien de garde de tout une Cité, composée d'habitants dont elle détestait une certain ethnie... Quelle ironie.

" Et... pardonne mon indiscrétion, mais tu ressembles à un elfe mais tu n'en es pas un, je me trompe ? C'est juste... une curiosité de ma part... Mais si ça t'ennuie de répondre, alors laisse. "

Quoi, curieuse ? Svada ? En voilà un trait de caractère inconnu. Depuis quand s'intéressait-elle aux races des autres, elle qui d'habitude détestait qu'on s'intéresse à la sienne ? En voilà une question étrange... Ah mais, et voilà le tavernier qui s'approche...

_________________________________________________________

Image Originale : Di
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 7 Jan 2010 - 23:06

    Runvan n'avait pas énormément manger depuis les trois derniers jours, ce qui pouvait expliquer son impatience à pouvoir manger. Il y avait toutefois une petite chose que Svada ne savait pas de son jeune invité. Il pouvait engloutir une très grande quantité de nourriture, comme si son estomac ne possédait pas de fond !! Il avait toujours été un grand mangeur et ce, depuis son enfance. Jamais personne n'avait pu expliquer, lorsqu'il était tout jeune, comme il était possible pour un enfant de 2 ans de manger presque autant qu'un adulte moyen !! Alors imaginer maintenant, comment il est capable d'engloutir de nourriture !! Toutefois, il a lui-même trouvé une explication à ce phénomène... Son pouvoir !! Sa puissance sur l'air doit consomer beaucoup d'énergie pour lui permettre de manger autant.

    Lorsqu'Iniel lui apporta finalement le menu, l'Aasimar l'ouvrit et plongea son regard à l'intérieur. À un tel point que son visage sembla disparût derrière les feuilles. Il observait chacun des plats ainsi que leurs ingrédients. Il ne voulait pas non plus que son invitation lui coûte une fortune. Il devait donc prévoir de ne prendre qu'un minimum de truc. Il pourrait par la suite aller manger à la cafétéria de l'école s'il avait toujours faim. Si celle-ci était ouverte à l'heure ou il s'y rendrait bien entendu. Il était tellement absorbé par la liste des plats qu'il ne porta même pas attention à la position que la gardienne prit afin de pouvoir s'assoir. Après un court instant de silence, la voix de la femme araignée le tira de l'observation du menu.


    " Au fait, tu m'as dit avoir voyagé n'est-ce pas ? Alors dis-moi, quelles sont les nouvelles hors de ces murs ? Ah, j'Aurais bien aimé retourner à Luxania, mais maintenant, je suis trop liée à cet endroit je crois... "

    Runvan se plongea alors dans ses souvenirs. Tentant de se rappeler des trucs qu'il avait pu entendre à propos des différentes régions du monde. Il avait entendu beaucoup de rumeurs durant son voyage, mais il n'avait jamais vraiment prit la peine de vérifier si cela pouvait véritablement être vrai. Il y avait toutefois certaines des rumeurs qui lui était parvenu qui pouvait être possible mais il ne voulait pas vraiment abordé le sujet. Il avait même entendut dire que les humains avaient débarqué loin à l'ouest et qu'ils avaient tous été tué par un dragon.

    - À vrai dire je n'ai entendu que des trucs auxquels ont ne peut donner que le bénifice du doute. Mais personnellement, je n'ai pas entendu grand chose de valable sur le reste du monde.

    Suite à cette réponse, il replongeait son visage dans le menu de la taverne. Il avait déjà trouvé quelques trucs qu'il voulait prendre mais il ne comptait tout de même pas aller trop loin. Il n'allait tout de même pas dépouiller Svada en un seul repas !! Après un autre instant, elle lui posa finalement une autre question.

    " Et... pardonne mon indiscrétion, mais tu ressembles à un elfe mais tu n'en es pas un, je me trompe ? C'est juste... une curiosité de ma part... Mais si ça t'ennuie de répondre, alors laisse. "

    Runvan releva alors les yeux vers la gardienne et lui sourit. Il était vrai que sa race pouvait ressembler beaucoup aux elfes, mais pour sa part il croyait que les membres de sa race se situait plus haut que les simples elfes. Il ne retirait cependant rien au fait que les elfes étaient une race noble et digne de confiance. Du moins, pour la plupart.

    - Je suis un Aasimar ! Mais je ressemble au elfe puisque ma mère était elle-même une Elfe de Lune. Comme tu peux le voir...

    Runvan releva l'une de ses mains, montrant ses griffes à la jeune femme.

    - ... je fais parti du clan du dieu Breamos, Seigneur des Ours !!

    À ce moment, le tavernier revint vers eux, prêt à prendre leur commande. Runvan tourna son regard vers Svada, l'invitant à choisir en premier. Après tout, c'était elle qui l'invitait et il connaissait tout de même les bonnes manières.
Revenir en haut Aller en bas
Svada Nir
avatar
Nombre de messages : 95
Âge : 42
Race : Hybride Araignée (Veuve Noire)
Poste : Tuteur Élémentaire
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageMar 12 Jan 2010 - 12:30

[Oups pardon, j'avais pas vu ta réponse ^^" En plus c'est court, mais je ferais mieux au suivant ! ]

Quelque peu déçue par ce manque d'information, Svada pesta contre son idiotie. A quoi bon penser au monde loin de ces terres ? Il y avait bien assez de problèmes ici pour s'occuper de ceux qui avaient cours là-bas... Tout de même...

Secouant la tête pour se remettre les idées en place, l'hybride écouta avec intérêt l'arbre généalogique de son convive. C'était donc ça, un Aasimar... A vrai dire, elle n'en avait jamais rencontré auparavant, c'était donc une première. Que les espèces étaient variées à Elament, un véritable échantillon de toute la population de la planète, sauf bien sûr le continent des hommes, Nieta. Les hommes. Qu'ils étaient bien bêtes... Ce n'était plus qu'un vague souvenir pour elle, mais elle se remémorait parfois ses rencontres hasardeuses avec ces étranges bipèdes sans défense. En l'apercevant, ils prenaient la fuite comme des lapins, ils criaient comme des singes, ou se défendaient avec des pointes... D'étranges animaux, si vous voulez son avis.

Quant aux elfes bah... Svada entretenait une rancune tenace aux ethnies elfiques en général, mais elle n'était pas si butée. Iniel était bien un elfe. Et ce Runvan en avait le sang sans aucun doute, et quelques caractéristiques physiques à en juger par ces griffes. Pourquoi cette rancune ? Au fond, elle n'en savait rien, c'était inconsciemment qu'elle rangeait les elfes dans la catégories des sournois... Un traumatisme antérieur peut-être ? Et maintenant ? Ah oui, elle devait faire son choix, puisque Runvan l'y invitait.


"- Tu connais mes goûts mieux que moi-même, alors choisi un animal de ta réserve et apporte le moi... Tu en as vivants ?
- Laisse-moi réfléchir... Oui, certainement... C'est un lapin il me semble... Un peu drogué, ça ne te dérange plus ?
- Non, ce sera bon. "


On ne se refait pas, et Svada ne mangeait que de la viande crue, vivante, et sanguinolente s'il-vous-plait. Elle avait bien essayé de se mettre à la nourriture cuite, aux légumes,... Mais elle avait pratiquement tout vomi immédiatement. Alors ce sera vivant ou rien, même si elle devait sortir de la Cité chercher sa nourriture pour cela. C'était maintenant au tour de l'Aasimar de choisir, puis ils pourraient reprendre une conversation que Svada aimerait avoir...

_________________________________________________________

Image Originale : Di
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 12 Jan 2010 - 14:57

Spoiler:
 
    Runvan remarqua la déception sur le visage de l'hybride lorsqu'il lui avoua n'avoir aucune information pertinente à propos de l'extérieur. Après tout il n'y avais jamais vraiment porter attention, il connaissait certains ragots, des légendes concernant certains endroits du monde. Il avait également entendu des histoires toutes plus variées les unes que les autres à propos d'aventurier qui aurait terrasser un dragon ou encore qu'ils auraient rencontrés des humains qu'il avait dû tué lorsque ceux-ci l'avait attaqué. À chaque fois il avait bien rit de ceux qui était venu lui dire ce genre de trucs. Pour sa part, il n'avait rien fait d'extraordinaire, toutefois lorsqu'il parlait aux voyageurs de ses pouvoirs ceux-ci semblait démontrer une certaine jalousie à son égard. Certain lui disait même qu'il était chanceux de faire parti de ceux que choisissait les dieux en leur accordant un tel don.

    Alors qu'il venait de répondre à Svada concernant ses origines, le tavernier revint les voirs afin de prendre leur commande. Runvan avait alors tourné les yeux vers la gardienne attendant que celle-ci commande ce qu'elle souhaitait manger. Celle-ci demanda tout simplement à Iniel s'il avait des animaux vivants qu'il pourrait lui apporter. Cette nouvelle ne surpris pourtant pas le jeune homme. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il s'était habitué au régime alimentaire de son défunt meilleur ami. Celui-ci chassait sa nourriture et la mangeait crut. Il attrapait des animaux et les déchiquetait afin de les manger. Il devait cependant avoué qu'au début, il avait trouvé cela complètement répugnant mais qu'avec le temps, il s'y était habitué. Le seul animal qu'il avait complètement interdit à son ami de chasser était l'ours. Ce qui c'était avéré normal étant donner qu'il venait lui-même du clan du seigneur des ours. Il ne pouvait tout simplement pas supporter de voir quelqu'un tué les animaux que les membres de son clan vénérait.

    Après avoir fait sa commande, Iniel et Svada se tournèrent tous deux vers lui du même mouvement. Runvan leur sourit simplement et descendit une dernière fois les yeux vers le menu. Il espérait que la gardienne ne l'interpelle pas sur son alimentation, après tout elle mangeait bien des bêtes vivantes non !? Après quelques secondes, l'Aasimar releva la tête et posa son regard sur le tavernier.


    - Je vais prendre un poulet entier bien cuit, un filet de boeuf saignant, une salade de pâte et un grand pichet d'eau !!

    Runvan sourit de nouveau à Iniel et tourna ensuite son regard vers l'hybride. Elle qui ne mangeait qu'un simple lapin, son repas semblait bien petit en comparaison de ce qu'il prenait. Cependant il avait vérifié les prix de tout ce qu'il avait prit avant de commander et cela n'allait pas coûter très cher. Après tout il aurait bien pu prendre encore 1 ou 2 plats de plus, mais il était certain qu'il allait être rassasié après avoir manger ce qu'il venait de demander. Après avoir tout noté, l'elfe parti en direction des cuisines. Conservant son sourire, l'Aasimar observa la réaction de la gardienne sans réellement y porter attention.

    - On parlait de quoi déjà ?

    Runvan souhaitait qu'elle ne lui parle pas de tout ce qu'il avait prit. Cependant cela pouvait s'avérer plutôt étonnant. Il possédait une bonne carrure, mais on pouvait se demander ou il allait bien pouvoir ranger toute la nourriture qu'il allait bien ingérer.

    - Au faites, dis-moi... D'où viens-tu toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Svada Nir
avatar
Nombre de messages : 95
Âge : 42
Race : Hybride Araignée (Veuve Noire)
Poste : Tuteur Élémentaire
Magie Contrôlée : Terre

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageMer 13 Jan 2010 - 20:05

Un mince sourire était apparue sur son visage en entendant la commande de son invité. En voilà, un appétit. Il était vrai qu'à côté, Svada ne mangeait pas grand-chose, mais remarquez, sa constitution particulière expliquait ce régime : son abdomen était totalement insectoïde, la structure était différente de sa partie humanoïde. Il n'y avait pas d'os, mais un exosquelette solide qui maintenait ces organes en place. Cet exosquelette remplaçait les os et les muscles, de fait, elle avait besoin de deux fois moins de nourriture. Tandis que cet Aasimar devait nourrir un corps entier... L'hybride ne se posa pas la question du paiement plus important que d'habitude, de toute façon, elle dépensait très peu, et il fallait qu'elle l'utilise, sa paie !

De quoi parlait-on, alors ? Le tavernier était parti préparer les plats, et Runvan souriait toujours. Quelle joie de vivre, vraiment... Ou alors, il ne voulait pas que la gardienne fasse une réflexion sur sa commande. Svada n'en avait pas l'intention, mais elle aurait pu, juste pour se moquer gentiment, lui faire remarquer qu'il devrait sans doute passer par le toit avec elle pour sortir... Et puis, vint la question qui tombait toujours à un moment ou à un autre dans une discussion entre élamentien. Puisqu'Elament était composée en majorité de voyageurs, il n'était pas étonnant que la plupart des habitants viennent de très loin, et c'était toujours un sujet intéressant que de savoir d'où venait chacun. Svada ignorait en fait d'où elle venait originairement : mais à force de recherches géographiques, en se basant sur ses premiers souvenirs, elle pensait avoir été abandonnée par une des tribus elfiques qui prospéraient non loin de la colonie humaine des terres d'Erestrée... Peut-être... Etant hybride, elle ne pouvait en être sûre. Elle pouvait tout aussi bien être née d'une nymphe qui passait par là ! Ou encore d'un ange...

Elle commençait à ouvrir la bouche pour parler, mais s'interrompit un instant, en inclinant la tête de côté. Que dire en fait ? Banale histoire d'hybride abandonnée ? Et puis quoi, elle s'en fichait elle que sa génitrice soit un elfe, un nain ou une harpie ! Elle était une hybride, hors des normes des autres races, sans parents, sans fam... Faux, encore une fois, elle se laissait emporter par sa rancœur latente d'enfant abandonnée. Car elle avait été recueillie par la meilleure famille dont elle aurait pu rêver. Elle se rendit compte alors qu'elle devait avoir l'air ailleurs là... Elle se reprit, et passa sa main dans ses cheveux raides avant de reprendre la parole :


" Hum oh pardon... J'étais perdue dans un souvenir.... D'où je viens alors ? Si ça t'intéresse tant : je crois être née d'elfes, mais en fait, je n'en sais rien, puisque j'ai été abandonnée très tôt, au nord-est des Terres d'Erestrée... Près d'Indelia Prime, colonie humaine pour être exacte. Un coin charmant, bien qu'un peu sauvage. J'ai rejoint des hybrides insectes nomades, ce qui m'a conduit jusqu'à Luxania avant de venir ici..." Elle lui offrit un autre de ces minces sourires vaguement mélancolique. " Bah, tu sais peut-être que les hybrides sont en général abandonnés à la naissance, alors c'est très banal comme histoire. "

Oui, très. Mais c'était son histoire. Elle n'hésitait pas en masquer certains pans plus sombres, ou plus joyeux. Ou bien à paraitre plus indifférente qu'en vérité aux yeux des autres. Car elle s'était exprimée d'une manière assez particulière, presque guillerette, mais pas vraiment... Légère, serait plus juste. Sa vie, elle la traitait avec légèreté devant les autres, alors qu'elle passait son temps à essayer de se la construire. Elle posa sa main sur la table, et en tapota le bois du bout de ses doigts minces. Une petite conclusion à son incroyable et trépidante vie ?

" Disons que je suis une enfant de la Chance, née en Erestrée... Et toi, d'où viens-tu, dis-moi ? Y a-t-il des Cités Aasimar non loin ? Ou bien as-tu grandi avec des elfes ? Une double culture comme la tienne doit être passionnante... "

Ce n'était décidément pas le peuple qu'elle connaissait le mieux... Et elle était curieuse de savoir d'où sortait un semi-elfe, semi-Aasimar... Elle se souvenait pourtant d'avoir lu que certains elfes refusaient catégoriquement tout métissage... Bah, il devait bien y avoir des exceptions en fait. Comme tout. Quant à la double culture... Elle avait dit cela sur le coup, mais à bien y réfléchir, appartenir à deux ethnies ne devait pas être un cadeau tout les jours, si les deux races le rejetaient... Mais l'une pouvait bien l'acceptait... Elle ne connaissait pas suffisamment les Aasimars pour le savoir, et son avis sur les elfes en général était trop subjectif qu'il soit pris en compte. Si ça ne tenait qu'à elle, elle dirait que les elfes n'étaient que des lâches qui se cachaient dans leurs Cités fortifiées, en autarcie avec le monde... Mais non, elle se sentirait un poil ridicule.

Spoiler:
 

_________________________________________________________

Image Originale : Di
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]