Partagez | .
 

 Que courent les ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageJeu 9 Juil 2009 - 17:28

Entrainé à la surface par un désir curieux il c'était approché des constructions proche de la grande cité, en effet il valait mieux connaître un peu les endroits fréquenté par la population afin de pouvoir les utiliser en temps et en heure. Profitant du crépuscule pour se mêler à la foule seul ses yeux pouvait ressortir sous son capuchon et derrière la barrière d'argent qui lui couvrait le visage. De simple passant sans intérêt qui ne faisait que lui obstrué la vue et le passage. Chacun allait et venait et le monde se réduisait petit à petit tandis que la nuit s'installait, la journée n'avait pas l'air d'avoir eut son lot de jeux ou autres joutes aussi il y avait peu d'agitation. Un être à tête de lézard, surement un de ces hybrides pullulent engeance contre nature, par contre semblait presser et la présence de Mercutio sur sa trajectoire n'était pas son souci et c'est ainsi que les deux hommes se percutèrent. L'hybride se remis très vite et tout en bougonnant repris sa route, Mercutio alors qu'il était en train de dépoussiéré ses vêtements pris un instant puis fixa son gêneur dans le dos tout en posant un pied dans l'ombre de ce dernier. Comme happé en arrière le sang froid bascula et se fracassa le dos par terre. Derrière son masque un léger sourire pointa sur le visage du démon puis il commença à resserrer son poing sous son manteau à ce geste l'homme à terre semblait étouffer écraser par un objet invisible. Pour un œil averti on distinguait un léger trait noir qui faisait le tour de son cou avant de repartir dans son ombre.

Hmmm, il serait dommage que quelqu'un me repère maintenant, tu as bien de la chance l'ami mais nous nous reverrons. Autre temps et autre lieu pour régler nos comptes.

Il se retourna en lâchant son emprise, le lézard repris son souffle et complètement désorienté cherchait la raison de cet incident mais sans succès car Mercutio était déjà loin. Que pouvait il bien chercher ? Information utiles, rumeurs peu importe il savait que la cité n'était pas loin aussi tout était bon à prendre afin d'en savoir plus sur ces gens capables de manié les éléments par la force de leur volonté. A l'affut donc du moindre regroupement, il cherchait aussi un point de vue particulier pour observer cette fourmilière source de tant d'ennuis. Un repérage s'imposait, il aurait été mal vu de sa part si il n'était pas capable d'avoir un minimum de connaissance sur leur opposant et l'homme se fixait le but de ne pas rentrer avant d'avoir appris quelque chose d'utile. Suivant plusieurs coursives et escaliers afin d'atteindre un promontoire idéal pour accomplir son objectif il ne mit pas longtemps à trouver entre deux arcades un point de vue privilégié sur la cité. Fixant le lointain ce n'était pas le moment de le déranger dans son travail ni d'avoir une rencontre inopinée.


Dernière édition par Mercutio Arknicus le Mar 28 Juil 2009 - 8:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 18 Juil 2009 - 14:55

Lalwende approcha de l'arène, grande, imposante et impressionnante. Les pavés, sales, avaient été piétinés pas des centaines de personnes. Sur le chemin qui y mène, les gens, pressés, se bousculaient et se poussaient pour arriver les premiers dans les gradins surélevés de l'arène, qui semblaient touchez le ciel sombre, bientôt parsemé de milliers d'étoiles. Il faisait sombre, la nuit allait bientôt arrivée, et avec elle un froid glacial, comme en témoignait le vent qui lui fouettait le visage, de plus en plus fort. Dans l'arène, il y avait encore deux combattants . Les gens, excités, encourageaient l'un, huaient l'autre. Lalwende s'assit dans les gradins et observa les combattants, extrêmement concentrés, ne voyant pas plus loin que le cercle. Le plus petit combattant semblait plus agile, mais l'autre plus fort. Un homme, grand et musclé vint se mettre juste devant elle. Lalwende, déjà pas très grande, ne voyait plus rien.

Alors elle décida de trouver un autre endroit où elle pourrait tout voir. Elle se "balada" quelques minutes, et finit par trouver un petit promontoire idéal. Dessus, il y avait un homme, d'une vingtaine d'années au visage juvénile et aux traits fins et délicats. Il semblait très concentré et observait avec attention la cité et les gens.

* Qu'est ce qu'il fait là ? Je ne l'ai jamais vue.... On dirait qu'il cherche quelque chose..ou quelqu'un... Et si j'allais lui parler ? *

Lalwende s'approcha doucement de lui et lui dit, d'une voie douce [comme d'habitude]
"Bonjour, je peux vous aidez ? Vous cherchez quelque chose....ou quelqu'un ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 28 Juil 2009 - 11:13

Pour le moment ses observations ne portaient pas leurs fruits, la seule chose qu'il avait put confirmer était l'utilisation de leur porte magique et ce n'est pas pour autant qu'il avait trouver une solution pour rentrer. Puis quelque chose le dérangea, un mouvement, un léger souffle puis ces quelques mots :
Citation :
"Bonjour, je peux vous aidez ? Vous cherchez quelque chose....ou quelqu'un ? "
Ni une ni deux faisant volte face Mercutio se retrouva nez à nez avec l'origine de la voix plongeant son regard dans celui de la femme ... ange ! Oui pas de doute possible au vue de la paire d'ailes blanches qui ornaient cette dernière. Sa respiration avait accéléré sous le coup de nerf faisant un bruit caverneux sous son masque puis tel une danse orchestré le jeune homme se mit a faire la ronde autour d'elle. L'observant de la tête au pied il ne fallait rien laissé au hasard, après tout peut être connaissait elle déjà sa vrai nature et la méfiance était de mise. Ce n'était pas une mission juste un peu de collecte d'informations mais il ne fallait pas pour autant déclenche une rixe contre la Cité. Le démon s'arrêta dans son dos pour ne rien laisser au hasard il y avait derrière lui l'escalier et comme il ne savait pas à qui il avait à faire une porte de sortie était toujours bonne à prendre. Faisant glisser son capuchon qui lui donnait chaud en découvrant sa chevelure cuivré encore plus décoiffé que d'habitude mais gardant son masque il s'exprima d'un ton sec et sans courtoisie.

" Que me veux tu ? Il n'y à pas assez de monde ici pour que tu viennes me voir ? "

Il fallait aviser, un contact n'était pas de trop mais il espérait surtout ne pas devoir aller plus loin qu'une simple conversation puis il pouvait encore se servir d'elle sait on jamais elle n'avait pas l'air bien dangereuse. Ange et démon réuni le destin avait parfois un humour bien particulier s'il en ait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 28 Juil 2009 - 14:22

L'homme a qui Lalwende venait d'adresser la parole avait l'air surprit, car il s'était retourné brusquement. Il était relativement grand, assez en tout cas pour qu'elle doive lever la tête pour lui parler. De plus, il était sur le petit promontoire, se qui le rendait encore plus grand. Lorsqu'il en descendit, Lalwende put baisser un peu la tête. Alors, il fit quelque chose que Lalwende n'avait pas du tout prévu : il tourna autour d'elle, comme pour vérifier qu'elle n'avait pas d'arme sur elle, ou autre chose. Le temps parut durer très longtemps, et Lalwende se demanda brièvement pourquoi il faisait ça. Son attitude était pour le moins étrange.
Lorsqu'il eut terminer de faire sa ronde autour d'elle, Lalwende sourit à son masque d'argent et attendit qu'il lui réponde. Peut être pourrait elle l'aider ? Lorsqu'enfin il lui parla, se fut d'une voie agacée et sèche.

Citation :
" Que me veux tu ? Il n'y à pas assez de monde ici pour que tu viennes me voir ? "

Lalwende fronça les sourcil, ne sachant pas qu'elle attitude adopter, puis sa douceur prit le dessus et elle lui répondit, de sa petite voie douce :

"Je voulais savoir si je pouvais t'aider. Tu semblais chercher quelque chose. Je me suis dis que je pourrais peut être t'aider...?"

Lalwende avait l'habitude des gens de la cité. Ils étaient conviviales et ils lui auraient répondu en riant. Lui n'était pas comme les autres. Il était différent, un peu comme un Démon...Lalwende chassa vite cette pensée de son esprit : il ne ressemblait pas à un Démon, sa ne pouvait pas en être un.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 22 Aoû 2009 - 18:53

Après mainte réflexion Lalwende ne semblait vraiment pas présenter de danger immédiat et malgré sa propre réaction elle restait de miel face à des paroles abruptes aussi il décida de raviser son comportement. Il fallait jouer son rôle et il savait bien que rien a première vue ne pouvait laisser présager d'où il venait et ça c'était un avantage car Mercutio était presque sure de ce qu'il avait en face de lui mais la réciproque n'était pas valable. Le Gasth reprit une attitude qu'il connaissait bien bombant le torse il fit une grande révérence faisait virevolté son long manteau.

" Pardonne ma méfiance et ce côté désagréable on ne sait jamais sur qui on tombe au premier abord, j'étais concentré et ma réaction à été un réflexe j'espère que tu ne m'en tiendras pas rigueur après tout je ne suis pas méchant dans le fond. "

Un léger sourire narquois s'éclipsa sur son visage chose qu'elle ne put pas constater par elle même et une petite lueur se mit a briller au fond de son regard tandis qu'il reprit. Il venait de passer du tout au tout presque agressif avant, a présent il arborait un ton mielleux légèrement séducteur avec une pointe de douceur pour enrober le tous.

Citation :
"Je voulais savoir si je pouvais t'aider. Tu semblais chercher quelque chose. Je me suis dis que je pourrais peut être t'aider...?"

" Eh bien j'observais juste cette grande cité la bas, beaucoup de gens en parle mais peu savent vraiment ce qu'il en est, je suis juste curieux car on ne voit pas souvent de ville de la sorte caché au milieu de nulle part ... "

Oui c'était un bon plan se faire passer pour un simple voyageur sans trop en dire il pourrait peut être attirer la sympathie. Sans trop en dire il fallait voir ce qu'il pouvait apprendre de son interlocutrice en espérant qu'il n'était pas tombé sur quelqu'un qui en savait autant que lui et la ça risquait de l'énervé car se faire dérangé pour rien et perdre son temps Mercutio n'aimait pas cela.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Les Ombres
» Le clan des Ombres
» Duel d'Ombres. [Hamaÿeb]
» L'Europe des ombres
» Objets de la guilde des ombres