Partagez | .
 

 La ceinture d'Estan [pv: Rork Baruk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageVen 3 Juil 2009 - 21:58

Arrow Le jouet des dieux
Un certain artiste a chanté sur les merites de la solitude, et il est vrai que pour savourer quelque chose à sa juste valeur il faut en être séparé. On ressent alors l'effet du manque de la sensation que cette chose ou cette personne nous apportait, et l'on voit que rien n'est acquis d'avance. Notre héros ne nous contredirait pas si il n'était hélas pas ooccupé à semer ses poursuivants, ces derniers n'étant autre que la moitié de la cité. Cependant tout à son empressement, il ne remarqua nullement l'absence de son compagnon de voyage.Ce dernier cependant ressentait pleinement la disparition du sien.

Le petit animal à écaille se retrouva face à un ensemble de constructions cyclopéennes ou déambulait des créatures géantes et nombreuses et parmi elles, on pouvait voir poindre des êtres de sa taille ou encore plus petits, il se demandait quelle goût ils pouvaient bien avoir, mais ne se sentait pas en sécurité dans le coin et se mit à la recherche du géant qui le protégeait, se demandant pour la énième fois ce que ce dernier attendait de lui en retour, ne trouvant pas de réponse à sa question, il se mit à sentir l'air des alentours à la recherche de son odeur.

Celle-ci était particulière, elle était dure à identifier, car elle correspondait exactement à celle des cascades grondantes dans les montagnes enneigés, et si on arrivait à la percevoir, il y avait aussi une fragrance plus subtile, comme une ombre qui s'étendait quand le soleil finissait de disparaître derrière les collines lorsque la nuit tombait. Le problème, c'est que cette odeur devenait plus forte, elle s'était développé après la nuit qu'ils avaient passés dans cette zone qui sentait l'humus et la chair en décomposition, si il n'avait pas été aussi fatigué, il aurait bien voulu y goûter, mais au réveil ils étaient déjà loin et après s'être repaît d'un jeune lapin, il avait senti cette odeur d'ombre à nouveau, mais celle-ci s'étendait tout autour de lui et sa malignité ne se cachait même pas. Il n'avait pas compris ce qui s'était passé ensuite, mais il put la sentir se glisser dans le rouquin depuis le corps ambulent pour s'ajouter à son odeur, il s'était rendu compte auparavant que l'ombre l'avait affaibli, et non seulement elle s'était glissée en partie dans son compagnon, mais elle sentait exactement comme son ombre, et venait de renforcer son intensité. La dernière fois que cette ombre s'était manifestée c'était sous terre, et sa malignité tournée vers le groupe et lui même s'était retourné vers 'l'autre chose', son protecteur avait été terrifiant ce soir là. Après ça l'odeur se renforça une nouvelle fois et Energa fut moins heureux que d'habitude. La veille de leur départ de la maison de bois, il avait retrouvé cette joie, l'odeur était toujours là mais il semblait qu'elle avait trouvé une place, un peu comme si il avait réalisé quelque chose.

Il venait de la repérer, mais elle était vraiment hors de sa portée, il se rendit devant un ensemble de bois brisé d'où s'élevait son odeur, il y avait quelque chose d'inhabituelle là dedans, quelque chose qui ressemblait à de la panique. Ce n'était sûrement pas l'ensemble de colère qui lui faisait peur, cela venait de plus haut. Il escalada la façade jusqu'à la fenêtre brisée en suivant l'odeur à contresens. C'était manifestemement ici qu'avait eu lieu le drame. Bois vermoulu, poussière et odeur de femelle en colère. Pas de doute, il s'était passé quelque chose, c'est ici que l'odeur de surprise s'était transformé en panique. Il devait absolument le retrouver avant que l'ombre ne redevienne maligne.

Il se mit à galoper en suivant l'odeur mais la vit s'elever par dessus les toits, alors qu'il s'apprêtait à grimper, il en sentit une plus récente sous ses pattes. Il la suivit jusqu'à l'entrée d'une cave d'où ressortait une autre odeur plus récente. Et c'est ainsi que commença le jeu de piste entre Energa et son compagnon. Jeu de piste qui dura plusieurs heures, heures durant lesquelles le petit animal dut ramper, sauter, grimper avant de purement et simplement abandonner.


"Hé toi, eul petit bestiau, jt'avions point vu dans le coin, en tout cas ten faisions une drôle de teste, n'bouge pas d'un pouce, j'avions ptêt un chti queuq chose pour toi."

Ne comprenant pas le langage de la créature qui s'adressait à lui, il fut surpris de recevoir un morceau de viande et étudia le spécimen d'un peu plus près. C'était un être assez étrange avec des cornes, une barbe postiche et un embonpoint assez avancé, ses cheveux avaient connu des jours meilleurs à voir leur disposition digne d'un frère janseniste et il avait des yeux aussi rieurs que sa bouche dont les dents affichaient un ensemble de couleurs faisant désirer qu'il parle le moins possible, tout cela s'alliait à une haleine qui laissait présager une décomposition avancé, bref, il avait tout du bon vivant, bien que contredit par son tablier taché de sang et son couteau souillé.

Préferant ne pas tenter le diable, le petit animal s'éloigna et se mit sous une table de restaurant ou deux femelles conversaient gaiement, il ne pouvait hélàs pas les comprendre, mais pour le bonheur du lecteur voici leur conversation.


" Mais si ce n'est pas Marguerite, dites-moi ma chère comment se porte votre mari?"
"Fort bien, le sang des démons a cessé de contaminer la rivière où il pêchait les poissons, cette bataille avait vraiment tué le commerce, mais les dieux soient bénis nous commençons à en voir le bout."
"Qu'ils vous entendent! Depuis trois ans, il semble que la malchance s'abatte constamment sur Elament."
"A qui le dites vous, si on ne prend que les évènements récents, il y a eu l'humaine qui n'a pas été jugée comme il se doit et qui vit maintenant avec cette sainte de Melian, un plaisantin qui s'amuse à donner des rendez vous amoureux., les démons qui s'amusent à nous abattre dès qu'on quitte l'enceinte de la cité, une augmentation de la criminalité dans la ville et maintenant la pauvre Eowen."
"Tout de même, certains ont un de ces culots!"
"Elle a quand même de la chance."
"Pardon, auriez vous voulu être à sa place, je vous rappelle que vous êtes mariée!"
"Entendez-moi, Elisabeth, je trouve ça choquant et même révoltant, mais reconnaissez que c'est follement excitant,ça change du train train quotidien si j'ose dire."
"Maggie, vous êtes incorrigible, ce qui me surprend, c'est qu'on ne l'ait pas encore attrapé, d'après les rumeurs, les sorts lancés sur lui passent à côté sans l'égratigner. Et il est en train de rendre fous nos plus fins limiers. Je pense que tout ça c'est organisé. Personne ne peut échapper à nos magiciens comme ça."


Ce fut cet instant que choisit un hybride lièvre pour arriver. On l'avait envoyé comme messager à cause de son goût de la course et il prenait son rôle très au sérieux.

"Mesdames, je vous conseille vivement de rentrer, il y a de fortes chances que nous avertissions Dame Tarna, aussi afin d'éviter des morts inutiles, il est conseillé de se barricader chez soi."

Un frisson parcourut l'assemblée qui ne souhaitait vraiment pas être à la place de ce pauvre bougre.

"Vous ne pouvez pas être sérieux!"
"Maggie!"
"Je sais que ce que ce jeune homme a fait est intolérable, mais tout de même, c'est trop cruel, même pour lui."
"Je ne suis pas autorisé à le dire, mais nous allons d'abord essayer quelque chose d'autre pour l'arrêter, il semble que même un oiseau dans son genre a besoin de se poser, donc nous allons..."


Le dragon venait de finir son repas et partit à ce moment de la conversation. Il se rendit devant un autre édifice géant, mais plus petit que tous les autres, ce qui le rendit naturellement sympathique à ses yeux, il reprendrait ses recherches le lendemain, il n'était pas nyctalope.

Au même moment à 200 pieds de distance:

Il venait d'esquiver à nouveau des lierres sortis de terre, ces gens manquaient d'imaginations. Au début de la poursuite, il avait vraiment paniqué et devait slalomer entre ses psychoses dûes à un déguisement trop réussi et une vraie foule en colère. Le résultat avait donné une armée de seigneurs gras et vieux avec le même visage amoureux qui lui courait derrière. Bien sûr l'illusion avait fini par se dissiper après plusieurs heures, mais il était toujours en très mauvaise position.

Il sauta d'un toit et vit trois oiseaux de feu arriver sur lui. Il attendit que ceux-ci forment un triangle avant d'effectuer un flip en avant, et de se servir du souffle de l'explosion qui devait en résulter. Il y eut bien une explosion, ou plutôt trois, les oiseaux ne se heurtèrent pas mais explosèrent un peu après la manoeuvre d'Energa , puis au centre des trois explosions il y en eut une disproportionnée lors de l'impact, la flamme en fut blanche et elle mesurait bien 10 pieds de rayon.


"Waaaaaaaaaaah!"

Tout tournait autour de lui à une vitesse siderante. Les couleurs tourbillonnaient de manière psychédelique. Et soudain, une douleur partant du sommet du crâne et qui se propagea en une onde puissante dans tout son corps. Puis tout devint noir.

"Groumpf"

"Tiens t'es là toi?"

Encore sonné par le choc, Energa resta dans la même position, c'est à dire la tête comme support et les pieds en l'air, ce qu'il avait pris à première vue pour une colline comportait une porte en bois de chêne. A côté se trouvait un panneau de bois.

" L'ate...lier de l'en..chan..teur. Je pense que ça pourrait être utile.

Il se redressa dans un craquement d'os et tituba jusqu'à la porte. Ici, il remit en place par différentes torsions sa structure osseuses dans différents craquements, puis frappa trois coups à la porte, si seulement il pouvait retirer cette odeur de brûlé.


Spoiler:
 


Dernière édition par Kaze Energa le Sam 4 Juil 2009 - 21:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iblîs Nemrodus
avatar
Nombre de messages : 599
Âge : 29
Race : Marcheur des Ombres
Poste : Démon Libre
Magie Contrôlée : Magie démoniaque (Tenebrae)

Feuille de personnage
Puissance:
980/1000  (980/1000)
MessageSam 4 Juil 2009 - 18:54

Kaze Energa a écrit:
Au début de la poursuite, il avait vraiment paniqué et devait slalomer entre ses psychoses dûes à un déguisement trop réussi et une vraie foule en colère. Le résultat avait donné une armée de seigneurs gras et vieux avec le même visage amoureux qui lui courait derrière. Bien sûr l'illusion avait fini par se dissiper après plusieurs heures, mais il était toujours en très mauvaise position.

HS (on effacera après)
Je n'ai pas compris : cela veut-il dire que tu as déjà ta ceinture? Ou c'est un déguisement artificiel?
De plus, explique pourquoi Energa est poursuivi dans ton texte, c'est uene bonne idée de décrire selon le point de vue de l'animal mais de tels exercices de styles sont difficiles à gérer avant de s'y être habitué ... là, le post est très confus, je ne peux préparer aucune réponse logique tellement le contexte est embrouillé...

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 4 Juil 2009 - 21:41

[hrp] Non, le pourquoi de la poursuite apparait dans le jouet des dieux, mais ce que je donne comme image est ce que voit Energa parce qu'il est en état de choc après avoir vu une elfette sortir de son bain et replongé dans des souvenirs traumatiques (expliqués dans Déchainement et j'ai qu'une heure là). Et désolé pour l'embrouille, mais basicalement, c'est toute la cité a entendu parlé d'un voyeur et une bonne partie est sur les dents de ne pas avoir tué l'humaine. dans le jouet des dieux tu vois comment Energa devient accidentellement un pervers, et comment une elfe hysterique le bazarde pendant qu'il revit un traumatisme avant de tourner l'ire de la foule sur lui. En resulte une poursuite en état de choc, puis l'arrivée chez toi, pour le depart je te conseille de voir qui toque à la porte , quand au fait que tu aies entendu parler ou non du pervers, c'est toi qui vois. [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Iblîs Nemrodus
avatar
Nombre de messages : 599
Âge : 29
Race : Marcheur des Ombres
Poste : Démon Libre
Magie Contrôlée : Magie démoniaque (Tenebrae)

Feuille de personnage
Puissance:
980/1000  (980/1000)
MessageLun 6 Juil 2009 - 5:46

Je posterai comme ça à partir de ton explication, mais j'aimerais que tu prennes quand même le temps de réécrire ton post plus clairement quand tu en auras le loisir. Un RP ne doit pas nécessiter d'avoir suivi tous les RP précédents de ton personnage pour être compris, quand même... tu n'as pas besoin de raconter en un pavé, mais une phrase d'explication est facile à glisser dans le texte. ^^

Etre compréhensible, c'est quand même mieux et plus important que les, hum... effets littéraires.

Nota : Comme prévu, si un membre du staff pouvait effacer ces trois messages une fois que deux posts RP auront été ajoutés dessous (pour être sur que nous ayons tous deux lu) ... ça serait sympa. Merci!



EDIT Gros Loup : No prob

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» La ceinture de sécurité ! retour
» Ceinture force
» LA CEINTURE DE KUIPER
» Ceinture Force / Focus Sash
» Ceinture Pro / Expert Belt