Partagez | .
 

 Pénitence [Quête de l'humaine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Page Cornée
Joker
avatar
Nombre de messages : 328
Âge : 85
Race : Esprit du Forum
Poste : Celui qui dirige vos existences
Magie Contrôlée : La p'tite souris

Feuille de personnage
Puissance:
1000/1000  (1000/1000)
MessageSam 29 Aoû 2009 - 20:45

L'ombre bondissait lestement de toits en toits, sans faire un bruit, sans déplacer ne serais-ce qu'une tuile ou une ardoise, sans faire craquer la moindre poutre. C'était son métier, arpenter la Cité de jour ou de nuit, afin d'effectuer les divers travaux qu'on lui confiait. La Guilde des voleurs avait fait un bon recrutement en le laissant intégrer ses rangs : c'était un expert, qui ne demandait qu'à agir, ne posait jamais de questions, et remplissait toujours ses missions. Les cachets qu'on lui donnait étaient à la hauteur de son professionnalisme, même si il n’avait pas l’air d’accorder d’importance à l’argent. Son nom de code pour la guilde : "Pénitence". Aujourd'hui, la Guilde n'existait plus, elle avait été démantelée, ses responsables arrêtés, et les deux femmes à leur tête avaient tout simplement disparu. Mais un travail était un travail. Il comptait bien terminer ce qu'on lui avait confié, même les derniers contrats méritaient d'être traités, comme les précédents. Et c’était le moment.

Au bout de quelques minutes il arriva à destination. En haut de cet immeuble, il était certain de voir sans être vu. Tout son corps était vêtu de noir afin de passer inaperçu, presque invisible dans la pénombre. Pas question de porter une teinte claire, il aurait été bien trop visible au clair de lune. Toutes les pièces de vêtement étaient faites de tissu épais recouvert de cuir, pour lui servir de protection au cas où, mais sans l'alourdir. Chaque pièce était ajustée mais sans gêner ses mouvements, la vitesse plus que la force était son atout premier. Son visage aussi avait été savamment enrubanné, un masque moulé de cuir durci, à l’expression à la fois grimaçante et triste, protégeait chaque centimètre carré de sa peau, ne laissant que ses yeux visibles. Les pupilles étaient dilatées pour capter le plus de lumière possible, tellement agrandies qu'on ne pouvait voir qu'une mince couronne d'iris très pâle tout autour. Accroupis et légèrement penché au dessus du rebord du toit, il regardait dans le vide, conscient qu'une chute ne pouvait être que mortelle, mais le vertige n'était pas de rigueur dans son métier. En ligne de mire : l'entrée d'une demeure de la Cité d'Elament.

A sa ceinture il n'avait que quelques stylets d'acier recouverts de poix pour que leur éclat ne renvoie pas la lumière de la lune. Il ne lui faudrait pas plus d'armes pour accomplir sa mission. D'ailleurs la cible ne tarderait pas à passer. Une porte s'ouvrit : deux femmes étaient à porté : une elfe aquatique, et une autre créature, tellement plus banale, et pourtant nettement moins à sa place ici : une humaine. L'Humaine d'Elament, celle qu'ils avaient tous pu observer longuement pendant la réunion dans l'Arène. Un couple qui passait détourna son attention et il l'observa, donnant un dernier répit de vie à la future victime, qui ne se doutait pas que la mort viendrait du ciel. Un hybride canin plus tout jeune riait à gorge déployée, flattant de la main la taille de la ribaude qui était agrippée à son bras. Désolé pour les survivants, ils seraient aux premières loges pour le spectacle, mais un contrat est un contrat. Pénitence se fichait de savoir ce que la cible avait fait de mal, si elle méritait un tel sort, il refusait toujours les explications.

Il prit un stylet à sa taille, visa, et le lança d'un coup sec mais fluide, comme si ce geste était le plus banal du monde. Sssshiii SCHTAC. Un sifflement, et un bruit mat. Le stylet venait de se planter dans la tempe de l'humaine et la fille de joie se mit à hurler la première, consciente d'être désormais toute proche d'un cadavre. Vu la blessure, Pénitence savait que son coup avait fait mouche, il convenait de ne pas s'attarder dans les parages. L'anatomie des humains n'était pas tellement différente de celle des autres races. Les coups qui faisaient mouche à la tête ne pouvaient être que mortels. Elle n'avait peut être même rien senti. Il repartit de toits en toits, comme il était arrivé, bondissant plus rapidement parceque le cri de la fille avait dû alerter des gardes. Et puis il sauta dans un jardin, courut à travers quelques ruelles, trop rapidement pour un être normal, et enfin disparut, purement, et simplement. Encore un tour rondement mené.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Melian
avatar
Nombre de messages : 55
Âge : 357
Race : Elfe des Eaux / Teleri
Poste : Chef de la Milice
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
800/1000  (800/1000)
MessageSam 29 Aoû 2009 - 21:12

Voila plusieurs heures que Melian s'était résignée à ne plus essayer d'envelopper d'eau la jeune humaine pour la protéger. A chaque fois qu'elle essayait, la jeune fille devenait hystérique, une horreur. La dernière fois, elle avait même réussit à s'enfuir dans les rues d'Elament, c'est vous dire la frayeur qu'avait eu Melian. Toutes les deux ne se comprenant pas, il était vraiment difficile de lui faire comprendre que c'était pour sa protection. Elle était colérique et agaçante, compliquant au possible la tache de l'elfe aquatique, refusant de la suivre ou de se dissimuler derrière elle. Melian avait l'impression de servir de nourrice mais sa patiente était sans borne et elle trouvait cette enfant "mignonne".

Hum, ouiiii, mignon. Vous avez déjà vu une Gobelin en colère? Et bien l'humaine ressemblait à ça lorsqu'elle se mettait à crier et à faire une crise pour Dieux savaient qu'elle raison. Fort heureusement, le cœur de Melian est grand comme une maison et sa patiente est presque sans fin. C'est à présent résignée qu'elle collait au maximum la jeune humaine dans ses déplacements, sans pouvoir la protéger d'un bouclier d'eau... Et ce soir la, ça lui fut fatale. Jetant un coup d'œil rapide autours d'elle, elle ne vit rien de suspect et s'apprêta à ouvrir la porte de sa maison quand un bruit assez répugnant parvint à ses oreilles et un liquide chaud l'éclaboussa très légérement...

Ses oreilles pointues se trémoussèrent, elle resta quelques secondes paralysée et un cri, horrible la gifla. Elle retint son souffle et se retourna vers ce qu'il restait de sa protégée. Écroulée sur le sol, cette dernière n'était pas vraiment en forme, Melian tomba à genoux et s'approcha d'elle... Morte, elle était... déjà morte. Elle tenta de capter son cœur, sa respiration. Mais aucun son ne parvinrent à ses oreilles, rien que l'odeur du sang et les cris alentours. L'elfe tomba dans un mutisme total, elle ne pouvait quitter des yeux le corps de celle qu'elle devait protéger. Cette jeune humaine, l'innocence même dans cette cité, qui venait de perdre la vie par un malheureux hasard. Qu'avait elle fait? Elle s'était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Melian ne parvint pas à déglutir, elle essuya les deux fines gouttelettes de sang sur sa joue et resta à genoux, dans la poussière, la bouche ouverte, totalement hallucinée. Rien, elle n'avait rien vu venir, une seconde d'inattention, même pas... Comment allait elle expliquer ça? Comment allait elle vivre ça?..

Puis lentement, la conscience de la jeune elfe se déconnecta, elle resta à genoux des minutes entières, sans doute même des heures. Plusieurs personnes la secouèrent mais en vain. Ce ne fut que lorsqu'on enleva le corps qu'elle écarquilla les yeux et sembla retrouvée une once de conscience. Elle plongea son visage dans ses mains, trop attristée même pour pleurer. Quelques instants plus tard, elle se leva sous le regard désolé de la foule, rentra dans sa maison et ferma la porte derrière elle. Trop de mort et trop de souffrance, l'elfe en avait trop vu pour le moment... elle se déshabilla et se laissa tomber nue sur son lit, pour sombrer dans un profond sommeil emplit de cauchemar et d'égarement... Elle ne s'en remettrait sans doute jamais complètement.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Lassitude de la vie humaine -Terminé-
» "La vie humaine se compose de deux parties : on tue le temps, le temps vous tue." [PV]
» La connerie humaine est sans limite !!!...