Partagez | .
 

 Carnage et pataugeage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageSam 24 Oct 2009 - 16:08

Armand ne sortait de la Citée d'Elament que pour des affaires urgentes. En effet, après des années d'errance de par le monde notre vampire avait trouvé en la Citée un lieu de vie.
Toutefois, certaines situation demandait à Armand de quitter les murs pour quelques quètes d'importance.
Cette fois encore ne dérogeait pas à ses habitudes.

Méfiant à l'égard des Traqueurs Infernaux, ou plutot de leur sois disans Chef, Armand se fiait à présent davantage à certains informateurs zélés pour récolter des nouvelles de l'extérieur.
En l'occurance des voyageurs faisaient état d'un massacre ayant eu lieu non loin de la Citée dans les Marais de l'Oubli.
Mais aucune communauté d'élémentaliste n'avait rapporté la moindre activité hostile aussi s'était du côté des humains qu'il fallait cherché.
On situait un village récent d'humain s'étant établis dans les dis Marais, profitant de la perte d'activité des démons suite à la Bataille.
Hélas il fallait croire que mêmes les meilleurs choses avaient une fin...

A peine les derniers rayons du soleil s'étaits ils couchés qu'Armand quitta les murs de la Citée juste avant que les portes ne soient closes pour la nuit.
Montant son étalon à brides abattues à travers la campagne environate, Armand rallia les Marais de l'Oubli pour y mener son enquète.
Car si des démons s'en prenaient à des humains dans les environs, ils pourraient par la suite s'en prendre à des élémentalistes...

Mettant pied à terre à l'orée des Marais, Armand y laissa son étalon mais non pas attaché de façon à ce qu'il soit en mesure de fuir un quelconque danger...
Une lègère brise souflait sous un ciel sans nuage.
Les rayons de la lune et des étoiles éclairaient les alentours à tel point qu'Armand pouvait y voir sans recourir à sa vision de vampire.
Sa cape noire flottait doucement dans son dos protégeant faiblement sa chemise de flanelle blanche.
Ses bottes s'enfonçaient par endroit profondément, au point de presque toucher son pantallon noir.

Par chance ses informateurs avaient réussi à lui indiquer où se situait grossièrement le village. Ou plutot ce qu'il en restait...

Après une heure de progression dans les Marais Armand découvrit les restes du village.


*Au non du ciel pourquoi battir un village ici ?*

Une odeur acre de brulé montait à ses narines lorsqu'au détour d'un bosquet il découvrit le village.
Une quinzaine de batisse plus ou moins bien entretenue étaient installées en un double demi cercle.
Celui ci comportait une grande place de sable tamisé tandis que les Marais s'étandaient partous autour.

Des dizaines de corps sans vie s'étandaient un peux partous.
Certains dans les positions aléatoires que seul donnait la mort.
Mais, pour un grand nombre, dans des positions suggérant que certains membres avaient été brisés avec sauvagerie.
Certains cadavre avaient été dévoré, en partis ou en quasi totalité.
Mais quelque chose intriga Armand à mesure qu'il voyait les visages morts: leur expression était plus proche de l'extase, mortelle, mais de l'extase plutot que de la terreur...


*Que cela veut il dire?*

Dans ses recherches, Armand remarqua que certaine batisse connaissaient un départ de feu.
Ne voulant pas y entrer de crainte du feu, Armand se dirigea vers la batisse principale.
Celle-ci paraissait intacte.

Une fois à l'intérieur Armand n'y trouva aucun corps. Etrangement s'était comme si rien ne s'y était passé par contraste avec l'extérieur...
Intrigué et ne comprenant pas quel type de démons avait pus agir, Armand entrepris d'explorer, sans trop savoir pourquoi, le rez de chaussé de la batisse.
Un seul escalier menait à l'étage, mais Armand le garda pour plus tard...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageDim 8 Nov 2009 - 13:57

Les Marais de l'Oublis quel charment endroit si l'on aime la pourriture et les effluves nauséabondes des eaux depuis bien trop longtemps stagnantes. Pourquoi l'avait on envoyé là bas? Sous prétexte que l'on devait frapper partout et surtout dans les villes et villages ressent pour faire trembler le bétail humain, elle, elle avait du tomber dans les Marais!

Avec une escouade de cinq pauvre petits démons mineurs à peine sortit des jupes de leurs catins de mères et de Kohite sa petite manticore adorée elle c'était rendu dans ce petit village construit en demi cercle ou une place de sable avait été aménager pour une raison d'hygiène et de simplicité pour les constructions.
Son compagnon était une formidable créature puisque une fois adulte il pouvait devenir une monture des plus appréciable. Aussi depuis quelque temps elle sortait assez souvent avec Kohite pour qu'il se nourrisse et fasse un peu d'exercice, pas question d'avoir une manticore obèse.

Les Marais... de quoi vous mettre une succube en colère mais pas elle; non tout simplement parce qu'elle savait qu'un petit carnage serait au rendez vous et qu'il ferait bouger les élémentalites, et avec un peu de chance certains qu'elle avait déjà croisé. Du coup elle avait passé les vêtements en prévision. Une sorte de body en cuir foncé tanné avec des chaînes d'argents d'on l'une lui servait à tenir son fouet qui était en quelque sorte son arme de prédilection. Pour parachever sa tenue des cuissardes, une cape jeter à la va vite sur ses épaules et les cheveux remonté en un chignon improvisé.
Ils avaient perdus du temps à trouver se petit village mais finalement l'attaque avait été rapide. Un peu trop au goût de Sybaris qui renvoya les soldats démoniaque, ses incapables avait commencer à mettre le feu au habitation.

Elle dégagea l'entrer d'une des maisons en sortant les corps pour les jeter plus loin, ça encombrait le passage. Elle fouilla le rez de chaussée avant de monté à l'étage accompagnée de près par son compagnon poilu. Elle farfouilla dans les papiers cherchant visiblement un document bien particulier. Une feuille jaunie par les années avec des plans dessine dessus et écris dans un langage oublier. Non parce qu'il ne faut pas prendre Sybaris pour un bon petit soldat si elle avait accepter cette mission et congédier rapidement ses sbires c'était parce qu'elle y voyait son intérêt. Elle avait enfin une piste conduisant à cette objet.... elle n'allait pas la laisser passer.
Les richesses quand à elles qui étaient dans la pièces ne l'intéressait pas le mon du monde comparé à ce morceau de papier.

La manticore feula et retroussa les babines. Quelqu'un approchait. Elle s'approcha de la fenêtre en poussant discrètement le rideau pour voir une vieille connaissance arriver. Un sourire en coin se dessina. L'avait il chercher ou était ce un hasard. Le papillon de chair et de sang était il arriver jusqu'aux portes d'Elament?
Puis des bruits de pas dans la demeure se firent entendre, silencieusement et à pas feutré elle descendit jusqu'à la moitié des escalier, son félin dans l'ombre prêt à bondir.


"Vous ici... Quel plaisir de vous voir... vous ne pouvez plus vous passez de moi? "

Toute sourire elle le regardait du haut de son perchoir. Avant de lui tourner le dos et remonté à l'étage, Kohite lui s'arrangea pour resté immobile dans l'ombre.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageMar 10 Nov 2009 - 19:56

Quelques torches crépitainet encore joyeusements, accrochées aux murs ou au plafonds, répandant leur lueurs fantomatiques dans tous le batiment.
Le massacre était encore récent...

Explorant le rez de chaussée , Armand constata que "quelqu'un" devait l'avoir fouillé avant lui.
Peut être même peux avant lui...

Se redirigeant vers l'entrée et l'escalier, un bruit de pas fugitis se fit entendre.
Cherchant l'origine du bruit en question, les yeux d'Armand s'équarquillèrent lorsqu'ils virent la personne que son ouie avait déjà reconnue.

Cachant de justesse sa surprise derrière un masque froid, Armand se dirigea vers le bas de l'escalier.


*Mais que fait elle ici??*

Ne sachant absolument pas ce que cette maudite démone faisait ici, Armand lui répondis avec calme:

"-J'en ait autant à votre service..."

Constatant que la démonde faisait machine arrière, Armand monta les marches, bien décidé à ne pas la laisser se faire la belle. Au propre comme au figuré!
Car Armand avait déjà pus constater des pouvoirs à dispositin de la Succube, aussi devrait il se montrer méfiant tout en étant décidé à ne pas la laisser s'échapper...

Lorsqu'il parvint au sommet, Armand emboita le pas à Sybaris lorsqu'un feulement retentit derrière lui...
Faisant volte face, il découvrit avec horreur une manticore se tenir prête à lui sauter à la gorge!
Des années d'entrainement répondant à l'appels, Armand libéra son pouvoir sur elle.

Des lanières d'eau ensérèrent les pattes, et la mortelle queue, de la manticore la ligotant au sol.

Considérant la créature comme neutralisée, Armand se retourna tranquillement et s'aventura à l'étage à la recherche de Sybaris.
Il la cherchait du regard en franchissant une porte lorsque tout à coup...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageLun 30 Nov 2009 - 11:24

"Pour ma part c'est toujours un moment agréable de vous revoir. Je ne risque pas de vous oubliez aussi facilement messire Armand vous m'avez fait une forte impression le seul vampire qui est osé toucher à mon sang...."

Elle passa continua de fouiller la pièce à la rechercher de se document, elle retourna quelques tiroirs, une armoire en vint. Il ne lui restait qu'un secrétaire à examiner mais les grognement de Kohite lui firent tourner la tête... elle hésita un instant et puis non, il était la pour la servir donc il pouvait bien resté quelque instant au sol. Si il n'était pas capable de se sortir de ça sa allait être très ennuyeux de l'avoir comme garde du corps.
Cela étant elle s'approcha du secrétaire et chercha la clé. Les gens ne sont pas pas des plus imaginatif, une inspection sommaire avait révéler qu'elle se trouvait dans le bougeoir. Très très original.
Elle regarda à l'intérieur après avoir ouvert la porte pour finalement trouver ce qu'elle cherchait. Ca devenait de plus en plus intéressant. Dans une pochette de cuir souple se trouvait toute la paperasse qu'elle avait jusqu'alors chercher avec assiduité. Maintenant les négociations avec son vieil ami allait pouvoir commencer. Il ne lui restait plus cas faire bouger quelques pion, à organiser cette partie d'échec. IL voulait cette objet... Elle avait la notice. Plus cas savoir ou se trouvait ce petit bibelot pour parfaire ses informations.

Elle glissa les parchemins dans son corsage pour faire face au vampire. Sourire envoûtant accrocher aux lèvres elle planta son regard assuré dans celui d'Armand.


"Si vous pouviez libérer mon chaton de compagnie et m'expliquer ce que vous me voulez nous gagnerions peut-être du temps vous ne croyez pas? Toujours à la recherche de votre vengeance sur Inoÿ ? Vous pensiez le trouvez ici ? Ci c'est le cas vous vous êtes trompé. Si en revanche c'est pour me tenir compagnie j'en suis flattée. "

Elle parlait plus pour brouiller les pistes que pour faire la conversation. Après tout parler de ses raisons de sa présence ici ne lui plaisait pas du tout. Alors qu'il était si simple de le faire parler lui? Après tout il avait peut-être des informations intéressantes à lui communiquer.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageLun 30 Nov 2009 - 20:18

Lorsque Armand entra dans la chambre à la suite de Sybaris ses paroles vinrent se balader aurpès de ses oreilles.
S'appuyant nonchalement contre la porte ouverte, une jambe pliée contre elle et une main posée sur sa hanche tandis que l'autre pendait simplement, Armand seccoua la tête avant de lui répondre:


"-Et vous m'avez fait forte impression également. Je n'ai pas l'habitude de me retrouver dans la position du dominé. Prenez cela comme un trait de caractère en plus de ma nature. Le repas ne me donne que rarement autant de fil à retordre..."

Armand souris à demi tandis que derrière lui la Manticorre tentait toujours de se libérée.
D'un petit geste de la main, Armand en vérifia les liens avant d'en celler le sortilège. Si personne ne l'aidait elle resterait ainsi.
Mais de toute façon Armand ne doutait pas que "quelqu'un" l'aiderait. Mais plus tard...

Suivant la Succube du regard, ses yeux vert émeraudes étincellaires alors qu'elle mettait la main sur quelque chose.
Armand ignorait quoi. Mais si cela intéressait Sybaris cela méritait aussi son intention...
Ses yeux dévièrent légèrement vers le corsage de la démone, terriblement attirante par ailleur, avant qu'il ne retrouve son sérieux. Mais pas sans effort...


"-Le libérer pour qu'il tente de me dévorer? Hors de question. Un seul fauve à la fois cela ira. La vengeance peut attendre je coincerais Inoÿ un jour. Pour l'heure s'est vous que je tiens...Quand à vous tenir compagnie...je préfèrerais récupérer ce que vous venez de prendre. Prenez le comme une faveur de ne pas pousser la compagnie jusqu'à Elament après ce que vous venez de commetre ici."

Armand s'avança avec grâce, pour un vampire s'était facile, et vint se camper entre Sybaris et la sortie.
Une fenêtre se trouvait derrière elle tandis qu'à la gauche d'Armand, donc la droite de Sybaris, se trouvait le meuble en question le long du mur.
Un large lit deux place tronait au centre de la pièce.


"-A présent je vous serais gré d'obtempérer. Sans quoi je devrais sévir..."

Armand tendis tranquillement une main paume vers le haut en direction de Sybaris, l'air parfaitement sérieux quoi que son regard se perda parfois sur la silouhette devant lui...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageDim 6 Déc 2009 - 17:09

"Dominé... dominant, cela ce joue la plus part du temps à peut de chose, qui fait quoi, pourquoi et comment.... de ce point de départ la différence devient infime. Mais je n'aime pas trop me faire croquer au sens littéral du terme."

Elle n'avait pas vraiment arrêter de fouiller pour lui répondre juste un petite regard charmeur. Mais maintenant qu'elle était face à lui et qu'il la regardait il n'étais difficile d'imaginer ce à quoi il pensait et ou il regardait même si il dissimulait le tout derrière un visage froid et inexpressif. Allait il arriver à le tenir encore bien longtemps ? Même pas besoin d'utiliser le seau qu'elle lui avait imposer pour lire dans son esprit.

Thème musical

Parfait si il voulait jouer un jeu dangereux elle serait sa partenaire... ou son adversaire... tout dépends ou l'on se place. Elle laissa ses doigts glisser le long du bureau de moi ou elle était appuyé. Sourire enjôleuse, elle s'avança vers le vampire, passant devant le lit, démarche chalouper qui était mise en valeur par sa silhouette de rêve. Des pieds menu enfermer dans de grande jambière qui remontait jusqu'aux genoux. De jambes fines et fuselées, musclées et délicatement galbées. Des hanches marqué, une taille de rêve un ventre plat, une poitrine, généreuse, un cou délicieusement nu, une crinière de feu et au centre deux iris verts-azuser qui était planté dans ceux d'Armand Sulimor.
Il faut dire que cette fois rien n'était du côté de cet homme à femme. Comble du désespoir ce petit lot était moulé dans un body de cuir assez échancré dévoila ou plutôt dissimulant un minimum de peau. Il pouvait maudire cette cape qui par moment cachait ce joyeux sous son ombre.
Elle arriva autour de lui, posant la main sur son épaule laissant ses phéromone emplir le nez et les sinus de ce vampire qui lui bouchait le passage.


"Hoo voyons... chou.... ce n'est qu'un bébé encore, il va nourrir un sentiment de rencoeur envers les votre. Il est joueur mais pas méchant. Il ne ma jamais mordu ce n'est pas une preuve ça. Aller un bon geste."

Même si il ne le faisait pas juste le faite d'être coller à lui, une main sur son torse puissant d'homme, la tête pencher légèrement en arrière pour le regarder dans les yeux du faite qu'il soit plus grand qu'elle devait assez le perturber pour que le sort soit moins puissant. La se serait le moment pour que sa manticor s'échappe, sinon et bien sa allait devenir plus musclé pour tout le monde.

"Ce que je viens de prendre est à moi, vous ne voudriez pas volez une femme ? Siii? De plus ce n'est pas dans votre intérêt. Je préférais largement votre compagnie. Mais j'obtempère toujours très séduisant Armand, je suis pour les méthode douce et passive...."

Elle lui prit la main et la posa sur ses fesses, alors qu'elle entourait son cou de ses bras fin pour l'embrasser langoureusement. Ne jamais être proche d'une succube ou d'un incube, ne jamais embrasser un de ses démons, ne jamais les laisser faire, sinon il est trop tard pour vous.
Ho elle ne se doutait pas que cette élamentaliste allait essayer de se débattre, de lutter, mais il n'était pas aussi fort que ce soldat qu'elle avait rencontré, de plus elle avait retrouver une partie de ses anciens pouvoir. Le tuer n'était pas son but, elle ne couchait pas sans raison valable, soit la personne est vraiment attirante et c'est son instinct de femme qui se réveille, soit elle est en danger, soit elle doit avoir des informations par n'importe quels moyens. Dans tout les cas pour elle Armand n'était que un vampire avait beaucoup de charme. Elle avait un penchant pour les hommes inaccessible si homme est le mot, son roi, l'ancien seigneur noir...
Alors ces documents elle allait les garder et se battre pour si cela devait être nécessaire.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageDim 6 Déc 2009 - 19:20

Vexé par le peux d'attention que réserva Sybaris à sa demande ainsi qu'à sa main tendue, Armand n'en laissa tous de même rien paraitre. Hors de question. Son visage demeura de marbre, hormis une légère pointe de désapprobation destinée à la succube en face de lui.
Il l'avait vus fourrer quelque chose ressemblant fort à un parchemin dans son corsage et pourtant elle poursuivait ses investigations.
Mais notre vampire ne fut pas dupe, se doutant qu'elle n'avait pas d'autre intention que de le faire douter.
Rater! Ou presque...
Car Armand n'accordait pas facilement sa confiance, encore moins à une démone, aussi n'était il pas absolument sur qu'elle est trouvée tous ce pour quoi tant de sang avait été versé...
Et le regard charmeur qu'il reçut, regard qui réussi parfaitement ce à quoi il était destiné, n'arrangeait pas les choses.

Il ne comprit pas vraiment le sens de la première partie de la réplique de Sybaris, au premier ou second degré, mais la seconde partie lui arracha un rictus que l'on aurait charitablement qualifié de mauvais. Voir carrément mal attentionné si on prenait en compte le croc qui se dévoila à la commissure de ses lèvres lorsqu'il s'imagina la vider lentement de son sang...et par la même de ses secrets!


*Enfin on peut toujours rêver...*

Suivant des yeux la main de Sybaris qui glissait le long du meuble, son bras droit toujours tendus vers elle, il reporta son attention sur elle même. Et ce fut sa perte...
Ses yeux verts émeraudes qui d'ordinaires faisaient chavirer les cœurs et les corps de ses victimes, la plupart du temps féminines, épousèrent chaque centimètres de Sybaris. Ils remontèrent lentement au rythme de ses pas de ses jambes, en passant par tous le reste, jusqu'à ses yeux vert-azur où il manqua de se perdre.
Cette brusque interruption le ramena à la réalité, pour une fois plus agréable que le rêve, et à une Sybaris dangereusement proche de lui!!!!!

Plus loin, mais terriblement près tous de même, la manticore ruait pour se délivrer. Armand la sentait comme une démangeaison lointaine. Tous dans son être lui hurlait de la laisser aller pour mieux se concentrer sur la Succube, jusqu'à la petite voie dans sa tête qui d'ordinaire était si sage...
Ce détail lui fit froncer les sourcils tandis qu'il frissonnait au contact de la main de Sybaris posée sur son épaule alors que son bras se retrouvait pratiquement plaqué contre son buste.
Le pouvoir rua à son tour, vacilla, et soudain la manticore se retrouva presque libre. Presque...

Les phéromones qui emplirent Armand manquèrent de le faire vaciller. La manticore s'échappa, deux fouet d'eaux claquèrent et lui enserrèrent les pattes arrières, la faisant dégringoler en bas de l'escalier sans tambours ni trompette.
Le sort se referma sur elle en bas, mais à présent beaucoup plus faible et incertains...

La main de la succube passa de son épaule à son torse sans qu'il s'en rende compte tandis qu'elle prenait sa main droite pour la poser sur ses fesses délicieusement musclées et fermes.
Sa main gauche se posa sur ses hanches alors qu'il tentait, sans grande conviction, de la repousser.



*Pas si prêt, non pas si prêt...*

Puis ce fut trot tard: les lèvres de Sybaris se pressèrent contre les siennes, tandis que sa langue accueillait celle de la démone avec une envie non dissimulée.
Les bras passés derrière sa nuque le maintenaient avec une force surprenante tandis qu'il se perdait dans les bras de sybaris...

Mais Armand Sulimo n'avait pas dis son dernier mot!
Sa main droite pressa Sybaris contre lui depuis le bas de son dos tandis que la gauche lui enserrait la taille avec juste ce qu'il fallait de force.
Sa langue poursuivait son chemin lorsque jaillirent ses deux canines.
Sans douleur et sans crier gare, elles percèrent subrepticement la langue de Sybaris y prélevant quelques gouttes de sang. La langue d’Armand se pressa ensuite sur la blessure alors même que ses canines reculaient pour venir la refermer.

S’était une bravade, du panache, histoire de lui montrer qu’il ne céderait pas aussi facilement que la dernière fois.
La tenant à bout de bras, il la fit reculer doucement vers le lit, sans céder un pouce de terrain. Se campant sur ses positions.


"-J’apprécie tout autant la votre…Mais je ne vous laisserais pas emmener une chose don je n’ai pas connaissance. Et oui je volerais une femme si elle ne me laisse d’autres alternatives.
A vous de choisir comment vous voulez régler ceci… "

Armand faisait son possible pour paraitre fort, mais la délicieuse Succube en face de lui allait être bien plus difficile à gérer qu’il ne si attendai!
Pauvre fou...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageMar 22 Déc 2009 - 12:41

La réaction d'Armand la surprit à moitié, son objectif n'était pas entièrement un succès mais maintenant Kohite pouvait se débrouiller seul. En bas elle l'entendait ruer, donner des coups de crocs. Il allait s'en sortir. Elle ne partirait pas s'en elle, comme elle ne céderait pas un pouce de ce document à ce vampire. Il fallait gagner du temps et ruser, car son adversaire était un homme à femme elle devait se faire conciliante mais pas trop juste jouer la comédie comme elle l'avait fait depuis sa venue au monde. Jouer une incroyable mascarade.
Elle recula à petit pas se faisant fragile sous la poigne qui pour une succube n'était pas si forte que ça. Juste un bon maintient, mais si elle avait voulu elle aurait très bien pu se soustraire à son emprise. Il était sous son charme peut-être pas encore totalement dépendant mais le faite qu'il est frémi à son toucher prouvait qu'il était bien comme tout les hommes et qu'il ne voulait qu'une seule chose. Une autre preuve ? Le lit ou il l'entraînait.

Elle sang dans sa bouche ne la dérangeait pas elle, il n'était pas le seul à savoir mordre et lorsque leurs lèvres se détachèrent pour reprendre leur souffle avant de se rejoindre elle lui entailla la lèvre à l'aide de ses dents.


"Je vous l'ai déjà dit Armand, je ne suis pas une friandise que vous aller pouvoir dévorer au sens littéral. Chaque geste que vous aurez pour me prendre du sang, vous sera retourné. Il ne faudrait pas que ce soit trop facile n'est pas? Vous avez passez l'âge j'en suis sur des jolies petites pucelles qui disent amen à chacun de vos gestes ou mots? Un peut de difficulté que diable...."

Elle affichait un sourire mutin sur une expression sensuelle et limite érotique que seule une femme expérimenté pouvait avoir. Une de ses expression qui vous fond tourner la tête et vous rende limite fou, qui vous force à aller chercher au plus profond de vous le reste d'une étique de gentilhomme qui se voit mettre en lambeau par se jeu de séduction.
Si il voulait le document il allait devoir mettre la main dans le corsage de Sybaris ou la déshabiller dans les deux cas il allait falloir son accord. La était la difficulté, il était encore trop tôt pour qu'elle passe le cape des baiser avec ce petit vampire. Il pouvait lui servir, ho bien sur lui donner ce qu'il voulait lui assurait qu'il deviendrait dépendant d'elle, mais justement, il devait encore rester sur le qui vive pour rendre le change lorsqu'il rentrait dans la cité.

Pour s'échapper elle avait déjà un plan, il fallait juste qu'elle arrive à endormir sa vigilance et qu'elle arrive à l'immobiliser. Ce qui en soit devait bien être possible.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageLun 28 Déc 2009 - 18:46

Malgré une tenacité et une détermination qu'un Maître Nain ne lui aurait pas renié, Armand Sulimo tombait à cour d'idées...
Comment maîtriser une femme à la beautée si insolente lorsque quelque chose en vous vous criait de ne pas lui faire de mal?
D'autant que la femme en question était tous sauf innocente et sans défense...

Toujours empétré contre le corps délectable de Sybaris, Armand eu reccour à un sursaut d'orgueil lorsqu'elle lui ravis à son tour le sang qu'il lui avait précédement arraché au cour de leur dernière étreinte.
Plaquant ses deux mains contre les épaules de la démone, il la propulsa de toute ses forces en direction du lit tandis que lui même reculait.
Battant en retraite en direction de la porte mais sans jamais quitter Sybaris des yeux, il la referma d'un mouvement sec et furieux avant de s'assoir dans un fauteuil attenant.
Une jambe posée sur l'autre, il tentait de reprendre une contenance malgré l'envie qui kle taraudait de tout part...


"-Ho je ne doute pas que vous ne me rendiez pas la chose facile...Toutefois j'apprécie toujours autant les jeunes femmes volontaires."

Posant sur une Sybaris toujours aussi désirable des yeux qui se voulaient déterminés mais qui n'était qu'une parodie de colère, Armand déclara d'un ton calme et neutre:

"-Vous ne m'aurez pas avec vos petits jeux de séduction. Laissez moi simplement voir ce que vous avez pris puis j'aviserais. ll ne sera peut être pas nécessaire que je vous le prenne..."

Armand mettait de l'eau dans son vin, mais à moins d'être capable de résister au charme ravageur de Sybaris il n'avait pas vraiment le choix...

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageJeu 21 Jan 2010 - 14:20

Elle fut propulsé contre le lit et retomba mollement dessus. Voilà que le loup prenait peur de le brebis? Sottise de deux deux qui était vraiment le loup? Il avait lui même fait rentrer la renarde dans le poulailler lorsqu'il lui avait autorisé à enter dans son esprit.
La porte claqua. Voulait il l'empêcher de partir? Etait il stupide, courageux ou les deux en même temps. Il y avait une fenêtre dans la pièce et il était simple de la brisé. Allons allons pauvre petit vampire. Il allait sans doute se reprendre.
Mettre de la distance entre eux ne servait pas à grand chose. Cette pièce était emplie par les phéromone de la démone, vraiment... idée stupide de fermer cette porte.

Maintenant il essayait de reprendre une contenance assis de manière impérieuse sur le fauteuil. Ho jeune créature de la nuit... il était mignon dans son genre ce qui la fit sourire.
D'un geste elle se retrouva à côté de lui, lui massant les épaules. Elle n'avait pourtant que marché et elle était déjà ses côtés lui parlant doucement à l'oreille de cette voix, douce et chaude.


"Les jeunes femmes volontaires, c'est toujours plus simple que de devoir faire la cours et de se frotter à un échec n'est pas.
Je comprends sa doit être frustrant de trouver une personne qui résiste. Volontaire je peux l'être.... mais je choisi toujours, où, quand et avec qui. Je pense que tu peux comprendre. "


Il releva la tête pour lui faire face dévoila des yeux noir qui se voulaient tellement menaçant mais en vint.

"Jeu de séduction? Mais Armand qui charme qui? Vous saviez ce que vous risquiez lorsque vous avez montrez les marches pour me rejoindre. Vous vous voilez la face en cherchant de veines excuses comme ce documents alors qu'au fond de vous, vous ne vouliez que me revoir, si ce n'est aller plus loin.
Vous avez même effleuré l'idée de me prendre ce que je me suis donner la peine de venir prendre en main propre. Voyons vous n'êtes pas aussi sot mon ami n'est pas? "


Si Armand essayait de ce vouloir persuasif, elle, elle était parfaitement a l'aise. Elle lui ébouriffa un peu les cheveux avant de s'asseoir sur la table en face de lui.

"Je vais vous dire ce que nous allons faire. Vous aller rentrez chez vous tranquillement et moi je vais en faire de même. Racontez à vos supérieur que vous m'avez si vous voulez, je vais même être très généreuse et vous fournir un alibi."

Et sans prévenir elle le gifla avec force de quoi vous laisser de jolies marques durant quelques jours... quoi que avec les vampires aller savoir

"Vous avez essayer de m'arrêtez mais vous n'avez pas réussi et je me suis enfuit. Vous avez du vous repliez du au faite que d'autres démons arrivaient. En revanche, je vous interdit de parler de ses papiers.... c'est un ordre Armand Sulimor."

Sur la fin de sa phrase elle venait d'utilisé le contrôle sur lui réveillant son sceau inscrit au plus profond de son cerveau. Ho en revanche il pouvait riposter et c'était même normal qu'il le fasse.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageSam 30 Jan 2010 - 20:55

Le doute grandissait doucement en Armand Sulimo alors qu'il écoutait Sybaris. Non pas douter si ce qu'il faisait était juste, mais plutôt se demander s'il n'allait pas servir de friandise à cette succube cette nuit...Bien que la façon don il pourrait lui servir de repas était délectable, une part de lui même refusait de se laisser utiliser ainsi.

Verrouillant son esprit à ses considérations purement volage, il faillit éluder le sujet de faire la cour, avant de répondre d'une voie plus assurée qu'il n'aurait crus de prime abord:


"-Je ne vous fait pas la cour. Et vous concernant, je pense que l'échec me serait plus profitable plutôt que de vous servir de source d'énergie. Je ne suis pas idiot. Croyez vous que ce sera quand VOUS le voudrez? Non, je ne pense pas..."

Pour qui ne le connaissait pas, Armand semblait déterminer. Mais au plus profond de lui même, il doutait de vraiment pouvoir lui résister...

"-Vous vous abuser vous même. Vous n'êtes pas aussi irrésistible que cela. Je venais ici intrigué par des rapports. Je vous y trouve mettant la main sur des documents. Alors forcements..."

Puis elle fut sur lui, lui massant les épaules et susurrant à son oreille. Armand manqua de gémir tant cela lui faisait du bien, ne résistant même pas...Il la laissa faire.
Et pendant qu'une part de lui même se rebellait, l'autre partie espérait que Sybaris n'arrête jamais...

Puis elle le gifla, comme seul les femmes savent le faire, en assainant ses directives.
Pendant un instant où Armand fut aussi stupéfait que honteux, les ordres de la démone passèrent comme une lettre à la poste.
Le subconscient du vampire assimila le tous.
Puis la stupéfaction laissa place à un léger gout de sang dans sa bouche, provoqué par la gifle, qui changea la donne...
Une envie, ravivée par les phéromones, de ne pas s’en laisser ainsi compter…

Se ressaisissant Armand chassa d'un mouvement de tête cette idée, du moins tant que Sybaris n'interviendrait pas à nouveaux, puis se leva d’un bond.

Vif et rapide, une lueur étrange dans ses yeux, il saisit Sybaris par les hanches puis l’envoya à nouveaux sur le lit.
Mais cette fois il ne resta pas à la regarder revenir à la charge car il ne savait pas quoi, mais manifestement elle avait tenté quelque chose contre son esprit…
Tombant presque à la suite de la démone, Armand finis a califourchon sur son corps de rêve.
Conscient que s’il se déconcentrait elle parviendrait à la défaire, il pris bien garde à l’endroit où il posait son regard.
De même, il n’osait imaginer ce qui se passerait s’il se retrouvait dans cette pièce emplis de phéromone en ayant perdus son énergie contre elle…



« -Sachez que vous ne m’aurez pas si facilement. Je ne cèderais à aucun chantage. Maintenant, le document je vous pris… »

Les mains d’Armand enserraient fermement celle de Sybaris, mais sans lui faire de mal et cela sans qu’il sache pourquoi…

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageSam 20 Mar 2010 - 21:54

Ce vampire savait trompé les apparences mais pas une maîtresse en la matière. Mentir pour Sybaris était une deuxième respiration rien de plus rien de moins. Quand on chasse avec son corps il faut savoir appâter les proies de toutes les manières qu'il soit, le dialecte en fait donc partie. La voix transmet les émotions et elle trahi bien trop souvent alors que l'on pense la contrôler. Les remords, les regrets, la peur, l'envie ou encore la passion tout ceci est également transmit par le timbre des cordes vocales, lorsqu'elle vibres et s'agite pour émettre le traître son.
Armand sans sortait bien de ce petit jeu et bien que les ordres de la succube soit passer il réagit encore mieux qu'elle ne l'aurait espérer. Il était fougueux et avide, deux chose qui allait le pousser au vice. Le mal appel le mâle. Elle n'était juste que l'étincelle qui venait de mettre feu aux poudres. Il allait un jour ou l'autre revenir vers elle. Pourquoi ? La curiosité, l'envie d'y goûter d'avantage, savoir ce que ça ferait d'être sous les ordres d'une femme à la poigne de fer. Savoir comment ça fait que de ce faire dominer. Même si sa voix mentait son corps lui ne pouvait pas échapper au phénomène physique que ses phéromones provoquait sur les êtres sexués.

Il l'avait projeter sur le lit; elle n'avait pas vraiment chercher à se relever puisqu'il avait été rapide à la coincer sous lui. Les vampires étaient fort. Elle l'avait presque oublier. Fort mais pas infaillible. Il lui maintenant les mains sur le matelas, pour le reste il était à califourchon au dessus d'elle. Il réitéra sa demande. Armand Sulimor ce qu'il pouvait être drôle, il ne l'aurais pas aussi facilement? Mais il était déjà à elle, il n'en avait juste pas encore conscience. Ce détail finit par déclencher son hilarité.
Riant à gorge d'éploré elle cherchait avec difficulté un nouveau souffle pour répondre à son agresseur. Une larme de rire glissa délicieusement du coin de son oeil pour rouler sur sa joue, s'accrochant à une mèche de cheveux pour venir finalement mourir sur le drap.


"Hahaha... *respiration* si tu les veux tant que ça et bien viens les prendre. Dans la situation actuel des choses je ne vois pas comment je pourrais t'en empêcher. "

D'un côté c'était vrai, elle ne pouvait pas bouger les mains et le détourner de son corsage ou était les documents. De l'autres elle pourrait se défendre et l'envoyer valser. Mais d'un côté elle avait lut les documents et avait une mémoire photographique assez bonne. Et puis après le reste regarderait cet Ombre.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Armand Sulimo
Nombre de messages : 319
Âge : 29
Race : vampire
Poste : Bras Droit de Sybaris
Magie Contrôlée : eau

Feuille de personnage
Puissance:
870/1000  (870/1000)
MessageMer 31 Mar 2010 - 19:10

Bien qu'il sembla dominer, physiquement, Armand avait le plus grand mal du monde à se maîtriser. Tous semblait se liguer contre lui dans sa lutte contre Sybaris, de sa voie à ses formes délectables en passant par sa voie mélodieuse. Sans parler de ses phéromones qui agissaient insidieusement sur le mentale et le corps de notre vampire, les mettant tous deux sérieusement à mal...
Luttant contre lui même afin de conserver ne serait ce qu'un semblant de contrôle de sois, Armand commençait à douter de l'issue de cette petite joute. Petit à petit ce formait en lui le sentiment que "quelque" chose n'allait pas avec cette démone. Qu'elle avait beau être aussi belle qu'un phantasme masculin pouvait faire une femme, ce n'était pas juste pour cela qu'il avait du mal à lui tenir tête...
Merde...

Évitant à tous prix de bouger, afin de ne surtout pas créer davantage de contact entre son corps et celui de Sybaris, Armand chercha à se caler plus confortablement afin d'affermir sa prise.
La réplique de Sybaris l'étonna soudainement, mais Armand fut trop heureux de penser qu'il allait pouvoir s'en tirer finalement qu'il abaissa pratiquement totalement sa garde...
Se redressant de surprise, ses yeux devenant soudain très attentif, Armand relâcha toute la pression qu'il exerçait sur le haut du corps de la démone. Seul son bassin emprisonnait encore celui de Sybaris, tandis que ses deux mains relâchaient les siennes.
Hésitant, redoutant un piège, Armand aventura l'une de ses main là où elle n'aurais jamais due aller...Prenant dans ses mains le papier du document qu'il voulait récupérer, Armand ne pus éviter que sa peau ne rencontre celle terriblement douce et lisse de la poitrine de la démone. Un frisson tout entier le parcouru soudain, faisant monter le désir en lui. L'odeur entêtante de la démone se fit pire encore lorsqu'il chercha à lire le document, car il avait gardé l'odeur corporelle de son ex propriétaire...

Fermant un instant les yeux, Armand cria soudain d'une voie forte:


"-Assez!!!"

Retombant en avant, et lâchant le document, le vampire repris ses esprit une fraction de seconde avant que ses lèvres ne touchent celle de la démone.
Négligeant de l'immobiliser à nouveaux, ses bras étaient à nouveaux libre, Armand se contenta de la fixer à quelques centimètres de son visage:


"-Que m'avez vous fait?..."

_________________________________________________________

Fan number one de Di et Sybaris! Je vous adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sybaris
avatar
Nombre de messages : 315
Race : Succube
Poste : Confidente infernale / Conseillère du Haut-Roi
Magie Contrôlée : Contrôle

Feuille de personnage
Puissance:
650/1000  (650/1000)
MessageDim 18 Avr 2010 - 11:31

Voila il avait enfin prit ses documents, et bien il lui en aura fallut du temps. Mais étrangement cette situation amusait beaucoup la succube. Son odeur était un parfum aphrodisiaque, c'était un délicieux supplice à qui le respirait alors pauvre, pauvre Vampire qui essayait de lutter contre ça et contre la démone. Lorsqu'il était allé chercher les documents dans le corsage de Sybaris, celle ci n'avait pas bouger, elle avait même fait pire. Elle avait soupirer, comme si il lui prodiguait de douce caresse. Elle avait entre ouvert les lèvres en basculant un peu la tête laissant ainsi son souffle s'échapper.
Comment vicier un être? Donner lui ce qu'il attends le plus, faite le languir de ce qu'il voudrait prendre, tout ce qui est interdit et tellement plus enivrant et désirable.

Le voila qu'il criait et qui l'embrassait. N'était ce pas un peu contradictoire? Mais il commit une nouvelle erreur celle de ne pas immobiliser la succube.


"Ce que je t'ai fais? "

En une fraction de seconde elle changera leur position, se retrouvant dessus, et enserrant la bas ventre du vampire entre ses cuisses. Elle prit le visage du vampire entre ses mains et l'embrassa fougueusement, alors que son autre main descendait bien plus bas pour se poser sur un endroit plus intime sur le dessus de l'étoffe.
La réaction qu'il se produisit à cette endroit la fit sourire délicieusement.


"Je n'ai rien fait hormis te rendre fou de moi. Même si tu dément, ton corps est bien plus sincère que toi."

A nouveau elle lui donna un baiser à couper lui couper le souffle profond et enflammé. Avant de se lever très rapidement se retrouvant vers la porte, le laissant reprendre ses esprit sur le lit.

"Si tu en veux plus retrouve moi...."

Elle se mordilla la lèvre comme une promesse pour le vampire et disparut dans l'escalier entraînant avec son délicieux animal de compagnie.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» La Rochelle : bilan d'un carnage
» 3:16 Carnage dans les étoiles
» Vixo Tora, Vix', Thor, appellez ce vaillant guerrier comme vous voulez!
» # Registre d'Avatar #
» Boom, Headshot (PV Joker)