Partagez | .
 

 Une Mascotte Originale [Privé Neko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mélody Heribergen
Marchande
avatar
Nombre de messages : 17
Race : Fée Mystérieuse
Poste : Aubergiste
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
510/1000  (510/1000)
MessageSam 27 Juin 2009 - 10:17

La porte de l'auberge s'ouvrit sur un paysage encore endormi et immobilisé par la froideur matinale. D'un coup sec, un panneau se vit retourné et indiqua "Ouvert". La porte resta ainsi ouverte sans que personne ne sortît ou ne rentrât, mais quelques minutes plus tard, un bruit de frottis énergique se fit entendre, et l'on vit apparaître un balais poussant les dernières crasses de la nuit sur le seuil, et au bout du balais Mélody qui s'activait machinalement avec l'indifférence de l'habitude. La routine voulait qu'elle balaie tout jusqu'ici, sur le seuil, avant de tout mettre consciencieusement dans la pelle et d'aller y vider dans les poubelles de l'extérieur : Ce qu'elle fit bien sûr, elle allait pas tout laisser là ! Quelle allure ça aurait d'accueillir les clients avec des saletés en guise de paillasson… Quoique entre ça et un paillasson marqué "Bienvenue", c'était à se demander si elle ne préférait pas les saletés. Mais comme elle n'était pas obligée de mettre de paillasson estampillé "Je vous Aime, Clients" – sous-entendu par le "Bienvenue" -, elle mettait tout de même du cœur à ne pas laisser traîner de cochonneries sur le pallier. Autant le premier faisait niais, autant le second était de mauvaise publicité.

Elle s'essuya les mains sur son tablier, remit son bandeau en place dans ses cheveux, puis retourna à l'intérieur en laissant la porte ouverte et le balais appuyé contre le mur dans l'entrée. Des voix s'élevèrent, les ordres commençaient à fuser pour les employé-es qui bâillaient encore en sortant de la cuisine. Mélody n'était pas spécialement plus reposée, les nuits étaient courtes pour tout le monde ici ; Mais pas question de se laisser aller. Ca allait pour l'instant car les clients n'arriveraient pas de suite mais dès le premier entré, interdit de bâiller, de s'asseoir pour roupiller ou de se plaindre ! A partir de minuit, certes, les clients étaient rarement aussi éthiques, et même dans la journée on voyait de drôles de spécimens. Mais un-e employé-e, non : Le sourire et la bonne humeur en toutes circonstances. Même face aux décevants spectacles habituels des auberges. Bien sûr il y avait des exceptions, car bien que les employé-es fussent tenus à carreaux par la gérante, ils étaient aussi protégés par elle. Au même titre que le mobilier, on n'abîmait pas les employé-es. Enfin bon, à huit heures du matin, quand arrivait le premier habitué du petit-déjeuner, on avait rarement de problème !

Mélody ouvrit toutes les fenêtres de la grande salle. Hop, un coup de froid, ça allait réveiller tout le monde ! Elle descendit les chaises des tables. Elle avait eu beau avoir déjà mangé, les odeurs qui venaient de la cuisine lui faisait terriblement envie. Elle avait de bons cuisiniers, ça elle pouvait être fière ! Pour sûr les plats étaient goûtus. Ca donnait envie. Et peut-être pas qu'à elle…

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSam 27 Juin 2009 - 18:07

Neko, qui était cette nuit en dehors de la ville et qui cherchait comme presque toutes les nuits un endroit où dormir au chaud, finit par découvrir au petit matin une odeur enivrante qui venait du sud. Ça valait le coup d'y aller, ça sentait bon, et puis, il n'avait rien à perdre. En fait, y aller semblait être une bonne idée en perspective, il y trouverait surement à manger et puis, qui sait, un endroit où dormir. Se laissant guider, sautant de branches en branches, il finit par apercevoir pas trop loin ce qui semblait être une auberge. S'il ne se trompait pas, les hommes y allaient pour se nourrir et parfois pour s'endormir sur une couchette. Ah, Neko était fier de lui, il avait trouvé sa première auberge, qui sait, peut-être l'accueillerait-on de bon coeur.

Neko préféra y aller sous sa vrai forme. À quoi bon y aller en humain ? On allait surement lui demander de payer et tout comme les humains font, et ça finit toujours mal à ce point là. Sans attendre, Neko sauta de l'arbre puis atterrit à environ un mètre du seuil de la porte. L'odeur devenant de plus en plus forte, Neko ne prit pas son temps pour s'y diriger. Il entra, puis constata que la pièce était vide. C'est en se retournant, qu'il aperçut ce qui semblait être une femme au comptoir. Neko sauta sur un tabouret, puis ronronna pour signifier sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Mélody Heribergen
Marchande
avatar
Nombre de messages : 17
Race : Fée Mystérieuse
Poste : Aubergiste
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
510/1000  (510/1000)
MessageSam 27 Juin 2009 - 21:00

Le temps d'un tour dans lesdites cuisines pour préparer des plateaux et Mélody était déjà de retour afin d'achever la vaisselle de la veille. Elle nettoyait les verres lorsqu'un genre d'éclair sombre passa de l'autre côté du comptoir ; Abasourdie elle crut un moment à un effet de son imagination, les yeux qui dérivent à cause de la fatigue et qui prennent le passage de la serveuse pour un truc paranormal. Sauf que là, l'hallucination poussait le vice jusqu'à lui faire entendre quelque chose qu'on n'avait pas coutume d'écouter dans une auberge… Genre un ronronnement. Et vu la tête que tiraient deux de ses serveurs, autant vérifier, ça ne mangeait pas de pain… Calme, elle posa verre et chiffon et, se mettant sur la pointe des pieds, se pencha par-dessus le comptoir. La découverte fut spéciale : Un gros chat tigré. Bah, un animal errant, quoi. C'était bien le premier à rentrer dans l'établissement aussi impunément ; D'habitude, ils ne passaient pas la porte et étaient "priés" de filer en sens inverse.

"T'es un petit malin, Pépère !"

Elle fit signe aux serveurs de ne pas prêter attention. Ca va, un chat… On allait pouvoir gérer, comme invasion, quand même. Avec un sourire en coin, elle saisit une carafe à côté de l'évier, sur un plan de travail, et versa de son contenu blanc dans un dessous de tasse, qu'elle posa sur le comptoir.

"Allez, grimpe."

Elle n'avait rien contre les animaux. A bien des égards ils étaient même bien moins enquiquinants que tous les bipèdes pensants réunis. Bien qu'on les accuse de tous les maux, surtout des maladies, elle pensait que c'était voir la paille dans l'oeil du voisin sans voir la poutre qui était dans le sien : Les bipèdes n'étaient pas plus propres que la plupart des animaux errants, quoiqu'on en dise. Surtout les soûlards qui finissaient à quatre pattes dans le vomi à partir de vingt-trois heures. Et puis cet animal-là méritait une récompense pour avoir passé la porte sans être vu… La jeune femme retourna en cuisine pour quelques secondes, puis revint au comptoir. Elle y déposa, à côté du lait, un restant de poulet de la veille et une moitié de croissant qu'un apprenti de son cuisinier avait "raté". En fait, il ne l'avait juste pas moulé à la bonne taille et le croissant ressemblait à un pain au chocolat miniature, sans le chocolat. Impassible, Mélody retourna à sa vaisselle à essuyer. Elle se contenta d'avertir, sourire en coin toujours aux lèvres :

"Mais pas de pagaille, sinon je te mets une rouste !"

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 28 Juin 2009 - 1:13

C'est qu'elle était gentille, cette femme ! Elle l'avait invité à boire du lait, ce que Neko fut avec joie. Il sauta sur le comptoir puis se mit à boire tranquillement le lait après s'avoir accroupi. Les humains le chassait comme la peste, d'habitude, personne ne voulait d'un petit chat sauvage dans ses pattes. Mais celle-là, elle était plutôt généreuse, c'était peut-être parce qu'elle était une femme, Neko n'avait jamais entré en contact avec une femme. Et puis elle était pas comme les humains, elle avait une paire d'ailes dans le dos. Ça lui disait quelque chose, ces ailes. C'était les mêmes que celles des papillons qu'il s'amusait à chasser dans son jeune age. Sauf qu'elle, elle était beaucoup plus grande, et elle avait un corps de femme. Enfin, elle était pas comme les autres, et la raison importait peu, au final, tant qu'il avait du lait.

Et ce n'était pas tout ! Elle lui apporta à manger, en plus du lait ! Du bon poulet cuit ainsi qu'un morceau de pain. C'est que c'était une ange, une sainte, lui qui ne recevait des hommes que des invitations à la bagarre, il recevait d'elle à manger. Avec un peu de chance, elle l'hébergerait ! Seulement, elle avertit, il ne fallait pas faire de désordre, sinon, elle deviendrait aussi violente que les hommes. C'était compréhensible, salir son comptoir après tout ce qu'elle lui avait donné aurait été tout à fait inconvenable. De plus, pour une fois, Neko n'avait pas du tout envi de tout casser.

Quand il eut finit son modeste mais tout de même succulent repas, il se coucha là même où il était puis se mit à ronronner à nouveau. Quand la femme vint ramasser la vaisselle qu'il avait salit. Il se releva, puis se força pour laisser sortir de sa bouche quelques mots avant de se remettre à ronronner.


-Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Mélody Heribergen
Marchande
avatar
Nombre de messages : 17
Race : Fée Mystérieuse
Poste : Aubergiste
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
510/1000  (510/1000)
MessageDim 28 Juin 2009 - 20:35

Une sainte ? Heureusement que Mélody ne lisait pas dans les pensées, sinon elle aurait bien rigolé. Elle était simplement bonne en déduction : Un animal n'est jamais innocent en ce qui concerne le fait de rentrer dans un bâtiment peuplé de bipèdes. La raison de sa venue était toujours intéressée, et surtout toujours plus ou moins la même ! Ca dérangeait ou pas, bon… A cette heure, ça allait. La bête ne risquait pas trop de traîner dans les pattes, et semblait calme pour l'instant. Et puis elle avait eu le mérite d'être entrée dans le furtif. Belle performance.

Le dessous de tasse retourna finalement dans l'évier, et un chiffon vint nettoyer les quelques restes de nourriture laissés sur le comptoir. Hop, tout propre. Tout était dans le poignet, vous voyez… Un remerciement parvint aux oreilles de la Fée, qui tendit le bras pour gratter la tête du chat tandis que l'autre main finissait de préparer un plateau. A cet instant, le premier habitué de l'Auberge entra pour le petit-déjeuner habituel, entre deux travaux à la ferme qui se trouvait plus haut vers l'Ouest. Mélody posa le plateau – habituel – sur le comptoir et on vint le chercher pour le service. Toujours pile à l'heure. Ah, oui, le chat : Quelque chose, comme une bête logique de base, aurait voulu que notre gérante sursaute devant un chat parlant. Au moins sursauter, si elle ne criait pas ou ne restait pas stupidement scotchée à le regarder avec un air ahuri. Pas vrai ? Bon, récapitulons : Tout le monde ici contrôlait un élément. Tout le monde pouvait se balancer des sorts monumentaux à la tête à peine passé le seuil de l'Auberge, qui elle-même était magique puisque la magie élémentaire n'y fonctionnait pas. Dans cette Auberge en question, on voyait passer des démons à la peau écailleuse, verte ou rouge, ailés, cornus, avec des queues en trident ; Mais sinon, il faudrait être étonné-e de voir un chat parler. Ben tiens... Drôle de gradation dans le stupéfiant, vous croyez pas ?

"Je t'en prie. Mais trop de nourriture ramollit, si tu veux du rab va falloir gagner ta croûte !"

Un clin d'œil appuya la déclaration. Eh oui, la première tournée était gratuite, mais pas question de trop prendre ses aises aux frais de la Princesse. Si la bestiole comptait repasser, non seulement elle devrait se tenir tranquille aux heures de forte affluence, mais aussi aider… On avait des problèmes de rongeurs nuisibles ici. Un simple échange de bons procédés. Mélody mit à disposition sur le comptoir les autres plateaux. Le chat ne bougeait pas de sa place, à moitié avachi, ronronnant tranquillement.

"Allez, dis-moi ton petit secret… Je t'ai pas vu rentrer, comment tu as fait ?"

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 1 Juil 2009 - 1:55

Neko se laissa gratter la tête tout en ronronnant tandis que la femme préparait un plateau. Il ne s'avait jamais fait gratter la tête avant, il fallait dire que la sensation était plutôt agréable, très agréable même. Vous imaginez ? Vous faire gratter la tête pendant que la fine odeur enivrante d'un repas frais préparé pénètre doucement vos narines ? Bon, vous ne pouvez pas imaginer, vous n'êtes pas un chat. Enfin, trêve de bavardage et retournons à notre histoire. Tandis que Neko se faisait gratter la tête et que la femme préparait à manger, un client entra dans l'auberge pour se nourrir en ce matin ensoleillé par un bon petit déjeuner.

La femme lui retourna ensuite le remerciement avant de lui affirmer que s'il voulait rester, il devait faire des trucs pour elles de temps en temps, et Neko n'y voyait aucun inconvénient. Tandis qu'elle mettait à disposition divers plateaux sur le comptoir, la femme lui demanda ensuite comment il avait fait pour rentrer sans être vu. Neko, ne voyant pas vraiment ce qu'il avait fait de spécial, essaya de répondre de son mieux.


-Honnêtement, je n'ai aucun secret, aucunes techniques particulières d'infiltration. En fait, je n'ai que passé ma tête dans le seuil de la porte avant de sauter sur un banc. Sinon, pour ce qui est de "gagner la croute", je n'y vois aucuns inconvénients. Tant que vous m'offrez un toit, demandez moi n'importe quoi et je le ferai pour vous, que ce ne soit que chasser les nuisibles ou passer le balais ...
Revenir en haut Aller en bas
Mélody Heribergen
Marchande
avatar
Nombre de messages : 17
Race : Fée Mystérieuse
Poste : Aubergiste
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
510/1000  (510/1000)
MessageMer 1 Juil 2009 - 20:48

"Rien que ça ? Allons bon, moi qui m'attendais à une opération commando…"

Aux regards ahuris des serveurs et de la serveuse s'ajouta celui du client, qui voyaient et entendaient la gérante parler à un chat. Eux, par exemple, n'avaient pas encore tout à fait intégré le concept de magie dans lequel ils vivaient tous les jours… Et encore, il y avait une circonstance atténuante : Mélody n'était pas tout à fait folle puisque l'on entendait le chat répondre !… A condition bien sûr de deviner que c'était bien lui qui causait et non pas un petit plaisantin caché quelque part. Eh bien, ils devraient apparemment apprendre à s'y faire, puisque la bestiole était bien décidée à crécher ici ! Mélody n'avait rien contre l'idée de laisser l'animal aller et venir à sa guise, surtout qu'un chat qui parle était susceptible d'être plus efficace qu'un chat standard puisque capable de comprendre des énoncés précis sans passer une semaine à se faire dresser spécialement pour. Donc, une fois la demande de chasser les nuisibles faite, il le ferait de lui-même ; Par contre, passer le balai…

Ici, la Fée voyait mal, même avec l'aide de la magie, comment le chat comptait passer ledit balai… En le tenant entre les crocs, peut-être ? Pas même, l'objet était bien trop long. Peut-être voulait-il une brosse à sa taille alors ? Ahaha. Non vraiment, son imagination n'allait pas plu loin que la forme animale qu'elle avait devant elle. Mais… Elle était ouverte à toutes les possibilités, même les plus extravagantes. Rien que pour le plaisir de voir ça !

"Je suis pas contre encore un peu de personnel…"

Les serveurs et la serveuse levèrent alors discrètement la tête avec un espoir mal dissimulé. Eux aussi étaient prêts à prendre un chat pour passer le balai tant que ça les soulageait un peu le soir, quoiqu'ils eussent peu de raison de se plaindre en vérité puisque le plus gros du ménage, une fois l'auberge fermée, c'était Mélody qui s'en chargeait. Et elle non plus n'était pas du tout contre deux ou quatre pattes supplémentaires, n'est ce pas ! Proposé si gentiment… Il fallait être opportuniste.

"Ca peut m ' aider le soir", précisa-t-elle avec un regard amusé pour ses aides, qui retournèrent à leur va-et-vient avec une amusante pointe de déception. "Si t'es d'accord avec le contrat, ça me va aussi. Même si je suis bien curieuse de voir un chat passer le balai…"

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 1 Juil 2009 - 21:40

C'était plutôt marrant de voir la déception dans le regard de la femme qui s'attendait à quelconque technique des plus impressionnantes, pour finalement découvrir qu'il n'avait que sauter. C'était marrant aussi de voir la surprise dans le visage des gens ahuris de voir leur aubergiste parler à Neko, un chat. C'était la première fois que Neko parlait sous sa véritable forme, et ne pas voir la surprise et l'horreur dans les yeux de la femme ne firent que lui aider à ouvrir le dialogue. Pour une première expérience, c'était plutôt pas mal, il n'avait désormais plus aucun problème à s'exprimer tout en restant lui-même.

Et le meilleur, c'est qu'elle n'était pas contre le fait de l'engager, et donc, de l'héberger. Il y avait même les autres employés qui semblaient aimer l'idée de l'accueillir. Il fallait dire qu'il avait tombé sur la chance de sa vie, ce matin, lui qui vivait seul et ne trouvait pas d'endroit où vivre depuis un bon bout de temps déjà, il arrivait ici et était déjà accueilli à bras ouvert, ou presque.

Curieuse de voir un chat passer le balais ? C'est que c'était plutôt simple pour Neko, il n'avait qu'à se transformer en humain, faire la tâche puis retourner dans son vrai corps, et voila, fait, ni vu ni connu. Ah, c'est qu'un chat ça devait pas se transformer en humain en général ,,, Neko ne l'avait pas réaliser, sur le coup. Et bien il allait lui montrer et ce serait fait !


-Vous êtes curieuse ? Et bien je vais faire ceci tout de suite pour calmer ce sentiment. Je n'ai qu'à prendre mon habit de travail...

Comme prévu, Neko se transforma avant de finir sa phrase en sa forme humaine, agrippant par le même moment le balais. Le petit chat tout mignon devenait un jeune homme, ses yeux de chats devenait des yeux bleus perçants et son poil laissait place à de la peau sauf pour sa tête qui affichait de longs cheveux blonds. Il était passé d'un petit chaton nu à un homme vêtu d'une longue tunique blanche avec des fentes au bas. Seul ses doigts gardait des griffes, signe de son origine. Sans attendre, il se mit en tête de passer le balais, mais ce fut plutôt court puisque la femme l'avait déjà fait et que le seul endroit sale était l'entrée où le premier client avait secoué ses souliers.
Revenir en haut Aller en bas
Mélody Heribergen
Marchande
avatar
Nombre de messages : 17
Race : Fée Mystérieuse
Poste : Aubergiste
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
510/1000  (510/1000)
MessageMer 8 Juil 2009 - 14:03

Moui, enfin bon, si les employés étaient prêts à accepter le chat, c'était première parce qu'ils n'avaient pas le choix si la patronne décidait de le garder, et deuxièmement parce qu'il se portait volontaire pour partager un peu de besogne. Il ne fallait pas se leurrer sur leurs intentions. Mélody elle-même partait plutôt de l'intérêt et non de l'affection. Et d'un peu de curiosité, forcément, surtout lorsqu'il prétendit que cela lui serait facile de passer le balai, et qu'il lui suffisait de se mettre en condition… La Fée haussa un sourcil et eut tout juste le temps de dire un rapide "ben vas-y" avant d'écarquiller les yeux devant ce spectacle de dingue. Oooh… choc. Elle fut presque tentée de lui dire de lâcher le balai, que c'était bon, pas la peine d'insister, elle avait compris, maintenant… Mais ce fut juste un "euuuuuuuuuh" long, perplexe et dénué de sens qui sortit de sa bouche.

"Pa…. P-patronne !" cria l'un des serveurs en montrant le blond du doigt tandis que le client recrachait la moitié de sa boisson sur sa chemise.

La patronne en question lui fit signe que tout allait très bien, lui enjoignant de se taire. Ca aussi, elle allait gérer… Bon là, quand même, elle était soufflée ; Pas forcément par le fait que le chat puisse se transformer, quoiqu'elle ne s'y attendît pas du tout sur l'instant, mais plus par le fait que ce chat était pas mal beau gosse en fait ! Dommage qu'il fût habillé comme l'un de ces péteux d'Anges ou d'Elfes un peu trop caricaturaux. La Fée descendit de l'estrade et alla récupérer le balai des mains de l'aimable chaton, lui faisant signe de revenir vers le comptoir, qu'on allait discuter de tout ça bien tranquillement.

"Bon tu prends plus de place comme ça mais si c'est pour rendre service ça va… Hm… Tout ce que vous voulez, t'as dit, non ?"

Mélody éclata d'un rire sonore, pas plus sensuel que vulgaire mais très franc. Aurait-il l'esprit assez mal placé pour comprendre la blague ? Peu importe, elle ça la faisait rire.

"Bon le marché est réglé, dans ce cas", dit-elle en allant remettre le balai à sa place de l'autre côté du comptoir, avant que son regard ne tombe sur le quatuor d'ahuris resté immobile près de la fenêtre. "Faites pas cette tête, vous, on dirait que vous avez vu un fantôme ! Les démons, ça vous surprend pas, si ? Allez hop, Ebern, nettoies ça, tu vois bien qu'il en a foutu partout !"

C'était surprenant, très bien, mais on n'allait pas rester huit ans comme des statues alors qu'il y avait une boutique à tenir ! Heureusement, le dénommé Ebern comprit l'ordre qu'on venait de lui adresser et aida le pauvre client à éponger sa boisson tandis que les deux autres retournaient arranger les tables en surveillant le blond du coin de l'œil, toujours aussi surpris. Mélody quant à elle retourna à sa vaisselle, tranquille.

"Ce sera plus dans le tard de la soirée que tu pourras m'aider. Le reste du temps je te retiens pas de force, bien entendu."

Elle n'était pas adepte de la torture et de la destruction à long feu, il pouvait se rassurer... Si elle devait l'abattre ça serait à grand coups de truc bien lourd dans la nuque. Efficace, rapide, propre. Mais s'il faisait son boulot, il n'y avait pas de raison, pas vrai ? Il avait l'air bien sympa et de bonne volonté, ce garçon...

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 16 Aoû 2009 - 0:01

Neko fut plutôt satisfait de l'impression qu'il donna à tout le monde. Pour une fois, la femme ne sut pas quoi dire et resta figée quelques instants tandis que les autres étaient simplement encore plus surpris qu'avant. Neko ne put s'empêcher de laisser sortir un petit rire tandis que le client recrachait tout son breuvage, mais le type qui criait, par contre, c'était un peu bizarre, il va sans dire que Neko fut plutôt content de voir la femme le faire taire. Il retourna ensuite vers le comptoir comme la femme lui avait indiqué après lui avoir enlevé le balais.

Sa nouvelle patronne lui dit que ça irait s'il ne se transformerait que pour aider, ce qui lui plaisait bien comme plan, puisqu'il préférait pour l'instant demeurer sous sa forme de chat. Il fut ensuite plutôt surpris de voir la patronne lui demander si c'était tout ce qu'elle voulait, pour laisser échapper un petit rire. Il n'était pas sure de ce qu'elle voulait dire mais comprit par déduction. Même si cela semblait n'être qu'une blague, ce serait loin de l'importuner si ça s'avérait être vrai, puisqu'elle était la première à l'avoir accueilli et qu'elle était quand même séduisante pour une humanoïde. En signe de réponse, il se contenta de sourire en hochant de la tête (Le sourire pour la blague et le signe de tête pour répondre que oui, il ferait tout).

La femme lui annonça par la suite que le marché était réglé, avant de ranger la balais et de corriger les serveurs qui restaient immobiles à le regarder. L'un se mit à aider le client et les autres arrangeaient les tables tout en continuant à le regarder discrètement (Mais c'était inutile, Neko les remarquaient). Sa patronne se remit à sa vaisselle et lui dit donc de revenir en soirée, là où il pourrait aider et qu'en attendant il était libre. Neko comprit le message, il hocha donc de la tête et répondit à son tour.


-À ce soir ! Dit-il avant de se transformer pour ensuite sortir de l'auberge afin de se promener un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Et une mascotte chez les Bloody Sorrow !
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Haita Neko
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]