Partagez | .
 

 [Siolith] Cours pour les deuxièmes années

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Siolith
avatar
Nombre de messages : 40
Âge : 278
Race : mi-ange, mi-démon
Poste : Professeur Igni
Magie Contrôlée : feu

Feuille de personnage
Puissance:
530/1000  (530/1000)
MessageDim 26 Avr 2009 - 17:06

Siolith poussa la porte de la salle qui lui servirait à faire ses cours. Un air poussiéreux l'accueillit comme si l'endroit tentait de l'avertir et de la rejeter. Son regard glissa sur le lieu; quelques tables, des chaises, beaucoup de toiles d'araignées et une lumière qui flitrait à travers des fenêtres qui paraissaient en bon état. Son regard se porta sur le plafond où étaient suspendus des lustres auxquels il ne manquait plus que la lumière.

Elles secoua ses ailes et leva un nuage de poussière dense, ce qui forma une sorte de brouillard. Elle profita de l'instant et ouvrit les fenêtres pour évacuer le plus gros par les brassement effectués par ses ailes. Cette fois, la lumière inonda la salle, qui apparut tout à coup beaucoup plus claire.
Au moins la peinture n'était pas à refaire; les murs étaient peint d'une sorte de dégradé orangé assez plaisant à ses yeux, tant pis si cela ne serait pas au goût de tout le monde. Un nouveau regard sur le mobilier de la classe; c'était encore très poussiéreux, mais elle n'avait plus le temps de nettoyer la saleté, les élèves s'en contenteraient.
Son bureau trônait sur l'estrade, tout aussi poussiéreux que le reste. Siolith sortit de sa pochette quelques bougies et les disposa sur un coin de son bureau, les fixant en les faisant fondre un peu, puis passa la main au-dessus et elles s'allumèrent.
Cela apporterait une touche personnelle à ce lieu, même si cela avait une connotation un peu sombre car la couleur des bougies s'accordait avec celle de ses ailes.
Elle avait rapidement jeté un coup d'oeil aux programmes des élèves et avait constaté qu'ils n'allaient pas chômer pendant les cours. Passée rapidement devant la classe des premières années, Siolith avait remarqué que c'était plutôt animé et que les travaux pratiques ainsi que la théorie étaient supervisés par un assistant qui était apparemment très compétent, peut-être même plus qu'elle... Une question lui vint alors, pourquoi avait-elle été choisie? L'ange secoua la tête; il n'y avait pas de place pour le doute à présent. Elle laisserait aller les choses naturellement, après tout, les élèves qu'elle aurait seraient déjà expérimentés, enfin elle espérait.
La salle étant bien vide d'animation, Siolith décida de se créer un petit peu de compagnie. Elle regarda fixement devant elle, et en quelques secondes, une boule de feu prenant la forma d'un oiseau se mit à tourner entre les lustres en faisant battre ses ailes enflammées.

S'asseyant confortablement au fond de la chose qui lui servait de siège, elle reposa sa tête sur une main et regarda la porte qu'elle avait laissé ouverte. Les élèves n'allaient pas tarder à arriver et elle était juste à temps; le cours pourrait commencer dès que tout le monde serait là...


[HRP] Cours ouvert constamment, postez à la suite pour participer au cours. Pour les retardataires, postez comme bon vous semble.
Bienvenue à mon cours![HRP]

_________________________________________________________



Fonctionnement des cours:
Spoiler:
 


Dernière édition par Siolith le Lun 27 Avr 2009 - 5:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 26 Avr 2009 - 22:16

Poupée n°6 : Décalage.

Cascendre entra la seconde, avec ces yeux perlés, sa petit taille était un choc pour ceux qui déjà étaient en seconde année.
En effet, la jeune surdouée avait très rapidement du être élevée au rang d'initié, tellement la différence du niveau était flagrante avec ceux de la première année.
C'est en poussant la porte de classe, un jour à peine après avoir rencontré "l'ange pervers qui se trouvait à la bibliothèque" qu'elle entreprit de se rendre aux premiers cours, en espérant secrètement ne pas s'y ennuyer.


- "Hum..."

L'igni présente était certe jolie, et plus mature qu'elle sur le plan du physique, Cascendre était jalouse des belles femmes comme cette "cruche d'aqua qui avait détalée dans la bibliothèque" ; aussi entreprit t'elle de s'assoir au premier rang pour ne pas trop la voir, et surtout ne pas être genée par la suite des élèves plus grand.
Elle ne se présentat pas, car ce n'était peut être pas encore la peine, si le professeur du feu n'allait pas tarder à arriver, cependant, le temps passant l'athmosphère était plutôt lourde.
Alors se mit t'elle a parler à sa poupée, qui l'accompagnait, posée sur une chaise à ces côtés comme une personne vivante.


- "Tu crois qu'il sera meilleur que celui de l'année dernière ?"

L'ancien assistant professeur du feu, avait eut le don d'ennuyer la jeune fille surdouée, et physiquement ce n'était pas çà non plus.
Les deux éléves ne se connaissaient pas, car s'il avait fallut plusieurs mois pour la première entrée, un seul avait suffit pour la seconde, elles n'avaient donc put nullement se connaitre, et celà partait d'un handicap social pour la jeune sorcière aux cheveux blonds rougies aux pointes.
Pensant qu'elle lui adressait la parole, la jeune femme se présenta, Cascendre en fit de même de manière douce mais informelle, lorsque soudain, quelqu'un entra.

Le pire dans tout celà, c'était que la jeune prodigue, était loin de se douter qu'en fait, elle venait de s'adresser à son propre professeur, ne comprenant pas imédiatement pourquoi cette derrière lui faisait face sur l'estrade.

*...*

Nous mettrons celà sur le compte de ces 13 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Siolith
avatar
Nombre de messages : 40
Âge : 278
Race : mi-ange, mi-démon
Poste : Professeur Igni
Magie Contrôlée : feu

Feuille de personnage
Puissance:
530/1000  (530/1000)
MessageMar 28 Avr 2009 - 15:11

Spoiler:
 

Une jeune fille entra, une poupée à la main et considéra un moment la salle et son occupante avant d'aller s'asseoir en face d'elle. Elle commença à lui parler comme elle était une camarade de classe, ce qui aurait pu vexer quelqu'un d'autre, mais l'ange ne se formalisait pas et la discussion suivit son cours. Siolith se demanda un instant si la jeune fille s'était trompé de classe, mais ne dit rien, car elle ne l'avait pas vue chez les premières années, et puis elle-même était assez jeune pour qu'on la confonde avec une élève.

Au moment ou Cascendre posa sa question, elle parut réfléchir, puis se rendre compte que la personne en face d'elle n'était pas une camarade de classe mais bien celle qui lui ferait ses cours de deuxième, puis de troisième année. Elle leva la main pour l'arrêter avant qu'elle ne puisse s'excuser.


Oui, je suis ton professeur.
Nous sommes peut-être dans une école, mais je n'ai nullement besoin d'avoir un sentiment de supériorité sur qui que se soit, donc contente-toi de m'appeler par le nom que je t'ai donné...


Les élèves affluaient à présent, et bientôt, les élèves furent tous là, enfin, c'est ce qu'elle pensait. Les retardataires n'auront qu'à subir.
Elle tapa un coup sur son bureau avec la poignée de son bâton, un seul, et le silence se fit. Siolith se leva et observa les élèves qui, pour certains, lui jetaient les regards intrigués, car non, elle n'était pas assistante, mais bien professeur. Contournant la table derrière laquelle elle était assise, elle s'y assis et croisa les jambes; ainsi, elle était plus proche des élèves .


Bien, nous pouvons commencer je suppose. Tout d'abord, j'aimerai que chacun d'entre vous se présente, puis qu'il me décrive rapidement ses connaissances, ses points forts et faibles, puis nous continuerons avec quelques exercices censés êtres basiques pour que vous puissiez vous dérouiller car j'ai entendu dire que vous attendiez ce cours depuis un moment.
De plus, je préviens qu'étant donné que vous êtes en deuxième année, je ne tolèrerais aucun laisser-aller pendant ces exercices; s'ils sont basiques vous devrez les réussir, ou je demanderai un transfert vers la classe qui vous permettra de vous rattraper, vous aurez donc le plaisir de retrouver votre classe de première année...


Un murmure parcourut les rangs. Elle avait fait mouche et tout le monde lui portait maintenant pleinement attention, même un duo de rigolards au fond se tenait maintenant tranquille. Elle n'hesiterait pas à mettre sa menace à exécution si cela pouvait permettre aux autres élèves de se concentrer et de progresser .

Par ailleurs, les élèves ayant une réelle difficulté dans un domaine pourrons toujours m'en parler car j'effectue également des cours de rattrapage et je dirige aussi des cours avancés pour ceux veulent voir plus que ce que nous faisons ou pour ceux qui veulent se spécialiser.
Tout est dit, je vous laisse faire maintenant.


Siolith resta perchée sur son bureau, pendant que les élèves se présentaient tour à tour. Elle hochait la tête sans répondre, puis en laissait un ou une autre reprendre le fil.

_________________________________________________________



Fonctionnement des cours:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 29 Avr 2009 - 14:44

Pour son premier cour de seconde année l'ambiance était de circonstance.
A peine était il entré avec les autres élèves que Siolith donnait le ton.

Eto ne savait pas si c'était sa voix, sa beauté ou la taille des ailes de la professeur qui donnait cette intensité à ses avertissements, mais quoi qu'il en soit, ça restait assez impressionnant.

Eto n'avait pas envie de retourner dans la classe de première année, cette expérience avait été longue et difficile du premier jour jusqu'au dernier.
D'ailleurs le passage en deuxième année avait été brusque, pas de remise de diplôme, pas de cérémonial, juste une enveloppe cachetée lui sommant de désormais se rendre aux cours de seconde année... Bizarre quand même, la plupart des gens de sa promo étant encore dans la classe d'Ethan.

Ruby devait être derrière tout ça...

Ainsi chacun commença à se présenter, finalement Eto ne se sentait pas trop en dessous de la moyenne dans cette classe, ces travaux personnels avaient portés leurs fruits... Et puis à part bosser de toutes façons ,il n'avait rien à faire.

Vint son tour, il se leva de son bureau étroit - les bureaux d'Elament avait été construits pour des enfants ou des nains - et se tint face à son professeur.


-"Je suis Etho'o Sunsaber des Terres du Sud. J'ai surtout travaillé la magie de combat, associer les flux Ignis à des objets, projeter flammes et chaleur et réguler sa propre température dans les extrêmes. J'ai des lacunes dans le contrôle poussé des énergies ainsi que dans la créations de familiers."

Succinct et complet, Eto était satisfait, il arrivait de mieux en mieux à prendre la parole sans débiter un flot d'imbécilités. Il se rassit donc à sa place, attendant la suite avec une certaine impatience; Siolith avait parlé de cours de perfectionnement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageJeu 30 Avr 2009 - 15:49

Poupée n°7 : Présentation enflammée.

Lorsque vint son tour, gentiment elle se leva.


- « Je m’appelle Cascendre, je suis fille d’Elnihïns, la tribu des forêts… »

Elle paraissait si timide, avec son petit ensemble coquet, sa poupée posée à côté d’elle qui la regardait, mignonne allons voir si la rose ne s’enflamme.
Dans les yeux de la trop jeune igni, des reflets ambre fusèrent à mesure qu’elle parlait.


- « Je contrôle le feu brut sans aucun autre artifice, même si j’aimerais lui donner des formes plus sophistiquée, afin de l’apprivoiser et de m’en faire un ami comme ma poupée, j'ai remarqué que mon pouvoir est très relié à mes émotions qui me permettent un force de frappe intéressante… »

La température autour de la jeune fille devenait catin, et trop importante.

- « Je considère mon pouvoir comme un jouet intéressant, qui me permet de pratiquer la magie et… »

Telle une cocotte minute, des flammes fugaces s’échappèrent des mains de l’infante, qui se mirent à lécher le bureau devant elle.
Rougie pas cette démonstration, elle acheva avec une candeur feinte.


- « Oui, euh… parfois je n’arrive pas complètement à me retenir, et on me prend pour une petite pyromane ! »

Elle pensa notamment au bibliothécaire qui souvent la chassait de son sanctuaire.
Les flammes parfaitement éteinte, elle se résigna à s’assoir, autour d’elle les élèves avaient drôlement prit des couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Siolith
avatar
Nombre de messages : 40
Âge : 278
Race : mi-ange, mi-démon
Poste : Professeur Igni
Magie Contrôlée : feu

Feuille de personnage
Puissance:
530/1000  (530/1000)
MessageJeu 30 Avr 2009 - 20:30

Cette classe s’annonçait assez unie, ce qui serait assez facile à gérer, mais les élèves n’avaient fait que se présenter, et c’est à partir de cet instant que cela se jouerait. L’hybride félin, qu’elle n’avait pas remarqué tout de suite, et qui pourtant était assez imposant, semblait savoir se battre avec son élément, mais n’en contrôlait pas les subtilités. La jeune fille elle aussi sortait du lot ; elle semblait dominée par ses émotions, ce qui ne serait pas de tout lorsqu’elle s’énerverait sur un exercice si déjà rien qu’en se présentant, elle laissait involontairement échapper des flammes.
S’adressant au dénommé Etho’o, ainsi qu’au reste de la classe Siolith dit :


“Tes lacunes ne sont en aucun cas liée à une quelconque incompétence, mais c’est la raison pour laquelle tu es là. Contrôler le Feu est un exercice beaucoup plus difficile que le produire, comme vous avez pu le remarquer en première année. Vos premiers pas vous aurons servit à vous connaître et à connaitre votre élément et votre domination sur lui, mais maintenant, et quelle que soit votre force, vous devrez tous le dominer…“

Quelques élèves dressèrent la tête, attentifs, comprenant que le véritable cours avait commencé. Siolith avait embrayé avec une telle facilité… C’était plutôt facile pour le moment, car elle racontait ce qu’elle avait elle-même appris, sauf qu’elle avait appris seule, et pendant des années. Avoir quelqu’un qui vous montre le chemin est tellement mieux et c’est comme cela qu’elle les aiderait.

“Vos sentiments, que ce soit la joie, l’énervement, la tristesse, la colère ou même la rage, tous sont moteurs de votre pouvoir, malheureusement à différentes échelles. Je ne suis pas ici pour enrayer votre pouvoir, au contraire, mais pensez simplement qu’il y a une école, des gens autour de vous et surtout que vous-même êtes une proie pour votre propre feu tant que vous ne le contrôlerez pas parfaitement.
En première année, vous avez peut-être passé un certain temps sur un exercice long et fastidieux qui consistait à réduire une flamme sans lui faire perdre son intensité, comme si vous la compressiez. Cet exercice va nous mener à notre cours d’aujourd’hui, a savoir la maitrise des explosions.“ [/b]

Des sourires éclairèrent la face des petits pyromanes en puissance étalés devant ses yeux, mais bien vite, les sourires disparurent lorsqu’elle leva les bras, les paumes tournées vers le haut, perpendiculairement à son corps. On aurait pu croire à une gravure tellement l’image de l’ange aux ailes déployées vous frappait, mais Siolith n’était pas là pour jouer les mannequins, ni les icones angéliques. De chacune de ses mains tendues s’échappèrent une boule de feu, d’une taille approchant celle d’une balle de football. L’air et les molécules autour d’elle s’agitaient, comme si la chaleur émanait directement d’elle, et non des boules de feu. Certains élèves qui s’étaient assis aux premier rang non loin de la jeune Cascendre avaient battu en retraite, écartant leurs chaises, d’autres au contraire, semblaient fascinés. Rien qu’en éxécutant ce petit tour de base, deux groupes s’étaient sensiblement créés dans la classe, ce qui facilitait d’autant plus le travail du jeune professeur. Comme si de rien n’était, l’ange poursuivit :

“Comme vous pouvez le constater, j’ai dans chacune de mes mains une boule de feu d’une taille égale à l’autre. J’ai mis mis exactement la même énergie dans l’une que dans l’autre, ce qui fait d’elles des jumelles à tous point de vue. Maintenant, et grâce à l’exercice que vous avez logiquement vu en première année, je vais vous montrer la différence qui va vous permettre de continuer et des terminer la manœuvre à la quelle cette manipulation est destinée.“

Dans sa main droite, la sphère de feu eu un mouvement de rotation et s’affaissa sur elle-même en quelques secondes, passant au diamètre d’une balle de golf. Rien n’avait changé dans la sphère, hormis que Siolith avait mis à contribution une nouvelle fois son pouvoir pour en compresser l’énergie. Elle mit les deux mains côte-à-côte, pour que les élèves puissent constater la différence, puis elle agita la main gauche et la grosse sphère disparut, comme aspirée par le néant. La compression était un exercice qui demandait une certaine concentration lorsqu’on n’y était pas habitué, et la taille de la sphère qu’elle tenait en main était le minimum autorisé pou pouvoir poursuivre. 
Sentant que les élèves en voulaient peut-être un peu plus, Siolith décida de leur montrer le résultat du travail qui les attendait.

*BAM !*

Ayant brusquement détendu la boule en tentant de lui faire atteindre une centaine de fois sa taille, le résultat était bien évidemment que cela était impossible, et qu’à la place, l’énergie avait eu une brusque expansion, ce qui avait étendu sa surface de contact avec l’air et avait provoqué une combustion d’une extrême rapidité, d’où l’explosion.
Plusieurs élèves se couvrirent les oreilles, surpris, et Siolith leur énonça théoriquement ce qu’elle avait fait en leur expliquant ce qu’elle avait elle-même mis en pratique (l’explication tenant dans le paragraphe du haut). Le souffle avait fait vacillé un des lustres, qui grinçait un peu au-dessus de leurs têtes. L’oiseau qu’elle avait créé avant même élèves n’entrent plana un court instant puis se posa sur l’épaule de sa maîtresse en scrutant la salle d’un œil perçant.


“Cet oiseau est capable de supporter plusieurs explosions, alors ne vous retenez pas, il viendra à vous si je sens votre énergie croître trop brusquement. Nous ne tenons pas à avoir des accidents regrettables…“

Le regard de Siolith, qui n’avait d’égal en froideur que la blancheur de sa peau, se posa tour à tour sur les élèves. Elle s’avança lentement au milieu des tables, puis s’arrêta au centre de la classe, son bâton à la main, elle fit signe aux élèves de commencer sans plus attendre, sinon, d’autres premières années seraient sûrement ravis de prendre leur place.

_________________________________________________________



Fonctionnement des cours:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageLun 11 Mai 2009 - 8:25

En théorie, la démonstration de Siolith demeurait simple, il était juste question de juguler la taille du contenant d'une certaine quantité d'énergie. C'est typiquement le genre de choses que Eto avait étudié de son côté dans le but d'enflammer certains objets et à plus hauts risques, c'était une variante sécuritaire du cour improvisé que lui avait donné Ruby.

Eto se mis en place ,face au bureau de son professeur, et se concentra un instant pour créer une première boule de feu dans sa main gauche, il n'avait pas besoin de trop d'énergie, la boule irradiait donc une chaleur douçâtre assez agréable.
Puis il s'amusa à faire varier la taille de la boule, exercice qui ne lui demandait pas vraiment d'efforts.

L'oiseau de feu de Siolith avait commencé à voleter ça et là dans la classe ,en une ronde prévoyante au cas ou l'expérience prenne une mauvaise tournure.
Eto essaya de visualiser une boule 100 fois plus grande comme sa prof avait demandé.

La difficulté à ce moment là résultait de deux points:
- Il était difficile de visualiser clairement quelque chose que l'on avait jamais vu.
- Il ne fallait pas alimenter la boule de magie pour l'agrandir, mais simplement augmenter sa taille.

Tout comme lors d'un exercice de première année sur la chaleur des flammes, Eto s'essaya à simplement changer la forme de la boule de feu.
Il s 'imagina une boule de la taille de la salle de classe et s'appliqua à la créer.

Au moment ou Siolith passait près de lui, sa boule de feu disparu de sa main en emettant un *PLOP* sonore mais qui n'avait rien d'une explosion terrifiante... Pas assez d'énergie se dit Eto en se grattant la nuque...
Revenir en haut Aller en bas
Siolith
avatar
Nombre de messages : 40
Âge : 278
Race : mi-ange, mi-démon
Poste : Professeur Igni
Magie Contrôlée : feu

Feuille de personnage
Puissance:
530/1000  (530/1000)
MessageMar 12 Mai 2009 - 18:04

Circulant dans les rangs avec la même démarche tranquille qui la caractérisait, Siolith observait chacun de ses élèves et les passait au crible. Certains avaient encore malheureusement des problèmes assez évidents au niveau de la compression de leur boule de feu. Un qui faisait une boule trop grosse pour arriver au bon résultat, un autre étouffait les flammes qui s'en prenait à ses manches. Sur ce point, l'hybride félin semblait bien s'en sortir, la sphère qu'il avait créé lui obéissant au doigt et à l'œil. Mais au moment de passer à l'étape suivante, un bruit sourd suivi d'une soudaine disparition de la boule fut le seul résultat de sa tentative. Il l'avait regardé comme s'il s'excusait de ne pas avoir pu en faire plus, mais Siolith dit:

"Il ne faut pas t'attendre à faire la même chose que moi du premier coup... Tu me prend peut-être trop à la lettre lorsque je dis que la boule doit être cent fois plus grande. Il faut simplement se figurer la sphère que tu as compressé est composé de ton élément, le feu. Ce dernier, pour pouvoir exister, doit consommer de l'air. Lorsque le feu est concentré en un point plus petit qu'il ne le devrait, l'air consommé reste le même, car c'est exactement la même quantité d'énergie que tu utilises.
Lorsque tu "decompresses" cette énergie, assure-toi pour qu'un maximum d'air entre en contact avec l'élément, plus qu'il ne devrait en avoir. Mais veille à bien respecter un certain équilibre, sinon tu n'obtiendras que de la fumée.

Pour ceux qui ont vraiment des difficultés, faites-le avec quelque chose de plus petit.


Joignant le geste à la parole, l'ange écarta les doigts de la main et cinq petites boules apparurent au bout de ses doigts, éclatant chacune avec la force d'un petit pétard.
Elle ajouta qu'il n'étaient pas tenus de le faire avec plusieurs boules, car cela constituerait une prochaine étape de leur cours.

_________________________________________________________



Fonctionnement des cours:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMar 12 Mai 2009 - 23:27

Poupée n°8 : Isolement magique.

La jeune fille regarda posément sa maitresse d’école avec « des ailes bizarres d’un goût douteux » faire un exercice avec le feu devant elle.
Deux boules de feux au destinés différents, un phénix enflammé pour tout encaisser, à un moment juste elle se demanda si « on ne se foutait pas un peu de leurs tête avec des exercices aussi nuls »
Elle avait l’impression d’être à nouveau en première année, larguant complètement ces professeurs et ces collègues apeurés par ces talents pyromanes.
Là encore, le « gros messieurs avec pleine de poils qui ne connaissait pas les rasoir électriques ou les crèmes épilatoires pour peaux sensibles » semblait également débarquer de l’année du dessous, avec les connaissances d’un petit chaton apeuré par le feu.


*Avec qui a-t-il bien put copuler, pour avoir son diplôme de seconde année…*

Les méchancetés de la petite peste, ne furent trahit par aucune manière, elle regardait sa poupée songeuse avant de se lever à son tour avec le sourire angélique qu’elle utilisait souvent pour « tromper les adultes stupides qui pensent que les enfants sont innocent de leurs manières ».

- « Lumière enflammée, concentre mon pouvoir en une clé ! »

La petite sorcière surdouée fit faillir une étincelle fugace qui se remplaça bien vite par une boule de feu à peine plus petite que celle « de la dame aux cheveux tout rouges qui doit dépenser une fortune chez son coiffeur».
Elle regarda sa boule, et la vit s’effondrer sur elle-même, pour se concentrer en un zone plus restreinte, aspirant plus d’air alentour pour contrôler ce petit bijou sans formes particulière, elle projetât sa main en direction de l’oiseau de flammes.


- « Brûle mon pouvoir, oiseau d’été ! »

Si fait, elle attendit des conseils pour avancer un peu plus loin que « des exercices pour adolescent ayant peur d’une allumette ».
Son petit sourire était joyeux, comme si c’était facile à faire, pourtant elle ignorait encore donner d’autres formes à ces boules de feux, trop souvent employés à des sacrifices odieux, de pages vierges blessés.
Revenir en haut Aller en bas
Siolith
avatar
Nombre de messages : 40
Âge : 278
Race : mi-ange, mi-démon
Poste : Professeur Igni
Magie Contrôlée : feu

Feuille de personnage
Puissance:
530/1000  (530/1000)
MessageLun 18 Mai 2009 - 15:00

Siolith considéra un instant la jeune fille qui arborait une sorte de rictus victorieux, l'air de dire "y'a pas plus difficile?", puis eut à son tour une sorte de sourire mauvais. La jeune fille avait très bien réussi la concentration de son pouvoir, même si ses paroles qui sonnaient puériles aux oreilles de l'ange étaient totalement inutiles à la réalisation d'un tel exercice. Cela apportait néanmoins une certaine touche d'humour, même le professeur n'avait pas daigné réagir. La deuxième étape, Siolith était absolument certaine que la jeune fille ne l'avait pas accomplit. Certes, elle avait lancé sa boule de feu concentrée sur son familier volant, mais il avait tranquillement poursuivi son vol après avoir gobé l'énergie constituant le projectile. Donc pas d'explosion. Elle regarda cette petite fille qui regardait tout le monde d'un air tellement méprisant et lui sur un ton tout aussi ironique que réconfortant:

Dommage, tu n'as pas réussi la deuxième étape...Peut-être est-ce trop dur pour toi? Ou bien tu n'as pas saisi la façon de faire... Très bien par contre pour la première phase, mais la lancer sur mon familier pour voir le résultat n'était pas inclut dans l'exercice. Donc concentre-toi et fais-moi exploser la prochaine, pas mumuse avec!

Elle avait eu un bref aperçu du niveau de la gamine, et elle savait qu'elle était à même de faire pas mal de choses, mais elle voulait piquer son orgueil afin qu'elle cesse de se croire supérieure aux autres, même si c'était vrai. Siolith savait par expérience que ceux qui prenaient la grosse tête n'étaient jamais très appréciés au sein d'une classe, or la cohésion de la jeunesse d'Elament était primordiale pour l'avenir de ses habitants et de la cité.

N'ayant pas ignoré la tentative de Cascendre, elle se demandait si la jeune fille avit tenté de former un familier pour l'envoyer voler avec le sien. Ce n'était qu'une supposition, car ce type d'exercice n'était pas au programme de seconde année, mais...


Si tu crois par contre que tu pourrais apprendre autre chose d'intéressant, fais-le moi savoir...

Elle avait ouvert une porte, restait à savoir si elle ou un autre élève était prêt à endurer un cours de rattrapage avec elle, ou bien encore un cours particulier avancé...

_________________________________________________________



Fonctionnement des cours:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageVen 22 Mai 2009 - 8:46

Eto avait suivit les conseils de son professeur.
Désormais au lieu de visualiser physiquement un boule énorme, il visualisait la magie en elle même, la densité de pouvoir répartie au même endroit.

Comme la dame Ruby lui avait enseigné, tout réside dans la focalisation, la concentration de ce que l'on veut faire, ou l'on veut le faire.

Eto repris donc l'exercice au début, avec un peu plus de magie. Cette fois il forma un boule plus compacte, ressemblant plus à une balle de lumière parfaite qu'à une boule de feu flamboyante.

Il amena cette balle à une taille plus imposante puis écarta les bras ,laissant la sphère flotter devant lui. Puis il eut un déclic, en fait cet exercice était simple si on le prenait par le bon bout.

Il s'autorisa un regard autour de lui, parfait, personne n'avait encore fait d'explosion, la petite peste se prenait pour un enchanteur ou une alchimiste à psalmodier des formules ampoulées avant de faire des ... choses... enfin c'était Elament, l'excentricité restait de mise.

Eto revint sur sa balle d'énergie et avec un petit sourire en coin, il visualisa le point focal de l'énergie et le dispersa dans toute la pièce en une fraction de seconde.

BLLLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAMMMMMMMMMMMM !!!

Eto resta abasourdi, il ne pensait pas faire autant de bruit, cette explosion avait du être entendu à des lieux à la ronde, certains élèves était pâles, la mâchoire pendante, au bord de l'infactus...

Eto se rendit compte qu'il était assis bouche ouverte lui aussi, les oreilles sifflantes... Siolith n'allait pas être ravie, encore une fois il ne contrôlait pas tout à fait ce qu'il faisait..
Revenir en haut Aller en bas
Siolith
avatar
Nombre de messages : 40
Âge : 278
Race : mi-ange, mi-démon
Poste : Professeur Igni
Magie Contrôlée : feu

Feuille de personnage
Puissance:
530/1000  (530/1000)
MessageVen 22 Mai 2009 - 16:00

Siolith se retourna brusquement lorsque le bruit que fit la boule d'Etho'o lui parvint aux oreilles, ce qui ne fut pas difficileétant donné l'intensité de la déflagration. Plusieurs élèves dans la classe avaient cessé leurs activités et s'abritaient sous leur table comme si un séisme avait secoué l'école, tandis que d'autres se bouchaient encore les oreilles, assourdis.
Regardant l'hybride, le professeur garda sa mine indéchiffrable, si bien que les élèves ne surent vraiment pas son état d'esprit à l'heure actuelle. L'ange noir avait eu franchement une bonne surprise de cet élève, elle ne s'était pas attendue à le voir réussir aussi bien et aussi vite, mais ça devait être la motivation, ou bien elle était un bien meilleur professeur qu'elle ne l'était...


Bien, très bien Etho'o! Je ne sais pas si tu t'attendais toi-même à cet effet, mais le résultat est assez impressionnant. Néanmoins, malgré la première réussite de ton exercice, il faudrait maintenant contrôler la puissance de l'explosion pour éviter de réduire en cendres ta table de cours ou tes camarades...
Ta méthode est sur la bonne voie, il ne reste plus qu'à savoir juguler la dispersion d'énergie pour faire varier plus ou moins les explosions. Je pense qu'en ayant un exemple pratique, cela serait peu plus parlant.


Ouvrant une main, une nouvelle sphère de feu en surgit sans bruit, restant en suspens dans l'espace comme si elle lévitait. Passant de la taille d'un ballon de football à celle dune boule d'un mètre de diamètre, elle alimenta la boule continuellement en fournissant une énergie considérable, si bien que certains élèves changèrent à nouveau de place en pensant à ce que venait faire Etho'o. Peut-être s'imaginaient-ils que leur professeur avait pris plaisir à voir, entendre et produire des explosions plus effrayantes les unes que les autres.
L'immense boule de feu se ramassa brusquement sur elle-même avec une rapidité défiant les lois élémentaires, pour reposer au fond de la main de l'ange. Siolith referma la main dessus, et les élèves purent voir un bref un instant un éclair de lumière. Décrivant un arc de cercle devant elle, elle ouvrit la main en relachant l'énergie qu'elle contenait. Une série d'explosions de moyenne envergure la cachèrent aux yeux des élèves, et lorsque la fumée blanche se dissipa, elle avait changé de place aussi vite qu'un aigle qui fond sur sa proie, assise sur la table d'un élève, les jambes battant le vide.


Les explosions ne vous servirons pas seulement à agresser votre adversaire, mais aussi à le déstabiliser ou encore à détourner son attention pour l'attaquer par-derrière... Voilà donc qui donne possibilité très large d'action pour un simple exercice de deuxième année.

Faisant tourner son curieux bâton avec ses doigts agiles, elle fit signe de l'autre main, mais les élèves ne réagirent pas tout de suite et son bâton atterrit sèchement sur la tête du jeune homme dont elle occupait le bureau.

Au boulot les traînards, les études n'attendent pas et les démons non plus! Alors si vous voulez progresser travaillez au lieu de rêvasser!

_________________________________________________________



Fonctionnement des cours:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» 1er cours (pour les deuxièmes années)
» Résumé du 3ème cours (pour les premières années)
» Résumé du second cours (pour les première années)
» Résumé du 4ème cours (pour les 1ères années)
» 1er cours (pour les premières années)