Partagez | .
 

 Chambre 1 [ Solis, Serek, Yumi, Shaloa ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageVen 26 Juin 2009 - 1:34

Shaloa, après un combat plutôt épuisant se dirigea vers les dortoirs en compagnie de Serek dans le but de faire un petit somme pour récupérer. Ce n'est qu'avec surprise qu'il découvrit que le couloir menant aux différents dortoirs ne menait qu'à la pleine des terras. Les dernières rumeurs était donc vraies. Grottes effondrées, cavernes inondés, tours mystérieusement disparus ... il fallait bien que Shaloa le voit pour y croire. Alors c'était bel et bien véritable, la plaine des terras, seule survivante, servait dès maintenant de dortoirs multi-éléments. Shaloa regarda aux alentours, sur le mur du couloir débouchant vers l'extérieur se trouvait une affiche. Shaloa s'empressa de la lire.

Citation :
Attention chers élèves !


Suite aux derniers évènements, la plaine vous sert maintenant de dortoirs. Vous trouverez ci-joint une liste des nouvelles chambres ainsi que de leurs pensionnaires désignés.

-La direction.



Chambre 1: Shaloa, Serek Salam, Solis Oshan et Yumi Watase.

[ ... ]

Shaloa sourit en apercevant que son vieil ami Serek serait un de ses partenaires de chambre, cela tombait bien. Il avait tout de même hâte de connaitre les deux autres. Sur ce, Shaloa parcouru la plaine avec Serek à la recherche de sa chambre. Sur un tronc était gravé à la main le chiffre un, Shaloa glissa sa main autour de l'arbre jusqu'à trouver une faille, Les deux amis y entrèrent pour découvrir une jolie habitation. Les lits étaient creusé dans des alcôves, il y avait des latrines extérieures, l'eau était courante, la pièce était bien éclairé et la température agréable.

Shaloa se dirigea tranquillement vers un des lits puis à l'aide d'un couteau d'air qu'il fit apparaitre dans sa main, grava son prénom dans le bois au dessus de l'alcôve, avant de faire disparaitre le couteau. Ensuite, il s'assit confortablement, avant de sortir ses flèches pour les aiguiser lentement, histoire de passer le temps. Il avait déjà oublié la fatigue, il préférait attendre de rencontrer ses colocataires avant de se coucher, qui ne devrait pas tarder à rentrer eux autres non plus. Il se retourna ensuite vers Serek.


-Allez, prend un peu de repos, à moins que tu te sentes assé bien pour attendre nos nouveaux colocataires avec moi.

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Serek Salam
avatar
Nombre de messages : 264
Âge : 238
Race : Ange déchu
Poste : élève de 2ème année
Magie Contrôlée : Igni

Feuille de personnage
Puissance:
240/1000  (240/1000)
MessageSam 27 Juin 2009 - 19:34

Serek avait la tête de celui qui avait fait la fête toute la nuit, si on ommettait l'odeur -étrange- de jambon fumé qui émanait de lui et son aspect un peu crasseux. Par un autre concours de circonstances, il s'avérait que lui et son ami étaient logés dans la même chambre compte tenu des récentes (très récentes alors^^) modifications dans l'organisation des dortoirs.

Il s'appropria un lit où il s'installa confortablement après avoir posé son épée et sa veste. Yumi watase...Ce nom lui disait quelque chose...Mais oui! c'était elle qui avait eu la gentillesse de le soigner lors de son combat contre Inou, la sentinelle aussi sympathique qu'une portée de piranhas.
Par contre, Solis ne lui disait rien du tout. Mais il était déjà content de connaitre deux personnes, il se sentirait eut-être moins seul...
Soudain Serek se rappela que dans l'arène, il s'était réveillé par les baffes que Shaloa lui avait soigneusement administré. Pourquoi? Il avait vu la flèche arriver, puis il y avait comme un trou, comme un moment d'absence. Cela lui était arrivé par le passé, et il s'était généralement réveillé au milieu d'un désert de flammes...


Dis-moi, Sha... Quelque chose d'important s'est passé après que tu m'aies envoyé la flèche, parce que ne vois pas trop...

Il allait à coup sûr passer pour un mauvais blagueur, il soutint le regard de Shaloa lorsque leurs yeux se coisèrent, l'air plus sérieux que jamais

_________________________________________________________

Sachez mourir lorsque le temps est à mourir
Sachez sourire quand il faut sourire
Sachez profiter de la vie car elle ne vous est que trop courte




Lorsque tomberont les flocons de la mort, soyez sûrs qu'à ce moment, je serai là
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageDim 28 Juin 2009 - 0:38

Tandis que Serek s'installait comme il avait fait quelques minutes au par-avant, Shaloa s'affaira à ses propres besognes. Ayant finit d'aiguiser ses flèches, Shaloa les replaça dans son carquois, qu'il rangea sous son lit avant de prendre son arc qu'il raccorda. Se penchant, il remarqua que sa tunique était plutôt abimé, sa manche était toute déchirée, trop endommagée pour être cousue. Il finit de raccorder son arc, puis le rangea sous son lit, avant de prendre sa lame dans sa botte afin de corriger temporairement sa tunique. Soigneusement, il coupa ce qui restait de sa manche gauche, révélant la brulure que Serek lui avait fait (Et qui faisait encore mal, d'ailleurs), puis il coupa sa manche droite pour que la symétrie demeure. Il devrait s'acheter une nouvelle tunique, il s'y afférerait demain dans ses temps libres.

Par la suite, son ami, qui s'avait confortablement installé, lui demanda ce qui s'était passé à l'arène, d'un air confus. Alors il ne s'en souvenait pas ? C'était possible, puisqu'il l'avait trouvé inconscient. C'est avec joie que Shaloa lui raconta.


-Si tu veux savoir, je ne sais pas comment t'as fait, mais t'as littéralement créée une explosion directement devant toi. J'ai courut vers toi pour voir ce qui se passait, puis je t'ai découvert inconscient et enflammé. Je t'ai éteint, et puis, tu connais la suite.

Shaloa regarda longuement son ami avant de sourire d'amusement. Comme lui, sa tenue était toute abimée, trouée et carbonisée.

-On dirait que toi aussi, tu vas devoir faire des empiètes. Dit-il, avant de rire de bon coeur.

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Watase
avatar
Nombre de messages : 1465
Âge : 28
Race : Ange, chérubin (anciennement nymphe)
Poste : Elémentaliste
Magie Contrôlée : L'eau

Feuille de personnage
Puissance:
299/1000  (299/1000)
MessageLun 29 Juin 2009 - 12:42

"Et vous trouvez cela drôle ? "

Yumi les regardait gravement tout les deux.
Elle n'avait pas l'air furieuse mais ses sourcils froncés effaçait quelque peu l'image de douceurs que les garçons pouvait percevoir. Elle semblait mature, plus que les deux autres en tous cas. Peut-être la profondeur de ses yeux, ou le fait qu'elle n'ai pas le sourire alors qu'eux même s'amusaient de cette situation qu'elle n'avait pas vécue. Elle portait une longue robe blanche, quelques dentelles venaient décorer la sobriété de la tenue de Yumi. Ses longs cheveux blond cendrés encadrait son visage fin et ses petites épaules. Elle n'était pas bien grande mais on ressentait que cette jeune femme avait vécut suffisament de chose pour ne plus être une enfant.


"Je ne veux même pas savoir quand, comment ni où vous vous êtes trouvez pour que vos habits soient dans cet état. Vous devriez être plus prudent à l'avenir."

L'ange se dirigea directement vers un lit et commença à déballer ses affaires de manière méthodique. Elle posa les quelques livres qu'elle possédait sur un coin de bureau et laissa ses habits empilés dans sa malle. Elle avait eut du mal à trouver cette chambre, dire que la fusion des dortoirs était n partie de sa fautes... Si jamais elle recroisait Evanescent il allait entendre parler d'elle. L'ange retira le crochet qui retenait ses cheveux et se retourna vers les deux garçons.

"Même si Serek me connait déjç je ne croit pas te connaître toi, je suis yumi Watase, élève aqua, enchanté de faire ta connaissance." Elle se tourna ensuite vers Serek "Tes blessures du combats vont mieux ? Je pense que oui... Vu que tu t'es à nouveau battu..."

La voix était plein de reproche mais les yeux de la jeune femme laissait surtout entrevoir de l'inquiètude et de l'altruïsme. Elle s'en alla cherche un petit sac dans sa malle et se retourna vers les garçon.

"Je suis assez douée en soins, si vous avez des blessures qui ne guèrissent pas venez me voir. Sur ce je vais dehors, je ne suis pas loin, juste devant... Autant profiter de la fraîcheur de cette soirée."

Sans laisser le temps au garçon de répondre Yumi s'éloigna, la valisette de soins à la mains. Elle trouva une touffe d'herbe grasse juste à l'entrée de l'arbre et s'y accroupie avant de s'assoir. Les pans de sa robe blanche tantôt repliés sous elle, tantôt s'évasant pour entourée la jeune femme. Elle prit sa trousse de soin sur les genoux et l'ouvrit pour en faire l'inventaire.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Serek Salam
avatar
Nombre de messages : 264
Âge : 238
Race : Ange déchu
Poste : élève de 2ème année
Magie Contrôlée : Igni

Feuille de personnage
Puissance:
240/1000  (240/1000)
MessageLun 29 Juin 2009 - 19:48

Serek avait regardé l'état dans lequel était sa veste, les sourcils fronçés et s'apprêtait un lancer une sorte de reproche amical à Shaloa pour lui signifier qu'après tout, c'était en partie sa faute si sa veste était dans cet état...
Avant même qu'il ne puisse ouvrir la bouche, une présence se manifesta en même temps qu'une voix déjà entendue. Ainsi, l'ange apparaissait pour la deuxième fois devant lui. Elle leur avait parlé d'une voix étrange, entre l'inquiétude et le ressentiment, mais Serek était bien trop superficiel pour détecter ce genre de détails dans cette situation. Il n'était pas un spécialiste de l'analyse féminine, loin de là.
Puis elle l'avait questionné sur ses blessures un bref instant, avant de prendre congé d'eux et de sortir de la chambre en prétextant renifler l'air du soir. Pas mauvaise idée, finalement...Il secoua la tête; pas question d'aller au dehors pour faire style de s'intéresser à la brise nocturne, d'autant plus que regarder des plumes...L'insupportait. Il reporta son attention sur Shaloa, mais ce dernier aiguisait ses flèches et un mouvement attira le regard de Serek: les ailes. Vaincu, il se plaqua la main sur les yeux, histoire d'ignorer cet insultant ballet de plumes qui le provoquait et entreprit de songer à quelque chose de joyeux.

Difficile quand on n'avait pas d'autres souvenirs que la guerre...


J'te jure...Mais qu'est-c'que j'fous là moi?

Le cri du coeur, une ironie palpable au plus haut point et un moral au point le plus bas, il avait décidément atteint des sommets ces temps-ci...

_________________________________________________________

Sachez mourir lorsque le temps est à mourir
Sachez sourire quand il faut sourire
Sachez profiter de la vie car elle ne vous est que trop courte




Lorsque tomberont les flocons de la mort, soyez sûrs qu'à ce moment, je serai là
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageMer 1 Juil 2009 - 0:49

Tandis que son ami Serek regardait l'état de sa veste, qui avait été très endommagé par les flèches de Shaloa et par l'explosion de Serek, une ange arriva dans la chambre. D'une simple reproche sous forme de question qui n'attendait pas de réponse, elle fit arrêter net le rire de Shaloa en les regardant gravement. Elle semblait mature, mais n'était tout de même pas assé informé sur les derniers évènements pour donner son avis. Shaloa essaya de lui expliquer que ce n'était qu'un match amical quand elle le coupa, affirmant ne pas vouloir savoir et leur conseillant d'être plus prudent à l'avenir.

*Prudent ? Mais nous nous avons seulement battu ... sans surveillance et possibilité d'intervention, il faut avouer.*

Tandis que l'ange rangeait ses affaires, Shaloa profita de la pause de bavardage pour observer sa nouvelle colocataire. Elle portait une longue robe blanche et avait de longs cheveux bleux, une couleur plutôt surprenante pour une ange. Il fallait dire qu'elle était plutôt jolie, elle incarnait la bonté même en période de reproches.

Leur nouvelle colocataire se retourna ensuite vers eux pour se présenter. Yumi, c'était plutôt joli comme nom, simple. Alors elle connaissait Serek ? Assez pour lui reprocher de s'avoir battu, en tout cas. Des blessures ? Shaloa n'était pas au courant, et puis elles devaient être disparues si Serek ne lui en avait pas parlé.

Elle leur affirma ensuite qu'elle s'y connaissait en soins, avant de les laisser seul pour sortir dehors. Ça tombait bien ! Mais malheureusement (Ou heureusement plutôt), les blessures ne se résumait qu'à une légère ouverture à la joue et une brûlure sur le bras, des trucs mineurs qui partiraient seul. Par la suite, Serek se mit à regarder Shaloa avant de laisser une phrase qui portait plutôt à confusion, un cri du coeur. Sur ce, Shaloa ne sut quoi lui dire, sauf lui demander comment ça allait.


-T'es sure que tu vas bien ? Tu sembles plutôt confus ...

Shaloa s'aperçut bien rapidement que son ami sans réponses regardait ses ailes d'un regard triste. Visiblement, il valait mieux le laisser seul, la présence de Shaloa n'était pour l'instant qu'un poids en plus sur sa souffrance. Sans attendre, Shaloa sortit à son tour de la chambre pour trouver Yumi assise en train de faire l'inventaire de sa trousse de soin. Il s'assit à son tour au près d'elle pour lui adresser la parole.

-Tu t'es présenté mais tu ne m'as pas laissé le temps de faire de même ! Je suis tout autant enchanté de faire ta connaissance, je me nomme Shaloa et pour ma part, je contrôles l'air.

Shaloa sourit avant de lui poser une question.

-Dit-moi, tu connais Serek depuis longtemps ? Tant qu'à moi, nous sommes amis depuis notre arrivée à Elament, où nous avons fait connaissance une nuit à se promener dans le parc. Mais je ne connais que très peu son passé, qui semble le hanter en ce moment même. Visiblement, voir nos ailes lui fait très mal.

_________________________________________________________



Dernière édition par Shaloa le Dim 16 Aoû 2009 - 20:47, édité 1 fois
http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Watase
avatar
Nombre de messages : 1465
Âge : 28
Race : Ange, chérubin (anciennement nymphe)
Poste : Elémentaliste
Magie Contrôlée : L'eau

Feuille de personnage
Puissance:
299/1000  (299/1000)
MessageMer 8 Juil 2009 - 16:49

Yumi tourna doucement la tête.

Une fiole à la main, la jeune fille redressait l'étiquette et vérifiait si elle était bien fermée. Shaola ? Un bien joli prénom pour un garçon. Elle l'écouta attentivement tout en continuant son inventaire.


"Je ne le connais pas plus que ça. Je l'ai soigné lors du tournoi d'été, le malchanceux était tombé sur Inou. Cette femme était bien trop puissantes pour lui. Elle n'as pratiquement pas été bléssée, mais lui. Il a fini en cocotte de papier. "

Yumi laissa un instant ses souvenirs remonter à la surface. Ca lui plaisait tellement de se souvenirs. Aujourd'hui elle avait pleins de souvenirs mais parmis eux, il y en avait un, une jeune ange sans passé qui arrivait dans la cité.
D'un soupir elle écarta ces pensées tristes et reporta son attention sur l'ange qui se trouvait avec elle.


"Je ne sais que peux de choses sur lui. Juste qu'il est un brin pudique, peut-être à cause de ses cicatrices... Nos ailes tu dis... Peut-être en avait-il..."

Elle n'y connaissait rien. Les Orins ne se mèlent pas des affaires des vrais ange, eux qui ne sont que de simples réincarnations. Ils sont souvent rejetés par les nobles de la grande Otulin. Cette cité même leur est presque interdite. Oh bien sur s'il le veut un Orin peut se rendre à Otulin et y entrer. Mais le regard des autres anges est tellement pesant qu'il s'en irait bien vite.

"Peut-être les a t-il perdus ou égarés..."

Soudain un souvenir, vivaces, lui percuta la mémoire.

Citation :
"Comment un ange ne saurait-il pas ce qui se passe à Otulin ? N’y serait-tu jamais allé ? Je sais comment un ange perd ses ailes, mais pour les gagner…Et comme tu n’as pas l’air de savoir ce que signifient ces cicatrices, je vais t’apprendre une chose, peut-être la seule que je pourrait apprendre à quelqu’un : un anges qui perd ses ailes sera marqué à jamais pour être sûr de reconnaitre ses torts…Voilà une des lois d’Otulin, et j’en ai fait l’expérience."

Yumi retint un petit cri en plaquant la main devant sa bouche et se tourna vers Shaola avant de chuhcoter.

"C'était un ange..."





(citation de Serek durant sa désintox' cure de soin ^^)

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Serek Salam
avatar
Nombre de messages : 264
Âge : 238
Race : Ange déchu
Poste : élève de 2ème année
Magie Contrôlée : Igni

Feuille de personnage
Puissance:
240/1000  (240/1000)
MessageSam 11 Juil 2009 - 14:25

S'ennuyer ne faisait pas partie de son vocabulaire, raison pour laquelle il trouvait toujours un truc à faire, mais sur le moment, Serek n'avait rien trouvé de plus intéressant que d'avoir l'impolitesse de tendre l'oreille pour savoir ce que les deux autres colocataires se racontaient.
Shaloa avait visiblement remarqué que les ailes ne lui plaisaient pas beaucoup surtout accrochées au dos des autres, mais Yumi n'avait pas encore saisi sa situation depuis qu'elle l'avait soigné sous la tente de l'arène. Son ami s'était chargé de lui ouvrir les yeux apparemment parce qu'il n'entendait soudainement plus rien après la dernière phrase de Yumi.
Avec un petit soupir, il se leva de son lit et marcha vers l'orifice qui servait d'entrée à la chambre. Il s'appuya avec l'épaule sur l'ouverture et regarda un instant les deux anges avant de dire.

Perdues ou égarées aurait été une peine beaucoup plus simple à supporter. Malheureusement, il n'y a pas de peine simple, donc il est peu probable que j'aie perdu mes ailes, autrement, et comme il n'est pas très répandu de le savoir, un ange ayant perdu ses ailes meurt. Il arrive cependant que quelques fois, un ange commette une faute irréparable et que ses pairs décident d'une punition que l'on peut qualifier comme "exemplaire".
Autrement dit, l'ange puni n'a plus d'ailes mais continue de vivre, c'est un peu comme si on arrivait à enlever les ailes d'un oiseau sans qu'il meure; il vit, mais pour combien de temps?

C'était un exemple parfait pour décrire ce qu'il ressentait. A quoi bon vivre si l'essentiel n'était plus là? Telle était la peine endurée par un ange déchu, et à cela il n'y a pas beaucoup d'alternatives à part la mort.
Ironiquement, la cause de sa déchéance avait été son salut. L'élément qu'il contrôlait lui avait donné une nouvelle force et malgré le temps qu'il avait mis à l'accepter, il était désormais prêt à utiliser ce don qui l'avait jadis privé de sa place à Otulin. Même si des fois, il lui arrivait d'avoir ces fameux moments d'absence, comme lorsqu'il avait tué son père...Cela ne lui arrivait que peu, mais à chaque fois qu'il reprenait ses esprits, il se réveillait généralement au beau milieu d'un champ de cendres.


Malgré tout, si on s'accroche à la vie, on peut trouver une nouvelle motivation, une nouvelle vie en quelque sorte, même si le passé ne peut pas être effacé.

_________________________________________________________

Sachez mourir lorsque le temps est à mourir
Sachez sourire quand il faut sourire
Sachez profiter de la vie car elle ne vous est que trop courte




Lorsque tomberont les flocons de la mort, soyez sûrs qu'à ce moment, je serai là
Revenir en haut Aller en bas
Shaloa
avatar
Nombre de messages : 424
Âge : 201
Race : Archange
Poste : Milicien
Magie Contrôlée : Aera

Feuille de personnage
Puissance:
700/1000  (700/1000)
MessageMar 14 Juil 2009 - 5:37

[ Je laisse le prochain message à Solis, qui finira bien par répondre une fois son absence (signalé) terminé. ]

Bien entendu, nous supprimerons ce message plus tard ^^

_________________________________________________________

http://thebluekenny.blogspot.ca/
Revenir en haut Aller en bas
Solis Oshan
Tuteur Aqua
avatar
Nombre de messages : 146
Âge : 24
Race : Elnihïn
Poste : Tuteur
Magie Contrôlée : Eau

Feuille de personnage
Puissance:
880/1000  (880/1000)
MessageDim 23 Aoû 2009 - 22:50

Solis hésitait. Cela faisait environ une minute maintenant qu'il guettait sa nouvelle chambre. Il était plus ou moins caché de la vue de ses camarades de dortoirs pour le moment et il n'osait pas aller là-bas. Ils étaient trois, visiblement en train de parler, et ça l'effrayait un peu de devoir y aller alors qu'il était incapable de communiquer directement. C'était dans ces moments là qu'il détestait être muet. C'était gênant, il se retrouvait le centre de l'attention mais il ne pouvait rien dire, il se sentait alors complètement stupide.

Solis soupira. Il n'avait vraiment pas le choix, mais en même temps... peut-être pourrait-il revenir plus tard, non? Non, ça reviendrait à fuir, et puis il avait déjà ses affaires avec lui... Bon, il devait prendre son courage à deux mains. Et puis de toute façon, il n'était pas obligé de les interrompre, il pouvait très bien déposer ses affaires et partir ensuite. Bon, ce n'était pas son stylde de jouer les associal, surtout quand il savait qu'il allait devoir partager sa chambre avec les personnes, mais là, il n'avait pas du tout envie de tenter d'être sympathique et de passer son temps à essayer de communiquer. Ecrire, ça allait bien quand on était avec une personne, mais quand on était avec plusieurs, c'était pas la solution la plus pratique...

Solis s'avança. Son esprit lui criait de faire demi-tour et de repasser plus tard, mais maintenant, c'était trop tard. Il détestait vraiment devoir passer vers des gens comme ça. Mais il n'avait pas le choix. Lorsqu'il arriva devant les trois personnes, il s'arrêta un instant devant eux, les regarda à tour de rôle et senti le stress l'envahir. Il baissa les yeux avant de les relever vers la porte et de s'avancer pour passer, bousculant sans le vouloir le jeune élémentaliste aux cheveux roux (il n'aurait pas eu la peau aussi pâle, Solis aurait presque pu se demander si il n'était pas un Elnihïn). Il préféra l'ignorer et s'installa sur le dernier lit disponible, déposant son sac et en sortant quelques livres qu'il disposa sur sa table de chevet.

Solis se retourna. Maintenant, il n'avait plus qu'à partir tout simplement, tant pis si il passait pour un type antipathique, sur le coup, il s'en fichait, car il n'aimait vraiment pas devoir "parler" à plusieurs personnes en même temps.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE