Partagez | .
 

 Rendez-vous en enfer... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageVen 21 Aoû 2009 - 13:09

Il été tard lorsque Faë trouva enfin l’entré du domaine des enfers. Toute la journée, elle avait passé son temps a chercher mais ne la trouvant pas elle s’était arrêter pour chasser. Etant donner le soleil radieux de la journée, elle avait été contrainte de rester à l’ombre et de se cacher des oiseaux. Finalement elle était tombée sur une idiote d’élève dont elle s’était fait un plaisir de savourer. Il faut bien dire que la chair de la petite avait un gout délectable, comme si cette dernière avait passé son temps à faire attention a tout les aliments dont elle se nourrissait Mais il ne restait maintenant de la Terra plus que quelques dents et des lambeaux de ses vêtements.

Dès qu’elle était entrée dans le domaine des enfers, Faë sentit tout de suite comme des odeurs de complots et vices qui flottaient dans l’air sordide de ce lieu. Elle avait avancé la tête haute pendant un moment sans vraiment savoir ou elle se dirigeait. D’autres démons étaient là, tout plus horrible les uns que les autres, à la dévisager. Faë était une inconnue pour eux, et ici, on se méfiait beaucoup des inconnus. Mais Faë sentait qu’elle n’était pas la bienvenue et l’idée même qu’elle pouvait être suivit lui sembla tout d’un coup normal et sans surprise.

Elle finit par atterrit dans un lieu des plus étranges. Elle passa l’arche gardée par deux colosses aux traits figés. Puis elle aperçut en premier lieux des morceaux de créature un peu partout donna tout d’abord a la Vouivres l’impression de se trouvait dans un marcher de nourriture. Mais elle déchanta très vite lorsqu’elle remarqua les différentes grottes situées dans les murs de l’amphithéâtre. A l’intérieur, bar de mauvaise fréquentation et maisons closes. Décidément il semblerait que les femmes soient bizarrement utilisées ici… Pas très maligne les démones… A moins que ce ne soit elles qui décident, quoi qu’il en soit la luxure était un monde dont Faë trouvait tout les aspects des plus répugnants…

* Pauvres créatures... * Pensa alors la démone.

Quoi qu’il en soit, Faë se demandait encore se qu’elle venait faire dans un lieu comme celui la. Finalement elle décida de s’installer dans un des nombreux bars de l’endroit. Le moins fréquenter bien sure… Elle s’assit sur un drôle de tabouret à coter d’un démon incubbe. Mais il ne lui faisait ni chaud ni froid. Elle demanda la carte de sa voix cassée. Elle prit le temps de lire ce qui était proposé. Elle finit par prendre un verre d’hémoglobine corsé avec quelques morceaux de chair d’elle ne savait qu’elle étrange espèce de la région. Autour d’elle de la musique des plus bruyante et des plus agressive. Et pour l’instant elle avait de la chance on la laissait tranquille, mais elle le savait très bien, dans ce genre de lieux, on ne le reste jamais bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 26 Aoû 2009 - 15:54

Ce soir aucune tâche ne l'appelait ailleurs aussi décida t'il de s'autoriser un moment de liberté pour flâner au sein des Enfers, son royaume n'offrait point tant de distraction. Oui ce soir étant un de ces soirs ou il faisait bon chercher de la gente compagnie autour d'un délice de couleur et autres bijou de luxure que pouvait offrir un coin si charmant. Mercutio pour l'occasion avait laisser ses vêtements de voyage pour quelque chose de plus confortable mais néanmoins structuré et raffiné, il fallait bien faire valoir son gout et son rang. Une chemise de soie de couleur d'un violet profond détaillé par de fin liseré de fil d'argent, un pantalon du même acabit de plus il avait laissé son masque au vestiaire après tout il n'avait rien à cacher en ces lieux. Aucune arme sur lui il savait qu'il pouvait compter sur son physique ainsi que son pouvoir exquis pour se sortir d'un mauvais si les roturiers ne restait pas à leurs places. Ces déambulations lui laissait la gorge sèche aussi il s'arrêta au coin d'une échoppe pour prendre un premier verre bien mérité, la sorte de troll derrière le comptoir lui servit un verre de sang d'ange avec des épices le tout dans une corne sculpté en forme de serpent. Eh bien les personnes savaient accueillir ici et c'est avec un plaisir non dissimulé que le Gasth porta le divin breuvage à ses lèvres pour savourer une gorgé de cette boisson que l'on aurait put nommer "Souillure céleste" tellement le sentiment était fort. Après avoir payé son dut il repartit de plus belle sa corne à la main savourant à chaque fois qu'il buvait une lampée de celle ci.

Il se rendit compte bien assez vite que le coin n'était pas le point de rendez vous des meilleurs couches de la société démoniaque mais il aimait ce genre d'échantillon de raclure, on pouvait parfois il faire des découvertes inattendues. Au détour d'une ruelle sombre comme on en trouve un peu partout ici bas ses yeux se posèrent sur une charmante chose, en effet on ne peux parler que de chose tant qu'on ne sait ce qu'il en est et les démons prennent assez de forme varié pour ne pas se laissé surprendre. La jeune femme posé au comptoir semblait perplexe fasse à son verre. Mercutio s'approcha lentement de cette dernière, l'incube par un heureux hasard laissa sa place aussi il en profita pour le remplacer. Présentant son récipient l'homme commanda à nouveau son breuvage. Tout en buvant il s'adresse à la demoiselle à côté de lui.

" Je ne sais pas ce que vous avez commandé mais en amuse gueule un bol d'émincé de chair d'Hurleurs c'est un vrai régal pour peu que l'on aime la chair filamenteuse ..."

Il laissa partir ces derniers mots en l'air afin de voir la réaction de son interlocutrice face à une telle remarque. De un savait elle parlé déjà car tous les démons n'avait pas forcement les mêmes moyens pour communiquer et de deux ne sachant pas son baguage raciale des surprises étaient encore à venir pour son plus grand plaisir ou peut être pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 28 Aoû 2009 - 10:29

Lorsque l’incubbe parti enfin, Faë baissa les yeux a terre, ravie, comme pour demander merci a un seigneur tout puissant du malin qui se trouvait au plus profond des puanteur des enfers. Quoi qu’il en soit, ce merveilleux instant de tranquillité ne dura pas assez longtemps au gout de la Vouivre qui louait une adoration incomparable à la solitude. Un autre démon vint se poser, et qui avait l’air intéressé par sa personne en plus de ça.

*Oh non, c’est pas vrai…*

Tout comme l’incube, quoi que moins beau (les incubbes sont comme le septième ciel de la beauté, non ?), Faë appréhendait ou ce jeune homme allait passer sa main sur son crâne, genre «c’est moi l’plus beau ». C’est vrai qu’il n’était pas mal, quoi que peut être un peu jeune. Une 20ène d’année tout au plus. Mais il lui sortait déjà par les yeux alors même qu’il n’avait rien fait, rien dit. Oui, la démone avait un gros problème inexpliqué concernant la gente masculine. Avec un peu de jugeote, il été très simple de rayé de la liste le fait que la démone soit une succube ou autre créature issue du monde de la luxure. Oui, son regard se porta seulement deux seconde sur son voisin avant de replonger droit devant elle, dans ses pensées les plus noirs. Puis…

" Je ne sais pas ce que vous avez commandé mais en amuse gueule un bol d'émincé de chair d'Hurleurs c'est un vrai régal pour peu que l'on aime la chair filamenteuse ..."

Faë regarda son interlocuteur. Aucune expression particulière sur le visage si ce n’est celle de la fille pas intéressée. Elle ne lui offrit même pas ce grand plaisir qu’est de pouvoir apprécier le sourire d’une femme. Elle regarda le barman avant de lui commander sans plus attendre un petit bol de doigt de Nymphes légèrement grillées et assaisonné avec n’importe quoi, pourvue que sa pique. Elle aimait tout ce dont a quoi elle pouvait ce piquer d’ailleurs. Puis elle se tourna à nouveau vers son voisin, déclenchant se coup si un léger sourire hypocrite suivit d’un petit hochement de tête comme pour le remercier. Le remercier de quoi ? A lui d’en décider, de bien vouloir ne plus lui adressée la parole peut être.

En buvant la dernière gorger de son verre, Faë ne put s’empêcher de se lécher les lèvres. Geste surement pris comme une avance dans cet endroit, mais pour elle il s’agissait plutôt de se dire « Mince, c’était bon et déjà fini. ». Elle ne prêta pas attention a son voisin et elle ignora si il avait vu que sa langue était une langue de serpent. Mais sa ne voulait rien dire sur sa race, ce ne faisait que le préciser. D’ailleurs il ne serait pas encore là le moment où il connaitrait a quel race appartient la jeune démone.

-Hey tu m’en sers un autre !

Sa voix, étrangement, était tout a fait en contradiction avec son apparence divine. Oui car même si ses yeux vous ensorcèle et que ses lèvres roses vous donne envie de les croquer, sa voix vous donne plutôt le genre de frisson que l’on cherche a éviter. Pas le frisson de la craie sur le tableau, non un tout autre genre. La voix cassé et légèrement aigüe de la jeune femme était plutôt tout en fait en accord avec sa nature démoniaque et sa langue de serpent. A la fois repoussante et très attirante a la fois.

Quoi qu’il en soit, la attrapa le verre d’une main nonchalante et faillit de peu en renverser sur son voisin… Qu’elle ignora encore totalement, espérant qu’il parte. Mais elle le savait bien, ou du moins elle s’en doutait, dans un lieu comme celui-ci le fait de dire non veut plutôt dire, essaie encore… Ce qui est sûre, mais cela Faë ne le savait pas, c’est que tout comme lui, elle n’était pas vraiment a sa place dans cet endroit où se réunissait tout les perdue de la société démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux