Partagez | .
 

 Viens... Viens et ramène moi...(LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageDim 5 Avr 2009 - 15:46

Elament et ses régions... cela faisait bien longtemps que tout ça était loin mais pourtant tout ce qui part, revint après.

Le ciel était bleu pour une fois, aucun bruit à part celui des vagues... Des vagues !? Et oui, ces même vagues qui viennent s'écraser sur les Falaises de Fellt, d'habitude elles sont toujours abandonné voir même oubliées mais quelques fois des gens des alentours y viennent pour ramasser quelques coquillages aux endroits les moins fréquentés par les vagues. Etait-ce un jour de chance pour que de pauvres villageois passent par ici et le trouvent ? Oui "le" trouvent...


" Maman ! maman ! Regardes le poisson que j'ai trouvé !

- Un poisson ? Montres moi ça.... M-maiiis ce n'est pas un poisson ! Recule Trysh ! Ne t'approche pas de ce démon ! "


"Démon" ? Vous avez bien entendu cela, certes c'en était un... Oublié sûrement mais un démon quand même, les vagues ont dû le ramener vers les terres qu'il avait quittées...

" Putain... Hé ! T'es toujours vivant !? Youhou ! "

Ou plutôt "qu'ils avaient quittées"....

" Rhaaa la ferme, Azrael ! Arg ma tête.... "

Un nom bien familier pour certains vous dites vous mais il y a encore plus étonnant soyez en sûr.

" Désolé Angelus mais tu sais que j'ai encore besoin de toi donc... NE MEURS PAS !!

- Ouais je sais... Pfff ma tête bon tu sais où nous sommes ?

- Heuuu... hélas oui, nous sommes de retour...

- De retour ? Où ça ?

- À Elament. "


Angelus, oui c'est bien Angelus Niddle, Démon possédé par Azrael et au service du Haut-roi enfin s'il y en a toujours un ou une. Voilà 6 mois qu'Angelus partit en quêtes de maitriser ses pouvoirs qui lui fut offert, il sortit au delà du continent, se coupant ainsi de tout ce qui concernait Elament mais voilà que quelques mois après il revint mais par erreur. Le jeune démon était en mer en direction d'un village marin à plusieurs lieu d'ici mais la tempête que subissait l'autre continent s'en prit à son navire, le dérivant vers les terres qu'il voulait oublié pour le moment.
La chance n'était pas vraiment de son côté car en plus d'être revenu à Elament, le soleil commençait à se lever donc en tant que vampire, il devait se dépêcher pour trouver un endroit, heureusement les les falaises avaient subit d'énorme changement grâce aux vagues et que quelques grottes furent créées par celles ci. Le démon se lever péniblement et boitât jusqu'à une de ces grottes, maintenant qu'il était hors de danger, il commença à prendre place en faisant un feu car il devra rester dans les environ à cause de ses multiples blessures et vu que la nourriture manque par ici, ça ne serait pas quelqu'un qui viendrait l'aider.

Le soleil envahissait les falaises peu à peu, Angelus était à l'abri pour le moment, le retour vers Elament n'était pas ce qu'il espérait mais bon, il fera avec, qui sait peut être qu'Elament avait changé et qu'elle fut détruite, c'est ce qu'il espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Sappho
avatar
Nombre de messages : 624
Âge : 23
Race : Mi-succube, mi-race-disparue
Poste : Souveraine des Enfers
Magie Contrôlée : Ténèbres

Feuille de personnage
Puissance:
746/1000  (746/1000)
MessageDim 5 Avr 2009 - 20:50

[ --> Réunion au sommet ]

Que de changements ! Un nouveau Haut-Roi ! Jour de fête aux Enfers ? Ouais, c'était sa fête, ça c'était certain... A vrai dire, elle compatissait. Un peu. Pas beaucoup. Pas suffisamment pour ne pas en rire et se moquer. Tant pis pour lui ! Avoir été choisi par le trône, c'était bien, mais encore fallait-il que les chevaliers, gardiens de l'ordre au sein des Enfers d'après Raziel, l'acceptent. Puis, que les hauts-rois ou reines le soutiennent. Un peu d'agitation aux Enfers quoi... Bientôt, des alliances se feront et se déferont, des démons importants mourront sans doute. Mais elle, elle comptait bien survivre. A quoi bon mourir ? Il s'agirait certes, d'une expérience intéressante... Mourir... Tuer... Torturer... Ah oui, cela faisait longtemps qu'elle n'avait torturé personne.

Après avoir assouvi tous ses désirs liés aux associations d'idées précédentes, Sappho avait décidé de... se promener. Bon d'accord, elle ne serait pas contre un divertissement extérieur. Genre, un élamentien passant par là... Parfois, elle en oubliait presque pourquoi elle était venue ici. Puis, l'image de sa mère se penchant pour l'embrasser avec de partir pour toujours revenait, toujours plus ambigüe. Comment devait-elle réagir ? Haine ? Joie ? Amour ? Que voulait Alouqua ? Qu'elle vive ? Qu'elle suive sa propre route ? Ou bien qu'elle marche sur ses traces ? Difficile à dire. Et elle ne le découvrirait qu'en en apprenant plus sur elle. Et pour cela, qui de mieux que de rencontrer d'anciennes connaissances.

Ainsi, songeuse, Sappho marchait - non, sautillait - dans le jour naissant des falaises de... Fet ? Fal ? Un truc du genre. Elle n'avait toujours pas retenu les noms des lieux aux alentours. Sa sucette à la bouche, des fanfreluches un peu partout sur une robinette noire moulante... Ses jambes fines, paraissant aussi fragiles que des brindilles, s'enfonçaient dans des souliers noirs. Ses cheveux en batailles, son sourire enfantin... Si ce n'était le fait que le froid ne semblait guère l'atteindre par cette fraiche matinée automnale, elle ressemblait à n'importe quelle gamine des villes. Ah oui, elle avait aussi un panier dans sa main droite. Un jolie panier tressé, recouvert d'un morceau de tissu.

Elle s'arrêta en face de la mer, en haut des falaises, le vent lui coupait le souffle. Cependant, elle n'eut pas le loisir de profiter de la vue. Une odeur étrange attira son attention : de la fumée. Et comme on le disait : il n'y a jamais de fumée sans feu... Et qui dit feu dit quelqu'un... Sappho regarda d'où venait la fumée : d'une grotte, et devant celle-ci, quelques trainées de sang frais et des traces de pas. Ce sang... N'était pas de la surface. Elle n'était certes pas un vampire, cependant... elle savait encore reconnaitre le sang d'un démon. Une fragrance particulière. Enfin, elle appréciait le sang... Moyen moyen. Elle préférait encore de l'alcool, de la nourriture solide. Le sang, elle le concevait comme une friandise, ou bien un peu de piquant lorsqu'elle s'amusait avec quelqu'un. Mais en plus d'être étrangement démoniaque, ce sang... bizarre. Amusant aussi. Allez jeter un coup d'œil ? Oh oui....

Alors, elle sautillait gaiement, de rocher en rocher, jusqu'au niveau de l'eau et la grotte. Elle s'y aventura avec curiosité, mais avec méfiance aussi, instinct de survie oblige. Immédiatement, elle vit le feu, puis ce qu'il éclaira. Un homme. Blessé. Pâle comme un mort (et elle en avait vu, des morts ! Vous pouvez lui faire confiance là-dessus !), immobile. Dans un très, très, sale état. Elle plissa légèrement son nez finement tracé, comme de dégoût. Puis, elle retira sa sucette de sa bouche de sa main gauche, et sourit. De toutes ses petites dents pointues.


" Bonjour bonjour ! Je ne dérange pas j'espère ? Enfin, si, je l'espère un peu quand même. J'aime bien déranger les gens, hihihi... " Éclairés par les flammes, ses traits devaient rappeler Alouqua à quiconque l'avait connu, et donc, elle n'avait pas à le préciser. Elle observa encore un instant l'espèce de démon devant, puis sourit encore lorsqu'elle s'assit en face de lui. " Bah, je ne pensais pas trouver quelqu'un dans les parages, j'avais juste envie d'un pique-nique moi... Enfin... "

Elle soupira, comme si elle supportait tous les malheurs du monde sur ses épaules. Sale gamine hypocrite, va ! Sans plus se soucier de la personne en face d'elle, elle fouilla dans son panier, et en sortit... tadadam... du... chocolat. Son plat préféré. Ne me demandez pas s'il y avait des chocolatiers dans les Enfers, en tout cas, il y avait du chocolat. Noir. Elle en cassa un morceau, qu'elle déposa délicatement sur sa langue et laissa fondre dans sa bouche... Miam... Délicieux. Même à 140 ans, on restait une gamine quand on avait l'esprit de Sappho, et les gamines, ça aimait les sucreries. Or, Raziel avait dit qu'elle pouvait en prendre autant qu'elle le voulait. Gentil Raziel ! Elle lui avait fait un câlin du coup, avant de disparaitre sans guetter sa réaction... Il n'était pas encore habitué à ses démonstrations de joies... Revenons à nos moutons. Ou plutôt à nos démons.


" Hihihi, excuse-moi, je suis une vrai gamine. Alors, je me présenterais en premier : je m'appelle Sappho. Quelque chose me dit que tu n'es pas un ange, alors je crois pouvoir te dire que je suis une succube. M'enfin... Juste une intuition, comme ça... "

Sur ce, elle sortit de son panier un récipient de verre, assez large contenant un liquide rouge sombre... Du... sang ? Une friandise. Quelques indices avaient amené Sappho à penser qu'il s'agissait d'un vampire... Elle déboucha la bouteille, et la tendit devant elle. Il s'agissait de sang de créature de la surface : ange, elfe ou fée, qu'importe ! Son bouquet était toujours meilleur que celui d'un démon en tout cas. Elle attendit que l'être devant elle réagisse. Elle s'attendait à ce qu'il s'empare de la bouteille vivement. C'était plus qu'une possibilité.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageMer 8 Avr 2009 - 14:16

Quel ironie ! Voilà quelques minutes qu'il s'était réveillé sur les terres d'Elament qu'il fut déjà dérangeé par un être inconnu pour lui mais bon qui peut être réellement tranquille ? Les flammes reflétait le doux visage de... cette fillette !? Que viens faire une fillette dans ce coin paumé qu'était les Falaises de Fellt ?

Citation :
" Bonjour bonjour ! Je ne dérange pas j'espère ? Enfin, si, je l'espère un peu quand même. J'aime bien déranger les gens, hihihi... "


Mais qui était cette fillette ? Enfin était-ce vraiment une fillette ? Angelus se sentait un peu torturé car il avait une impression de déjà vu surtout dans les yeux de cette petite mais sa tête ensanglantée lui faisait trop mal pour réfléchir intensément à cela. Le jour était encore là donc pour le repas c'était fichu à part si le vampire faisait de cette gamine son casse-croûte mais blesser comme il est, serait-ce raisonnable, il ne sait rien d'elle et sur ces terres qui sait ce qui peut arriver juste à cause d'une petite fille... De la peur dites vous ? d'une certaine manière oui car les blessures d'Angelus ne l'aiderait surement pas au contraire à part si l'envie suicidaire lui parvient mais Azrael ne serait pas d'accord.
Une envie de pique-nique ? d'accord mais l'endroit n'est pas vraiment fait pour cela et le seul pique-nique que voyais le jeune démon était cette petite fille, ça faisait 1 mois qu'il buvait du sang de démon et qu'importe quelle race était-elle mais il se ferait bien pour se remplir la pense. Celle ci avait l'air de pas avoir peur du vampire, et se permis de sortir une tablette de chocolat... Les sucreries étaient ce qu'il détestait le plus, le sucre était insupportable dans la bouche pour Angelus et celui ci fit une grimace de dégoût, pendant qu'il rajoutait un peu de bois dans le feu, la petite fille se mit à lui parler sur son identité et a se présenter... Tiens ! quel coïncidence, c'est un démon, n'est-ce pas pour rien qu'on dit que les gosses sont des vrais démons ? Une succube en plus de ça, cela lui rappelait Alouqua d'ailleurs où était-elle ? son aura était pourtant facile à détecter pour Angelus mais là rien et puis là il comprit la chose mais il devait s'en assurer...


" Exacte... Je suis pas un ange mais un démon tout comme toi, un vampire plus précisément... Mon nom est Angelus, ravi de te rencontrer

- Angelus ! Tu penses que...

- Oui... "


Quelques chuchotements avec Azrael permit de lever quelques voiles, un sourire à faire peur, un regard violet perçant la pensée de chaque personnes qui le croise... pas de doute. Sappho sortit une bouteille de sang et Angelus n'en croyait pas ses yeux car ce n'était pas du sang de démon ainsi il empoigna la bouteille vivement et commença à se désaltérer comme il se doit, un retour sur les terres d'Elament ça se fête ! Le regard d'Angelus était posé sur celui de Sappho puis entre deux gorgées il lui dit :

" Descendante d'Alouqua, n'est ce pas ? "

Aucun de doute possible, tout montrait qu'elle était la fille d'Alouqua, ce qui fit échapper un petit rire de la part du vampire, qui aurait cru qu'elle aurait un enfant mais l'embêtement arriva car il avait besoin d'Alouqua pour ses pouvoirs, une partie n'était pas encore débloquée et j'espère plus Alouqua qu'elle était encore vivante que ce soit réellement ou en cette petite.

" Je suis curieux de savoir quelle arme utilises-tu... "

La bouteille vide, il décida de se concentrer à 100% à cette gamine, elle pourrait lui apprendre ce qui est arrivé dernièrement dans Elament et ses alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Sappho
avatar
Nombre de messages : 624
Âge : 23
Race : Mi-succube, mi-race-disparue
Poste : Souveraine des Enfers
Magie Contrôlée : Ténèbres

Feuille de personnage
Puissance:
746/1000  (746/1000)
MessageJeu 9 Avr 2009 - 20:44

Angelus... Comme dans Angelus Niddle ? Le vampire dont sa mère lui avait parlé parmi tant d'autres personnes qu'elle avait connu ? D'ailleurs, elle ne lui avait pas dis grand-chose à son sujet. Vampire, traitre, pouvoirs scellés... Et une lettre, comme pour les autres. Hum... Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas pensé à tous ça : Alouqua, son passé, son père. Ah oui, elle aurait savoir qui était son père. Mais on divague là. Alors elle rencontrait à nouveau une personne susceptible de l'informer... Ou peut-être pas. Elle douta quelque peu de cette source d'information-là en observant l'état de ladite source. Enfin, peut-être devrait-elle essayer de contacter à nouveau Iblîs. Peut-être.

Alors qu'il se présentait, elle parut d'abord surprise, puis elle afficha une mine joyeuse. Le sourire s'élargit davantage lorsqu'Angelus attrapa la bouteille. Cependant, elle ne put s'empêcher de froncer le nez : le sang, c'était plus une sucrerie qu'autre chose pour elle. Parfois, elle en mélangeait à quelque alcool, ou bien à tel confiserie... Mais boire du sang pur comme ça, jamais. Seul un vampire en était capable. Elle ne gardait qu'un gout de rouille après avoir ingurgité autant d'hémoglobine.

Mais elle eut à peine le temps de se reprendre, qu'elle céda à nouveau à la surprise : ainsi il l'avait reconnue ! Descendante d'Alouqua... Il ne croyait pas si bien dire.


" Ohoh, serais-je découverte ? Eh bien oui, Alouqua était ma mère. "

Était. Pas est. Sappho la considérait déjà comme morte, bien qu'elle n'eut aucune preuve véritable. Juste une impression. Le fait qu'elle soit venu la voir, la reconnaitre comme sa descendante, lui laisser des mots pour ses connaissances... Oui, cela ressemblait beaucoup à un "au revoir". Adieu. Un instant, ses traits se figèrent. Comment ? Haine ? Peur ? Désespoir ? Difficile de cerner ce sentiment, et comme les flammes léchant son regard, elle se raviva et médita quelques secondes sur la question à propos de son arme. Elle caressa distraitement sa sucette. Encore Alouqua, toujours Alouqua. A croire qu'elle contrôlait SA vie. La vie de Sappho. Du moins, elle essayait. Mais maintenant, elle se posa une question logique.

" Mon arme hein ? Pourquoi cet intérêt pour l'arme d'une gamine ? Enfin, t'es pas obligé de répondre... "

Elle soupira. Se leva, et tenant son innocente sucette de la main droite, elle la "déclencha"... Elle n'avait pas trouvé d'autres mots pour définir le procédé par lequel elle activait sa faux. Celle-ci apparut, à partir de la confiserie : le batonnet devint un manche courbe et lisse, et le bonbon en spiral se déroula et s'affina pour devenir une lame tranchante. Aucune dépense d'énergie, rien que de la volonté. La faux était bien jolie, certes, et elle coupait bien les os, même les plus durs, mais elle était assez compliquée à utiliser en combat rapproché. C'était une arme de boucherie héroïque. De massacre. Pas de un contre un. Elle prit son air le plus enfantin, et parla de la voix la plus innocente possible :

" C'est ma maman qui me l'a offert à mon anniversaire. "

Elle transforma à nouveau son arme meurtrière en un simple casse-croûte. Elle se rassit, et prit un air légèrement plus sérieux, tandis qu'elle remettait ses cheveux et sa robe en place.

" Ah mais c'est que je suis lieutenant maintenant... Oh et puis ce nouveau roi, quel programme ! Dis, tu vas venir aux Enfers ? Hein, dis ? "

Elle parlait comme une enfant, la voix sucrée et à la fois glaciale lorsqu'elle sortait de sa bouche aux dents pointues.

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageDim 12 Avr 2009 - 8:34

La fille d'Alouqua... qui l'aurait cru, on pourrait penser à un bon vieux poisson d'avril mais non, Sappho était la fille légitime d'Alouqua mais qui et à quoi ressemblait son père c'était une grande question. Angelus la fixait toujours, il était étonné par l'aura que dégageait cette fillette, dans quelques années sont aura pourrait devenir encore plus meurtrier que sa mère. Les choses avaient changé à Elament ce qui inquiétait beaucoup le démon, ce qui entourait la Cité n'était plus pareil... Était-ce un nouveau règne ? Pour Elament ou les Démons ? Lui qui ne voulait plus entendre parler d'Elament, il était plutôt curieux, tant de questions flottaient dans sa tête et il ne manquait plus que les réponses...

Angelus lécha les quelques gouttes de sang qui coulaient de ses lèvres avant de s'allumer une cigarette, grâce au sang généreusement offert par la succube, une partie de ses blessures commençaient à se régénérer et heureusement car sans ce sang il aurait mis du temps pour que sa jambe cassé se ressoude... Le jeune vampire était étonné que cette gamine lui dévoile son arme malgré ses paroles mais il avait bien fait car la surprise fut de taille, qui aurait cru que la sucette d'une gamine serait une Faux assez tranchante pour trancher Angelus plus la paroi rocheuse derrière lui, ce qui était effrayant mais d'un côté pas tellement... Il sentait sa main frémir, cette faux dégageait des ondes synchronisées avec la sienne, la Faux du Destin... une malédiction, voila ce qu'il pensait au début mais maintenant il ne voit plus cela comme ça, le départ d'Angelus n'était pas pour rien car celui ci se retrouvait dévoré par la Faux quand il se mettait à l'utiliser et Alouqua l'avait bien vu et c'est alors qu'il partit en quêtes de comprendre et maîtriser cela même si ce ne fut pas le cas mais il ne revint pas bredouille pour autant car il avait compris que s'il voulait l'utiliser il devait augmenter son énergie vitale et c'est là que ça devient sympa car pour augmenter cette énergie, il fallait devenir fort mentalement, physiquement mais aussi boire du sang d'âme pur.... D'âme pur ? oui c'est à dire d'homme d'église ou de temple, certes c'est dur d'en trouver tout les jours mais le fait d'en boire lui avait permis de regagner ce qu'il avait perdu auprès d'Alouqua ou lors du combat contre Armand. Son voyage lui en avait pris beaucoup quand même...

Revenons à nos moutons, Sappho rangea sa faux avec un sérieux des plus déconcertant car était-ce une gamine ou pas ? Et puis qu'importe cela. Lieutenant ? Et bah dis donc, ça se faisait plaisir aux Enfers, tiens aussitôt qu'il pensa aux Enfers, la succube lui en parla.


" Venir aux Enfers ? Pourquoi ? Il se passe quoi d'intéressant ? Mais je penses que oui vu que c'est un peu une résidence pour moi donc pour dormir ça serait mieux "

L'ère dont avait parlé tant de gens avait l'air de montrer le bout de son nez, sûrement que d'aller aux Enfers pourrait l'aider à comprendre ce qu'il se passe... Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Sappho
avatar
Nombre de messages : 624
Âge : 23
Race : Mi-succube, mi-race-disparue
Poste : Souveraine des Enfers
Magie Contrôlée : Ténèbres

Feuille de personnage
Puissance:
746/1000  (746/1000)
MessageLun 13 Avr 2009 - 21:08

" Quelque chose d'intéressant ? Bah, pas tellement en fait... "

Ce n'était même pas drôle si elle révélait tout de suite ce qu'il se passait. Ah non, non et non. Son air enjoué revint aussi vite qu'il s'était estompé, et elle partit d'un gloussement mystérieux... Sur son visage de succube se dessinaient de croquantes fossettes d'enfants, et ses yeux violets pétillaient d'amusement. Ah ça oui, c'était totalement inintéressant, ce qu'il venait de se passer aux Enfers ! Ennuyeux à en mourir, complètement dénué d'intérêt ! Oui après tout, quelle différence entre la mort d'un moucheron, et celle d'un être parlant ? Quelle différence donc, entre une fourmilière et les Enfers ? Quelle différence entre l'arrivée d'une nouvelle reine des abeilles et celle de Khisath Wonsul ? Quelle différence enfin, entre un coup de pied dans une ruche et une déclaration de guerre ? Aucune. Juste le reflet de la vie dans la vie, à une autre échelle.

Mais quelle échelle ici ! Le microcosme des Enfers venait de recevoir un sacré coup de pied ! Et une sacré prise de tête aussi... L'intronisation d'un nouveau roi amenait plusieurs choses, autant de bonnes que de mauvaises : des conflits, des meurtres, mais aussi un rafraichissement. Bref, que des réjouissances en perspective pour elle, adoratrice du massacre et du carnage.


"Ça dépend de ta conception d'une chose intéressante... "

Elle faisait durer le plaisir, assez inutilement d'ailleurs. Mais il ne fallait pas qu'elle oublie autre chose : le message qu'elle avait pour lui, de la part d'Alouqua. Il fallait qu'elle le lui donne aussi, mais pourquoi se presser ? Enfin, considérant que son petit jeu avait duré assez longtemps, elle arrêta son petit manège et lâcha entre deux gloussements :

" Mais si tu considères l'arrivée d'un nouveau roi qui fait grimper la température aux Enfers comme quelque chose d'intéressant... Alors, oui, il s'est passé un truc surprenant, pour une fois !"

Elle se calma quelque peu -si peu !- et planta sa sucette dans sa bouche. Sucette qui gardait un goût fruité quoi qu'il arrive, plus intense sans doute après un carnage. Maintenant, un grand dilemme se posait à Sappho : donner ou ne pas donner le message immédiatement, telle était la question. Elle pourrait céder à la curiosité et lui donner immédiatement le mot, mais elle gâcherait son plaisir... Bah, un peu de spectacle ne pouvait qu'être divertissant ! Elle leva son bras droit de quelques centimètres sur sa droite, ouvrit sa main, et, à partit de chacun de ses doigts s'ouvrit une porte de ténèbres. Elle recula quelque peu ses doigts, et la mini-porte resta ouverte, donnant sur le noir complet. Elle regarda Angelus, à la fois songeuse et joyeuse :

" Mais j'ai une petite surprise pour toi de la part de... Devine un peu ?"

_________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

La Cité d'Elament :: Forum RPG Médiéval-Fantastique École  :: Hors Jeu :: Taverne du Troll Lavé :: Tartare :: Reliquats du Jeu-

 Sujets similaires

-
» Allez viens ! viens ! on est bien bien bien bien bien ! viens !
» {LIBRE} Je bougerais pas, je te préviens, reste si tu veux mais m'emmerde pas.
» T' as du travail? Je m'en fiche ~? Viens chanter avec moi ? [PV May ]
» Je ne te connais pas... d'où viens tu?(Coeur boiteux )
» Viens prendre ta claque !!!