Partagez | .
 

 Scénario: La cité effondrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageMer 17 Juin 2009 - 15:59

Kestal passa une fois de plus de la pénombre à la lumière vive prodiguée par l’astre solaire. En cette belle après midi de printemps, la jeune elfe vagabondait au gré des ruelles de la cité, sans vraiment se préoccuper de l’endroit où ses pas la menaient. Tout ce qui importait, c’était l’air frais que l’on ne pouvait pas respirer enfermer dans une salle de classe. C’était le ciel bleu qui ne souffrait pas d’être arrêté par une baie vitrée. C’était le murmure de la vie, inexistant dans une alcôve de la bibliothèque.

Ca ne faisait guère longtemps que la demoiselle avait gagné l’école d’Elament et déjà ses rêves qui l’avaient toujours conduit sur le pas de la porte de la prestigieuse école, s’envolaient comme autant de poussière d’étoile… Plutôt studieuse cependant l’elfe supportait assez mal d’être enfermée. D’autant plus quand la journée était belle. D’autant plus quand une semaine exécrable avait précédé ce temps d’Eden.
Voilà ce qui avait conduit Kestal, un livre à la main, à errer dans les ruelles les moins connues de la cité d’Elament.

Mais le calme dont jouissait la jeune fille devait être de courte durée. Toute absorbée par son roman, elle ne s’aperçu pas tout de suite de l’étrange phénomène qui l’entourait. La terre vibrait légèrement sous ses pas, mais là encore, rien ne la tira des pages de son ouvrage.
Ce ne fut que lorsqu’un grondement retenti, immédiatement suivi d’un écroulement que l’elfe revint subitement à la réalité… Et quelle réalité.
A peine revenu de ses rêves que le sol… disparaissait sous ses pieds.
Elle n’eut que le temps de pousser un cri de toute la force de ses poumons avant de valser avec les pierres et la terre.

A force de tournebouler, la jeune fille finit sa course sur le dos, sur un sol dur et dans une atmosphère poussiéreuse. Et cependant, le grondement ne cessait pas au dessus de sa tête.
Alors qu’un énième bloc de pierre se détachait de sa place habituelle pour se propulser, via la charmante règle de gravité, vers la jeune fille immobile et effrayée, d’étranges ronces surgirent de nulle part pour arrêter la chute du monceau de pierre à une vingtaine de centimètre au dessus de la tête argentée de l’elfe.
Celle-ci regarda l’étrange phénomène qui l’avait sauvé in extremis, reconnaissant sa magie indisciplinée dans cet entremêlement de végétaux.

Reprenant peu à peu ses esprit, Kestal se rendit compte qu’elle se trouvait dans un réduit à peine plus large qu’elle. Toujours allongée au sol, elle n’avait pas même la place de se redresser plus que la station sur les coudes.
Ceux-ci, d’ailleurs, présentaient de vilaines entailles. Le sang s’écoulant des plaies se rependant en fin ruissèlement sur la terre fraiche des sous sols.
Analysant plus avant les dégâts corporels dont elle pouvait souffrir, la jeune elfe se rendit compte que l’un de ses pieds était encore prit sous un amoncellement de petit cailloux. Alors qu’elle le dégageait tant bien que mal, d’autres éboulement se firent échos, et l’adolescente craignit un instant de voir le reste de ce bric a brac se rependre sur elle ! Mais plusieurs minutes passèrent et, finalement, seule sa respiration saccadée lui revint aux oreilles. Ici, désormais, tout était calme… Mortellement calme !
S’essayant à une position plus confortable, la demoiselle découvrit un autre gros bobo… Sa jambe droite formait un angle assez curieux et assez peu naturel. Ce n’est que lorsqu’elle en prit conscience que la douleur dévala sur elle, l’amenant à serrer les dents sans pour autant bloquer les larmes…


Tentant, tant bien que mal de faire abstraction de la douleur, désormais vivace, l’elfe leva les yeux vers ce faux plafond, beaucoup trop proche de sa tête à son gout. Le seul point de lumière qu’elle voyait et qui la rattachait encore au monde extérieur ne faisait guère plus de quelques centimètres de circonférence.
C’est alors que la peur s’empara vraiment d’elle… Les lieux clos n’avaient jamais été son truck, et là elle… elle… elle…. Fondit de nouveau en larmes silencieuses, seules expression de sa profonde angoisse. Dans le même temps, toutes les légendes à propos des être de l’ombre qui devaient dormir dans les confins de la terre lui revinrent en mémoire.

Secouant doucement sa tête argentée, la jeune fille se força au calme, écoutant sa respiration, calme à deux trois suffocations près… Enfin, quand elle eu réussi à se reprendre un minimum, elle analysa plus attentivement la situation.
Elle était dieux savaient à combien de pieds sous terre. Sur un site où elle n’aurait jamais du se trouver et qui devait maintenant être déclaré comme zone sinistrée. Et autant qu’elle s’en souvienne, elle était seule quand elle s’était engagée dans la ruelle (bien qu’elle n’eut pu le jurer, absorbée qu’elle était par son livre).
Dans l’incongruité de la situation, elle se demanda où avait bien pu valser son bouquin et si elle le retrouverait un jour… Juste au moins pouvoir le finir !
De nouveau, elle fixa les ronces salvatrices, au dessus de sa tête. Sa magie… Comment savoir combien de temps ce mic mac allait tenir ? Mieux valait sortir de là au plus vite !
Reléguant peur et douleur par un effort de volonté, la jeune fille commença à héler la vie par le seul point de lumière qui la raccordait encore à un monde de lumière, en espérant que quelqu’un l’entende… Avant que son ciel de pierre ne s’effondre définitivement sur elle…


Dernière édition par Kestal Del Adonil le Jeu 18 Juin 2009 - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 17 Juin 2009 - 17:40

La journée était resplendissante et la cité des élémentalistes grouillait de vie, comme toujours. Tout semblait aller pour le mieux dans cette magnifique journée qui s'annonçait tranquille, au plus grand bonheur de tous les habitants d'Elament, fiers de la paix qui régnait en ces lieux magiques et ancestraux. Tout allait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes, sauf que pour que l'on puisse voir la perfection d'un monde, il y a toujours besoin qu'il y ai des imperfections. Et, bien évidemment, cela se passe toujours au cours de la garde de Shayna, jamais durant celle de Tarna ou de l'autre gardienne dont elle ne se souvenait pas le nom.

C'est donc pendant que la jeune Semi-Elfe se trouvait sur les remparts de la cité, revenant de sa ronde à l'extérieur qu'elle entendit un bruit assourdissant. Dire que pour une fois elle n'avait pas vu de démon aux alentours de la cité... Certes, elle avait bien croisé une ou deux bestioles un peu inquiétante et inhabituelles traînant dans la forêt Darke, mais en soit ce n'était pas tellement étrange. Après tout c'était la forêt Darke. Un endroit bien sombre où peu de gens s'y aventurant en ressorte, mais pour gagner sa vie il fallait bien faire ça, et puis au final, ce travail n'était pas si fatiguant pour quelqu'un n'aimant pas rester enfermé sans rien faire.

Bref, le regard glacé de Shayna se dirigea vers la source du bruit où un nuage de fumée s'était formé. Assurément, cela risquait d'attirer du monde, tout du moins ceux traînant dans le coin et étant assez fou pour se risquer là-bas mais comme beaucoup d'elamentiens étaient fous... Alors elle allait devoir intervenir le plus rapidement possible et se montrer efficace et rapide. L'elfe regarda rapidement autour d'elle pour voir une petite tourrelle dépassant du mur de l'enceinte. Elle sauta sur l'ardoise des tuiles bleus foncés puis descendit encore d'un cran en sautant sur le toit d'une maison assez haute. Ensuite elle passa de maison en maison pour éviter de perdre de vue la direction qu'elle devait prendre et également pour aller plus vite, sans avoir à faire un tas de détour à cause du dédale que constituait les rues et ruelles des environs. Parfois il arrivait que l'écart des rues soient trop grand, de façon qu'elle se voyait dans l'obligation de faire appel à une créature du feu pour lui servir de point d'appuie. Au bout de nombreuses minutes, l'accident s'étant produit dans un endroit assez éloigné de là où elle se trouvait, elle arriva sur les lieux et constata que des murs s'étaient effondrés, s'affaissant sur eux-même. La chute de l'un avait provoqué celle de l'autre un peu à la façon de dominos. La jeune femme se demanda ce qu'il avait bien pu se passer pour que cela arrive, car même s'il était vrai que ce n'était pas particulièrement bien entretenu, la dernière fois on leur avait assuré que cela tiendrait bien encore quelques temps avant qu'il y ait des problèmes. Donc ça avait été provoqué par quelque chose... La question était quoi. Enfin, il se pouvait aussi que les personnes ayant dit qu'il restait du temps avant qu'il y ait d'éventuelles problèmes se soient trompés. Mais bon, là n'était pas la question. Il allait falloir déblayer tout ça et cela pouvoir prendre du temps si l'on voulait que tout soit fait dans les règles, ce qui serait fait.

Enfin, c'est ce qui aurait dû être fait, sauf qu'à ce moment là Shayna entendit un bruit, étouffé, mais quand même. Cela ressemblait à de la langue commune, ce qui signifiait que quelqu'un était coincé là-dessous. La gardienne soupira. Il allait falloir intervenir vite pour débloquer la personne... Le problème étant qu'il fallait faire attention que tout ne s'effondre pas encore plus. En soit, il n'y avait pas trente six solutions, elle allait devoir faire le travail elle-même, elle n'avait pas le temps d'attendre une équipe, ils allaient encore mettre des plombes à arriver. D'un geste de la main, elle fit apparaître plusieurs animaux de feux, des oiseaux principalement, de différentes tailles. Il devait y en avoir enciron une dizaine. Elle leur ordonna de commencer à retirer les pierres une par une en faisant attention, puis elle créa des souris chargés elles d'aller voir où se trouvait la personne qui était coincé là-dessous. Les petites bestioles commencèrent à se frayer un chemin parmis les roches de la cité. C'est au bout de quelques minutes que l'une d'elle revint et indiqua par images où se trouvait la personne. Apparemment celle-ci avait réussit à s'en sortir grâce à une manifestation de son pouvoir et se trouvait bas, très bas. Elle donna alors l'ordre aux souris d'aider les volatiles oranges. L'amas rocheux commençait à rétrécir petit à petit au profit d'autres tas plus ou moins grand à côté mais bien moins dangereux. Shayna prenait alors conscience des dégats. Ce n'était pas seulement les murs qui étaient tombés, une faille semblait s'être formé, bien qu'elle n'était apparemment pas trop profonde. Il fallut pas mal de temps pour finir de tout enlever, enfin suffisamment en tout cas pour que la personne coincée ne soit plus en danger. A ce moment là la Semi-Elfe intervint. Comme le plus gros du travail avait été fait, on voyait sous les rochers restant quelque chose de végétal les stopper, ce qui avait permit au prisonnier des rochers de rester en vie, apparemment. Elle sauta dans la faille où il ne restait plus grand chose et atterie non loin des végétaux, sur une pierres qui vacilla mais réussit à ne pas tomber.


-Bien... Si vous m'entendez sachez que nous allons bientôt vous libérer... Alors surtout ne bougez pas et attendez.

Sur ces mots, la gardienne regarda ces animaux poursuivre leur oeuvre jusqu'à ce qu'ils aient complètement dégagé les ronces. A ce moment là, comme celle-ci ne semblaient pas vouloir disparaître, Shayna se demanda si la personne à l'intérieur ne s'était pas évanouie. Elle prit alors la décision de dégager les ronces pour en sortir la victime. Elle leva sa main gauche et l'entoura de flammes qu'elle savait extrémement chaudes puis l'avança vers la prison de verdure afin de créer une ouverture. Heureusement les ronces n'étaient pas trop sensible au feu, ainsi Shayna aurait le temps de libérer la personne avant que tout ne brûle. Une fois qu'elle pu passer elle laissa le feu se répendre un peu sur les végétaux puis elle attendit que l'ouverture soit assez grande pour deux personnes avant de stopper les flammes. Elle sorti finalement la fille qui était coincé là-dessous. Elle reconnu immédiatement la race à laquelle elle appartenait mais ne dit rien et la porta. Maintenant, il fallait remonter. Nouvelle invocation d'une créature de feu, un phénix assez grand pour les porter les deux, puis elles atterir au dessus. Elle déposa au sol la victime en faisant attention, des fois qu'elle soit blessé et elle fit rapidement une inspection. Elle remarqua l'angle étrange de la jambe et soupira. Il allait falloir en plus se diriger vers un soigneur... Quel misère...

-Surtout ne bouge pas, sinon tu auras encore plus mal.

A vrai dire l'avertissement n'était peut-être pas nécessaire... Shayna souleva Kestal aussi prudemment qu'elle le pouvait, essayant de la faire le moins souffrir possible puis elle commença à avancer. Alors qu'elle commençait à peine à s'éloigner, elle vit quelqu'un venir à leur rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 17 Juin 2009 - 19:14

Du sang ! Du sang ! Ca sentait clairement le sang !

Oui bon d'accord les rats sont des rongeurs qui sont censés se nourrir de graines, d'herbes et de ce genre de choses... Mais vivre avec une hyène n'éidait pas Ebony à garder un équilibre alimentaire stables. Pire ! La rongeur avait pris goût à la viande.
C'était pourtant une journée comme les autres. Désepérée, Ebony était rester près de la porte depuis un mois. Plus le temps passait, plus l'espoir de voir apparaître son amie Ivory, s'amenuisait. La matinée était passée lentement. La rate n'avait guère manger et lorsqu'une délicieuse odeur de sang s'était faufilé jusqu'à son museau elle ne put l'ignorer.

Un rat c'est rapide, encore plus lorsqu'il s'agit d'un rat qui à faim.
Ebony trotinna, courut et arriva finallement sur place. La ruelles était étroite, un mur s'était éffondré emportant un autre mur et même une partie d'arche. L'hybride regrettait de pas avoir été là... Ca aurait pu être marrant à voir.
La petite femme baissa les yeux du ciel, là d'où venait l'odeur.
Pas de chance ! La victime était aidée. Ebony remua les moustaches et tenta de s'éloigner, pas de chance deuxième acte ! L'aide, une elfe, ou du moins une humanoïde avec des oreilles pointues, l'avait vu. Ebony remua une deuxième fois des moustaches et s'avança. La victime semblait vivante, mal au point mais vivante. Une autre elfe. L'hybride soupira, avait-elle vraiment sa place dans cette ruelle ? Elle ? L'animal humain, en compagnie de ces deux insuportables beautés...
C'est vrai que Ebony n'était pas vraiment belle. Petite, à peine un mètre, ridiculement maigrelette et elle n'avait d'humain que le fait de marcher sur ses deux pattes arrière. Habillée de haillons, elle ne devait certainement pas sentir bons ; son museau, ses cheveux raides et emmélés...


"Peut aider ?"

Autant essayer quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 18 Juin 2009 - 9:26

Senector a écrit:
Di Staff a écrit:
Kestal Del Adonil : Attention, les couleurs ne sont pas permises !
Problème rectifié.





A force d’appeler, sa voix commençait sérieusement à s’enrouer. La douleur dans sa jambe se faisait plus lancinante. Celles à ses coudes plus piquantes…
Ne sortirait elle donc jamais de ce maudit gouffre ? C’était bien sa veine ça ! Un éboulement se produisait tous les millénaires, et il fallait que ça soit sur elle !!! Le destin avait vraiment une note comique parfois…

Curieux comme le temps est joueur… Tantôt il passe à une allure inconsidérable… Pour ensuite s’allonger indéfiniment. Kestal aurait parié que ça faisait des heures et des heures qu’elle appelait de l’aide quand enfin, un bruit lui parvint. Quelqu’un était présent et s’échinait à la délivrer de sa prison de roche et de terre. De curieuses petites lueurs se faisaient voir de temps en temps.
Enfin, le jour perça à travers le amas de végétaux qu’elle avait crée elle ne savait trop comment d’ailleurs ! Et une personne s’encadra en contre jour. Une silhouette fine, féminine, qui se pencha vers elle et l’aide tant bien que mal à se redresser et à sortir de ce trou.
Kestal fut étreinte d’un curieux sentiment quand elle vit les flammes ronger peu à peu les ronces qui l’avaient si bien servit et sans lesquelles elle serait enseveli probablement définitivement…
Détournant le regard, elle examina sa sauveuse. C’était une elfe aussi… Du moins en portait elle les traits. Son uniforme indiquait qu’elle appartenait à la garde de la cité. Ceci expliquant cela…

Lorsqu’elle la déposa à terre, Kestal chancela un moment avant de réussir à prendre appui sur sa jambe valide. L’autre ne supportait définitivement pas son poids. Dans un équilibre précaire, la jeune fille s’essuya vaguement le visage d’un revers de la main, effaçant un maximum de poussière et de terre, puis adressa un fin sourire à Shayna.

« Merci beaucoup d’être venue à ma rescousse… J’ai bien cru que j’allais devoir finir ma vie dans ce trou.
Savez vous ce qui s’est passé ? »



La jeune fille termina à peine sa question qu’une grimace déforma légèrement ses traits d’elfe. Sa jambe lui rappelait son état et la nécessité de trouver rapidement un moyen d’y remédier.

« Excusez moi, je crois avant tout que je devrais m’occuper de mes petits bobos… Connaissez vous un guérisseur qui saurait m’aider ? A dire vrai, je ne suis guère familière de ces ruelles… J’étais là plutôt par hasard. »

La garde tenta de soulever une fois encore la jeune elfe, mais celle-ci refusa, préférant marcher tant bien que mal, en se cramponnant toutefois au bras bienveillant qui l’avait sorti de là.
Ils firent à peine quelques mètres qu’une drôle de frimousse apparut dans leur champ de vision. Un rat humanoïde se dressait sur un tas de gravats, non loin.
La garde l’apostropha, lui demandant un coup de main. Kestal appuya la demande d’un signe de tête. Curieusement, la créature semblait hésiter, se demandant ce qu’elle pouvait bien avoir à y gagner en leur venant en aide.

« S’il vous plait ! Ne partez pas tout de suite… Je suis blessée et j’aurais besoin de votre aide. »
Revenir en haut Aller en bas
Ruby
Prophétesse
avatar
Nombre de messages : 4776
Âge : 37
Race : Peuple de Cristal
Poste : Errante - Prophétesse
Magie Contrôlée : Arcanes de l'Eau

Feuille de personnage
Puissance:
990/1000  (990/1000)
MessageDim 19 Juil 2009 - 14:37

Bonjour, votre topic semble bloqué. Avez-vous besoin de l'intervention de Page Cornée ?

Cordialement.

_________________________________________________________

http://elament.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Page Cornée
Joker
avatar
Nombre de messages : 328
Âge : 85
Race : Esprit du Forum
Poste : Celui qui dirige vos existences
Magie Contrôlée : La p'tite souris

Feuille de personnage
Puissance:
1000/1000  (1000/1000)
MessageDim 23 Aoû 2009 - 22:10

Était-ce le hasard qui avait fait qu'une soigneuse passait justement dans le coin, ou un geste du destin ? Quoi qu'il en soit, la douce Elïn se rendait à la Goutte de Vie afin de refaire un peu son stock de médicaments qui commençait à s'amenuiser. Elle avait trouvé ce qui lui fallait et en sortit satisfaite après avoir discuté quelques minutes avec un des clients. Lorsqu'elle sortit du magasin, un rayon de soleil lui caressa la joue.

* Oh … après tout, ce n'est pas comme si j'étais pressée … *


Elle fit alors demi-tour pour dépasser l'apothicaire et s'éloigner ainsi du centre de la ville. Le soleil continuait à darder ses rayons chauds comme pour inviter la soigneuse à poursuivre sa promenade. Un petit sourire s'étira sur ses lèvres et elle pointa son nez vers le ciel pour mieux sentir la chaleur lui caresser la peau. C'est comme ça qu'elle sentit la poussière.

Elle tourna brusquement la tête dans la direction d'où venait la poussière. Le léger vent la portait à ses narines et elle put la percevoir grâce à son fin odorat. Elle n'hésita pas une seconde et se dirigea dans la direction d'où venait la poussière, devant souvent dévier de sa trajectoire en raison des multiples ruelles. Elle arriva enfin à une zone dégagée d'où le nuage de poussière – qui s'était considérablement amenuisé au fur et à mesure qu'elle avançait. Elle tomba sur deux elfes, l'une soutenant l'autre – celle-ci étant une gardienne comme pouvait le montrer son uniforme. Celles-ci n'avaient pas remarquée de suite l'arrivée de la Soigneuse car elles observaient un … rat, qui s'adressait justement à elles. A peine avait-elle compris qui était où, elle s'avança d'un pas décidé vers la blessée.

Sans un mot, elle délesta la gardienne de la blessée qu'elle aida à s'asseoir sur un rocher à proximité. Elle posa alors délicatement ses mains sur la jambe brisée et la tata avec douceur.


- Mmmmh … marmonna-t-elle. Il semble qu'elle soit cassée, jeune fille.

Elle redressa la tête pour la regarder. Une jeune elfe argentée … Elle avait l'air un peu sous le choc, mais il y avait sans doute de quoi. Elle se tourna vers le tas de pierres et de terre et l'observa un instant. Il était plutôt étrange qu'il y ait un effondrement à cet endroit. Il n'était pas sensé y avoir de couloirs ou de caves en-dessous … Cette fois ce fut vers la Gardienne qu'elle se tourna.

- Vous savez ce qui c'est passé ?

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» La Campagne des Féals : Scénario Troisième
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil